Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 11h18
 

Développement

Plan national de développement

Un Plan de mise en œuvre dans 9 jours

jeudi 9 avril 2015 | Raw
JPEG - 262.5 ko

Le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, a donné ce 8 avril 2015, le coup d’envoi de l’Atelier d’élaboration du Plan de mise en œuvre (PMO) du Plan National de Développement (PND) qui prendra fin le 16 Avril au CCI Ivato. Participent à cet atelier de 9 jours organisé par la Primature, les départements ministériels, des représentants des régions et des partenaires techniques et financiers (PTF). L’objectif de cet atelier, d’après le président de la République et le Premier ministre, est d’aboutir à un manuel consignant avec le plus de précisions possibles la mise en oeuvre du PND, ce, afin de mettre à la disposition, aussi bien du public que des différents responsables et acteurs du développement, un document qui permettra à la fois de déceler les actions à entreprendre dans un délai requis et les moyens pour y parvenir. Mais ce document servira aussi de tableau de bord et de boussole dans l’exécution, le suivi et le contrôle des réalisations ; enfin, il permettra à nos PTF d’y trouver les actions qu’ils pourront soutenir et financer. L’Exécutif n’a pas manqué de rappeler implicitement les avis/recommandations de la dernière mission du Fonds monétaire international (FMI), dont le cas de la Jirama.

JPEG - 156.3 ko

Le Premier ministre Jean Ravelonarivo précise qu’à l’issue de cet atelier : … le Gouvernement aura à sa disposition un document de référence où seront décrits, avec la meilleure précision possible, ce qu’il compte voir réalisé pour les 5 prochaines années. Cet outil, qui comprendra les moyens et calendriers adéquats, permettra également l’identification des domaines d’intervention et le suivi régulier des programmes. »

JPEG - 294 ko

Le président Hery Rajaonarimampianina apprécie et félicite cette démarche mais rappelle qu’il a été élu et que le peuple fonde en lui des espoirs de changement -changement dans le mode de gouvernance, et dans la conduite des affaires de l’Etat et que ce peuple espère une amélioration visible de ses conditions de vie. Mais l’opinion publique tananarivienne est lasse de ces ateliers et séminaires à n’en plus finir et qui supposent des dépenses pour les contribuables.

JPEG - 295.2 ko

En tout cas, le citoyen lambda attend la suite tout en étant désemparé devant le choix impossible que lui présente le ministre de l’Energie, Horace Gatien, pour résoudre le problème de la Jirama. Un habitant de la périphérie de la capitale suggère : « Si les énergies hydroélectrique et thermique nécessitent beaucoup d’investissement, l’énergie solaire est plus indiquée. Les panneaux solaires sont déjà commercialisés ; n’est-il pas judicieux de faciliter confortablement leur accès aux collectivités et aux particuliers comme le sont déjà les lampes et ampoules économiques ? »

JPEG - 382.3 ko

Un client de la Jirama pour sa part s’insurge : « Le ministre n’est-il pas responsable et n’est-il pas là pour résoudre les problèmes et développer le pays tout en veillant au bien du peuple ; il est payé pour cela. C’est à lui de prendre la bonne solution et non mettre les abonnés de la Jirama devant un choix cornélien. Ou bien faudrait-il organiser un référendum spécifique sur le sort de la Jirama pour convaincre les bailleurs de fonds traditionnels ? Car le président de la République lui aussi, espère une amélioration progressive visible des conditions de vie de la population ; que plus aucune région à partir de maintenant ne soit laissée pour compte.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 9 avril 2015 à 10:24 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    C’est la charrette avant les bœufs le fait de demander des financements sur des programmes en cours de finition.

  • 9 avril 2015 à 10:37 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    9 jours , oui 9 jours pour élaborer ce fameux PND (plan national de développement) !!!!!

    De qui se moque t’on ???

    Organisé par la primature , les départements ministériels , représentants de régions , partenaires techniques et financiers ... encore une belle occasion
    de bien bouffer , boire et plus si affinités !!

  • 9 avril 2015 à 16:00 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    C’est maigre comme réaction sur un sujet qui engage l’avenir du pays à moyen et long terme.
    Ce PMO aurait du avoir lieu au palais de TSIMBAZAZA et d’ANOSY pour recevoir l’aval des représentants de la population (les artisans de sa réussite ou pour que cette dernière puisse faire sienne ce PMO) d’abord et ce n’est qu’après cette procédure qu’on fait appel aux capitaux étrangers.
    De toute façon les financements étrangers passent obligatoirement par le vote de l’assemblée nationale et du sénat avant d’être effectif par l’intermédiaire de la loi de finance ou par ratification.

    • 9 avril 2015 à 16:47 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      C’est le BA-à-BA de la vie en famille qui s’applique aussi dans la gestion d’un pays mais à une échelle plus importante et sous des formes plus évoluées : Imaginons un chef de famille qui va emprunter une somme importante à la banque pour acheter une maison ou une voiture et qui n’a jamais informé sa petite famille de son programme alors que les remboursements futurs de cette somme vont impacter leur revenu (se serrer la ceinture).
      Les conséquences éventuelles seraient doubles :
      - La méfiance au sein du couple voir de la famille.
      - Le refus du financement par la banque sans l’aval de l’épouse légale.

  • 9 avril 2015 à 18:31 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Rien que sur la photo on voit du côté malgache des têtes bien pleines tandis que du côté de la CI des têtes bien faites : Le résultat éventuel de ce PMO sera à l’image de la décision de la HCC sur le statut de la capitale.
    Son excellence GOLDBLATT a déjà signalé les lacunes de ce PND : on ne sait pas si cette remarque a été prise en compte au lieu de tomber dans l’oreille d’un sourd.

    • 9 avril 2015 à 19:36 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Pour une fois que ange est gentil

      Mais je persiste à dire que cette mise en scene est destinée à jeter de la poudre aux yeux de l’opinion

      Etonnant ce silence de la SEFAFI et des intellos malagasy !!!

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 590