Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2016
Antananarivo | 20h19
 

Transport

Transport aérien

Un Canadien à la tête d’Air Madagascar

samedi 3 octobre 2015 | Léa Ratsiazo

Après une sélection rigoureuse, le cabinet de recrutement FTHM a porté son choix sur la personne de Gilles Filiatreault pour diriger la compagnie aérienne nationale Air Madagascar. Ce Canadien, disposant de solides expériences en management et restructuration de compagnie aérienne a commencé sa carrière à Air Canada en 1979 ; Il a ensuite passé à Quebecair et Air Alliance. Après la réussite de sa mission à la tête de LIAT (Caribean Airlines) où il a été chargé de la restructuration et la privatisation de cette compagnie, s’ensuit une longue liste de missions où le canadien a eu la lourde tâche de sauver de la faillite de nombreuses compagnies aériennes. De BWAI au Pacific International Airlines jusqu’à la compagnie Capverdienne. À part le sauvetage et restructuration des compagnies aériennes en faillite, ce canadien dispose également d’une solide expérience en management des compagnies aériennes en général. Il a travaillé comme consultant en Portugal, Indonésie, Afrique jusqu’en Amérique du Sud.

Comme les Malgaches ne semblent pas pouvoir s’entendre entre eux, ce canadien va sûrement les mettre au pas. « Je suis fort heureux de revenir dans la région. J’anticipe une collaboration collégiale avec tout le personnel d’Air Madagascar, car le succès n’est possible qu’avec la participation de tous. C’est un travail pour tous et par tous. Pour avoir une nouvelle altitude, il faut une nouvelle attitude », a déclaré le nouveau patron qui va être secondé par un Malgache.

167 commentaires

Vos commentaires

  • 3 octobre 2015 à 08:32 | Noue (#2427)

    En espérant qu’il arrivera à faire tourner air mad comme il faut car la perte est énorme et les voyageurs souffrent.

    rehefa tsy vitan’ny Malagasy , tsy aleo marina ve maka vahiny

    • 3 octobre 2015 à 10:05 | koukoulampy (#6913) répond à Noue

      Espérons plutot qu’il arrivera à faire décoller et voler Air malade non ? sinon ça peut tourner au vinaigre.
      Laissons le bosser même si son salaire va être beaucoup plus que celui du PRM mais si les résultats sont là, je ne vois pas le problème.

    • 3 octobre 2015 à 10:10 | betoko (#413) répond à koukoulampy

      Combien il touches par mois notre président de la république ? Est ce qu’on n’a pas le droit d’être mieux payé que lui ?

    • 3 octobre 2015 à 11:03 | Rakoto (#9043) répond à Noue

      Nous espérons tous qu’Air Mad puisse se relever et retrouver enfin un excédent, même si pour ma part, je préfère miser sur la concurrence pour sauver, aussi, les honnêtes gens des compagnies qui ne viennent pas la plomber.
      A ce titre le post du 7 septembre 19:02, rakotoson sur http://www.madagascar-tribune.com/La-galere-des-passagers-d-Air,21429.html est symptomatique.

    • 3 octobre 2015 à 18:46 | hrrys (#5836) répond à Noue

      Pour une simple question de confiance M/ar est oblige de trouver ds les 4 coins du monde,un homme « SUPPOSE ETRE A LA HAUTEUR »

    • 4 octobre 2015 à 00:03 | vohitsara (#8896) répond à Noue

      " Pour avoir une nouvelle altitude,
      il faut une nouvelle attitude » G. Filiatreault

      Mba tsy ahatonga an´io ho posia-posia-anaty-kapôka fotsiny, dia mila jerena tsara ireto :

      (1) Ny mpiasa na ny any anaty fiaramanidina, na ireo ety amin´ny
      fivarotana sy fandraisana dia miavona, milanja-orona, ratsy
      fanahy toy ny mpiasam-panjankana ireny.

      (2) Tokony rohahina noho izany ireo mpiasa tsy-mahavita-azy, ary hatao
      matiana tsara dia tsara ny fandraisana mpiasa vaovao, fa tsy ny
      « zanaka sy zanak´anabavy » no mameno-tanána ao.

      (3) Amin´ireo sidina izay nofoanana, dia HAVERENO ny volan´ny Mpanjifa !

      vohitsara

    • 4 octobre 2015 à 13:21 | koukoulampy (#6913) répond à betoko

      il a le salaire officiel et le non officiel, on se comprend. L’opacité financière est le mot maitre de notre gvt, et ce depuis des lustres. Il faut aller trifouiller leurs avoirs etc.

    • 4 octobre 2015 à 16:46 | Isandra (#7070) répond à hrrys

      Si j’étais à la place de tous ces soi - disant intellos bourrés de diplômes, j’aurais honte face à cette situation,...

      On vante tous les temps que nous sommes parmi des pays Africains riche des intellectuels, pourtant, les dirigeants ont dû cherche au bout du monde pour trouver celui qui est capable de redresser cette compagnie, quelle honte...!

    • 4 octobre 2015 à 18:33 | hrrys (#5836) répond à Isandra

      Et nos amis africains l’ont jete comme des ordures-il y avait eu une mauvaise reputation la bas-

    • 4 octobre 2015 à 19:50 | Isandra (#7070) répond à hrrys

      Donc, si comprend bien, on a récupéré leur ordure,...!? C’est la honte pour mon pays dit débordé des intellectuels,...jusqu’à maintenant ne servant presque rien,...

    • 5 octobre 2015 à 01:26 | ramaso (#7441) répond à Isandra

      Oui ISANDRA on a de quoi avoir honte,les Malgaches sont humilies par ce regime du PRM HERY,mais AIR MAD est interdit de vols en EUROPE,c´est pas ce canadien qui va ouvrir l´espace aerienne de L´EUROPE ! Au fait qui dirige vraiment MADAGASCAR ? LE FMI-LA BAD-LA SADEC- ? et j´en passe,cette decision de nommer un CANADIEN a AIR MAD c´est pour seduire et convaincre les bailleurs de fonds qu´il ´y a aura une bonne gestion,comme chez JIRAMA donnee a L´AMERICAIN SYMBION POWER,qu´est ce qui va rester aux MALGACHES ?

    • 5 octobre 2015 à 10:53 | nash (#4185) répond à ramaso

      Il y a quelques années, c’est un français que Volkswagen avait mis à sa tête sans que les allemands ne se disent humiliés ; un américain étatsunien est (ou a été récemment) à la tête de Sony sans que les japonais se croient humiliés, un français a été et est toujours à la tête du japonais Nissan et personne ne se croit humilié... et c’est souvent qu’un « étranger » fait sortir de grosses entreprises du fond du trou... Il n’y a pas de honte à avoir d’être malgache, il y a à avoir honte d’avoir si mal géré le pays qu’on en est en queue de peloton de l’économie mondiale, que la Jirama produise plus de délestage que d’électricité et d’eau, qu’une compagnie aérienne nationale sans concurrence en arrive à une faillite de fait etc. Ce qui va « rester aux malgaches » ? Il y aura toujours le souvenir de l’avion de ligne commerciale qui a fait un détour sur Dakar pour aller à Paris, des horaires de type « taxi brousse » à Paris CDG, de grèves aux fondements obscurs, d’achats « bizarres » de certains avions inadaptés et en fin de vie etc.. Si « ce n’est pas le canadien qui va ouvrir l’espace aérien de l’Europe », c’est la compagnie elle-même (employés et dirigeants) qui se l’est fermé !

    • 5 octobre 2015 à 18:42 | adihevitra (#9114) répond à ramaso

      A tous les forumistes qui a honte d’être candidat malheureux : et oui je vous réponds de suite,ils nous restent beaucoup à faire : apprendre avec humilité notre défaite,les intellos Malgaches ? ça me fait rire ! est ce que ça existent vraiment ?,avec la généralisation massive de la corruption et magouilles de toutes parts, ces faux semblants bardés de diplômes et de grades surtout donc chers compatriotes Malgaches si vous estimez être à la hauteur des taches attendus comme diriger une compagnie aérienne à l’agonie due aux ex-dirigeants et aux grévistes sans scrupules(rêveur d’espoir de devenir futur cadre d’AirMad, JIRAMA, etc...),patience votre tour arrivera bientôt si vous essayer des maintenant de se reformer et se reconvertir sur d’autres métiers que de pleurnicher que votre fabuleux CV n’a pas été retenue,réveillez-vous,nous les Malgaches,si on veut avoir ou toucher un but il faut bouger,c’est tout, ne perds pas le temps de critiquer celui qui vous a piquer le trône ça sert à rien et c’est une maladie chronique de s’attaquer les étrangers ou leurs organismes qui veulent nous aider,mais fait attentions aux parasites qui y sont déjà installés qui fait tout pour déstabiliser psychologiquement,économiquement, et socialement nous les Malgaches.

    • 6 octobre 2015 à 08:11 | sanois (#8546) répond à Noue

      bonjour

      Economie

      Se separer d une société qui perd de l argent c est : en gagner !!!

      Se separer de son ego c est : voir les choses sans lunettes a foyer fixe !!!

      Je dedis au nouveau patron d A.Mad cette chanson de Georges BRASSENS

      *****Au marché de Brive la Gaillarde******

    • 6 octobre 2015 à 19:21 | Bena (#494) répond à koukoulampy

      en tout cas on sait combien le prm nous coûte en carburant. rien que pour l’accueillir à l’aéroport, une citerne entière ne suffit pour tout le gouvernement, les institutions et le bordel de la république.

  • 3 octobre 2015 à 08:37 | betoko (#413)

    Est ce qu’on lui a donné carte blanche pour pouvoir réussir sa mission ?
    Est ce que l’état malgache le laisse libre de toute initiative qu’il n’y aurait plus de gabegie , que plus personne au sommet de l’état ne réquisitionnerait plus un avion pour emmener sa famille en vacances ou faire ses courses à Paris gratuitement ?

    • 3 octobre 2015 à 11:32 | rayyol (#110) répond à betoko

      Ce dont je suis sur c est qu il a un contrat et un mandat.Sa va saigner ,nous allons rapidement voir ce qui cloche Apres le grand menage bye bye il repart car son job va etre fait et c est sur que les braillard vont demander a corps et a cri sa demission.
      Et un dg Malgache le remplace voici la paix revenue et le bois pourri degager .
      Ce monsieur est un mercenaire un redresseur de compagnie en difficultee et son contrat est tres juteux avec plusieurs clauses.

    • 3 octobre 2015 à 16:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      C’est une compagnie nationale Malgache.
      L’Etat Malgache a toujours le dernier mot.Point barre !
      Réquisitionner ou pas ,c’est une affaire de « DISCRETION ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 3 octobre 2015 à 17:05 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Si avec une mentalité pareille comment veux tu qu’on ne te prenne pas pour un kon . Tu veux agir discrètement à Tana , n’oublie pas que Tana est un grand village et si les malgaches ne changent pas cette mentalité , nous resterons toujours dans la pauvreté . L’état malgache a toujours raison même si on vole , on tue , on spolie ?

    • 3 octobre 2015 à 20:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Bekoto !
      Quand je parle de discrétion,c’est dans les règles existantes.
      Madagascar n’a pas de « GLAM ».En cas d’urgence,il y a des procédures à suivre pour bloquer des « PLACES »sur la Compagnie Nationale.
      C’est pour ça que je n’ai rien dit du femps du jeune Andry Nirina RAJOELINA,au Pouvoir mais je me suis posé des..des questions..quand ils « affrêtent » des avions privés pour se déplacer.
      SUR QUEL BUDGET ????
      Cordialement

    • 4 octobre 2015 à 11:15 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      La discrétion n’existe pas dans ce pays , quand au dernier mot cet « ETAT » de ruine est toujours le premier à l’avoir avec toutes les conséquences dramatiques que cela engendre sur la population .

  • 3 octobre 2015 à 08:57 | vohitsara (#8896)

    " Pour avoir une nouvelle altitude,
    il faut une nouvelle attitude » G. Filiatreault

    Mba tsy ahatonga an´io ho posia-posia-anaty-kapôka fotsiny, dia mila jerena tsara ireto :

    (1) Ny mpiasa na ny any anaty fiaramanidina, na ireo ety amin´ny
    fivarotana sy fandraisana dia miavona, milanja-orona, ratsy
    fanahy toy ny mpiasam-panjankana ireny.

    (2) Tokony rohahina noho izany ireo mpiasa tsy-mahavita-azy, ary hatao
    matiana tsara dia tsara ny fandraisana mpiasa vaovao, fa tsy ny
    « zanaka sy zanak´anabavy » no mameno-tanána ao.

    (3) Amin´ireo sidina izay nofoanana, dia HAVERENO ny volan´ny Mpanjifa !

    vohitsara

  • 3 octobre 2015 à 08:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Face aux différentes difficultés de « TOUTES » les compagnies aériennes,en 2015,nous n’avons qu’un « SEUL SOUHAIT » ,c’est le redressement économique de notre Compagnie Aérienne Nationale « AIR MADAGASCAR ».

    Bienvenue à Madagascar.
    - « Tous mes voeux de réussite dans vos travaux ainsi que dans votre vie personnelle ».

    Basile RAMAHEFARISOA-1943

    • 3 octobre 2015 à 11:28 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      « Face aux différentes difficultés de « TOUTES » les compagnies aériennes,en 2015 »

      Il n’est vraiment au courant de rien, ce pauvre Basile :

      Résultat net de Ryanair
      exercice se terminant en mars 2011 : 374 600 000 €
      exercice se terminant en mars 2012 : 560 400 000 €
      exercice se terminant en mars 2013 : 569 300 000 €
      exercice se terminant en mars 2014 : 522 800 000 €
      exercice se terminant en mars 2015 : 866 700 000 €

      Je n’ai pas recherché les résultats des autres compagnies telles Emirates, ...

    • 3 octobre 2015 à 12:48 | Rakoto (#9043) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Si vous voulez,il y a en ce moment AirFrance qui subi quelques remous.
      http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/dessous-chiffres/2015/10/02/29006-20151002ARTFIG00185-comment-air-france-s-est-faite-surclasser-par-british-airways-et-lufthansa.php

      Laurent Berger va s’attaquer au syndicat des pilotes qui n’ont toujours rien compris et s’attache à leurs petits privilèges alors que la concurrence est bien là.

    • 3 octobre 2015 à 14:15 | manga (#6995) répond à Rakoto

      Deux points ont attiré mon attention concernant cette nomination :
      - L’Origine de l’heureux élu et,
      - Les parcours quant à la restructuration et pourquoi pas aussi à la privatisation de ce secteur qui n’a reconnu que le plus pire des fiascos depuis l’indépendance.
      - Quant à l’hécatombe dont bénéficiera ce dernier ne prévaudrait que du bon présage. Qu’importe le salaire si le cap est maintenu contrairement à ce qui se trame en haute sphère : « Je suis Président, j’y reste ».

    • 3 octobre 2015 à 14:30 | Rakoto (#9043) répond à manga

      Votre analyse est hautement pertinente en tout point, même si je n’ai pas totalement compris la fin.

      En dehors de toute polémique, je m’essaye à une exégèse et à une critique, pour peu que celle-ci soit constructive,de votre dernier paragraphe.
      De mon point de vue, une seule nécessité subsiste dans le mandat présidentiel, c’est la stabilité du pays. Il faut juger chaque président (ou mandataire d’une transition) au bilan de ces accomplissements et laisser le temps des élections trancher le débat.

    • 3 octobre 2015 à 16:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Ryanair ???,
      Laissez-Moi rire.
      Est-ce vraiment une compagnie aérienne ??

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 3 octobre 2015 à 20:35 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ryanair, est une compagnie de poissons volant qui cependant volent dans l’ espace aérien Européen
      Riez sombre abruti, riz & ...

    • 3 octobre 2015 à 21:34 | leclercq (#4410) répond à Jipo

      Je me régale !!!

    • 4 octobre 2015 à 00:11 | DIPLOMAT (#846) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Ou bien Easy Jet, Turkish , Qatar , ou bien Singapour et autre Etihad

  • 3 octobre 2015 à 09:01 | Saint-Jo (#8511)

    Io ary e !
    Rajao izany dia toa miatehitra be amin-dry zareo avy any amin’ny « Belle Province ».
    Tany koa moa lery no niofana k’no !

    Ry Ramatoa Lalao Ravalomanana indray dia nilaza mazava fa hiara-miasa amin’ny Rainiboto.
    Ny Rainiboto moa dia malaza ho kiriana tokoa rehefa miasa.

    Io anefa fa efa niseho sahady ny fifanjevoan’ny kirin’i Ramatoa Lalao Ravalomanana (nifindran’ny kirin’ny Rainiboto ve ?) sy ny « mora-mora » gasy !

    Efa tsinjo hatrany amboalohany anie ny hoe hifanojo ao amin’ny lapan’ny tanàna ao ny olona « maika hanao ny asa efa miandry » sy ny olona « zatra ny mora-mora » e.

    Fa ny mahagaga ny tamin’ity indray mitoraka ity dia
    . hay marasily ity “mora-mora” ity (tsy mba tahakin’ny miaramila any amin’ny firenena any Europe izany, ohatra, ireto fotaka ireto)
    . sady izay indray, arakin’ny anarany, dia azo tombanana ho zanak’Ambohimalaza ilehio.

    [Fampahatsiahivana ny Tantara : Naniraka olona ho any Ambohimalaza i Ralambo, niantso ny zanany lahimatoa, Andriatompokoindrindra, mba ho tonga hanampy an’i Ralambo tany ambava ady. Tsy niraika anefa ity nantsoina, ka ny valin-teny nataony ireo iraka dia ilay teny malaza (izay ve ny maha Ambohimalaza azy e ?) manao hoe : “Avelao aho aloha hamono ny dimy noho telo”. Fihetsika « mora-mora » izany re heee ! ‘Nareo koa ! Raha tena zanak’Ambohimalaza tokoa ity PiDiSo ity dia mampahatsiaro ny fomba fitenin’ny razana manao hoe : “Tarana-boanjo, tarana-boan’emba : aleo tsy hary toy izay tsy hanahaka” !]

    http://www.midi-madagasikara.mg/a-la-une/2015/10/03/lalao-ravalomanana-passation-ratee-hier-avec-le-pds/

    • 3 octobre 2015 à 09:14 | betoko (#413) répond à Saint-Jo

      Quelques jours après cette visite autorisée, Lalao Ravalomanana était descendue à Andranobevava pour constater de visu les remblais de terrain qui s’y effectuent. Et pas plus tard qu’avant-hier, l’ancien président Marc Ravalomanana s’est substitué à son épouse pour demander des explications au ministre d’Etat en charge de l’Aménagement du Territoire sur les remblais de terrain dans la Capitale.

      1° Est ce que Marc Ravalomanana s’est rappelé ce qu’il disait quand il avait spolié et remblayé les rizières des pauvres paysans à Andohotapenaka en 2007 ?
      2° A quel titre et de quel droit il était allé voir le ministre d’état Rivo Rakotovao et lui demandait des comptes , Marc Ravalomanana n’a aucun titre officiel , mais juste l’époux de Madame Le maire d’Antananarivo , il n’a aucun droit et pourquoi ce super ministre l’avait reçu et avait répondu à sa demande d’explication ? A la place de Rivo Rakotovao j’aurais envoyé Marc Ravalomanana sur les roses

    • 3 octobre 2015 à 10:07 | koukoulampy (#6913) répond à betoko

      1- Ra8 a le titre de Président définit par la Constitution.

      2-Il a remblayé les rizières des pauvres gens pour que DJ puisse batir ses edifices.

      Tout ça sont des faits.

    • 3 octobre 2015 à 10:14 | betoko (#413) répond à koukoulampy

      Le fait d’être président de la république ne lui donne pas tous les droits et ce n’était pas Andry Rajoelina qui l’avait demandé de spolier et de remblayer ces rizières , Maintenant que c’est remblayé , impossible de tout remettre comme avant

    • 3 octobre 2015 à 10:14 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      «  »3 octobre 09:14, betoko (#413) répond à Saint-Jo (#8511) « 1) »A la place de Rivo Rakotovao j’aurais envoyé Marc Ravalomanana sur les roses"

      betoko isn’t clever enough for being in Rivo Rakotovao’ shoes !

      2)
      « A quel titre et de quel droit il était allé voir le ministre d’état Rivo Rakotovao »

      betoko sounds not to be aware that they both (Marc and Rivo) are leaders of their respective party. At this level they’re colleagues.

      3)
      « Marc Ravalomanana s’est substitué à son épouse pour demander des explications au ministre d’Etat en charge de l’Aménagement du Territoire sur les remblais de terrain dans la Capitale. »

      As Malagasy citizen (not only as husband of mayor) Marc Ravalomanana is in his right for asking one member of the government what the government is doing.
      Even betoko can request an interview with any member of the government. But I’m afraid no one of them wants to meet betoko.

      I note, one more again, that betoko doesn’t understand French language.

    • 3 octobre 2015 à 10:48 | Anton (#8594) répond à koukoulampy

      Désolé, mais s’il a fait remblayer - à l’époque- les rizières des pauvres gens d’ Andohotapenaka en 2007 (remblais payés par la commune mais pour son profit exclusif, ce qui est contraire à la bonne gouvernance et constitue un délit) ce n’était pas pour l’usage qui en a été fait de bâtir un hôpital (car à l’époque il n’imaginait pas démissionner en 2009) ...mais une spoliation.
      Il a aussi à l’époque déclamé que s’il restait d’autres terrains à remblayer, il les remblaierait (sous-entendu il les ’accaparerait’ en faisant payer le prix des travaux nécessaires par le contribuable

    • 3 octobre 2015 à 11:03 | betoko (#413) répond à Anton

      Selon la journal « La lettre de l’océan indien » Marc Ravalomanana risque de récidiver.

      Marc Ravalomanana tente discrètement d’exproprier l’Etat
      Texte
      Texte
      L’ancien président Marc Ravalomanana compte bien reprendre les actifs de son groupe Tiko à… l’Etat malgache. Ainsi, le 18 septembre, [...]
      (237 mots) 5,2 EUR

    • 3 octobre 2015 à 11:16 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      Est-ce que betoko serait capable de lire « La Lettre de l’Océan Indien » dans le texte ?

      J’en doute .

    • 3 octobre 2015 à 11:39 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Saint-Jo

      I don’t think he can understand english either !

    • 3 octobre 2015 à 14:50 | rakoto-neutre (#8588) répond à betoko

      Bonjour

      Attends, notre sujet de discussion est ce canadien que nos dirigeants ont appelé pour voler au secours de AIR MADAGASCAR.
      En voilà une preuve qu’ils ne se connaissent plus et ne s’entendent plus, et s’en doutent de la capacité et le savoir-faire de les leurs : nous MALAGASY.

      Mais, il a raison le Patron puisque la plupart des MAlagasy à la tete d’une société d"Etat n’ose pas réfuser les caprices de sa famille, de ces dirigeants qui l’a mis à sa place. Il n’accepte pas de perdre le luxe de la gabegie, la népotisme et toutes autres salades de corruption, à part le dessert d’ironie .
      Espérons que cet homme ne soit pas manipulé à la suite.

    • 3 octobre 2015 à 15:47 | Zanabahoaka (#8890) répond à Saint-Jo

      Ampiako sy tohizako kely ny momba an’io Ambohimalaza io :

      Tsy Andriatompokoindrindra irery anefa no nampanantsoin-dRalambo fa i Andrianjaka koa. Ito farany anefa tsy nisalasala nihetsika avy hatrany raha vao nantsoina. Ingahimatoa kosa mbola « hamono dimy sy telo » (marihina ho an’ireo izay tsy mahay fanorona fa tsy ho faty mihitsy izany dimy sy telo izany).

      Naheno izany ny Andriamanjaka dia kivy t@ Ingahimatoa ka nesoriny taminy ny fandovana ny fanjakana ary nomeny an’Andrianjaka. Tsy nalany taminy kosa anefa ny maha taranak’andriana azy fa navela teo Ambohimalaza teo izy ary tsy misy afa-tsy eo ny faritaniny.

    • 3 octobre 2015 à 17:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Leur rencontre,c’est pour l’histoire de « Mémo ou Pacte de Stabilité »,si je ne me trompe pas.

    • 3 octobre 2015 à 18:16 | Saint-Jo (#8511) répond à Zanabahoaka

      Ô ry ’Nao an !

      Raha dimy noho telo vaky laka kosa dia resy mora ihany.
      Dimy noho telo kitro koa dia resy ihany koa.

      Dimy noho telo mahazo laka no tsy resy mihitsy.

    • 3 octobre 2015 à 23:01 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Depuis quand Mr Rav8 n’aurait il pas le droit de se balader sur des remblais ?
      Depuis quand , le simple citoyen qu’il est n’aurait pas le droit de poser une question à un ministre ?

    • 4 octobre 2015 à 09:55 | Mihaino (#1437) répond à betoko

      Votre 2°) point nous intrigue un peu car étiez- vous présent pour assister à leur entretien ou avez-vous écouté derrière la porte ???
      Deux leaders politiques ( HVM & TIM ) peuvent bien se rencontrer et aucune loi n’interdit ce genre de rencontre à mon avis !
      Enfin , tous les passants ont remarqué que« l’ hopitaly manara-penitra » n’est pas encore fonctionnel ou opérationnel jusqu’à maintenant !

  • 3 octobre 2015 à 09:38 | Saint-Jo (#8511)

    Dia hanao ahoana ny fifanojoan’ny Canadians sy ny Rainiboto eto antoerana ?

    Enga anie ka tsy hanao toy ny HVM sy ny TIM !

    Mitranga, mihemotra : toa lelon-jaza e !
    Omeko, tsy omeko e !
    Misava, mihiboka : toa andro ririnina e !

    http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2015/10/03/hvm-rivo-rakotovao-exclut-une-alliance-avec-le-tim/

  • 3 octobre 2015 à 10:14 | Gérard (#7761)

    ..tain, mer.., encore un vahaza, comme si il n’y avait pas de malgaches compétents ?

    - t’as rien compris mon pote, des malgaches compétents, y en a des flopées, mais ils sont trop, .... comment dire ? ...malgaches ?

    • 3 octobre 2015 à 10:27 | Gérard (#7761) répond à Gérard

      Tandis que j’ écrit des bêtises je me demande si la destinée tragique de ce pays n’aurait pas à voir avec la phonétique :

      Malgache, ça commence comme malin, mal, malheur etc....

      d’autres ont eu plus de chance : franchise, franc-parler ....

      ce ne sont que d"autres bêtises, comme les symboles attachés aux couleurs, blancheur, noirceur....

      mais à force de temps et de répétition.....

      bonne journée

    • 3 octobre 2015 à 10:29 | tanguy37 (#7699) répond à Gérard

      Avant de critiquer.....voyez ce qu’il peut faire dans ce BOR....si vous pouvez le faire a sa place ,ALORS N’HESITEZ PAS !!!!

    • 3 octobre 2015 à 11:56 | betoko (#413) répond à Gérard

      Des malgaches compétents bien sûr qu’il en existe , mais soit ils sont corrompus , soit ils n’ont pas assez de marge de manœuvre à cause de la politique et de gabegie en tout genre , bref ils n’ont pas de coui...les

    • 3 octobre 2015 à 11:58 | Gérard (#7761) répond à tanguy37

      Ah non alors !

      moi je sais rien faire, que de dire, ou pire ’écrire des bêtises....

    • 3 octobre 2015 à 13:46 | Gérard (#7761) répond à betoko

      merci de résumer ce que je pense profondément mais que ma « qualité » de vahiny m’interdit d’écrire !

    • 3 octobre 2015 à 19:14 | rakoto-neutre (#8588) répond à Gérard

      Bonsoir,

      Des Malagasy compétents, vous dites, il y en a beaucoup mais pour en arriver il faut tenir un pacte avec les tenants du pouvoir, un pacte de responsabilité, un pacte de fidélité,il faut payer les écolages comme on dit, il faut être comme l’esclave de son maître et écouter attentivement LA VOIX DE SON MAÎTRE.

      CONSÉQUENCES DE CES ACTES :
      - l’entreprise qui en souffre le premier.
      - la grève qui paralyse les activités de l’entreprise.
      - la gabegie et le népotisme, sans énumérer les différentes corruptions...etc

  • 3 octobre 2015 à 11:08 | Saint-Jo (#8511)

    Bizarrement Air France et Air Madagascar sont tous les deux en difficultés en ce moment.

    Et comme par hasard les deux pays sont des pays très renommés pour la dureté et la fréquence des grèves sur leurs territoires respectifs.

    Etrange, non ?

    Heureusement pour l’européen que les coups d’état n’existent plus chez eux.

    Mais pour le gasy, ... heu ! ... bonjour les dégâts !

    • 3 octobre 2015 à 11:14 | Stomato (#3476) répond à Saint-Jo

      Vous oubliez une différence importante :
      Air France a des clients et des grèves.
      Air Madagascar a des grèves et plus de clients (qui paient).

      N’est ce pas étrange ?

    • 3 octobre 2015 à 11:20 | Saint-Jo (#8511) répond à Stomato

      Monsieur de Lapalisse dirait :

      Air France a encore des vols, Air Madagascar n’a presque plus de vols !

      Quand une compagnie de transport aérien n’a plus de vols, elle ne peut plus avoir de clients.

    • 3 octobre 2015 à 11:45 | Gérard (#7761) répond à Saint-Jo

      Autre point commun, c’est de voir des types dont le métier se rapproche chaque jour un peu plus du chauffeur de bus (de taxi brousse !!) se prendre pour des seigneurs

      pour information une license ATPL (pilote de ligne) aux états unis c’est plus ou moins équivalent à bac+2

      en France ou l’on est particulièrement élitiste la formation la plus prestigieuse (ENAC) ça vaut bac+4

      le salaire, entre 10 000 et 15 000 euros, c’est plus qu’un prof de médecine, bac +10 ou 11, cherchez l’erreur

      on n’est plus à l’époque de Mermoz et Saint Ex

    • 3 octobre 2015 à 11:56 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Gérard

      Air FRANCE négocie une augmentation d’heures de vols sans augmentation de salaire.
      La FRANCE se retrograde ...
      Malheureusement !
      A cause de QUI ??
      de Basile ,peut-être !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 3 octobre 2015 à 12:06 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Stomato

      Attention Stomato , vous etes sur un terrain tres tres glissant

      Des milliers de personnes vont perdre leur emploi à Air France , les grèves annoncées chez AF, qui seront suivies certainement par la RATP , la SNCF vont ’ètre très violentes

      Et AF risque perdre le peu de clients qui lui font confiance , ce n’est point réjouissant ... avec les régionales au mois de Décembre la France va connaître une fin d’automne et un début d’hiver extrémement chauds

    • 3 octobre 2015 à 12:42 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Rakotoasitera Fidy

      « la France va connaître une fin d’automne et un début d’hiver extrémement chauds »

      Ah oui ! C’est sûrement le réchauffement climatique !

    • 3 octobre 2015 à 16:33 | manga (#6995) répond à Saint-Jo

      J’ai eu cette vague impression de ce qu’est la françafrique comme tout chemin mène à Rome mais le hasard a fait que je me suis complètement gourré : tant pis...

    • 3 octobre 2015 à 16:42 | Stomato (#3476) répond à Rakotoasitera Fidy

      Le terrain sur lequel je suis placé est très ferme, rassurez vous.
      Il est très probable que cette fin d’année sera marquée en France par les grèves classiques de fin d’année, celles faites par ceux qui ne craignent (pas encore) beaucoup pour leur emploi.

      AF conservera encore de bons clients, ceux qui doivent être assurés de pouvoir voyager avec une quantité de bagages leur permettant de bosser.
      Et qui pourront compter sur des départs à l’heure dite depuis un aéroport assez proche de leur domicile et non pas d’un terrain perdu au milieu de nulle part tels que ceux que fréquentent les compagnies low cost.

      Certes cette clientèle devient rare, raison de plus pour gagner en productivité sans trop massacrer la qualité de service.
      S’il faut prendre un avion pour partir en vacances de petits retards sont acceptables.
      Si un cadre européens doit venir à Madagascar pour me boulot, une journée de perdue est très gênant.
      Si un cadre malgache doit venir en Europe c’est comme des vacances aux frais de la princesse... donc les retards sont les bienvenus :-)

    • 3 octobre 2015 à 18:20 | Saint-Jo (#8511) répond à manga

      Errare humanum est !

  • 3 octobre 2015 à 11:27 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    La déclaration de Nadine M... et le débarquement des réfugiés==musulmans/arabes== en Europe remettent d’actualité « LES PENSEES du Général De Gaulle ».
    Ce dernier avait dit d’une façon similaire :
    - « NOUS SOMMES QUAND MÊME UN PEUPLE VEUROPEEN »de race blanche" !!!!
    - "C’est très bien qu’il ait :
    - des Français jaunes,
    - des Français noirs,
    - et des Français bruns..
    Ils montrent que la France est ouverte à==toutes les races=et qu’elle a une vocation universelle.
    - « MAIS A CONDITION QU’ILS RESTENT UNE MINORITE ».
    ===« Sinon,la France ne serait plus la France »==.
    - "Nous sommes quand même==avant tout==un Peuple européen :
    - de « race blanche »,
    - de culture grecque et latine,
    - de « religion chrétienne ».
    - « Qu’on ne se raconte pas d’histoires » !
    Les musulmans,vous êtes allés les voir ?
    Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ?
    - « VOUS VOYEZ BIEN QUE CE NE SONT PAS DES FRANCAIS » !
    - (vers le 05 mars 1959,durant la guerre d’Algérie-)
    De GAULLE,
    Voici ce qu’il écrit :
    - dans TOME l
    page 181
    - « A PROPOS DE L’EUROPE » :
    - "Pour Moi,j’ai,==de tous temps==,mais aujourd’hui plus que jamais,ressenti ce qu’ont en commun les Nations qui le peuplent.Toutes étaient de même race blanche,de même origine chrétienne,de même manière de vivre,==liées entre elles== depuis toujours par d’innombrables relations :
    - de pensées,
    - d’art,
    - de science,
    - de politique,
    - de commerce.
    Il est conforme à leur nature qu’elles en viennent en former un « TOUT »,AYANT AU MILIEU DE MONDE son caractère et son organisation.

    - « Il faut en finir avec l’hypocrisie » !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 3 octobre 2015 à 11:45 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ce n’est peut-être plus de votre âge, mais si vous faites la sortie des établissements scolaires vous verrez clairement la France qui se profile à l’horizon.

    • 3 octobre 2015 à 12:03 | reglisse (#6117) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Très bien dit et je partage ...mais quel rapport avec Air Mad ?

    • 3 octobre 2015 à 12:39 | Mihaino (#1437) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je suis vraiment surpris de lire le long article de J.Ramambazafy sur le parcours de ce nouveau DG d’Air Mad dans Madagate !? Etant journaliste d’investigation , je l’admets , J.Ramambazafy a fourni plusieurs articles décrivant le parcours de ce DG canadien ! Bref , Wait and see ...

      Juste pour rire que je raconte cette blague bien connue car des NOIRS veulent devenir BLANCS :
      " 3 amis noirs consultent un MARABOUT pour former un vœu bien précis qu’il est à même d’exaucer :
      - Le 1er lui demande : je voudrais devenir blanc comme a fait Michael Jackson ! Abracadabra ,fait le marabout et effectivement il devient blanc !
      - Le 2è lui demande la même chose car obsédé par la peau d’un blanc et voulant venir en Europe !Abracadabra , il devient blanc comme neige !
      - Le 3è lui demande une chose surprenante :« Que mes 2 copains redeviennent NOIRS ! » MDRRR...
      Moralité : La couleur de la peau ne mène pas au bonheur et il n’y a qu’une seule race sur terre : LA RACE HUMAINE !
      Toute ressemblance à cette histoire n’est que pur hasard car certaines mentalités et bien des comportements imitent trop les Occidentaux ! Mimétisme oblige !
      Bon week-end !

    • 3 octobre 2015 à 13:06 | Saint-Jo (#8511) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Pas seulement « la France qui se profile à l’horizon » comme vous dîtes, mais chacun des pays de demain.

      Même le Royaume Uni ou les USA, par exemple, auront des couleurs nouvelles.

      Basilou n’a fait que citer le Général.
      Et c’est tout !

      Mais le monde du temps du Général n’est plus le monde d’aujourd’hui, époque de la mondialisation.
      Et ça, tout le monde, y compris Basilou, le sait.

      Il y a une thèse ( dont on saura l’exactitude ou l’inexactitude dans au moins un siècle ) qui prétend que la race humaine a déjà commencé et est en train de changer.
      Quelques types d’humains seraient en train de disparaître.
      Taux de fécondité dangereusement en baisse, dit-on.
      Plus crûment : ils n’arrivent plus à faire des enfants, à avoir des descendants.

      Certains anthropologues-biologistes prétendent même que de nouveaux types d’humains de demain vivent déjà avec nous, mais nous ne savons pas encore les identifier.
      Attention ! Il ne s’agit pas d’extra-terrestres !

      Théorie de l’évolution des espèces oblige !
      En quelque sorte, il y a changements de quelques gènes dans le genome humain.
      Et certains praticiens ont déjà commencé à changer artificiellement quelques gènes dans le genome d’un bébé qui va naître.

      Une info que vous pouvez consulter dans les archives du British Parliament.
      Cette année ou l’année dernière, les Members of Parliament (MP) ont établi une nouvelle loi relative à ce que les sujets de Sa Gracieuse Majesté appellent « Three-Parent-Baby ».

      Avant la venue au monde d’un bébé, ils analysent son génome.
      S’il y a un gène suspect, ils le remplacent par un autre jugé plus rassurant.

      Ils prennent le gène à greffer dans le génome d’un des parents biologiques.
      Et c’est là justement qu’un problème peut apparaître : si aucun des deux parents biologiques n’a le bon gène.

      Alors ils prennent chez un autre donneur le bon gène à greffer.
      Ce nouveau gène à greffer n’appartient donc pas à l’un ou l’autre des deux parents biologiques.
      Donc biologiquement parlant, le bébé qui va naître hérite des gènes provenant de trois personnes différentes.
      Alors les MPs ont établi la nouvelle loi disant que : au service d’état-civil, ce bébé a trois parents (et non deux !).
      Un tel bébé est désigné « a three-parent-baby » au Royaume-Uni.

      Personnellement je pense que, au-delà de toute considération religieuse et philosophique, cette nouvelle loi peut être considéré comme un outil certainement très efficace pour préserver un type particulier d’humains.
      Empêchant ainsi la disparition de ce type d’humains que l’on veut préserver.

    • 3 octobre 2015 à 13:27 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      If you read English you can watch this following

      http://www.bbc.com/news/health-31594856

    • 3 octobre 2015 à 17:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à reglisse

      Air Madagascar et Air France,c’est==« du bonnet bvonnet bonnet blanc »== !

    • 3 octobre 2015 à 17:17 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Mihaino

      Mihaino !
      Oh !
      Je ne fais pas trop de commentaire sur l’arrivée de ce ca&nadien,à Air Madagascar.
      Ce que je retiens :
      - « IL A FAIT PLUSIEURS SOCIETES AERIENNES ».Pas d’autres commentaires.
      Une petite remarque aussi :
      - « SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA et Monsieur le Grand Argentier Gervais RAKOTOARIMANANA étaient des anciens de »CANADA".
      - « Est-ce une raison de ce choix » ?
      Pour MOI,je lui souhaite un « BON SEJOUR » à Madagascar et qu’il ne tombe pas dans le piège de se mêler des affaires intérieures du Pays.

      - « MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE ».
      Cordialement.

    • 3 octobre 2015 à 20:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      bonnet blanc blanc bonnet

  • 3 octobre 2015 à 11:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Avertissement pour « AIR MADAGASCAR »
    - « Les Pilotes vont-ils couler AIR FRANCE » !

    Perform 2020.
    La directiohn d’Air france pourrait fermer les lignes déficitaires et licencier ==plusieurs milliers==d’employés.
    Air france négociait :
    - l’augmentation d’heures de vols==sans==augmentation de salaire.
    Les navigants d’Air France (-pilotes,hôtesses et stewards-) travaillent 15 à 20% de moins que ceux de :
    - KLM,
    - Lufttansia,
    - British Airways
    - et Ibéria.

    Selon les organisations syndicales qui ont appelé à une grève des personnels==au sol==le lundi 05 octobre 2015 :
    - plus de 3 300 emplois sont mencés,
    - 2 000 postes d’hôtesse et de stward pourraient être supprimés.

    ET COMBIEN CHEZ « AIR MADAGASCAR » pour le redressement de la société nationale aérienne « moribonde » et « déficitaire ».

    Basile RAMAHEFARISOA-1943

    • 3 octobre 2015 à 13:09 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - plus de 3 300 emplois sont menacés

  • 3 octobre 2015 à 11:55 | regisson (#7075)

    il était impossible de mettre un local a ce poste.

    les raisons a cela sont connues de tous.

    très bonnes resolutions

    Je lui souhaite beaucoup de réussite...

  • 3 octobre 2015 à 11:58 | kartell (#8302)

    Nous avons toujours raffolé des hommes providentiels, de ceux qu’on avait cru capables de tourner les pages de notre mauvais rêve...de ces présidents miraculeux qui, par leur simple aura personnel, allaient transformer notre anarchie en style de vie à la suisse, allaient devoir canaliser l’afflux des investisseurs se précipitant sur nos richesses minières, allaient faire de notre insécurité celle comparable à la quiétude monégasque.....

    Ce n’est pas en changeant d’entraineur qu’on transforme une équipe de ringards en une équipe jouant les premiers rôles d’un championnat !....

    Ce nouveau président ne fera pas plus que les précédents mais trois petits tours et puis, s’en ira ....

    Pourquoi se bercer d’illusions à ce point si ce n’est pas pour éviter de regarder la réalité en face, l’enthousiasme d’aujourd’hui se transformera en désillusion de demain comme d’habitude !....

    Nous avons cette éternelle naïveté à croire que notre salut lorsqu’on est au fond du trou viendra d’andafy mais en réalité, il dépend de nous, de notre capcité à changer les choses, nos mauvaises habitudes mais nous en sommes incapables parce que notre société est bâtie sur nos défauts, nos manquements, nos insuffisances et notre chère corruption...

    Vouloir les réduire, ce serait donner en coup de pied dans notre fourmilière et ça, nous ne le voulons pas, ayant trop peur d’envisager un quelconque changement qui contrarirait nos penchants au laisser-faire et au chacun pour soi !....

    Nous n’avons qu’une seule habitude, c’est celle d’ajouter une rustine sur une autre mais nous connaissons le résultat, très temporaire et son retour prochain au point de départ mais on y a pris gout !....

    • 3 octobre 2015 à 12:48 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à kartell

      Air Madagascar a été profitable du temps du management allemand !

    • 3 octobre 2015 à 15:16 | kartell (#8302) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Le management allemand au pays, c’est un peu le mariage forcé de la carpe et du lapin...

      les limites sont vite franchies et le sauveur devient vite l’inquisiteur, dés lors, où il cherche à réformer, à couper les excroissances d’une gestion trop longtemps clientéliste....

      On appelle à la rescousse pour s’en débarasser mani-militari, dés lors, où cela empêche tout ce petit monde de ronronner...

      Gageons que notre pompier canadien de service n’aura pas droit au même destin.....

    • 3 octobre 2015 à 15:55 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à kartell

      Son destin est évidemment de redresser Air Madagascar, voire de le privatiser, et puis de rendre son tablier !

  • 3 octobre 2015 à 12:34 | caro (#7940)

    Bonjour,

    Pour une surprise, c’en était une !, bonne ou mauvaise, c’est selon.

    Si vous êtes du bord de ceux qui ne voient que des nationaux aux manettes, car animés d’un patriotisme dont la mesure de vos ambitions ne jure que sur ce qui n’émane que de ce pays, la nausée ne doit pas vous être loin. En revanche, si du côté du monde évolutif vous vous situez, aucune autre situation ne vous ferait autant de bien.

    Gilles Filiatreault, à l’analyse de ses expériences, place la barre très haut comme son nom en fait allusion . Reste à savoir si les caprices de nos dirigeants auront raison de ce vieux routier du cimetière des éléphants, lui laissera-t-on les coudées franches pour mettre fin, par exemple, aux emplettes parisiennes ? Si l’on veut se rendre à l’évidence, on peut très bien dire que toute époque a sa fin !

    On a déjà eu des allemands chez Air Mad qu’on a mis à la porte car des nationaux prétendaient avoir ce qu’il fallait. Les grèves et les ultimatum sont devenus des armes dont le caractère nuisible n’est plus à prouver depuis que les futurs putschistes l’ont mis à la mode en accordant quelques heures aux gouvernants de l’époque pour limoger un ministre.

    On a eu Peter Schnitger au foot dont le management rencontrait le classique quota régional.

    Oh souvenir, ne joue pas des tours aux générations à la mémoire sélective.

    Dans beaucoup de domaines, au lieu de privilégier la compétence on a préféré autres choses.
    Le fait est que plus de cinquante d’indépendance, il n’a été fait grand-chose que brasser de l’air. Dans un soi-disant esprit de concorde, d’unité nationale, ou de verbiages à faire ressusciter les morts, il a toujours été privilégié, non pas des compétences mais plutôt des vues de travers qui alimentent de façon permanente l’esprit colonial de diviser pour régner , des quotas : de quelle ethnie vous êtes, de quelle région vous êtes issue, de quelle confession, de quelle …

    Et où cet état d’esprit nous a conduit, notamment depuis 1975 ou l’on a prôné le brassage ethnique et l’équilibre régional ? le résultat est sous nos yeux, des centaines de Généraux désoeuvrés dans les casernes, des sociétés nationalisées en faillite, des individus aux compétences douteuses dans des rayons ou ils ne doivent pas être, ...

    Il est absolument hors de propos de faire de ségrégation à l’encontre de quiconque. Nous sommes tous enfants de ce pays, ce qui est bon pour une région ne serait pas forcément l’être pour d’autres. Il convient d’être clairvoyant pour voir qu’est-ce qui est mieux et adapté pour chacun des coins de l’île et non faire une généralisation et une vision dogmatique fondée sur de soi-disant parfaits égalité et équilibre qui ne sont intéressants que dans la tête de celui ou celle qui anone telle imbécilité.

    « Comme les Malgaches ne semblent pas pouvoir s’entendre entre eux,…. » :

    à proprement parler, est-ce une question d’entente ratée ou davantage de collusion malveillante à la quête permanente de « … inona no saosy amin’izany ? ».

    Chacun voir midi à sa porte, mais le fait que ce pays ne s’est pas encore trouvé jusqu’à ce jour le phénix qui l’emmènerait où il doit être, laissons les compétences s’exprimer sans broncher si le mot avenir a encore un sens.

    Les esprits chagrins et les chauvins à deux sous ne vont pas tarder à élever la voix.

    • 3 octobre 2015 à 13:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à caro

      Canadien...
      Des Malgaches formés à la « CULTURE FRANCO-CANADIENNE »,il y a un paquet !
      Le Frère Romain Legaré,à 91 ans,est rentré au Pays,un « autre canadien » vient compléter son oeuvre ou ses « OEUVRES » !
      Bonséjour à Madagascar,pour ce canadien !
      Attention,nous sommes « NATIONALISTES » et vous êtes déjà prévenu.
      Faîtes votre boulot mais ne vous mêlez pas de la « POLITIQUE-POLITICIENNE » Malagasy.

      Le PADESM et ses héritiers

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 3 octobre 2015 à 13:10 | caro (#7940) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et alors ?

    • 3 octobre 2015 à 13:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à caro

      - « Que les étrangers ne se mêlent pas trop de la »VIE SOCIALE" des Malagasy !
      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale ».
      REMETTRE NOTRE PENDULE A L’HEURE !
      - « MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE ».

    • 3 octobre 2015 à 14:29 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour, Basilou !

      Ah ! Notre cher Romain s’est bien inquiété de notre sort, alors il s’est mêlé un peu de tout.
      Il est allé jusqu’à reprocher de vive voix à Ratsiraka une de ses mauvaises façons de diriger le pays.
      Mal en avait pris à Romain parce que
      . une première fois, il était en vacances au Canada, Ratsiraka lui avait refusé le visa de retour à Madagascar ( cela rappelle le DJ et Marc Ravalomanana )
      . une deuxième fois, mis sous pression par beaucoup de monde, Ratsiraka dut accepter d’octroyer un visa à Romain, mais à condition que Romain soit éloigné à Tuléar, pour le grand bonheur des Tuléarois .

      Pour ne rien cacher, il faut dire aussi que les enfants de Ratsimandrava étaient élèves à l’ESCA.
      Et Rasimandrava, quand il le pouvait, participait aux activités des parents d’élèves

    • 3 octobre 2015 à 17:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Saint-Jo

      Romain,
      - « On l’aime ou on ne l’aime pas ».
      C’était un missionnaire et « UN DIPLOMATE » dans tout le sens du terme ;
      Il m’a toujours compris sans se mêler de ma vie personnelle.
      - "IL SAVAIT QUE JE NE VOULAIS PAS ME RECONVERTIR CATHO,mais il n’a jamais dit un mot,même jusqu’à notre rencontre à PARIS,quelques jours==avant==l’accès du Colonel au Pouvoir.
      Si vous voulez quelques unes de ses dernières photos,à PARIS,le 12 septembre 2015,tapez Génération ESCA ;
      La brave DAME ,à côté de LUI,c’est Madame DEVAU (-83 ans-) (-aux- ??),famille très connue à Mada dans vles années 60.
      SAINT-JO,
      Certainement,ce DIPLOMATE reviendra,à Madagascar==avant==de mourir.
      Pour l’histoire de TULEAR,c’est à la demande de « MONJA-Père ».

    • 3 octobre 2015 à 18:36 | zanadralambo (#7305) répond à caro

      Chapeau, Caro. Vos mots font mouche. J’adhère à 100 % à votre analyse, je n’ai pas un seul mot à retrancher. Et quand vous fustigez les quota qui ont connu leur apogée lors de la révolution des imbéciles en 1975, j’applaudis des 2 mains et des 2 pieds. Le dogmatisme revanchard des héritiers de mai 1972 a sacrifié plusieurs générations de Malagasy, certains ne l’admettent toujours pas.
      L’épisode Schnittger me parle aussi, même en foot, l’origine ethnique prévalait sur la compétence et le talent. Prévaut toujours ?

    • 3 octobre 2015 à 18:58 | Saint-Jo (#8511) répond à caro

      Bonjour, Caro !

      Je suis personnellement persuadé qu’un système d’administration fédéral nous convient mieux.
      [Remarquez : je n’ai pas utilisé le mode conditionnel]

      Mais le gros problème c’est que la majorité des Gasy, malgré les échecs répétés du système d’administration centralisé utilisé depuis le 14 octobre 1958, est trop frileuse rien qu’à l’idée d’une fédéralisation de l’île.

      Pourtant les USA, l’Allemagne, la Fédération de Russie, par exemple, sont tous administrés par un système fédéral.

      Même la Confédération Helvétique a
      . quatre langues nationales : l’allemand, le français, l’italien et le romanche
      . et trois langues officielles : l’allemand, le français et l’italien.
      Et pourtant, ça roule !

    • 3 octobre 2015 à 20:18 | caro (#7940) répond à zanadralambo

      Je crois qu’il est grand temps que nous prenions un peu de hauteur, nous prendre pour des adultes et sortir de cet enfantillage qui fait de nous des citoyens sans esprits ni intelligence, à qui on fait constamment peur d’une guerre tribale ou civile car les vauriens de politiciens les ont décidé ainsi.

    • 3 octobre 2015 à 20:25 | caro (#7940) répond à Saint-Jo

      Bonjour Saint-Jo,

      Depuis un certain temps, j’ai noté votre tendance à « promouvoir » la fédération dans notre pays. C’est probablement pour mettre surtout en exergue l’affection que vous portez pour votre ville Antananarivo. Il n’y a aucun mal à manifester tel attachement au « pays » - dans le sens de ville ou région - dont on est originaire, mais nous sommes aussi insulaires, et que même si notre région propre nous est chère, il en est tout pareil pour notre île.

      Vous n’ignorez pas que les insulaires, aussi bien les britanniques que les comoriens, sans parler de nous-mêmes, ont ce trait caractéristique commun d’attachement fort à leur île qui se traduit par un certain « dédain », même si ce n’est pas toujours systématique ou qu’ils n’en sont pas nécessairement conscients.

      Même si mon avis n’est pas tranché là-dessus, je dois vous avouer qu’il y a une grosse part de peur de l’inconnu chez moi. Vous le trouvez comme une frilosité, mais l’aventure vers l’inconnu nous engage dans le « quitte ou double ».
      Jusqu’à preuve du contraire - et c’est probablement en raison de mon affection pour l’ensemble de notre île -, je suis davantage d’avis que notre salut n’est pas le morcellement, ou pour aller dans votre sens la fédéralisation, mais plutôt la conception d’un développement adapté à chaque région selon ses propres richesses naturelles.
      Il ne faut pas oublier qu’en raison de notre nature même, nous avons naturellement tendance à toujours aller ensemble, à faire quelque chose ensemble, c’est dans notre sang. Je crains qu’aller à contre courant de cette propension naturelle soit contre nature.

      Des exemples n’en manquent pas, en effet , ailleurs, mais il me semble que telle fédéralisation nous mettrait dans un risque du « chacun pour soi » alors que le créateur nous a tous, comme disait un copain de fac, jeté à la mer ! Et les exemples de velléités indépendantistes récents comme les flamands en Belgique, basques en Espagne, ou Irlandaises doivent nous faire beaucoup réfléchir avant de nous y engager.

    • 3 octobre 2015 à 20:51 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à caro

      Vous avez oublié les catalans,majorité en sièges mais ..minorité en nombre.
      Pour l’indépendance :
      1voix = 1 Personne (-un bulletin de vote-)

    • 3 octobre 2015 à 21:06 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      STRONZO !!!

    • 3 octobre 2015 à 21:26 | Mihaino (#1437) répond à caro

      Dans le prolongement de vos analyses , je dirai que toutes nos Régions sont complémentaires ! Je ne voudrai pas détailler ici les spécificités de chaque Région et les apports respectifs dans notre vie économique !
      Par contre , si les fédéralistes gagnent dans toutes les élections futures , je n’y vois aucun inconvenient et nos compatriotes verront la suite ! Etant insulaires ,nous devons être solidaires et nationalistes mais certains souhaitent encore appliquer la triste devise du Général GALLIENI « Diviser pour régner » !
      Wait and see ...

    • 3 octobre 2015 à 21:53 | Saint-Jo (#8511) répond à caro

      J’ai travaillé dans différentes régions de l’île, Caro.
      Dans mon travail j’étais en contact étroit avec les locaux.
      Les seules régions où je n’avais pas à assumer des responsabilités sont les provinces d’Antseranana et de Mahajanga.

      Hors l’Imerina, j’aimais beaucoup travailler avec les gens des régions de Toliary et de Taolagnaro.
      J’avais beaucoup appris à leur contact.
      D’ailleurs, malicieusement Merina-Atsimo était le surnom que mes camarades de travail et moi avions donné aux Tandroy, à leur insu bien sûr.

      Si je suis arrivé à la conclusion qu’une fédération nous ira mieux, c’est que j’y ai longuement et mûrement réfléchi auparavant.

      Dans ma spécialité aussi, quand on se rend compte que la méthode appliquée ne donne pas de résultats probants, on cherche une autre méthode à appliquer.
      Il est déconseillé de persister dans l’erreur.

      Or le système d’administration centralisé ne donne que des résultats catastrophiques pour nous, alors nous autres n’approuvons pas du tout l’entêtement à vouloir toujours l’appliquer.

    • 3 octobre 2015 à 22:03 | Mihaino (#1437) répond à Saint-Jo

      Désolé Saint-Jo mais tous ces pays que vous avez cités ne sont pas des îles comme Madagascar ! L’esprit, la mentalité , les us et coutumes et les modes de gouvernance restent diamétralement opposés aux nôtres et à nos valeurs en tant qu’INSULAIRES !
      Cordialement,

    • 3 octobre 2015 à 22:33 | caro (#7940) répond à Mihaino

      En effet, que ce soient les régions, les hommes et les femmes de ce pays, ainsi que tout ce qui relève de notre condition naturelle, c’est la complémentarité de tous ces éléments qui fait de nous des malgaches. Nos diversités sont des richesses et qu’il nous appartient de nous en rendre compte.

      Je rappelle qu’en Afrique, dans un même pays, parfois à 20 km de distance, la population ne se comprend plus en l’absence d’une langue commune. Chez nous, sur l’axe longitudinal de l’île qui fait plus de 1500 km, nous pouvons toujours nous comprendre du nord au sud, même s’il y a des variantes dialectales entre deux.

      A titre personnel, vouloir ériger des cloisons artificielles pour en délimiter le territoire des uns et des autres ne me semble pas raisonnable sans porter atteinte aux avis de ceux qui le préconisent.

      Au Japon comme au Pays –bas, ces pays tentent par tous les moyens de prendre prise sur la mer afin d’étendre leur territoire, et nous on souhaite nous engager dans un morcellement dont l’effet ne ferait que confiner un territoire déterminé ?

      Sans viser personne, car le débat est ouvert, je crains fort que des relents des effets de division de la colonisation produisent encore leurs effets sur certains d’entre nous, nous entrainant dans un individualisme ou un égoïsme prononcé.
      Le constat que l’union fait la force est une des raisons qui ont fait que l’Union Européenne s’est rassemblée au sein d’une entité pour mieux conjuguer les efforts . Et nous, étant déjà constituer en un seul Etat, voudrions nous nous séparer sous prétexte que la fédération ferait davantage développer notre pays ?

      Chacun son avis, mais je ne suis pas convaincue qu’en nous éparpillant nous serons meilleurs. L’unions fait la force, et nos ancêtres l’avaient bien compris lorsqu’ils nous ont laissé que « izay mitambatra vato, fa izay misaraka fasika ».

    • 4 octobre 2015 à 00:14 | caro (#7940) répond à Saint-Jo

      Rien ne peut se substituer aux expériences acquises sur le terrain. Vous en conviendrez dès lors que le petit peuple, celui que l’on peut fréquenter dans la brousse profonde et qui constitue une large partie de la population de Madagascar, est malléable, gobe tout ce que l’on veut lui faire ingurgiter. On en fait tout ce qu’on veut.

      Nos problèmes sont plutôt ces pseudos intellectuels qui lui vendent du chat à grosse tête (saka be loha) en leur parlant à tort et à travers par le biais du « à beau mentir qui vient de loin ».

      Dans la logique des choses, une méthode qui n’a pas fait ses preuves se trouve remplacée par une autre, la persistance dans l’erreur ne sert à rien : nous sommes bien d’accord. Cette démarche est valable quand il s’agit de raisonnement mathématique ou de gestion de matériels.
      Sauf que dans le cas qui nous préoccupe, nous avons affaire à une gestion de ressources humaines, quoique les dimensions économiques n’en sont pas séparables et à côté, le volet politique doit être en mesure de répondre aux exigences des besoins de la population.

      C‘est dans ce sens que l’adoption d’un système différent d’administration territoriale par la fédération ne me semble pas appropriée, car jusqu’à ce jour, malgré l’inefficacité du système appliqué dans ce pays, on n’a pas encore essayé des méthodes bien conçus tenant compte de notre histoire, de nos us et coutumes, ainsi et surtout de la conception que nous nous faisons de la société, de la communauté villageoise qui nous est propre. Ce que nous avons fait jusque là n’est grosso modo qu’une copie pâle et bête de ce que nous avons hérité de l’époque coloniale, exceptés quelques aménagements considérés comme des exploits car s’écartent un tant soit peu de ce qu’il en était. Le Fokonolona objet des efforts déployés par le Colonel Ratsimandrava n’était juste qu’une ébauche de ce que devait être plus tard notre organisation administrative locale et territoriale.

      Mon souci, si vous voulez, dans cette question de mise en place de fédération, c’est que même avec la plus grande des volontés des uns et des autres, les hostilités vont naitre en plus du caractère irréversible de la situation. A ce moment là, aucune marche arrière n’est plus envisageable et nous risquons de nous trouver à feu et à sang. Ce que je ne souhaite nullement pour mon pays.

    • 4 octobre 2015 à 09:09 | Saint-Jo (#8511) répond à Mihaino

      Oui, Mihaino !

      Mais n’oubliez pas que Britain est aussi une île.
      Et il y a sur cette grande île trois nations membres de The United Kingdom.
      England, Wales and Scotland .

    • 4 octobre 2015 à 10:34 | Mihaino (#1437) répond à Saint-Jo

      Croyez-vous que les Anglais , les Ecossais , les Gallois , les Irlandais s’ attendent à merveille ???!!!

    • 4 octobre 2015 à 11:08 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Merci de lire : s’ entendent à merveille ???!!!

    • 4 octobre 2015 à 12:10 | Saint-Jo (#8511) répond à caro

      Caro !

      Garder des habitudes est une attitude plus confortable que d’en changer.

      Persister à appliquer une méthode qui, plus que de ne guère donner de bons résultats, aggravent tous les problèmes sur tous les plans et à tous les échelons, n’est pas seulement une erreur mais aussi une faute.

      De visu et in vivo la majorité des Gasy reconnaît que ce pays et son peuple vont de graves échecs en graves échecs, depuis 1958.

      So, a little bit historical recall, if you allow it, please !

      Celui qui est toujours considéré comme le génial souverain Merina du temps de jadis avait l’intuition qu’une administration centralisée de l’Imerina, à partir d’un seul et unique foyer de pouvoir, ne serait pas suffisamment efficace.

      Alors, il avait mis en place un système d’administration que l’on peut qualifier de fédéral.

      Il avait appelé « toko » les 6 régions membres de cette fédération : Avaradrano, Ambodirano (Atsimondrano n’avait jamais existé, sauf dans l’esprit de ceux qui ne connaissent pas l’Histoire !), Marovatana, Vakianisisaony, Vonizongo et Vakianankaratra.

      Administrativement, il avait appelé Voromahery la partie haute de l’actuelle ville d’Antananarivo (d’Ambohipotsy à Faravohitra) : le palais du roi, siège du pouvoir absolu, était à Anatirova.

      Le roi exerçait ce que nous appelons de nos jours les pouvoirs souverains : défense et conquêtes de nouveaux territoires, relations avec les autres royaumes hors de l’Imerina, un système rudimentaire qui pourrait être considéré comme un embryon d’un système monétaire, et enfin le tribunal royal (le plus haut dans la hiérarchie des tribunaux en ce temps-là).

      Chaque « toko » était administré par un duo (un Andriana et un Hova) désigné par le roi.
      Ce duo avait, en concertation entre ses deux composantes, des pouvoirs décisionnaires
      . sociaux (relatifs aux relations entre l’état et leurs administrés, entre leurs administrés) .
      . mais aussi judiciaires
      . économiques et commerciaux

      Tout sujet du roi pouvait saisir tout service de l’administration royale de son « toko » de résidence, en respectant la hiérarchie.
      Si le sujet n’obtenait pas satisfaction, il pouvait porter son affaire à l’échelon supérieur suivant de la hiérarchie.
      Progressivement, en agissant ainsi, son affaire pouvait sortir des compétences des responsables de son toko.
      Donc le sujet pouvait arriver jusque devant son roi.

      Ce roi Merina voulait éviter les malheurs classiques de ses sujets qui habitaient dans les régions que lui-même (ou un de ses conseillers) avait appelé en premier « tany lavitra andriana ».

      « Tany lavitra andriana » une expression que nous connaissons toujours bien de nos jours.

      Pour conclure, pourquoi sommes-nous si frileux devant un projet qui ne fait que moderniser d’abord, ensuite remettre au goût du jour un système d’ administration fédérale que nos ancêtres avaient déjà vécu, et avec réussite ?
      Quand même !

    • 4 octobre 2015 à 13:12 | caro (#7940) répond à Saint-Jo

      Bonjour Saint-Jo,

      Merci du rappel historique pour lequel vous avez pris la peine de remettre en mémoire.

      Contrairement à ce que l’on peut penser, il s’agit davantage de crainte de l’inconnu associée à ses risques non mesurables que du confort du présent, car à vrai dire, il n’y a aucun confort dans le contexte actuel.

      Je ne cherche pas à vous convaincre, je reconnais qu’il y a des difficultés actuellement, mais les mettre sur le compte de l’organisation administrative et territoriale actuelle pour tenter d’occasionner des fracturations nationales, comme j’ai indiqué hier par le terme morcellement, me semble courir tous les risques d’un phénomène irréversible. A mon sens, il faut entreprendre autre chose et non s’y aventurer.

      Vous savez, souvent si ça marche ailleurs, c’est que la population est généralement « uniforme », contrairement à nous qui sommes formées de plusieurs ethnies dont ce futur éclatement ne serait qu’un facteur de plus à mettre le feu aux poudres.
      Nos diversités sont, encore une nouvelle fois, une richesse que nous devons mettre à profit au lieu de l’ignorer , car vous savez très bien que notre pays, sans chauvinisme aucun, est un petit continent où l’on peut trouver du nord au sud un ensemble qui se trouve rarement réuni au sein d’un même pays.
      Malheureusement, jusqu’à ce jour , nous ne sommes pas parvenus à tout mettre en valeur, la pauvreté est telle que chacun tente de profiter chaque occasion qui se présente pour tirer la couverture à lui.

      Bon dimanche à vous.

    • 4 octobre 2015 à 13:51 | Saint-Jo (#8511) répond à caro

      Caro !

      A mon sens, il y a plus de similarités entre les populations des diverses régions gasy qu’entre les cantons suisses.
      Mais en Suisse, le système fédéral fonctionne très bien.

      Pourtant, dans les territoires de la Confédération Helvétique, il y a plusieurs souches de citoyens (française, allemande, italienne et romanche).
      J’ai des amis intimes helvètes qui parlent français, et seulement français. Mais ils ne causent pas allemand.
      J’ai aussi des amis suisses qui parlent italien ( ils m’offrent souvent du très bon vin suisse ! ) ; et eux, en sus de l’italien, causent français ; mais ils ne causent mais pas allemand.
      Mes enfants ont des contacts avec des Suisses-Allemands qui ne causent pas français.
      Quand je les rencontre, nous échangeons en anglais.

      Mais je me garde bien de faire la moindre critique négative à l’encontre de l’une ou l’autre de ces communautés helvétiques, car je me suis aperçu que (devant moi, du moins) ils sont solidaires entre eux.

      A mon sens, la seule cause qui rend la majorité des Gasy très réticente à l’instauration d’un système fédéral relève d’une irrationnelle crainte qui vient des mystères du fin fond des âges.
      En somme, comme la terreur inexplicable qui saisit certains individus (hommes et femmes) en présence d’une petite bête inoffensive comme une petite souris, par exemple.

  • 3 octobre 2015 à 12:45 | Behantra (#9165)

    Ah bon ... un canadien , du temps de Ravalomanana ce fut un allemand

    Dans les années 90 une dame mérina milliardaire ayant fait peu d’études , elle a arrété d’étudier apres son BEPC , voulait récompenser la fidélité de ses employés

    Elle a donc décidé de quintupler le salaire de tout son personnel

    Vous savez ce qui s’est passé : une bonne partie de ce personnel a posé leur démission rétorquant que c’est louche

    Cette fois ci une grande entreprise , zone franche , entièrement malagasy
    (propriétaires et cadres dirigeants) employant plus de 900 personnes , tous malagasy , a du remplacer ses dirigeants par des mauriciens car le personnal malagasy ne voulait pas du tout se plier aux règles imposées concernant les pauses ’pipi’

    Samy gasy zao ve dia avita any zany , hoy ireo mpiasa gasy

    Et ce qui est bizarre , après la mise en place de ces mauriciens : tout le monde s’est plié

    Voilà une mentalité gasy alors ... allemand , canadien

    • 3 octobre 2015 à 13:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Behantra

      - « SAMY GASY » !
      Mais il faut savoir transmettre les « CONSIGNES ».Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 3 octobre 2015 à 14:08 | Saint-Jo (#8511) répond à Behantra

      Oui Behantra !

      Pour iluustrer combien les Gasy ont l’habitude de ne pas respecter la loi ni les règles qu’eux-mêmes avaient acceptées au départ, j’ai raconté une histoire identique ici.

      Devant ce problème, on avait menacé de fermer l’entreprise si les salariés continuent à ne rien respecter.
      Ils n’avaient voulu rien entendre, marmonnant le fameux « samy gasy izao ve dia ... » .

      Alors, utilisant une méthode légale, on avait fermé l’entreprise.
      Les « be loha » parmi les salariés croyaient à tort que c’était du bluff.
      Quand la ferméture était effective depuis 6 mois, la totalité de la clientèle orientée vers d’autres sociétés peu ou prou similaires, alors les anciens « be loha » de l’ancienne entreprise sont allés au domicile de leur ancien gérant, demandant la réouverture de l’ancienne entreprise, promettant cette fois de se tenir tranquilles jusqu’à leur éventuelle retraite.
      On leur avait dit que non seulement l’entreprise est définitivement fermée, mais la clientèle est allée voir ailleurs et les murs déjà vendus .
      Donc il est totalement impossible de rouvrir.
      Ces « be loha » sont repartis, toujours convaincus que si on ne rouvre pas l’entreprise déjà défunte, c’est parce que les anciens propriétaires sont de mauvaise foi et ne se soucient guère du sort des anciens employés qui se retrouvent presque tous au chômage.

      J’ai déjà raconté cette histoire authentique ici.
      Et la foza isandra l’avait interprétée comme un manque d’autorité de la part du gérant.
      Et non comme une conséquence de la non-implication des « be loha » adeptes du « samy Gasy izao ve dia ... » et du tristement céclèbre mora-mora.

    • 3 octobre 2015 à 15:25 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à Saint-Jo

      Aujourd’hui je vis dans une île ou la majorité des habitants sont d’origine Malgaches.
      Mais o surprises ,pas de trous sur les routes(il y a même des autoroutes et gratuites )
      Pa de coupure jirama (edf) les gens ont presque tous des voitures.
      Ils sont soignés par un système social performant .
      Ils ont des salaires et des conditions de travail correctes dans un environnement de travail moderne.
      Personne la bas ne parle d’indépendance et ils observent leurs iles d’origine d’un mauvais œil .
      Les policiers ne t’arretent pas toute les cinq minutes pour te taper de l’argent.
      Les politiciens n’ont pas l’air trop corrompus.
      Bien sur ,ils ont aussi des problèmes mais tous l’essentiel est la et le pays est assez bien géré .
      On sait aussi que les chefs viennent surtout de métropole mais tout le monde s’en fout, si le niveau de vie est là !
      C’est incroyable ,tu prends l’avion de tana et hop en une heure ,tu passes du moyen age au 21 éme siècle !
      Je sais c’est un peu réducteur ,mais tellement vrai !

    • 3 octobre 2015 à 20:54 | Behantra (#9165) répond à Saint-Jo

      La dame mérina citée plus haut mérite vraiment qu’on élève une stèle en sa mémoire

      A 17 ans , elle a commencé par vendre des petits pois en prenant soin de sélectionner à la main les meilleurs grains

      Son astuce c’est de vendre uniquement à l’étranger

      Et croyez moi , il n’y a pas que les petits pois car trente cinq ans après elle est devenue multi-milliardaire

      Son entreprise n’emploie que 152 personnes dont les cadres sont tous multilingues

      Je suis sûr que la grande majorité des forumistes ignorent l’éxistence de cette femme qui est très agée et qui a passé les commandes à une de ses enfants

      Tout ça pour dire à ceux et celles qui sous estiment les malagasy que le cas cité ici n’est point exceptionnel : raison pour laquelle je ne perds pas l’espoir (mème si cela fait vivre les imbéciles) que Madagasikara , les malagasy , à force de travail feront baisser le taux de cette pauvreté qui nous empoisonne

    • 4 octobre 2015 à 08:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Behantra

      - « Toutes les grandes fortunes de Madagascar ont commencé par des »CHOSES/AFFAIRES« simples ».
      - Familles :
      Ramanan.. ;
      Raben..
      Ramaro....
      et cetera
      et Marc Rav...

    • 4 octobre 2015 à 20:32 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      C’est un chef d’entreprise lâche qui laisse le destin de son entreprise dépendre de comportement de son personnel. Je trouve un peu léger comme motif de fermeture définitive ou dissolution...

      La relation entre le patron et son personnel doit se baser sur le respect, le droit, et la responsabilité,...si chaque partie les renchérit consciencieusement,... l’environnement de travail agréable et sain s’installe, loin de conflit.

      " Les règles de base de la gestion du personnel : 

      Première règle : Tout problème de personnel doit être examiné avec quatre regards

      — Le regard réglementaire.
      — Le regard politique.
      — Le regard économique
      — Le regard social

       Deuxième règle : , il faut envisager les différentes solutions possibles.

      Troisième règle : nécessité de s’ajuster à des textes qui évoluent en permanence.

      Quatrième règle : Traiter les gens en adultes et en associés

      L’entreprise se doit de traiter son personnel avec dignité et avec respect.

  • 3 octobre 2015 à 13:19 | vorona (#8254)

    Il faut voir dans cette nomination les prémices du désengagement à moyen terme de l’état dans les affaires d’Air Mad (l’état ne conservant qu’une part minoritaire pour contrôles). Confier la privatisation de cette société qui coute de plus en plus cher aux malgaches à un non malgache devrait rendre la pilule moins amère pour certain !

  • 3 octobre 2015 à 15:34 | Daniel (#8947)

    Meme histoire avec la Jirama.... En 2008, le DG de la Jirama était un Allemand, Herr Rohman, et la Jirama gérée par un Bureau d’étude allemand. Tout allait bien, pas de délestage, pas de « pertes » d’électricité, pas de magouilles. Trois ans après le contrat de ce bureau d’étude s’est arrêté et n’a pas été renouvellé. De suite les magouilles ont recommencés, les coupures également, les vols de cables et d’électricité ( connexions sans compteurs...) ont recommencés. Ah les Gasy alors, quand on vous laisse seuls, vous ne faites rien de bon sauf pour vous et vous seuls. J’ai été consultant en ce temps pour la Banque Mondiale sur la restructuration de la Jirama et je sais de quoi je parle. C’est comme dans la chanson : « je fais rien que des bétises quand t’es pas là ». Mais ca c’est pour les enfants.....

    • 3 octobre 2015 à 16:15 | leclercq (#4410) répond à Daniel

      Tout est dit , des gasys redevenus à l’état plus que primitifs, incapables de se gérer depuis plus de 50 ans et n’ ont comme seul slogan « mba homeo vola ry vazaha » toujours est-il que « ce n’est pas encore demain la veille que »MADAGASCAR sera totalement aux MALGACHES comme rêve l’autre abruti " déjà les Karanas eux et les Chinois y règnent en maître depuis des lustres

    • 4 octobre 2015 à 09:03 | caro (#7940) répond à Daniel

      Daniel,

      Je vous présente des excuses pour la vulgarité et la grossièreté qu’on vous oppose pour avoir simplement exprimé la réalité. C’est une vérité, et comme vous ne pouvez pas ignorer, « il n’y a que la vérité qui blesse », surtout quand la capacité de faire des examens de conscience n’y est pas.

      A priori, votre participation à ce forum suppose que vous suivez les évènements du pays, que vous en soyez remercié, et donc vous aurez remarqué que vous n’êtes pas la première personne à subir la bassesse de cet individu abject, j’ai nommé Basile Ramahefarisoa, dont le soi-disant nationalisme déplacé en a déjà fait beaucoup de torts à plus d’un.

      Cordialement

      https://www.youtube.com/watch?v=gD7trwyPGKA

    • 5 octobre 2015 à 11:41 | caro (#7940) répond à caro

      Merci à Madagascar Tribune d’avoir censuré par le retrait les propos honteux de cet individu.

      Il est souhaitable que vos réactions soient plus rapides pour ne pas laisser apparaitre sur votre site des propos de telle nature.

  • 3 octobre 2015 à 16:49 | diego (#531)

    Bonjour,

    On ne nomme pas un étranger à la tête d’une compagnie nationale fut-elle en difficulté. En tout cas, pas après 54 ans d’indépendance, point !

    Le cabinet de recrutement FTHM ? Qu’est-ce que ce que c’est truc ?

    Les ministres ne sont pas productifs, le PM n’est pas à la hauteur, le président, à la personne de Mr R. Hery, est incapable de conduire le pays vers la stabilité politique :

    - que nous propose le cabinet de recrutement FTHM face à cette situation ravissement et qui va conduire le pays vers une faillite inéluctable de l’État Malgache ?

    Il faut être juste, la tête de pays mérite la même chance qu’on offre à Air Mad :

    - le pays a besoin d’un Blanc à sa tête.

    Patience RY GASY MALALA :

    - le cabinet de recrutement FTHM va vous proposer des blancs venant de tout horizon, avec des solides compétences pour vous sortir de la misère.

    Et si les Malgaches demanderaient la tête du président, maintenant que la voix est libre me semble-t-il ? Cela risquerait d’arriver si Air Mad se portait bien.

    • 3 octobre 2015 à 17:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      C’est le commencement de « 3P » pour cette société Nationale dev transport aérien.
      Pas d’autre commentaire !

    • 3 octobre 2015 à 17:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      « Je suis fort heureux de==revenir==dans la Région ».
      - « J’anticipe une collaboration ==collégiale==avec tout le Personnel d’Air Madagascar,car le succès n’est possible qu’avec ==la participation==de TOUS ».
      - « C’EST UN TRAVAIL POUR TOUS et PAR TOUS ».
      - « Pour avoir une nouvelle attitude,il faut une nouvelle attitude »,a déclaré le nouveau DG d’Air Madagascar.

  • 3 octobre 2015 à 17:58 | diego (#531)

    Bonjour,

    Le régime vend votre pays. Le régime de Mr R. Hery vend votre pays.

    La question que je me pose est, jusqu’à quand les Malgaches supporteraient les agissements de Mr R. Hery ? Jusqu’à quand ?

    Existe-t-il, encore, des Gasy nationalistes pour faire entendre et réveiller la petite flamme qui, j’ose espérer, dorme dans chaque coeur et âme Gasy ?

    Ce régime agresse tout ce qui est GASY. Mr R. Hery compte sur la francophonie pour tutoyer 2018. La présidente de la francophonie est une Canadienne. J’espère me tromper !

    J’attends les réactions de la société civile et du monde politique. Parce que la nomination d’un blanc, c’est bien cela, un blanc, à la tête d’une compagnie nationale est une affaire hautement sensible dans un pays comme Madagascar. Et quand cette nomination est sous la barbe d’un président qui a été mal élu, impopulaire et n’a pas de majorité pour gouverner sereinement son pays, et dans un contexte assez complexe et délicat politiquement et une situation économique plus que difficile :

    - c’est une situation explosive. Peut-être pas demain matin, mais.......

    Que la personne soit Canadienne, Française, Américaine, Allemande, Italienne, Indienne, Chinoise, nous pouvons continuer, le problème n’est pas sa nationalité :

    - mais le lieu. Madagascar, Air Mad....

    ....et il ne s’agit pas ici d’ une compagnie privée, mais nationale. On touche ici une corde sensible chez une Nation fut-elle l’une de la plus pauvre de la planète :

    - elle n’est pas moins digne et veut voir ses enfants, ses progénitures aux commandes des affaires nationales.

    Sur 22 millions d’àmes, il y aurait une petite tête Gasy capable de faire fonctionner et bien Air Mad !!!!!!!

    Les difficultés que rencontrent Air Mad ou la Jirama ne relève pas, en tout cas pas uniquement, de la mauvaise volonté des Gasy, encore moins l’incompétence de nos élites dans ces domaines respectifs :

    - mais de la pauvreté de l’offre politique dans le pays. Madagascar n’a plus un seul parti politique en état de gouverner. Les appareils politiques du pays sont incapables de former des jeunes qui reprendront la relève.

    Dans peu de temps, c’est-à-dire demain, Madagascar risquerait donc de voir des élites étrangères, formées en Amérique du Nord, en Europe ou en Asie, qui dirigeraient TOUTES LES INSTITUTIONS malgaches et dirigeraient le pays. C’est une évidence dans la mesure où les institutions comme l’école et l’Université n’arrivent plus à former nos jeunes.

    Mauvaises langues que je suis, j’entends déjà ces Gasy qui vont fanfaronner que l’arrivé de ce Canadien est la chose la plus importante qui puisse arrivé à Air Mad :

    - ce sont exactement les mêmes personnes qui ont trouvé qu’avec 30 candidats à l’élection présidentielle, qui a été organisée par les étrangers...chic....Madagascar aurait des élus et un président, politiquement, en état de gouverner le pays.

    • 3 octobre 2015 à 18:09 | diego (#531) répond à diego

      Et nous pouvons dire que même, une grande compagnie comme Air France-KLM peut se trouver en difficulté :

      - pour autant, nous ne risquerons pas de voir un Américain, ou un Canadien ou encore un Allemand propulsé à la tête de cette compagnie, aussi brillante la personne soit-elle.

      Puis, les difficultés chez Air France-KLM, il y en a aujourd’hui, et il y en aura d’autres demain. La direction et les syndicats des pilotes bataillent en coup des com, mais la vraie bataille se passe ailleurs, n’est pas ce que vous entendez et ce n’est pas ce que vous croyez connaitre.

    • 3 octobre 2015 à 18:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      J’ai dit :
      - « VERS LE »3P" d’Air Madagascar.Point barre !
      Passé sous silence :« DOUANES à Madagascar » !
      - « PREMIER BUREAU DEMATERIALISE OPERATIONNEL à IVATO ».
      Pour le Ministre des Finances et du Budget Gervais RAKOTOARIMANANA (-ancien du Canada-),le bureau dématérialisé permet :
      - de sécuriser les échanges de documents,
      - de mieux==surveiller==les employés de la Douane sur leurs actions,
      - de faciliter les démarches
      - et d’améliorer==les recettes==douanières.
      METTRE EN AVANT LA NECESSITE DE LA TRANSPARENCE DANS L’ADMINISTRATION DOUANIERE,AINSI QUE L’EGALITE DE TRAITEMENT POUR TOUS LES USAGERS".

    • 3 octobre 2015 à 18:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      Air Mada en « 3P »,à l’instar d’Air France-KLM.Point barre !

    • 3 octobre 2015 à 18:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      - « Les Pilotes vont-ils faire couler Air France-KLM » ?????

    • 3 octobre 2015 à 18:43 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Occupe toi d’airmad ,c’est plus de ton niveau ,duc.on !

    • 3 octobre 2015 à 18:45 | zanadralambo (#7305) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Les 2 admirateurs du capitaine de frégate auto-bombardé amiral se retrouvent. Amen !

    • 3 octobre 2015 à 20:56 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à zanadralambo

      Vous ignorez que DIDIER est un militaire très apprécié même par V.G.E.un politechnicien

    • 5 octobre 2015 à 09:08 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ah,ah,ah,je peut plus me rete,ir tellement je rigole ,ah,ah !

  • 3 octobre 2015 à 19:37 | Turping (#1235)

    - Est-il étonnant d’apprendre que Air MAD comme la JIRAMA ,et les autres symboles nationaux sont entre les mains des étrangers y compris la gérance ?
    - La réponse est simple : c’est honteux !
    Il y a eu trop d’endettement dans les secteurs publics .
    - La gestion des sociétés d’État n’arrête pas de défrayer la chronique. Air Madagascar et Jirama se disputent la palme pour le moment ; d’ailleurs les autres sont déjà tombées en faillite depuis longtemps.....
    — Ces sociétes d’état servent de vache à l’état dont il est actionnaire à plus de 80 % .
    - Comment voulez-vous y rémedier si l’indépendance octroyée sous la dépendance touche enfin ses objectifs ? est -ce la faute c’est toujours aux autres à 100% ,aux vazaha de tout bord ? non ?
    - Isika no adala Tompo ! entre le nationalisation ratée du système étatique où la pauvreté a sévi , le peuple malgache à genou (mandohalika ),et le libéralisme un peu sauvage ,les coups d’état institutionnels successifs voire physique en 1975 (assassinat de Ratsimandrava ),le peuple malgche rampe maintenant,....
    - A côté du problème d’ingérence s’ajoute le problème de corruption ,de détournement ,...tous les cocktails molotovs réunis ,car personne n’est responsable de la situation en commençant par les dirigeants . Le pays est à vendre dans tous les secteurs publics où l’état malgache ,les voyous sont les représentants .
    - Parallèlement ,faute de pouvoir nettoyer les écuries d’Augias ,il fallait quémander de l’argent à gauche et à droite ,contracter des prêts auprès des baîlleurs ,FMI pour payer les salaires des fonctionnaires incluant 50 000 emplois fantômes coûtant 20 milliards d’ariary par mois aux contribuables .
    - On n’a pas besoin de faire sciences -Po ni de l’ENA pour constater ces faits désastreux !
    - En dehors de ces problématiques sus citées auxquelles s’ajoutent le laxisme des gouvernants successifs à mettre en place un vrai projet sociétal se basant sur la productivité ,d’abord pour résoudre le problème interne ,et aussi de favoriser l’exportation pour faire entrer les dévises ,etc...
    - Le problème sécuritaire ,la mentalité non évolutive (exécrable) dont la façon de faire la politique pourquoi pleurer de notre sort les amis ?
    - Qu’on se fasse e.nculer (excuser moi pour le terme excèssif )par les allemands ,les canadiens ,les français ,.... quelle est la différence ?
    - En touchant l’AIRMAD ,la JiRAMA comme les symboles nationaux ,c’est le pire .
    - La réalité ,ce pays a besoin de redressement profond ,la réalité on est obligé de passer par cette situation .les étrangers à la tête de tout ce qui ressort des systèmes stratégiques qui rapportent gros :Telma ,Airmad ,la Jirama ,.... voire les autres ,Colas etc....sont entre les mains des étrangers car tout ce qui relève du sociétal ,des vrais projets les gouvernances successives depuis Tsiranana n’ont jamais su relever les défis du XXème et XXI ème siècle ,....les sociétes civiles n’ont jamais été sollicitées pour s’occuper du quotidien des malgaches .D’où la paupérisation au fil du temps . Les résultats sont là !
    Histoire des foza ,ZD ,gouvernance nationale ,institution forte au temps de X,Y sans analyser profondement les historiques ,.... ne sont que les faces émergées de l’Iceberg pour amuser la galérie ....
    - Nous sommes entrés dan l’ère de la mondialisation .La capitalisation financière de tous les systèmes est une monnaie courante .Si les malgaches s’entretuent et se bouffent entre eux ,monter les uns contre les autres ,il ne faut se lamenter car entre les promesses pompeuses ,les discours démagogiques ,rien de sérieux n’a été fait pour relever le vrai défi.Amen !

  • 3 octobre 2015 à 20:30 | diego (#531)

    Mr Ramahefarisoa,

    Madagascar n’a pas et n’aurait probablement pas des processus électoraux fiables avant 2018. Cela veut dire aussi que l’instabilité politique va nous accompagner jusque là.

    Cela veut dire surtout que l’État et les institutions de pays vont continuer à s’affaiblir et vont petit à petit disparaître. La nature a horreur du vide. Toutes les places et des postes des responsabilités que les politiciens et les élites Gasy abandonnent vont être prises et occupées par les étrangers.

    Espérons qu’on n’en arrivera pas là.

    Mr R. Hery a annoncé son intention il y a plus d’un mois, l’open sky dit-il est à vos portes. C’est arrogant et irresponsable de la part d’un homme aussi mal élu que lui, élu avec seulement 1/4 des électeurs, sans parti et pas de majorité à l’Assemblée.

    Sa légitimité repose sur une élection présidentielle organisée à la sauce des politiques impérialistes.

    La mission de Mr R. Hery doit être et devrait être de restaurer la stabilité politique à Madagascar. C’est la seule mission que son mandat et sa légitimité lui aurait permis d’atteindre sans rencontrer des difficultés politiques majeures pour l’accomplir.

    En obtenant la stabilité politique, Mr R. Hery pouvait mécaniquement enclencher les réformes des nos institutions ou encore renforcer notre Constitution. Autrement dit, renforcer l’ensemble des pouvoirs publics ou l’État !

    Que veut dire tout ceci ? Il faut que les Malgaches comprennent que si l’État, la Constitution, les Institutions et les appareils politiques de leur pays se trouvant dans leurs états actuels dans les mois à venir, ils risquent de perdre leur pays. C’est à dire tout perdre, VILANY, TANIMBARY ET FASANA !!

    Air Mad ? Un français ou un canadien ou qui sais-je encore n’arrivera pas à redresser Air Mad. Chez Air Mad, les problèmes ne sont pas uniquement, me semble-t-il, d’ordre techniques et de gestion ou d’absence d’investissements :

    - mais d’ordre culturels et surtout Politique !

    Il doit y avoir donc une transition douce et compréhensive et compréhensible entre l’exigence économique et la culture du pays.

    Tout est violent à Madagascar depuis quelques années. C’est douloureux pour le pays, pour le peuple. Cela risque de tout abîmer.

    Mr R. Hery doit faire attention !

    • 3 octobre 2015 à 21:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      Ce qui m’étonne un peu de votre réaction :
      - « MADAGASCAR vendue à des étrangers » !
      Pour Moi les plus dangeureux ce sont les « GENS » qui jouent sur la « NATIONALITE ».
      Dès qu’on accède à un poste de « RESPONSABILITE » dans l’organigramme de l’Etat Malgache,il faut réintégrer la « NATIONALITE » malagasy==AVANT==tout.

    • 3 octobre 2015 à 21:05 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à diego

      Pauvre Malagasy ,les zétrangers vont prendre les places des chefs .
      Sniff,sniff,cela fait 55 ans qu’ont fait n’importe quoi mais pourquoi on peut pas continuer .
      On est chez nous ,on fait ce qu’ont veux

    • 3 octobre 2015 à 21:17 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      et vous : désintégré !

    • 3 octobre 2015 à 21:18 | Jipo (#4988) répond à ATAVISME PREMIUM

      Vous avez oublié : ./ ...

    • 3 octobre 2015 à 21:20 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à Jipo

      merci..../....

    • 3 octobre 2015 à 21:25 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mais enfin, vous n’avez rien dit contre la double nationalité de l’amiral aux mains rouges !!!

      Et vous avez vous abandonné une de vos deux nationalités ?

    • 4 octobre 2015 à 08:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Stomato

      Pour votre plaisir :
      - « J’AI TOUJOURS GARDE MA NATIONALITE MALAGASY ».Point barre !
      Pour « DIDIER »,vous pouvez lui poser la question :
      - « Il est de nationalité »MALGACHE« ,à l’heure de ce message ».Point barre !

    • 4 octobre 2015 à 21:20 | jangobo (#8776) répond à ATAVISME PREMIUM

      Mais hypocrite comme vous l’êtes, vous faites donc semblant de lécher les bottes de vos chefs malagasy, ou plutôt, vous les léchez en pensant que vous êtes devant du camembert !

      Je vous plains car vous vivez dans un pays d’ignorants et vous vivez dans un faux-semblant pour votre gagne pain. N’est-elle pas amère la vie que vous êtes obligé de vivre ?

      Et vous noyez votre chagrin d’être obligé de vivre dans un pays d’ignares par quoi ? Du vin ou par des achats effrénés de produits d’importation ?

  • 3 octobre 2015 à 21:23 | Stomato (#3476)

    >>Le 3 octobre 16:57, RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à QUOUSQUE TANDEM (#543)

    Ryanair ???,
    Laissez-Moi rire.
    Est-ce vraiment une compagnie aérienne ??<<

    Ah si Air Madagascar fonctionnait aussi bien que Ryanair, les 300000 touristes viendraient plus facilement à Madagascar...

    Mais l’envie est terrible de vous poser la question : Air Madagascar une compagnie aérienne ? Laissez nous rire !
    Il est vrai que c’est d’avantage une compagnie aérienne qui reste au sol.
    Et c’est triste.

    • 3 octobre 2015 à 21:35 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à Stomato

      Non ,non pas de touristes ,pas de travail pour les malagasy,pas de devises
      Tu sais les vazaha ,ils racontent tout ce qu’ils voient a Madagascar .
      Faut pas qu’ils racontent !!!!!

    • 4 octobre 2015 à 08:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Stomato

      Pour MOI,les touristes appauvrissent « LES POPULATIONS ».Point barre !

    • 4 octobre 2015 à 09:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Stomato

      Ryanair !
      Ok !
      C’est la plus puissante des concurentes dans le ciel européen.
      Cette compagnie irlandaise==RYANAIR== tire le maximum :
      - de ses clients,
      - de ses salariés
      - et du contribuable.
      Pour contrer « RYANAIR » :
      Air france casse le Prix :
      « PARIS-NICE » pour :
      - 49 euros (-et sur cinquante-sept autres destinations-)
      MAIS.....AVEC « bagages en soute PAYANTS ».
      Aller faire cette proposition sur une ligne régulière,il n’y aura plus de « TOURISTES ».Point barre !
      Quel progrès !

    • 4 octobre 2015 à 10:04 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ils appauvrit rien du tout .
      Ceux qui appauvrissent les populations ce sont les dirigeants corrompus et incapable .
      Tu vois comme tes frères de tana civiles et militaires ,c.ons, orgueilleux ,fiers comme des pans ,mais incompétents,violent,dictateur en herbe ,profiteurs du peuple ,magouilleurs,trafiquants ,incultes,antidémocratiques,etc..
      Voila la lignée ,toi et ta famille à laquelle vous appartenez.
      C’est pas glorieux !
      Et en plus tu viendrait nous donner des lecons en France.
      Franchement tu te prends pour qui et pour quoi .
      Qui oserait comparer la grande histoire de France avec la pauvre histoire Malgache .
      Retourne dans ta brousse ,la tu pourra faire le malin avec tes congénères .
      Mais surtout arrête d’essayer de faire cela avec nous .
      Pauvre larve !

    • 4 octobre 2015 à 12:32 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      >>MAIS.....AVEC « bagages en soute PAYANTS ».
      Aller faire cette proposition sur une ligne régulière,il n’y aura plus de « TOURISTES ».Point barre ! <<

      Il y a longtemps que vous n’avez plus pris l’avion pour aller au pays !!!
      Vous ne voyez donc plus les « mendiants » qui, craignant des excédents de bagages, font la manche auprès d’autres passagers pour tenter de fourguer qui une valise, qui un sac, qui un pneu, pour éviter de payer...
      Et ces autres qui enlèvent des articles de leurs bagages à cause d’un poids trop important, ce qui est dramatique quand ils ne sont pas accompagnés par de la famille ou d’amis sûrs (ça existe ça entre malagasy ?).

      Faire payer un prix raisonnable et publié clairement, n’a rien de choquant. Ce qui pourrait l’être c’est de faire payer un prix forfaitaire et/ou d’utiliser des balances qui ne sont pas contrôlées par un service officiel.

      Le monde change, et il change SANS vous et vos avis foireux. Et c’est tant mieux, il évite des catastrophes !

    • 4 octobre 2015 à 12:39 | Stomato (#3476) répond à ATAVISME PREMIUM

      Je sais bien que les touristes « bavardent » à leur retour.

      Mais ils ne disent pas du mal du pays, bien au contraire.
      Certes ils racontent des déboires vécus à cause de personnes locales qui se la pète comme un certain pollueur du forum.

      Et puis des « trucs » pour limiter le pouvoir de nuisance de certains indélicats se passent de bouche à oreille. Par exemple ce qu’il ne faut surtout pas acheter, et quelles boutiques sont a éviter.

      Il n’y a pas de situation qui soit uniquement négative. Il y a du positif à Madagascar, même des gens honnêtes et accueillants. Mais la capitale est un lieu de perdition à éviter au maximum. Ailleurs il suffit d’être vigilants comme dans n’importe quelle ville d’Europe.

  • 3 octobre 2015 à 23:22 | Cacatoès (#7049)

    TABARN..!!!! lol

  • 3 octobre 2015 à 23:30 | diego (#531)

    Mr Ramahefarisoa,

    Quand vous avez un pays qui n’a même plus capable politiquement d’élire tout seul ses parlementaires et son président. C’est à dire, quand le pays n’est plus capable de s’administrer librement, philosophiquement, dont le comportement se fonde sur des règles librement choisies :

    - le mal est bien avancé et bien profond.

    La ou les solutions face à cette situation plus que complexe ne sont pas de faire venir des étrangers, qu’ils soient blancs, noirs ou jaunes ou verts et de le nommer à la tête des Institutions du pays, de surcroit un pays indépendant :

    - la ou les solutions sont de donner plus de responsabilités aux Malgaches, aux élites malgaches.

    Qu’est-ce que cela veut donner plus des responsabilités aux Malgaches ?

    Je vous donne un exemple parlant :

    - il arriverait parfois et souvent, j’ose espérer, que les équipages d’Air Mad sur la ligne Paris-Tana étaient exclusivement composés des GASY, des nationalités GASY ! Non ?

    La mission de ces équipages est avant tout de ramener leurs clients d’un point A à un point B. Missions accompli avec brio jusqu’à présent, les équipages GASY n’ont jamais abimé un avion, n’ont jamais tué une seule personne sous leurs responsabilités......quelle âge est-elle cette compagnie ? Même chose pour les équipes au sol et les mécaniciens Gasy !

    Maintenant, les clients peuvent critiquer les services, l’accueil, les nourritures, les conforts, etc....tout ceci n’est pas de la responsabilité des équipages.

    Voilà un exemple des gens qui prennent leurs responsabilités, ont la compétence et arrivent à bien l’assumer !!!

    Les politiciens qui nomment les étrangers à la tête des institutions de pays sont ceux qui ont commis des coups d’État et ceux qui ont été mal élus. Bref, ce sont les politiciens qui ne croient pas du tout aux institutions, et c’est cela le plus grand handicap aujourd’hui à Madagascar :

    - Ravalomanana, Rajoelina et Mr R. Hery, croient-ils seulement aux Institutions, à la Constitution.

    Les partis politiques de ces Messieurs pèsent à peine 30% d’électeurs dans le pays aujourd’hui :

    - avez-vous des lieutenants ou des proches de ces hommes pour vous aider à comprendre leurs objectifs et comment vont-ils faire pour rendre le pays gouvernable ?

    Il y a une crise et elle est institutionnelle, politique. La solution à ce genre de crise n’est pas de nommer des étrangers à la tête des Institutions du pays :

    - Mr. R. Hery n’obtiendrait pas l’aide qu’il demande si son pays n’avait pas les Institutions pour recevoir et gérer ledit aide !

    Les Gasy adorent les Vazaha, les étrangers, mais pas à la tête des institutions :

    - qui a une connotation domination, prise de pouvoir, plus de Gasy à Gasy, mais de Gasy à Vazaha....on verra bien, mais il y va y avoir quelque chose.....!

  • 3 octobre 2015 à 23:46 | diego (#531)

    Bonjour TAVISME PREMIUM,

    Les Malgaches ne sont pas pauvres :

    - la classe politique malgache est bête, c’est différent !

    Puis, c’est l’État Malgache qui est pauvre, pas Madagascar. Ce n’est pas un pays pauvre. Ce n’est pas une pauvre Nation.

    C’est un pays géré par des bandes des gens incompétants et irreponsables depuis quelques années :

    - tout porte à croire que cela ne va pas durer puisque les caisses de l’État sont tout le temps vides !

    En tout cas, cela ne peut pas durer. Plus personne ne pourra revenir sur l’indépendance acquise il y a 54 ans. Les gens qui font n’importe quoi ce sont les politiciens, peu éduqués, qui ne font que creuser leurs propres tombes depuis des années.

    Tout le monde veut aller plus vite, mais pour un pays, le temps s’écoule doucement :

    - il y a dans cette grande Ile l’âme des ancêtres de plus de 18 ethniques, je vais être gourmand, qui existent proche de millénaires. Pas une autre civilisation ne réussirait à le diluer de cette belle Ile.

    Le FIHAVANANA aura encore des années devant elle, tant qu’il y a des naissances et des morts à Madagascar...

  • 4 octobre 2015 à 09:22 | jangobo (#8776)

    Le président de la république n’a pas un gros salaire ; sa solde est entre 1 200 000 ar à 1 500 000 ar.

    Seulement, comme tous les Chefs d’Institution, il a dans le budget des fonds spéciaux. Ces fonds ne nécessitent aucune pièce justificative et il est libre de les utiliser comme il veut.

    Je ne sais quel est le montant actuel de ces fonds mais je les estime à 100 000 000 ar, pour vous dire qu’il ne vit pas chichement.

    Pour ce qui est du Canadien, il m’importe peu qu’il le soit ou qu’il soit d’une autre nationalité, les Malagasy n’ont pas un cursus égal à au sien ; il est donc jusqu’à preuve de contraire « the right man in the right place ».

    Ce qu’on lui demande, c’est de redresser Air Madagascar et le bien qu’on lui souhaite, c’est de réussir et qu’il ait le cran de ne pas se laisser marcher sur les pieds.

    Notre problème à nous Malagasy, comme il a été déjà dit ici est que nous mésestimons nos compatriotes.

    Nous avons plusieurs Malagasy qui ont réussi à l’Extérieur mais nous ne les considérons pas. Citons par exemple des personnalités comme le feu Rakoto Ratsimamanga, Raymond Ranjeva,...

    Enfin, il faut dire que nous avons aussi plusieurs babakoto et que celui qui se sent morveux se mouche.

  • 4 octobre 2015 à 10:16 | reglisse (#6117)

    C’est donc un homme qui sera à la tête d’Air Mad ?

    Sera t il assez sage pour réconcilier toutes les parties prenantes de cette compagnie ?
    Saura t il créer une dynamique nécessaire pour relancer la compagnie ?

    En important ce savoir faire unique, l’Etat nous teste, si nous acceptons, ou non, de moderniser l’entreprise aéronautique malgache.

    Peu importe ce faux débat stérile et d’arrière garde concernant la nationalité du nouveau patron, avions nous une personne du même acabit disponible aujourd’hui, malgache, pour faire repartir cette entreprise ? La réponse est non.

    Alors répondons de manière positive, c’est un premier signe, d’une volonté de changement, une première pierre pour faire repartir le tourisme, vous savez cette industrie qui a été complètement laminée, cette année.

    Bon courage à vous monsieur Filiatreault, et puissiez vous réussir...

    http://www.lesdecrypteurs.com/2015/10/02/un-specialiste-du-redressement-des-compagnies-aeriennes-a-la-tete-dair-madagascar/?utm_campaign=shareaholic&utm_medium=facebook&utm_source=socialnetwork

    • 4 octobre 2015 à 12:31 | caro (#7940) répond à reglisse

      Merci à Réglisse d’avoir mis le lien.

      Compte tenu du contexte qui prévaut actuellement chez Airmad, ainsi que de la psychologie ambiante, Gilles Filiatreault aura fort à faire.

      A l’instar de ce qui s’est passé au Cap Vert, il y a de fortes chances que des grincements de dents vont se faire entendre. Il faut s’y préparer, en mettant en tête qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, comme « pas de bras, pas de chocolat ».

  • 4 octobre 2015 à 13:53 | ATAVISME PREMIUM (#8774)

    Non non g’est pas la guerre a Madagascar.
    Imagine l’armée française bombardant un village dans la sud de la France.
    Et les c.onnards de militaires Malagaches de répondre :Mais ce sont des pratiques courantes .Pour des troupes coloniales oui pas pour une armée nationale
    Et les imbéciles qui écrivent sur ces colonnes qui ne condamnent pas !

    Une onde de choc s’est abattue sur le village d’Ampisoha à Ankazoabo sud, samedi. Après qu’un hélicoptère des Forces armées a été frappé de projectiles en plein réservoir, et sur la partie droite de son cockpit, dans un déluge de feu, la veille, les éléments de l’opération « Fahalemana », déployés dans les points névralgiques de ce district, ont lancé une véritable « guerre éclair ». À la lumière d’un état des lieux effectué par les forces de gendarmerie, relayé par des informations communiquées par les autorités locales, ce hameau d’une quinzaine de toits a été
    littéralement rasé. Ampaho s’est vidé de toute sa population, après que le raid militaire a été lancé, samedi. En passant au peigne fin le village déserté, les éléments de la gendarmerie ont retrouvé trois corps.
    Le vendredi 25 septembre, la libellule de fer effectuait une surveillance dans le ciel d’Ampisoha, à une quinzaine de kilomètres à vol d’oiseau du chef lieu de district, lorsqu’elle a essuyé des tirs au sol. Avec cinq militaires à son bord, l’Alouette II de l’armée verrouillait la zone, en effectuant un survol à basse altitude, lorsque des dahalo embusqués l’ont arrosé de balles.

    Riposte légitime
    Avec un réservoir percé et un fuselage troué, il a dû rebrousser chemin à Ankazoabo sud pour un atterrissage d’urgence.
    Le lendemain, après avoir colmaté la fuite de kérosène, l’armée a frappé d’une main de fer. Avec des grenades et des fusils mitrailleurs embarqués, l’appareil a sans tarder lancé un raid. Tirs aériens et bombardements à la grenade ont mis le village à feu et à sang, d’après les autorités. Après cette frappe aérienne, un peloton pédestre a marché sur le village « atomisé », pour donner du fil à retordre à la résistance la plus obstinée. Jusqu’à aujourd’hui, Ampi­soha est toujours laissé à l’abandon par ses habitants. Par ailleurs, l’hélicoptère bricolé serait toujours à Anka­zoabo, pour tenir à l’oeil les dahalo.
    Des analyses balistiques révèlent que les projectiles ayant touché l’Alouette II, proviennent de cartouches de fabrication artisanale. Le bilan de cette riposte très violente n’est pas encore établi, selon le service communication de l’État-major général de l’Armée malgache.
    Des informations supplémentaires révèlent que ce raid serait comme une réponse du berger à la bergère, après que des dahalo ont voulu abattre l’hélicoptère, pièce maîtresse de l’opération menée dans cette zone à risques.

    L’affaire Mara Niarisy étudiée

    Après une saisie d’armes à feu et de deux cent soixante-huit têtes de bovidés dans le domaine du député Mara Niarisy, dans la commune d’Ebona à la mi-septembre, Ankazoabo sud, reste sous le feu de l’actualité. Alors que les quelque cent cinquante zébus, pris au parlementaire, ont été remis à vingt-deux éleveurs qui prétendent être les propriétaires légaux, le bureau permanent de l’assemblée nationale a préconisé en fin de semaine, la restitution des biens saisis à l’élu, lors d’une rencontre avec le secrétaire d’État chargé de la gendarmerie nationale, du commandant de la gendarmerie nationale et du chef d’État-major général de l’Armée malgache.
    Après restitution du troupeau, le bureau permanent demande que les enquêteurs obtiennent son aval avant d’interroger le parlementaire incriminé. Ayant déjà entamé son enquête, la gendarmerie entend, néanmoins, la clôturer avant de déposer cette requête.

  • 4 octobre 2015 à 15:34 | SNUTILE (#1543)

    C’est SKINNER de XFILES à la frontière du Réel l’aventure continue ?
    Madagascar l’unique !

  • 4 octobre 2015 à 15:59 | diego (#531)

    Bonjour,

    On ne nomme pas un étranger à la tête d’une institution d’un pays indépendant et d’autant plus qu’il s’agit ici d’un pays dans lequel l’État et l’ensemble des institutions n’arrivent plus à défendre les intérêts du pays et sont dangereusement en train de disparaître.

    Cette nomination ne fait qu’accentuer le malaise et accélérer le fossé rentre le peuple et les politiciens.

    La conversation ne sera jamais le sauvetage d’Air Mad, mais il n’y aurait donc pas une ou un Gasy dans ce pays capable de diriger une entreprise Gasy aujourd’hui, ce matin. Revenons en arrière, l’âge d’Air Mad et les nominations de nos présidents successifs pour diriger cette compagnie nationale.....on a nommé des étrangers à cette poste, on vient de le faire aujourd’hui :

    - la moindre des chose c’est que Mr R. Hery vient expliquer à la nation pourquoi ?

    L’open Sky ce n’est pas nommer un étranger à la tête d’une entreprise nationale. Il peut recours à des conseillers étrangers, mais il n’a pas le droit de nommer un étranger à la tête d’une institution qu’Air Mad est...du moins sans l’aval :

    - de l’Assemblée !

    L’Asselblée est inutile mais ce n’est pas une bonne raison de ne pas la consulter, et par ailleurs, c’est cette inutilité de l’Assemblée qui doit conduit le président à la plus grande prudence dans tout ce qu’il dit et décide de faire.

    Je sais qu’il est difficile de faire comprendre aux gens que sur le plan économique les rôles d’un président et de son gouvernement sont ridiculement réduits, mais néanmoins très importants. Et ces rôles prennent une proportion très importantes dans les payes pauvres, les institutions y sont assez faibles et souvent victimes de la corruption.

    Mais toujours est-il que les rôles du présidents sont peu importants économiquement, mais définitivement peuvent constituer bel et bien des divers blocages. Des blocages qui viennent de la nature même du régime politique, la conséquence direct et indirect des processus électoraux du pays :

    - et Madagascar en est là !!!

    Mr R. Hery a été mal élu, pas de majorité, économiquement tout ce qu’il dit et décide présente un grand danger et expose toutes les faiblesses du pays et de facto l’indépendance politique de la Nation.

  • 4 octobre 2015 à 17:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Traite des jeunes « MALAGASY » pour les Pays du Golfe :
    - Liban,
    - Koweit,
    - Arabie Saoudite,
    - et cetera...
    Les renseignements fournis par des gens « PATRIOTES » ont amené les enquêteurs du Service des Affaires Criminelles de la Police « NATIONALE » à perquisitionner le domicile d’un « MUSULMAN »,se trouvant à Mahazoarivo.
    La procédure a eu l’aval du « PARQUET ».
    BRAVO !
    En voici quelques détails croustillants de ce « TRAFIC HUMAIN » :
    Commission de l’Agence (-2 000 à 3 500 dollars/personne envoyée-).
    Frais de dossier :
    - 30 000 Ariary pour être membre de l’Agence (-des rabatteurs et rabatteuses-).
    Pour le trajet en « AVION ».
    - « ESCALE » à l’île maurice (- ???-) avant de se diriger vers un pays du Golfe.
    LE GOÛT DE VANILLE AMER.
    Un petit rappel :
    - 2 009-2 014,trente six (-36-) no isan’ireo vehivavy « MALAGASY » maty niasa tany Koweit,Arabie Saoudite et le Liban

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 5 octobre 2015 à 13:08 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile ,la femme est le meilleur atout de Madagascar . ce sont elles qui font entrer les devises . elles attirent et retiennent les touristes. Elles ne risquent pas leur vie en allant servir dans les petro -monarchies .Elles payent l’écolage des petits frères ,leur habillement ,le logis et le sakafo .Madagascar se fait une belle réputation d’accueil sauf quand le vazaha se fait bruler en place publique ou découper en morceaux dans l’arrière cuisine ;

    • 6 octobre 2015 à 09:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à vatomena

      L’affaire est en cours de jugement.
      Attendons la suite du verdict !
      - « LES MALGACHES NE SONT PAS DES SAUVAGES »-
      Votre histoire de "MICHOUI,vient d’ailleurs.Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 6 octobre 2015 à 09:08 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à vatomena

      Et « VOS » touristes ??????font sortir== des devises== de Madagascar.

  • 4 octobre 2015 à 21:11 | jangobo (#8776)

    Pour diriger Air Madagascar, il ne suffit pas d’être bardé de diplômes, il faut aussi avoir l’audace de tenir tête aux dirigeants politiques qui font la pluie et le beau temps dans cette compagnie.

    Qui est le Malagasy capable de le faire ? Je ne pense pas que nous en avons un actuellement. il suffit de voir nos Ministres qui s’accrochent à leurs sièges, même si ces ministères ne marchent pas.

    C’est un méfait de la colonisation. et la culture qui existait avant la colonisation (c’est à dire durant le royaume merina, la seule référence qui existe à Madagascar d’après mes pauvres études) ne peut être retenue que la sagesse des hova durant le royaume d’Andrianampoinimerina ; des hova qui ont osé tenir tête au roi régnant car ils ne voulaient pas mettre à mort Andrianjafy.

    Il semble que cette culture de « je suis, j’y reste » est une séquelle de la culture française qui nous a été inculquée. Pensez qu’en vingt ans de république, il n’y a eu qu’une dizaine de démissionnaires dans l’appareil gouvernemental français et encore sous la pression des scandales.

    La dernière démission en date est la seule qui échappe à la règle parce que le Ministre de Travail a démissionné pour une question de taux de chômage trop haut et sous la pression de Hollande qui veut que la baisse du chômage soit son cheval de bataille pour la réélection de 2017.

    • 5 octobre 2015 à 11:07 | Stomato (#3476) répond à jangobo

      >>C’est un méfait de la colonisation.<<

      Et le fait avéré de toujours, et en toutes circonstances, accuser les autres de ce qui ne marche pas à Madagascar est donc aussi un méfait de la colonisation ?

      50 ans d’indépendance ne vous ont pas suffit pour vous débarrasser de 65 ans de colonisation ?
      A quoi allez vous consacrer les 15 ans à venir ?

      Combien de temps a-t-il fallu au Vietnam, au Japon, a l’Allemagne pour se reconstruire après la guerre de 39-45 ?
      Ces pays y sont arrivés car ils ont eu une guerre sur leur sol.
      Chose que Madagascar n’a pas eu à connaitre. C’est à croire que c’est ce qui manque !
      L’indépendance a été accordée trop facilement ? Le pays n’y était pas préparé ? Ah oui c’est donc ça qui est la cause du non décollage économique du pays ?
      Il existerait une solution qui consisterait à reconnaitre qu’il n’est pas possible que les Malagasy s’entendent entre eux à cause des 18 à 22 ethnies qui ne peuvent pas s’entendre pour des raisons historiques que plus personne ne peut expliquer ?
      Alors mettons les 18 à 20 chefs des ethnies au centre d’une arène dans la stade de Mahamasina et que le meilleur gagne le droit de régner sur Madagascar.

    • 5 octobre 2015 à 13:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Stomato

      - « Nous n’avons pas eu de »GUERRE".
      L’indépendance était offerte sur un plateau d’argent,mais « ON » nous a trompé dès le départ==avec les copnséquences de la guerre en Indochine==et les troubles en Algérie.Et les réunionnais et les « Français » rescapés dans les D.O.M de l’Océan Indien et du Canal de Mozambique==sans oublier Nosy-Be et Sainte Marie== n’avaient qu’à bien manoeuvrer..sur tous les points de vue :
      - politique,
      - économique
      - et social.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 6 octobre 2015 à 09:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à jangobo

      Toujours contre la colonisation.
      Cette dernière a apporté la religion chrétienne mais l’indépendance a apporté les « BORDELLES » de religions-busness,de sectes et des marabouts de toutes sortes.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 5 octobre 2015 à 06:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Pour la question de la « Loi de Finances Rectificative » (-LFR-).
    Ce n’est pas indispensable,dixit
    - SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA
    Président de la République Malgache
    Chef d’Etat de Madagascar.
    Le Pays,Madagascar,peut parfaitement fonctionner sans cette loi de finances rectificative (-LFR-).
    Il existe plusieurs techniques qui peuvent être utilisées==sans avoir==recours à la Loi de Finances Rectificative (-LFR-).
    Par exemple :
    - « LA REGULATION »

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 5 octobre 2015 à 12:22 | kartell (#8302)

    La colonisation a toujours été notre bouc-émissaire, corvéable à merci et passe-partout pour expliquer l’inexplicable !....

    Affreux colonisateur qui a construit routes et ponts, chemin de fer et cartes géologiques ainsi que multiples documents qui nous ont servi pour affiner nos recherches sur nos ressources tout azimut dont nous avons pourtant, bien du mal à faire exploiter !...

    Aujourd’hui, on nomme un canadien à la tête d’une compagnie au bord de l’asphyxie financière, là on prend un technicien allemand pour reprendre la gestion d’une capitale à la dérive, hier, des mercenaires sudafricains pour assurer la sécurité présidentielle...

    Bref, on fait appel, voir on lance un SOS national à toutes ces bonnes volontés extérieures pour nous coacher moyennant des rétributions copieuses ...

    On mesure enfin, notre incapacité à résoudre par nous-même nos problèmes au point de donner à ceux que nous avons combattus sous notre colonisation, les pleins pouvoirs de conseiller voir de décider à notre place !...

    « Madagascar aux malgaches » est jetée à la décharge puisqu’on lui préfére la roue de secours étrangère ou plutôt le cric comme dernière possibilité à s’en sortir...

    Nous sommes, ici, dans une parfaite schizophrénie où le discours public est teinté de nationalisme rampant tandis que nos responsables politiques se dépêchent à prendre ces flagorneurs étrangers qu’ils fustigent pourtant, à longueur de journée en meeting dans le pays !....

    Notre situation est bien plus alarmante qu’elle n’y paraît et ce recours aux gourous sans frontière montre à quel degré de dégradation, nous en sommes arrivés, aujourd’hui ...

    Ce qui est certain, c’est que ceux, qui se sont battus pour notre indépendance, doivent se retourner dans leurs caveaux en pensant que tout ce qu’ils ont enduré, n’a servi à rien, sinon à plonger leur patrie dans un abîme, dont ils auraient préféré ne pas être à l’origine, soixante-cinq années, plus tard !...

    • 7 octobre 2015 à 17:01 | kelyfadada (#244) répond à kartell

      Vos analyses quoique pertinentes, d’un côté auront du mal à toucher les gens de pouvoir, et de l’autre resteront incompréhensibles au commun des Malagasy qui sont dans une logique de survie à court terme.
      Qui aura à nouveau le courage de donner un coup de pied à cette fourmilière pour démontrer que « Tsy lahatra akory ny fahantrana, fa safidy diso làlana... »Think global, act local ..." Qui vivra, verra.

    • 7 octobre 2015 à 18:17 | sanois (#8546) répond à kartell

      Oui vous avez raison
      il faut tout Malgache 100 pour 100

      Pas d avions etrangers.......des avions malgaches........
      Avec les richesses du pays ce n est pas un probleme
      Et le PDG sera forcement malgache

      Pour les voitures on importe plus de vehicules Rien que de la production malgache... Detruire les 2 chevaux et remplacer par des 2 zebus...... les 4 L remplacees par des bi plans quinquennaux en couple 2+2=4 moins les pots de biere.... eeeeeeeeetc toye l economie par la production interne seulement

  • 5 octobre 2015 à 13:13 | vatomena (#7547)

    Il n’y a plus en France de Lyautey ou de Gallieni .Alors pourquoi ne pas faire appel à des ’gourous sans frontières ’ qui viendraient du Canada ,de Singapoure ou d’Allemagne et meme de Syrie .

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 190