Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 03h41
 

Diplomatie

Francophonie

Tout est fin prêt selon le Chef de l’Etat

vendredi 16 octobre 2015 | Léa Ratsiazo
JPEG - 91.7 ko

Le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, a informé hier que tout est fin prêt pour accueillir le 16 ème sommet de la francophonie l’année prochaine à Antananarivo. La réhabilitation de l’hôtel 5 étoiles d’Ivato est terminée, les autres infrastructures sont en cours soit de réfection soit de construction selon lui. Les travaux de réfection de la route qui devrait relier Ivato au centre ville sont en cours. Par contre les travaux de réhabilitation de l’aéroport attendent des financements extérieurs.

Donc, la grande partie des travaux vont se concentrer sur Ivato et ses environs. En principe, les participants n’auront pas l’idée saugrenue de faire un tour du côté de 67ha ou d’Ambodin’isotry ou d’Ambohitrarahaba où les routes sont défoncées. A moins que d’ici un an, les dirigeants se rendront compte que la plupart des routes, non entretenue depuis un bout de temps, sont complètement défoncées et prendront la décision de s’y atteler.

En attendant les travaux de réfection des routes de Madagascar, « une délégation conduite par le ministre des Travaux Publics ira à Séoul (République de Corée) du 02 au 06 novembre 2015 pour la 25ème édition du Congrès Mondial de la Route. Cette rencontre verra la participation de quarante ministres et des milliers d’acteurs et professionnels en provenance d’une centaine de pays représentants d’administrations routières, sociétés d’autoroute, entreprises de travaux publics…. Le thème retenu pour ce prochain congrès est « Routes et Mobilité-Le Transport, source de valeur ajoutée ». L’accent sera donc mis sur le rôle fondamental du secteur routier, considéré comme une véritable pierre angulaire de toute politique de développement rejoignant ainsi la vision actuelle du ministère des Travaux Publics » selon le communiqué officiel du Conseil du gouvernement.

134 commentaires

Vos commentaires

  • 16 octobre 2015 à 09:04 | betoko (#413)

    Qu’est ce que nous allons gagné avec ce sommet de la francophonie ? Est ce que cela va résoudre nos contentieux avec le problème de l’île éparses . On va dépsner 23 million d’Euros pour 5 jours de conférence et pourtant dans le sud le kéré menace la population

    • 16 octobre 2015 à 09:10 | Noue (#2427) répond à betoko

      en fait , rien n’est prêt , on attend les financements de l’exterieur mdrrrr

      Il faut aussi que Madagasikara s’ouvre en organisant cette francophonie ,

      Madagasikara en est bien capable sauf que>>>>>>>et tout ça fait quand même partie l’amélioration d’Antananarivo.

    • 16 octobre 2015 à 11:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Bekoto :
      - "LES ÎLES EPARSES SERONT :
      - « en COGESTION » et « co-gérées » par la FRANCE et MADAGASCAR.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 octobre 2015 à 12:03 | ramaso (#7441) répond à betoko

      Une tres bonne question Mr BETOKO,qu´est ce que ca va rapporter ce sommet de la francophononie a MADAGASCAR oü les MALGACHES parlent a peine le francais,et pour un coüt de 23 MILLIONS D´EUROS,quelle aubaine ! et tout ca avec LE DELESTAGE AGRAVE-L´INSECURITE qui sevit,et une fois de plus une forte delegation conduite par le MINISTRE DES TP.partira pour SEOUL DU 02 AU 6.11.2015 pourquoi faire ? celle-ci apres la tres forte delegation pour le 70e sommet de l´ONU oü tous les membres du GVNT se sont deplaces,bref MADAGASCAR n´est plus du tout francophone,RATSIRAKA a sorti le pays de LA ZONE FRANC CFA oü les vrais pays francophones sont restes,et pour completer le tout RAVALOMANANA a cree L´ARIARY,MADAGASCAR ne fait que reculer de jour en jour dans tous les domaines,les Malgaches sont devenus des BARBARES,le PRM HERY et SON EQUIPE profitent AU MAXIMUM DU POUVOIR pour foutre aux pieds tous les droits constitutionels et S´ENRICHIR VITE avant que le bateau coule,C´EST UN BON COMPTABLE,de L´ACTIF AU PASSIF il S´Y CONNAIT TRES BIEN.

    • 16 octobre 2015 à 15:21 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ramahefarisoa Basile,
      Vous connaissez ma position concernant les îles Eparses : Les îles Eparses appartiennent aux Malgaches. La résolution de l’ONU en 1979, la confirme.

      Nous sommes en 2015 et vous êtes venus en France au début des années 1970.
      - Pourriez-vous nous développer (si possible sans copier coller) ce que vous entendez personnellement par PADESM (Parti des Déshérités de Madagascar) et ses héritiers ?

      Sans jeu de mot :
      - Quel héritage laisseriez-vous aux générations futures ? Seront-elles toujours des déshérités ?

      Le mot « cogestion » n’est pas un mot neutre. Historiquement, ce mot a une connotation particulière. C’est même un mot « piégé » concernant les Îles Eparses.
      - Qu’est ce que vous entendez personnellement par « cogestion » ?

    • 16 octobre 2015 à 17:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Pour la question de « COGESTION » :
      - La France conserve son rôle et son pouvoir
      - et Madagascar possède un certain pouvoir et largement présent « dans le Conseil d’Administration ».
      Bref ,la gestion administrative est confiée ==à la fois==à la FRANCE et à Madagascar.
      - « VERS UNE ECONOMIE SOCIALE POUR LES ÎLES EPARSES ».

      - « Faîtes de la cogestion mais pas la guerre »

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 octobre 2015 à 19:08 | caro (#7940) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      « Le mot « cogestion » n’est pas un mot neutre. Historiquement, ce mot a une connotation particulière. C’est même un mot « piégé » concernant les Îles Eparses. » :

      Dans les relations inter-étatiques, on parle de souveraineté, c’est-à-dire la capacité pour chacun des Etats d’avoir la plénitude de compétence sur son territoire.
      Cette plénitude de compétence signifie qu’il ne saurait y avoir de partage de souveraineté : une co-gestion dans les affaires d’Etat, ca n’existe pas !

      C’est de l’arnaque pure et simple et une démonstration manifeste de l’incompétence de ceux qui s’en prévalent.

    • 16 octobre 2015 à 19:11 | caro (#7940) répond à betoko

      Concernant les îles éparses, toutes questions de suppositions d’existence ou non d’importantes ressources, ne doivent pas occulter le droit absolu de souveraineté malgache sur les îles éparses.

      Ce n’est pas parce que Madagascar n’a pas actuellement les moyens de gérer convenablement ces îles qu’il doit abandonner, ou céder ou encore co-gérer des territoires qui relèvent de sa seule compétence et souveraineté.

      J’invite tout les patriotes et tous ceux qui sont amoureux de ce pays de se faire un devoir de défendre cette idée pour que les malgaches ne soient pas déboutés de leurs propres territoires.

      L’appartenance de ces îles à Madagascar est incontestable conformément

      * au droit international international ;
      * au droit de la mer ainsi que selon
      * les Résolutions 34/91 et 35/123 des Nations Unies du 12 décembre 1979 qui ordonnent à la France de les restituer à Madagascar

    • 16 octobre 2015 à 19:24 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Votre définition de la « cogestion » est ce qu’elle est. Merci pour votre définition toute personnelle.
      En revanche, sur chaque ligne de votre, je constate une contradiction ou des lacunes. Sans même parler de prime abord la question essentielle, à savoir à qui appartient les Îles Eparses ?

      Si « la France conserve son rôle et son pouvoir ». Madagascar sera donc un sous-traitant de la France. Y-a-t-il de la « cogestion » dans de telle situation ?
      « Madagascar possède un certain pouvoir et largement présent dans le Conseil d’Administration ». Why not !
      En revanche, dans un conseil d’administration ou bien vous avez un « certain pouvoir » ou bien un « pouvoir certain ». Vous ne pouvez pas être « largement présent » sans avoir un pouvoir certain. La partie qui détient le moins de pouvoir peut être appelée « actionnaire minoritaire ».

      « la gestion administrative est confiée ==à la fois==à la FRANCE et à Madagascar ».
      La gestion « courante » peut être confiée à n’importe quel administrateur ou gouverneur compétent (Directeur général exécutif). Ce gouverneur peut être d’une autre nationalité que Malgache ou Français. Toutefois la répartition des bénéfices sont décidés au niveau du Conseil d’administration (L’échelon au dessus !).

      « Vers une économie sociale pour les îles Eparses ». Est-ce juste un slogan de plus à votre actif ? S’agit-il ici de souveraineté ou d’économie sociale de marché ?

      « Faîtes de la cogestion mais pas la guerre ». Cela ressemble beaucoup à « faites l’Amour mais pas la guerre. ». Why not ! Si quelqu’un squatte de force votre appartement ou votre maison pour x « raison » valable ou pas. Et vous impose la « Cogestion » :

      - Alliez-vous lui dire directement « cogérons » et faisons l’amour sans aller déposer une plainte à la police pour faire valoir votre droit ?

    • 16 octobre 2015 à 19:33 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      OUI !
      La question des « ÎLES EPARSES » fera couler beaucoup d’encre.Ma position est personnelle mais j’espère convaicre quelques individus.
      Souvenez-vous de l’affaire des îles malouines==Angleterre/Argentine==qui a boulervé une partie du Monde libre.
      Pour les ÎLES EPARSES,je souhaiterais la COGESTION et des co-gérées mais PAS LA GUERRE.

      Vous pouvez me considérer comme « TRAÎTRE A LA NATION MALGACHE » mais ça ne me dérange pas.

      Cordialement.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 octobre 2015 à 19:35 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à caro

      Bonasera Caro,

      Je confirme. Le cas de l’ile Tromelin « cogérer » par l’ile Mauice et la France depuis 2010 est une aberration. Le seul et unique tombeau découvert sur cet île est Malgache.

    • 16 octobre 2015 à 19:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à caro

      Maintenant,je vous pose une question simple :
      - NOSY-BE et SAINTE-MARIE sont-elles Malgaches ?
      - ainsi que certaines îles aux environ de « NOSY-BE ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 octobre 2015 à 20:38 | caro (#7940) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C’est un peu « bordélique » de faire des échanges avec vous car vous prenez vos interlocuteurs comme vous, avec un esprit probablement en errance permanente.

      Ce qui se conçoit bien s’annonce clairement, ça veut dire que si on a un foutoir dans la tête, c’est pareil quand on parle. Quand quelqu’un vous demande l’heure, vous répondez par « je ne crois pas au père noël » ?

      Votre façon de vous échapper aux encombrantes questions dues à vos slogans à deux sous dont vous n’en connaissez rien du tout, et dont seul vous en avez le secret, c’est de poser d’autres questions qui n’en ont aucun rapport.

      Qu’est-ce que Nosy-Be et Sainte-Marie ont à faire dans les histoires des îles éparses ?

      Cessez de poser des questions imbéciles car je n’y répondrai pas.

    • 17 octobre 2015 à 06:05 | vatomena (#7547) répond à caro

      M. Basile se souvient peut etre que lors du référendum décisif de 1958 Nosy Be et Sainte Marie ont répondu Oui à la Communauté française et Non à l’Indépendance totale et immédiate . Le Oui à l’Indépendance du pays ayant été majoritaire dans les autres provinces les gens de Saint Marie et de Nosy Be ont été intégré malgré eux à la nouvelle République Malgache .Un saint marien m’a confié un jour qu’il avait un certain regret .Selon lui un délai de grace de quelques années avait éte accordé aux saint mariens pour postuler à la citoyenneté française pleine et entière .Il avait laissé passer ce délai sans en profiter et il le regrettait amèrement . Tout ceci étant à confirmer .M. Basile en a -t-il souvenance ??

    • 17 octobre 2015 à 06:14 | vatomena (#7547) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Dans un vieux journal d’époque j’ai lu « PAdESM » parti des anciens esclaves malgaches au lieu de ’PADESM ’ parti des deshérités de Madagascar .M. Basile peut nous éclairer .?

    • 17 octobre 2015 à 06:22 | vatomena (#7547) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Le tombeau malgache de Tromelin est sans doute celui d’un esclave malgache vendu à Foulpointe .Le bateau négrier s’est échoué sur cette ile.Ils étaient plus de 100 les malheureux esclaves . Où serait le tombeau des autres ?.à noter que au bout de 15 ans les seuls survivants étaient des femmes .Exemple admirable de la forte constitution de la femme malgache

    • 17 octobre 2015 à 09:20 | caro (#7940) répond à vatomena

      Votre dénégation de l’existence de cette sépulture malgache ne constitue que votre campagne permanente de salir ce pays qui vous accueille afin de lui retirer toute possibilité de faire valoir ses droits.

      En vertu de quoi, et vertu de quelle légitimité et quel moyens juridique ou historique vous permettent-ils de parler de l’absence d’une sépulture, à part « SANS DOUTE ?
      Vous vous plaisez constamment à ne parler sur ce site que des côtés noires de l’histoire afin de salir ce pays et son peuple. Avec un peu de réflexion, puisque vous-même parlez de bateau négrier, UN BATEAU SERVAIT-IL A TRANSPORTER/DEPLACER LESDITS ESCLAVES OU A CONSTITUER UNE SEPULTURE SUR PLACE ?

      Et quels autres arguments avancez-vous pour justifier vos dénégations et l’appartenance de cette île à la France qui se trouve à 14 000km ?

      Votre haine pour ce pays et son peuple se découvre petit peu à la fois au grand jour.

      Quelle honte !

    • 17 octobre 2015 à 09:34 | caro (#7940) répond à vatomena

      Nosy-Be et Sainte-Marie n’ont aucun rapport avec les îles éparses, il ne faut mélanger la serviette et les torchons.

      Votre façon de parler de Sainte Marie prouve clairement votre connaissance limitée de cette île et de son histoire avec les droits ultérieurement appliqués et applicables. Il s’ensuit que tous vos raisonnements se ne se basent que sur des approximations prétendant connaître ce pays et ce peuple.

      AU FOND, VOTRE PRETENDUE CONNAISSANCE N’EST QUE DE LA PURE IMPOSTURE SANS BASE SCIENTIFIQUE, NI HISTORIQUE, NI PROUVEE MAIS D’UNE COLLECTION DE LECTURE A DROITE ET A GAUCHE !

      Il vous est demandé de cessez votre campagne de dénigrement du pays qui vous a accueilli et où vous résidez encore !

    • 17 octobre 2015 à 09:58 | caro (#7940) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Bonjour Le Veilleur,

      Dans le cas de l’île Tromelin, jusqu’à ce jour, ce n’est qu’une démarche entreprise par la France pour faire un pied de nez à Madagascar par rapport aux îles éparses et l’inertie de nos gouvernants qui n’ont rien fait pour faire valoir nos droits.

      Tous nos gouvernants étaient complices car ils classaient le sujet tabou et nos représentants aux Nations Unies, malgré la programmation chaque année de la question des îles éparses à l’Assemblée Générale, n’arrêtaient pas de relancer nos autorités mais celles-ci taisaient l’affaire en déclarant qu’une négociation est en cours.

      Si votre temps vous le permet, regardez ce documentaire fort instructif pour en savoir plus :

      https://www.youtube.com/watch?v=y--7BPNX8gQ

    • 17 octobre 2015 à 10:06 | caro (#7940) répond à vatomena

      Le Padesm n’était qu’un instrument colonial pour contrecarrer le développement du patriotisme à Madagascar et dont Basile se sert pour se valoriser.

      Même Ratsiraka essaie maintenant de sortir sa famille de cette sordide histoire pour se faire une virginité. Des documents anciens prouvent le contraire.

    • 17 octobre 2015 à 12:28 | vatomena (#7547) répond à caro

      Vous ne savez donc pas lire ; Je souligne bien qu’il y avait un tombeau . La question étant : mais où sont les autres ? ;Ils étaient plus de cent à crever lentement sur cette ile perdue battue par les vents et les tempetes

    • 17 octobre 2015 à 12:31 | vatomena (#7547) répond à caro

      Vous avez sans doute raison . Et c’est pour cela que tant d’affiliés au Padesm ont été massacrés par les rebelles de 1947 .

    • 17 octobre 2015 à 12:50 | vatomena (#7547) répond à caro

      La question posée est d’importance . 0ui ou non ,Sainte Marie et Nosy Be ont répondu affirmativement ou négativement au référendum . Le vieux saint marien aurait il menti ? Cette fois j’en appelle à M. Basile . Je ne me fie pas à vos dires .Je crois vous avoir déjà dit que je n’avais pas reçu d’instruction . Mais je ne crois pas sur parole les universitaires ou ceux qui reviennent d’Andafy . Ce qui me fait du reste douter de vos jugements à l’emporte pièce . Oui ,je fais une grande différence entre les iles éparses et Nosy Be et Sainte Marie . Nosy Be et Sainte Marie sont des iles habitées ,les iles éparses sont désertes ou épisodiquement visitées par des missions françaises.On me l’a dit .

    • 17 octobre 2015 à 15:14 | caro (#7940) répond à vatomena

      A partir du moment où la sépulture est reconnue malgache, cela suffit à établir l’application du principe valable en la matière et bat en brèche toute contestation quelconque, et surtout pas un prétendu droit de la France ou d’un quelconque pays, comme l’île Maurice sur Tromelin.

      Votre vue étriquée n’ayant comme objectif que de soustraire toute preuve, matérielle ou non, de rattachement de cette île à Madagascar vous prive de l’intelligence d’une idée de l’abandon des lieux ou toutes autres raisons.

      Ou devaient-ils se balader avec des restes mortels aussi dans une pérégrination pendant que vous y êtes ?

    • 17 octobre 2015 à 15:27 | caro (#7940) répond à vatomena

      Le fait d’avoir collaboré avec les colons, accompagnés des sénégalais – des personnes extraites d’une autre colonie française pour accomplir les sales besognes de la colonisation - , ont conduit les patriotes à cette extrémité car ces félons vendaient leur patrie alors qu’ils étaient des leurs.

    • 17 octobre 2015 à 15:30 | caro (#7940) répond à vatomena

      Le fait d’avoir collaboré avec les colons, accompagnés des sénégalais – des personnes extraites d’une autre colonie française pour accomplir les sales besognes de la colonisation - , ont conduit les patriotes à cette extrémité car ces félons vendaient leur patrie alors qu’ils étaient des leur.

    • 17 octobre 2015 à 15:39 | caro (#7940) répond à vatomena

      Vos connaissances parcellaires baties sur vos collections de lecture ne doivent pas vous priver la faculté de DISTINGUER et non pas faire “une grande différence entre les iles éparses et Nosy Be et Sainte Marie » :

      Il n’y a absolument rien à rapprocher à ces questions.

      C’est de la diversion pure et simple.

    • 17 octobre 2015 à 15:55 | vatomena (#7547) répond à caro

      Simple question : Devez vous considérer que les 3 ou 4 millions de malgaches qui n’ont pas pris le fusil ,la hache ,la sagaie pour secourir les rebelles patriotes étaient complices ,collaborateurs de la colonisation et traitres à l’ancienne monarchie hova .Il s’agit là d’une majorité de malgaches de l’époque .Les vrais patriotes ont attendu en vain des armes ,du riz ,une couverture . Si les Tanala ,les Antaimoro n’ ont pas pardonné ,ils ont des raisons pour cela .

    • 17 octobre 2015 à 16:04 | vatomena (#7547) répond à caro

      « Cette action fut menée par le plus célèbre d’entre eux : Ratsimilaho, fils d’un pirate anglais et de la fille d’un chef de Sainte Marie. Ce dernier manifestait de la sympathie pour les français et à sa mort, il laissa un véritable royaume à sa fille Bety,. Elle épousa un français, le caporal La Bigorne qui devint prince consort et céda Sainte Marie au Roi de France : l’acte de cession fut signé par la Reine Bety le 30 Juillet 1750, et jusqu’à TRES RECEMMENT, les Saint-Mariens disposaient d’un STATUT SPECIFIQUE qui leur conférait la qualité de citoyens de droit commun français. »
      Alors ? Expliquez moi

    • 17 octobre 2015 à 16:08 | caro (#7940) répond à vatomena

      Les débats sur l’histoire relèvent d’un autre domaine pas de celui sur la souveraineté malgache sur les îles éparses.

      J’étais amenée à en parler, incidemment, au vu de votre façon de rapporter les choses qui remue le couteau dans la plaie du passé, alors qu’en France également au moyen âge, tout n’était pas des plus reluisants.

      Je ne vous parle que des îles éparses.

    • 17 octobre 2015 à 18:19 | caro (#7940) répond à vatomena

      La question des îles éparses n’est pas à confondre à d’autres histoires. Elles ne concernent que cinq îles, à savoir :

      • Europa ;
      • Bassas da India ;
      • Juan De Nova ;
      • Les Glorieuses et
      • Tromelin

      Au-delà, il ne reste que de la diversion, ce dont je ne me donne pas le devoir d’en parler.

    • 18 octobre 2015 à 22:14 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à caro

      Bonsoir Caro,

      Une Week end de sortie ne m’a pas permis de participer aux débats de ces 2 derniers jours.

      Bravo pour vos réponses pédagogiques et patientes pour Kartell et Vatomena concernant les îles Éparses.

      Il est vraiment plus royaliste que le roi de la « diversion » notre vatomena !
      Vos interpellations à leurs égards ne les ont pas laissés indifférents apparemment !

    • 19 octobre 2015 à 00:48 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à caro

      Il est vraiment intéressant ce reportage TV.
      Je l’ai revu une deuxième fois au cas où certaines infos m’ont échappées.

      La conclusion que j’en tire :

      Pour les générations futures, l’accélération du processus du retour des îles éparses à Madagascar passe par la solidarité et surtout via la pression de la société civile

      Bonne semaine

    • 19 octobre 2015 à 08:14 | vatomena (#7547) répond à vatomena

      «  »"Même si la date du 14 octobre n’est plus proclamée fériée, le pouvoir devait au nom de l’histoire commémorer cette date afin que les générations successives comprennent l’histoire de leur pays. Ces jeunes apprennent à l’école le processus de décolonisation de Madagascar, mais s’étonnent du silence total du pouvoir politique le jour de l’anniversaire de la proclamation de la naissance de la République malgache 1958

    • 19 octobre 2015 à 10:14 | vatomena (#7547) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      1000 excuses ,le veilleur ,mais si vous etes en mesure de démentir les faits historiques que j’ai pu avancer ,éclairez moi pour que je puisse me détromper .par exemple ,j’aimerais avoir des précisions sur les résultats du référendum en 1958 à Nosy Be et à Sainte Marie .où je crois que le NoN l’avait emporté .Si un mouvement clandestin ,souterrain , puissant a oeuvré en 1947 pour financer ,ravitailler ,soigner les rebelles retranchés dans la foret ,j’aimerai en entendre parler et qu’il sorte de l’anonymat pour etre honoré comme il mérite .Et si vous savez en quelles circonstances le religieux enseignant de Vohipeno Botovasoa a été décapité en place publique aux premiers jours de la rebellion ,renseignez moi .J’ai entendu dire que cette affaire a été enquété avant de déclarer Botovasoa saint et martyr .

    • 19 octobre 2015 à 19:26 | caro (#7940) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Bonjour Le Veilleur,

      En effet, ce reportage apporte des précisions sur des points que l’on ne connaissait pas forcément avant. Il est souhaitable qu’il soit vu par le plus grand nombre.

      Bonne semaine à vous

    • 19 octobre 2015 à 19:34 | caro (#7940) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Bonsoir Le Veilleur,

      Ce dossier des îles éparses doit concerner individuellement chaque malgache ayant un sentiment d’attachement à son pays.

      Malheureusement, il y a beaucoup de détracteurs, en particuliers ceux que vous avez cités. Mais cela ne doit pas nous arrêter dans l’intérêt de nos générations futures.

      Pour faire une diversion sur les îles éparses, on vient ajouter d’autres sujets qui n’ont absolument aucun rapport comme Nosy-Be et Sainte-Marie, les histoires de 1947 et d’autres choses encore !

    • 19 octobre 2015 à 20:42 | vatomena (#7547) répond à caro

      La réunion ou ile Bourbon )était hors de portée des piroguiers de la cote est.. le premier bébé né à la Réunion avait une mère malgache débarquée la bas avec quelques rebelles français de la colonie de fort dauphin.Cela suffit il suivant votre raisonnement que la Réunion devrait etre une dépendance de Madagascar .Il est vrai qu’aujourdhui cette ile est devenue un repaire de malgaches qui ne peuvent plus supporter de vivre sur la terre ancestrale pres du tombeau de leurs pères ;

    • 19 octobre 2015 à 20:46 | vatomena (#7547) répond à caro

      Les patriotes ont du faire quelques erreurs de jugement car ils ont tué 100 fois plus de frères malgaches que de maudits colons

    • 19 octobre 2015 à 20:52 | vatomena (#7547) répond à caro

      Dans les iles éparses il n’y a pas d’histoire car il n’y a pas d’habitants .Elles sont désertes ,vous dis je . Vous pouvez vérifier . De temps en temps qqs soldats français y font un passage

    • 20 octobre 2015 à 10:05 | caro (#7940) répond à vatomena

      Il faut réfléchir avec sa tête Monsieur, mais pas autrement : ne mélangez pas pas tout avec vos manoeuvres de diversion.

      Madagascar n’a jamais rien dit sur La Reunion.

      Après les diversions sur l’histoire de Madagascar que vous salissez allègrement, puis une saugrenue idée de revendiquer La Réunion, ce seront quoi les prochaines ?

    • 20 octobre 2015 à 10:09 | caro (#7940) répond à vatomena

      C’est une diversion qui ne marche pas, de la part d’un colon qui veut travestir l’histoire :

      SI VOS ANCETRES N’ETAIENT PAS VENUS NOUS ENVAHIR, NOUS PRENDRE NOS TERRES ET TOUS CE QUI ETAIENT BONS POUR NOUS LES SOUSTRAIRE,

      il n’y aurait eu AUCUNE GOUTTE DE SANG VERSE.

  • 16 octobre 2015 à 09:12 | Noue (#2427)

    Cette rencontre verra la participation de quarante ministres et des milliers d’acteurs et professionnels en provenance d’une centaine de pays représentants d’administrations routières, sociétés d’autoroute, entreprises de travaux publics…

    une grande opportunité pour Madagasikara.

    • 16 octobre 2015 à 09:15 | betoko (#413) répond à Noue

      Une opportunité de pouvoir jeter de l’argent par la fenêtre

    • 16 octobre 2015 à 09:49 | mandrozeza (#5123) répond à Noue

      En ètes-vous si sûr ? Les entrepreneurs internationaux connaissent parfaitement les us et coutumes de Mada.
      Au cas où vous les ignoriez, lisez donc cet article tiré de L’Express de Mada :

      Une cargaison de riz est tombée entre les mains d’un réseau mafieux. Une entreprise importatrice s’en était remise à une société de transit pour les procédures douanières.

      Un réseau mafieux a frappé un grand coup au port de Toamasina. Par des moyens qui laissent rêveur, neufs conteneurs pleins de sacs de riz, ont été détournés. Les propriétaires n’y ont vu que du feu. La valeur de la cargaison s’élève à trois cent millions d’ariary. De source auprès du service de la police économique de Toamasina saisie dans cette affaire, ce vol rocambolesque a été perpétré du 1er au 03 octobre. Sitôt sortis du port, les conteneurs ont été transbordés dans les camions des malfaiteurs. De source policière, l’opération s’est effectuée à Ampasimazava.
      Suite à la plainte de la société qui en a fait les frais, un employé d’une entreprise de transit, chargée du dédouanement de la marchandise tombée entre les mains des malfaiteurs, a fait l’objet d’une arrestation. Traduit devant le parquet du tribunal de Toama­sina, il a été placé en détention préventive à la
      maison d’arrêt d’Ambalata­voahangy.
      Cuisiné lors des enquêtes préliminaires, le suspect a indiqué qu’un pactole s’élevant à quatre vingt millions d’ariary lui aurait été promis contre sa complicité. Les enquêteurs ont eu beau lui tirer les vers du nez, ils ne sont pas pour autant parvenus à remonter à la tête de la filière. Visiblement aguerri à de pareilles épreuves, le principal suspect n’a pas craqué.

      Contrôles intensifiés
      Apparemment déterminé à couvrir ses complices jusqu’au bout, le transitaire n’a livré aucune identité. Du coup, il est bien le seul à être placé sous les verrous dans cette histoire, bien que les enquêteurs aient l’intime conviction qu’il est impossible qu’un tel acte soit l’œuvre d’un individu isolé.
      Pour sa part, le tribunal n’a pas encore émis de délégation judiciaire. De ce fait, les investigations semblent se terminer en queue de poisson. L’entreprise victime de vol s’en était remise à une société de transit, pour régler la procédure d’importation de sa cargaison. Elle a alors envoyé l’agent jeté en prison lorsque le détournement a éclaté au grand jour. Le transitaire incarcéré est soupçonné d’être de mèche avec le réseau qui a frappé.
      Les neuf conteneurs de riz demeurent jusqu’à présent introuvables. La cargaison serait encore toutefois, dissimulée quelque part à Toamasina. Le marché où elle est, susceptible d’être écoulée, est de ce fait tenu, à l’oeil. En parallèle, les contrôles sont intensifiés sur les grands axes susceptibles d’être des voies d’acheminement.

    • 16 octobre 2015 à 11:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Pour les routes à Madagascar,il faut une société « 3P » où les Malgaches ont le droit de « BLOCAGE ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 octobre 2015 à 11:27 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à mandrozeza

      - « Contrôle des stocks de tous les grossistes de Riz,à Madagascar ».
      Dommage que la peine de mort n’existe pas à Madagascar.
      Seule solution pour éradiquer tout délit économique :« SUPRIMER LES CONTREVENANTS ».Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 octobre 2015 à 11:47 | Isandra (#7070) répond à betoko

      On dépense, encore et encore, hatrany, hatrany...

      Ils ont même mentalité qu’un parieur dans un casino, ce qui risque gagne, plus vous dépensez de l’argent,...plus vous augmentez votre chance de gagner,... :

      - « Iavoloha:Un majestueux banquet de plus de 2 000 invités pour accueillir les nouveaux Maires,... »,...

      - Concertations stériles de tous genre,...

      - Francophonie,...

      - Les sessions éxtraordinaires à l’assemblée nationale quelques jour avant l’ordinaire,...

      - Sans parler des voyages inutiles et stérile par ici, par là,...

    • 16 octobre 2015 à 12:54 | Menalahy (#9072) répond à betoko

      @Noue et @Betoko,

      Une grande opportunité de plus pour essayer de jouer dans la cour des grands alors qu’on est insignifiant et au stade du « tsy afa-taimbody ».

      Bling bling quand tu nous tiens :-)

    • 16 octobre 2015 à 17:53 | Anton (#8594) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et toi celui du ’dé’blocage, b’Asile !

  • 16 octobre 2015 à 09:33 | I MATORIANDRO (#6033)

    Alefa, Alefa, hery vay manta a !

    Tsy maintsy tanteraka io !!!!!!!!!!

    Vokatra tsy hita noue noue no azo @io ! Hi ! Hi ! (azafady @le fiteny e) !!!!!

    Mivaha daholo ny sakana sy ny olana rehetra rehefa manakaiky sy tanteraka io fihaonana io !!!!!!

    Soava dia o o o o !!!!!!!!!!!

    Samia velon’aina !

    • 16 octobre 2015 à 10:04 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Ny anjaranareo manandio tananan’Antananarivo,Isotry, Anjanomanalina, Andavamamba..., indridra fa Anosibe, mety mandalo eny rizareo rehefa hoa any Iavoloha,...Mihetsika ianao madame le maire o !,...

      Sao variana manao inventaire ny fananan’Antananarivo fotsiny, hijerena izay mbola azo alaina,...

    • 16 octobre 2015 à 10:55 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Voalohany indrindra aloha dia mbola fotoana ahafahanay mampiseho eo imason’zao totolo izao ihany io hetsika io fa mahomby @zay rehetra ataonay izahay !

      Faharoa manaraka izany dia fotoana hanaporofoanay @ ty fitondrana mitanjaka natsanganareo ty koa fa mahavita mihoatra ny ataony izahay !

      Fahatelo dia tsy maintsy manambitamby an’i NENY Lalao RANAVALOMANAMANJAKA 1 fa indrindra Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA ny forongon’ny hery vay manta RAHA TE AHOMBY @TY HETSIKA TY !!!!!

      Fa na izany na tsy izany dia tsy maintsy poretina ireo nanaonao foana teto an-tanana teto !

      Matatesa !!!!!!!

      Samia velon’aina !

    • 16 octobre 2015 à 11:33 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Enga anie...! Hatramin’izao aloha toa fihetsiketsehana no betsaka, manjavozavo izay ho tanterahana...,Inona no ho tarehan’Antananarivo rahampitso,...? Da sy lalako,...

      Dia hoe manofisa fotsiny ihany angah,...!

    • 16 octobre 2015 à 13:13 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Tandremo anefa,...sao manao fihetsika diso toerana eo,...fa efa mailomailo i Hery,...

  • 16 octobre 2015 à 09:56 | Isandra (#7070)

    « Donc, la grande partie des travaux vont se concentrer sur Ivato et ses environs. En principe, les participants n’auront pas l’idée saugrenue de faire un tour du côté de 67ha ou d’Ambodin’isotry ou d’Ambohitrarahaba où les routes sont défoncées. »

    Comme je vous ai dit, ce n’est qu’une pratique à la Coréenne du Nord de la part de KIM IL Martial,...on veut montrer au monde entier que Madagascar est un pays développé de l’océan indien dont la population vit merveilleusement bien qu’ailleurs,...loin de souffrance,...toutes les routes sont bitumées,...pas de souci de Dahalo, ni la peste,...

    Il nous reste une parade militaire le tour est joué,...« Mandevin-ta,..y an-tsalaka,... »

  • 16 octobre 2015 à 10:21 | FINENGO (#7901)

    Une Parodie de plus ou de moins de la part de l ’Etat, on en a pris l’habitude de les entendre.
    Il n’y a que les novices qui s’en offusquent malheureusement.

    • 16 octobre 2015 à 12:27 | Menalahy (#9072) répond à FINENGO

      Il est vrai que ce gouvernement nous a habitués aux discours ronflants et aux mantras lénifiants. Sans compter les brassages d’air et les gesticulations pour nous cacher, ainsi qu’à la Communauté Internationale, un bilan négatif.

      Mais, j’ai quand même du mal à m’habituer à leur médiocrité.

  • 16 octobre 2015 à 11:05 | valoha (#7124)

    Izao fihaonana lehibe atao eto @ taona ho avy izao dia fankana ny fanahin’ny gasy mba halemy eo anatrehan’ny raharaha mahakasika ny nosikely manodidina antsika. Maika mihintsy i lafratsa ny mba tsy ho takiantsika samy irery ireo nosikely manodidina ireo satria mirakitra harem-be tsy toko tsy foroana !
    Ny tanjon’izy ireo dia ny fiaraha-mitantanana sy fiaraha-miasa mahakasika ireo nosikely ireo na dia mazava fa antsika tampona izy ireo manolohana ny lalana iraisam-pirenena.
    Io resaka io ihany koa no mahatonga ny tsy filaminana ara-pitondrana eto Gasikara, miampy ireo sonia natao mangina mahakasika ny fijerena sy ny ho fitrandrahana solika an-dranomasina sy an-tanety, sy ny trafika na harena maro samy hafa mamofady.
    Izany hoe isika no antony sy fanalahidin’ny fahantrana eto amintsika. Miankina amintsika raha hanohy izany isika na kosa hiara-handinika sy hiara-misalahy mba hijery miaraka(Faritra 22) izay mety sy tokony atao mba hanana marina izany fiandrianam-pirenena izany ; mba tsy ho rajakom-bazaha lava ; mba ho maimandidy eto amin’ny taniny avy ny Malagasy.
    Koa tsara loatra ny fanaovana izao fihaonam-be eto izao ho heverina ho tsy fanambitambazana antsika, fa kosa adidy eo anatrehan’ny tany miteny fratsay !
    Tsara isika mihevi-tena malaky ny tsy hiankin-dava @ ny vola sy fanomezana vahiny. Maro ireo azo atao eto sy ahodina eto aloha mba hiteraka asa sy vola ho antsika. Avy eo hiaraha-mijery raha hilaina marina ny findramam-bola avy any ivelany !

  • 16 octobre 2015 à 11:15 | Jipo (#4988)

    Persiste & signe dans le paraitre, on met la saleté sous le tapis et le tour est joué, quant à Isotry les bains et 67ha/mer, il suffira de déconseiller ces sites touristiques pour raison de sécurité ./
    A l’ attention de ceux dont je suis la cible, contrairement à ce qu’ ils pensent : ce que je dénigre, sont les incapables qui prétendent diriger ce Pays en AUCUN CAS le Peuple Malgache, toutes ethnies confondues .
    Je n’ aurai de cesse de mettre le doigt ou le bas blesse, ne serait-ce que pour indiquer la localisation de l’ énergie à concentrer et non en divagations, tergiversations, et autres ronds de jambes.
    Chacun ses manières , approches, visions et méthodes ,plaisantes, « consternantes » ou pas .
    Ce qui n’ induit en rien que je n’ aime pas Madagascar, mais assurément ceux qui prétendent le diriger et le pillent aux yeux et au su de tous , le dénoncer fait partie de ma contribution .
    Prétendre apporter des solutions en esquivant de dénoncer ceux qui le sabordent relève de doux rêveurs, aussi irresponsables, que pseudo patriotes-nationalistes, pour ne pas dire hypocrites aussi souverains soient-ils .
    Il est prioritaire d’ assainir cette branche politique, cette mentalité, qui est source de tous les maux au Pays, proposer des solutions à un sourd aussi noble que cela puisse paraitre, ne sert strictement à rien, tant que l’ on ne s’ est pas attaqué à la surdité .
    Idem pour soigner un cancer, on ampute la gangrène avant toutes autres initiatives, si proposer cela relève de boucherie, de chirurgie ou de racisme, soit, ce sera les 3 mon commandant , telle est ma proposition ●

    • 16 octobre 2015 à 11:17 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Ou contribution, nul n ’ est obligé d’ en tenir compte, voir de l’ ignorer .

    • 16 octobre 2015 à 13:29 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à Jipo

      Idem pour moi .
      Ceux qui se dressent sur leur ergot de coqs alors que l’on ne fait que critiquer ,l’immobilisme,le mora mora ,l’infantilisme,le népotisme ,la corruption ,etc,etc...alors que ce sont ces maux qui font que Madagascar est dans l’état lamentable ou elle se trouve ,qui a donc raison ?.
      Ceux qui ne veulent rien changer ou ceux qui voient les défauts et essayent de les corriger .
      Ceux qui n’acceptent pas les critiques et sont les tenants des mœurs politiques actuelles sont les fossoyeurs de ce pays .
      Ils se dressent soit disant en patriotes alors que ce ne sont que les profiteurs du système .
      Les vrais patriotes n’ont pas ce genres d’altitudes.
      Je peux les identifier en 3 lignes écrites .
      A bon entendeur !
      Je remercie également cette caste de rectifier mon Français quand il est mauvais ou plein de fautes .
      Heureusement que vous etes là pour défendre cette belle langue Française, qui est celle de vos anciens maîtres .
      Merci et encore merci !

    • 16 octobre 2015 à 15:09 | kartell (#8302) répond à Jipo

      @ Jipo

      J’apprécie votre manière de voir les choses parce qu’elle sont sans complaisance, directe et sans flagornerie redondante qu’on lit, ici et là ...

      Mais, aujourd’hui, on ne peut aimer plus un pays sans pouvoir le critiquer, sans dire qu’il va à la faillite et sans avouer que l’essentiel des causes vient de l’intérieur et uniquement de cela.....

      L’art du détournement de la réalité est devenu la grande mode, la charrue avant les boeufs, la nouvelle tendance à pervertir la pensée vers d’autres horizons pour tenter de la soustraire à une société engluée de son quotidien étriqué, terne et rabat-joie.....

      Nous en sommes arrivés au point où l’action est mise entre parenthèses pour privilégier l’aboiement derrière son clavier, la menace derrière son petit chez soi, celle du roquet qui aboie, uniquement parce qu’il ne sait faire que cela et surtout par peur pour lui-même et celle viscérale, vis à vis des étrangers rapaces !....

      Aujourd’hui, défendre l’indéfendable,soutenir mordicus le ridicule de situation sont le fond de commerce de ces vilipendeurs attitrés qui crient à la réparation, à l’indemnisation, alors même, que devant leurs portes, les 4X4 de la corruption nationale envahissent leurs rues sans qu’ils n’aient rien à dire puisqu’on est en famille !...

      Se tromper ainsi de cible, prendre des boucs-émissaires pour seule explication de son mal-être, de ces frustrations à constater qu’on bouge ailleurs alors qu’ici, on attend que cela nous tombe tout chaud dans le bec !

      Bref, c’est gesticuler inutilement dans un discours figé, dans une réunionnite addictive et stérile que nous connaissons tous pour notre plus grand malheur !...

      Le blabla a assez duré et il faudrait, pour une fois, se remettre au travail et troquer son costume trois pièces pour une tenue plus adéquate pour passer enfin à l’action au chômage depuis belle lurette !....

      C’est pas gagné !.....

    • 16 octobre 2015 à 16:22 | Eloim (#8244) répond à ATAVISME PREMIUM

      "Les vrais patriotes n’ont pas ce genres d’altitudes.
      Je peux les identifier en 3 lignes écrites.« Quel QI ? Il et devenu »UN ROBOT DE DECRYPTAGE". Faites attention à vos mots de passe. SUPER-INTELLIGENT, non ?

    • 16 octobre 2015 à 16:30 | Eloim (#8244) répond à Jipo

      - Toutes les critiques (constructives ou pas) sont les bienvenues mais les INSULTES, NON.
      - C’est à travers les insultes qu’on qualifie la bassesse d’esprit et le manque d’honnêteté intellectuelle.
      - Certes, la vérité et plus encore la réalité devront être dévoilées mais pas MELANGEES avec sauces INSULTES et INJURES IMMONDES.

    • 16 octobre 2015 à 17:19 | FIPOZ (#2162) répond à Jipo

      Jipo, et les autres (qui se désolent ...)
      Malheureusement ce que vous dîtes est terriblement vrai. Quelque chose ne tourne pas rond dans la gouvernance de ce pays pour arriver à un tel niveau de pauvreté alors que les atouts ne manquent pas.
      Pourtant pour la Banque Mondiale, la pauvreté dans le monde est en net recul. Sur ce sujet traité récemment dans le JT de France2, on constate hélas et tristement que Madagascar tient le pompon de « l’extrême pauvreté ».
      Ci-dessous ce qui a été dit sur ce sujet (à mettre sous le nez des dirigeants) :
      702 millions d’hommes, de femmes et d’enfants, vivent aujourd’hui avec moins de 1,90 dollar par jour, soit 1,65 euro. Cela représente 9,6% de la population mondiale.
      Pour la Banque mondiale qui publie cette prévision, ce chiffre est encourageant, car il a presque été divisé par trois en 25 ans. En 2011, 987 millions d’individus vivaient sous le seuil d’extrême pauvreté, soit 14% de la population mondiale. En 1990, ils étaient près de 2 milliards, soit 37% des habitants de la planète.
      L’Afrique la plus touchée
      Grâce à la croissance économique mondiale et aux investissements qu’elle permet en matière de santé et d’éducation, l’extrême pauvreté est en recul. Mais pas au même rythme partout. C’est en Asie-Pacifique que l’amélioration est la plus spectaculaire : 314 millions de « très pauvres » aujourd’hui contre plus de 1,5 milliard en 1990. A l’époque, 80% des personnes les plus défavorisées dans le monde vivaient dans cette région. En 2015, ils ne représentent plus que 45%.
      L’extrême pauvreté se concentre majoritairement en Afrique subsaharienne, notamment à Madagascar et en République Démocratique du Congo. Dans toute cette région d’Afrique, la banque mondiale évalue à 347 millions le nombre de personnes en situation d’extrême pauvreté.
      Le JT

    • 16 octobre 2015 à 17:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à FIPOZ

      10 % des fortunes des milliardaires actuels dans le MONDE suffit de subvenir au besoin d’éradiquer la « PAUVRETE ».Point barre !
      Qui oserait à faire une telle démarche !
      PAS LE MACHIN ! l’ONU....

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 octobre 2015 à 17:54 | caro (#7940) répond à Jipo

      Bonjour Jipo,

      Je fais suite à « A l’ attention de ceux dont je suis la cible… », car je suis désignée sans être nommée, contrairement à mon post d’hier qui vous a nommément désigné : j’assume entièrement.

      Je vous laisse la liberté d’apprécier le terme « cible » qui ne correspond pas aux objets de mes messages, car ma présence sur ce forum n’est ni pour cibler, ni pour viser, encore moins pour créer des polémique autour de quelqu’un ou pour des sujets dont l’importance ne se justifie pas, j’ai mieux à faire.

      Je vous remercie des précisions que vous avez apportées, et qui semblent conformes au sentiment que j’avais en lisant vos posts jusque là. J’en prends acte.

      « Chacun ses manières , approches, visions et méthodes ,plaisantes, « consternantes » ou pas » :

      Certes, les carences des gouvernants dont l’inefficacité à tous les niveaux démontre un niveau de compétence qui laisse à désirer, choquent beaucoup d’entre nous et personne ne peut se l’en cacher. Vos apports en constitueraient des éléments susceptibles d’aider ce pays à se relever. Néanmoins, les questions sur lesquelles je me suis adressée à vous restent sans réponses et que je reprends à nouveau, corrigez-moi si j’ai mal compris :

      1)Lorsque vous répondez à Diégo en ces termes :

      Le poste de gendarmerie de Befotaka attaqué par les dahalo
      13 octobre 23:37, Jipo (#4988) répond à diego (#531)

      « … Quant on revendique son indépendance, c ’est qu’ on a la prétention d’ avoir assez d’ expérience, voir plus ! » :

      pouvez-vous nous dire que cela ne fait-il pas entendre un reproche aux malgaches d’avoir revendiqué leur indépendance ?

      2)Lorsque vous répondez à Ramahefarisoa en ces termes :

      U stink ![ Politique sécuritaire Concertation nationale inclusive pour la lettre de politique générale]

      15 octobre 11:11, Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

      « … Quand à vos iles, ils s’ en tapent ! Occupez vous de la « grande » » :

      Vos phrases ne veulent-elles pas dire en clair que Madagascar ne doit pas revendiquer les îles éparses, même si on comprend que ce sont les gouvernants qui sont les premiers visés ?

      Un éclaircissement sera le bienvenue.

    • 16 octobre 2015 à 18:18 | caro (#7940) répond à kartell

      « Mais, aujourd’hui, on ne peut aimer plus un pays sans pouvoir le critiquer, sans dire qu’il va à la faillite et sans avouer que l’essentiel des causes vient de l’intérieur et uniquement de cela..... » :

      J’ignore si votre observation est susceptible de me concerner, toujours est-il que je suis à l’origine de ces remue-ménages qui réveillent des instincts de solidarité.

      Je n’y vois pas d’ inconvénient si ce n’est que ce qui a mis le feu au poudre, c’est la contestation par Vatomena de la souveraineté de Madagascar sur les îles éparses, puis celle de Jipo, ensuite l’histoire de reproche (a voir selon ses prochaines explications) aux malgaches d’avoir revendiqué leur indépendance, et enfin les insultes proférées sans discernement, non à l’encontre d’un individu déterminé, mais à l’ensemble du peuple malgache.

      Je vous mets au défi de trouver un quelconque post de ma part qui fait preuve de complaisance aux gouvernants ou une certaine tolérance car on est en famille. Au même titre que vous, je formule des observations et parfois préconise des solutions pour faire face aux gabegies qui règnent dans ce pays.

      Je trouve inacceptable que toutes les bonnes volontés se trouvent jetées dans pot commun pourris pour la seule raison qu’elles sont natives de ce pays.

      Les observations sont les bienvenues à conditions qu’elles sont constructives et n’insultent pas ou ne font pas entendre entre les lignes des offenses qu’elles viennent des étrangers ou des nationaux.

    • 16 octobre 2015 à 18:28 | caro (#7940) répond à ATAVISME PREMIUM

      S’il ya une part de vérité dans ce que vous dites parfois dans vos posts, on ne peut pas manquer de noter la plupart du temps des insultes sans discernement à l’encontre du peuple malgache !

      Si vous avez des souci contre un individu, porter atteinte pour cela à l’ensemble des malgaches n’est pas digne.

    • 16 octobre 2015 à 19:53 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à Eloim

      les salauds sont des salauds !
      Quel est le résultat de vos 55 ans d’impéritie,d’incompétence , que vous faites donc à 25 millions de Malgaches si ce n’est des injures permanentes ?
      Alors petit minet mes quelques mots ne sont que des caresses au regard de vos agissements ignobles

    • 17 octobre 2015 à 05:31 | vatomena (#7547) répond à caro

      @kartel—On a déjà vu cela ! Quand tout va mal viennent sur la scène de l’histoire « les super patriotes » . Ils ont tout compris et ils proposent les mesures les plus radicales .Ils répandent le soupçon dans le peuple .Ils voient des traitres ,des négationistes , des déviationistes ,des réactionnaires partout .Les prisons se remplissent .La liberté d’expression est morte .Le peuple se divise en fractions .Les français ont connu cela avec leur grande révolution de 1789.Les supers patriotes votent « une loi des suspects » et des 1793 on dresse des guillotines .Plus tard les russes connaitront les purges ,les fusillades de masse ,les rigueurs du Goulag avec les soviets puis les communistes .Les « gardes rouges » du grand timonier Mao dze Dong iront encore plus loin dans la décimation du peuple qui ne pense pas bien .Puis un jour des « super super patriotes » nouveaux venus liquident les anciens . C’est ainsi que le grand Robespierre en France finit par avoir la tete tranchée.

    • 17 octobre 2015 à 05:35 | vatomena (#7547) répond à caro

      @kartel—On a déjà vu cela ! Quand tout va mal viennent sur la scène de l’histoire « les super patriotes » . Ils ont tout compris et ils proposent les mesures les plus radicales .Ils répandent le soupçon dans le peuple .Ils voient des traitres ,des négationistes , des déviationistes ,des réactionnaires partout .Les prisons se remplissent .La liberté d’expression est morte .Le peuple se divise en fractions .Les français ont connu cela avec leur grande révolution de 1789.Les supers patriotes votent « une loi des suspects » et des 1793 on dresse des guillotines .Plus tard les russes connaitront les purges ,les fusillades de masse ,les rigueurs du Goulag avec les soviets puis les communistes .Les « gardes rouges » du grand timonier Mao dze Dong iront encore plus loin dans la décimation du peuple qui ne pense pas bien .Puis un jour des « super super patriotes » nouveaux venus liquident les anciens . C’est ainsi que le grand Robespierre en France finit par avoir la tete tranchée.

    • 17 octobre 2015 à 09:45 | caro (#7940) répond à vatomena

      Je ne me suis pas encore déclarée « super patriote » et vos sous-entendus permanents pour salir ce pays n’est pas une nouveauté, cette manière insidieuse de filtrer la haine et la division.

      Si vous appelez « liberté d’expression » votre campagne de dénigrement, allez ailleurs pour trouver un pays qui l‘interpreterait comme vous.

      Si vous trouvez autant de maux à Madagascar, en votre qualité d’étranger, colon par-dessus le marché, qui apparemment ne s’y plait pas, vous avez intérêt à n’y rester une seconde de plus. Ne vous vous faites pas de mal, quittez- le !

    • 17 octobre 2015 à 09:46 | caro (#7940) répond à vatomena

      Je ne me suis pas encore déclarée « super patriote » et vos sous-entendus permanents pour salir ce pays n’est pas une nouveauté, cette manière insidieuse de filtrer la haine et la division.

      Si vous appelez « liberté d’expression » votre campagne de dénigrement, allez ailleurs pour trouver un pays qui l‘interpreterait comme vous.

      Si vous trouvez autant de maux à Madagascar, en votre qualité d’étranger, colon par-dessus le marché, qui apparemment ne s’y plait pas, vous avez intérêt à n’y rester une seconde de plus. Ne vous vous faites pas de mal, quittez- le !

    • 17 octobre 2015 à 11:39 | vatomena (#7547) répond à caro

      Je m’adressais Madame Caro au dénommé Kartel .Je vois que vous écoutez aux portes .Il me semble que le sujet traité parlait des horreurs et erreurs survenus en Europe et en Chine . Y voyez vous du mal ? Vous faites une fixation ,sans doute ; cela ne me dérange pas . Chacun vit avec sa petite disgrace .

    • 17 octobre 2015 à 12:19 | kartell (#8302) répond à caro

      @ caro

      Je vous remercie de m’avoir lu mais ne croyez pas que mon intention était de vous apostropher personnellement mais j’ai à vous formuler quelques remarques puisque vous m’avez interpellé.

      La liberté de penser en s’exprimant devrait être une évidence universelle mais, apparemment, elle ne semble pas constituer pour vous, un plein droit dés lors où l’on contredit vos idées bien tranchées.

      Chacun voyant midi à sa porte, il conviendrait de laisser à ce chacun, sa pleine autonomie à s’exprimer, dès lors, où son opinion est accompagnée d’une explication et d’un raisonnement cohérent avec l’histoire...car il me semble qu’on ne refait pas son histoire en fonction de ce qui vous arrange tout en masquant ce qui dérange par un effet patriotique, malvenu....

      Devenir l’avocate d’une nation entière, comme vous semblez le revendiquer, est une lourde charge, que vous paraissez vouloir l’endosser, mais à quel titre et de quel droit divin ?..

      Vous semblez vous irriter pour l’inacceptable mais êtes-vous certaine qu’il le soit pour tous, d’autant plus, que ceux que vous fustigez, estimeront peut-être, que vos urgences à vous, ne sont que petits caprices déconnectés de toute réalité politico-économique ?

      Vous parlez du peuple malgache comme d’une motivation à vos agissements mais que faites-vous pour l’aider dans sa misère envahissante, sa corruption étouffante, son insécurité grandissante et son laxisme tout azimut ?

      Engagez-vous pour la défense de la monnaie nationale, pour une autre gouvernance, pour la fin de l’immunité présidentielle, contre la ronde infernale des ex-pestiférés de la nation briguant de nouveaux mandats : tout ce marasme gangreneux qui devrait constituer l’essentiel de l’exigence du citoyen responsable !...

      Brandir des notions de patriotisme lorsqu’elle restent au niveau des seules intentions, c’est une tâche bien facile mais les mettre en application dans l’action, c’est une autre aventure !....

      Restons tous modestes et ne nous considérons pas comme le centre du monde, mais défendons plutôt nos convictions en laissant aux autres leur liberté de réagir librement sans à devoir à s’offusquer pour donnant une image déplorable d’une tolérance à géométrie très variable...

      Bref, vous semblez fixer vos règles, vos limites mais ce sont que les vôtres et elles n’ont aucune valeur universelle, il faudrait que vous en preniez conscience car la tolérance est un facteur essentiel d’une bonne démocratie qui peine à trouver son chemin dans le pays et pour cause !....

    • 17 octobre 2015 à 13:55 | vatomena (#7547) répond à kartell

      Madame Caro n’a jamais eu sans doute le ventre vide pour avoir ainsi le souci d’iles perdues dans le Mozambique .Le paysan betsilo dans sa rizière accrochée à un flanc de colline se soucie plutot du cyclone annonçé .Le tireur de pousse à Tuléar baigné de sueur trottine du matin au soir sans rever du pétrole caché de Juan de Nova . Il n’a pas de convoitise .Il sait déjà qu’il ne tirera rien du pétrole de Tsimiroro .

    • 17 octobre 2015 à 18:35 | caro (#7940) répond à vatomena

      Vous êtes sur un forum public avec tout ce qui s’y rattache.

      Je ne serais pas dérangée si vous ajoutez que j’ai mis aussi un micro espion dans votre chambre où vous composez vos messages, pas seulement une écoute à la porte !

      Et pendant que vous y êtes, vue votre paranoïa, méfiez-vous des logiciels qui pénétrent dans votre ordinateur car vous avez internet !

      Disgrâce ? Soit !

    • 17 octobre 2015 à 20:41 | caro (#7940) répond à kartell

      @ Kartell,

      A mon tour de vous remercier d’avoir donné suite à mon message à votre destination.

      « La liberté de penser en s’exprimant devrait être une évidence universelle mais, apparemment, elle ne semble pas constituer pour vous, un plein droit dés lors où l’on contredit vos idées bien tranchées. » :

      La liberté d’expression même si elle est universelle, est tributaire de la culture, du vécu, du niveau de formation de chacun, et bien d’autres choses encore.
      Alors si vous me dites qu’elle s’exprime de la même façon pour un français dont l’« arrogance » universelle n’est pas inventée (vous m’excuserez si vous partie de la petite minorité qui ne l’est pas), et un malgache de la brousse qui se contente du « oui, monsieur », vous êtes loin de la vérité.
      Et si vous trouvez que j’ai des « idées bien tranchées. », je ne peux pas vous empêcher d’avoir votre opinion, je vous laisse la responsabilité de vos affirmations.

      Et je vous invite à mener une réflexion sur la perception d’un même fait selon que l’on soit un national ou un étranger. L’honnêteté intellectuelle vous conduirait à deux constats différents, même s’ils ne sont pas diamétralement opposés.

      « … car il me semble qu’on ne refait pas son histoire en fonction de ce qui vous arrange tout en masquant ce qui dérange par un effet patriotique, malvenu.... » :

      A moins d’avoir mal saisi votre affirmation, vous me prêter une certaine volonté de maquiller des faits ou des évènements pour les faire correspondre à un désir de refaire le monde. Si telle est votre vue, je peux vous dire que vous faite fausse route. J’ai parcouru un long chemin durant ma vie, rencontré des gens de toutes races et de toutes les couches sociales pour distinguer le rêve de la réalité.

      « Devenir l’avocate d’une nation entière, comme VOUS LE SEMBLER REVENDIQUER, est une lourde charge, que vous paraissez vouloir l’endosser, mais à quel titre et de quel droit divin ?.. :

      Je n’ai pas attendu que me formuliez ces mots avant d’entreprendre ce que j’ai à faire, j’en ai conscience et j’assume mes actes.

      La façon dont vous posez la question « à quel titre et de quel droit divin » fait entendre une idée réductrice de ce que je fais.
      Si je vous retourne la question, à quel titre permettez-vous de formuler des observations négatives - je reconnais, faites de manière soigneusement formulée – sur Madagascar, ses gouvernants et son peuple, alors que vous êtes étranger ?

      Si j’ai de légitimité à faire valoir et je ne vais vous en citer qu’une et une seule, c’est le fait que je suis malgache et j’aime mon pays. Le reste, je vous en fait grâce car je ne suis pas du genre m’as-tu-vu.
      Ceci dit, il n’y a dans mes propos aucune consonance xénophobe.

      « Vous semblez vous irriter pour l’inacceptable mais êtes-vous certaine qu’il le soit pour tous, d’autant plus, que ceux que vous fustigez, estimeront peut-être, que vos urgences à vous, ne sont que petits caprices déconnectés de toute réalité politico-économique ? » :

      Si ce que vous entendez par « petits caprices déconnectés de toute réalité politico-économique » concerne les îles éparses, vous faites partie de ceux qui font de la diversion pour débouter Madagascar de sa souveraineté sur ces îles :

      • Les problèmes auxquels sont confrontés les gouvernants actuels sur la gestion du pays où leur compétence est manifestement mise en cause, ne peuvent en aucune manière être invoqués pour justifier le caractère « non urgent » de la régularisation de la souveraineté sur les îles éparses, comme vous qualifiez de « déconnectés de toute réalité politico-économique ».

      La raison en est qu’il y a des Services de l’Etat auxquels peuvent s’adjoindre des universitaires de compétence internationalement reconnue pour se charger exclusivement des questions afférentes.

      • Est-ce parce qu’il y a ces problèmes de gestion du quotidien qu’il faut perdre de vue ce que sera la génération future ?

      • Depuis 1979 que les Résolutions des Nations Unies consacraient la souveraineté malgache sur ces îles - en ordonnant à la France de les restituer à Madagascar, en conformité avec le droit international et le principe universel de non intangibilité des frontières héritées de la colonisation -, la France et les autorités gouvernementales successives à Madagascar ont toujours invoqué ce caractère « non urgent » de ce dossier, qu’au final, la France profitant de la naïveté des petits malgaches a pris les devants pour s’octroyer le droit de délivrer permis et autorisations, aussi bien pour l’exploration que l’exploitation de l’une de ces îles, sans se référer aucunement à Madagascar.

      Vous ne pouvez pas ignorez les enjeux qui en découlent.

      « Vous parlez du peuple malgache comme d’une motivation à vos agissements mais que faites-vous pour l’aider dans sa misère envahissante, sa corruption étouffante, son insécurité grandissante et son laxisme tout azimut ? » :

      Le constat sur la misère, la corruption, l’insécurité et le laxisme est un fait que tout le monde voit chaque jour levant sans qu’on en ait besoin de les citer. Je n’ai pas de fonction ni dans une administration, ni dans une organisation quelconque, mais j’agis et ce n’est pas en criant sur le haut du toit ou sur un quelconque forum que l’efficacité et l’intérêt des actions puissent se justifier. La discrétion de mes actions me permettent encore davantage d’être libre dans mes appréciations et ma liberté d’action. Les personnes qui en bénéficient se reconnaîtront.

      Je vous remercie de qualifier mes actions de rester « au niveau des seules intentions » : une affirmation gratuite sans en savoir ni d’Adam ni d’Eve, vos affirmations vous honorent, et je ne vous demanderais même pas ce que vous faites à votre tour. Ce qui est sûr, c’est que je n’affirmerai rien sans vous connaître.

      « Restons tous modestes et ne nous considérons pas comme le centre du monde, mais défendons plutôt nos convictions en laissant aux autres leur liberté de réagir librement sans à devoir à s’offusquer pour donnant une image déplorable d’une tolérance à géométrie très variable... » :

      Je vous laisse intégralement la responsabilité de vos affirmations et de vos conseils qui ne semblent pas correspondre à mes messages lorsque je fais des observations contre la gabegie ambiante ou contre certains contributeurs. Je vous mets au défi de trouver dans mes posts ce que vous indiquez par « géométrie variable ».

      « … vous semblez fixer vos règles, vos limites mais ce sont que les vôtres et elles n’ont aucune valeur universelle, il faudrait que vous en preniez conscience car la tolérance est un facteur essentiel d’une bonne démocratie qui peine à trouver son chemin dans le pays et pour cause !.... » :

      Je n’ai jamais prétendu établir une quelconque règle ou limite, si vous le concevez ainsi, cela vous regarde et votre pseudo conseil sur la tolérance qui me semble concerner les étrangers – excusez-moi s’il ne s’agit pas de celui-là car vos propos tellement édifiés dans le vague m’empêche de vous répondre de manière précise -, vous pouvez le garder, car je le renouvelle encore, tous étrangers qui se contentent de critiquer ce pays en remuant le couteau dans la plaie du passé douloureux n’y ont pas de place.

    • 17 octobre 2015 à 20:45 | caro (#7940) répond à vatomena

      « Madame Caro n’a jamais eu sans doute le ventre vide pour avoir ainsi le souci d’iles perdues dans le Mozambique » :

      Et vous, vous êtes tellement malade que la souveraineté malgache soit reconnue sur ces îles que vous faites tout pour débouter le pays qui vous accueille, à savoir Madagascar, de ces Iles ?

      Vos manœuvres de diversion, avec la violation par la France des droits internationaux, faites les jouer ailleurs !

    • 17 octobre 2015 à 22:16 | vatomena (#7547) répond à caro

      qu’est ce que vous racontez ? Vos discours n’ont aucun sens . A postériori vous voudriez liquider les anciens du Pasdesm . C’est ça votre amour des malgaches . Il en exclut une grande partie. . Pour etre clair ,le padesm n’a pas poussé au massacre de pauvres diables qui étaient sans armes et sans secours . Ce sont d’autres qui ont abandonné ceux qui se sont levés pour répondre à leurs appels à la rébellion .Ils ont été trahis et abandonnés par les partis nationalistes : les patriotes de salon .Il ne faut jamais l"oublier . Il n’y a pas eu de Jeanne d’arc de la foret comme il n’y aura pas de jeanne d’arc de pour Juan de Nova ..Ce role aurait pu vous faire entrer dans l’histoire si vous l’auriez voulu .Je n’accorde aucune confiance, aucun crédit aux gens de salon toujours à pérorer et à donner la leçon ; Mangina !

    • 17 octobre 2015 à 23:14 | caro (#7940) répond à vatomena

      Ne vous rendez pas ridicule :

      • « … le padesm n’a pas poussé au massacre de pauvres diables » :
      Pour votre PUB du PADESM, rapprochez-vous de Basile !

      • « il n’y aura pas de jeanne d’arc de pour Juan de Nova ..Ce role aurait pu vous faire entrer dans l’histoire si vous l’auriez voulu » :

      Je ne cherche pas le moindre honneur comme vous, encore moins une quelconque reconnaissance tel que « vous faire entrer dans l’histoire ».

      Je ne suis pas en mal de reconnaissance comme vous qui disiez :

      [16 octobre 13:17, vatomena (#7547) répond à Menalahy (#9072)]
      « Je suis tout de meme surpris d’etre aussi bien écouté et suivi . Dans la vie courante je suis plutot inaperçu . C’est un encouragement à me faire connaitre dans l’entourage ».

      Et quand vous dites :

      « Je n’accorde aucune confiance, aucun crédit aux gens de salon toujours à pérorer et à donner la leçon ; Mangina ! » :

      Pathétique et grotesque en même temps !

    • 18 octobre 2015 à 09:39 | vatomena (#7547) répond à caro

      Envoyer à la rébellion ,à la guerre puis au massacre de pauvres gens qui n’avaient aucune instruction militaire ,pas d’armements ,aucune intendance a été criminel ; Il faut de la poudre et des balles pour vaincre.Le patriotisme à mains nues n’avait aucune chance de l’emporter. .Algériens et vietnamiens avaient bien mieux préparé leur révolte..Ceux qui ont donné le 29 mars l’ordre d’aller tuer ,incendier ,détruire sont responsables du malheur qui s’est abattu sur toute une région.Et leur lacheté est apparue quand ils n’ont envoyé aucun renfort ,aucun secours .Pensaient ils sérieusement que la cote Est pourrait à elle seule libérer l’Imérina plus peuplée ,le Boina , le Menabe ,l’Antakarana .C’est le MDRM et les sociétés secrètes qui ont donné l’ordre fatal . Le patriotisme de salon a fait mourir des milliers de gens braves et méritants auxquels on avait fait croire à une insurrection générale . Les patriotes de salon sont restés au salon .Et plus tard ils vont s’attribuer la gloire de la révolte . Ils se feront ministres . Le Padesm plus intelligent était pour la négociation et a sauvé ainsi bien des morts inutiles . Et ce sont ceux là que vous auriez voulu liquider .Le sage sera toujours à la merci de l’imbécile ou de l’illuminé . Calmez votre humeur sanguinaire .Si vous avez la vocation au sacrifice comme ce fut le cas de nos rebelles allez faire la Jeanne d’arc à Juan de Nova . Quand le patriote de salon soudain prend la grenade et le fusil, j’applaudis ...encore faut il qu’il ait une arme et du courage . pour Juan de Nova ,Alefa !

    • 18 octobre 2015 à 13:29 | caro (#7940) répond à vatomena

      Vos « histoires fouille-me..rdes » n’intéressent que vous. Pas moi.

      Vous n’avez autre chose à raconter dans vos posts que remuer le sang versé par des PATRIOTES, alors que :

      SI VOS ANCETRES N’ETAIENT PAS VENUS NOUS ENVAHIR, NOUS PRENDRE NOS TERRES ET TOUS CE QUI ETAIENT BONS POUR NOUS LES SOUSTRAIRE,

      il n’y aurait eu AUCUNE GOUTTE DE SANG VERSE.

      Cessez vos insultes permanents contre ce pays et ce peuple.

      VOUS NE MERITEZ DE RESTER UNE SEULE SECONDE DANS CE PAYS !

      Colon d’esprit et dans le sang ! Honte à vous !

    • 18 octobre 2015 à 16:02 | vatomena (#7547) répond à caro

      Je crois bien qu’on verse tous les jours du sang dans le sud .Le prétexte du Colon n’existe plus sauf chez quelques attardés .Le malgache tue le malgache ,lui vole son troupeau .Le militaire vient et tire dans le tas sans distinction sur le dahalo comme sur la victime /Il brule le village ,taxe les rescapés,vend sa protection !Le patriote dans son salon regarde du coté de Juan de Nova ou autre iles éparses .Il ne voit pas où est le vrai drame .Malheur de malheur !

    • 19 octobre 2015 à 10:17 | vatomena (#7547) répond à caro


      QUID ???

    • 19 octobre 2015 à 16:57 | vatomena (#7547) répond à caro

      Si pour vous l’histoire de Madagascar c’est de la crotte et de la M..erde ,Je dis NOn et Non ; Elle a été suffisamment tragique pour qu’on s’en souvienne

    • 19 octobre 2015 à 21:19 | caro (#7940) répond à vatomena

      SI VOS ANCETRES N’ETAIENT PAS VENUS NOUS ENVAHIR, NOUS PRENDRE NOS TERRES ET TOUS CE QUI ETAIENT BONS POUR NOUS LES SOUSTRAIRE,

      il n’y aurait eu AUCUNE GOUTTE DE SANG VERSE.

    • 19 octobre 2015 à 21:19 | caro (#7940) répond à vatomena

      SI VOS ANCETRES N’ETAIENT PAS VENUS NOUS ENVAHIR, NOUS PRENDRE NOS TERRES ET TOUS CE QUI ETAIENT BONS POUR NOUS LES SOUSTRAIRE,

      il n’y aurait eu AUCUNE GOUTTE DE SANG VERSE.

    • 19 octobre 2015 à 21:20 | caro (#7940) répond à vatomena

      SI VOS ANCETRES N’ETAIENT PAS VENUS NOUS ENVAHIR, NOUS PRENDRE NOS TERRES ET TOUS CE QUI ETAIENT BONS POUR NOUS LES SOUSTRAIRE,

      il n’y aurait eu AUCUNE GOUTTE DE SANG VERSE.

    • 19 octobre 2015 à 22:54 | kartell (#8302) répond à caro

      @ caro

      Un îlot vous manque et tout est dépeuplé, c’est un peu ce que je retiens de vos remarques ajustées...

      Mais, je ne polémiquerais pas davantage sur ce sujet, ce n’est par à vous, ni à moi bien sûr, de dire ce que l’on doit faire ou pas en gesticulant ou pas !...

      Les différents présidents élus n’ont jamais cru devoir porter réclamation contre l’ancien colonisateur depuis quatre décennies, ils doivent avoir de bonnes raisons dont la principale doit être qu’on ménage son principal donateur, argentier de la lourde machine d’état pour ne parler que de cela....

      Vous êtes de ceux qui réclame, le beurre, l’argent du beurre et l’expropriation de la crémière !...

      Pour revenir à la généralité, rien, aujourd’hui, ne vous donne raison dans l’état actuel des choses du pays, votre crédibilité est donc faible, faite de promesses et de bonnes résolutions qui avortent dés qu’elles ont été prononcées depuis des décennies...

      La réalité n’est pas de votre côté, il faudrait que vous l’acceptiez bon gré, malgré en évitant d’invoquer vos éternels boucs-émissaires qui vous servent de béquilles pour éviter toute auto-critique et surtout d’avouer une dépendance addictive envers l’étranger, bailleur-sauveteur impuissant du pays au bord de la crise !....

    • 20 octobre 2015 à 07:48 | vatomena (#7547) répond à caro

      Ce ne sont pas TOUS nos ancetres qui se sont soulevés en 1947 .La plupart et surtout ceux des plateaux sont restés tranquilles à la maison.Les héros sont morts abandonnés.Il est déloyal de se réclamer d’eux apres une telle trahison . A eux la gloire et le mérite ,aux autres la honte .A Mananjary ,Manakara ,ifanadiana ,Nosy Varika on peut garder la tete haute mais pas à Tananarive ,Antsirabe ,Majunga ,Tuléar ;Quand aux députés condamnés du MDRM ,ils ont vité été graciés .Aux différentes élections le peuple n’a pas voulu d’eux pour en faire un président .Et Comme Rabema nenjara ils iront vivre en France .( ou se rapatrier en France ? ). Si vous comptez sur les nations unies pour avoir main mise sur Juan de Nova ,je vous souhaite longue vie et patience . Les UE ne résolvent aucun problème .Seule une action de patriotes volontaires débarquant sur l’ile ouvrirait des négociations .Tant qu’ils resteront dans leur salon rien ne changera . Vous voyez ce qu’il reste à faire .Courage et honneur .

    • 20 octobre 2015 à 07:50 | vatomena (#7547) répond à vatomena

      Ce ne sont pas TOUS nos ancetres qui se sont soulevés en 1947 .La plupart et surtout ceux des plateaux sont restés tranquilles à la maison.Les héros sont morts abandonnés.Il est déloyal de se réclamer d’eux apres une telle trahison . A eux la gloire et le mérite ,aux autres la honte .A Mananjary ,Manakara ,ifanadiana ,Nosy Varika on peut garder la tete haute mais pas à Tananarive ,Antsirabe ,Majunga ,Tuléar ;Quand aux députés condamnés du MDRM ,ils ont vité été graciés .Aux différentes élections le peuple n’a pas voulu d’eux pour en faire un président .Et Comme Rabema nenjara ils iront vivre en France .( ou se rapatrier en France ? ). Si vous comptez sur les nations unies pour avoir main mise sur Juan de Nova ,je vous souhaite longue vie et patience . Les UE ne résolvent aucun problème .Seule une action de patriotes volontaires débarquant sur l’ile ouvrirait des négociations .Tant qu’ils resteront dans leur salon rien ne changera . Vous voyez ce qu’il reste à faire .Courage et honneur

    • 20 octobre 2015 à 10:26 | caro (#7940) répond à vatomena

      « Ce ne sont pas tous NOS ANCETRES qui se sont soulevés en 1947 » :

      A quand cesserez-vous cette horrible imposture vous prenant pour un malgache en disant NOS ANCETRES, alors que vous n’êtes pas malgache ???

      Vous croyez toujours pouvoir induire en erreur vos lecteurs ?

      JE DIS BIEN A CEUX QUI LISENT :

      VATOMENA N’EST PAS MALGACHE, SON PSEUDO MALGACHE NE SERT QUE POUR INDUIRE EN ERREUR SES LECTEURS EN SALISSANT L’HISTOIRE DE MADAGASCAR

    • 20 octobre 2015 à 10:31 | caro (#7940) répond à caro

      JE DIS BIEN A CEUX QUI LISENT :

      VATOMENA N’EST PAS MALGACHE, SON PSEUDO MALGACHE NE SERT QUE POUR INDUIRE EN ERREUR SES LECTEURS EN SALISSANT L’HISTOIRE DE MADAGASCAR

      C’est une manœuvre de diversion pour que le sujet des îles éparses soit occulté.

    • 20 octobre 2015 à 10:38 | caro (#7940) répond à vatomena

      C’est une diversion qui ne marche pas, de la part d’un colon qui veut travestir l’histoire :

      SI VOS ANCETRES N’ETAIENT PAS VENUS NOUS ENVAHIR, NOUS PRENDRE NOS TERRES ET TOUS CE QUI ETAIENT BONS POUR NOUS LES SOUSTRAIRE,

      il n’y aurait eu AUCUNE GOUTTE DE SANG VERSE.

    • 20 octobre 2015 à 11:36 | caro (#7940) répond à kartell

      @Kartell,

      « Un îlot vous manque et tout est dépeuplé, c’est un peu ce que je retiens de vos remarques ajustées... » :

      En dehors des polémiques que je ne voudrais pas non plus entretenir, pour être juste et précis, ce n’est pas UN ILOT qui fait l’objet des îles éparses. C’est l’ensemble des îles éparses.

      « Mais, je ne polémiquerais pas davantage sur ce sujet, CEN ‘EST PAS A VOUS, ni à moi bien sûr, DE DIRE CE QUE L’ON DOIT FAIRE OU PAS en gesticulant ou pas !... » :

      Si tel est votre avis, ce n’est pas le mien : je prends la peine d’œuvrer à ce que la souveraineté malgache soit respectée sur ces îles.

      « Les différents présidents élus n’ont jamais cru devoir porter réclamation contre l’ancien colonisateur depuis quatre décennies, ils doivent avoir de bonnes raisons dont la principale doit être qu’on ménage son principal donateur, argentier de la lourde machine d’état pour ne parler que de cela.... » :

      Vous avez raison sous l’angle du silence des Présidents successifs, mais pour le motif qui consiste à dire « … ménage son principal donateur, argentier… », c’est une conception colonialiste cherchant à faire coucher, pour ne pas dire humilier, quand on sollicite, donc se faire tout petit et se mettre à genoux.
      Certes, quand on est demandeur, c’est beaucoup moins aisé que dans l’autre position. Mais ce n’est pas une raison pour le donateur de s’approprier des biens ou décider à la place de celui qui est investi du droit.
      Et un Président élu soit-disant défenseur des intérêts de son pays et de son peuple mais qui laisse celui-ci dans le black out total sur ces iles n’est qu’un complice de ceux qui font mains basses sur ce pays.

      « Vous êtes de ceux qui réclame, le beurre, l’argent du beurre et l’expropriation de la crémière !... » :

      C’est aussi une vision qui va dans le sens de ce que je viens d’exprimer ci-dessus. Ce n’est pas parce que le donateur « offre » ou fait des « dons », plus exactement , ce sont des PRETS A REMBOURSER , que l’on doit courber l’échine, car dans le sens que vous indiquez, c’est plutôt RETIRER D’UNE MAIN CE QUE L’ON A PRETE DE L’AUTRE.

      Je peux très bien concevoir que l’on MENAGE le donateur mais Madagascar, ainsi que la France doivent traiter en partenaires conformes aux droits. Il y a des dessous politiques, mais c’est bien une raison pour que nos élus ouvrent les yeux dans l’intérêt de Madagascar en priorité pour la défense des générations futures. C’est comme si vous dites, puisque nous vous accordons des prêts, laissez-nous les îles éparses.
      Si c’est ce que vous contestez dans « Vous êtes de ceux qui réclame, le beurre, l’argent du beurre et l’expropriation de la crémière !.. », cela me semble grotesque !

      « … rien, aujourd’hui, ne vous donne raison dans l’état actuel des choses du pays … » :

      Si vous parlez de rapports de forces, MILITAIRES j’entends, ou par rapport aux influences que la France dispose, vous n’avez pas tort. Mais en s’appuyant uniquement sur ces points, vous ne pouvez pas contester que vous avez l’esprit COLONISATEUR , et que faites vous du droit international, du droit de la mer, des résolutions des Nations Unies, ou bien c’est « A GEOMETRIE VARIABLE » comme vous aimez bien à le dire ???

      « La réalité n’est pas de votre côté, il faudrait que vous l’acceptiez bon gré, malgré… » :

      Pour que je ne redise pas la même chose que précédemment, vous êtes en train de dire « Fermez-la, vous êtes quémandeur »

      « … en évitant d’invoquer vos éternels boucs-émissaires qui vous servent de béquilles pour éviter toute auto-critique et surtout d’avouer une dépendance addictive envers l’étranger… » :

      Détrompez-vous, ce n’est pas parce que je défends les droits de souveraineté de Madagascar sur les îles éparses que je cherche ailleurs des boucs émissaires.
      Beaucoup de fautes internes, des gabegies de tous ordres, d’égoïsmes, de dégradations morales à tous niveaux, d’incompétences , … expliquent la situation actuelle , en dehors des causes susceptibles d’être attribuées aux étrangers.

  • 16 octobre 2015 à 11:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - « Symboliquement,il faut récupérer tout ce qui était prévu/acheté lors du sommet avorté pour cause de »TROUBLES à MADAGASCAR".

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 octobre 2015 à 13:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      SEMAINE DES NATIONS UNIES A MADAGASCAR.
      - « Atelier Gouvernemental sur la »GOUVERNANCE" se tient au Ministère des Affaires Etrangères,en partenariat avec la CNUCED (-Conférences des Nations-Unies sur le Commerce et le Développement-).
      Dans son discours d’ouverture,
      SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINANA RAKOTOARIMANANA
      - Président de la République Malgache,
      - Chef d’Etat de Madagascar
      - et Chef Suprême de toutes les INSTITUTIONS Malgaches
      a déclaré :
      - « Le choix de Madagascar, pour la tenue de cet atelier, n’est certainement pas le fruit du hasard.En effet,après plusieurs années de crises qui ont impacté l’Economie ,la Vie Politique et Sociale,la Culture et nos relations internationales,nous sommes engagés==depuis près==de deux années maintenant à remettre de l’ordre dans nos affaires ».
      - « Madagascar doit avancer==plus vite==et de manière juste ».
      Il a souligné :
      - "L’essentiel pour Madagascar dans ce genre d’atelier se résume en deux grandes questions.
      Premièrement,
      - que le meilleur et le plus rapide impact de nos résolutions soit au bénéfice de la Population.
      Et deuxièmement,
      - comment transformer l’immense expérience des Malgaches en une formidable énergie de progrès,de la base jusqu’au sommet du Pays".

      GOUVERNANCE ADAPTEE AU CONTEXTE LOCAL.*
      Le Secrétaire Général de la CNUCED (-Conférences des Nations-Unies sur le Commerce et le Développement-) a fait savoir :
      - "Cette initiative entre dans le cadre d’un nouveau programme lancé récemment par la CNUCED,qui vise spécialement à aider ==les HAUTS RESPONSABLES ETATIQUES==,tels que :
      - les Chefs d’Etats
      - et les Membres du Gouvernement,à mettre en cohérence entre les discours politiques et les actions réelles de Gouvernance".
      Nos travaux se basent sur des échanges d’expériences avec les Dirigeants Malgaches en termes de Gouvernance dans des Pays qui ont connu du succès et les risques ,à éviter,déjà produits dans beaucoup de Pays.
      La CNUCED veut aider== les Dirigeants Malgaches== à trouver de meilleurs moyens et de nouvelles façons d’améliorer l’impact de leurs actions de « Développement »..

  • 16 octobre 2015 à 12:51 | negusti (#1339)

    J’ignore quels sont tous les intérêts réels sous-jacents de cettre rencontre, j’espère seulement qu’elle aura plus de retombées positives sur les malgaches.

    En ayant déjà voyagé dans d’autres pays africains francophones, je trouve que le niveau de français à Madagascar est très bas et ça ne cesse de se détériorer avec le recul économique et social (problèmes de scolarisation etc.).

    Si avant, de mon point de vue, les grandes villes concentraient quand même une proportion de francophone, souvent des jeunes capables de tenir une conversation en français de façon correcte. De nos jours j’ai l’impression que la qualité se perd de plus en plus et beaucoup se désintéressent de la langue de Molière, j’ai eu l’occasion de parler avec quelques professeurs de français dans les établissements malgaches chrétiens, affirmant mon constat. J’ai aussi senti une sorte de repli sur soi des malgaches à cause des difficultés quotidiennes de la vie, des défis de plus en plus durs à relever (inflation, sécurité, santé etc). Les sentiments nationalistes se vivifient et se traduisent parfois par le reniement des autres langues.

    En tout cas ,il ne faudrait pas négliger les autres langues qui permettraient d’améliorer la vie des malgaches, sans préférence en particulier.Connaître la langue de son ennemi est connaitre son ennemi (si la relation se présente ainsi). Madagascar est une île qui vit de relations commerciales avec l’étranger, dans les clauses de contrat, dans tous dossiers d’appel d’offres etc, la connaissance linguistique est importante. La diplomatie, les négociations internationales etc. La plupart des ouvrages de recherche et des résultats sont en langue étrangère.

    J’encourage donc tout apprenant de ne pas négliger les langues étrangères tout en connaissant sa propre langue. D’autant plus qu’à notre temps son apprentissage est beaucoup plus accessible, beaucoup d’outils existent pour apprendre et améliorer en autodidacte. ( applications, podcasts, etc).

    Mon pays vit dans la misère, a beaucoup de difficultés, beaucoup de défis à relever. Même en temps hostile ça reste mon pays, je retrouve mon identité et racines. J’ai espoir un jour qu’un réseau vertueux changera les choses.

    • 16 octobre 2015 à 14:26 | Menalahy (#9072) répond à negusti

      Le déclin de la langue française et la baisse du niveau de l’éducation date de l’époque de la malgachisation à outrance (1975).

      Depuis, on a détourné les jeunes de s’intéresser à tout ce qui leur est étranger sauf pour dire que nos malheurs ont pour origine les « zétrangers ».

      Ratsiraka a beau clamer, dans sa pseudo-biographie, que l’idée de cette malgachisation à outrance ne venait pas de lui mais de son entourage, il n’en reste pas moins que c’est sous son impulsion et en référence à ses nationalisations que le peuple malagasy a développé cette xénophobie qui n’ose pas dire son nom.

      C’était aussi l’époque de l’émergence du« cépamafotisme » qui perdure dans certaines couches de la population : les patriotes obtus et les souverainistes aveugles.

      Je n’oublie pas la période qui s’ensuivit et qui institua l’anglais comme une autre langue à utiliser.

      Déjà que la majorité de la population, à commencer par son Président, ne parle pas très bien la 1ère langue étrangère, pourquoi instituer, sauf pour des raisons bassement politiciennes, une 2ème langue étrangère mal enseignée dans les lycées et collèges ?

      Dans mon vocabulaire,

      - un nationalisme obtus est un patriotisme qui se limite à notre dimension insulaire.

      - un souverainisme aveugle est un patriotisme qui se réclame à tout bout de champ d’indépendance dans tous les domaines, surtout dans les domaines où aurions besoin d’aides extérieurs.

      Dans les deux cas, c’est l’enfermement sur soi et la frilosité vis-à-vis des autres qui motivent la personne.

      Cette baisse du niveau de la compréhension de la langue française est particulièrement gênante quand on discute avec certains de nos compatriotes qui ne comprennent pas la finesse de certaines expressions françaises.

      On en arrive à une incompréhension totale car les champs sémantiques ne sont pas les mêmes. (déjà que dans les situations « ordinaires », chacun a sa définition d’un mot, là, c’est carrément la reconstitution de Babel).

      Comment, dans ce cas d’insuffisance de la maîtrise d’une langue étrangère, entamer un dialogue, plus ou moins instructif, avec son interlocuteur/adversaire ?

      Et, a fortiori, comment comprendre le cheminement des idées et le raisonnement de l’interlocuteur/adversaire si on ne maîtrise pas la langue de l’interlocuteur/adversaire ? (pardon pour la redondance mais c’est voulu pour une meilleure compréhension de ma phrase).

    • 16 octobre 2015 à 15:30 | Eloim (#8244) répond à negusti

      « En ayant déjà voyagé dans d’autres pays africains francophones, je trouve que le niveau de français à Madagascar est très bas et ça ne cesse de se détériorer avec le recul économique et social (problèmes de scolarisation etc.). »
      Vous avez raison.
      Nous avons déjà parlé le pourcentage des malgaches qui parlent couramment le français qui se situent seulement aux environs de 1%.
      Une raison pour laquelle nous soulevons le fait que normalement Madagascar ne doit pas être ADMIS (plutôt comme membre !) à s’aligner ou à s’allier avec les autres membres dont la plupart rassemble plus de 50% en moyenne de francophiles chez eux et par pays.
      Alors, nous sommes loin de cette perspective vue également la susceptibilité de nos compatriotes sur l’importance (avantages) de devenir membre de telle organisation politico-culturelle.
      Si je me réfère à Abdou Diouf avant son départ, il veut surtout une francophonie ECONOMIQUE que de stagner dans des débats plutôt PASSIFS, loin de tous les avantages induits pour chaque pays membre, que sont politico-culturelles.
      La Francophonie pourrait s’engager, avec les pays membres, des appuis et assistances technico-financières dont le volume n’est pas aussi significatif par rapport aux autres, pourtant l’OIF prône et favorise le multilatéralisme entre la France, maison-mère, et les pays membres ou les pays membres entre eux.
      Ces soi-disant « AIDES » touchent la politique sur la croissance économique, la bonne gouvernance, la promotion de la culture et surtout la vulgarisation de l’enseignement de la langue française.
      A son compte, la francophonie représente 15% de la population mondiale dont 85% vivaient en Afrique. L’espace francophone est assez vaste quant au secteur commercial car ce secteur représente le 20% du commerce mondial, 15% de Revenu National Brut RNB mondial.
      Au total, est-ce que le fait d’être membre de la francophonie est bénéfique pour Madagascar ou non ?

  • 16 octobre 2015 à 13:26 | Saint-Jo (#8511)

    Is there a competition running on between France and South Africa in this part of the world ?

    In Africa, France hasn’t any territory. But there are many former French colonies on the Continent.

    Yet French government thinks and believes that both islands Mayotte and Reunion are theirs.
    And they manage these both countries as they apply their sovereign power.

    Furthermore, they also say that some islands, like Juan de Nova ( e.g.), are theirs.

    One purpose of South African government is to set up an economical and politician common zone in this part of the World.
    That organization could compete with French zone in this same region.

    Rajao looks like preferring Madagascar belonging to French influence zone.
    Ravalomanana sounds like having better opinion of South-Africa.

    France and South-Africa aren’t enemies each other.
    But also, they can’t be called allies.

    For the moment, that choice is our actual problem.

    • 16 octobre 2015 à 14:51 | Menalahy (#9072) répond à Saint-Jo

      Pour des raisons géopolitiques, il est possible qu’il y ait une concurrence entre la France et l4afrique du Sud qui a un poids économique et militaire. Mais cette concurrence n’est pas seulement entre ces deux entités puisque l’Afrique contient des ressources minières nécessaires au développement de l’Occident (Terres rares).

      Rajaonarimapianina a jeté son dévolu sur la France pour des raisons historiques évidentes et aussi, pour des raisons financières : la France est le 1er partenaire de Madagasikara.

      Ravalomanana préfère les anglo-saxons car il est convaincu que si nous sommes restés dans cette pauvreté endémique, malgré les aides de la France, c’est que la bailleur de fonds est inefficace (au niveau de la compétence et non au niveau financier).

      C’est l’expression du « cépamafôtisme » car Ravalomanana pense que le bailleur de fonds devrait participer à la mise en place de la politique de développement et à la mise en place des infrastructures nécessaires.

      Or, c’est une position qui contredit son « nationalisme » : il veut à la fois le beurre et l’argent du beurre.

    • 16 octobre 2015 à 16:46 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Saint-Jo

      « For the moment, that choice is our actual problem. »

      A mon avis c’est un faux problème. Pourquoi ?

      Chaque pays cherche avant tout son « propre intérêt » tout en sachant vivre ensemble, si possible sans heurt, parmi les nations.
      Normalement, chaque État est sensé définir sa « politique étrangère » à partir de ses « intérêts vitaux ».

      Hélas, et c’est triste à dire mais la « politique étrangère » de Madagascar est inaudible, invisible pour ne pas dire inexistant.

      A mon avis l’Afrique du Sud nous est géographiquement proche. Il est un pole économique régionale de premier ordre. C’est une chance pour nous. Nous « brulerons » moins de kérosène pour le transport (4h). C’est bon pour le portefeuille et c’est bon pour l’environnement (Moins de CO dans l’atmosphère).

      Quant à la France, nous sommes liée à elle par l’histoire. Avec la mondialisation, elle pourrait demeurer un partenaire historique privilégier de Madagascar. Elle se débat aussi pour sauvegarder son influence d’antan. Même sa survie linguistique au milieu d’un monde de plus en plus anglophone risque de ne plus être assurée durablement. Malheureusement pour l’instant, il n’y a pas de changement « effective » de politique étrangère de la part de la France vis à vis de Madagascar (Squatte des Iles Éparses, paternalisme, ...) et de l’Afrique.

      Bref, tout le monde peut nous « aider », à condition de savoir ce qu’on veut :

      - Qui est ce qui nous empêche de définir notre « politique étrangère » selon nos intérêts vitaux et pour les générations futures ?

    • 16 octobre 2015 à 16:51 | valoha (#7124) répond à Menalahy

      Koa na mpiteny fratsay na mpiteny aglisy dia sahala avokoa ny tanjon-dreo !
      Isika Malagasy mihintsy no tsara manova fijery, fomba fiasa, toe-tsaina, entina miara-manangana fiarahamonina Malagasy tsy miankina ny any ivelany.
      Tsy misy ny maharatsy ny miara-miasa @ ny vahiny, fa kosa isika no tsara mamaritra izany fiara-miasa amin-dreo izany miaraka.
      Ny fihetsika, fomba, fisainan’ ny Ravalomanana dia tsy mety @ ny Malagasy. Na ny filoha ankehitriny ihany koa aza dia tsy sahaza ny fiarahamonintsika sy ny Tany ny fitantanany ny raharaha @ ny ankapobeny. Ny mety - miara-manangana ifotony @ ny fomba vao ity firenena ity ! Any isika vao mba afaka mamaritra izay tany hiarahana miasa sy mifanakalo ara-barotra, sns...

    • 16 octobre 2015 à 17:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Menalahy

      France ou Angleterre,c’est du bonnet blanc blanc bonnet.
      Les Malgaches doivent se concentrer sur l’intérêt général de la Nation.
      Anglais ou français,ils sont là pour s’enrichir et défendre « leurs intérêts économiques » et « NON » pour vos beaux yeux.
      Ils ont un autre « ATOUT »,la RELIGION==« Catho-Protestant== pour endormir le »PEUPLE".

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmai.com

    • 16 octobre 2015 à 20:27 | Menalahy (#9072) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      @Valoha et @Basile

      Tant que nous ne saurons pas ce qu’est le patriotisme, nous ne pourrons pas travailler ensemble pour faire décoller l’avion Madagasikara.

      Pour cela, il faudra que les Malagasy aient le sens de l’appartenance à un Seul Peuple et à une Seule et Unique Nation.

      A bas l’ethocentrisme qui la source de nos divisions.

  • 16 octobre 2015 à 14:49 | ATAVISME PREMIUM (#8774)

    Aucun sou pour ce régime !

    http://www.matin.mg/?p=15707

  • 16 octobre 2015 à 15:02 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    « Tout est fin prêt selon le Chef de l’Etat » sauf …

    - Notre PRM est-il réduit à n’être qu’un Chef des travaux publics au lieu d’assumer son rôle de Chef de la diplomatie Malgache ?

    - Sont-ils (Le PRM et son équipe) réellement capable de traiter un des grands dossiers comme « les îles Eparses » ?

    Les résolutions 34/91 et 35/123 de l’ONU sont claires et précises.
    - Parce que Madagascar est-il pauvre que la nation Malgache n’est-elle plus digne de respect ?

    - Une Francophonie qui ne respecte pas la dignité d’un de ses partenaires a-t-elle un avenir durable ?

    • 16 octobre 2015 à 15:44 | Menalahy (#9072) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Ce Président n’en est pas réduit à n’être que Chef des Travaux Publics.

      Comme il est dans l’immobilisme, il en est à ne jouer que le rôle de Président des Travaux finis.

      Avez-vous remarqué sa prestance quand il a une paire de ciseaux entre les mains ?

      Regardez comment ses doigts caressent le ruban aux couleurs de notre drapeau national : c’est du grand art.

      Et quand le ruban est coupé, c’est d’une netteté à faire pâlir un créateur de la Haute Couture.

      « Our President got talent »

    • 16 octobre 2015 à 16:07 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Menalahy

      Quel humour ! MDR

      Quel sens de l’observation ! ;)

      J’ai aussi remarqué que notre PR continue à « couper du vent » en soulevant aussi haut que possible le ciseau, bien après la coupe du ruban !

    • 16 octobre 2015 à 16:29 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Détrompez-vous, un PRM sur tout le front est un PRM qui travaille et il travaille même trop qu’il est omniprésent de jour comme de nuit, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays et en ville comme en brousse : seuls les aveugles qui ne voient pas le grand pas fait par notre pays depuis son accession à la présidence.
      Madagascar est un pays à part, notre PRM est un homme exceptionnel et les malgaches sont des peuples gâtés à tout point de vue : Que voulez-vous de plus ?

    • 16 octobre 2015 à 16:52 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      En gros, c’est le seul Christ que nous méritons,...quoi.

    • 16 octobre 2015 à 17:44 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isandra

      Il se peut aussi qu’il nous fasse de la figuration seulement.
      A force d’être trop tatillons sur le travail des autres, il oublie le sien et nous voilà en train de faire des grands pas en arrière et nous sommes même loin derrière la case de départ : Rien d’inquiétant pour un peuple sourd et aveugle et des pseudo-élites qui s’en lavent les mains devant les difficultés actuels du pays. Heureusement que la CI et ses institutions sont là pour sonner l’alerte de temps à temps même si elles prêchent souvent dans le désert.

    • 16 octobre 2015 à 17:52 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      ...dans le désert de notre insouciance bien sûr.

    • 16 octobre 2015 à 18:57 | caro (#7940) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Bonjour Le Veilleur,

      « Parce que Madagascar est-il pauvre que la nation Malgache n’est-elle plus digne de respect ? » :

      C’est malheureux à dire, mais vous ne pouvez pas ignorer que dans le monde où nous vivons, c’est la bataille permanente de la proie contre son prédateur. C’est la loi du plus fort qui demeure la règle.

      Les histoires de dons, d’aides ou que sais-je ne sont que de la poudre aux yeux, et le Père Noël qui va venir dans pas longtemps, ne sera que pour les enfants !

      Vous parlez de « dignité et de respect », eh bien mon ami, ceux-là ne se donnent pas ni ne s’offrent : ils se gagnent . Tant que nous ne prenons pas conscience qu’il n’y a que nous qui pouvons nous sauver, les autres ne vont pas faire le travail à notre place.

      C’est pareil pour les îles éparses, comme nos gouvernants restent inertes, chacun des citoyens de ce pays doit faire en sorte de se faire entendre.

    • 16 octobre 2015 à 20:14 | Menalahy (#9072) répond à plus qu'hier et moins que demain

      C’est évident comme le nez au milieu de la figure que Madagasikara est un pays à part au vu de notre insularité géographique, de notre insularité intellectuelle (le cépamafôtisme permanent) et de notre insularité économico-sociale (économie en berbe et pauvreté endémique).

      Je ne suis pas sûr que Notre Président soit si omniprésent que vous l’écrivez.

      En tout cas, il ne l’est pas tout autant qu’un autre ex-Président dont il a plagié le discours lors de son 1er show sur le Vatomasina.

      S’il était aussi omniprésent que cela, il devrait se calmer un peu car il connaît la chute de son modèle.

    • 16 octobre 2015 à 20:20 | Menalahy (#9072) répond à plus qu'hier et moins que demain

      De la figuration qui dure alors. Car il est en train d’écrire le scénario de son prochain film : Rajao, le Retour !

    • 16 octobre 2015 à 20:21 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      Lire :

      économie en berne

      Et non :

      économie en berbe

    • 16 octobre 2015 à 20:27 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à caro

      « Vous parlez de « dignité et de respect », eh bien mon ami, ceux-là ne se donnent pas ni ne s’offrent : ils se gagnent . Tant que nous ne prenons pas conscience qu’il n’y a que nous qui pouvons nous sauver, les autres ne vont pas faire le travail à notre place »

      « Ils se gagnent » : exact. Qu’est ce qui se gagne ?
      Pour moi, c’est plutôt « la reconnaissance » de notre dignité qui doit être gagnée et non la dignité. Pour un croyant comme moi, la dignité de l’homme y compris du Malgache trouve déjà sa source dans sa création à l’image de Dieu.

      Notre PR ne connait peut être pas, compte tenu de sa culture comptable (Il applique la loi existante), que toute les lois crées dans le domaine des libertés publiques par exemple ont été revendiquées à la hussarde, par la rue parfois, notamment en France.

      Pour la Présidence :

      Malheureusement, dans la tradition républicaine française, notre PR doit savoir que sans « revendication énergique », le France ne vous accordera pas votre droit même si c’est écrit quelque part.

    • 17 octobre 2015 à 17:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      dîtes :"Mon AMIE !

    • 18 octobre 2015 à 11:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Pour caro !
      - "BON AN mal an,la FRANCE était,est et serait toujours de notre côté pour des intérêts réciproques.
      Les intérêts de la Réunion et de Mayotte,de NOSY-Be//îles environnantes et de Sainte-Marie.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 16 octobre 2015 à 16:24 | Menalahy (#9072)

    Je n’avais pas remarqué son geste auguste après la coupure nette et précise du ruban.

    Cela doit être le fait qu’il ne trouve pas assez de ruban à couper ce jour-là ou alors, il peaufine son geste pour les prochaines inaugurations de chrysanthème et autres pompes à eau :-)

    Par contre, j’ai oublié de mentionner le regard admiratif de sa jeune épouse quand celle-ci est dans les parages, l’air de dire : « ah, qu’il est talentueux mon Président de mari ».

  • 16 octobre 2015 à 18:21 | Anton (#8594)

    En même temps ce n’est pas une nouveauté puisque ce sommet devait avoir lieu (initialement) en 2010, avec tout le baltringue qui va avec !!
    Il devait accueillir 3 000 représentants des 70 Etats membres de l’OIF (organisation internationale de la francophonie) autour du thème « Défis et visions d’avenir pour la francophonie ».
    Donc pourquoi ce qui était possible alors ne le serait pas en 2016 ?
    De plus fort puisqu’ il y eut construit, pour l’occasion, quelques infrastructures, un centre de conférence, un hôtel cinq étoiles juste à côté ; que cela existe toujours
    ...Et même une cinquantaine de villas pour VIP
    A l’époque tout ça était-il gratuit ou cela coutait-il à l’Etat ??

    Ceci dit en 2010 comme en 2016, il reste qu’à Mada il y a, évidemment, d’autres urgences...mais.

    • 17 octobre 2015 à 17:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Anton

      - « On fera l’inventaire ==des matériels et villas==de 2010 ».Point barre.
      Le sommet de la francophonie aura lieu à Madagascar,en 2016.
      FH//HR:même combat !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 16 octobre 2015 à 18:32 | Razaka (#7817)

    Hello

    # # # ‘’Le principal Focus de cette rencontre de la Francophonie serait la ‘’Croissance Partagée et Développement Responsable : Condition de stabilité du Monde et de la Francophonie’’. Quelle belle perspective !! Pourvue qu’elle se réalise à temps.
    Avec comme objectif à atteindre en 2030 l’ODD (Organisation du Developpement Durable), un programme conçu sous l’égide de l’ONU.
    Ce beau titre est LOUABLE dans la mesure où la mise en œuvre est concrètement appliquée dans l’Economie du Developpement Inclusif destinée aux Pays pauvres, avec le Respect des Valeurs morales et sociales que tout cela suscite.
    Il ne faut pas oublier que dans le terme Developpement Durable, il y a un volet SOCIAL non négligeable pour le Peuple et qui doit résulter en faveur de l’IDH, dont l’Afrique et Madagascar en ont vraiment besoin.
    # # # Il y a pourtant dans un ‘’Ecosystème de Gouvernance’’ du niveau mondial, des démarches et des attitudes qui ne SONT PAS EN PHASE voire CONTRADICTOIRES à ce Beau titre du Meeting de la Francophonie. Je vais essayer d’en citer juste 4 exemples pour faire court, dont la France est non moins un Stakeholder.
    1° Au même titre que la majorité du G7/G8, la France appartient et est membre actif des grandes Organisations internationales tel l’IMF ou la World Bank. Avec ‘’l’Intégration Financière Mondiale’’ qui fait la pluie et le beau temps (selon que cela arrange les Spéculateurs) dans le cours des ‘Matières 1ères (par exemple), ces 2 grandes Instances Mondiales sont muettes et n’ont jamais rien fait pour protéger les Pays producteurs pauvres dans ce domaine.
    2° La notion de ‘’Culte du Profit’’ est donc devenue une maladie pratiquement mondiale. Qui plus est, quand l’une de ces 2 grandes Organisations Mondiales fabrique des misères en Afrique (ex au Niger), ce n’est qu’un triste exemple parmi tant d’autres. Au fait Madagascar n’est pas seul dans l’indécence de la CORRUPTION. Et cela ne risque pas de terminer, tant que les Gouvernements Africains et Malgaches ne voient pas les vrais intérêts pour leur Peuple. Car il ne suffit pas d’avoir seulement des Institutions Fortes comme il disait B OBAMA, il faudra aussi des Leaderships de Situation à Madagascar comme en Afrique en général.
    3° Quand certaines Grandes Puissances jouent à la fois les ‘Pyromane’ et les ‘Pompier’ avec la FORCE et avec l’ARGENT, le résultat est un TRISTE Vague de Refugiers qui ne savent plus où ALLER. C’est aussi un CRIME à mon sens, car les mots à ce sujet sont faibles par rapport à la Réalité !
    Donc on n’a pas trop de leçon à recevoir de qui que ce soit. Mais les Africains en tout cas, et surtout Madagascar a intérêt à se réveiller très rapidement.
    4° Je n’arrive pas à comprendre quand certain Président continue à crier au monde entier, qu’il faille que tel ou tel Chef d’Etat Africain dégage de son fauteuil, sous prétexte que celui-ci serait un Dictateur ou un Leadership contraire aux intérêts des puissances financières.
    == Mais qui avait introduit et semé le système du Chaos Organisé dans tous ces Pays ??
    == La mort de Mouammar KADHAFI aurait-elle apporté le Calme dans cette Zone du Monde ??
    == Pourquoi recourir toujours à la Force destructrice, alors que des solutions diplomatiques ou politiques sont plus humaines ??

    = = => A mon sens tout cela est CONTRAIRE à la notion d’Organisation du Developpement Durable (ODD) pour l’Afrique. Et encore moins pour apporter une stabilité dans le Monde.
    Vous voyez les problèmes gigantesques que les Grands de ce monde font subir aux Pays Pauvres ??
    J’invite notamment tous ceux et celles qui dénigrent gratuitement le Peuple d’Afrique et Malagasy à mesurer leur propos. Car toutes ces Bêtises humaines à Grande Echelle n’arrangent pas l’ampleur des difficultés à surmonter pour les Pays pauvres.

    = = => Après près de 55 années d’indépendance, on NE PEUT PLUS DIRE que c’est la faute des autres. Madagascar ne peut pas se développer dans l’isolement, c’est même le moment de s’ouvrir d’avantage vers les Autres, mais surtout pas avec n’importe Qui.
    Un développement des échanges économiques inter Pays Africains est à mon sens le bienvenue, surtout pour mieux exploiter les Matières 1ères au bénéfice des Peuples qui y vivent ? Rien que dans l’Afrique Australe, Madagascar devrait y jouer un rôle économique plus accru pour trouver sa place. Coopérer dans monde des BRICS est aussi à étudier.

    = = => Madagascar doit donc faire un choix, c’est celui de prendre un NOUVEAU chemin, hors des sentiers battus du néocolonialisme, qui mènera à la bonne Gouvernance pour sa stabilité, afin de ne plus commettre les ERREURS du Passé, oh combien elles sont dévastatrices.
    = = => Désolé d’en froisser plus d’une, mais cette rencontre de la Francophonie n’apporterait rien au Peuple Malagasy. Je préfère vraiment avoir tort de dire cela.

    Have a Great Days

  • 16 octobre 2015 à 19:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    RAZAKA,
    La corruption est « INSTITUTIONNALISEE » :
    - la corruption avec vol
    - la corruption sans vol.
    Elle se pratique à l’échelle mondiale mais très critiquée ==chez les Pays pauvres==cause de la pauvreté ,paraît-il.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 16 octobre 2015 à 19:15 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Revenons à la Francophonie.
    A l’origine,Madagascar devait accueillir le sommet de la Francophonie,les 22 -24 Octobre 2010,mais à cause de la crise politique que traverse le Pays,l’Organisation Internationale de la Francophonie (-OIF-) décide, en décembre 2009, de le déplacer en SUISSE.
    Il faut faire l’inventaire de la préparation de ce sommet avorté.
    =« POUR L’INTERÊT DE MADAGASCAR »=.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 16 octobre 2015 à 19:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    RECONCILIATION NATIONALE.
    En plus de l’adoption de la loi de finances 2016,les députés auront également à étudier le « PROJET DE LOI » sur la « RECONCILIATION NATIONALE » lors de leur session « ORDINAIRE » qui débutera le 20 Octobre 2015.

    • 16 octobre 2015 à 20:40 | Menalahy (#9072) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      La ReKonciliation malagasy est-elle notre Arlésienne ou notre monstre du Loch Ness ,

    • 16 octobre 2015 à 21:35 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Menalahy

      La réconciliation pour MOI,c’est pouvoir se parler du passé pour dissiper « TOUTES INCOMPREHENSIONS » héréditaires

  • 17 octobre 2015 à 03:23 | ramaso (#7441)

    Quelle grande occasion pour MADAGASCAR pour demontrer de quoi les MALGACHES sont capables:VOLS a toutes les occasions-INSECURITE INCONTRÖLEE-et encore d´autres mauvaises surprises,et le PRM HERY de dire tout est fin pret pour accueillir ce sommet,on va oublier les DAHALOS-LA CORRUPTION-LE TRAFIC DE BDR-L´INSECURITE-LA PAUVRETE-LE DELESTAGE,bref de quoi va t´on parler a ce sommet de la FRANCOPHONIE ? LE PRM HERY ne va pas quand meme cacher les realites de la vie quotidienne a MADAGASCAR,en tout cas ce regime depense plus qu´il n´en a les moyens,comment voulez vous que les AIDES FINANCIERES EXTERIEURES vont venir pour financer des caprices de ce genre,les bailleurs de fonds et L´UE vont tjrs faire attendre en promettant des milliards d´EUROS D´OCTROIS et ce depuis depuis LEONIDAS TESAPSIDIS ancien ambassadeur de L´UE a MADAGASCAR,jamais ce regime du PRM HERY n´obtientra aucune AIDE FINANCIERE EXTERIEURE a cause du rythme de depenses inutiles de ce GVNT.

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 95