Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 16h29
 

Société

Mouvements sociaux et Francophonie

La société civile se dit satisfaite

lundi 28 novembre | Bill

Comme promis, les associations et groupements socio-politiques comme TFI ou Tolona ho Fanorenana Ifotony, qui ont programmé d’exprimer leurs désapprobations de la gouvernance du pays par le régime Rajaonarimampianina, ont tenu leur meeting en public. « Wake Up Madagasikara » a tenu son concert devant le stade Maki à Andohatapenaka ; un quartier symbolique des situations et vécus quotidiens des populations pauvres et des bas quartiers de la capitale. Les mouvements sociaux ont réussi à exposer et à démontrer aux invités du Sommet de la Francophonie les facettes cachées de la vie de la nation. « Wake Up Madagascar » a joué un concert de marmites et casseroles et les organisateurs se félicitent du succès de ce meeting. De nombreuses associations de sociétés civiles espèrent que des éclairages soient apportés entre autres sur les marchés des travaux relatifs à l’organisation et à l’accueil de ce Sommet de la Francophonie. Le président de la République a évoqué ces revendications des sociétés civiles et a déclaré que tout est transparent et vérifiable. Il a donné l’impression d’avoir été importuné par ces sociétés civiles. Le président Rajaonarimampianina, qui préside aussi l’Organisation de la Francophonie pour deux ans se félicite du succès du Sommet.

Le même sentiment de réussite a été exprimé par les organisateurs de la « Chaîne humaine ». Le Mouvement pour la Liberté d’Expression (MLE) a pu lui aussi drainer du monde sur la rocade d’Ambodihady malgré la présence massive des éléments des forces de l’ordre qui ont dirigé les manifestants vers la digue d’en face. En tout cas, pas d’affrontements ni incidents car la presse internationale était là.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 28 novembre à 10:40 | betoko (#413)

    En tout cas bravo aux Wake Up Madagascar et aussi au MLE , ce genre de manifestation est à rééditer pourquoi pas une fois par mois

    Répondre

  • 28 novembre à 12:26 | TSIKOZA (#7624)

    Misaotra ry ranabavy sy rahalahy isany ! Tsy voavidim-bola ny ezaka nataonareo ; henatra ho an’ny mpitondra fanjakana izao ; tsy misy afa tsy ny ramatahora ihany avy amin’ny alalan’ny herim-pamoretana no azony atao fa tsy mandaitra izany eo anatrehan’ny fitiavan-tanindrazana.
    Isika samy malagasy no mifamely eto nohon’ny tahotr’ireo mpitondra ; tadidio anefa fa nirongo basy aman-tafondro anie ny vazaha teto nefa resy ihany e, de lasa nody. Raha hiady amin’ny mpitondra tsy manaja ny zon’olom-belona, tia famoretana, tsy tia fahalalahana, mangalatra volam-bahoaka, tsy manaja ny mangarahara, dia tsy mba ho reraka isika fa hitaky hatrany eny fa na dia ny fialany eo aza.
    Ianareo izay lehiben’ny andrim-panjakana, marina fa izy no nametraka anareo teo satria tsy olom-boafidy ianareo fa notendrena ; fa mba tsarovy ihany ny marina, ampiharo ireo fahalalana nianaranareo fa aza miafina ao ambadikin’ny fitiavan-tombontsoa sy seza. Miverena amin’ny vahoaka fa izy no hiaro sy hametraka haja ho anao any amin’ny farany.
    Mahereza daholo ; mbola ho avy ny maraina. Ny mpitondra tsy nahomby dia mifarana ny « mandat ».

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 342