Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 18h05
 

Société

Pénitenciers et greffiers

Toujours en grève

mercredi 27 avril

Les greffiers et pénitenciers devraient reprendre leur travail, leurs revendications ont été discutées et des solutions ont été trouvées pour certains. Le dialogue s’est installé et se poursuit car des étapes ont été franchies pour la résolution consensuelle des problèmes que ces deux corps évoquent ; c’est ce que le Premier ministre Mahafaly Solonandrasana a fait comprendre ce 26 avril 2016. « Tsy tokony hila voa tsy hary » (traduction libre : point n’est besoin de pinailler), disait le Premier ministre qui réitère que le gouvernement est à l’écoute de toutes les catégories et composantes de la population. Sans le dire expressément, le chef du gouvernement de combat insinue qu’il respecte les droits de grève mais que les victimes de ces grèves ont leur droit qu’il faudrait considérer et faire observer.

Le président du syndicat des greffiers qui a fait le compte rendu de la rencontre avec le ministre de la Justice devant les grévistes, s’est vu confirmer la détermination de ces derniers à poursuivre la grève tant que des solutions concrètes ne soient perceptibles et préhensibles.

En tout cas, contrairement à ce qui a été dit dans notre édition du mardi 26 avril, l’adjoint du Préfet de Police de la capitale déclare ce 27 avril 2016 que toute descente dans la rue est l’objet de demande d’autorisation. Jusqu’à présent, explique-t-il, la Préfecture de Police d’Antananarivo n’a reçu qu’une seule demande d’autorisation de manifester pour le 1er Mai. Or, ajoute-t-il, la loi ne spécifie nulle part que le cortège ou la marche pour célébrer la fête du travail le 1er mai fait exception. Autrement dit, les syndicats et autres associations de travailleurs doivent déposer des demandes d’autorisation auprès de la Préfecture de Police car tout rassemblement illégal, non autorisé sera dispersé comme il se doit, insinue la Préfecture de Police. En tout cas, la journée du 1er Mai promet de vives tensions sinon des étincelles. Les foyers de tension sont multiples ces derniers temps : les syndicats des employés d’Air Madagascar qui revendiquent l’effectivité des verdicts du Conseil d’Etat et un face-à-face entre le directeur général d’Air Madagascar et Rado Rabarilala et compagnie, entre autres.

Recueilli par Bill

6 commentaires

Vos commentaires

  • 27 avril à 09:21 | Noue (#2427)

    « Tsy tokony hila voa tsy hary » (traduction libre : point n’est besoin de pinailler), disait le Premier ministre qui réitère que le gouvernement est à l’écoute de toutes les catégories et composantes de la population"

    Alors qu’est-ce qu’il attend pour se mettre en oeuvre et concrétiser et faire ce qu’il doit faire ? C’est trop facile de dire ceci-cela mais on attend , on attend et toujours rien ne se passe !

    • 27 avril à 16:21 | roby (#9534) répond à Noue

      Solution 1 ihany refa ts anao ny asany ny mpitondra de greve générale no reketina ! pendant 3 jours ! ts misy miasa ny ministère rehetra .... refa mbola ts anao izy tohizana une semaine !

    • 27 avril à 16:22 | roby (#9534) répond à Noue

      Solution 1 ihany refa ts anao ny asany ny mpitondra de greve générale no reketina ! pendant 3 jours ! ts misy miasa ny ministère rehetra .... refa mbola ts anao izy tohizana une semaine !

    • 27 avril à 19:25 | manga (#6995) répond à roby

      Désobéissance civile rehefa tsy azo aleha n’y arabe.

  • 27 avril à 11:55 | manga (#6995)

    La tête change mais la politique doit impérativement rester. J’entends de lui (et sauf) la version de son prédécesseur qui croit aveuglement que la nomination est synonyme de compétence que d’aptitude à gérer quelque chose dont les moyens font mystérieusement défaut.
    Pourquoi va-t-on guerre (grève) ? Puisqu’on a jamais été entendu et que le ou les problèmes demeurent au point mort comme le TGV qui n’est jamais sorti de l’usine.
    Quant à la préfecture de Police, faut-il la rappeler que le 1er Mai est une date commémorant la fête du travail et qui n’a nullement besoin d’une autorisation. On est même pas en Corée du Nord et nul ne peut contredire que cette fois-ci les gouvernants ont démontré à quel point l’ambition n’est qu’une couverture pour masquer le complexe qui les ronge.
    Sommes-nous en état d’urgence ou dans une totale instabilité et qui mérite pression comme au temps des FRS où tout être vivant (même les cochons que les BdR) doivent obligatoirement s’adhérer au PSD ?
    Toa sahalamin’ny ho voarodana alohan’ny Francophonie lay raika lahy io raha mitohitohy izao raharaha izao, ny tody tsy misy fa ny atao no miverina.
    Mifalia Risandra sy ny tariny fa tratra ilay tanjona nokendrena....

  • 27 avril à 20:31 | Tsikoza (#9515)

    Efa nanambara ny tenako fa tsy hahavita n’ino n’inona ity fitondrana ity fa de famitapitahana fotsiny no ataony. Avela mampanantena ny minisistra iray de rehefa hita fa latsaka ampon’ny malagasy ilay fampanantenana dia esorin na afindra minisitera ka amin’izay dia tsy tompon’antoka amin’izay voalazan’ny teo aloha ilay minisitra mpandimby toerana. Tsy izaho no nilaza an’izany fa i lery e !
    Misy ny vola eto amintsika fa afatratry ry zalahy hanomanana ny fivorian’ny tany miteny farantsay izany satria hahatsiaro menatra raha tsy tomombana ilay izy. Nilaza ilay délégué d’organisation omaly fa hoe tsara vintana hono i gasikara satria betsaka ireo firenena nangataka ny hanaovana io fivoriana io any aminy nafa i Dago hono no voasarika. Ho ! ho ! diso tanteraka ary lainga iny tenin-drangahy iny fa i Rajao mihitsy no nisolelaka tany ivelany ary hitan’izao tontolo izao fa nangataka ny handraisana io sommet io ; tsy nisy fieritreretana akory fa efa mandady i Gasikara ka ny vahoaka aloha no karakaraina izay vao mivonona handray zavatra hafa.
    Io indrindra no mampitotongana ny sehatr’asa rehetra eto amintsika ka tsy misy zavatra mandeha na iray aza. Manenina tanteraka ingiahy Rajao amin’izao fa tsy sahy mihemotra ka ny EMMO REG no arisika hampangina ireo zaza mitomany.
    Efa tonga ny ampahan’ny vola 17 millions de dollars avy tamin’ny BADEA sy Koweit hanamboarana ny lalana RN5 mampitohy an’i Soanierana ivongo sy I Mananara avaratra nefa nisy nisintona ko ilay vola nampiasaina amin’ny fikarakarana ilay fivoriana ho avy io, nefa tokony hanomboka amin’ny volana jiona ho avy izao ny fanamboarana. Fitondrana mampalahelo no mahamenatra satria na ny « appel d’offre » izay efa tokony natao ny volana janoary teo aza tsy mbola vita, ny minisitra misahana ny asa vaventy moa nosoloina nohon’ny « calcul politique hvmique ».
    Tsy hisy zavatra ho vitan’io governemanta io fa dia fandrahonana sy « répression » ihany no hataony.
    SAMY HIARA HAHITA ETO !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 258