Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 septembre 2016
Antananarivo | 09h33
 

Société

Sommet de la Francophonie

Toujours des déclarations et des interrogations

jeudi 22 septembre | Bill

On ne sait plus où donner de la tête ou que croire au vu des déclarations du ministre d’Etat en charge des projets présidentiels et de l’aménagement du territoire, Narson Rafidimanana, par rapport aux travaux de construction et préparatifs relatifs à l’accueil des deux sommets internationaux. Dans un premier temps, il hésite : « nous sommes à 60% dans l’avancement des travaux de construction des infrastructures pour le Sommet de la Francophonie et à 90% dans les travaux pour l’hébergement du Sommet de la COMESA », déclare-t-il. « Nous faisons tout ce qui est possible, tout en se remettant à/et en évoquant la volonté de Dieu », poursuit-il. Il n’a pas osé promettre quoi que ce soit ni avancer une date de réception des travaux finis ; il a tout simplement dit qu’il va conduire les médias sur le terrain au moment opportun, vers la fin du mois courant. Hier 21 septembre, réagissant vraisemblablement aux doutes et préoccupations multiples et répétés des opérateurs dans le tourisme et activités connexes, et exprimés par le président du syndicat FIVMPAMA, Eric Rajaonary, à la fois opérateur dans l’hôtellerie et restauration et dans l’agribusiness, le ministre Narson Rafidimanana tient un autre langage. Il est plus loquace mais se défend de s’ingérer dans le domaine du tourisme et hôtellerie. Le ministre d’Etat est d’abord revenu sur la propriété foncière d’Andohatapenaka réclamée par l’ancien président Marc Ravalomanana, pour marteler que le régime Rajaonarimampianina s’échine à travailler pour l’intérêt général. Les travaux de construction du « village de la Francophonie », selon ses propres termes, à Andohatapenaka s’accélèrent ; et tout sera prêt en temps voulu, voire un peu plus tôt que prévu, soutient-il. Village de la Francophonie ou village Voara ? Nul ne le sait. En tout cas, il s’est offusqué devant la question de confirmation des réservations de chambre qui préoccupe les opérateurs en hôtellerie. Ce n’est pas son département qui s’en occupe fait-il comprendre mais il affirme que nombreux sont les établissements hôteliers qui répondent aujourd’hui aux normes internationales. En d’autres termes, les problèmes des hôteliers et des réservations de chambre ne le concernent pas et pour ne pas dire plus le cadet de ses soucis ; lui c’est les infrastructures ! En attendant le jour J, les commentaires à propos de la tenue à Madagascar de ce Sommet foisonnent.

L’AMDP ?

Mais entre temps, le président de la République dans ses interviews dans les médias internationaux lors de son séjour durant le Forum économique francophone et lors du Conseil d’administration inaugural de l’Agence malgache de Développement économique et de Promotion des entreprises (AMDP), a été affirmatif. Madagascar est prêt à accueillir le Sommet, et les préparatifs dans tous les domaines se poursuivent allègrement comme prévu dans le calendrier, a-t-il fait comprendre. Il s’est félicité de la mise en place et du fonctionnement de cette plateforme de partenariat AMDP, « associant secteur public et secteur privé, acteurs locaux et opérateurs internationaux et un mécanisme de coopération avec l’espace économique francophone pour en exploiter les capacités et pour marquer l’accueil par Madagascar du XVIème Sommet de la Francophonie ». Et il a salué l’opérationnalité de trois directions à savoir : Développement territorial, Promotion des entreprises et Mobilisation de financement. « C’est une occasion sans précédent de briser le cercle du sous-développement et de mettre fin au paradoxe malagasy en capitalisant sur l’espace économique francophone », a-t-il conclu. Fait-il allusion à l’appui de l’AMDP et au mécanisme de financement qui peut être mobilisé pour la poursuite des travaux relatifs à l’accueil du Sommet afin d’accélérer les rythmes des travaux ?

Personne n’est sans savoir qu’à un certain moment les travaux de construction d’Andohatapenaka, voire des routes ont tourné au ralenti. Beaucoup ont évoqué des problèmes ou des difficultés de financement que les hauts responsables ont nié. Ces derniers ont même du expliquer que sur le site d’Andohatapenaka il y a deux projets : le projet du gouvernement qui a trait à l’accueil du Sommet de la Francophonie et le projet qui est propre à la SEIMAD ; mais que celui de la Francophonie ne connaît aucun problème. Les habitants des bas quartiers d’Andohatapenaka et riverains du boulevard de l’Europe sont impatients de voir les promesses d’éclairage public et d’emploi que les organisateurs et le comité d’organisation de l’accueil ont faites depuis le début de l’année.

19 commentaires

Vos commentaires

  • 22 septembre à 11:49 | jules (#2904)

    Comme toujours les malgaches veulent péter plus haut que leur c.u.l
    Ils feraient mieux de se demander comment nourrir la population avec tout ce fric qu’ils dépensent
    juste pour essayer de faire les beaux.

    Répondre

    • 22 septembre à 16:51 | betoko (#413) répond à jules

      600 000 personnes vont mourir bientôt dans le sud malgache selon le FAO si Madagascar n’agit pas tout de suite . Il est préférable de dépenser des sommes astronomiques pour la francophonie qui ne dure que 4 jours que de sauver 600 000 personnes , les quels en ce moment déjà ne se nourrissent qu’avec des fruits de raketra (cactus)

    • 23 septembre à 08:01 | Bena (#494) répond à jules

      ce monsieur versatile, issue de la maffia de tamatave, se fait toujours passer pour un homme humble afin de cacher sa véritable nature.

    • 23 septembre à 11:34 | tanguy37 (#7699) répond à jules

      Depuis le temps que l’on dit que c’est une immense C......et une dépense inutile,qui serait 100fois +utile a autre chose que cette Franco......rie

    • 23 septembre à 12:52 | zorey974 (#7033) répond à jules

      @Betoko : comme si le sort des 600 00 crèves la faim du sud préoccupait les malgaches... Aucune compassion ni empathie dans ce pays pour ses compatriotes... Juste quelques agitateurs qui ne trompent personne sur leur soi-disant patriotisme ou nationalisme c’est selon...

  • 22 septembre à 13:41 | Mihaino (#1437)

    Qu’il est vraiment narcissique ce Narson Rafidimanana ! A la télé, il déclare que le « Vahoaka » (le Peuple) a élu le Président Hery et qu’il va rendre au Vahoaka et à l’Etat les terrains leur appartenant ! Il a d’ailleurs lancé ironiquement une pique à TIKO en disant qu’il sera curieux de voir ces fameux titres de propriété !
    Les responsables de l’émission Don-dresaka de dimanche dernier l’a invité ou du moins son représentant selon Zo Rabarijaona & Abraham Razafy mais ils ont tous décliné l’invitation car le sujet concernait les terrains d’Andohatapenaka . Un thème qui fâche le ministre Narson probablement !

    Par ailleurs , je ne suis pas surpris du tout lorsque l’Assemblée générale des Nations Unies a reporté en 2017 les questions des îles éparses prévues dans l’ordre du jour car d’autres problèmes urgents restent prioritaires pour ce grand machin (dixit le Général de Gaulle) !De toute façon , combien sont-elles les résolutions de l’ONU, respectées par les grandes puissances (cf Proche-Orient par exemple ) ???!!
    Depuis plusieurs années ,j’ai toujours véhiculé sur MT.com que « le pot de terre restera faible face au pot de fer » en plus,quoi qu’on dise , quoi qu’on fasse, ils sont trop fort les gens d’en face !
    Enfin , les Présidents qui ont pris la parole à la tribune de l’ONU sont pour la plupart en fin de leur mandat et nous verrons bien si leurs successeurs vont défendre pour nous les îles éparses en 2017 !Mme Arlette Ramaroson , présidente de l’Assoc° réclamant les îles éparses ,parle de saisir un contentieux , eh bien
    Wait and see.....

    Répondre

    • 22 septembre à 13:44 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Lire ils sont trop forts les gens d’en face ! Merci

    • 22 septembre à 18:10 | lanja (#4980) répond à Mihaino

      Entre le terrain d’Andohatapenaka, et les Iles éparses, le choix de Narson RAFIDIMANANA est vite fait , haine contre RAVALOMANANA oblige , et ce régime ,avec le CAPSAT, n’a pas encore fini de payer sa dette envers ses soutiens

    • 22 septembre à 19:31 | manga (#6995) répond à Mihaino

      Mihaino,
      Déjà, Narson RAFIDIMANANA n’a pas été harcelé par le monde journalistique pour se présenter devant le micro.
      Secundo, il aurait du s’y préparer pour toute question relative aux pouvoirs qui lui sont conférés.
      Tertio, être ministre d’état chargé des projets présidentiels ne lui évoque certainement pas grand chose : soit il n’est pas du tout capable de ce qu’on lui attribue comme fonction, soit qu’il est encore entrain de ternir une image qui ne tient plus lieu d’être.
      Pourquoi tout le temps évoquer Andohatapenaka si ce n’est pas pour se livrer à des querelles aussi négatives, et dont la couche sociale ne veut plus en entendre parler.
      Et pour l’avancement des travaux dit prometteur que concluant ; a-t-il eu au moins la curiosité de consulter un calendrier par rapport à ces dates fatidiques ?
      Pourquoi recourir, et au dernier moment, à des promoteurs privés pour un calendrier qui a été planifié depuis belle lurette ? Que ces 5 étoiles s’y préparent...
      Et quel en serait l’inconvénient de se faire accompagner par un représentant de tutelle pour satisfaire au(x) besoin(s) pour plus de transparence et de crédibilité.
      Voilà encore un autre énergumène bardé de diplômes, ayant acquis les connaissances de l’autre côté de la rive, tout en croyant être au-dessus de la réalité.
      Pour moi ce n’et que de l’insulte formulée à l’encontre du commun des mortels.

    • 22 septembre à 21:39 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Rien à ajouter MANGA . Vous avez tout (ou presque) dit sur Narison , le narcissique !

    • 23 septembre à 08:07 | Bena (#494) répond à Mihaino

      au lieu de régler le problème de terrain d’andohatapenaka par la justice, ils ont préféré utiliser la force soit disant pour défendre l’intérêt général. leitmotiv de putschistes depuis 2009.

  • 22 septembre à 15:08 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    C’est un croyant comme tous les malgaches donc on ne peut pas lui en vouloir d’avoir ajouté si Dieu le veut ou Inch’Allah.

    Répondre

    • 22 septembre à 16:14 | I MATORIANDRO (#6033) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ndehana aloha mandoro baiboly sy fihirana vao miresaka de vakio miogaoga tsara ilay voasoratra ao @ verset satanique !!!

      Samia velon’aina !

    • 22 septembre à 17:24 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Fa novakiana tamin’ny alina ve izy izany no lasa verset « satanique » ry Matoriandro ah ?

  • 22 septembre à 19:54 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Faly sy ravo izahay aty antsaha amin’izao fotoana izao, mampidi-dranoketsa amin’ny vary aloha mantsy izahay izao, ary ity antsoina hoe « sommet » ity hono toa hoe karazana masomboly vaovao nohatsaraina izany.

    Ary zezika voajanahary mahasolo zezipahitra ve ity hoe « fophonie » ity e ?

    Mankasitraka Tompoko

    Répondre

    • 23 septembre à 03:54 | manga (#6995) répond à Vohitra

      Marina ny anao rahavako ; aleho midina eny ambanivolo tany hiziriziry amin-java-tsy hahitam-bokany azo tsapahin-tanana.
      Izay iray miteny ireo eo amin’ny fitondràna dia toy tsy nisy niborosy nify na iray aza. Dia inona indray no afafin’ilay tonga hatrany etazonia amin’ny fieverenany mitodi-doha an-tanindrazana ?
      Mankarenina hatrany hatrany ary tsy mety ho tapitra mlihitsy angamba ka hankadilo sofina mandra-pielany eo...

    • 23 septembre à 04:03 | manga (#6995) répond à Vohitra

      Marina ny anao rahavako ; aleho midina eny ambanivolo tany hiziriziry amin-java-tsy hahitam-bokany azo tsapahin-tanana.
      Izay iray miteny ireo eo amin’ny fitondràna dia toy tsy nisy niborosy nify na iray aza. Dia inona indray no afafin’ilay tonga hatrany etazonia amin’ny fieverenany mitodi-doha an-tanindrazana ?
      Mankarenina hatrany hatrany ary tsy mety ho tapitra mlihitsy angamba ka hankadilo sofina mandra-pielany eo...

  • 22 septembre à 20:36 | Gérard (#7761)

    un bien beau « sommet » en perspective

    Kabila et notre président main dans la main......

    deux hommes qui veillent , chacun chez soi, au bonheur de peuples qui on beaucoup en commun, des richesses naturelles et minières hors du commun, une misère persistante et « inexpliquée » un rang voisin dans la queue de peloton des classements onusiens .......

    et ce bonheur, cette ineffable joie de pouvoir exprimer leur désarroi en Français

    Répondre

  • 23 septembre à 06:30 | râleur (#3702)

    On a confié le Comité à 2 personnes qui n’ont jamais organisé quoi que ce soit de ce type : Hughes Ratsiferana et Mamy Rajaobelina. Alors, il ne faut pas s’étonner que tout pars en vrille

    Les représentants de l’OIF qui sont passés, y compris la SG, ont gobé de mouches, comme on dit en malgache !

    Ce sommet sera le sommet de la honte pour le pays mais aussi pour l’OIF.

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 498