Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 28 septembre 2016
Antananarivo | 06h16
 

Société

Sécurité individuelle et publique

« Terrorisme » et kidnapping : les autorités jouent la prudence

vendredi 27 novembre 2015 | Bill

A Toamasina, des individus retiennent en otage deux adolescents depuis lundi 23 novembre 2015. Les ravisseurs ont surpris leurs victimes sur le chemin de l’école et réclament en contrepartie de leur libération une somme faramineuse de quatre (4) milliards d’ariary (certaines sources disent quatre millions d’euros). Les ravisseurs estiment vraisemblablement que les parents de leurs otages sont en mesure de trouver cette somme. Bien que les parents de ces deux adolescents (frère et sœur) n’auraient pas porté plainte, les forces mixtes de sécurité et les autorités judiciaires conduisent leurs investigations. Les parents en question sont réputés évoluer dans le secteur bois sans aucune autre précision.

Du bois ordinaire au bois précieux, le pas est vite fait dans l’esprit des gens et les plus agiles de l’opinion publique trouvent des liens nébuleux avec des représailles mafieuses.

Quoi qu’il en soit, une autorité judiciaire du tribunal de Toamasina explique que pour l’instant, les otages n’ont pas encore libéré les deux adolescents et n’ont pas défini la rançon. Apparemment, cette autorité joue la prudence car l’affaire est délicate.

De même dans la capitale, c’est la prudence aussi au sein de la Gendarmerie nationale dans l’affaire du « karana » très vite suspecté d’être un « terroriste » et un maillon de la chaîne « djihadiste ». Les résultats de l’enquête à laquelle cet individu a été soumis durant une journée, n’ont pas permis de prouver que ce « karana » franco-malgache est un terroriste, précise le Directeur des Renseignements auprès de la Gendarmerie nationale. Dans un contexte international et national dominé par le chaos provoqué par les attentats terroristes et ce que la presse a révélé à propos de présumé camp d’entrainement pour « djihadistes » dans la nord de Madagascar, il est de bon ton d’éviter sans preuves concrètes, de ne parler que des faits avérés au lieu d’alourdir le climat d’insécurité.

17 commentaires

Vos commentaires

  • 27 novembre 2015 à 09:42 | hrrys (#5836)

    Enfants d’un exploitant de bois precieux sans preciser lequel:rose,ebene,palissandre ??Il est manifeste que nos enqueteurs ne sont pas a la hauteur.De deux,Kohen Rivolala le fou est entrain de semer la pagaille a Miandrivazo,on attend d’ici peu de tps sa liberation,un fou n’est responsable de rien

  • 27 novembre 2015 à 09:59 | betoko (#413)

    Les parents de ces deux adolescents n’ont pas porté plainte .Ils peuvent avoir une et mille raisons .
    1° Ceux qui ont kidnappé leurs enfants possèdent des preuves selon les quelles effectivement les parents de ces gosses sont des trafiquants notoires
    2° Les ravisseurs menacent de tuer leurs otages , improbable car ils risquent gros très gros et vont rentrer bredouille vu le montant qu’ils réclament ,et en Euros . Est ce que cela voulait dire que les ravisseurs ont fait des enquêtes avant d’agir
    Concernant le trafic du bois de rose , l’ancien premier ministre Jean Omer Berziky s’étonne que jusqu’ à maintenant rien ne bouge pourtant avec de partir de Mahazoharivo il avait donné au président de la république la liste de tous les gros bonnets et cette liste a été concocté à l’époque avec le ministre de tutelle actuel et aussi avec l’association Voary Gasy
    Et Monsieur Jean Omer Berziky demande à l’état de jeter un coup d’œil sur la liste des candidats au sénatorial de la SAVA , sous entendu , parmi ces candidats , on pourrait y trouver des personnes impliquées sur le trafic de bois de rose

    • 27 novembre 2015 à 10:06 | hrrys (#5836) répond à betoko

      Personne n’aurait rien de retour s’il y a mort d’homme dans cette affaire .Oter la vie d’une personne sera tjr répréhensible et condamnable

    • 27 novembre 2015 à 10:23 | betoko (#413) répond à hrrys

      Je pense que les ravisseurs n’oseront pas les assassiner , Une petite remarque , pour une fois cette famille n’est pas une famille Karana
      Je vous dis que ces ravisseurs n’ont pas agit à la légère , quelque chose me dit qu’autre le fric , il y a d’autres chantages , genre dossier compromettant . Mais vous allez me dire , il suffit de les faire chanter avec ce dossier en les menaçant de les publier dans les journaux , Oui , mais quel journal oserait publier le nom d’un gros bonnet vu qu’ils sont protégés en haut lieu .
      Au fait qu’est ce qu’il est devenu ce jeune Karana diabétique kidnappé à Tamatave depuis des mois et qui reste introuvable ?

    • 27 novembre 2015 à 10:25 | Eloim (#8244) répond à hrrys

      Quelle importance pour ceux qui n’ont rien à perdre ? Voyez ceux qui s’adonnent pour des KAMIKAZE ?

    • 27 novembre 2015 à 10:30 | hrrys (#5836) répond à betoko

      C’est pcq chez nous rares sont les personnes qui sont richissimes grâce à ce bois de rose .Il n’est plus étonnant vu le contexte actuel ou la plupart des gens sont indigents si on vu qlq choses comme ça

    • 27 novembre 2015 à 10:32 | hrrys (#5836) répond à Eloim

      Il ne s’agit pas des actes terroristes loin s’en faut !!

    • 27 novembre 2015 à 10:58 | Eloim (#8244) répond à hrrys

      Jalousie ou actes mafieux soudoyés par un règlement de compte ?
      Si jalousie, est ce un pêché d’être riche et fortuné ? et pourquoi s’en prendre aux enfants, symbole de l’innocence et de la fertilité ?
      Si actes mafieux, mauvais partage des butins ou trahisons ? Donc, « izy mivady no miady ka ny ankizy no voaporiporitra » (les « izy mivady » en question ne sont pas les époux mais les « ACO-... » dans les affaires louches).

  • 27 novembre 2015 à 10:07 | Eloim (#8244)

    - « Prudence est mère de sûreté ».
    - « Raha malina aza hono mifehy hazo tokana ».
    Comment mettre en pratique ces maximes proverbiales ?
    Face à ces actes de barbarie, le meilleur moyen c’est de fuir désespérément ce monde merveilleux et d’aller vivre loin de toute sorte d’opportunités (argent, objets de luxes, ...) et ne plus penser où est-ce qu’on va mettre les pieds.

    • 27 novembre 2015 à 11:18 | Isandra (#7070) répond à Eloim

      « LA FUITE »,... c’est pourquoi,Rajao est toujours en voyage pour fuir(la meilleure défense,...)tous ces problème d’insécurité,...

      Il se dit : vous avez trop de problème les Malagasy,...en plus vous m’attendez pour trouver les solutions, c’est pas possible, vous êtes fous ou quoi...,alors qu’aux autres pays où j’ai visité,...il y a de gens qui s’en occupent sans avoir besoin de moi, et j’y vois moins de problème qu’ici à Dago,...

    • 27 novembre 2015 à 15:33 | Eloim (#8244) répond à Isandra

      Dites donc, Isandra ! Vous avez oublié l’adage des pratiquants d’arts martiaux : « la meilleur défense c’est la fuite ». Ce qui est donc contraire à la philosophie « ZEN » qui dit qu’il faut marcher toujours vers l’« AVANT ». Et c’est là que résident les paradoxes apportés par ces soi-disant ARTS MARTIAUX. D’où les différents conflits d’Ecole.
      C’est pareil, selon vous, lors qu’on dirige un peuple assez pauvre, c’est tellement décevant de ne pas trouver des solutions pour satisfaire les bouches à nourrir au pays.
      Madagascar vit une histoire sans pareille actuellement où jamais dans l’histoire d’un pays quelconque d’être privé DES CHEFS simultanément comme les nôtres, malgré les motifs convaincants que le PRM a été invité à assister à des « séances » particulières de signature des « documents » important pour le pays et va être invité par la suite comme participant à un haut sommet mondial sur le « changement climatique » et l’autre a suivi un « contrôle de routine » disent-ils les autres pour sa santé.
      Madagascar est présidé par INTERIMAIRE, de même pour le Gouvernement avec comme intérim notre aimable SUPER MINISTRE et ça risque de se prolonger encore pendant quelques jours.
      Isandra, les absences de ces deux hautes personnalités sont bien MOTIVEES, donc, aucune reproche à se faire.
      Quant à la pauvreté,Rabetsitonta nous a déjà averti que : « tsy lahatra akory ny fahantrana ». C’est à chacun de nous de trouver les solutions adéquates et qui nous semblent adapter ou convenir à notre manière et mode de vie.

    • 27 novembre 2015 à 16:57 | Isandra (#7070) répond à Eloim

      « C’est à chacun de nous de trouver les solutions adéquates et qui nous semblent adapter ou convenir à notre manière et mode de vie. »

      Ce que les Malagasy sont en train de faire. Ils se débrouillent bien jusqu’à la limite de leur moyen, sans espérer les soutiens de ce régime irresponsable,...La seule chose que ils demandent qu’on s’occupe leur sécurité sans laquelle ils ne peuvent pas s’occuper tranquillement leur activités,...« mandry andriran’antsy,... »

      C’est pour ça que j’ai pu dire que la statistique ne reflète pas à notre réalité,...

      En voyant les différents reportages concernant quelques pays d’Afrique, je peux dire que le degré de notre pauvreté est moins élevé par rapport à ceux de certains pays d’Afrique, et d’Amérique latine,...

  • 27 novembre 2015 à 12:26 | leclercq (#4410)

    Bonjour
    Je l’avais dit , les autorités Malgaches voulaient tout simplement avoir leur part de tapages médiatiques mondiaux alors quoi de plus judicieux que de faire croire qu’il existe des soi-disant Islamistes sur le territoire sauf que les vrais terroristes ce sont ceux qui détiennent le pouvoir et sèment la terreur à chaque coin de rue .

  • 27 novembre 2015 à 15:40 | kotobe (#9329)

    Bonjour à tous
    Sur plus d’une dizaine de commentaires ,personne n’a relevé qu’un otage ne peut se libérer lui-même et définir en même temps le montant de la rançon.
    (v.paragraphe 3 de l’article)
    A bon entendeur

  • 27 novembre 2015 à 19:30 | Paulo Il leone (#6618)

    La seule peine digne de ce nom pour les kidnappeurs d’enfants est la peine de mort. Aucune circonstance atténuante pour ces ordures !

  • 28 novembre 2015 à 01:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Pour les « KIDNAPPING »,si la Famille ne coopère pas avec les « AUTORITES »,il faut la considérer comme « COMPLICE ».
    En majorité,les kidnappings à Madagascar,ce sont des transferts de « FONDS » d’une façon illicite.
    Récapitulons tous les kidnappings,à Madagascar.
    Les « FORCES DE L’ORDRE »,prises dans le panier des kidnappeurs (- effets participatifs-) pourraient passer.XXXXX.. (-dommage la peine de mort est abolie-).
    Question de terrorisme,il faut commencer à fermer les frontières ,bref,rétablir l’obligation de visa même pour un escale de quelques heures,pour pouvoir mettre des fiches de sécurité.

    Avec la FRANCE,NOUS GAGNERONS CONTRE LE TERRORISME.

    HR/FH:même combat !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 28 novembre 2015 à 22:39 | SNUTILE (#1543)

    terrorisme : Avant à Madagascar dès qu’un citoyen annonce un danger : les autorités accourent et se rendent sur le lieu dit avec le citoyen en question si nécessaire.
    Une récompense lui est attribuée, contrairement dans le cas mensonger il est retenu pour quelque temps car devenu un danger public.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 177