Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 14h15
 

Economie

Espace aérien européen

Sortie de Air Madagascar de l’annexe B

vendredi 17 juin | Bill

Un grand bol d’air pour Air Madagascar ; après 5 ans d’interdiction de survol et de desserte des pays de l’Union européenne, la compagnie nationale sort enfin de la liste B. Le Comité européen sur la sécurité aérienne, formé des représentants de la Commission et des Etats Membres de l’Union Européenne, a donné son opinion et c’est ainsi, selon le communiqué émanant de la Délégation européenne à Madagascar que la Commission européenne a pris la décision, ce jeudi 16 juin 2016, de sortir Air Madagascar de l’annexe B de la liste des compagnies aériennes interdites de voler dans l’espace aérien européen. L’analyse de ce Comité s’est basée sur des rapports d’audit purement technique et conformément aux règles internationales de sécurité aérienne.

La sortie d’Air Madagascar de l’annexe B est une excellente nouvelle pour la compagnie, qui ne devra plus faire face à des restrictions pour opérer sur le territoire européen, mais aussi pour l’ensemble du pays et ses efforts de redressement économique. Cette décision confirme le progrès important de la compagnie en ce qui concerne le respect des standards de la sécurité aérienne. La Commission européenne va continuer à suivre le respect des normes techniques que la sureté aérienne requiert.

Plus besoin donc d’affréter des appareils auprès d’autres compagnies pour desservir les pays de l’union Européenne.

Le chef de l’Etat, Hery Rajaonarimampianina, s’en félicite et a souligné « Air Madagascar appartient à tous les malagasy et nous pouvons tous nous réjouir de cette bonne nouvelle. C’est une opportunité pour tout le personnel de la compagnie de retrouver la concorde et d’unir les efforts dans la relance de la société ». Le président Rajaonarimampianina a tenu, à l’occasion, à rendre hommage aux efforts conjugués de l’Aviation civile de Madagascar (ACM), du ministère des Transports et de l’ambassadeur de l’Union Européenne, qui ont contribué à l’obtention de ce résultat.

77 commentaires

Vos commentaires

  • 17 juin à 09:18 | Einstein (#3390)

    Toutes mes félicitations !
    Vous êtes les meilleurs.
    MDR

    • 17 juin à 09:33 | zaho (#699) répond à Einstein

      Toutes mes félicitations au personnel d’Air Madagascar et de l’ACM en général et au PDG d’Air Madagascar en particulier. Il faut tout faire pour ne pas y retourner car il y a du boulot. Que va faire Air Madagascar des deux A 340 ? Est ce qu’ Air Madagascar a du personnel technique pour piloter ces avions car il me semble que la plupart des pilotes d’Air Mad ont été formés pour piloter des Boeing. Certains vont me dire que piloter un avion, Boeing ou Airbus, c’est la même chose. Etant du milieu, je peux affirmer que ce n’est pas forcément la même chose. Commençons par dégraisser la compagnie, c’est triste mais on n’a pas le choix. BON VOL.

    • 18 juin à 00:36 | racledaclems (#9021) répond à Einstein

      mba hajanony ny GP aloha fa mba hiarina ny vorombe e

    • 18 juin à 07:51 | Bena (#494) répond à zaho

      c’est normal qu’on autorise le survol de tout territoire à une compagnie qui n’a pas ...d’avion !

    • 18 juin à 22:08 | zaho (#699) répond à Bena

      C’est normal. Au moins l’avion ne risque pas de tomber sur leur territoire. C’est peût-être un avion et un territoire virtuels

    • 27 juin à 21:52 | integral (#5596) répond à Bena

      @Bena.
      C’est plutôt le contraire : Air Madagascar a un excès d’appareils !
      Deux A340 pour 3 lignes long courrier et demi, c’est trop !
      Un Boeing 737-800 peut assurer la desserte quotidienne de tout notre réseau régional (et il reste un 737-300, normal que ce dernier ne vole pas)
      Quand bien même, quatre ATR 72 (600 et 500) peuvent faire La Réunion, Maurice, Mayotte, Comores, donc pas besoin d’un 737 dessus, le 737 est même inutile pour le taux de remplissage faible de notre offre.
      Et il reste un ATR 42 et deux DHC6-300. Combien de vols par semaine par destination locale (moins de 40) ? Très peu, normal, le transport aérien reste cher, et il n’y a que les opérateurs économiques qui ont les moyens (vazaha comme malagasy) ainsi que quelques touristes (vazaha comme malagasy) par vol. On est obligé de faire des escales pour s’assurer un taux de remplissage très faible, normal aussi que les tarifs ne baissent pas et sont deux à trois fois plus cher par kilomètre que partout ailleurs, car sinon c’est une perte sèche (vous imaginez, un vol aller simple Tana-Majunga coûte plus cher qu’un vol aller-retour Paris-Rome. Hallucinant !)

      Si tu vas à Ivato, tu pourras voir en zone industrielle 3 ATR qui semblent toujours en maintenance et un 737-300 qui sert de nid de poules : il n’y a pas de demande pour les remplir. Du côté du nouveau tarmac, il y a l’A340 qui reste là toute la journée, 4 jours par semaine. Le 737-800 fait deux vols par jour alors qu’il pourrait en faire 4, encore faudrait-il de la demande sur ses lignes. On a des destinations dans notre réseau domestique qui ont un vol par mois, en DHC-6.. parce que c’est le temps qu’il faut pour le remplir.. 19 sièges...
      Pourquoi certains vols sont pleins à craquer ? Parce qu’une poignée de jours plus tôt, le même vol a été annulé, deux fois... il part plein parce qu’il y a maintenant un tas de monde à ramener à destination, et quand tu as le monopole sur ton marché domestique, tu fais ce que tu veux. On est encore très loin de l’Opensky censé dynamiser le secteur, baisser les tarifs et améliorer de façon notable le service ; magie ? Non, « concurrence » ou plus concrètement, forcer les opérateurs de transport à se développer et à diversifier leur réseau. Encore faut-il qu’il y ait de la demande dictée par un pouvoir d’achat adéquat, base de tous les problèmes : Si t’as personne qui a les moyens de consommer, tu parles d’une économie basée sur du vide, normal que ça marche pas.

      D’ailleurs, où est passé le second A340 ? Personne ne semble se le demander... Autre preuve que c’est pas les avions qui manquent chez Air Madagascar ! D’ailleurs, si Turkish Airlines, Air Seychelles viennent maintenant à Mada, c’est qu’il y a un marché qui leur est profitable. Pourquoi Air Madagascar ne déniche pas les mêmes ? Ah ! Air Madagascar ne séduit personne... Et si l’on me dit que le marché n’existe pas, je rappelle que Kenya Airways, Airlink et Air Mauritius ne venaient que deux fois par semaine. Aujourd’hui et depuis des mois (années pour certains), il viennent TOUS LES JOURS ! Kenya Airways vient d’ailleurs DEUX fois par jour, même le dimanche. Ils viennent pas à Mada pour faire joli, il viennent parce qu’il y en a qui payent. Air Madagascar a raté toutes ces opportunités malgré la disposition des appareils adaptés, parce que oui, des gens qui ont de l’argent existent déjà à Mada. Moi à leur place, je ne serais pas fier d’étaler ces appareils sur le tarmac parce qu’un avion qui ne vole pas est un avion qui fait perdre de l’argent. Mais bon, le vrai pactole réside dans les 90% de la population qui restent le gros lot potentiel, si seulement... si seulement... 700€ pour aller en Europe, ça reste trop cher pour moi. Je réunis ça en... 32 mois... et si j’avais cette somme, c’est pas un voyage qui représente la priorité..

      J’ai aussi lu quelque part qu’il reste 3 ATR supposés en commande, et éventuellement, deux 737-700 parce que le 737-800 ne peut se poser que dans 4 de nos aéroports.. du fait de la nécessité de pistes plus longues (ou d’une perte de tonnage sur certains de ses petits aéroports)
      Mais pour quoi faire tous ces avions ? C’est stupide ! Oué, je dis souvent que je n’aime pas la compagnie nationale (précisément ses dirigeants et les conséquences de leurs décisions) mais être clair et rationnel sur la pertinence des décisions et ce qu’il faut plutôt faire, n’est-ce pas une preuve de considération pour sa compagnie nationale !!?? Je ne rêve plus de l’Air Madagascar avec un pléthore de 747, de 777 et d’A380 sur un Ivato aux normes, c’est totalement méconnaître le secteur. Ce qui me ferait rêver maintenant, c’est une baisse des tarifs, un meilleur service, de la ponctualité sans annulation de vol, là je serais séduit ; je paye, à la compagnie de se développer progressivement comme tout le monde en faisant les bonnes pratiques, mais pas du jour au lendemain en équilibre imaginaire sur du vide (financier) en achetant/louant avions qui servent à rien. C’est pas parce que tu as un avion que ça marche, faut pas mettre la charrue avant les bœufs.

  • 17 juin à 09:25 | Saint-Jo (#8511)

    Bof ! On verra bien à l’usage !
    Une décision est une chose.
    Son application pratique est une autre .

  • 17 juin à 09:28 | elena (#3066)

    C’est un bon début pour notre compagnie nationale mais le chemin est encore long pour réussir le redressement. Il ne faudra pas s’endormir sur ses lauriers.

  • 17 juin à 09:36 | rakoto-neutre (#8588)

    Bonne nouvelle surtout pour le pays et ses usagers.
    Remerciement à l’UE.

    La suite on verra

  • 17 juin à 09:37 | Eloim (#8244)

    Une bonne nouvelle qui mérite d’être soutenue et encouragée. Nous espérons que dorénavant des résultats positifs et palpables de ce genre vont s’en suivre à la queue leu leu pour ranimer l’espoir quasi-perdu de l’ensemble du peuple malgache. On verra d’ici quelques jours si le gouvernement a tenu parole de veiller sur les conditionnalités exigées par le FMI afin d’effacer l’embrouille concernant le déblocage des fonds alloués en vue de FEC. La course contre la montre a été déclenchée pour que tout le monde puisse sentir que le pays a des Dirigeants et qui font quelques choses en vue de veiller sur son bien-être.

  • 17 juin à 09:43 | betoko (#413)

    Est ce que cela a un rapport avec la conférence sur la francophonie , et sous quelle condition . Nous aimerions connaitre les détails , Est ce qu’Air Mad sera vendu en totalité ou une partie ? Pourquoi Air Mad utilise encore ces deux Air Bus 340 , les quels bouffent deux fois plus de kérozène qu’un Boeing 747,767, ou 777 ? Des scandales en ce qui concerne les sociétés d’état , on en connaissons des tas , mais comme celle de Air Mad du jamais vue

    • 17 juin à 10:05 | Eloim (#8244) répond à betoko

      Cette sortie de l’annexe B d’Air Mad n’est pas tellement une surprise en soi et n’est pas aussi due au fait du hasard ou des résultats des efforts tout à fait particulier mais occasionnée par des lobbyings effectués par son DG, un ressortissant canadien, c’est selon qui pourrait inspirer plus de confiance par rapport à un malgache. Cette expérience a été vécue par le malgache durant le règne de Ra8 auquel il a confié cette Compagnie Nationale à un Allemand.

    • 17 juin à 10:14 | zaho (#699) répond à betoko

      Le personnel d’Air Madagascar et de l’ACM ont bien travaillé. Bravo. Je suis d’accord avec toi qu’il faut se débarrasser de ces deux A340. Air France a été très content de trouver une compagnie pour les louer. Il faut trouver des Boeing 777 ou 787 pais pas des 747. Ce n’est plus à la mode ces gros avions à 4 moteurs, à part le A380. Pourquoi ne pas chercher des A350. C’est vrai, la plupart des pilotes malgaches ont été formés sur Boeing. Pour Air Mad, ce sont des politiciens incompétents qui ont mis leur grain de sel.

    • 17 juin à 10:18 | takaka (#8449) répond à betoko

      Betoko. On n’achète pas un aéronef comme on achète une voiture à Analakely ou sur internet. Et si vous voulez connaître les détails, essayez d’intégrer le CA ou courtiser un membre. Et les sociétés d’État, scandale ou pas, ont une raison d’existence surtout dans le monde francophone. C’est toute une histoire économique et politique.

    • 17 juin à 10:19 | zaho (#699) répond à Eloim

      Il faut un blanc pour nous diriger car entre nous, on se « jalouse », met des peaux de banane et j’en passe. On ne se fait pas confiance entre nous. C’est triste, mais c’est NOTRE réalité. Des malgaches compétents, il y en a, mais c’est comme cela. Je ne pense pas que le Pdt puisse exiger du canadien ce qu’il veut si c’est contraire aux missions qu’on lui a confiées. Avec un malgache, Si.

    • 17 juin à 11:13 | vorona (#8254) répond à betoko

      Bjr Pour éclairer votre lanterne, actuellement Air France fait voler 13 A340 !! Et concernant les 747 ils ont pour certains 40 ans !!

    • 17 juin à 11:27 | Stomato (#3476) répond à betoko

      Parlons peu, mais parlons bien : Une recherche rapide avec Google donne :

      AirBus A340-500 Consommation (d’un moteur) ??? litres/heure
      A340-600 Consommation (d’un moteur) ??? litres/heure
      A340-300 Consommation (d’un moteur) 8 000 litres/heure
      A340-200 Consommation (d’un moteur) 7 800 litres/heure

      Pour les apareils ci-dessous consommation d’un moteur chaque fois ?
      Boeing 747-400 12788 litres/heure
      Boeing 747-300 ??? litres/heure
      Boeing 767-400 7400 litres/heure
      Boeing 767-300 7150 litres/heure
      Boeing 777-200 7700 litres/heure

      Alors quand vous dites que les A340 bouffent DEUX FOIS plus de carburant que les Boeing que vous citez, vous racontez une fois de plus n’importe quoi.
      Quand on ne sait pas on ne cite pas de chiffres ! Et qui aura le culot de comparer un 747-400 à un A340 ? que ce soit au niveau des consommations ou des âges d’appareils comparés !

    • 17 juin à 11:53 | akam (#7944) répond à zaho

      - He les gars, il ne faut pas trop s’enthousiasmer car meme si des hommes et des femmes ont bosse dur pour parvenir a cette etape…personne ne pourra predire la suite. De quoi il s’agit ? comme requis, c’est l’approbation de la compagnie aux normes europeennes. Cependant il ne faudra pas oublier que, de facon latente, le regime en place a besoin de liquidites et surtout celles conditionnant la promesse des 300 millions USD par le FMI. Il ne faut pas se faire d’illusion car Air Mada ne sera que l’expression geographique de la compagnie mais la realite cad l’appartenance apparaitra dans les mois ou/et annees qui suivent.
      - Effectivement l’ile connait bien les chars a boeufs, mais un avion n’a rien a voir. Debattre ici quels types d’appareils sont appropries ? ce sont des reves de gosses ! la realite est que ce sont les sous qui conditionnent le tout. La suite permettra de trancher si c’est Airbus ou Boeing. J’omets de causer des parametres energetiques et environnementaux dont ces deux constructeurs ont largement investi lors de ces dernieres annees. C’est illusoire d’enclencher ici ces discussions sur le type d’avion...et notamment a propos de l’A380...dans l’etat actuel, Ivato n’est pas adapte !

    • 17 juin à 12:47 | rayyol (#110) répond à zaho

      Le Malgache compétent pas de problème mais fiable c est une autre histoire Ce n est pas dans ses gènes .

    • 17 juin à 13:14 | takaka (#8449) répond à Stomato

      Aza manala baraka ry Stomato â !
      Menatra be aho. Ianao koooooaaahhh !

    • 17 juin à 13:25 | zaho (#699) répond à akam

      Je n’ai jamais parlé de l’A380 pour Air Madagascar car il n’a pas les moyens et Ivato ne peut pas recevoir ce genre d’avion. Ceci dit, rien n’empêche de réfléchir aux futures acquisitions ou locations et ne pas attendre la dernière minute comme cela a été fait avec la location des 2 Boeing 737-300. Ils ont été rendus et n’ont pas été remplacés, ce qui a causé beaucoup de désagréments pour les passagers. Diriger, Présider, c’est PREVOIR.

    • 17 juin à 15:18 | akam (#7944) répond à zaho

      - Diriger, presider c’est PREVOIR ne sont plus de bonnes formules a l’heure actuelle. Car aujourd’hui, la situation d’Air Mad preoccupe le regime. Se conformer aux besoins et aux normes de l’aviation EU (union europeennne) fut seulement une epine du pied. Solutionner cela n’etait pas impossible. Maintenant c’est resolu ! mais comme tu dis « prevoir », et ben…ce n’est pas une mince affaire.
      - C’est ce probleme de marketing qui n’a pas du tout ete explore par les responsables etatiques. Les gros avions qui frequentent Ivato n’appartiennent pas qu’a des petites companies regionales type « SA Airlink - Air austral – Air Mauritius – Kenya airways » mais ils proviennent surtout de grandes compagnies comme Air France, Turkish Airlines ou a un niveau inferieur Corsair. Quelle est la part de Air Mad pour relier Europe-Mada ? combien de passagers/semaine ? que des miettes ! car la concurrence n’est pas facile...sans evoquer les passe-droits...! Prevoir, en juin 2016 comme tu dis, est un sale boulot car le FMI a bien revele le couperet. Ceci constitue la deuxieme rampe de la fusee « Air Mad » ?

    • 17 juin à 16:50 | Beandroy (#3943) répond à Eloim

      Laissez - moi rire !

      La sécurité de l’espace aérien Européen ne se négocie pas cher Monsieur. Les Européens ne transigent pas sur leur sécurité. Le lobbying n’a rien à voir avec cette décision qui relève d’une considération d’ordre purement technique.

      Demandez à Diego. Il est pilote de ligne ; je le connais, c’est mon ami.

    • 17 juin à 19:01 | Saint-Jo (#8511) répond à Beandroy

      « La sécurité de l’espace aérien Européen ne se négocie pas » ?
      Le récent crash d’un avion de ligne égyptien , parti d’un aéroport des environs de Paris, en serait la preuve ?
      Inutile de demander l’avis d’un pilote pour s’en faire une idée . Il suffit de suivre les info !

    • 17 juin à 19:13 | Jipo (#4988) répond à Saint-Jo

      PTDR !
      ils ont retrouvé une boite, et ne vont pas « tarder » à l’ analyser , dommage que ce ne soit pas la bonne et que ces kons aient eu l’ initiative d’ en mettre une d’ un coté et l’ autre à l’ opposé , une idée des plus judicieuse pour kon-tinuer à nous prendre pour des KONS !

    • 17 juin à 19:14 | Jipo (#4988) répond à Saint-Jo

      PTDR !
      ils ont retrouvé une boite, et ne vont pas « tarder » à l’ analyser , dommage que ce ne soit pas la bonne et que ces kons aient eu l’ initiative d’ en mettre une d’ un coté et l’ autre à l’ opposé , une idée des plus judicieuse pour kon-tinuer à nous prendre pour des KONS !

    • 17 juin à 23:01 | Beandroy (#3943) répond à Saint-Jo

      Oui Saint - Jo ! Je confirme que la sécurité de l’espace aérien Européen ne se négocie pas. Les Européens sont intransigeants sur leur sécurité mais cela n’empêche que des failles puissent subsister. Il ne faut pas tout confondre.

    • 17 juin à 23:03 | DIPLOMAT (#846) répond à vorona

      Exact pour le nombre d’A 340, par contre plus de 747 depuis Janv 2016
      Source ; http://www.tourmag.com/AF-747-l-emouvant-dernier-vol-du-Boeing-747-d-Air-France_a78141.html

    • 27 juin à 23:25 | integral (#5596) répond à zaho

      J’entends parler de certains qui persistent dans l’idée d’acquisition d’un Boeing 787 (fierté de revenir sur Boeing ? ou parce que tes pilotes trop vieux pour s’adapter à un système Airbus se plaignent ?) ou d’un A350............ Ton personnel permanent ne pilote même pas les A340 que tu veux déjà te lancer dans la qualification sur un nouveau type ??? Je rappelle que vers la fin du temps de Ratsiraka, Boeing a proposé à Air Madagascar un contrat : Mise à disposition de deux Airbus A330 pour la compagnie avant la livraison de trois Boeing 787-800 horizon 2014, qualifications à la charge de Boeing, pour fidéliser Air Madagascar chez le constructeur (normal, c’est commercial) Ratsiraka a dit non ! (facepalm) Si on l’avait fait, on se retrouverait avec deux 787-800 maintenant, en pleine possession, avec éventuellement deux 767-300ER et trois ou quatre 737-700 (comparatifs faits avec Ethiopian, Kenya Airways et Angola Airlines), une extension de notre réseau vers des partenaires étatiques plus intéressants que la France rien qu’en Afrique et Asie (plus proches aussi). On aurait à peu près le même nombre d’ATR (ou d’Embraer 120) mais nettement plus de vols domestiques et régionaux (preuve en est que nos « concurrents » actuels se taillent la plus grosse part du gâteau sur le régional) Mais on en est pas là et on ne change pas le passé. Aujourd’hui, on fait avec ce qu’on a, et c’est pas en cherchant plus d’avions que l’on pourra s’en sortir ! Adapté/pas adapté, c’est plus le problème.

      C’est triste quand même : nous étions qualifiés Pratt & Withney sur 767, l’avion idéal pour notre réseau régional et international, et on a tout foutu en l’air pour des questions d’ordre politique et une dégradation sauvage des services de la compagnie. Même aujourd’hui, revenir sur du 767 (avion encore en production, des unités neufs sortent toujours des usines d’assemblage) semble inconcevable, surtout depuis la montée en puissance des pros A340 qui remarquent - à juste titre - le confort à bord, mais qui ne savent pas que les 767-300ER restants sur le marché ont depuis radicalement progressé en termes de confort cabine (et je signale que les 767MD de l’annexe B sont des vieillots déjà à la retraite) Le 767 justifierais aussi le rôle des instructeurs 767, si toutefois ils sont encore pas trop séniles (je me permets d’invoquer le facteur de l’âge ; il est probablement trop tard pour compter sur eux).

      Le 787-800 (ou l’A350) restent trop cher pour justifier un engagement sur le moyen terme, faudrait attendre que des compagnies s’en débarrassent (renouvellement de flotte) pour que le coût nous soit accessible, soit environ dans 6 à 10 ans. On aurait pu en avoir il y a deux ans les doigts dans le nez si seulement la politique ne s’en mêlait pas.

      Plus réaliste, vu la donne, il reste possible que l’on progresse sur de l’A330-200, plus petits (donc plus faciles à remplir) qu’un A340, mais plus grands et plus confortables qu’un 767 classique du moment qu’on reste à 8 sièges de front, avec un type rating similaire à l’A340, ET se posent à Nosy Be depuis et vers l’Europe, sans escale, sans pénalité de payload. Le marché de la « seconde main » sur ce type commence à s’ouvrir, et les prix de location ou d’acquisition sont en train de chuter, pour une opération économique plus profitable que pour l’A340 (encore faudrait-il que les Malagasy sachent négocier, mais ne font pas comme l’autre qui nous a mené dans un bourbier avec ces A340). Les A330-200 sont des avions relativement jeunes, si bien qu’Airbus envisage une version NEO comme pour la série A320. Et bien faire la différence entre un A330-200 et un A330-300 (Turkish Airlines par exemple a déjà tenté de nous fourguer du -300). Le -200 est un modèle qui marche, Air Seychelles et Fidji Airways par exemple (parmi d’autres) en sont très satisfaits, et par similitude, sont des îles, petites flottes, destinations internationales lointaines, petite demande. C’est pas Air France, Emirates ou Singapour Airlines le modèle idéal pour nous, déjà on est africains, et on est insulaire avec des partenaires à des milliers de kilomètres, nous ne sommes pas le centre d’un axe aérien très fréquenté. Faut arrêter de se comparer à d’autres qu’on ne sera jamais, ou sauter sur la première opportunité sans avoir mesuré à quel point elle est empoisonnée.

      Dans tous les cas, se débarrasser des A340 n’est pas une mince affaire : Ils ne nous appartiennent pas, on n’a pas fini de les payer, on est bloqué par un contrat très peu renégociable, on s’est empêtré dans le système d’immatriculation islandais pour contourner l’annexe B, on a perdu la ligne Chine (quel rapport ? on peut négocier le lâcher des deux A340 en échange d’un seul long courrier - pas besoin d’un avion extra que l’on n’utilisera pas faute de réseau), et tout cela, sans s’être vraiment rendu compte que toutes les entités, organisations, institutions que nous avions déçu et redéçu seront les mêmes à qui l’on s’adressera pour justement remplacer ces deux A340 !!! Ces acteurs vont certainement exiger plus de garanties (de développement) et ça c’est mort avec HVM et affiliés. Donc tu dois privatiser Air Madagascar d’abord, nettoyer la teinte politique nauséabonde qui s’en dégage, après seulement faire un deal de développement équitable dans lequel tu peux espérer garder un contrôle raisonnable et sain des finances. Quel Malagasy, quel dirigeant, décideur, pour ça, faire passer la pilule aux syndicats, balayer les intérêts particuliers qui ne manqueront pas de saboter la chose ? Il n’y a personne ! Alors soyons réalistes : on peut se débarrasser des A340 à tout moment, mais au prix, forcément, d’un désenchantement radical, peut-être perdre notre porte fanion national pour du progrès dans le secteur, ou le garder et se morfondre pour 50 années supplémentaires de stagnation..

  • 17 juin à 09:51 | takaka (#8449)

    Ataovy misotro ny aman..... amin’ izay ireo mitady mbola hanakorontana toa an-dry Rado, TGV, Le ??lison, sns. Tamin’ny andron-dry nandra ihany no nahatonga an’io annexe B io.

    • 17 juin à 10:02 | triker (#9502) répond à takaka

      Tony le mirediredy fotsiny , Comme un con

    • 17 juin à 10:12 | takaka (#8449) répond à triker

      Ity no fiteny fa tsy Tony. Tony izany anarana anglisy. Miverena mianatra an ! Izay no antony andaniana vola amin’ireny.
      C’est dans les dépenses publiques de L O L F.

    • 17 juin à 10:46 | ratiarivelo (#131) répond à takaka

      Salama e ! Marina ny voalazanao nama a ! bravooooooo !!! Ny tany malama maina****fa tsy maintsy andray ny anjarany IREO EEEE !!!! mahereza.

  • 17 juin à 09:52 | Tsisdinika (#3548)

    Beau travail.

  • 17 juin à 09:54 | Eloim (#8244)

    Une petite rectification : M. Gilles Filiatreault est le DG d’Air Mad mais non pas son PDG comme ce qui a été écrit sur la photo. Nuance ! Au lieu de PDG, veuiller noter PCA, il s’agit de Mr Léon Rajaobelina.

    • 17 juin à 13:06 | atavisme premium (#9437) répond à Eloim

      Ouais et c’est qui qui fait le boulot ?

  • 17 juin à 10:07 | takaka (#8449)

    Et les MAPARehoka osent encore déclarer que la fête de l’indépendance gasy, sera une journée de deuil. Bon, on va vous aligner aux poteaux les cancres pour qu’ « ainsi soit-il ! ».
    Cette attitude démontre bien vos ignorances et attitudes belliqueuses, dont des posts sont les reflets ici sur MT, des fozas mâles ou femelles.
    Les fozas garabola sont emmenés par sa seigneurie de l’Enfer, j’ai nommé Jeannot Ramivalana.
    Sachez l’individu foza (il ne mérite pas l’appellation Monsieur, consulte le dico ma dulcinée Isandra) qu’une fête de l’indépendance n’est jamais à boycotter. Et c’est au PRM de diriger la fête. On apprend ça en classe de 10 ème à l’EPP.

    • 17 juin à 11:55 | Isandra (#7070) répond à takaka

      D’un coup comme ça, Takaka devient fervent pro-Rajao,...c’est un comportement d’un garabola en politique,...un grain de riz suffit pour qu’il se bouscule,...

    • 17 juin à 13:20 | takaka (#8449) répond à Isandra

      On parle de la République pôvre défroquée malady mantaly fuyarde d’Anjanamasina, pas de Rajao ou de HVM. Il faut respecter la République esipesy didioty.

    • 17 juin à 13:27 | RAMBO (#7290) répond à takaka

      Oh que c’est beau de rouler en promenade à Tanà les soirs à la veille de la Fête du Vert Blanc et Rouge...Le palais de la Reine éclairé de la couleur du drapeau Malgache avec des spots qui montent vers le ciel comme une bénédiction divine. Les poteaux de Jirama et les arbres autour du lac Anosy où auront lieu les feux d’artifices sont aussi bien éclairés...Les Malgaches se préparent avec fierté cette « Asaramanitra »...pour une fois il y a un vrai pilote à la tête du pays.

      Pour les Andafy qui n’ont pas mis les pieds à Mada depuis des années...je vous signale qu’il faut venir voir au pays avant de juger... Faîtes comme Thomas, le disciple de Jésus qui ne croyait pas tant qu’il n’a pas vu...Il y a du réel progrès dans le pays même s’il y a encore beaucoup à faire..« Rome ne se fait pas en un jour ».

      Si c’était les SDF qui trainent dans la rue qui fait juger qu’un pays est pauvre, la France est la première concernée.
      Ici c’est l’hiver il fait en moyenne 16°c et les Malgaches ont froid...tout est relatif...tout est relatif...Evitons de comparer bêtement .

    • 17 juin à 14:05 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Tokony ho tsara anie io pilote io, fa ity co-pilote Voangy ity no mampatahotra, toa manana fihetsika an’i Co-pilote A.Lubitz ny Germanwings, suicidaire,...

  • 17 juin à 10:18 | Saint-Jo (#8511)

    vendredi 17 juin | Bill :
    « Le chef de l’Etat, Hery Rajaonarimampianina ... a souligné « ... Air Madagascar appartient à tous les malagasy ... » ».

    Tiens , donc ! Est-ce la seule chose qui appartient à tous les Gasy ?
    N’y a-t-il pas autres choses qui appartiennent à tous les Gasy aussi , mais que les détenteurs du pouvoir politique contribuent largement à dilapider aux dépens des populations gasy ?
    Je laisse les éventuelles réponses à la discrétion du lecteur.

    • 17 juin à 10:58 | Jipo (#4988) répond à Saint-Jo

      Bonjour
      Le BDR appartient aux trafiquants qui sont au gouvernement .
      Bonne nouvelle en effet, reste à etre compétitifs par rapport aux autres compagnies, qui elles : ne sont pas gérées par le népotisme comme le sont toutes les activités lucratives à Madagascar : et ça c ’est pas gagné !
      Hery doit etre content avec sa nouvelle compagnie et acquisition « volatile » ...
      « Appartient à tous les gasy » ? surtout les racailles qui sont au gouvernement et s’ en partagent les bénéfices, mais c ’est vrai que cette minorité représente à elle seule : « Tous les Malgaches » !

  • 17 juin à 11:18 | Saint-Jo (#8511)

    Reprise de volée !
    Certains vont croire que c’est moi, Saint-Jo, qui ai écrit le texte du forumiste zaho , que j’ai recopié ci-dessous.
    Le texte est si clairvoyant ( et c’est rare dans le monde gasy ) , que je n’ai pas résisté à la tentation d’en faire une reprise ... volée !

    « 17 juin à 10:19 | zaho (#699) répond à Eloim »
    « Il faut un blanc pour nous diriger car entre nous, on se « jalouse », met des peaux de banane et j’en passe. On ne se fait pas confiance entre nous. C’est triste, mais c’est NOTRE réalité. Des malgaches compétents, il y en a, mais c’est comme cela. Je ne pense pas que le Pdt puisse exiger du canadien ce qu’il veut si c’est contraire aux missions qu’on lui a confiées. Avec un malgache, Si. »

    Décortiquons :

    1°) « Il faut un blanc pour nous diriger car entre nous, on se « jalouse » »
    Remarque :
    Un Blanc ? Peut-être, mais pas forcément. Et d’ailleurs pourquoi Un ? et pourquoi Blanc ?
    Il faudrait une équipe. Une équipe qui ne contiendrait aucun Gasy et dont les membres seraient tous dotés d’un esprit fort et rigoureux tout en ayant un haut degré d’humanité.
    Parce que les nôtres, non seulement ils sont faibles devant les tentations, mais en plus ils sont totalement déshumanisés ! Rendez-vous compte : pour eux, la vie d’un citoyen gasy ne vaut pas plus qu’un zébu volé !

    2°) « On ne se fait pas confiance entre nous. C’est triste, mais c’est NOTRE réalité »
    Remarque :
    Bien vu . Et il y a largement de quoi pour ne plus faire confiance aux Gasy à la direction de ce pays, pour l’instant. Nous vivons une très pénible expérience depuis le 14 octobre 1958 jusqu’à ce jour.
    Peut-être dans deux ou trois générations après nous, y aurait-il des Gasy valables moralement , mentalement et culturellement, capables de diriger ce pays . Mais pour l’instant, ce n’est certainement pas le cas.

    3°) « Des malgaches compétents, il y en a » ;
    Mon avis perso :
    Oh ! Que j’aimerais bien croire cette affirmation !

    • 17 juin à 11:23 | Jipo (#4988) répond à Saint-Jo

      A votre 3°) je répondrai ;
      ils sont comme vous : écoeurés

    • 17 juin à 12:41 | akam (#7944) répond à Saint-Jo

      oh !oh !!!le primate a decortique les grains de paddy.

    • 17 juin à 13:38 | zaho (#699) répond à Saint-Jo

      Des malgaches compétents, il y en a. Mais malheureusement, ils ne sont pas au pays et nos dirigeants actuels font tout pour qu’ils restent à l’extérieur. Je suis d’accord avec votre raisonnement. Il faudrait que les malgaches qui sont partis travailler à l’extérieur, reviennent au pays à leur retraite et s’impliquent dans la vie de leur cité pour faire bouger les choses. En principe, avec leur retraite, ils en ont assez pour vivre, donc en principe incorruptibles. La génération partie en 1975 commence à rentrer au pays. Personnellement, c’est ce que j’ai l’intention de faire dans 2 ou 3 ans à Diégo-Suarez. Wait and see.

    • 17 juin à 18:51 | Saint-Jo (#8511) répond à akam

      Ah ! Le foza intello de choc se fait méprisant ? Pas étonnant .
      Un foza reste un foza et aura éternellement un courant d’air entre ses deux oreilles .

      Le forumiste zaho (#699) a écrit avec justesse : « nous , on se « jalouse ! »

      Appliquons cette vérité au foza intello de choc akam et à ma modeste personne.

      Moi, Saint-Jo, par exemple, je jalouse l’intelligence du foza presqu’intello akam ! hi-hi-hi !
      Mais si ! Mais si ! Je jalouse l’intelligence du foza intello de choc akam ! Mais je ne l’envie pas !
      hi-hi-hi !
      Pensez-vous ? Avoir un courant d’air entre les deux oreilles ? Merci ! Très peu pour moi .

    • 17 juin à 19:23 | Saint-Jo (#8511) répond à zaho

      Vous qui vivez à l’Etranger connaissez peut-être ces Gasy compétents .
      Mais nous, ici, on ne connaît que les Gasy qui sont ici.
      Et jusqu’à aujourd’hui ils ne nous apportent que déception sur déception .

  • 17 juin à 12:13 | Ra-Jao (#282)

    Je ne veux pas être un oiseau de mauvais augure, mai l’essentiel reste à faire : retrouver la confiance des clients

  • 17 juin à 12:17 | Ibalitakely (#9342)

    En tous cas pour moi il y a bcp de floues dans ce pays depuis 2009. Dans le domaine de l’aéronautique en général & en aviat° en particulier UN ANNEXE B veut dire qu’un appareil ou aéronef est interdit de survoler & de se poser dans la zone qui rédige l’annexe B en quest°, tandis que l’ANNEXE A c’est toute une compagnie ou les flottes d’un pays même qui en sont touchées. & c’est pour cela si ma mémoire est bonne que les foza se sont précipité pour remplacer nos deux B 767 par des A 340 vieux de quinze ans pour sortir de l’annexe B qu’ils disent. & puis c’était devenu du ping pong entre Air Madagascar & ACM. 

    • 18 juin à 22:23 | zaho (#699) répond à Ibalitakely

      Juste une précision. Les gens avaient l’habitude de dire qu’Air Madagascar était dans l’Annexe B. Ce n’était pas toute la flotte d’Air Madagscar, mais uniquement certains avions d’Air Mad. Pour vous dire, les ATR et le B737-800 n’étaient pas dans l’Annexe B car ces avions se posaient à La Réunion et à Mayotte, départements français. Par contre, les A340 pour pouvoir se poser en Europe, étaient immatriculés, si je ne me trompe pas, en Islande, donc équipage islandais car l’Islande n’aurait jamais accepté un équipage malgache avec un avion immatriculé chez eux. De plus, nos pilotes ont été formés sur Boeing. La qualification sur les A340 aurait pu se faire rapidement mais le pays d’immatriculation n’aurait jamais accepté.

  • 17 juin à 12:17 | RAMBO (#7290)

    Oui mais....triste constat !
    Faut-il un PDG Canadien pour réussir à débloquer la situation d’Air Mad ? Au temps de Ravalo ce sont les Allemands qui avaient pu « redécoller » Air Mad.
    Ces 5 années de « mise en quarantaine » reste dans l’histoire de la Compagnie... qui était le Président à cette époque ?
    Tsy hidera vady mahay mandihy aho fa aleo ny sandriny no hilaza azy.

    Bravo Mr le Président.

    • 17 juin à 12:46 | atavisme premium (#9437) répond à RAMBO

      Faut-il un PDG Canadien pour réussir à débloquer la situation d’Air Mad ?

      Reprenez votre histoire et notamment vos coutumes(qu’il ne faut surtout pas changer selon une majorité ) ou le chef gasy ne fait que profiter et « jouer au petit chef » !
      Jouer les petits chefaillon ce n’est pas comme cela que le travail se fait ,la preuve en est quand ont regarde le travail des soit disant grands chefs,PRM en tète ,qui passe leur temps a faire semblant .
      Aprés dans ces lignes l’ont trouve beaucoup de gens (comme vous) qui ne comprennent pas cet état de fait !
      Auriez vous besoin de lunettes ?

    • 17 juin à 13:01 | akam (#7944) répond à atavisme premium

      - Origine du DG ? C’est un faux-debat.
      - Cet aboutissement est l’œuvre d’un tout, « blanc+jaune+gris+noir ». Ces hommes et femmes ont tous concouru a cette reussite, bien entendu a chaque niveau. Mais encore une fois, ce n’est qu’une etape ! la suite concerne l’avenir de la compagnie. Qui detiendra la part importante de l’actionnariat ? sachant que le FMI a fortement recommande le regime de se separer des organismes budgetivores. Comme accusent, a tort, plutot qu’a raison, certains pretentieux ici, verra-ton le « blanc/jaune/gris/noir » ? lynche ?

    • 17 juin à 13:29 | atavisme premium (#9437) répond à akam

      Comme d’habitude ,dès que le débat déplaît à ces messieurs de la haute caste ,le sujet est volontairement soit détourné ,soit ignoré !
      Simplicité en trompe l’œil ,car repoussé am vitam éternam tous les problemes ne changera rien ,vous et les vôtres aurez une fin tragique !

    • 17 juin à 13:44 | takaka (#8449) répond à atavisme premium

      Vous avez commencé à comprendre le système des discussions à Dago. Hi hi hi hi ! Bienvenu au club des jaloux éternels.

    • 17 juin à 13:56 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      Je me pose la question,...’Air France ne s’intéresserait plus à la destinations Madagascar...?

    • 17 juin à 14:36 | akam (#7944) répond à atavisme premium

      detrompe toi j’suis un simple gasy colore ...et me fouts absolument des gens de caste que t’evoques ! en revanche si tu n’as rien saisi de mes propos : boucle la ! ce debat a propos de la nationalite du leadership est hors sujet.

    • 17 juin à 14:57 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Moi je me pose la question de savoir combien de foza appartenant à la caste dirigeante paient leurs billets d’avions sur airmad ?

  • 17 juin à 13:17 | takaka (#8449)

    Yesssss !
    Je vais pouvoir taquiner les jolies hotessy gasy. Mon Dieu, grand merci.

  • 17 juin à 13:27 | takaka (#8449)

    Misaotra Razily (Gilles de F) ôh ! Je t’amour be pour avoir pu faire décoller Air Mandaginina. Enfin on respire.

  • 17 juin à 14:57 | diego (#531)

    Bonjour,

    L’interdiction de survoler l’Europe était d’ordre technique. Une Compagnie aérienne qui est interdit de survoler un territoire est, une fois de plus, purement technique.

    Autrement dit :

    - il faut bien comprendre donc que si Air Madagascar a été interdit de survoler l’Europe durant cinq ans, c’est parce qu’elle n’a pas respecté son obligation, en temps que membre de la OACI.

    Il faut revenir à cet interdiction pour bien la comprendre, et qu’est-ce qu’Air Mad peut faire pour ne plus y entrer de nouveau. Déjà se féliciter comme le président a fait, c’est une récupération et cela s’appelle faire de la politique là où la politique, sa politique n’a pas sa place.

    Cela fait cinq ans que j’ai dit, deux choses :

    - une, la politique n’a pas place à Air Mad ; il faut nommer des gestionnaires à la tête de cette Cie !

    - la deuxième, ce qu’il faut, en tout temps, nommer un, des GASY, à la tête de cette Compagnie Nationale. Un étranger n’a pas sa place à la tete d’Air Mad, Cie nationale, et pourquoi Mr R. Hery n’a pas nommé un étranger à Mahazoarivo tant qu’on y est ???

    Eh, il était temps de le dire et surtout de le comprendre qu’Air Mad appartient au pays, autrement dit, ce sont les contribuables Malgaches qui financent sa survie entre autre. La femme du président n’a pas le droit donc de perturber un vol, par exemple....

    ....et Air Mad n’est pas un Taxi Brousse, comme on peut entendre ici et là :

    - n’importe qui peut être au volant d’un taxi brousse, il faut un peu plus qu’un permit de conduire pour piloter un avion, une bonne hygiène de vie, une bonne santé, discipliné, on ne peut faire n’importe quoi à terre et en l’air, il y a des règles et des lois à respecter.....

    Bref, il faut que l’Aviation Malgache s’occupe de l’Aviation. À Madagascar, on mélange tout, Ravalomanana et Rajoelina et leurs alliés ne savaient pas par exemple ce qu’un NOTAM. Le NOTAM n’a pas été fait pour la politique, mais bien pour les pilotes, pour l’aviation :

    - Ratsiraka et Ravalomanana, jusqu’à aujourd’hui, ne sont pas des pilotes me semble-t-il, enfin, jusqu’à aujourd’hui, le NOTAM n’a pas été créé pour ces deux hommes, c’est bête hein, mais voilà une bêtise qui a coûté cinq années d’interdiction de survoler l’Europe....eh oui, on ne le dit pas, mais si l’État et les Institutions Malgaches étaient fiables, respectés et respectables durant cinq ans, on ne parlerait pas de sortie de l’annexe X aujourd’hui....

    Depuis l’indépendance Air Mad n’a jamais été interdit de survoler l’Europe....il fallait attendre 2009, plus de 50 après l’indépendance, pour que la Compagnie Nationale connaît cette désagréable expérience :

    - c’est un recule, et partout et dans tous les domaines, le pays recule, s’appauvrisse donc, le chômage explose, les jeunes sont de moins en moins qualifiés, peu formés conséquence de l’appauvrissement de l’Enseignement......mettre l’argent de bois de rose dans les écoles par exemple...eh pourquoi pas ?

    • 17 juin à 15:31 | zaho (#699) répond à diego

      Je ne sais pas si tu as lu tous les commentaires, mais je reprends ci-dessous ce que j’a écrit plus haut.

      Il faut un blanc pour nous diriger car entre nous, on se « jalouse », met des peaux de banane et j’en passe. On ne se fait pas confiance entre nous. C’est triste, mais c’est NOTRE réalité. Des malgaches compétents, il y en a, mais c’est comme cela. Je ne pense pas que le Pdt puisse exiger du canadien ce qu’il veut si c’est contraire aux missions qu’on lui a confiées. Avec un malgache, Si.

    • 17 juin à 15:33 | zaho (#699) répond à diego

      Lis les commentaires de Saint-JO à 11h18 sur ma réponse.

    • 17 juin à 16:12 | Beandroy (#3943) répond à diego

      Ah cher Diego, mon pilote adoré .

      Tu es au sol aujourd’hui !!!

      Tu as bien raison de rappeler ou d’expliquer le pourquoi du comment de cette affaire Diégo et j’abonde dans ton sens car il s’agit ici d’une considération d’ordre purement technique ; l’UE estime que les aéronefs de notre compagnie nationale répondent à nouveau aux exigences des normes de sécurité de son espace aérien et elle a pris la décision qui s’impose. Le lobbying n’a pas sa place là-dedans et il n’y a pas de quoi à bomber le torse...C’est juste un retour à la normale. Point barre...Paix à son âme !

    • 17 juin à 16:15 | olivier (#7062) répond à zaho

      et dire qu’après tant d’années...

      Apres Les zzallemands...

      Vla ti pas qu’il faut un canadien pour faire voler air mad...

      Mais restons vigilants, et tâchons de demander à Arlette Ramaroson de veiller à ce que les plateaux repas ne contiennent pas de CARIBOU...
      PLACE AU RAVITOTO...PREFERENCE NAZIONALY oblize

      Faut voir à pas trop pousser memere ARLETTE dans les orties...

      D’autant qu’elle va pas tarder à débarquer sur Juan des Nova...

  • 17 juin à 16:23 | olivier (#7062)

    SORTIE D’AIR MADAGASCAR DE L’ANNEXE B

    MERCI VAZAH BE

    • 17 juin à 16:30 | olivier (#7062) répond à olivier

      Conseil d’ami au Vazah bé ..

      faut finir la boite de sirop d’érable et dégager en urgence...

      Car Arlette et ses amis vont débarquer...

      Il parait même que quelques zozos d’Andafy leur servent de caution...

      ALEFA

  • 17 juin à 17:45 | triker (#9502)

    Misy miseo mahay an zao rehetra zao eto am forum , surtout les manompo masira RajaoverdraP ,vava fotsiny betsaka mais rien dans la tête. tsisy mavita ininona blablablah ? misy hoe malala an rajaoVendraP est alors , Rajao c’est une sous m-e-r-d-e de pourritures mitatara ny hezaka vitany ny afa fotsiny. Itanan’lisany eo suitiny he

  • 17 juin à 18:00 | diego (#531)

    Bonjour zaho,

    Un étranger ne peut pas et ne doit pas se trouver à la tête d’une entreprise dont l’État est l’actionnaire majoritaire. Les entreprises privées font ce qu’elles veulent.

    Les tenants du pouvoir à Madagascar peuvent faire tout ce qu’ils veulent aussi, ils sont libres de conduire les affaires du pays comme ils veulent......acheter, louer des avions, nommer un étranger à la tête d’Air Mad, menacer les opposants, les journalistes, les citoyens, etc....mais la OACI leur a fait savoir depuis cinq ans que si Madagascar veut fréquenter l’Europe il y a des lois à respecter et ces lois ne sont pas fait pour les idiots, mais pour des gens intelligents.....on n’est plus sur la liste des gens crétins, il faut s’en féliciter donc.....

    Le problème des politiciens Malgaches ce qu’ils considèrent que les blancs, l’Europe par exemple, sont des idiots ; ils veulent la reconnaissance de la CI et de la France depuis 2002, acceptant les feuilles des routes attachées à cette reconnaissance, mais une fois la reconnaissance est acquise, la première chose qu’ ils font c’est de tourner les dos aux recommandations de la CI et de la France.

    C’est un peu cavalier comme comportement. On ne peut pas se conduire ainsi ailleurs.

    Les Malgaches veulent avoir un pays moderne. Ce n’est pas forcement l’objectif des ses élites qui s’inquiètent justement que la modernité finisse par faire prendre conscience aux Malgaches que les vrais ennemis du pays se trouvent à la tête du pays même :

    - elles veulent être toutes seules à pouvoir se balader à Paris, à jouir des richesses du pays !

    • 17 juin à 19:28 | Jipo (#4988) répond à diego

      C ’est bien pour ça qu’ il faut les préserver et surtout qu’ il n’ y ait pas un étranzé pour mettre le Oh là, afin que cette racaille continue de plus belle, comme elle le fait depuis l’ indépendance !
      S’ appelle le syndrome de Stockholm ...

    • 17 juin à 19:41 | atavisme premium (#9437) répond à diego

      - elles veulent être toutes seules à pouvoir se balader à Paris, à jouir des richesses du pays !

      Mettre la population de ce pays en quasi esclavage ;pour assouvir les besoins en shopping de quelques pu.tes mrn ,ce n’est ni glorieux ,ni intelligent !

    • 18 juin à 06:49 | zaho (#699) répond à diego

      Je suis comme toi, mais comme je l’ai dit et je le répète, on se jalouse entre nous. Un malgache a du mal à accepter que son chef,à condition qu’il soit irréprochable, puisse lui donner des ordres. Par contre, un blanc ou autre race, mais non malgache, même ignare à condition qu’il ne le sache pas, lui donnera n’importe quel ordre, même inacceptable, il s’exécutera. En parlant d’Air Madagascar, il serait peût-être aussi souhaitable, de revoir le recrutement des personnels de cabine. J’ai comme l’impression que les PNC(Personnel Navigant Commercial) sont tous originaires des hauts plateaux. Ceci est une constatation. Je me pose la question sans polémiquer. Du temps de Ravalo, il y avait un allemand à la tête d’Air Mad, maintenant, c’est un canadien.Posons-nous cette question ? Pourquoi, quand il y a un malgache à tête d’une société d’Etat, cela ne marche pas ? Regardons la JIRAMA, la SECREN à Diégo-Suarez. Je te laisse le choix de ta réponse. Il faut aussi qu’on arrête le copinage au sein de ces sociétés. Je dirai même que la politique n’a pas sa place dans ces entreprises. Le cas de la SECREN est un exemple flagrant. Il faut peût-être aussi revoir les avantages accordés au personnel d’Air Mad et de la JIRAMA si on veut que ces sociétés s’en sortent. Du boulot cher ami.

    • 18 juin à 07:02 | zaho (#699) répond à Jipo

      Merci Jipo et bravo pour ta vision car c’est la réalité. Dans quelques jours, on va fêter notre 56ème anniversaire de notre indépendance. Posons cette question:Qu’avons -nous fait pour notre pays ? A chacun sa réponse. Pour dévélopper un pays, il faut des routes, de l’énergie et un peuple instruit. Est-ce le cas chez nous ? Est ce que l’école publique fonctionne encore comme dans les années 1960/1980 ? Je n’en ai pas l’impression quand je vois le nombre d’écoles privées, primaires et secondaires dans la ville de Diégo-Suarez avec des enseignants qui ont en tout et pour tout le baccalauréat et certains le BEPC comme diplômes.Je n’ai rien contre la malgachisation de l’Amiral Rouge, à condition qu’elle soit bien préparée.Pendant ce temps, leurs progénitures ont été envoyées à l’extérieur faire leurs études : une génération a été sacrifiée. De plus, le malgache n’est parlé qu’à Madagascar et un peu à Mayotte. J’appellerai cela, Fierté mal placée.

  • 17 juin à 20:24 | atavisme premium (#9437)

    Une plainte contre le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance d’Antananarivo, Razafimelisoa Odette Balisama Magistrat de premier grade sous l’immatricule 237.092 qui, à tort et par abus de fonction a émis un mandat d’arrêt contre le Sénateur de la Sofia Lylison Rolland de Réné, sera incessamment déposée auprès de la Cour internationale de Droit de l’homme, pour atteinte aux Droits fondamentaux d’une personne. Liberté d’expression et d’opinion consacrée et garantie par la Constitution Malagasy en son article 10 qui reconnait le Droit de l’homme comme fondement même de ses principes généraux. Le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance d’Antananarivo risque fort d’être interpellée à tout moment, si elle se trouve sur le territoire des pays ayant signé un accord avec la Cour Internationale, si elle est reconnue coupable par cette Cour Internationale. Fort de plusieurs milliers des membres de la Diaspora originaire de la Région de la Sofia, le Sénateur Lylison vient avoir un allié de poids à l’international qui se mobilise pour sa défense. Les avocats internationaux qui ont pris le dossier en charge, sont en train également d’attendre la réaction des responsables des forces de l’ordre qui acceptent d’exécuter des ordres qu’ils pourront juger illégaux et qui vont à l’encontre des Droits fondamentaux des personnes.

    www.sobikamada.com
    Copyright © SobikaMada.com

    Les chacals se bouffent entre eux ,est ce le début de la fin pour cette mafia ?

    • 18 juin à 00:07 | Jipo (#4988) répond à atavisme premium

      Pour soigner cette victime , je lui injecterai une transfusion de vitamine « C » sans interféron ni ribaverine, juste pour abréger ses souffrances .
      A moins qu’ une noyade accidentelle, vienne mettre fin à ces scandales.
      Il a en effet les yeux gorgés de sang, que seul l’ alcool provoque à ce point !
      Dis-moi qui tu fréquentes je te dirai qui tu es , à présent au regard de l’ entourage de ce trisomique / incapable le calvaire de Madagascar ne semble pas sur la rémission...

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 408