Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 8 décembre 2016
Antananarivo | 17h14
 

Diplomatie

Madagascar-Union Européenne

Signature du PIN et 518 millions d’euros alloués

mardi 24 novembre 2015 | Bill
JPEG - 42.5 ko

Le Programme Indicatif National (PIN) a été signé ce 23 novembre, à Bruxelles, par le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, et le Commissaire européen pour la coopération internationale et le développement, Neven Mimica. La Commission européenne va accorder 518 millions € à Madagascar dans le cadre de ses programmes de coopération au développement pour la période 2014-2020, visant à réduire la pauvreté.

La réalisation du PIN se traduira par des réformes audacieuses qui devront amener des impacts réels sur la vie de la population. Dans cette perspective, la partie européenne devait notamment encourager le président Hery Rajaonarimapianina pour son sens du leadership dans la mise en oeuvre d’actions efficientes, gages du succès de ce programme de coopération.

Les priorités jusqu’en 2020 se focalisent sur trois secteurs : la gouvernance et le renforcement des institutions, les infrastructures, de même que l’énergie, pour soutenir la croissance économique et le développement rural. Un soutien à la société civile sera également fourni. Outre l’aide bilatérale, Madagascar pourra également bénéficier des programmes régionaux de l’UE et des lignes budgétaires thématiques ; sur ce dernier point 8 millions € ont été alloués cette année pour aider la Grande Île à l’adaptation au changement climatique.

37 commentaires

Vos commentaires

  • 24 novembre 2015 à 09:50 | rakoto-neutre (#8588)

    Bonjour

    les bailleurs exigent des reformes, dommage que ces formes sont INDESIRABLES par nos agents fonctionnaires, pour ne citer que la justice et la douane.

    • 24 novembre 2015 à 09:51 | rakoto-neutre (#8588) répond à rakoto-neutre

      Lire ces reformes ou changements sont INDESIRABLES.

  • 24 novembre 2015 à 10:02 | Befandeferana (#9303)

    Les autorités et leurs membres de famille vont fêter l’événement parce qu’il y a une nouvelle source de financement pour renfouer leur argent de poche. Ne serait-ce que les 10% des 518 millions d’euros c’est déjà beaucoup sans parler des détournements et des abus de pouvoir pour bénéficier des marchés publics

    • 24 novembre 2015 à 10:39 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Befandeferana

      - « Vous êtes abonné aux critiques sans fondemlent » !
      Dommage !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 24 novembre 2015 à 11:31 | Tsisdinika (#3548) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile, on voit bien que c’est pas vous qui allez rembourser cette somme avec vos impôts. Nous, on sait à quoi s’en tenir. Vous, vous vivez dans un pays imaginaire qui ressemble vaguement à Madagascar mais avec 40 ans de mises à jour en retard.

    • 24 novembre 2015 à 12:54 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous êtes abonné au soutien inconditionnel des bandits incompétents, corrompus & nauséabonds ( à votre image), je ne dirai pas dommage mais : ça suffit !!!
      Vous refoulez au travers de la toile ./
      Quant aux « fondements », le votre a un sérieux besoin de ravalement !
      Vous les avez sous les yeux les PREUVES !
      Il vous faut quoi pour les voir : des claques ou des gifles ???
      Allez donc pavaner à Isotry les bains, ou 67ha / mer !
      Vous la ramènerez ensuite ...

    • 24 novembre 2015 à 15:14 | tsimanaiky (#9322) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Marina ny azy rangaha ty â 518 millions euro zarao @ 22 région dia zarao @ distrika 119 eo ary mandritra ny enintaona valiny 33000 euro isaky ny Distrika isantaona ny kaominina mbola tsy voakajy Inona ranga ty no vitan’izany raha fampandrosoana hialana @ fahantrana Izay ilay fiteny hoe « On va entretenir la pauvreté Madagascar » Efa manomboka tonga saina ny gasy Rangaha â
      samia velon’aina ê !

    • 24 novembre 2015 à 15:18 | tsimanaiky (#9322) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      sao mba misy mipitika kely any @rangaha ilay euro ê !!!!! @ alalan’n y prestations kely eny antsisiny eny ê

    • 24 novembre 2015 à 17:19 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Combien de fois je t’avais dit de ne pas faire des commentaires sur des sujets que tu ne maîtrises pas ?

    • 24 novembre 2015 à 19:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Tsisdinika

      Pour votre curiosité :
      Cette somme de 518 Millions d’euros est « NON A REMBOUSER ».Point barre !

    • 24 novembre 2015 à 19:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Bekoto,
      Ce montant de 518 Millions d’euros== non rembousable== servira à financer des projets touchant :
      - les infrastructures,
      - l’énergie
      - ou la bonne gouvernance.
      Bref,à la discrétion totale de l’Exécutif.Point barre !

      Fin de commentaire !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 24 novembre 2015 à 11:16 | DanBe (#2256)

    On parle régulièrement à Madagascar de « fonds », de millions d’euros, de dollars, d’Ariary....
    Mais il y a deux sortes de « fonds » !
    Le prêts et les subventions (qui ne nous endettent pas et qu’on ne rembourse pas).
    Quand les « journalistes » ou « éditorialistes » ou « écrivains de forum » seront capable, quand ils lance des millions sur leurs écrits, de bien préciser si c’est du prêt ou de la subvention...
    Ces 518 millions d’euros « alloués », sont ils remboursables ????

    • 24 novembre 2015 à 12:31 | tanguy37 (#7699) répond à DanBe

      En principe NON,ces fonds sont alloués aux pays pauvres et sont non remboursables.
      MERCI aux « COUILLONS » de l’U.E et a tous ceux qui paie des impots !!!

    • 24 novembre 2015 à 12:59 | Jipo (#4988) répond à tanguy37

      Merci pour eux, sachant qu’ en 2020 hey aura dégagé de la scène politique, et savourera les milliards détournés, comme l’ ont fait ses prédécesseurs, à l’ étranger de préférence, ( par « amour du Pays » comme un tristement connu roséfarisaoul).

    • 24 novembre 2015 à 15:15 | Anton (#8594) répond à DanBe

      D’après une déclaration d’Antonio Sanchez-Benedito, dans le discours (à la résidence de l’UE à Tsarafaritra) qu’il a prononcé, lors de la célébration du 65e anniversaire de la construction européenne en Mai dernier, cet accompagnement, pour 518 millions d’euros de contributions dans le cadre 11° FED sont, je cite : « des dons des citoyens européens et non des prêts. En contrepartie, les autorités se sont engagées avec des indicateurs mesurables et précis ».
      Donc, avec la signature de l’accord, l’Union Européenne (UE) a réitéré sa volonté d’accompagner Madagascar dans son programme de développement et annoncé que l’action se concentrera autour de trois secteurs d’intervention, à savoir la gouvernance et le renforcement des politiques, les infrastructures en support au développement économique et le développement rural.
      .146 millions d’Euros seront consacrés au Secteur 1, à savoir la gouvernance et le renforcement des politiques publiques. L’objectif général étant de renforcer les capacités de l’administration publique pour une croissance inclusive.
      .230 millions d’Euros de l’enveloppe A seront consacrés au secteur 2, dont les infrastructures en support au développement économique, lequel a bénéficié du maximum de financement avec 44,40% du budget total. Le secteur 2 consiste à améliorer les infrastructures permettant le développement des pôles à fort potentiel économique, et garantir ainsi leur durabilité.
      .130 millions ont été mis au profit du secteur 3, qu’est le développement rural. Le principal défi étant de promouvoir un secteur agricole durable et compétitif tout en renforçant la résilience des populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.
      .7 millions seront investis dans l’appui à la société civile, 3 millions à l’ordonnateur national et 2 millions à la facilité de coopération technique.
      SEM Antonio Sanchez Benedito a ajouté qu’il s’agit d’une réponse de l’UE, conformément aux grandes orientations définies par le Commissaire Européen pour le développement et le Président de la République malgache. Elle s’inscrit dan les axes et zones prioritaires du PND et consolide, par la même occasion, les interventions précédentes de l’UE.
      Néanmoins, ce financement ne pourra pas être débloqué en une seule fois, mais en fonction des priorités fixées par le PIN 2014-2020.

    • 24 novembre 2015 à 15:21 | tsimanaiky (#9322) répond à Anton

      IL nous faut le« PLAN MARSHAL » pour dédommager notre pays du colonialisme et du néocolonialisme

    • 24 novembre 2015 à 15:26 | Anton (#8594) répond à tanguy37

      En même temps, le budget annuel (2015) de l’UE s’élève à 145 milliards d’euros.
      Ce montant, élevé dans l’absolu, ne représente cependant qu’1 % de la richesse produite chaque année par les pays membres de l’UE.
      Et en l’occurrence les 518 millions concerne la période 2014/2020 ; ça reste donc une paille qui n’affectera ’pas’ les contribuables européens et si cela peut aider (avec les précautions d’usage) un peu la grande Ile ; moi je suis POUR... et s’il est un couillon je te décernerais le titre, cher Tanguy(gnol)

    • 24 novembre 2015 à 16:11 | Saint-Jo (#8511) répond à tsimanaiky

      Je pense que même un truc comme le plan Marshall ne suffit pas pour développer notre pays.

      D’abord et avant tout, notre peuple devra atteindre et dépasser un certain seuil ( un minimum ) de niveau d’instruction.

      C’est après ce palier seulement que nous avons des raisons valables de croire à nos chances de réussir à développer notre pays.

    • 24 novembre 2015 à 16:22 | Anton (#8594) répond à tsimanaiky

      Le plan Marshall était un plan américain pour aider la reconstruction de l’Europe après la Seconde Guerre mondiale.
      Donc, adresse-toi au Etats Unis si tu en veux un pour Mada !
      Après au bout de plus de 50 ans d’indépendance il serait peut-être temps de passer à autre chose que les habituelles antiennes sur la colonisation et le néo-colonialisme !

      PS : Pour répondre à un post précédent (de ta part) ...concernant le remboursement par les malgaches des 518 millions, je te rassure il s’agit de contributions à titre de dons de l’Union Européenne (un petit plan Marshall, en quelque sorte)

    • 24 novembre 2015 à 16:33 | vatomena (#7547) répond à tsimanaiky

      PUIS JE SUGGERER QUE CE SONT LES MALGACHES QUI EN 50 ANS D’ INDEPENDANCE ONT FAIT LE MALHEUR DU PAYS - preuves à l’appui

      Autrefois le pays dépendait d’une seule métropole ,aujourd’hui il dépend du monde entier sans pouvoir vivre mieux

    • 24 novembre 2015 à 19:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à DanBe

      518 millions d’euros du Fonds Européen de Developpement pour Madagascar.
      Une somme non rembousable
      Ce mardi 17 novembre 2015 à 8:56

    • 27 novembre 2015 à 10:20 | Patrick le lyonnais (#1439) répond à tsimanaiky

      C’est la victimisation comme ce genre de réflexion le prouve qui empêche une majorité de pays africains de s’en sortir. L’Inde, ancienne colonie britannique, est en train de devenir un géant de l’économie mondiale. Le Vietnam, après 30 ans de guerre, taille des croupières à la Chine. Plus de 50 ans après l’indépendance, il y a lieu de se poser des questions, je crois.

  • 24 novembre 2015 à 12:40 | Saint-Jo (#8511)

    518 millions d’euros pour le « Programme de coopération au développement » pendant 6 ans.
    C’est-à-dire 259 millions par an .

    Et Rajao et son équipe vont encore tenter de nous faire croire que c’est plus ou moins un triomphe pour eux.

    Mais personnellement j’ai des doutes sur l’éventuelle efficacité cette forme d’aide.

    1. Est-ce que les sous de cette aide financière ( peu importe sa taille ) seront honnêtement affectés aux réels efforts de développement ou, comme d’habitude, ils disparaîtront dans des comptes bancaires secrets privés à l’Etranger ?

    2. En provenance de l’Etranger, nous avons reçu des aides pour le développement depuis 1960. Ensuite, vers le milieu des années 1980, nous avons commencé à nous endetter lourdement aussi pour le toujours soi-disant développement. Et cela n’arrête pas jusqu’à ce jour. Il est même certain que cela continuera pendant les années voire les décades qui vont venir.
    Mais qu’en est-il réellement de ce fameux développement derrière lequel tous les gens de pouvoir prétendent que nous courrons ?

    Est-ce que développement pourra être pour nous, les Gasy, une réalité concrète ?
    Ou bien ce fameux développement ne serait-il qu’un rêve inaccessible que l’ « On » nous fait miroiter ?

    Dernière question :
    Le développement pourrait-il exister si le peuple n’a même pas atteint un niveau minimum d’instruction ?
    [ En d’autres termes : une Education Nationale étendue à toutes les couches de la population et superbement efficace n’est-elle pas le meilleur de tous les outils nécessaires pour développer ce pays ? ]

    • 24 novembre 2015 à 13:08 | Jipo (#4988) répond à Saint-Jo

      Cela fera comme pour les européens, chacun aura à sa naissance une DETTE, héritage de tous ces férus du développement, tous ces mécènes altruistes, qui ne pensent qu’ à votre bonheur.
      C ’est une vaste escroquerie, à moins qu’ elle ne soit suivie de commissions exorbitantes de surveillance et suivi , voir une traçabilité « transparente » ce qui à Dago est une des spécialité, connue de tous : particulièrement de ces bailleurs et organisations .
      Quant à votre dernière question, c ’est pas ça qu’ il faut commencer, le reste n’ est que ronds de jambes et pirouettes simiesques.
      Science sans conscience n’ est que ruine de l’ âme , contrairement à l’ inverse ...

    • 24 novembre 2015 à 15:33 | Anton (#8594) répond à Saint-Jo

      518 millions d’euros pour le « Programme de coopération au développement » pendant 6 ans.
      C’est-à-dire 259 millions par an !!!!!

      Heu, si 518 millions pour une période de 6 ans génère 259 millions par an, c’est que l’argent est prolifique ...et fait des petits à foison !

    • 24 novembre 2015 à 15:54 | Saint-Jo (#8511) répond à Anton

      Oui, Anton vous avez raison.
      C’est une grossière erreur de calcul .
      Comme personne ne croit au miracle, alors 518/6 donne un nombre voisin de 86.3 .
      Donc 86.3 millions d’euros par an .

      Merci Anton, et un point gagnant pour vous .

  • 24 novembre 2015 à 17:10 | betoko (#413)

    Je vois d’ici comment Hery Rajaonarimampianina va nous annoncer cela dés son retour lors d’une conférence presse à Ivato , de l’auto-satisfaction
    il va nous dire , vous voyez la CI reconnait mon régime . Le pauvre , pour 518 millions d’Euros et sous quelles conditions , l’ambassadeur de l’UE et le représentant du FMI et de la Banque mondiale l’avaient averti . Nous verrons d’ici le mois prochain le résultat de sénatoriale , à savoir s’il va y avoir des fraudes comme prétendaient beaucoup de journalistes et de politiciens et si Madagascar ou le régime de Hery Rajaonarimampianina sera stable

    • 24 novembre 2015 à 19:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      BEKOTO,
      Préparez votre mouchoir :
      - Le SENAT sera de couleur « HVM ».Point barre !
      Consultez les résultats des élections municipales.
      IL N’Y A PAS DE MYSTERES POUR LES GRANDS ELECTEURS :-"ILS SONT EN MAJORITE POUR HVM,sans compter les 1/3 désigné par :
      - SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA
      Chef d’Etat de Madagascar
      Président de la République Malgache.

      Qui de nous le plus kon et ignare dans ce forum" ?
      Allez accompagnez les touristes pour admirer les lémuriens.
      - « LE TOURISME APPAUVRIT LES POPULATIONS de MADAGASCAR » ;
      Et bekoto :*
      - Combien de touristes vous hébergez== actuellement== pour faire fructifier votre retraife française".
      OUI !
      Le tourisme appauvrit les « Populations »mais améliore les quotiens des « MALINS » et des combinards.

      Le PADESM et ses héritiers

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 24 novembre 2015 à 19:56 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - allez accopagner les touristes pour admirer les lémuriers à quelques kilomètres de Tana

  • 24 novembre 2015 à 17:26 | betoko (#413)

    518 millions € à Madagascar dans le cadre de ses programmes de coopération au développement pour la période 2014-2020, visant à réduire la pauvreté.
    Ah bon ? réduire la pauvreté à combien , 10,20,30 voir 50% ? Ce n’est qu’un tonneau de Danaïde et tous la bailleurs le savent

    • 24 novembre 2015 à 19:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Ce montant de 518 Millions d’euros ,pour la période de 2014-2020,« NON REMBOURSABLE »,en plus,servira à financer les « PROJETS » touchant :
      - les infrastructures (-les projets présidentiels ,réalisés par le Ministre d’Etat Rivo RAKOTOVAO-),
      - l’énergie,
      - et la « BONNE GOUVERNANCE »..et pourquoi pas pour les vacances des Ministres en Europe—NON==ailleurs.
      Préparez votre mouchoir,mon povr kotobe=bekoto=téléphone arabe.

      - "ALLEZ FAIRE UN TOUR AUX ÎLES EPARSES,ELLES SONT Françaises,n’est-ce-pas ???

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 24 novembre 2015 à 17:54 | diego (#531)

    Bonjour,

    La CI prend le commande du pays. C’est tant mieux pour le peuple surtout les pauvres, mais mon enthousiasme s’arrête là. Où sont les nationalistes ?

    Je pose la question parce que ce qui se joue sous nos yeux n’est plus ni moins qu’une perte de souverainité du pays !

    C’est une perte de souveraineté dans la mesure où ces aides ne seront pas gérés par les Institutions de l’État Malgache :

    - il faut se rappeler que Mr R. Hery n’est pas l’État.....

    Les Malgaches ne sont pas contre à ce que la CI et les puissances étrangères prennent l’initiative de renforcer l’État et les Institutions du pays, mais il faut que cela se dit clairement, que les élus malgaches le disent et le souhaitent.

    Et il doit y avoir un calendrier :

    - pour combien de temps ?

    Personne ne sait si on est dans IIIe ou IVe République, mais néanmoins le pays ait, me semble-t-il, une Constitution !!!

    Que stipule la Constitution quand au véritable pouvoir du Président de la République. Question légitime dans la mesure où, un, les pays à des parlementaires, le président n’a pas de majorité à l’Assemblée, bref c’est plus que la confusion institutionnelle. Et deux, le CI et la Présidence ignorent tout simplement toutes les institutions malgaches depuis l’élection de Mr R. Hery. Mr R. Hery doit expliquer aux parlementaires et au peuple cette situation.

    Il peut tout ignorer, la preuve, mais il faut le dire et expliquer pourquoi et jusqu’à quand pour que tout le monde le sache :

    - chaque nation est digne, mérite considération ! Même pauvre !!!!

    • 24 novembre 2015 à 19:59 | Guy.robert (#8575) répond à diego

      Il serait grand temps qu’une congrégation (hors malagasy) puisse prendre les commandes de ce pays ... une république et démocratie « bananière », dirigée par des malgaches simplement soucieux de leurs intérêts personnels et souhaitant « gaver » ceux qui soutiennent ce régime.
      La dite République Malgache est sous « perfusion » et n’existe que par les subventions des pays occidentaux ... et ce Président se pavane dans des considérations peu louables, en signant , à droite et à gauche, avec qui veut bien, des accords engageant le pays et les malgaches ... il est devenu une P..te qui se vend aux plus généreux ... et malheureusement, tous ceux qui ont été détenteurs du pouvoir a Mada ont agi de la meme manière ... Ce Président n’est que la continuité d’une politique qui demeure pérenne, à Mada.
      Que fait la tutelle quand une entreprise est mal gérée ??? Elle le met simplement sous contrôle judiciaire, depot de bilan ou sous contrôle d’un mandataire professionnel ... La est la solution ... Madagascar géré par des hommes et des femmes ayant les capacités de relever ce beau pays et se souciant principalement des intérêts des malgaches ... jusqu’à ce que la situation redevient dans la normalité ... Virez le, Virez le ... c’est la seule solution ... a bon entendeur ...

  • 24 novembre 2015 à 21:17 | diego (#531)

    Bonjour Mr Guy.robert,

    L’approche que je plaide ici depuis six ans pour sortir le pays d’une crise dite institutionnelle dont les élites et politiciens malgaches n’arrivent même plus à définir est assez simple :

    - renforcer l’État et les Institutions du pays.

    Je pense que cette approche est la plus intelligente qui soit :

    - Paris est victime d’un attentat, vers qui la politique se tourne ? Les Institutions et vers État. C’est à dire vers l’ensemble des pouvoirs publiques.

    Et dans les pays où l’État et les Institutions sont faibles, il est difficile d’instaurer la stabilité politique et de développer l’économie. Il est donc facile de déstabiliser un tel pays.

    Par conséquent si la CI et les pays riches veulent aider vraiment les pays pauvres, il serait plus intelligent d’aider ces pays à solidifier leurs États et leurs Institutions. Comment ? À imposer aux élus des règles, des normes et des recommandations. Cela veut surtout dire et bien insister que les aides ne seront pas confiés à des institutions qui sont infiltrées par la Mafia.

    Enfin, si on était sérieux pour sortir le pays de la pauvreté, on devrait avant tout autre chose à aider ledit pays à élire d’une manière juste et incontestable ses parlementaires, ses dirigeants. Élémentaire !!!! C’est FONDAMENTAL !!!!

    Madagascar a besoin d’aide et pas uniquement d’aides matériels, mais surtout un aide intellectuel et techniques. La CI peut le faire, mais il faut des calendriers clairs et expliquer tout cela au pays.

    Le peuple accueillerait les bras ouvert l’arrivé de toute forme de lutte contre le Dahalo, la corruption, imposer ainsi la sécurité partout dans le pays, meme une force étrangère, mais il faut l’expliquer, il faut surtout que tout ceci continue dans le temps.

    On revient toujours donc à la question de souveraineté et de développement. On sait bien qu’il n’y aurait pas un développement soutenable à l’absence de souveraineté. Autrement dit, à l’absence d’un État et des Institutions fortes !!!

    • 24 novembre 2015 à 23:54 | Guy.robert (#8575) répond à diego

      Mon cher Diego .... faudrait il être con, voir absurde pour ne pas comprendre d’où viennent les problèmes de Mada ... en encore il faudrait être naïf et borné pour ne pas entrevoir les solutions palliatives aux maux qui tuent Mada. Je suis Réunionnais et père de deux enfants qui vivent à Tana , mon épouse est malgache ... Je vis et travaille à la Réunion, mais mon cœur demeure a Mada, pour mon épouse et mes enfants ... Je vis a la Réunion pour nourrir ma famille et que celle ci puisse vivre dans des conditions « acceptables », sans rien attendre de la République Malagasy.
      Je confirme que l’Etat Malgache est faible et sans considération aucune envers LE PEUPLE. Je le vis tous les jours par les dires et propos de mon épouse et de ma famille et je comprends a quel point, le peuple est saturé de tant de mépris et de corruption ... saturé de tant d’indifférence et de « je m’enfoutisme ». Il appartient au peuple Malgache, par la voie des urnes de se révolter ... simplement par la voie des urnes .... par l’application d’une vraie démocratie et d’une réelle volonté de voir changer les choses ... Mais ... il y a un mais ... le process de la CORRUPTION ... à tous les étages ... celui qui est le plus offrant ...
      Je l’ai vécu a Arivonimamo, lors des dernières élections ... il suffit d’offrir une SONO, la fete d’un soir, une casquette, un tee shirt ... et la partie est gagnée ... quel supplice.
      Comme je le dis ... l’avenir de Mada appartient a une nouvelle génération ... encore faut il que cette nouvelle génération puisse acceder à une éducation gratuite et laique, avec des valeurs civiques et de bon sens.
      J’aurais tellement de choses à dire et a vouloir pour cette belle et grande ile ... et je vais conclure en disant .... Mada est une terre vierge et fertile, ne laissons pas ces politiciens « de basse classe » la bruler sur le bucher de la vanité et de l’ignorance.

    • 25 novembre 2015 à 00:27 | diego (#531) répond à Guy.robert

      Re Guy.robert,

      Comme vous dites, l’avenir appartient à une nouvelle génération, celle de mon fils par exemple. Mais la majorité de cette génération n’accède pas à une éducation décente à Madagascar. Par conséquent, l’avenir du pays serait incertain, voir sombre.

      Vous savez, je ne suis certainement pas le seul citoyen malgache qui avait la chance de faire des études, il y en avait beaucoup qui avaient cette chance. Mais il y a une chose qui m’échappe complètement dans mon pays natal, voir un mystère :

      - comment se fait-il que les élites et les politiciens et les Malgaches qui fréquentaient de grandes écoles en occident n’aient pas été capables de détecter de suite le danger dans lequel le pays s’est exposé dès l’instant où les politiciens cherchent à tripatouiller la Constitution du pays et affaiblir l’État et les Institutions ?

      Et il y a des ingénieurs, des docteurs, des intellectuels et des gens sages à Madagascar :

      - ils sont simultanément passés à côté de 2002, 2009, et le cadeau en main propre du pouvoir dans le pays par le CI à Mr R. Hery à travers les élections bidons ?

      C’est un mystère. Les bêtises, on peut l’expliquer, mais une telle erreur politique n’est pas une bêtise. Je ne sais pas comment peut-on l’appeler.

      Mais il y a de l’espoir tout de même, mais plus on tarde à sortir d’une si crise assez grave, plus grandes seraient les sacrifices.

    • 25 novembre 2015 à 01:15 | Guy.robert (#8575) répond à diego

      Re Diego.

      Rome ne s’est pas fait un jour ... (un dicton)
      Connaissant et ayant voyagé a Mada depuis 1996, je vois les choses changées ... et je puis t’assurer que j’ai côtoyer des gens a Tana, d’une intelligence et d’un savoir dépassant l’entendement ... et pour ne pas le citer un avocat Albert Randria....., qui fut mon mentor et un homme ayant une expertise et une connaissance hors du commun.
      Vous avez les compétences, le savoir et surtout vous avez une expérience ...
      Mais ... (il y a toujours ce maudit mais) ... Une sono sur la place du village, une distribution de casquette et des tee-shirts offerts ... Forme de corruption de bas échelle ... et ca marche.
      Raison pour laquelle, nos enfants ne vont plus se contenter de cela ... la future génération ... tes enfants, mes enfants seront plus attentifs aux promesses ... enfin, espérons le.
      La connaissance et l’instruction ne suffisent pas aux élus pour le peuple Malgache aujourd’hui ... Il y a trop de désarroi et de misère ... ce peuple se vend au plus offrant ... et je pense, en toute sincérité que les gouvernants de Mada veulent entretenir cette pauvreté, donc soumission .... L’histoire se répète ... nous l’avons connu avec un parti de gauche a la Réunion , il y a 30 ans ... celui qui prônait l’indépendance de la Reunion.
      Nos enfants sauront changer tout ca ... je l’espère.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 311