Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 21 novembre 2017
Antananarivo | 10h37
 

Economie

Fraude douanière

Signature d’un contrat de performance

vendredi 10 novembre | Ny Aina Rahaga

Le Service de la Lutte contre la Fraude au niveau de la Direction Générale des Douanes a procédé à la signature du contrat de performance hier à l’Hôtel Colbert. Impliquant les trente quatre agents qui composent le service, représentés chacun par deux chefs d’équipe, qui se sont donc engagés pour renforcer leur efficacité. L’importance de l’évènement a été soulignée par la présence du ministre des Finances et du Budget, du ministre de l’Economie et du Plan, ainsi que de nombreux invités civiles et militaires. Selon les explications de Lovatiana Rasoamananjara, Chef de service de la lutte contre la fraude douanière, il s’agit d’une étape primordiale dans le processus de réforme de l’administration douanière. Contribuant à l’amélioration des recettes douanières, en permettant aux agents de renforcer leur efficacité dans leurs actions. Propos appuyé par le Directeur général des douanes Eric Narivony Rabenja qui a déclaré que « le contrat n’est qu’un meilleur suivi des objectifs, un meilleur respect des procédures et la réduction des anomalies à travers des tableaux de bord automatisé ». Lovatiana Rasomananjara de continuer que mis à part une augmentation conséquente des recettes, ce contrat contribuera également à la réduction des tentatives de fraudes douanières, étant donné que les opérateurs savent maintenant que le service a certains objectifs à atteindre. A terme, il est question d’instaurer une concurrence loyale entre les opérateurs au niveau de la douane car toutes les fraudes seront poursuivies de la même manière. Etant un dispositif stratégique du contrôle douanier, le service se doit d’être en effet performant et travers ce contrat, le chef du service et les agents s’engagent à améliorer encore plus leur performance. Ce concept a été initié au bureau des douanes de Toamasina en septembre 2016, pour les inspecteurs, dont la plupart ont renouvelé leur signature au mois de mai 2017. Les résultats ont été probants, avec un délai de dédouanement réduit à plus de 50% ; des amendes récoltées à hauteur de 300%, et surtout, à deux mois de la fin de l’année, un surplus de 53 milliards d’Ariary pour les recettes non pétrolières.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 10 novembre à 10:56 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    mais, dis donc, ça fait partie des activités quotidiennes et habituelles des agents relevant de ce service au sein de la Direction Générale de la Douane, mais pourquoi le mentionner à travers un contrat actuellement au cours d’une cérémonie et suscitant ainsi des dépenses futiles ?
    Il est vrai qu’à la veille d’une élection, il se peut que d’autres prétendants à la magistrature suprême pourraient recevoir des appuis et donations qualifiés de douteuses de la part de leurs amis et pays étrangers, et ainsi ces agents vont veiller aux grains...
    Il ne faut pas oublier l’histoire des 300 véhicules tout terrain qui ont changé de propriétaires entre les deux tours de la dernières élection présidentielle...

  • 10 novembre à 13:20 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Enfin une forme de : devoir de résultat, cette signature est un pas en avant, comme si les employés ne savaient pas pourquoi ils l ’ étaient ?
    Est ce que ce contrat va être sanctifié d’ une prime d’ intéressement et si oui de combien ?
    Car il suffira aux contrevenants de rajouter un petit % et le tour sera joué ...
    Mais bon je dis ça , sans autre arrière pensée, suivez mon regard 👀 .

    • 10 novembre à 13:22 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      De rajouter que : ce contrat devrait être étendu aux prestations de tous ces opportunistes qui gravitent au tour du calife , ce dernier : comme félicie ...

  • 10 novembre à 13:43 | Isambilo (#4541)

    Rasoamananjara n’a qu’à appliquer les règles de son administration, c’est largement suffisant.
    Bon prétexte pour une petite bouffe chez Colbert. Et pendant ce temps qui surveille à la douane ? Bande de ridicules.

  • 10 novembre à 14:10 | FINENGO (#7901)

    Bonjour..!!!

    Eh ben M.erde alors.!!!
    Signature d’un contrat de performance.
    Mais c’est quoi ça ???
    Ca n’existe nul part ailleurs. De la foutaise et une de plus.
    Depuis des années et des années, la performance de la Douane de Madagascar est en dessous du négatif, et tout le monde le savait de l’importateur à l’exportateur ainsi que les voyageurs entrants comme sortants. ET aujourd’hui clac !!!! Signature d’un contrat de performance.
    Mais purée, de tout temps dans le dogme de la douane Malgache, la triche, le vol, le détournement et tout ce qui s’apparente au vol et au truandage était leur directive de travail, y compris pour le Ministère au quel la Douane dépend.
    2018 frappe à la porte, on se prépare avant de recevoir.
    Voilà un Pays plein d’avenir.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 382