Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2016
Antananarivo | 14h35
 

Politique

Sénatoriales

Sans suspens : le HVM rafle 34 sièges sur 42, ses adversaires déboutés

samedi 23 janvier | Mirana Rabakoniaina
JPEG - 91.2 ko

La Haute Cour Constitutionnelle (HCC) vient de proclamer à Antananarivo les résultats officiels du scrutin sénatorial qui s’est tenu le 29 décembre dernier. Il n’y a pas eu de surprise notable au niveau des résultats par rapport à ceux proclamés par la CENI (Commission électorale nationale indépendante). Le HVM a raflé la mise avec 34 sièges sur 42 ; la plupart des requêtes déposées par les adversaires du parti présidentiel sont rejetées pour diverses raisons : manque de preuves, infondées et forclusion.

Le TIM et le MAPAR avec respectivement 3 et 2 sièges et les indépendants avec 2 places sont les seuls « intrus » dans ce Sénat tout en bleu, la couleur du HVM. Le chef de l’État devra ensuite désigner dans les huit jours 21 autres personnalités pour compléter le nombre des sénateurs selon la loi en vigueur.

Parmi les curiosités, notons l’élection du colonel Lylyson René de Rolland. C’était un ancien commandant du force d’intervention spéciale (FIS) du régime de transition. Il est élu sous les couleurs du MAPAR pour la province de Mahajanga.

Reste à connaître donc le nouveau président du Sénat. Le Président de la République va-t-il nommer le leader de son parti Rivo Rakotovao qui briguerait la place de la deuxième personnalité de l’État ? Mais Kolo Roger en tant qu’ancien Premier ministre se verrait aussi monter en grade en tant que président du Sénat après son échec à Mahazoarivo.

Pour l’opinion publique, compte tenu de la situation économique et sociale du pays, on ne voit pas trop bien ce que ce nouvelle institution va apporter. Tout ce que l’on sait, c’est qu’elle est budgétivore.

78 commentaires

Vos commentaires

  • 23 janvier à 09:03 | Noue (#2427)

    On va voir alors ce qu’ils ont dans leurs ventres.

    Elu par-ci , élu par-là mais en fin de compte ce n’est que du nom !

    • 24 janvier à 07:21 | rakoto-neutre (#8588) répond à Noue

      Pourquoi ne pas tout laissé aux HVM. On leur donne tous pour voir de quoi ils sont capables.

      De toute façon nous sommes très, très très loin, d’une élection transparente et démocratique.

      Bravo les HVM, vous avez presqiue tout raflé les sièges et tout va basculer, l’instabilité politique est maintenant signé par le HCC.

  • 23 janvier à 09:12 | betoko (#413)

    On se croirait 55 ans en arrière , ou mieux encore à un jeu de société en famille où tous les joueurs ont presque gagné . Autre que ce sénat est effectivement budgétivore , le fait d’avoir la majorité au sénat ne signifie pas que tout sera réglé , au contraire , Que vont décider les électeurs de Tuléar victimes de chantage ignoble et qui n’ont pas eu gain de cause ? L’histoire moderne de notre pays n’a pas servi de leçon à nos dirigeants actuels

    • 23 janvier à 11:14 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Bekoto
      Vous reprochez le système électoral des années 60/70.
      Franchement,les gens participent aux élections,avec un taux de participation frôlant les 90 % des inscrits ;
      Le résultat à 99 % des votants exprimés pour l’élu.
      OUI,
      le pouvoir==en place== a presque le monopole parce qu’il a tous les moyens possibles et inimaginables.

      UN EXEMPLE PRECIS,
      ABDON ANDRIAMIRADO était le meilleur élément du PiSoDia parcequ’il arrivait à récolter le maximum des cotisations des membres PiSoDia d’Analamanga parce qu’il a un « SYSTEME PERSONNEL » pour faire rentrer les cotisations ;
      - "IL PIQUE DANS LA CAISSE DE L’ETAT mais IL REMBOURSE TOUT après ramassage forcé et musclé des cotisations ;

      Maintenant,
      ON VA DEMANDER A « X »,« Z » mais il faut les rembourser avec des intérêts et services qui s’en suivent.

      - « VENDUS D’AVANCE » et « MAINS LIEES » ;

    • 23 janvier à 11:49 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Tu nous prends pour des débiles ? Tu sais très bien que depuis les années 60, toutes les élections sont truquées , même les morts votent , et en ce XXI éme siècle c’est pire . manœuvre d’intimidation en tout genre , chantage , achat des voix etc ...
      Toi tu es contre le bulletin unique et contre la présence d’observateurs internationaux pour pourvoir niquer les adversaires , déjà avec ces bulletins uniques , les HVM trouvent encore le moyen de tricher , dont la HCC n’ aucun scrupule à les valider

  • 23 janvier à 09:17 | Dadabe (#9116)

    Un Sénat, dans une démocratie parlementaire bi-camériste, est un élément d’équilibre, une garantie contre le vote hâtif de lois plus ou moins scélérates mais bien déguisées et promues par une majorité de députés au nom d’un parti au pouvoir. Fort bien. Un peu inutile, tout de même, mais fort bien.
    Le problème, à Madagascar, c’est qu’il n’y a pas de démocratie. En conséquence de quoi, tout comme leurs petits camarades députés, les sénateurs vont simplement pouvoir s’engraisser et se gaver tranquillement tandis que le peuple malgache se meurt. Il n’y a donc, ici, aucune « victoire » d’un parti sur l’autre, aucun choix d’une politique par rapport à une autre, aucune vision de l’État ni de l’avenir du pays. Simplement la volonté du « prince » de distribuer ses médailles inutiles à qui il veut. Des médailles coûteuses mais ce n’est pas grave, la communauté internationale veillera à apporter les subsides. Ceci n’est pas simplement minable. C’est criminel.

    • 23 janvier à 09:39 | Noue (#2427) répond à Dadabe

      « Le problème, à Madagascar, c’est qu’il n’y a pas de démocratie »

      Hélas , vous l’avez bien dit !

    • 23 janvier à 12:11 | Paulo Il leone (#6618) répond à Dadabe

      Tonga soa à la république « autruchienne » etnonmoins bananière de Madagascar ! La RM et ses « institutions » sont la risée du monde !

    • 23 janvier à 12:55 | Dadabe (#9116) répond à Paulo Il leone

      Même pas la risée... Tout le monde s’en fout, même à Madagascar.

    • 23 janvier à 20:30 | Paulo Il leone (#6618) répond à Dadabe

      vous avez hélas raison !

  • 23 janvier à 10:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Félicitation aux élus membres du Senat de Madagascar.
    Félicitation à l’ancrage populaire du parti politique « HVM ».
    De cet ancrage populaire dépend la réussite de la "REELECTION DE SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA, en 2018.
    A HVM de ne pas decevoir ==« LE PEUPLE »==MALAGASY.
    - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale ».
    ++« MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »++
    01-DIANA
    02-SAVA
    03-SOFIA
    04-ANALANJIROFO
    05-ATSINANANA
    06-ALAOTRA-MANGORO
    07-BETSIBOKA
    08-BOENY
    09-MELAKY
    10-ONGOLAVA
    11-ANALAMANGA
    12-ITASY
    13-VAKINANKARATRA
    14-MENABE
    15-AMORON’I MANIA
    16-HAUTE MATSIHARA
    17-VATOVAVY FITOVINANY
    18-ATSIMO ATSINANANA
    19-IHOROMBE
    20-ATSIMO ANDREFANA
    21-ANOSY
    22-ANDROY

    VIVE MADAGASCAR

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 23 janvier à 10:38 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ne crie pas victoire trop tôt Basile , tu ne devineras jamais ce que demain sera .Autant les Tsiranana, Dider Ratsiraka , Marc Ravalomanana se croyaient tout puissants , mais qu’est ce qu’ils sont devenus . Vaincre sans gloire
      Un exemple à suivre , la Tunisie en ce moment

    • 23 janvier à 10:50 | Dadabe (#9116) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile, bonjour. Hier soir, un peu tard, je vous ai répondu à propos des rizeries. Auriez-vous l’obligeance d’y jeter un coup d’œil ?

    • 23 janvier à 10:51 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Bekoto
      Vous oubliez déjà :
      - "JE SUIS POUR BEN ALI !Point barre.
      comme pour « K » et « S »

    • 23 janvier à 10:51 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ramahena🐷 taisez-vous, votre hery ne repassera pas ./
      Les Malgaches, contrairement à vous : ne sont pas maso !

    • 23 janvier à 10:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Dadabe

      Bonjour !
      OUI
      J’ai vu et lu votre message.
      - « IL S’AGIT DES GROSSES MACHINES FLAMBANT NEUVES AVEC UNE GRANDE CAPACITE DE DECORTITER LE PADDY » ;
      Les répartitions de ces machines étaient bien étudiées==à travers ==le Pays ;
      MADAGASCAR
      DDABE
      Je viens de faire des courses dans magasin « MALAGASY ».
      Avec 25 euros,par exemple,vous n’avez pas grand chose :
      - 1 kg de vary mena gasy
      - 1kg de vary d’Ambatondrazaka,
      - 1 boîte de VOANJOBORY
      - 500 gr de voanjobory mena
      - et 500 gr de voanjobory fotsy.

      Bon W-E

    • 23 janvier à 11:10 | Dadabe (#9116) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Merci pour votre réponse, Basile. Je vais demander à mon grand garçon d’aller se renseigner auprès du gardien. J’ignore si la décortiqueuse est toujours là. Peut-être faisait-elle partie du « cadeau » des Allemands ? Je vous tiens au courant.

    • 23 janvier à 11:15 | Dadabe (#9116) répond à Jipo

      Pourriez-vous avoir une idée personnelle ? Une contribution intéressante sur ce forum ? On se contrefout de vos injures... Basile mérite certes, parfois, d’être un peu morigéner mais, vous, vous ne savez que proférer des injures. Comme Betoko (qui a malgré tout autres choses à dire et c’est son droit). Ceci n’est qu’une suggestion, bien sûr. Vous faites ce que vous voulez. Mais ce forum est pollué par la bêtise de certains, on se croirait dans les rues de Tana... Et les ordures, ça pue.

    • 23 janvier à 11:18 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Pardon : morigéné et non morigéner (pas très bien réveillé, le Dadabe...). Et bonne journée à tous !

    • 23 janvier à 11:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Dadabe

      OUI !
      C’était les cadeaux des allemands parceque le PiSoDia a eu la bénédiction du « SPD » allemand,après le voyage de RAKOTO Emile en Allemagne ;

    • 23 janvier à 11:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Dadabe

      Dadabe
      JE NE REPONDS PLUS AUX INJURES !

    • 23 janvier à 11:58 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      De quoi tu te plains ? déjà que la France t’héberge dans un HLM et que tu as doit à l’allocation logement . Avec 25 Euros à Tana , tu ne vas pas te plaindre , c’est toi qui l’a voulu t’as de la chance de n’être pas clodo comme des milliers de français .
      Je sais que de temps en temps , tu approvisionnes au magasin « BAZARY BE » qui trouve pas trop loin de chez toi , un jour ,toi et moi nous allons nous croiser et en public , et tu auras beaucoup de mal à m’éviter

    • 23 janvier à 12:07 | betoko (#413) répond à betoko

      Pas tu approvisionnes , mais tu T’approvisionnes

    • 23 janvier à 13:07 | Dadabe (#9116) répond à betoko

      Betoko ne cesse de menacer et de vouloir rencontrer ses contradicteurs... Betoko baisse. C’est dégénératif, sans doute. Il serait évidemment le premier à faire dans sa culotte, le petit retraité aigri. Mais il est malin avec ses petits airs de vieux flics genre Gestapo : il ne provoque que des pseudos... Un pseudo contre un pseudo, ça ne doit pas faire beaucoup de bruit, ni de mal. Si tu as des c..., comme tu l’écris si élégamment, donnes donc un vrai contact où on puisse se parler entre hommes. Mes grands garçons seraient si heureux de faire ta connaissance.

    • 23 janvier à 15:32 | Takebo Ramasy (#9258) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile,
      MAIS avec vous auriez au moins quelques réponses,
      A MADAGASCAR :
      GOUVERNANTS avec des faux, avec les extorsions... DONNENT DES RESULTATS FAUX, masqués par des cérémonies légales...

    • 23 janvier à 18:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Bekoto,
      Je ne me plains pas.
      J’ai ,juste, fait remaqrquer que les "PRODUITS MALAGASY,sont presque des produits de luxe.Point barre.

  • 23 janvier à 12:33 | takaka (#8449)

    C’est un bon résultat statistiquement parlant. Ils ont gagné et c’est comme ça. Si le HVM s’est comporté ainsi, c’est la faute des foza TGV qui ne pensent qu’à voler. Alors avec les chiens, on utilise des méthodes de loups. Aussi simple !
    Maintenant on va travailler et bien. Il y avait la terreur infligée par les MAPARary à l’ANP. C’est terminé !
    Et veloma be les fossoyeurs comme Rakirisy d’Ambatofinandrahana, les récidivistes comme Voninahitsy, les El bandito et commandant des kely bras comme Rapetard de Fianara, les fumeurs be revy et be vinany et Rasta niova fo comme Rossy, etc.

  • 23 janvier à 13:42 | FINENGO (#7901)

    Sans suspens : le HVM rafle 34 sièges sur 42, ses adversaires déboutés.

    Ca aurait pu être 42 sièges sur 42. Mais Rien de surprenant, c’est pour ainsi dire la logique des choses. Sachant le mode de fonctionnement du Gouvernement et de sa suite, le contraire aurait été une Grande surprise que personne n’aurait pu comprendre.
    Le fossé budgétivore s’agrandit et le Malheur du Peuple avec.

  • 23 janvier à 15:36 | Takebo Ramasy (#9258)

    LA HONTE !!!

    FAUX BULLETINS donne DES FAUX RESULTATS,
    enrobés de CHOCOLAT KINDER !!!!

    TSY MANAIKY AN’IZANY SARERAKA E !!!!

  • 23 janvier à 16:00 | Dadabe (#9116)

    Bye, bye les injures ! Le modérateur, travaille et avec promptitude ! Tant mieux. Les injures de ce matin ont disparu et c’est fort bien. Reste la bêtise... Mais, là, qu’y faire ? Ce forum devient décent. On ne peut que s’en féliciter.

  • 23 janvier à 16:40 | diego (#531)

    Bonjour,

    Je devrais dire bien fait. Vous l’auriez voulu, vous l’avez.

    Ravalomanana a eu son 2002, Rajoelina a reçu son « Mr Le Président » le malheureux. Et voilà Mr R. Hery a la Présidence, le Sénat et des élus, venant du Père Noël !

    Et bien sûr, ce régime et ses sympathisants et tout le beau monde qui ont trouvé que le pays était, est prêt à organiser des élections....élections piège à C.....oui....et les personnes atteintes de déficience intellectuelle rient en pleine dent pour cacher leurs malheurs, pire, ils expliquent et croient dur comme fer que pour lutter contre la pauvreté et pour développer le pays.....Tan Tan, il suffit de fabriquer une majorité dans les Institutions régaliennes, fabrique un programme politique :

    - et boum, ohhh miracle, le chômage diminue, la croissance économique au rende-vous et le pays se développe.

    L’assainissement de la capitale est proche. Si on pouvait avancer le temps on l’aurait fait pour que la Francophonie ait lieu dans deux ou trois semaine pour avoir une ville propre.

    Mais au beau milieu de cette exhibition de bonheur affichée au plus haut de l’État et de la HCC :

    - ce beau monde et pas un seul expert en Droit, ne saurait nous dire et expliquer dans quelle RÉPUBLIQUE vivons-nous, la IIIe ou la IVe ?

    On a peur de faire parler la CONSTITUTION, alors qu’on prétend la connaître, comment peut-on la défendre ou la faire évoluer si on ne la lit même pas ?

    On est dans un pays où la HCC reconnaît la légitimité des non élus, la Justice fait des procès et condamne les anciens présidents et les politiciens véreux nous dit-on, des officiers militaire :

    - dans le même temps des tonnes d’Or sortent du pays et le traffic des bois des roses prospèrent.

    Mr R. Hery est, paraît-il, un président légitime, attendez, la CONSTITUTION le dit et le confirme, il a ses prérogatives la constitution le dit aussi, protéger les intérêts du pays et les richesses de nos territoires en font parties.....qui lui en empêche ?

    Il faut sabrer les champagnes !!!!

    • 23 janvier à 17:26 | FINENGO (#7901) répond à diego

      Boniour Diego,

      Encore une fois de plus ou de trop, je vous pose la question de savoir, vos critiques sensées soit-elles peuvent mener le Pays dans quelle direction ????
      Et je me répète et ceci sans aucune méchanceté, c’est répétitif et ça devient de la litanie.

    • 23 janvier à 18:54 | FINENGO (#7901) répond à diego

      Ce que je vais vous suggérez serait je pense la Bonne démarche.
      Vu vos écrits qui intéressaient peu de monde sur ce Forum, à ma perception des choses, il serait recommandable à votre égard d’adresser vos écrits directement à la Présidence Malgache et son Gouvernement pour leur signifier la ligne Politique à suivre pour le Pays, car se sont eux les concernés par vos écrits.
      Mais de là à vous affichez chaque jour que Dieu donne, pour nous inculquer la Bonne Gouvernance ne sert pas à Grand-chose, pour ne pas dire à rien. Car Personne sur ce Forum ne Gouverne et encore moins qui compterait Gouverner. Que vous avancez des critiques à l’encontre de La Présidence et du Gouvernement du Pays, si ça vous semble justifier, je suis Preneurs et nous sommes preneurs et le débat peut s’engager.
      Mais delà a vouloir légiférer sur le Forum la voix à suivre, d’autant plus pour les Dirigeants, vous vous êtes trompez d’Amphithéâtre.

    • 23 janvier à 18:59 | Dadabe (#9116) répond à FINENGO

      Je vous trouve, Finengo et Diego, tous les deux très intéressants à lire et, permettez-moi aussi d’y ajouter Mihaino (j’espère ne pas faire de faute d’orthographe...). Toutes les contributions ne sont pas faites pour apporter des solutions, même provisoires. Un forum n’est pas fait pour cela. Mais un échange de vues, parfois avec de fortes convictions qui se bousculent un peu, voilà qui mérite d’exister. Surtout, n’oubliez pas l’humour et la distance... Rien ne mérite de s’entre-tuer entre pseudos !
      Voilà, c’est tout. Tout le monde s’en fout, sans doute, mais je tenais à le faire savoir...

    • 23 janvier à 19:16 | FINENGO (#7901) répond à Dadabe

      Dadabe Bonsoir !!

      Je vous en remercie pour vos remarques. Mais néanmoins dès fois, sans aucune once de méchanceté de ma part, il faut dire les choses comme elles sont. Le Forum est un lieu de débat d’idées ou de Point de vu, mais de la à vouloir prêcher en dehors du cercle intéressé est quelque peu lassant. Mais bien évidemment ceci ne n’octroie nullement pas le droit d’empêcher à qui que ce soit de formuler quoi qu’il veut sur le Forum. Tant que leur liberté n’entrave pas celle des autres, comme certains le font si bien ....LOL
      Salutations !!!

    • 23 janvier à 20:56 | Dadabe (#9116) répond à FINENGO

      Merci pour votre esprit tolérant, Finengo. Par ailleurs, Diego se défend très bien tout seul et si ses commentaires sont un peu longs, ils méritent tout de même d’être lus à tête reposée. Enfin, voilà quelqu’un qui ne s’en fout pas, de la Grande Île. C’est déjà beaucoup.
      J’ai été absent durant un petit moment et je n’ai pas tout suivi, même de loin... Mais il me semble que Diego développait une théorie intéressante sur le caractère agricole, sinon rural au sens traditionnel du terme, de Madagascar (ou alors je me trompe complètement et il s’agit d’un autre contributeur qui voudra bien m’en excuser). Dans tous les cas, voilà un sujet passionnant, et des choix à faire d’une extrême importance, dont « nos » politiques ne s’emparent jamais malgré leur gros 4x4 destinés à rouler sur des pistes et non à encombrer les rues de Tana... A plus tard. Et bonne soirée à tous.

    • 23 janvier à 21:42 | diego (#531) répond à FINENGO

      Ne vous perdez pas en chemin Finengo.

      Il ne faut pas éventer et me faire dire ce que je n’ai pas dit.

      Un, il y a crise. Et ladite crise sème le désordre politique et plombe l’économie du pays. Deux, quelles sont les armes à la disposition du pays pour faire à la crise, une fois qu’on l’a constaté. Pas de miracle :

      - les solutions sont d’abord, politique et en suite économique.

      Je n’ai pas dit, et cela fait six ans que je suis ici, à aucun moment j’ai pu écrire qu’aucun malgache n’est capable d’atteindre une bonne gouvernance de leur pays. J’ai dit que cela s’apprend, dans les grandes écoles par exemple ou par l’expériences et une dose suffisante d’honnêteté et de responsabilité de la part des hommes qui sont destinés à gouverner.

      Je ne fais pas et n’aborde pas la crise économique et institutionnelle du pays dans des termes techniques difficiles et incompréhensible, au contraire, je répète et martèle :

      - État, Constitution et Institutions.

      Que cela depuis six ans, parce que pour définir une crise Institutionnelle ou économique et quelque soit la nature d’une crise, elle sera définis par apport à l’existence, respect et l’état, les places, les rôles et l’importance que les politiciens et les élus du pays accordent :

      - à l’État, la Constitution et les Institutions !

      Et enfin, depuis six ans que j’ai dit aussi que tout est perfectible, et la politique doit être conceptuelle. La chose la plus importante serait donc de mettre le pays GOUVERNABLE, de facto, rendre les Institutions légitimes aux yeux des gouvernés.

      Je ne suis un homme assez dicipliné...on se trompe rarement si on l’est.

      Alors, je vous casse si vous me perlez de justice, d’emplois, de développement ou de progrès social au milieu de chaos politique dans lequel le pays est pris en otage. C’est impossible.

      Comment rendre le pays gouvernable dans le temps. Cette réflexion n’appartient pas seulement aux élites malgaches, mais à tout le monde....ici ou à la tête du pays ou ailleurs, à l’étranger...

    • 23 janvier à 21:47 | Mihaino (#1437) répond à Dadabe

      Désolé Dadabé car le modérateur a supprimé encore ma réponse à votre post ci-dessus !!! ???
      Toutefois , je tiens à vous dire que vous avez bien écrit MIHAINO sans faute d’orthographe
      Je vous suis reconnaissant d’avoir lu mes réactions sur ce forum . Par contre , je ne partage pas votre avis sur la définition d’un forum ! Nous avons deux lectures différentes de la vraie signification de ce mot latin .
      J’ai noté que MT.com est devenue une tribune de lamentations et de démonstrations de la part de certains participants ! Inutile de les citer puisqu’ ils se reconnaîtront facilement
      Excellent week-end Dadabé

    • 24 janvier à 00:00 | FINENGO (#7901) répond à diego

      Non Diego je ne me Perds pas en chemin.
      Mais pas du tout.
      Mais vous par contre, vous êtes en esquive permanente, ne voulant jamais répondre à la question que l’on vous pose.
      Je peux bien comprendre que cela fait parti de votre stratégie de défense.
      Bonne soirée..!!!

    • 24 janvier à 00:37 | Dadabe (#9116) répond à Mihaino

      Merci d’avoir réagi à ma petite citation et excusez-moi de réagir très tardivement (je ne trouve pas le sommeil,ce soir, et je viens de rallumer mon ordinateur, histoire d’avancer un peu mon courrier...). Pour la notion de forum, je pense que nos avis ne divergent pas tant que cela. Je vous souhaite également un bon week-end et peut-être à bientôt.
      PS - Que certains se lamentent, voilà qui n’est pas grave, tout au plus un peu pesant pour les autres. Que d’autres fassent de belles démonstrations (quand elles sont belles, ce n’est pas si mal que cela..), pourquoi les en empêcher ? On peut bien y puiser quelques utiles réflexions. Par contre, que quelques tristes sires (tendance nazillons de service) ne cessent de proférer des injures, par esprit de propagande et de revanche, et de tromper leur ennui de retraités impuissants en se mêlant de ce qui ne les regarde pas (et qu’à l’évidence ils ne comprennent ni ne maîtrisent pas), voilà qui me semble tout à fait insupportable. Je note que le modérateur, depuis quelques temps, est bien plus intransigeant. C’est une bonne chose. Mieux vaut perdre un grain de liberté d’expression que d’ouvrir des boulevards aux imbéciles nauséabonds (eux aussi se reconnaîtront aisément...).

    • 24 janvier à 05:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      Diégo
      Le Gouvernement de Jacques SYLLA , 18 juin 2002 , était une « EQUIPE DES PERSONNALITES COMPETENTES » :
      - Ministère de l’Intérieur et de la Réforme Administrative
      Général du Corps Charles RABEMANANJARA
      - Ministère de l’Environnement ,des Eaux et Forêts
      Général de Division Sylvain Charles RABOTOARISON
      - Ministère des Affaires Etrangères
      Général du Corps d’Armée Marcel RANJEVA ;
      - Ministère de la Défense
      Général de Division Petera BEHAJAINA
      - Ministère de la Santé et du Planning Familial
      Docteur Richard Jean Louis ROBINSON
      (-au total 18 Ministères et 2 ou 3 Secrétariats d’Etat-)

    • 24 janvier à 17:25 | zanadralambo (#7305) répond à FINENGO

      Bonjour, Finengo. Faites comme moi, ignorez ce pauvre sire et ses leçons de bonne gouvernance à 2 balles. C’est à son amiral de mes bottes qu’il aurait dû faire la leçon, mais sa famille, selon toute vraisemblance, a profité des largesses du régime oyé oyé. Normal qu’il se soit alors tu et que son aigreur ait pour cible uniquement ceux et celles qui ont chassé le pourri de 1975 et ses complices.

      Sinon, j’ai suivi vos discussions avec Turping et je suis d’accord avec vous quand vous dites qu’au fond, c’est le mouvement de 1972 qui est la source de notre descente aux enfers. J’ai déjà eu l’occasion de le dire, mai 1972 était animé de bonnes intentions, c’était une révolution bon enfant. Les élèves de Befelatanana n’avaient certainement pas pour objectif de renverser Tsiranana, ils militaient pour une reforme, voire une refonte de notre système d’enseignement. Malheureusement, le mouvement estudiantin a été récupéré par l’extrême gauche qui en a noyauté la tête et l’a transformé en cette machine révolutionnaire qui a d’abord mis hors jeu le régime PSD pour le remplacer in fine par ce machin grâce auquel pendant 20 ans l’autre guignol a pu régner sans partage. N’en déplaise à Turping avec qui, il fut un temps, j’ai pu échanger, la transition Ramanantsoa a été anecdotique, feu mon général, au fond, a été instrumentalisé par le MFM et cie pour installer la chienlit. L’assassilant de Ratsimandrava a été le déclencheur final d’un scénario dont l’icône de Diégo a été l’un des principaux, sinon le principal, auteurs machiavéliques.

      Bon week-end.

    • 24 janvier à 17:33 | FINENGO (#7901) répond à zanadralambo

      Bonjour zanadralambo.

      Entièrement de votre avis.
      Et pour faire court, je ne dirais qu’une chose.
      Il n’y a que ceux qui connaissent l’histoire, qui peuvent raconter l’histoire.
      Les Faiseurs d’histoire resterons que des Faiseurs et ils le feront toujours à leur convenance.

      Bon Week-end !!!

  • 23 janvier à 20:14 | diego (#531)

    Bonjour Finengo,

    Vous me posez une bonne question, pourquoi vous considérais-je pour un être méchant ? Passons !

    Répétitif :

    - la crise institutionnelle est récurrente à Madagascar.

    Vous êtes d’accord avec moi, comme 99.999 % des Malgaches, je suppose ?

    Vous me posez une question, je vous pose une simple question à mon tour, pourquoi ? Qu’est-ce qui fait que Madagascar, indépendant depuis 55 ans, un pays souverain, me semble-t-il, n’arrive pas à se débarrasser d’une crise institutionnelle ? Ce n’est vraiment pas utile d’aller plus loin et parler de l’économie ou de fantasmer sur les réformes ou encore faire un REVINGADRA pour développer le pays alors qu’on n’est pas foutu de savoir comment créer des emplois.

    Une crise institutionnelle veut dire exactement, pour un pays jeune et pauvre comme Madagascar, que les machines administratives du pays risquent d’être victimes de la Corruption, être complètement bloquées et à terme elles seraient à l’arrêt, mécaniquement, elles ne jouent plus leurs rôles :

    - il ne faut pas être un savant pour arriver à cette conclusion, n’est-ce pas ?

    Tout le monde a la démocratie au bout de la langue, mais en fait, on ne se pose même pas la question pour savoir que signifie exactement la démocratie. Alors qu’est-ce que c’est :

    - c’est un Régime politique où le peuple exerce lui-même sa souveraineté en élisant librement les représentants du pouvoir.

    Cela ne pousse pas dans les champs comme les mauvaises herbes. Vous êtes d’accord ? Si elle ne pousse pas toute seule la démocratie, comment faire pour la faire pousser, faire exister et qu’elle devient une réalité dans la vie politique du pays ?

    Là, puisque vous voulez parler et connaitre ma réponse, je pense que vous allez trouver la ou les réponses tout seul comme un grand :

    - vous savez comment les pays occidentaux sont gouvernés !

    Et enfin, je dis ici assez souvent, aussi, tout le monde réclame justice, normale, et on doit le faire, c’est un droit. Mais dans le droit, il y a le devoir, n’est-ce pas ? Si la justice est si importante pour vous, pour le pays :

    - il faut la rendre meilleure, juste, fiable et solide. Pas aujourd’hui seulement, mais demain aussi et dans le temps !

    Cela ne va pas se faire tout seul !!!

    Voilà pourquoi, j’ai toujours préconisé, c’est prétentieux, je sais :

    - une réconciliation de la classe politique et les élites du pays ;

    - et la mise en place d’un gouvernement d’Union Nation.

    Parce que c’est uniquement en réunissant et sous ces deux conditions que les gouvernants du pays peuvent mettre en place sereinement, sans suspicions et méfiance de la part du pays, des processus et calendriers électoraux qui soient acceptables et incontestables et pour la CI, mais surtout pour le peuple Malgache.

    En fait, Mme ou Mr FINENGO, ce n’est pas à moi que votre question s’adresse, mais je vous ai répondu quand même.

    Je ne fais que la démonstration de l’idiotie de la classe politique malgache, et mettre en plein jour la stupidité de la situation politique dans laquelle nous sommes emprisonnés :

    - et c’est bien vous et moi et les autres qui ont rendu possible cette situation.

    On est incapable de mettre le doigt, par pudeur ou par méconnaissance ou par esprit partisan, quand et comment notre classe politique nous a plongés dans une crise institutionnelle dans laquelle, elle-même ne comprend pas du tout :

    - on nous foute sous les nez des dates, 2002, 2009 et les élections piège à C....et le pays est en faillite, no VOLA dans la caisse.....plus rien ne fonctionne normalement....mais ehé dirait un Betsy, mbola misafory fahatany, misary gegy ny hamaroan’olona !

    Comment résout-on une crise institutionnelle, une crise économique ? Il y a ce qu’on appelle la une Science Politique ou Économique et d’autres, pour cela et cela s’apprend dans les Grandes Écoles ou avec l’expérience au sein des grandes Institutions locales par exemple dans lesquelles on a la chance d’apprendre comment fonctionnent les affaires, etc....

    ....je peux vous apprendre comment faire voler un avion à réacteur en deux semaines, on vole ensemble et je saute en parachute une fois en altitude vous laissant tout seul avec vos passagers, je vous attends à l’arrivée :

    - est-ce raisonnable ?

    Pour gouverner un pays, c’est la même chose non ? Cela ne s’apprend pas à la va-vite et en quelques semaines....pour être armé pour gouverner un pays, il faut déjà créer de bonnes écoles,, les partis politiques, ces sont les Institutions et en suite construire des expériences, la phase d’apprentissage :

    - voilà comment s’y prendre pour trouver la ou les bonnes personnes qui sont aptes et sont prédisposées à pratiquer la bonne gouvernance dans le pays.

    • 23 janvier à 21:06 | FINENGO (#7901) répond à diego

      Re Bonsoir Diego,

      Encore et encore, je pense que vous avez du mal a saisir, ce que moi je vous reproche.
      Tirons les choses au Clair, et je ne pense pas pouvoir faire mieux que ce coup-ci.
      Je n’ai jamais contesté, l’exactitude de vos écrits, dans la description que vous faites.
      Et toutes les comparaisons que vous y teniez.
      Pour une Publication, je pourrais bien comprendre son sens, mais sans vouloir vous offusquez encore un fois de plus, mais cette répétition de publications qui contiennent mots pour mot, toujours les mêmes propos, et d’autant plus comme je vous le disais, ce sont, plus des Propos à adresser à La Présidence et son Gouvernement qu’au lambda que nous sommes qui ne sont là que pour en relater ou en discuter des faits, lus, entendus ou vus, il me semblerait, que cela serait à la limite de l’outrage. Dire à des non concernés des choses qui n’a aucun rapport à eux, pour ne pas dire ne les concernant pas, n’a aucun intérêt.

      Enfin pour terminer, je n’ai aucune intention de vous empêchez de continuer dans le même élan, mais je tenais à vous faire savoir mon point de vue, sans pour autant qu’il aurait une valeur quelconque ou incontestable.
      Salutations !!!

    • 23 janvier à 23:54 | diego (#531) répond à FINENGO

      Bonjour Finengo,

      Vous minimisez la portée de la connexion ? Pas moi, je suis branché H24....

      Je vous réponds, il n’y a plus un seul président en occident et bientôt, même en Afrique, qui ne noue pas un lien avec les gouvernés, d’une manière ou d’une autre. Le monde est connecté. Et on veut tout savoir surtout et partout.

      Le président et ses hommes et les gouvernants sont libres de créer des liens avec les Malgaches et de s’informer auprès des différentes sources, forum, sondages, etc....

      Ou rester sourd....et passif, comme vous dites si bien, à relater, discuter des faits, lus et entendus....attendre les biens vouloir des bailleurs des fonds par exemple, en relatant le beau temps.

      Les gens qui n’ont pas faim qui se contentent de relater et discuter des faits. Je ne le dis pas pour vous.

      Et je vais vous dire ce que l’outrage :

      - mettre en danger la souveraineté du pays.

      Vous l’auriez compris, je ne suis pas la pour relater et discuter des faits, mais pour dire tout haut pourquoi Madagacar est pauvre, instable et que si rien ne change, que le gouvernement le veuille ou pas, la pauvreté va s’aggraver.

      Je n’ai pas un mandat électif pour le crier à l’Assemblée par exemple ou dans l’opposition dans le pays pour en faire l’exposé :

      - mais il y a le forum. Il n’est pas fait forcement pour blablater, vous savez.

      La base de la communication et le moment où on a compris qu’elle est efficace, c’était durant la 2e guerre mondiale. Cela marche.

    • 24 janvier à 00:49 | FINENGO (#7901) répond à diego

      Re Re Bondoir Diègo..
      A Partir de là je peux comprendre votre assiduité à être autant répétitif dans vos Post, car partant du principe de la communication, qui est censé à être vu de tous avec l’air numérique. Et je vais me permettre de dire que vos écrits a une chance sur deux a être lu par les intéressés et c’est déjà beaucoup.

      Enfin c’est un procédé parmi tant d’autres, je l’admets .
      Mais toute fois, pour avoir la certitude d’être lu, en mon humble avis, c’est de leur adresser un courrier directement à leur intention, avec toutes vos recommandations que je trouve excellentes dans l’ensemble, et sur lesquelles je ne porterais pas critiques, pour ne pas dire presque Jamais.

      Bonne continuation, et Bon courage !!!

    • 24 janvier à 00:51 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Lire ....Bonsoir..

    • 24 janvier à 15:58 | Turping (#1235) répond à diego

      Diego bonjour,
      - Votre question à Finengo :Comment se fait-il qu’on a toujours de crises institutionnelles répétitives à Madagascar ?
      - A moins que vous vous contredisez, sans reconnaître les faits : c’est parce que tous les prétendants successifs veulent le POUVOIR de L’ABSOLUTISME .Après un coup d’état ,quel que soit sa forme ,on créé un parti politique et il faudrait du temps pour que chaque prétendant parvienne un peu à restaurer de l’ordre.
      - Le cas de 2009 ,l’éviction de Ravalomanana ,comme Ratsiraka qui n’a pas reconnu l’élection de ce dernier nous le démontre .
      - Est-il étonnant après la traversée du désert de Hery ,d’essayer de trouver la virginité politique à travers la sénatoriale après les élections pièges à c.on ? alors que le PRM actuel a été rejeté par ses compagnons de route avec ce fameux article 54 ,
      - C’est bien de répéter pour la n-ième fois voir abêtir les interlocuteurs de parler incessamment de : constitution,institution , économie (macro ,micro ) ,reformes ,sociétés civiles ,....les thérapies ,alors que si n’essaie pas de trouver les origines en se posant la question ,l’histoire politique de ce pays pour en arriver dans la situation actuelle dans laquelle se pays se retrouve ,c’est absurde !
      - Personnellement ,tous les présidents successifs sont responsables.
      - Si vous êtes un pilote de ligne ,vous le savez bien que l’apprentissage ,ni la simulation des vols suffit pour être un bon pilote chevronné ,il y a aussi l’état mental // : Vous avez bien suivi ,l’accident de Germanwings,le vol 9525 de l’airbus A320 :
      - Le pilote ,commandant de bord qui affichait 6700 heures de vol à son actif ,avec 10 ans d’ancienneté n’a pu rien faire face aux attitudes suicidaires de son copilote ,embauché seulement au mois de Septembre 2013,n’affichant que 919 heures de vol ,un pilote dépressif ,un Certain Andréas Lubitz. Ce dernier avait profité le moment inopportun du commandement de bord ,qui allait vider sa vessie .Andréas a enfermé volontairement la cabine pour empêcher le retour de son collègue en manoeuvrant la descente en altitude de l’avion afin de provoquer un accident prémédité ,un homicide volontaire provoquant la mort de 149 personnes.
      - Depuis ,les responsables allemands ,les autorités civiles ,tous se sont posé la question comment faire pour éviter de tel drame ?
      - Avez-vous pigé la similitude avec les problématiques institutionnelles et,constitutionnelles à Madagascar ? c’est pareil depuis l’assassinat de Ratsimandrava !
      - Seulement ,on avait provoqué un coup d’état non élucidé ,sans connaître l’auteur principal .
      - Si l’autorité de l’état institutionnel était irréprochable ainsi que la paupérisation au fil des années ,pourquoi Ravalomanana aurait -il pu accéder au pouvoir et fouler au pied les institutions pré-existantes inébranlables ? Finengo vous a posé des questions que vous ne répondez même pas .
      - La problématique l’ami ,vu les dégâts causés par les coups d’état successifs ,comme un cancer métastase constaté ,ce qui est important c’est de se poser la question comment le malade en est arrivé là ? même si le remède palliatif existe à condition de prendre bien à l’avance des précautions pour irradier les tumeurs malignes dès sa formation (scanner ,IRM,....).
      - Vous parlez souvent d’un gouvernement d’union nationale ,une vision qui a été déjà mise en place par la diversité des membres du gouvernement venant de tout horizon .Le problème ne se pose pas là ,mais plutôt sur la conception politique de ce que c’est un Etat ?la forme sécularisée du pouvoir politique,la justice ,la sacralisation ,la souveraineté ,les sociétés civiles ,etc....Mais d’abord ,se poser la question comment retablir les autorités de l’état de droit ?
      - Là ,je vous renvoie à regarder vos copies ,vos tableaux de bord ,le checking avant de s’envoler (ne volez au dessus des triangles de bermudes) !
      Conclusion : l’histoire d’institutins fortes ,gouvernement d’union nationale ,constitution forte ,.....ne sont que du blabla inapplicables ,tant que la vraie démocratie ne règne .Les politicards ,les politicards doivent travailler véritablement sur la notion de la souveraineté nationale afin d’éviter que les pays puissants qui placent les marionnettes au pouvoir,même Ratsiraka qui prétendait être les alliés des Soviétiques ,Corée du Nord était sous la s.odomisation de la politique françafrique . Se poser la question pourquoi Ratsiraka ,malgré les crises institutionnelles de 2002 l’amenant à partir en exil s’était -il vengé en 2009 pour renverser son ancien rival ? tout commence par la résolution de ce problème endémique ,les coups d’état répétitifs avant de parler ;des institutions ,constitution ,économie ,....car la maladie incurable ,demande peut-être d’une vraie amputation, de la mort du système qui n’a pas marché .Ce que Hery essaie de faire ,c’est exactement la copie de ses prédécesseurs .Il est là depuis 2 ans ,est-ce que le nombre d’années comme 23 années du pouvoir Ratsirakitse ,l’absolutisme est la référence ,pour mûrir ,peut-être ?

    • 24 janvier à 16:05 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire : à moins que vous vous contredisiez !

  • 24 janvier à 00:21 | diego (#531)

    Bonjour Dadabe,

    Il n’est pas normal, pas du tout, que les enfants malgaches puissent avoir faim en 2016.

    L’autosuffisance alimentaire n’intéresse absolument pas les dirigeants successifs dans le pays. Pour une raison toute simple :

    - ils ne pourront plus spéculer sur le riz.

    Tout le monde sait ce qu’il faut faire. Quand je vivais en Asie, je sillonnais la Thaïlande, le Japon, le Vietnam trois pays qui sont très performants dans la culture de riz. Un nouveau venu dans ce club, c’est le Vietnam. Avant 1997, le Vietnam a fait à peine une récolte par an alors que la terre est fertile. Aujourd’hui, il en fait trois. La France l’a aidé via la coopération.

    Cela demande donc un gros investissement dans l’agriculture et des coopérations avec des pays qui en ont le savoir, la France par exemple, un des pays le plus performants dans le monde. Une création de métier, l’agriculture et la formation des futurs agricultrices et agriculteurs. La France encore une fois peut nous aider.

    Il suffit d’un voyage en France des responsables concernés pour mettre en place cette politique.

    Madagascar n’a pas de problèmes d’espace, la terre est prête et fertile. On n’aura pas, pas trop, besoin des pesticides. Le rendement sera donc au rendez-vous. Au premier temps, l’objectif doit être avant tout de répondre aux besoins locaux.

    Mais on ne le fait pas. Les dirigeants vont y laisser des plumes, en tout cas ils vont perdre une rente.

    • 24 janvier à 00:27 | FINENGO (#7901) répond à diego

      Diego, là votre Post me semble constructif, et dites vous bien que ce n’est pas pour vous flattez, car c’est du fond de ma pensée..

    • 24 janvier à 00:48 | Jipo (#4988) répond à diego

      Les dirigeants se contre foutent de la culture du riz, et du nombre annuel de récoltes, depuis 50 ans , ce n’ est plus une question de compétence, mais d’ responsabilité ou de je m’ enfoutisme.
      S’ enrichir le plus rapidement et dégager avec l’ argent détourné, aussi rapidement.
      Voilà en tout leur unique programme, et le seul qui ait un peu fait pour le Pays, vous n’ avez de cesse de l’ occulter, voir de refuser de le reconnaitre, je ne dis pas de voir, ce qui reviendrait quasiment au même.
      Alors que voulez-vous, on continue à patauger, pour ne pas dire flotter faute de nager vers quelque chose , sans programme, et donc objectif .
      Le problème majeur est là : pas de programme, pas d’ objectif, pas de but, un bateau à la dérive en quelque sorte ou chaque prétendant veut etre calife à la place du calife et ce de manière récurrente .
      Vous n’ avez de cesse de parler de Pays ingouvernable, mais encore faudrait-il avoir envie de le gouverner, tout le problème est là et nulle part ailleurs .
      Chacun veut etre aux manettes, mais sans en assumer la responsabilité, voir les devoirs, n’ en revendiquant que les droits .
      Tant que cela sera, le Pays sera à la dérive et non : ingouvernable , un manque de volonté avéré est édifiant !

    • 24 janvier à 01:06 | FINENGO (#7901) répond à Jipo

      Bonsoir Jipo,
      Un Point de vu respectable, sauf pour « le seul qui ait un peu fait pour le Pays » mais là il ne s’agit que de mon opinion personnel.
      Bonne Soirée !!!

    • 24 janvier à 01:13 | Dadabe (#9116) répond à FINENGO

      Hé bien, voilà ! J’ai toujours pensé que les gens de qualité ne pouvaient que se comprendre, à un moment ou à un autre. Je réagis bien tardivement mais peu importe, je suis ravi qu’un dialogue s’établisse entre Finengo et Diego dont le dernier « post » concernant le développement agricole est particulièrement pertinent.
      En effet, cher Diego, je partage absolument votre vision de l’inertie des politiques dans ce domaine (et même de leurs intentions malveillantes mais très intéressées pour leur porte-monnaie...). Je vous confirme que la France, pourtant en crise dans ce domaine comme en d’autres, possède une agriculture et, mieux encore, une industrie agro-alimentaires et des recherches agronomiques parmi les plus performantes du monde. Des visites de Malgaches, il y en a régulièrement et depuis longtemps. Mais cela reste lettre morte car la volonté politique ne suit pas. Un point aussi m’intéresse qui me vaut ici même quelques volées de bois vert : le poids des traditions rurales à Madagascar. Que cela plaise ou non, certaines habitudes (en particulier certaines méthodes culturales) sont des freins insensés au développement agricole. La population a triplé en soixante ans, pas la surface des terres cultivables ni la productivité des terres actuellement cultivées. L’exode rural (l’attrait des lumières de la ville) est un phénomène international mais dans un pays comme Madagascar il est douloureusement vécu : pas de travail en ville (pas d’industries...) et pas de mécanisation dans les campagnes désertées par les jeunes mais livrées aux dahalo. Je passe rapidement sur l’absence d’organisation syndicale agricole sérieuse pour lutter contre les abus des collecteurs (il est vrai, me semble-t-il, que la période « collectiviste » de Ratsiraka, alors « socialiste », avec des cultures planifiées en dépit du bon sens et des ventes forcées à l’État selon un prix plancher décourageant, a refroidi plus d’un petit propriétaire terrien...). Le sujet est vaste mais, je le crois, essentiel. Merci d’y apporter vos lumières. Je suis preneur.
      PS - Encore un mot : bien entendu que les « puissants » (à tout le moins leurs conseillers) lisent attentivement les forums, quels qu’ils soient, et que les services de renseignement intérieur décryptent tous les messages - Croyez-vous qu’il n’y a que les USA pour « espionner » les conversations téléphoniques, par exemple celles des Européens ? Face à la montée de l’intégrisme religieux et en raison de sa situation géo-stratégique dans l’Océan Indien, Madagascar est même un pays très écouté ! Croyez-le. Et il revient aux Malgaches qui aiment vraiment leur pays et qui rêvent d’une véritable démocratie de ne pas se taire. Chaque mot compte. Les petits ruisseaux font les grands fleuves. Un jour, les « puissants » cesseront d’entendre pour enfin écouter, puis ils comprendront et ils prendront peur et ce jour-là ils seront morts. L’Histoire du monde enseigne ceci depuis la nuit des temps : les peuples se sont toujours libérés du joug de leurs tyrans. Toujours. Même si cela peut prendre beaucoup de temps. Sur ce, je vais essayer de dormir un peu. A bientôt.

    • 24 janvier à 02:31 | FINENGO (#7901) répond à Dadabe

      Je vous dit Bonjour Dadabe,vu l’heure .

      Il ne s’agirait nullement pas de qualité Dadabe, et ceci sans vouloir vous contredire.
      Mais la logique des choses veut que, toutes personnes sensées, et digne de ce nom, doit pouvoir discuter, peut importe que l’on soit du même avis, de conceptions ou pas. Mais l’essentiel c’est de comprendre l’autre, même si sa position n’est pas la même que la votre.
      Pour preuve avec Diego, nous avions eu une discussion que je dirais d’assez âpre, pour une histoire dont j’imagine que le contenu vous le saviez, et après une explication inattendu de Diego, j’admets que son point de vu est aussi respectable, pour ne pas dire honorable. Mais pour cela il lui a fallu me dire les tenants et les aboutissants par rapport ce que je lui reproche, chose sur laquelle j’étais en attente. Car il est très rares que je m’oppose à ses réflexions, mis à part quand il se met en position de défense pour Mr L’Amiral que vous connaissiez par ses prouesses bolcheviks.
      Bonne Matinée et Bon Week-end !!!

    • 24 janvier à 11:28 | Jipo (#4988) répond à FINENGO

      Bonjour.
      En effet ce n’ est qu’ une opinion perso : quand bien même, après avoir vécu sous la révolution zozialiste et quitté le Pays, je suis revenu quelques années plus tard, et à ma plus grande surprise, Tana était propre, très peu de mendiants, chacun s’ activait, et était habillé correctement, même avec du made in China.
      Le bus étaient presque à l’ heure, et les routes : praticables !!!
      Les liaisons aériennes bien que chères, également à l’ heure, on aurait presque constaté que le Pays décollait ...
      Puis une deuxième révolussione, la presque mure orange et patatras de nouveau tout à recommencer, un vrai supplice de Tantale !
      Entre une dictature avec jirama et une sans, le choix ne se pose pas , même si cela peut contrarier quelques esprits chagrins.

    • 24 janvier à 13:04 | FINENGO (#7901) répond à Jipo

      Bonjour Jipo,

      Dans vos dires, vous avez en partie raison.
      Mais mes reproches à cet homme ne sont pas de là, mais de la façon dont il a gouverner, qui est comparable à son Prédécesseur et à son successeur. Faire du Profit sur le Dos du Peuple, et en regardant bien sa manière de faire, c’est que tous ceux qui ont été faits, étaient fais au profit de son enrichissement personnel, les Routes pour ces Bus, les Usines où ceux qui y travaillaient n’étaient que des pantins à son égard, les commerces devenues son monopole et pour beaucoup encore que je ne pourrais tous les citer ici. Sans compter le privilège hors du commun qu’il s’est octroyé, ne pas payer les Taxes, ni les impôts sur ses activités et ses richesses qui aussi sont assimilables à un vol de grande envergure envers l’Etat. Du Jamais vu.

      Et tout ceci peut se comparer au fait d’un « Délit d’initié »
      Qui est un délit très Grave, d’autant plus si on est Chef d’Etat.
      En tout cas c’est mon ressenti.

      Bonne journée et Bon week-end !!!

    • 24 janvier à 17:48 | zanadralambo (#7305) répond à Jipo

      Bonjour, Jipo.
      « Le seul qui ait fait un peu pour le pays », Diégo lui voue une haine tenace parce qu’il nous a débarrassés de la gangrène Arema et de son génie malfaisant.
      Comme vous, j’ai quitté le pays pendant que les Nord-Coréens et les Soviétiques prenaient la place des Français. 40 ans après, peut-on dire qu’on a gagné au change ?
      Vous êtes apparemment un partisan de Ravalomanana. Permettez-moi de mettre un bémol aux louanges que vous lui attribuez. Si son 1er mandat a été presque une réussite (en plus, il nous a délivrés de la peste amiral), le 2ème a été vicié par ces mêmes maux qu’on dénonce chez tous ceux qui arrivent à la tête de ce pays. Les 3 V sont une maladie qu’ils attrapent tôt ou tard. Se servir au lieu de servir. Celui qui fera le contraire n’est pas né apparemment. Hélas.

    • 24 janvier à 21:13 | diego (#531) répond à Jipo

      Bonjour Jipo,

      D’où la nécessité de renforcer l’État et les Institutions qui doivent rester et se renforcer dans le temps. Les élus ne sont que des locuteurs, de passage.

      Il faut que les politiciens le réalisent. Et les Malgaches le comprennent pour mieux exiger leurs droits et reconnaître leurs devoirs.

    • 24 janvier à 21:35 | Jipo (#4988) répond à zanadralambo

      Bonsoir à tous les deux, rien à rajouter, ne peux que reconnaitre devant l’ évidence, que mon enthousiasme est quelque peu écorné, j’ ai bien peur que la politique de nos jours soit devenue une drogue, comparable au crack .
      Dans ces sphères seule la corruption semble s’ y développer et gangrener, tous les administrations, comme ministères.
      Je pense notamment à G.Floss, ou les propositions et marchés juteux sont légions, et finissent tôt ou tard par vous faire faillir .
      Ces contrats se chiffrent par milliards et quand ça ne plait pas à Renimalala, il vous démolissent en commençant pas vous convoquer systématiquement à la DGSE pour vous soumettre à la question, et finissent très souvent par vous découvrir des affinités pédophile, pour mieux vous protéger.
      Pour en revenir à Ravalomanana, il est comme tous : faiblement humain, ce qui j’ en conviens ne lui donne aucune circonstance atténuante, et les méfaits commis doivent etre sanctionnés, de manière exemplaire de par son poste.
      Une commission indépendant devrait etre depuis toutes ces dirigeants successifs : mise en place, pour veiller au bon déroulement de leur mandat, que ce soit contrats, investissements , projets , programmes et naturellement le budget & aides, locomoteurs de cette « machinerie » sensée diriger un Pays.
      Je rêve un peu me direz-vous : soit mais je ne vois pas d’ autre solutions pour éradiquer définitivement toutes ces malversations, dérives, abus polymorphes,
      qui nuisent à l’ humanité entière et non seulement à un Pays en particulier.
      L’ exemple scandinave semble etre sur la bonne voie, mais qui, pour avoir le courage de s’ y atteler , la corruption étant tellement généralisée, l’ exemple de la lutte contre la mafia, comme les cartels, voir même le Vatican : n’ en sont que quelques exemples .
      Accepter de se battre vous donne une chance, refuser : vous avez déjà perdu, qui du bien ou du mal, voulons -nous, ne serait-ce que pour les générations futures , là réside l’ action humaine, voir une de ses raison de vivre .
      Bonne soirée .

    • 24 janvier à 21:51 | Jipo (#4988) répond à diego

      Avant de « reconnaitre leurs devoirs » , ils doivent impérativement les remplir avant d’ exiger quoi que ce soit !
      Un droit comme le respect se gagnent, mais ne « s’ exigent » pas !
      Etat de fait que les prétendants semblent s’ empresser d’ oublier des qu’ ils ont en place.
      Vous parlez toujours « d’ état fort », mais il l’est pour détourner toutes les aides comme il le fait, pour laisser les trafiquants évoluer en toute liberté, s’ il ne l’ était pas il ne le pourrait pas.
      Je crois plus à une corruption généralisée qui a gangrené tout les systèmes, politique, judiciaire, et bien sur économique le nerf de la guerre.
      Un problème d’ éthique, de morale, et de valeurs, qui sont partie en vacances, avec semble-t-il un billet aller simple et chacun veut ce billet, les filles comme les dirigeants hélas .
      Il est là le problème et ceux qui ont pu l’ avoir, n’ ont absolument plus envie de revenir .
      Tant que cela sera, que les dirigeants ne croiront pas en leurs compatriotes, en leur Pays, comment voulez vous avancer ; même avec un état fort, à moins que vous insinuiez une dictature ?
      Il est certain qu’ il y en a qui regrettent cette époque, mais ils ne sont pas majoritaire : heureusement , bien qu’ encore trop nombreux ...
      Le padsem et ses héritiers se garde bien de venir le cancaner au Pays, et pour cause !

    • 25 janvier à 08:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Jipo

      Vous voulez parler :
      - « Depuis le 18 juin 2002 ».
      Oui !
      Il y avait une équipe prête à « TRAVAILLER POUR L’INTERÊT COMMUN » des Malgaches malgré la « gourmandise » du Chef charismatique .
      Quelques rapaces sont revenus,à Madagascar et ont poussé le chef à reviser la « CONSTITUTION »,par crainte de l’arrivée de JACQUES SYLLA ,à la Présidence de la République Malgache.

  • 24 janvier à 05:06 | diego (#531)

    Finengo,

    Je dirais que cela ne fait pas longtemps que vous me lisez. Cela fait six ans que je réagis ici, et je n’ai pas changé d’avis ni des positions depuis ce temps.

    Je n’ai donc pas encore évolué, justement à l’image même du pays.

    J’ai un fil rouge, la crise institutionnelle. Ce sont mes interlocuteurs qui s’en écartent !!! Si vous avez le temps relisez ce que j’ai écrit, je n’élude aucune question...

    • 24 janvier à 12:12 | FINENGO (#7901) répond à diego

      Bonjour Diego,

      Je vous fais remarquer, que je n’ai pratiquement jamais porté critique sur le contenu de vos écrits. Sauf cas rarissime pour une cause que vous connaissiez ( Ratsiraka) que je mettrais uniquement sur le compte de la perception des chose à titre Personnel.

      La Seule et Unique chose sur laquelle, j’avais réagit par rapport à vos Post, c’était cette répétitivité des Propos que j’avais du mal à comprendre et à situer dans le temps.
      Et la question que je vous ai posé c’était de savoir la ou les raisons de cette litanie. Et pour ainsi dire, je n’ai jamais eu de réponse à mon questionnement, jusqu’à votre avant dernier Post où vous me relatiez vos Buts et vos intentions en rapport à l’air Numérique où tout le Monde est sensé d’utiliser pour s’informer et que quelque part tout le monde y est concerné.

      Je vous ai répondu par mon dernier Post, en ayant eu lecture du votre, que vous m’aviez éclairci concernant vos intentions, qu’ enfin vous aviez répondu à mes interrogations et que de ce fait, je l’admets que c’est un Moyen parmi tant d’autres.

      Mon but n’était pas de contredire ce que vous dites, et je pense vous l’avoir répété plusieurs fois, mais seulement, il me semblerait que vous étiez emporté par une fouge, de se dire être non compris et que vous passiez à chaque fois à côté de ma Question sans y répondre.

      Et comme je vous ai dit dans mon dernier Post, enfin vous m’aviez éclairé sur vos intentions, et sans objection, je l’admets, en vous souhaitant Bonne continuation et du Courage !!!

      Bon Week-end à vous !!!!!

    • 24 janvier à 12:15 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Lire : ....Emporté par une fougue....

  • 24 janvier à 12:02 | Rahasimbery (#8396)

    Les journalistes feignent-ils de ne pas comprendre que Le « système politique malagasy » n’a rien de démocratique ? Si entend-t-on par ce mot « une voie de légitimation des élus par les urnes », compte tenu des pratiques électorales lors de ces 70 dernières années, des fraudes en tous genres, et de la faible adhésion de la population à ce processus, qu’ils aient au moins la décence d’admettre que la démocratie n’y a jamais existé. L’existence politique requiert une « âme », une substance dans laquelle les êtres humains puisent leur raison d’être, leur identité, leur idéal et pour laquelle, ils sont prêts à mourir. L’âme démocratique à la malagasy, cependant, agit telle une force fantomatique ; tout le monde en est hanté mais personne ne s’y sacrifie. Cette dernière remarque s’adresse spécifiquement à tous les lettrés et à ceux qui se sentent ou qui appartiennent effectivement aux élites. En incarnant l’aspiration démocratique et son exercice « d’un point de vue purement constitutionnel (élus, magistrats et forces de l’ordre) _ son jeu (personnel pour nombre d’entre eux) », ils représentent « les agents fantomatiques _ ses jouets ». Et le peuple alors ? Il est ce sur qui s’exerce le spectre du pouvoir.

    Nous n’avançons absolument pas que la démocratie est souhaitable ou non, à Madagascar. Car nous émettrons ainsi une proposition politique découlant d’un idéal ou d’un jugement que nous aurions estimée pertinente alors même que la réalité fantomatique bat son plein. Les crises successives depuis le début de la « république malgache » la révèlent. Philibert ne fait pas exception. Le recoupement des données démographiques et de l’évolution de l’économie depuis 1960 par exemple montre une impuissance politique quant à l’anticipation (le long terme) et aux moyens mis en œuvre pour pallier les écarts induits par le passage de 5 à 22 millions de population, la stagnation des ressources produites et la persistance de la prédation (incluant le fait colonial). Celle-ci (bois de rose, saphirs, contrats juteux, valises diplomatiques etc.) constitue encore une part conséquente des transactions. Dans le monde animal, elle revêt une fonction régulatrice : le maintien de l’équilibre d’un écosystème, de la population des gazelles, de la prolifération des rats, d’une niche écologique etc. Chez les hommes, elle est une démonstration de force. Comme la politique n’est pensable qu’à l’aune d’une force rapportée à une autre, nos prédateurs ne font que reproduire la règle : le plus fort rafle la mise _ le plus malin dans certains cas, mais in fine, toujours est-il qu’il finit par s’incliner. Voici un jugement subjectif que nous assumons : les prédateurs malgaches aiment la politique fantôme parce qu’ils reconnaissent l’infériorité de leur force et cette situation leur offre une seule option qu’ils tentent désespérément de tourner à leur avantage : faire le malin en toutes circonstances. En vain, hélas !

    Ainsi la corruption s’explique par une redistribution calculée _ un pari risqué pour les petits joueurs _ des ressources tirées d’un rapport de forces inégal, cela afin de garder l’ascendant sur la partie subalterne. Sur le plan national, corrompre un supérieur hiérarchique dans la chaîne des agents fantomatiques signifie « s’assurer sa protection » dans les affaires et le conforter dans son rôle de chef. La pratique inverse ressemble d’avantage à une piqûre de rappel, « c’est moi qui fais la pluie et le beau temps » qu’à un désir d’alliance. On cherche toujours à s’allier les supérieurs _ Les femmes et les politiciens efféminés en connaissent tout un rayon, ils embrassent volontiers la main tendue car à leurs yeux, elle seule nourrit (sa « brutalité potentielle », rarement évoquée, les dissuade et les invite à la soumission) _ Les acteurs internationaux lorgnant les ressources malgaches, armés de leur cohorte de stratèges, comprennent rapidement cette logique élémentaire et s’y greffent le plus naturellement du monde. En s’appuyant sur leur supériorité numéraire, 1euros vaut 3350 ariary et leur ascendance psychologique (la victoire historique, l’étranger providentiel, le savoir magique), ils arrivent facilement à bout de la seule résistance : le prix du chef. « Peu cher » parce qu’il assoit son pouvoir sur une chaise fantôme. « Illégitime » parce que son autorité lui vient de la main tendue.

    Disons le terme pour désigner cet état de fait et que nos élites n’osent prononcer : domination. En tant qu’héritage de la colonisation, le système dominant par excellence, notre dispositif institutionnel actuel (les textes de lois etc.), crée et créera toujours des difficultés insurmontables. Aussi longtemps que l’on n’aborde la question de « l’âme », les débats techniques autour de la « constitution » ne sont que palabres de bas étage. Même un enfant est amène de comprendre qu’on ne construit pas un pont à coup de Dalloz. Toutes les modifications constitutionnelles que nous avons connues sont soit des aménagements personnels (la durée du mandat, les conditions d’éligibilité etc.), soit l’établissement des privilèges claniques (le partage ethnique des pouvoirs, le budget des députés etc.)…Par ailleurs, la constitution elle-même sert d’instrument aux agents fantômes.

    Bref, sans autonomie, les lois ne servent à rien : d’où viennent-elles ? Qui les ont créées ? A qui s’adressent-elles ? Ont-elles une âme ? Ont-elles un fouet ?

    • 24 janvier à 16:41 | Turping (#1235) répond à Rahasimbery

      Rahasimbery !
      Les faits ,les constatations sont là alors que les remèdes palliatifs chimio-thérapeutiques sont quasi absents.
      - En parlant de l’absence de la démocratie ,le pouvoir de « l’absolutisme » ,un mot que personne n’ose lâché ,malheureusement fait partie des héritages politiques depuis des lustres .
      - Depuis l’indépendance octroyée sous dépendance ,l’explosion démographique ainsi constatée ,il n’y a pas eu de vrai développement constaté sur le long terme où l’arrivée d’un prétendant au pouvoir est comme un concours circonstanciel pour relever le défi dans l’esprit de l’union national afin d’améliorer le sociétal .
      - Les coups d’état répétitifs ,successifs ,répétitifs le démontrent à travers la guerre tribale latente sans le dire (mort latente).Les responsabilités de ce désastre incombent les élites gasy ,comme les cerveaux venant de l’extérieur à gérer la situation .Les pays puissants ont besoin des matières premières .F.outre le bordel ,ou créer des guerres civiles sont les armes efficaces .Derrière la partie immergée de l’iceberg se cache quelques choses.
      - Si Madagascar n’avance pas ,ce qu’il y a plus d’usurpateurs (des traîtres)que de vrais patriotes pour faire avancer ce pays .
      - La nation ,l’état de droit ,la souveraineté ,ne sont que des logorrhées importées de l’outrance pour adouber les esprits faibles.

  • 24 janvier à 12:38 | FINENGO (#7901)

    Bonjour Rahasimbery,

    Ne mettons pas tout sur le dos des journalistes. Dans un Pays comme le notre, les Journalistes sont liés à beaucoup de chose, pour ne citer que la la censure, qui souvent les rendent sourds et aveugles pour pas mal de faits et d’analyses.
    Mis à part cela, vos écrits dans son ensemble me parait, un excellent miroir, qui reflète bien ce qui se trame au Pays.
    Bon Week-end !!!!

  • 24 janvier à 20:52 | diego (#531)

    Bonjour Turpinng,

    Ne vous vexez pas, mais je ne vois pas du tout la similitude entre la crise institutionnelle malgache et le suicide d’un homme malade, non detecté à temps, qui a entrainé dans sa folie la mort des gens qui n’ont rien avoir avec son histoire.

    Je ne vois pas non plus sur quoi vous voulez m’interpeller, ou sur quoi votre avis diverge du mien, politiquement et économiquement s’agissant de Madagacar ?

    Il y a des millions d’heures des vols chaque année sur deux ou trois accidents dans lesquels on pourrait constater 50 à 300 pertes de vie humaine et dans 70% de cas, la responsabilité des équipages est constatée. À chaque accident, la sécurité aérienne s’améliorer, car on corrige les défauts qui n’ont pas été détectés durant les phases de constructions, assemblages, de mise en service et surtout donc d’apporter à chaque fois de l’amélioration dans la formation des équipages et tout ce qui s’y rattache.

    Ceci dit, je vois bien où vous voulez en venir, sauf qu’une crise institutionnelle ne concerne pas les rapports entre l’homme et les machines.

    Une crise institutionnelle est par définition une crise qui touche en partie ou totalement la Constitution et les Institutions d’un pays, mécaniquement, ce genre de crise aurait des incidences sur l’ensemble des pouvoirs publics et tous les appareils de l’État. Qu’on le veuille ou pas, c’est le cas.

    Maintenant, je pense qu’il y a une véritable méconnaissance des élites et les politiciens malgaches de ce qu’est une crise institutionnelle. En tout cas, majoritairement, ils n’ont pas pris conscience que cela peut avoir comme conséquence sur le plan politique, leur domaine et sur le plan économique. Un domaine qu’ils ne maitrisent manifestement pas très bien.

    Un pays ne sort pas tout seul et avant longtemps d’une crise institutionnelle sans l’initiative de la majorité des leaders politiques et les élites et les membres de la Société Civile, influents, dudit pays.

    Il y aurait une crise institutionnelle lieu parce que les politiques et les élites jugés que la Constitution et les Institutions ne répondaient plus, ou ne correspondaient plus aux aspirations du pays et du son peuple. Cela ressemble un peu à l’image des pays qui réclamaient à la France affaiblie par la guerre, leur indépendance dans les années 60. On voit bien qu’une crise institutionnelle ne ressemble à aucune autre crise, car les acteurs politiques vont devoir à faire alors avec la Constitution et les Institutions de leur pays et vont devoir à faire avec l’État, tous les appareils de l’État donc :

    - c’est un peu prétentieux de la part des femmes et des hommes qui entraineraient leur pays sur ce chemin-là.

    Le drame pour Madagascar c’est que personne, y compris la HCC ne sait pas ou ne dit pas clairement dans quelle République sommes-nous finalement. Personne ne veut dire dans la IIIe, et personne n’ose prononcer dans la IVe :

    - en constatant tout simplement qu’on a entrainé le pays dans un mauvais pante.

    Il faut faire demi-tour si on ne veut pas s’abimer dans le fossé, mais pour l’instant, personne n’a le courage de le dire.

    Cela viendra, j’espère tout simplement qu’on ne va pas attendre que tout monde aurait faim et descende dans la Rue pour tout saccager pour le faire.

  • 24 janvier à 22:39 | Mihaino (#1437)

    Je dois recommencer tout car le modérateur a bloqué encore ma 1ère réaction !
    - Primo , les réactions de Rahasimbery , de Turping , de Finengo et bien sûr de Diego , jamais supprimée malgré son mot BE .TABORY ont attiré mon attention car elles sont intéressantes .
    - Secundo , je remercie particulièrement Isandra de pouvoir recopier une fois ma réaction que j’ai transférée sur MIDI-MCAR , destinée pour MT.COM !
    - Tertio , connaissant Diego virtuellement depuis 6 ans , je suis à même de dire qu’il a fait d’énormes progrès dans ses rédactions et qu’il n’a pas changé d’un iota dans ses convictions & visions qu’il défend becs et ongles ! Nous avons plusieurs points de divergences et de convergences évidemment.
    Il m’a devancé sur les solutions concernant l’ AGRICULTURE car il faut bien reconnaître que notre PAYS reste avant tout agricole avec 80% de paysans qui travaillent la terre ! Inutile de détailler que les billets de banque et les devises ne seront jamais comestibles . PRODUIRE à outrance, selon le Directeur de notre Banque centrale , est un des remèdes pour nous sortir de cette crise infernale et croyez-moi que MADAGASCAR SERAIT UNE MAIN NOURRICIERE dans cette zone de l’Océan Indien si nos Dirigeants ont une vraie politique de développement ! Au lieu d’encourager les investissements créant des emplois , ils nous font de longs discours démagogiques pour garder leurs sièges !
    Je m’arrête là de peur que le fameux modérateur avec son filtre automatique"antispam’ supprime cette réaction !

  • 24 janvier à 23:10 | diego (#531)

    Bonjour Mihaino,

    Ah le petit coquin, mais il écoute aux portes !!!! Vous êtes jaloux ma parole !!!!

    Maintenant que vous me rappelez, je suis mort de rire, j’ai écrit cela ? J’en ai été sûr que les enfants étaient déjà au lit Mihaino, alors je me suis laissé aller.

    Concernant l’agriculture, je crois qu’on avait déjà eu cette discussion-là, mais il n’y avait pas de suite parce que je devais m’absenter.

    Il faudrait qu’on le continue dès que l’occasion se présente, c’est trop important pour nous. Et qui sait, peut-être que les gouvernants écouteraient aux portes.

    Les bonnes idées, les personnes de bonne volonté les prennent sans se poser beaucoup des questions.

    Il suffit de peu de chose pour que Madgascar devienne autosuffisant. Je dois rappeler aussi que j’avais déjà eu aussi cette conversation avec notre DOYEN :

    - Mr Ramahefarisoa !

    Dont MT peut bien remercier par sa contribution dans le forum :

    - une personne qui me dit Madagascar aux Malgaches chatouille mes oreilles et attire ma curiosité.

    Bon dimanche, cher ami !!

    • 24 janvier à 23:18 | diego (#531) répond à diego

      Et bien sûr, pas plus tard qu’hier, on avait parlé de l’agriculture avec Dadabe.

      Bon dimanche !

    • 24 janvier à 23:54 | Dadabe (#9116) répond à diego

      Oui et Dadabe tente en vain d’envoyer un commentaire... Suis-je interdit de séjour ?

  • 25 janvier à 00:03 | Dadabe (#9116)

    J’ai écrit cela dans la nuit de samedi à dimanche (une petite insomnie...) et ce commentaire s’adressait notamment à Finengo qui contestait un propos de Jipo. Mais, pour d’obscures raisons informatiques, je n’ai pu poster ce commentaire un peu long (et même franchement trop long !). Je vous le livre tel quel, un peu tardivement...
    "Concernant Ravalomanana, Finengo, je ne vous suis pas. Et Jipo a bien raison. C’est ainsi et rien ne sert de crier avec les loups. D’emblée je précise et rappelle (car je l’ai plusieurs fois écrit ici même) que j’étais, dès fin 2001, très prévenu contre RA8 (en particulier car je n’aime guère les self-made men milliardaires qui portent la bible à la place du portefeuille. C’est douteux...). Quelques semaines avant qu’il ne se déclare candidat à la présidentielle contre Ratsiraka (un dictateur qu’il devenait urgent de virer manu militari !), j’ai croisé Ravalomanana à Fianarantsoa où il déjeunait avec le fameux et infréquentable Pety. Cela aussi me rendait le personnage inquiétant même si je comprenais bien qu’il faut parfois pactiser avec les diablotins pour virer le diable....
    Mais, car il y a un mais, j’avais mal estimé le désir de changement du peuple. La quasi guerre civile opposant les partisans de Ratsiraka (celui qui fit exploser les ponts et vider les banques centrales à son profit avant de fuir comme un minable à Neuilly-sur-Seine) à ceux de Ravalomanana qui étaient très jeunes (!) et enthousiastes m’a ébranlé. A l’évidence, un deuxième tour aurait éliminé RA8 avec les bourrages d’urnes de Ratsiraka. La communauté internationale, toujours prudente, n’a d’ailleurs rien dit face à cette prise de pouvoir du « nouveau JFK de l’Océan Indien ».
    Comme le souligne Jipo, j’ai vu les routes se reconstruire, les écoles reprendre des couleurs ainsi que les dispensaires, j’ai vu la fibre optique remonter de Tulear à Tana, j’ai vu des familles modestes pouvoir acheter des yaourts à leurs enfants (donc du calcium, si nécessaire aux petits !), j’ai vu les poubelles être vidées et les commerçants se frotter les mains. Il y avait de l’espoir et on ne parlait pas de délestage ni d’insécurité : à l’époque je conduisais moi-même, pour le plaisir, une vieille 505, du nord au sud et de l’est à l’ouest, et je n’ai jamais connu le moindre problème, même à la nuit tombée. Les touristes ont commencé à venir et le parc hôtelier (aujourd’hui à l’état de ruines) a poussé comme des champignons. Je continuais à ne pas trop aimer RA8, notez-le, mais la jeunesse portait des tee-shirts à son effigie et, en tant que vazaha il me fallait bien me taire... D’autant que RA8, en homme d’affaires avisé, créait des emplois, beaucoup d’emplois ! Il ne payait pas de taxes ni d’impôts ? C’est vrai. Mais les emplois créés créaient aussi des richesses bien supérieures à ces taxes et impôts. D’ailleurs, le niveau de vie augmentait et la classe moyenne malgache (aujourd’hui en voie de disparition) y croyait !"
    Ce sont les gros crickets (les Karanas, disons-le franchement, ainsi que les grandes familles de Tana et quelques milliardaires d’Imady, par exemple, haut-lieu du trafic de toka gazy et de cannabis local) qui n’ont pas du tout apprécié l’appétit d’ogre du petit laitier... Et puis l’homme est devenu un rien autocrate, c’est indéniable. Face à lui, il n’y avait, faut aussi le dire, que des minables de la politique la plus nulle du monde, des profiteurs, des vulgaires, des assoiffés de fortunes rapides. Pas un démocrate à l’horizon ! Pas un homme d’État respectueux des institutions républicaines ! Pas un parti politique digne de ce nom, pas un syndicat un peu évolué... RA8 avait un boulevard ouvert devant lui, pourquoi se gêner ? Et, il faut l’avouer, il ne s’est pas gêné. Mais il n’en est pas le seul fautif.
    Le hic ? Car il y a eu un hic, bien entendu : la France n’a plus voulu de RA8, les USA non plus (cher Coca-Cola !). Alors, priés d’y croire, on nous a servi la terre des ancêtres vendue à Daewoo, un Air-Force One trop coûteux (pas plus que les avions privés loués par le petit Rajoelina durant les cinq années de Transition !). On m’a même doctement expliqué que la volonté de peindre en beige les taxis était une atteinte insupportable à la démocratie malgache et que seul un dictateur pouvait imaginer cela (Faites donc le tour de toutes les capitales du monde...) !!!! Bref, quand la bêtise s’y met, elle ne s’arrête pas très vite. En clair, les autres gros crickets (ceux qui ne sont pas nécessairement malgaches) et un vieux dictateur revanchard qui ne voulait pas mourir avant d’abattre son tombeur ont trouvé très bien de mettre en place une petite marionnette inculte, ex-DJ qui avait profité de la fortune de son épouse pour créer une boîte de communication puis quelques radios et télévisions dénuées de talent mais fortes en propagande. Quelques morts plus tard, ce fut fait. Exit RA8, bonjour Bac-8 ! Avec en prime, des militaires d’une rare nullité mais plus convaincus que jamais qu’ils pouvaient désormais faire ce qu’ils voulaient.
    Une fois encore, Madagascar s’était laissé mener par le bout du nez. Il revenait au peuple (et non à quelques milliers de 4’mis mal payés pour manifester au centre de Tana) de refuser ce président qui avait d’ailleurs été très bien réélu en 2007 et qui était donc légitime, qu’on l’aime ou pas". (Le reste ne passe pas, trop long...)

    • 25 janvier à 00:50 | Jipo (#4988) répond à Dadabe

      Postez-le en plusieurs fois .

    • 25 janvier à 00:53 | FINENGO (#7901) répond à Dadabe

      Dadabe Bonsoir,

      Je suis bien désolé de vous décevoir, au sujet de Ravalomanana.
      Je n’ai guère contredit Jipo dans le sens que Ravalomanana n’a rien fait de bon minime soit-il.
      Mais Par contre je n’ai fait que relater, le pourquoi du va mieux du temps de Ravalomanana.
      Pour les faits que vous veniez de citer à son sujet je n’ai aucune objection non plus car c’est du pareil au même que celui de Jipo.
      Mais je ne suis pas d’accord, mais pas du tout avec sa manière de faire en tant que chef d’ Etat, mis à part que l’on veut admettre que ce dit comportement est tout à fait normal et dans les règles d’autant plus pour Un Chef d’Etat.
      Mon jugement ne peut-être qu’une relativité en soit.

      Relisez bien mon Post Dadabe, car en Gros, pour raccourcir, j’ai dit ceci au sujet de Ravalomanana, il a donné certes, mais pour mieux se servir. Et cela dit c’est loin d’être du donnant donnant dans le rapport de Gain. Après tout ce n’est que mon Point de vu, et certainement que d’autres en ont les leurs.

      Bonne soirée !!!!

    • 25 janvier à 06:31 | elena (#3066) répond à Dadabe

      Jolie rétrospective et heureuse de votre retour et de vous lire à nouveau ! Vous donnez, avec d’autres contributeurs, de la hauteur dans les échanges , et c’est très agréable à lire.
      Tohizo !!

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 342