Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 10h02
 

Education

Retour de la langue anglaise à l’école primaire, appréhension des enseignants

mercredi 1er avril 2015 | Léa Ratsiazo

Le ministère de l’Éducation nationale a décidé d’introduire l’enseignement de la langue anglaise dans l’école primaire à Madagascar c’est-à-dire dans les Écoles primaires publiques (EPP). Le Conseil national de l’éducation est en train d’étudier cette question et va déterminer la faisabilité et surtout à partir de quel niveau les cours d’anglais seront-ils dispensés aux élèves du primaire. Les parents d’élèves sont divisés face à cette décision. Une partie des parents se déclare ravie et espère ainsi que le niveau des élèves des écoles publiques sera relevé. Certains parents restent quand même sceptiques quant à la mise en œuvre de cette décision.

Les enseignants par contre redoutent fortement la mise en œuvre de ce nouveau programme. Et pour cause, la grande majorité des enseignants, dans le primaire notamment, ne maîtrisent pas du tout l’anglais et approximativement le français. « Comment pouvons-nous enseigner quelque chose que nous ne maîtrisons même pas ? » demande une directrice d’EPP à Sabotsy Namehana. Rappelons que plus des deux tiers des cours dans les EPP sont assurés par les maîtres FRAM dont la plupart n’ont reçu aucune formation pédagogique et ne disposent pas de compétences requises pour l’enseignement de base.

L’initiative en soi n’est pas mauvaise mais il faut qu’elle soit bien pensée, bien étudiée et en concertation avec les professionnels de l’éducation mais non le fruit d’une inspiration subite des politiciens, selon certains enseignants. « Nous avons déjà la mauvaise expérience avec la malgachisation qui aurait dû être une réussite si sa mise en œuvre avait été bien préparée et bien étudiée mais pas précipitée et pour des raisons idéologiques plus qu’éducatives » constatent-ils. Ce sont des leçons à retenir pour le futur car des générations entières ont été sacrifiées inutilement pour ce genre d’initiative non préparée. Les générations de la malgachisation ne maîtrisent ni la langue maternelle ni la langue de Molière !

Il faut des années d’études, de préparation et de concertation avant de lancer ce genre de programme selon les professionnels. Il faut des outils pédagogiques, dont notamment les livres pour les enseignants et pour les élèves. C’est la moindre des choses au 21 ème siècle ! Il faut aussi et surtout former les enseignants qui vont dispenser les cours… Que l’État ne se précipite pas pour introduire l’anglais en primaire pour la prochaine année scolaire souhaitent-ils !

15 commentaires

Vos commentaires

  • 1er avril 2015 à 09:07 | betoko (#413)

    Encore des paroles en l’air pour amuser la galerie , En effet quel instit fram possède une bonne formation en anglais , déjà dans les lycées publiques avoir une licence en anglais ne suffit plus
    Un chiffre confidentiel que le ministre de l’éducation nationale n’a pas envie de révéler au public , environ 6 millions d’élèves sont scolarisés dans tout Madagascar et seuls 240 000 arrivent en classe terminale pour diverses raisons , pas assez d’instit ou de prof et ou ils sont très mal formés ou pas formés du tout , les parents n’ont pas assez d’argent pour envoyer leurs enfants à l’école etc...

    • 1er avril 2015 à 17:48 | Gérard (#5118) répond à betoko

      Ha ha ha ! c’est à se tordre de rire, comme si c’était une priorité que d’apprendre l’anglais alors que l’illettrisme est une règle générale à Madagascar. Par contre c’est une très bonne idée pour encourager les malgaches à fuir vers les pays anglophones.
      Au lieu d’apprendre des choses vraiment utiles.

  • 1er avril 2015 à 10:16 | jules (#2904)

    Avant d’apprendre l’anglais aux élèves ,il serait pêut etre judicieux de scolariser les enfants !!
    Ca s’appelle ,péter plus haut que son c.u.l , et s prendre les gens pour des c.o.n.s.
    Un grand merci à la belle vague orange qui a jeter hors de l’école des milliers d’enfants.
    Mais comment continuer a piller un pays ,si la population a de l’instruction ???

  • 1er avril 2015 à 10:22 | Scipion3926 (#6636)

    poisson d’avril ?

  • 1er avril 2015 à 10:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Quelle c..onnerie !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 1er avril 2015 à 11:31 | takaka (#8449)

    Hao ary io ?
    Iama fany.
    Indy io ?
    Very i Aoely.
    Alaovy io.
    Sa mitapy !

  • 1er avril 2015 à 13:08 | valoha (#7124)

    Tsy dia misy maharatsy azy ny fianarana ny teny vahiny toa ny Angilisy ho an’izay afaka aloha izao.
    Tsy Ny Malagasy maro an’isa aloha no afaka mianatra ny teny vahiny izao. Hilaintsika anefa ny fahaizana azy ireny, ny fahafantarana bebekokoa ny hafa mba hahafahana mifanerasera amin’izy ireny any aoriana any, ny fivoaraha ara teknolojia, ara-siansa.
    Ny mahamaika izao aloha dia ny fampianarana manoratra sy mamaky ny maro an’isa. Mampiditra azy ireo an-tsekoly. Manangana sekoly any ambanivolo lavitra rehetra any. Mandefa mpanabe any amin’ireny toerana ireny. Manitatra ny fahaizan’ny mpanabe mampita ny fahaizana sy fahalalany. Manabe ara-maha-Malagasy ny zanantsika rehetra fa tsy haka tahaka fahatany ny fomba vahiny. Ny an’ny tena aloha, vao ny an’ny hafa raha mety amintsika sy tsara no mifanaraka @ ny zava-misy eto izany.
    Ny teny Angilisy dia hilaina mihitsy maneran-tany, ary tsara tokoa isika mahay, indrindra fa ny mpikaroka Malagasy rehetra. Na dia ny mba mamaky lahatsoratra ao @ ny tranokala fotsiny aza dia hilaina tokoa io fiteny vahiny io. Tsy manakana ny tsy hianarana ny fiteny vahiny hafa toa ny fratsay, sinoa, rossiana, japany, sns...velively izany. Araka izay zaka dia tombony ho antsika avokoa... Ny mety amintsika anefa dia ny maha-maika aloha - mampianatra sy manabe ny kilonga maro an’isa mba tsy ho mora ambakaina toa ny miseho ankehitriny etsy sy eroa, na ao amin’ny andrim-pitondrana aza izany - izay mahamenatra fatratra tokoa no mahita izany !!

    • 1er avril 2015 à 15:59 | Razaka (#7817) répond à valoha

      Je suis d’accord avec ce que vous dites Valoha, malgre des vocabulaires que je ne maitrise pas encore.

      Ce serait genial si l’Etat Malagasy peut concretiser une telle Reforme de l’Enseignement..
      Mais avant, il faut etre serieux, car il y a tellement de choses a faire en amont.Vraiment beaucoup de choses a faire avant dans le cas de Madagascar.

      Une fois forme à la hauteur des defis, les Enseignants doivent absolument avoir des Salaires conformes à la valorisation de l’education et de l’enseignement. Si non les Diplomes ne peuvent vivre que faire d’autres choses. Quel Gachis !!

      En general, quelques langues etrangeres sont indispensables a l’international comme l’Anglais, l’Espagnol, le Mandarin ou meme le Japonais.
      Peut-être subjectif de ma part, mais ayant vecu moi-meme tout le temps dans des Pays anglophones, je remarque des relatives difficultes des etudiants francophones dans beaucoup de domaines de l’enseignement et ceci y compris quand ils travaillent dans des Societes Internationales.

      Tsy mahamenatra fa de eto ampianarana teny Malagasy ko ny tenako.
      Misotra Betsaka an’i :
      Caro - Tsimahafotsy ary i Sendramandalo, Forumistes nanome torohevitra tsara.

      Ilay Accent na Pronciation no tena sarotra betsaka amiko ry VALOHA.

    • 1er avril 2015 à 20:35 | valoha (#7124) répond à Razaka

      Aza mba kivy mihitsy raha ny tenintsika no resahina. Io no maha-izy Ny Malagasy. Aza avela fa hay foana io, ary arahana fankaherezana mafy tokoa. Finaritra ny tena raha toa anao avokoa ny namana eto @ ny MT mitady hanadino ny teny Malagasy ! Mahereza !!!
      Rehefa mba miova ifotony ny saina entina mitondra ny tany dia manaraka ny fihetsika sy ny fanapahan-kevitra rehetra. Na karaman’ny mpampianatra izany, na ny rafitr’asa isan-karazany, na ny enti-manana, sns...dia hisy tokontaniny rehefa mba miara-mifandinika, mifampiera, misalahy ny Malagasy rehetra. Tsy misy tsy vita izany rehefa miray hina sy mifarimbona na aiza na aiza rehefa eto @ ny Nosy Malagasy isika. Isika no anton’io, ary iaraha-mahalala fa ny fanabeazana no fototr’izao tsy fandrosoana izao. Voadona mafy ny fampianarana eto. Simba ny soatoavina ! Mila sy andraikitra @ ny lafiny rehetra ny miara-manorina izany, ao anatin’io ny fampianarana mamaky teny Malagasy sy ny manoratra azy. Tsy mora izany. Maro ny zaza Malagasy no tsy an-tsekoly. Mila ny enti-manana. Mila manonta boky maro, mila taratasy maro, fitaovana, sns...
      Rehefa miara-mifampikaon-doha anefa ny Malagasy dia vita foana ny anaran’io. Manana harena azo avadika malaky sy maharitra isika hanarenana ny tsy nety hatr’izay. Ny saina, ny foto-pisainana enti-mitantana no mila miova mirona mankany @ ny maha-Malgasy antsika - dia ny soatoavina izany. Io no fanalahidin’izao adalana, vono-olona, fitiavan-tena, kolikoly manadala ny vahoaka Malagasy eto izao. Samy mandray ny andraikiny avy mirindra, milamina am-pirahalahiana hitsinjovana ny taranaka sy ny ho avin’ity Nosy ity ! Tsy manakana antsika izay afaka hianatra sy handalina fiteny vahiny toa ny Angilisy izany. Hilaina ny fiteny vahiny, ary tsara raha ifotony no hanombohana azy raha efa mahafehy ny teny Malagasy tsara ny kilonga !

  • 1er avril 2015 à 13:49 | Saint-Jo (#8511)

    Wow ! What April fool !
    Don’t forget : today is the 1rst of April !

  • 1er avril 2015 à 14:17 | MAHITSITENY (#8793)

    Tsy azo ihodivirana ny teny Anglisy Ranona a !

    Ireo olona zatra miaina @ « sous france » ihany no mangovitra @izany.

    Koa mianara fa

    « FIANARANA NY FIAINANA » !

    Ary izao no tadidio sy ataovy vain-dohan-draharaha :

    « ANDRIANIKO NY TENIKO, NY AN’NY HAFA KOA FEHEZIKO »

    • 1er avril 2015 à 17:17 | nirina (#7023) répond à MAHITSITENY

      Pour reussir au niveau international il faut une bonne maitrise d au moins 3 langues.
      Dans les compagnies multinationales l anglais est la langue de communication, ce n est pas concu comme langue etrangere.
      C est apres l anglais qu on demande le nombre de ( allemand ou/et francais, ensuite la langue officielle du pays ou nous sommes implantés, enfin russe ou mandarin, ou ... ) langues que nous maitrisons.
      La connaissance des autres langues europeenes (espagnole, portugais, etc) a de la valeur si nous sommes implantés dans un pays de cette langue.

      Un(e) eleve malgache en primaire ne MAITRISE aucune langue : seulement 1/4 de connaissance du malgache et 1/2 du francais.
      L obstacle a l apprentissage de la 3 eme langue (anglais) reside dans cette non maitrise du langage parlé et ecrit.

      Il faut commencer a introduire l anglais sinon la chance de reussite restera toujours le privilege des familles aisées ou les enfants maitrisent (assez) bien le francais et ca facilite (finacierement aussi) l apprentissage de la 3 eme langue.

      Ce ne sera pas facile, mais je pense que Madagascar n a pas d autre choix que de commencer a introduire petit a petit l enseignement de l anglais. Il y aura beaucoup de defis a surmonter, c est clair.

      Donnons une chance a nos (petits) enfants pour reussir a l international !

    • 1er avril 2015 à 21:24 | MAHITSITENY (#8793) répond à nirina

      Anisan’ny maha-izy azy ny Firenena iray sy fototry ny kolon-tsainy ny teniny !

      Rehefa mafy orina ao anatin’ny olona iray ny maha-izy azy (« valeur ») dia moramora kokoa ho azy ny miatrika ny tontolo ary TSY MENATRA @ANANANY izy !

      Rehefa tsy mahafehy an’izay kosa ilay olona dia jereo tsara ny zava-misy ankehitriny :
      - MALAGASY misekoseko ery fa tsy miteny afa-tsy teny Vahiny NA DIA MALAGASY AVOKOA AZA NO IFAMPIRESAHANA !

      - MALAGASY MIFORI-DRAMBO RAHA VAO MAHITA VAZAHA ; hany ka na dia BAC-6 aza ilay Vazaha dia ekeny ihany ho Mpibaiko azy izay Bac+16 !

      Ary io fananana sy fitazonana ary fiarovana ny maha-izy azy io no mampatanjaka ny Jiosy ; ka ifaliany sy ireharehany !

    • 1er avril 2015 à 23:31 | nirina (#7023) répond à MAHITSITENY

      A part quelques stéréotypes je partage votre vision.
      Je - avec mon age - fais partie de ceux qui n ont pas appris le malgache a l ecole. En ce temps la au lycée nous avons eu 2 ou 3 heures par semaine de litterature malgache.
      J accepte que beaucoup de malgaches ne savent pas parler malgache, mais parlent plutot du creole (vocabulaire mi malgache mi francais, conjugaison francaise de verbe malgache, etc). C est notre realité.
      Le fait de ne pas apprendre en primaire dans sa langue maternelle est un handicap pour la plupart des eleves. Quel avantage pour les enfants qui ont la chance d apprendre dans leur langue maternelle (ceux qui ont vecu dans ces pays la peuvent le temoigner). Un avantage de compréhension. Les autres pays aussi ont leur langue maternelle, ils apprennent dans leur langue, mais pas pour se vanter.
      Je connais beaucoup de malgaches qui reussissent et beaucoup d autres qui n ont pas eu la chance de reussir. J accepte que j ai de compatriotes qui ont des complexes devant des etrangers, je pense que c est humain comme avoir le trac d affronter un public.
      Il faut preciser que le fait et le droit de diriger n est pas question de diplome, mais question de delegation de pouvoir, precisons que ni Bill Gates ni Steve Jobs n avait que Bac+1.
      Si vous avez eu la chance de vivre dans des environnements juives vous vous debarassez de ce stereotype juif, chez eux aussi la proportion de reussite personnelle est a peu pres le meme que dans d autres pays.

      Je partage totalement vos idées sur la necessité de la langue malgache. Chapeau pour votre exploitation d idée en malgache !

      Comptant sur votre comprehension de ne pas pouvoir ecrire en malgache.

  • 2 avril 2015 à 15:25 | Albatros (#234)

    Il y a une langue, à Madagascar, qu’il est inutile d’apprendre à l’école c’est :

    « la langue de bois » !!!.

    Les politiciens la maitrisent parfaitement depuis très longtemps.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 498