Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 septembre 2016
Antananarivo | 11h16
 

Environnement

Trafic de bois de rose

Réponse acerbe du Premier ministre à la CITES

mercredi 20 janvier | Mirana Rabakoniaina

Les autorités malgaches n’ont pas du tout apprécié les décisions, remarques et communiqué publics de la CITES (Convention sur le Commerce International d’Espèces Menacées de Faune ou Flore Sauvage), sur le trafic de bois de rose, c’est le moins qu’on puisse dire. En tout cas le Premier ministre Jean Ravelonarivo était amer en répondant aux questions des journalistes relatives à cette décision de la CITES « tout le monde peut dire ce qu’il veut, rétorque-t-il, nous avons fait beaucoup d’efforts malgré les allégations de certains. Je ne peux pas empêcher quiconque de dire ce qu’il veut. J’ai la conscience tranquille ».

En tout cas, l’opinion publique malgache et apparemment la communauté internationale à travers la CITES ne font que constater que le trafic de bois de rose prospère de plus belle et que les déclarations d’intentions et innombrables lois censées mettre fin à ce trafic n’ont donné aucun résultat jusqu’ici.

La CITES a remarqué que les autorités malgaches s’empressent surtout de vendre les bois saisis en « oubliant » de lutter contre le trafic ironise le Journal « Le Monde ». Mais la CITES ne se laisse pas faire.

Madagascar devrait redoubler d’efforts en matière de lutte contre la fraude (…) avant de penser à négocier la restitution des bois saisis. Pour la CITES, il n’est en tout cas pas question d’autoriser des ventes sans s’assurer de la destination finale de l’argent. « Dans les circonstances actuelles, remettre les bénéfices des ventes aux enchères à Madagascar au lieu de les placer dans un fonds sûr pourrait créer une incitation perverse à la poursuite du blanchiment du bois dans le commerce illégal pour qu’il soit mis aux enchères une fois saisi », note la CITES d’autant « qu’il peut aussi y avoir le risque que le produit de ces ventes bénéficie aux individus responsables de l’organisation de l’exploitation et de l’exportation illégales de ces bois à Madagascar. »

Le gouvernement Ravelonarivo, a peut-être travaillé, et c’est encore un peut-être mais il est loin d’être efficace en tout cas en ce qui concerne la lutte contre le trafic de bois de rose. La CITES l’a compris.

74 commentaires

Vos commentaires

  • 20 janvier à 08:26 | Noue (#2427)

    Le gouvernement Ravelonarivo, a peut-être travaillé, et c’est encore un peut-être mais il est loin d’être efficace en tout cas en ce qui concerne la lutte contre le trafic de bois de rose"

    Forcément ils sont tous mouillés dedans !

    • 20 janvier à 09:23 | RAZANAKA (#400) répond à Noue

      La décision de la CITES est intelligente, à la partie malgache de revoir sa démarche ou de décider autrement.

    • 20 janvier à 09:30 | francais (#9362) répond à Noue

      Amusante, mais navrante cette réaction du premier ministre, qui avoue son incapacité et se lave les mains concernant sa responsabilité dans la lutte contre le trafic de bois de rose.
      On se demande s’il réfléchit à ce qu’il dit ?
      La mafia du bolabola a de beaux jours devant elle.
      Et la communauté internationale doit apprécier cette déclaration...

    • 20 janvier à 09:41 | rakoto-neutre (#8588) répond à Noue

      Notre Premier a la conscience tranquille !!! Quelle bonne allégation !
      Puisque personne ne pourrait l’atteindre quamt aux allégeances à notre cher Président.

    • 20 janvier à 09:43 | rakoto-neutre (#8588) répond à rakoto-neutre

      Premier Ministre

    • 20 janvier à 10:00 | zaho (#699) répond à francais

      Tout à fait d’accord avec vous. Le PM aurait mieux fait de se taire ou la fermer au lieu de dire des âneries pareilles. Avec une déclaration pareille, on comprend qu’ils sont tous mouillés et ils n’ont même pas honte. C’est lamentable.

    • 20 janvier à 10:23 | rakotoson (#8023) répond à francais

      ### Amusante, mais navrante cette réaction du premier ministre, qui avoue son incapacité et se lave les mains concernant sa responsabilité dans la lutte contre le trafic de bois de rose.
      On se demande s’il réfléchit à ce qu’il dit ? ###

      Amusante ? Vous voulez dire « Décevante » oui ! Voire inattendue de la part d’ un soit - disant Premier ministre .

      Allons , depuis le temps que le PRM , le PT ( Président de la Transition au cas où vous l’ auriez oublié déjà ) , les PM successifs , les Ralava et ses congénères à l’ Environnement ... parlent de trafic de bois de rose - pour ne parler que de ce produit rare et ô combien préjudiciable pour les milliards de FMG et/ ou d’ ariary qu’ il génère . Epargnez - nous des dollars/ euros chers à nos dirigeants à tous es niveaux et à nos journalistes ; mais , incompréhensibles , du chinois , pour le commun des Malgaches ;

      Depuis le temps ,donc ,que ces derniers parlent de ce trafic , AUCUN NOM DE GROS BONNET ET AUTRES HAUTS COMMANDITAIRES N’ A ETE RENDU PUBLIC , JUGE ET JETE EN PRISON . Les menus fretins , eux , paient de leur vie .

      Allons , Monsieur le Premier ministre , mon Général , sauf votre respect , cessez de vous ridiculiser vous êtes très - très fort pour reprendre les vieux refrains , depuis le début de son mandat présidentiel , de votre maître à penser le PRM Hery Rajaonarimampianina qu’ on vient de voir , hier soir , sur TV 5 - France parler de de développement , de bois de rose et bien sûr de Francophonie qui sera d’ ici le mois de novembre le plat de résistance des médias malgaches .

      Tous les deux , vous auriez mieux fait de choisir comme profession , des « mpikabary » . Sauf , que les vrais « mpikabary » , eux , ne promettent pas à bout de champ la lune ; et , ne prennent pas les Malgaches pour des canards sauvages .Il y a une limite à tout .

    • 20 janvier à 11:05 | francais (#9362) répond à rakotoson

      La limite est dépassée depuis longtemps à Madagascar dans ce trafic de bois de rose.

      Et il va être intéressant de suivre la réaction de la CITES.

      Monsieur le Premier ministre Jean Ravelonarivo est il informé que la Cites fait partie de l’ICCWC qui est le Consortium international de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages ?

      https://cites.org/fra/prog/ICCWC.php

    • 20 janvier à 11:16 | Isandra (#7070) répond à Noue

      « il est loin d’être efficace en tout cas en ce qui concerne la lutte contre le trafic de bois de rose »

      Non seulement sur ce point...,mais sur tous les domaines, aucun n’est épargné, c’est la médiocrité totale. Rien ne bouge, aucun grand chantier dans l’horizon ; ce gouvernement se contente d’expédier les affaires courantes, pourtant ils en sont satisfaits, tous ses membres ont réussi à leur examen de 100 jours.

      Quant au peuple, les souffrances continuent, aucune mesure n’est entreprise pour les soulager.

    • 20 janvier à 12:47 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Il faudrait le retour de Rajoelina !

      Ton Chouchou lui aurait règlé ça d’un coup d’un seul !

      Je rappel ici au forumiste que la salutation économique et social de notre pays n’a cessé de se détériorer depuis 7 ans maintenant . Merci qui ???

    • 20 janvier à 13:33 | jacomo (#9360) répond à rakoto-neutre

      PREMIER SINISTRE

    • 20 janvier à 14:11 | Anton (#8594) répond à DIPLOMAT

      Et la situation économique et sociale elle en est où ?
      Ensuite on rappel pas ...mais on rappelle !
      Enfin concernant la situation économique elle n’a cessée de se dégrader et pas seulement depuis 7 ans ; c’était aussi le cas avant avec une croissance de 45% en 53 ans. Pour l’ensemble de la période 1961-2014, on enregistre une moyenne annuelle de 1,89.
      C’est en 1979 qu’on enregistre le plus haut niveau (9,85 %) et c’est en 2002 qu’on enregistre le plus bas niveau [-12,67 % ; avec en prime une inflation de 15.9%, la plus élevée des 15 dernières années]. Pour rappel de PIB était en 2002 de 4 169 003 874 ($ constant) contre 4 774 057 852 en 2001 (4 298 461 389 en 1998)

    • 20 janvier à 14:30 | DIPLOMAT (#846) répond à Anton

      la croissance de 1979 de 9% .
      Quelle retombée pour le peuple à l’époque ? jamais la population n’avait connu une telle misère.
      Les pires périodes de la révolution.
      Celles qui ont entraîné en finalité l’Amiral rouge à modifier sa politique de nationalisation à outrance.

    • 20 janvier à 17:04 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Tout à fait, c’est la seule solution, d’autant plus il a déjà une expérience certaine(4 ans sans financement), avec les bagages qu’il est en train d’acquérir en France, plus son équipe bien préparée, chevronnée . Le développement à la TGV(manara-penitra), ne serait plus un rêve, dans dix ans Madagascar sera au seuil des pays émergents.

      Et beaucoup de gens le comprennent, d’où le bousculade de demande d’audience pour lui rencontrer.

    • 20 janvier à 17:05 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      la bousculade,...

    • 20 janvier à 18:57 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ...pour le rencontrer,...

    • 20 janvier à 20:05 | Bena (#494) répond à RAZANAKA

      pour cette histoire, il faut poser la question à ceux « qui achètent des mercedes qui coûtent chers ». car cites ne rime pas avec mercedes.

    • 21 janvier à 20:57 | takaka (#8449) répond à Isandra

      Il faut que vous les MPARiens et MAPARiennes poue ne pas devenir MAPARary apprennent les bases de l’économie du développement. Et ne prenez pas la vie d’une Nation donnée comme des tranches de saucisson.
      Mazava !

    • 28 janvier à 22:52 | franc (#9391) répond à Isandra

      Mai pu t1 ! C a coz de votre im becili té que cet pdt actuel est là ! Et tu continu a martelé que « la terre est plate » Tu regarde pas avec tes yeux c certain

  • 20 janvier à 10:22 | Ra-Jao (#282)

    Le complexe de Caïn = Le complexe mortifère de notre premier ministre joufflu

    Je crois que l’homme a un complexe.
    Comme une réflexion qui le rendrait perplexe.
    Une sorte de tare imposée par les dieux,
    qui le poussant trop loin le rendrait fou furieux.

    Jamais, depuis des temps oubliés de ce monde,
    son ventre, lieu sacré, n’a pris de forme ronde.
    Il apporte sa part au miracle de l’être,
    mais ne l’abrite pas…l’accompagne, peut-être…

    Voilà la frustration, jamais dite et connue,
    les entrailles des mâles ne sont que des cornues,
    qui distillent sans fin une sourde rancœur :
    « Jamais en moi je n’entendrais deux cœurs ».

    Alors, aux temps anciens, bien avant l’écriture,
    comme pour balancer la terrible blessure,
    Caïn tua Abel, mettant fin à la vie.
    Et depuis ce temps là, les choses vont ainsi.

    Les femmes dans leur sein développent la vie.
    Donnant pour faire un monde, toujours plus de petits.
    Alors que l’homme, lui, peut d’un seul coup d’un seul,
    faire d’une vie simple une terre de deuil.

    Michel

    • 20 janvier à 11:52 | Jipo (#4988) répond à Ra-Jao

      CLAP CLAP CLAP ! 😃

  • 20 janvier à 10:34 | Inglewood (#6780)

    Les Institutions et les Autorités en exercice ne sont plus considérées comme capables de sortir la Nation de la situation actuelle.
    Infectivité du Pouvoir et des Institutions sont dans leur semblant d’autorité.
    La grève générale des impôts (mais cela sont aussi pourri jusqu’à la moelle ) reste la manifestation première du rejet de ce pouvoir.
    Toutes les chutes de régime politique ont démarré avec des problèmes de finances publiques.
    Cette situation serait un double pied de nez contre le profil académique du chef de l’Etat lui même
    et infectivité du pouvoir que son système de gouvernance incarne.
    Quant à ce type de déclaration, au rang d’un premier ministre, c’est une momie qui a parlé.

  • 20 janvier à 10:36 | LastNews (#7556)

    C’est bien malgache de dire que j’ai la conscience tranquille.
    On veut les preuves de ce que vous avez fait Mr le PM pour contrer le trafic des bois de rose. La plèbe constate que tous les protagonistes des trafics ne sont pas même inquiétés et le peu qu’on a pu déferré à la chaine pénale anti corruption par le Bianco a été relaché.

  • 20 janvier à 10:51 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    MENA AMBANIN’NY MENA I PM AMIN’IO RESAKA BOIS DE ROSE IO.

    C’est clair et net que le problème des bois de rose va au-delà du pouvoir du PM donc il se situe à un niveau supérieur c’est-à-dire sur la branche à laquelle le PM se tient en ce sens qu’il est entre l’enclume et le marteau d’où la teneur de sa réponse.
    Que peut-il faire ?
    Que peut-il dire ?
    Ca va ....
    Extrait de la chanson « La femme de mon Patron »

  • 20 janvier à 11:14 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Madagascar est un Pays souverain.Nous n’avons pas à nous plier==sans cesse==au désir de « X »,« Y » et « Z ».
    Pour éradiquer tout trafic illégal de « BOIS DE ROSE »,Madagascar doit réguler l’exploitation et l’exportation de ses « RICHESSES NATURELLES ».Point barre !

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 20 janvier à 12:00 | francais (#9362) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      "La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction, connue par son sigle CITES ou encore comme la Convention de Washington, est un accord international entre Etats. Elle a pour but de veiller à ce que le commerce international des spécimens d’animaux et de plantes sauvages ne menace pas la survie des espèces auxquelles ils appartiennent.

      Les Etats qui acceptent d’être liés par la Convention (qui « rejoignent » la CITES) sont appelés « Parties ». La CITES est contraignante – autrement dit, les Parties sont tenues de l’appliquer.
      Madagascar est « Partie à la CITES » depuis le 18/11/1975 date d’entrée en vigueur."
      extrait de la Cites

      Si Madagascar veut éradiquer tout trafic illégal de « BOIS DE ROSE », il suffit de faire appliquer les lois existantes dans ce pays.

      Concernant votre réaction de primate, vous devrez bien finir par comprendre que le bois de rose est une richesse mondiale et n’est pas la propriété de X, Y ou Z à Madagascar.

    • 20 janvier à 12:40 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à francais

      Après 1975,l’année de signature de cette fameuse « CONVENTION »,la Communauté Internationale,==les Grandes Puissances==ont délapidé les bois précieux de « PLUSIEURS PAYS »..
      Alors de qui se moque-t-on au XXl ième siècle ??
      Alors faut-il accepter sans cesse la volonté de ces pseudo-puissants qui vivent « AUX MALHEURS » des autres ;
      Nous sommes en pleine TROISIEME GUERRE MONDIALE,alors,il faut se sécouer.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 20 janvier à 11:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Madagascar est un Pays souverain.Nous n’avons pas à nous plier==sans cesse==au désir de « X »,« Y » et « Z ».
    Pour éradiquer tout trafic illégal de « BOIS DE ROSE »,Madagascar doit réguler l’exploitation et l’exportation de ses « RICHESSES NATURELLES ».Point barre !

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 20 janvier à 11:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Via USA.
      Une rencontre entre les Pays concernés dont Madagascar==aura bientôt==lieu en Afrique du Sud.
      L’objectif est que ==« TOUS »==les Pays signent une convention en s’engageant à appliquer les règles internationales==interdisant==les trafics des espèces « fauristiques et floristiques ».
      Madagascar doit disposer de ses « BIENS » saisis à l’étranger et est LIBRE de les mettre en vente pour dispposer librement des fruits de ces « VENTES ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 20 janvier à 11:54 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      MAIS NOYEZ LE 🔫 !!!

    • 20 janvier à 16:13 | Gérard (#7761) répond à Jipo

      Même si le style peut agacer, sur le fond Basile n’a pas toujours tort

      Ce bois qu’il soit encore sur pied ou entreposé quelque part dans le monde appartient aux malgaches

      ici le texte intégral du CITES, qui ne dit pas autre chose, et recommande aux « parties » c’est à dire aux états signataires de cette convention (là, c’est Maurice) de ne pas laisser vendre sans savoir dans quelle poche vont les sous......

      https://cites.org/sites/default/files/fra/com/sc/66/F-SC66-46-01.pdf

      bonne journée

    • 20 janvier à 17:59 | francais (#9362) répond à Gérard

      Bonsoir Gérard,

      C’est intéressant ces recommandations de la CITES. Encore faudrait il en restituer la teneur exacte dans le commentaire que vous en faites.

      Je lis par exemple p 7 - 35/a

      "Vente aux enchères : De l’avis du Secrétariat, des ventes aux enchères en une fois sont envisageables si
      le produit de ces ventes peut être placé dans un fonds d’affectation spéciale sûr et bien géré, créé et
      administré par le Secrétariat, par exemple, en consultation avec la Partie ayant procédé à la saisie, et
      dans le but précis de soutenir l’application de la CITES à Madagascar. Dans les circonstances actuelles,
      remettre les bénéfices des ventes aux enchères à Madagascar au lieu de les placer dans un fonds sûr
      pourrait créer une incitation perverse à la poursuite du blanchiment du bois dans le commerce illégal pour
      qu’il soit mis aux enchères une fois saisi. Il peut aussi y avoir le risque que le produit de ces ventes
      bénéficie aux individus responsables de l’organisation de l’exploitation et de l’exportation illégales de ces
      bois de Madagascar."

      C’est bien le contraire de ce qu’écrit Basile RAMAHEFARISOA-1943

      Bonne journée

    • 20 janvier à 19:26 | Gérard (#7761) répond à francais

      pas vraiment !

      vous dites ces richesses naturelles sont une « richesse mondiale », ce qui n’est pas mon avis, les ressources de chaque pays sont leur propriété
      la signature d’une convention de protection, qu’un pays peut rompre ! , ne change rien à cela

      mais j’ai lu, comme vous la liste de recommandations, qui sont autant de gifles, et donné le lien, pour que chacun sache de quoi il retourne

  • 20 janvier à 11:24 | Ragnarok (#3696)

    Au moins, tout le monde est d’accord pour noter le côté incompétent - inefficace - ridicule - pathétique de cet énergumène et du gouvernement qui l’accompagne, cerise en forme de présidence. À jeter.

  • 20 janvier à 11:24 | Eloim (#8244)

    IRR 1 et IRR 2 (80% - 90% des objectifs atteints) nous disaient que l’équipe gouvernementale ont bien travaillé et ont déployé des efforts dans tous les secteurs.
    Oui, il a raison mais avec les critères que tout le monde ne sait pas. Il ne fait qu’utiliser de l’auto-évaluation avec les critères que chaque département définit au préalable par rapport au PND (analyses des intrants, extrants, objectifs intermédiaires et objectifs finaux).
    Alors que le PND, une feuille de route pour le développement, caché et méconnu par le grand public. Donc, le peuple malgache est loin de tout juger sur l’objectif du gouvernement car il a perdu de tout repère.
    Ce que le peuple attend du gouvernement c’est qu’on remplit leur marmite, assurer 24h/24h la sécurité, résoudre le problème de chômage par la création d’emploi, soutenir le secteur privé, créateur de richesse du pays, ...
    Je crois que personne ne nie la divergence palpable de ces attentes du peuple par rapport aux résultats escomptés par l’équipe gouvernementale actuelle.
    Ce qu’on constate que ce gouvernement actuel est en manque d’interlocuteur fiable avec le peuple malgache. Le problème de communication est devenu crucial à Dago malgré le nombre qui ne cesse de croître chez les diplômés en communication. De plus, les journalistes devront suivre incessamment des recyclages modulaires ou continus selon leur attente respectives afin d’améliorer leur investigation, ...
    Ce sont ces jeunes gens qui vont servir d’interlocuteurs fiables au pays, véhiculer des informations utiles tout en forgeant des liens forts avec les tenants du pouvoir, car ils en ont besoin pour que tout le monde sent plus de visibilité dans les actions qu’ils ont menées.
    Est-ce que nous prêchons toujours dans le désert ? Qui sait !

    • 20 janvier à 13:07 | Turping (#1235) répond à Eloim

      Eloim,
      - Si le peuple malgache perd tous les repères ,c’est qu’il ’ y a une raison d’être.L’auto-évaluation remplie de l’IRR1 et 2 ,les malgaches s’en moquent d’autant plus que très peu font confiance en politique ,les gouvernants.
      - Vous avez déjà donné une partie de la réponse,du moment qu’ils remplissent leur ventre comme signe primordial d’avancement.
      - C’est simple pour évaluer les critères d’avancement : l’augmentation du pouvoir d’achat en synergie avec l’augmentation de la productivité ,PIB/PPA, avec la diminution du taux d’inflation et la pauvreté.
      - Si les ordures ne s’amoncellent plus ,et les routes sont bien entretenues,avec des constructions nouvelles ,...diminution de l’insécurité,la corruption,....personne ne cherche du midi à quatorze heures si les signes palpables de l’avancement sont omniprésents.La construction de la tour de Babel ne se fait en un jour.Est-il le cas ? convaincre tout le monde n’est pas édivent en constatant les faits car beaucoup de forumistes se posent la question s’il existe encore un état tout court à Madagascar sans parler même d’un état de droit ?
      - Vu ,que l’embargo de l’Irak a été levé un grand pays producteur de pétrole ,et les USA avec leur gaz de schiste ,le pétrole ,etc....le prix du baril a chuté ,en dessous de 30 dollars car il y a plus d’offre que de demande sur le marché ,hormis la Chine ,un grand pays consommateur.Le Brésil ,a sa production de l’énergie propre l’éthanol ou le bioéthanol .En bref , ce phénomène doit avoir un impact direct sur la baisse de prix à la pompe ,les ménages .Sera t-il le cas ,comme processus d’évaluation de l’avancement direct ? le délestage intempestif ,recurrentiel anti-économique ?

    • 20 janvier à 14:22 | Turping (#1235) répond à Turping

      Récemment,l’embargo de l’Iran a été levé (au lieu d’Irak).

    • 20 janvier à 14:23 | Turping (#1235) répond à Turping

      Récemment,l’embargo de l’Iran a été levé (au lieu d’Irak).

    • 20 janvier à 16:06 | FINENGO (#7901) répond à Turping

      Bonjour Turping.

      Nullement pas pour vous contredire , mais le Peuple Malgache n’a pas perdu tous les repères comme beaucoup pourrait le laisser entendre.
      Le Peuple Malgache dans son ensemble n’est pas plus dupe, ni plus rusé que d’autres Peuples.
      Il faut comprendre une chose, un Peuple par sa définition est l’enfant de la République. C’est comme au sein d’une Famille, les Parents donnent l’exemple. Idem pour une République. Les Dirigeants donnent l’exemple. Au sein d’une famille ceci s’appelle l’éducation. Au sein d’un état, il porte la nomination de « Bonne Gouvernance ».

      Je n’ai jamais pu entendre ici ou là qu’un Père ou une Mère de Famille faisait du favoritisme en vers un des leur Progéniture en délaissant les autres, sans leur accorder un minimum d’attention. Et dans une Famille au plus large du Terme, les Tantes, les Oncles, les Grand-Parents participent indirectement à l’éducation.

      Mais quand vous avez des Gouvernants, qui font du favoritisme à outrance en s’accordant tous les droits pour leur bien-être Personnel et pour leur entourage, et ceci du Président de la république au plus Petits des fonctionnaires, qui eux sont sensé à être Chef de Famille et Famille au plus large du Terme au sein du gouvernement. Il est tout à fait normal que le Peuple change leur manière de vivre et de faire. Et par la force des choses, chacun cherche au même titre que les Dirigeants la manière de s’en sortir quitte à s’octroyer tous les droits en ignorant les interdits.
      Alors on pourra dire tout ce que l’on veut sur le Peuple et le Pays, mais ces deux choses ne sont que le reflet de la Gouvernance elle même.
      Dis-moi qui tu hantes et je te dirais qui tu es.
      C’est au Peuple de trouver la solution, pour un changement, car il n’y aura rien à attendre de nos dirigeant et ça dure depuis 41 ans jour pour jour.

      Salutations !!!!

    • 20 janvier à 16:08 | Eloim (#8244) répond à Turping

      Ce qui est navrant concernant le comportement de ce gouvernement Ravelonarivo, c’est qu’il s’obstine toujours sur sa défensive. Une attitude marquant la faiblesse de sa gouvernance alors que tout le monde sait qu’on est en phase assez timide du démarrage de l’économie.Mais l’ambiance morose de la politique entretient le sentiment du recul d’autant plus qu’on note un net retard du déblocage des fonds alloués aux grands travaux d’infrastructure (routes, ponts, aéroport, hôpitaux, écoles, ...).
      On ne parle pas beaucoup sur ce qui se passe dans la Capitale.
      Honte aux habitants « citadins » et « métropolitains » de la Capitale incapables de maîtriser le minimum de ce qu’on puisse SAVOIR pour une petite notion de gestion au quotidien (ordures ménagères, timing, ...).
      Honte aux indisciplinés chauffards et usagers des routes et avenues qui jettent tout le temps des pierres à l’endroit de l’Administration de la Capitale, alors que même le respect des Codes de la route n’a pas été observé.
      Honte à la population de la Capitale censée être contribuable envers l’Etat mais n’arrive même pas à honorer les impôts sur ses biens imposables (maisons, objets de luxe, terrains, voitures, ...).
      Généralement, les malgaches sont donc victimes de leur propre turpitude. On ne va pas demander tous les temps qui sont responsables de TOUT ce qui se passe au pays, mais ce qu’il faut inculquer au peuple malgache c’est de prendre en main l’avenir du pays. A commencer par bien gérer tout ce qui nous entoure et on procède en tâche d’huile jusqu’à ce que ce petit « développement » touche tout un quartier et ainsi de suite. Gare à ceux qui sont JALOUX, une mauvaise attitude à la malgache (« ory hava-manana »). C’est cet esprit de « leading » ou de « leadership » qui manque en grande partie dans l’éducation à Dago.
      En ce qui concerne la notion de causalité sur notre appauvrissement, je pense qu’il faut abandonner de tâter tout ce qui se cachait dans notre histoire lointaine, même la page de notre colonisation.
      Ce qu’il faut retenir dans cette histoire malheureuse, que nous même ne pouvons pas nous détacher, c’est le spectre des colons bienfaiteurs ( les édifices magnifiques dans des lieux historiques, les chemins de fer, les routes reliant les grandes villes, les hôpitaux, les lycées et écoles dans les grandes villes, ...) et les colons « assassins » dont la commémoration est toujours entachée de polémique, donc souillée par la mauvaise interprétation de l’histoire.
      Une histoire qui s’est métamorphosée en néo-colonialisme, la France-Afrique. Puis l’envahissement petit à petit par les anglo-saxons (USA, GB, ...) qui ont voulu imposer également leurs fiefs sous forme de coopérations bi- et multilatérales ; donc, leurs intérêts. Et les main-mises commencent à faire parler en soi via le choix des collabo des dirigeants sur place. Et ainsi de suite ! Et oui, les méfaits de la colonisation. Que faire ! Re-écrire l’histoire ? Nous devrons renoncer aux ECHECS.

    • 20 janvier à 18:44 | Turping (#1235) répond à FINENGO

      Finengo ,
      - La perte de repère justement ,c’est ce fossé qui sépare les gouvernants au peuple.D’où la suite du débat sur notre discussion d’hier ,en commençant par définir ce que c’est l’Etat ,la République ?
      - L’état n’a pas la forme sécularisée du pouvoir politique ni de la société civile à remplir son contrat .
      - Quand vous dîtes ;c’est au peuple de trouver une solution !
      Cela a toujours été le cas ,en général avec le système D,de la débrouillardise.Faire la politique,pour se remplir les poches ,pour ses intérêts personnels ,le clanisme ,le favoritisme ,l’anarchisme ,....tous ces rituels malheureusement sont devenus les règles de jeu sans réglementations .
      - Qu’est-ce qu’on attend ,une vraie révolution ? le peuple malgache s’habitue dans les misères .Beaucoup n’osent plus revendiquer leur droit ,car ils sont morts pour rien sans obtenir gain de cause .Le mouvement massif conduit par les vrais leaders des partis politiques n’existe presque plus .

  • 20 janvier à 11:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    De qui se moque-t-on ?
    - « A.K.F.M. :contre l’accueil des sommets OIF et COMESA. ».,à Madagascar
    - « Ces sommets n’auront aucune répercussion sur le social des Malgaches »,estiment les leaders de ce parti.
    OK !
    Ce parti était et est toujours en branle à Madagascar,depuis l’indépendance.Il est « ACTEUR » de cette pauvreté des Malgaches avec « SA FACE HYPOCRITE » gauchisante et chrétienne.

    Le PADESM dit le « CONTRAIRE » :
    - "C’est une chance pour Madagascar d’héberger ces sommets de l’Organisation Internationale de la la Francophonie (-OIF-) et du COMESA,en 2016,au XXl ième siècle.

    VIVE MADAGASCAR
    VIVE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MALGACHE,CHEF D’ETAT DE MADAGASCAR :
    SEM Hery Martial RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA

    Le PADESM et ses héritiers

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmlail.com

    • 20 janvier à 11:57 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous avez passé votre vie à vous moquer du monde sombre 🐖.
      Rentrez chez vous , ils vous attendent : au lieu d’ aboyer comme une chienne en chaleur en quête d’ un « mal » en rut , vous verrez de qui se moquent les Malgaches quand ils vous aurons attrapé !

    • 20 janvier à 12:06 | Takebo Ramasy (#9258) répond à Jipo

      MISY KÔZY MAHALAZA AZY TSARA IO :
      « Tsy zaho Tsy zaho Tsy zaho zany .... fa ry lerony »

      FA IZA E ?
      TSIZY AHO ! TSIZY AHO !...

      FIKA ETO ANIE : na tsy miteny fotsiny tsotra izao na koa mandika làlana tsotra izao --- DIA LALAOVINA NY FOTOANA MBA HANADINO NY VAHOAKA !!!!

    • 20 janvier à 14:59 | hombre de la castille (#9368) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      "C’est une chance pour Madagascar d’héberger ces sommets de l’Organisation Internationale de la la Francophonie (-OIF-) et du COMESA,en 2016,au XXl ième siècle.
      Oui si tout est fait pour remettre le pays en ordre, ordures, voiries, circulation, eau potable cela sera une chance sinon cela sera de montrer dans quel triste état est le pays

  • 20 janvier à 12:55 | DIPLOMAT (#846)

    Le 1 er ministre (général à ses heures perdues) indique que beaucoup à déjà été fait .

    1 / Merci de nous détailler les mesures en question nous n’en connaissons AUCUN
    2/ Les résultats de ces mesures svp Mr le 1 er ministre . Combien de personnes interpellées, combien ont été jugées, combien de tonnes de bois de rose ont été récupérés, où en est la lutte aujourd’hui et demain ?

    La culture du résultat Monsieur le 1 er Ministre
    La culture de la communication Mr le 1er Ministre
    Savoir tirer les consèquences Mr le 1er Ministre des actions menées et à mener
    et enfin

    Ne pas nous prendre pour des C.ONS en balayant d’un revers de main ce dossier en s’en lavant les mains, car pour le moment, et jusqu’à preuve du contraire, vos mains sont toujours souillés !

    • 21 janvier à 06:43 | rakotoson (#8023) répond à DIPLOMAT

      @Dipomat

      Vous ne croyez pas si bien dire . Allons , depuis le temps que le PRM , le PT ( Président de la Transition au cas où certains l’ auraient oublié déjà ) , les PM successifs ils étaient tus à Iavoloha pour le « banquet de la honte » , le blanc bec Ralava et ses congénères à l’ Environnement ... parlent d’ une lutte sans merci des dirigeants contre le trafic de bois de rose - pour ne parler que de ce produit rare et ô combien préjudiciable pour les milliards de FMG et/ ou d’ ariary qu’ il génère . Epargnez - nous svp ! des dollars/ euros chers à nos dirigeants à tous les niveaux et à nos journalistes pour cacher leur importance ; mais , incompréhensibles , du chinois , pour le commun des Malgaches ;

      Depuis le temps ,donc ,que ces derniers parlent de ce trafic , AUCUN NOM DE GROS BONNETS ET AUTRES HAUTS COMMANDITAIRES N’ A ETE RENDU PUBLIC , JUGE ET JETE EN PRISON . BIEN QU’ ARRETES , ILS ONT ETE RELACHES . Les menus fretins , eux , paient de leur vie .

      Allons , Monsieur le Premier ministre , mon Général , sauf votre respect , cessez de vous ridiculiser vous êtes très - très fort pour reprendre les vieux refrains , depuis le début de son mandat présidentiel , de votre maître à penser le PRM Hery Rajaonarimampianina qu’ on vient de voir , hier soir , sur TV 5 - France parler de de développement , de bois de rose et bien sûr de Francophonie qui sera d’ ici le mois de novembre le plat de résistance des médias malgaches .

      Tous les deux , vous auriez mieux fait de choisir comme profession , des « mpikabary » . Sauf , que les vrais « mpikabary » , eux , ne promettent pas à bout de champ la lune ; et , ne prennent pas les Malgaches pour des canards sauvages .Il y a une limite à tout .

      Répondre

  • 20 janvier à 12:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Les forêts d’Europe sont très abondantes.Elles sont même très « TROP » étendues.Ce sont les fôrets tropicales qui diminuent.
    C’est cette déforestation qui accentue le réchauffement climatique.
    La fôret est le poumon de la Terre.
    - « LE CARBONE QUE NOUS REJETONS DANS L’ATMOSPHERE==AVEC »NOS VOITURES et NOS CAMIONS« EST ABSORBE PAR LES FORÊTS ».
    En conclusion :
    - « Diminuez vos voitures et vos camions ».Point barre !

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 20 janvier à 14:42 | hombre de la castille (#9368) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je n’ai jamais entendu autant d’énormités comment peut on dire des âneries pareilles, surtout en ne vivant pas à Madagascar, c’est beau la France n’est ce pas ?

    • 20 janvier à 14:49 | Menalahy (#9072) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour Basile,

      "Ce sont les fôrets tropicales qui diminuent.
      C’est cette déforestation qui accentue le réchauffement climatique.

      => Comment ne pas plébisciter ce que vous écrivez là car c’est la vérité vraie et c’est du bon sens.

      MAIS, dîtes-moi un peu : de quelle manière nos forêts primaires partent-elles en fumée (c’est le cas de le dire sans jeu de mots) ?

      => La lutte contre l’exploitation illégale des bois précieux va dans quatre directions :

      - lutte contre cette déforestation accélérée au profit des intérêts pécuniaires de quelques uns,
      - lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent,
      - lutte contre le réchauffement climatique dont nous sommes les premières victimes,
      - lutte pour la préservation des espèces endémiques de Madagasikara car la déforestation (de quelque manière que cela est fait) participe à la rupture de l’équilibre de l’écosystème.

      Nous agissons comme des « andevolahy mangery an-jezika, ka amin’ny farany dia mihinana ny tainy hiany ».

      Tant que la prise de conscience globale que tout est lié, que tout est interdépendant, n’est pas intégrée dans nos mentalités de prédateurs de la Nature, nous ne lutterons jamais efficacement contre la destruction de notre habitat (la Terre).

      Pourtant, les Ntaolo Razantsika avaient (intuitivement ou empiriquement) intégré cette notion d’interdépendance entre les Hommes et leur environnement dans leur Soatoavina et leur Kolontsaina. (Tery omby ririnina etsetra etsetra).

    • 20 janvier à 15:31 | walesa (#5863) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mr Basil, quelques conseils à vous et aux écologues vous semblables : Au lieu de rouler avec une voiture ou un bus ou un metro parisien quotidiennement, deplacez-vous plutot à pieds, en velo ou avec un ane ! Servez-vous avec un bateau à voile et un mongolfier ! Au lieu d’utiliser les ampoules, prefèrez celles de bougis. Et au lieu d’un papier wc utilisez plutot l’épi de mais decortiqué. Ainsi vous allez préserver le climat et les forets dont celles du bois de rose !

    • 20 janvier à 22:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Menalahy

      Menalahy
      OUI !
      Vous dîtes :
      - « Andevolahy mangery an-jezika,ka amin’ny farany dia mihinana ny tay hiany ».
      Bien sûr,je me considère comme « ANDEVOLAHY » mais à une différence que le trafic illégal est dicté par les « ETRANGERS » ka amin’ny farany dia mihinana ny tainy ihany.
      Depuis notre indépendance,nous passons notre temps à nous critiquer,sans cesse alors je dis :
      - « Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amnistie Générale ».
      - « MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »-
      Nous remettons notre pendule à zéro !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 20 janvier à 13:29 | takaka (#8449)

    C’est comme ça que les militaires répondent.
    « Nous avons riposté mais les dahalo sont trop nombreux et bien équipés ». Hi hi hi hi !
    Puis la suite : « il nous faut des armes de guerre digne des Stars Wars pour riposter ».
    Et après : « il nous faut des hélico invisibles pour mieux parfaire notre stratégie, etc, nienenenananannnn ! »
    Malheur aux pôvres bogra qui croient aux beuveries verbales.

  • 20 janvier à 15:06 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Qui suis-je ?
    Ma manière de penser est conditionnée par le fable « Le corbeau et le renard » de la fontaine.
    Je juge toujours en apparence. Exemple :
    Entre un individu mal habillé et un autre bien habillé, le pauvre pour moi est celui mal habillé.

    Je réagi toujours d’une façon primaire. Exemple :
    - Si quelqu’un trouve quelque à chose à dire sur toutes mes manières (faire, penser, etc...), je le considère comme étant contre moi donc mon ennemi.
    - Si des indicateurs économiques contredisent mon impression, j’exige à ce qu’ils me soient favorables, quitte à limoger le responsable, sans action sur le terrain.

    Après Dieu, c’est moi qu’on doit respecter et c’est à moi qu’on doit faire allégeance.

  • 20 janvier à 16:29 | Takebo Ramasy (#9258)

    Monsieur Le PM,
    Voudriez vous avancer des preuves tangibles pour nous convaincre ?

  • 20 janvier à 16:39 | kakilay (#2022)

    « nous avons fait beaucoup d’efforts ».

    Ah mon dieu !
    s’il suffisait de faire « beaucoup d’efforts »,
    pour se satisfaire,
    pour avoir la conscience tranquille,
    alors,
    c’est du côté de la conscience qu’il faut revisiter,
    car même un nul,
    un ignare,
    est capable de faire sienne,
    votre affirmation.

    Et c’est ce que l’on n’attendait pas
    de vous :
    être satisfait de vos manquements.

    Quand on est incapable :
    on démissionne !

    Surtout ne pas croire,
    que vos « efforts »
    sont indépassables,
    pour tout homme...
    que personne ne ferait mieux :
    à votre place...

  • 20 janvier à 18:08 | betoko (#413)

    Je pense que tout le monde a vu à la télé la façon dont notre premier ministre a répondu aux journaliste ? son air , on dirait qu’il lance un défit au CITES . Et si la banque mondiale le fmi sous la pression de ce CITES nous ferment le robinet
    A l’intention de ce con de Basile . Il y a une centaine d’année à peu prés toute La Chine était recouverte de bois de rose , il en avait aussi jusqu’ en Thaïlande , Indonésie etc... car la Chine a tout prix ,et avant de s’adresser à Madagascar , La Chine s’est adressée au Brésil le quel possède du bois de rose en quantité , mais il a dit niet aux chinois , car il est strictement interdit d’exploiter le bois de rose chez eux , idem en Guyane française ( Bois de rose , c’est une autre variété de palissandre )

  • 20 janvier à 18:48 | Mihaino (#1437)

    Permettez-moi de rebondir sur les cours de Marketing politique que notre PM a essayé de développer dans ses arguments la semaine dernière pour défendre son bilan :
    - Il est vrai que le cycle de vie d’un produit connaît une phase de conception , une phase de lancement , une phase de développement puis la maturité et le déclin si les Responsables ne trouvent pas de nouvelles solutions pour créer un nouveau produit grâce aux recherches & développement ...
    - Tous ces cycles sont passés à mon avis car il a lancé le défi de 100 jours pour chaque cycle pour redresser le Pays !
    - Objectivement et concrètement , quels sont les résultats de tous les projets et prévisions de son Gouvernement durant plus de 300 jours ! PHASE DE DECLIN ???.....
    - Il est satisfait de ses résultats mitigés mais le PEUPLE est loin d’être satisfait ! Inutile de développer les incompétences et les bla -bla-bla habituels de certains ministres !
    - Il a raison de dire que tout le monde est libre de dire ce qu’il veut ( CITES entre autres) mais il va continuer sa route vers une destination inconnue !? Et le PEUPLE, malgré toutes ces déclarations tonitruantes et démagogiques , souffre de plus en plus et ne demande que le bout du tunnel pour pouvoir respirer !
    Wait and see ....

  • 20 janvier à 18:52 | diego (#531)

    Bonjour,

    Le PM ne rendait pas aux questions.

    C’est assez flagrant, le régime et son gouvernement ont une très vague idée des maux, dont le pays soufre.

    Il est assez clair pour tout le monde que le pays souffre d’autorité.

    Les Malgaches doivent le savoir maintenant, j’ose espérer, que l’autorité dans un pays ne vient pas du ciel, mais de l’État, des Institutions, des élus nationaux et des gouvernants.

    Chez moi, à la campagne, on connait ce qu’on appelle un FANJAKANA, et les DAHALO aussi !!! Les DAHALO des zébus et les DAHALO des bois des roses et les DAHALO des trafics en tout genre.

    Dans un pays en déficient d’autorité, les DAHALO prospèrent, cela va de soi !

    Mais pour un gouvernement, comment peut-on répondre aux DAHALO et comment faire face aux trafics ? Comment faire pour empêcher que les trafics ne deviennent le modèle économique du pays pour les gens et surtout pour les jeunes ? C’est le défi auquel le gouvernement doit faire face et trouver des solutions.

    La réponse à tout ceci, à mon sens, ne peut être qu’économique :

    - la microéconomie et la macroéconomie !

    Surtout la microéconomie. La microéconomie est l’étude des choix que font les individus, les entreprises, des conséquences de ces choix sur les marchés économiques et de l’influence que les gouvernements exercent sur ces choix.

    C’est-à-dire que le gouvernement a des marges de manoeuvre pour influer sur l’économie malgache. La lutte contre les trafics passe par l’autorité de l’État, mais surtout comment créer des emplois décents dans un pays qui est l’un des plus pauvres dans le monde ?

    Les hommes politiques doivent connaitre quels sont les moyens politiques et d’autres, à leur disposition pour créer des emplois à Madagascar ? C’est de la microéconomie. Ce n’est pas la peine de prendre l’air intelligent et faire le même discours qu’un politicien occidental tiendrait. Un discours qui parle assez souvent de la macroéconomie, c’est-à-dire l’étude du rendement des économies nationales et mondiales..... l’inflation et les taux d’intérêt. Ce n’est pas ce qu’on demande aux gouvernants.....sans les dénigrer, combien d’entre maitrisent ce que je viens d’énoncer ? Restons dans la microéconomie.

    Le PM actuel ou les prochains et d’une manière générale, les pauliciens doivent maitriser quels biens et services produit-on à Madagascar. Et comment et pour qui ? Pour trouver les réponses à cette question, le gouvernement malgache doit tourner vers les PME et TPE et surtout vers les paysans.

    Madagascar a un Capital inestimable, naturel et à notre disposition matin midi et soir, elle s’appelle la TERRE. Les Bailleurs des Fonds nous promettent des millions d’aides. Il faut bien définir les besoins du pays et de sa population et y investir massivement. Encourager, valoriser et aider massivement l’entrepreneuriat par exemple. L’entrepreneuriat c’est justement le type de ressource humaine qui organise les trois autres facteurs de production, soit :

    - le Travail, le Capital ( terre ).

    Dans un pays où plus que la moitié de la population ne mange pas à sa faim, la question ne sera jamais pour qui produit-on à Madagascar ? Ce pays doit être capable de nourrir et de soigner sa population, point !

    Nous ne pouvons nous soustraire à la tension entre intérêt individuel et intérêt social des pays riches et puissants. C’est bien pour cette raison que nous devons avoir des gouvernants qui doivent connaitre parfaitement bien :

    - la mondialisation ;

    - l’économie de l’information ;

    - le réchauffement planétaire ;

    - l’épuisement des ressources naturelles, que nous devons confronter tout le jour ;

    - et l’instabilité économique....pour nous, pays pauvre, avant tout c’est une instabilité politique.

    Bref, le raisonnement économique exige choix et compromis, comment, pour qui, de quoi.

    L’économique est surtout un outil stratégique :

    - une stratégie personnelle ;

    - stratégie économique d’entreprise ;

    - et stratégie économique des gouvernements !

    Les étrangers l’ont très bien compris. Ce qui n’est pas le cas des gouvernants et nos élus. Les conséquences pour le pays sont assez désastreuses, la plus grave :

    - la souveraineté nationale se fait grignoter un peu plus tout le jour !

    Alors la réponse appropriée aurait été une explication, à savoir, comment créer des emplois à Madagascar ! Et pas autre chose TOMPOKO !!!

  • 20 janvier à 21:01 | Jacques (#434)

    « Tout le monde peut dire ce qu’il veut, rétorque-t-il, nous avons fait beaucoup d’efforts malgré les allégations de certains. Je ne peux pas empêcher quiconque de dire ce qu’il veut. J’ai la conscience tranquille »

    Cela s’appelle prendre les gens pour des imbéciles. Un PM (ou plutôt supposé PM devra-t-on dire, non ?) en mal d’arguments, comme d’ailleurs tous les autres membres du gouvernement lorsqu’ils sont amenés à intervenir sur un thème auquel ils sont soumis d’apporter une réponse. Mais, on le sait malheureusement, cette incompétence criante des gouvernants gasy n’étonne plus, gérer un pays n’est pas à la portée de n’importe qui et encore moins pas à celle d’un soi-disant militaire-de-brigade-aérienne-qui-n’a-pas-d’avions.

    Madagascar se meurt, périclite, une voie qui semble on ne peut plus irréversible et ce tant que ces politicards (tous sans exception) qui règnent dans l’espace politique malgache depuis plusieurs années n’en seront pas chassés et l’on tremble d’avance d’effroi lorsqu’on apprend cette autre aspiration du bac-3 de revenir au pouvoir en 2018.

    A l’allure où se présentent les choses le seul espoir pour le pays de s’en sortir c’est une mise sous tutelle.

  • 20 janvier à 21:42 | diego (#531)

    Bonjour,

    Le drame pour Madagascar ce que les politiciens et les gens qui nous gouvernent, qui ont entre les mains tous les appareils politiques et économiques du pays ne savent pas utiliser les outils qui se trouvent entre leurs mains.

    Les gouvernants inventent l’art de simplifier l’économie, par un programme simple, daté. Le programme du président ne répond pas à la crise économique. C’est un peu comme la ville de Tana qui se doterait de budget mais oublier d’y inclure les dépenses pour assainir la ville et améliorer les embouteillages.

    Madagascar n’a pas un problème pour emprunter de l’argent, il a un problème de gouvernance, d’ordre.

    La chute des barils peut bien aider le redémarrage de l’économie malgache, mais le gouvernement ne sait pas comment utiliser les outils entre ses mains. Tout indique que cette chute va continuer, au lieu d’en tirer bénéfice, vous allez voir dans peu de temps que cette chute va constituer des arguments pour justifier l’aggravation de la pauvreté !

    C’est lourd !!!!

  • 20 janvier à 21:56 | Jipo (#4988)

    Bonsoir & meilleurs 🎄 .
    A part un asile qui pour prendre en charge un clan d’ autosuffisant dégénérés, autistes et imbus de leurs médiocrité ?
    HOPELESS !

    • 20 janvier à 21:57 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      @ jaques .

  • 20 janvier à 22:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - « NOUS GAGNERONS CETTE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE »-
    Pour la corruption,toute la planète est corrompue.Point barre !
    Voir la FIFA et cetera......
    Les rencontres internationales .. ;

    • 20 janvier à 23:20 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      « N’IMPORTE QUOI »

    • 21 janvier à 04:04 | regisson (#7075) répond à leclercq

      pour Bazilou

      la methode Couet est la meilleure !

      En avant, Bazilou, continue comme cela, la méthode Couet a du bon...

      A quand une navette spatiale avec Bazilou à bord ?

  • 21 janvier à 08:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Avec l’ouverture de la liaison directe de la TURQUIE à Madagascar,il est plus facile d’aller==en touriste==au soleil tropical que de demander le statut de « REFUGIES » en Allemagne.,en Europe.
    La TURQUIE offre cette opportunité pour les futurs mùigrants fortunés.
    Pendant la deuxième guerre mondiale « ON » voulait parquer les JUIFS,à Madagascar et pendant cette « TROISIEME GUERRE MONDIALE »,en commencement,ce dernier pourrait être ==une poubelle de dépôts==des migrants .
    - « LE TOURISME APPAUVRIT LA POPULATION LOCALE ».
    Seuls gagnants du « TOURISME »,les fûtés.
    - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »-
    +« MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »+

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 21 janvier à 08:51 | francais (#9362) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous avez oublié le père Pedro ?

    • 21 janvier à 21:42 | kunto (#7668) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :

      - « Le tourisme appauvrit la population » ????? qui achètent les créations de nos artisants Mr Basile R ????? les politiciens ????? ( sur des sujets sérieux dès fois il faut la mettre en veilleuse Mr , surtout quand on est à 10000 KM de là ) ...

      - Exemple : l’état d’Antananarivo c’est la faute des tourismes ou des politiciens ????? ( ne nous trompons pas de coupable ... ) .

      - QUE DIEU CHANGE LEURS MENTALITE

  • 21 janvier à 09:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - « Bénéficiant de la présomption d’innocence, »UN SUBSTITUT GENERAL DE LA COUR D’APPEL« de Taomasina est arrêté par la Brigade Criminelle d’Antananarivo ».
    Il serait soupçonné==être en contact==avec un des ravisseurs d’Arnaud.
    Un des ravisseurs a été arrêté à Farafangana.
    Après son arrestation,le Substitut Général de la Cour d’Appel de Taomasina est transféré,à Antananarivo.
    La Cour Criminelle siègerait,peut-être,le 22 janvier 2016.

    - « UN SOUTIEN PERSONNEL POUR LE SUBSTITUT GENERAL DE LA COUR D’APPEL DE TAOMASINA ».

    - « Que la vérité éclate au grand jour ».

    - « Que MADAGASACAR REGULE L’EXPLOITATION et L’EXPORTATION DES NOS RESSOURCES NATURELES,le bois de rose et autres ».

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 21 janvier à 14:34 | Robby (#9217)

    « tout le monde peut dire ce qu’il veut, nous avons fait beaucoup d’efforts malgré les allégations de certains. Je ne peux pas empêcher quiconque de dire ce qu’il veut. J’ai la conscience tranquille ».
    C’est vraiment la honte pour un haut responsable étatique de dire une telle déclaration en public !!!! Bande d’incompétents.

  • 21 janvier à 19:15 | ltwr (#9386)

    Ils pensent que les malgache sont vraiment des imbéciles.

    • 22 janvier à 16:58 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661) répond à ltwr

      Objectivement parlant on a rien fait pour leur prouver qu’ils ont tort ,on a juste à remonter à 2008,depuis l’accession de Rajoelina au pouvoir c’est le florilèges d’imbecilités !!!

  • 21 janvier à 21:31 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO

    - Pour arrêté les trafics ils faut développez le pays : Jiro - Rano - Route ... etc ... pour un développement économique .

    - QUE DIEU NOUS GUIDE

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 531