Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 10 décembre 2016
Antananarivo | 15h44
 

Société

Conjoncture

Relation de plus en plus tendue entre Chinois et Malgaches

samedi 23 juillet | Yvan Andriamanga

La relation entre les « nouveaux » Chinois et une partie de la population devient de plus en plus difficile ces derniers temps. Les chinois sont accusés à tort ou à raison par les locaux de beaucoup de maux (pour ne pas dire tous les maux). Les « maux » les plus spectaculaires sont le trafic de bois de rose qui atterrissent tous en Chine sans que les autorités (des deux côtés) ne lèvent le petit doigt, l’émeute de Morondava qui s’est terminé par des morts d’hommes et de l’incendie de la sucrerie, la dernière en date concerne l’exploitation minière de Soamahamanina actuellement suspendue. La pénurie de charbon actuel est également mise sur le dos des Chinois qui auraient importé vers la Chine en grande quantité cette denrée essentielle pour quasiment tous les ménages malgaches. La recrudescence de vol de bovidés ainsi que la pénurie de viande de bœuf, pendant un certains temps étaient également imputés aux Chinois à travers les abattoirs chinois à Antananarivo et Toliary.

Ce qui est sûr c’est que les Chinois sont de plus en plus nombreux à s’installer à Madagascar. Comme partout dans le monde, d’ailleurs. Behoririka est même devenu un quartier chinois à cause des nombreux magasins chinois qui s’y sont installés. On dit maintenant « on va faire les courses chez les chinois de Behoririka ». Mais si au début, ils étaient surtout visibles à Behoririka, progressivement ils se sont éparpillés un peu partout. Et ils ne se cantonnent plus dans les grandes villes mais sont présents un peu partout sur tout le territoire. Au début, quand ils n’étaient que dans le commerce la relation entre « nouveaux chinois » et malgaches s’est bien passée, d’autant qu’ils apprennent à parler malgache. La relation s’est dégradée quand les Chinois ont diversifiés leurs domaines d’activité et sont devenus plus nombreux à s’installer. Ils sont dans tous les secteurs maintenant et comptent rester dans le long terme.

Notons que les investisseurs Chinois de la sucrerie de Morondava ainsi que ceux de Soamahamanina réclament de dédommagement à l’Etat après la suspension de leurs activités respectives suite à des manifestations populaires. Le régime tente de calmer le jeu d’autant qu’il est sans le sou mais ne veut pas prendre trop de risque. Une manifestation populaire risque d’aboutir à autre chose….

77 commentaires

Vos commentaires

  • 23 juillet à 09:46 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Les Malgaches vont apprendre à faire la différence, entre l’ enfer du vazaha et le paradis chinois, voir apprendre à marcher à la baguette et pas de mofo ...
    Des travailleurs acharnés l’ exemple à suivre , pour continuer à survivre .

    • 23 juillet à 10:05 | rajoarison (#9522) répond à Jipo

      Bonjour Jipo,
      C’est sur les Malgaches vont voir de suite la différence entre les Français en particulier et les Chinois...
      Les premiers sont pour la majeur partie respectueux de notre peuple et nous payent correctement (pour ma propre expérience), les second par contre sont de véritables dictateurs et pour la plus part ne nous traitent pas correctement, nous sommes pour ma part Colonisé par ces nouveaux arrivants et ce n’est que le début.....

    • 23 juillet à 10:23 | rabri (#2507) répond à Jipo

      « Les premiers sont pour la majeur partie respectueux de notre peuple et nous payent correctement (pour ma propre expérience) »

      Mon oeil ! ces premiers, comme vous dites, de plus en plus ! çà m’étonnerait qu’ils sont là pour faire du SOCIAL ! je vous invite à être un peu plus OBSERVATEUR : allez en grande surface et quand un vazaha sort sa carte bleue à la caisse. A plusieurs reprises, j’ai remarqué que la plupart ont des cartes VISA ELECTRON (= très proche des interdits bancaires en France). On va donc les considérer comme les bons investisseurs vazaha , qui vont être respectueux de notre peuple LOL !!!!!! ???

    • 23 juillet à 11:47 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Pas de problème, avec les chinois vous allez voir l’ avenir en « rose » et même : rire jaune ⛩ ...

    • 23 juillet à 12:12 | manga (#6995) répond à Jipo

      Permettez-moi d’en rajouter car à part votre remarque essayez de faire la comparaison entre la quantité d’articles contenue dans leur chariot et celle des « autres »et vous saurez qui font exactement marcher le commerce.
      Il n’est plus à démontrer pour quelle raison l ’expatrié et quelque soit la nature de sa présence se le permet mais certainement pas pour les beaux yeux des autres. Quant au volet civilité, le service des pompes funèbres a, me semble -t-il , déjà fait depuis belle lurette le nécessaire.
      Aussi, j’aimera is répondre d’une manière assez brève les propos de Tsisdinika d’il y a deux jours sur le même sujet avec une expression typique aux Mpanaokinanga : « aleho tsy aviliko ndre ho lo ».
      Tout particulièrement concernant l’évasion fiscale de l’ordre à dix chiffres annuel que la douane française essaie de rattraper, je ne vois pas. Pourquoi le. Président du CNM devrait attendre l’effet u mercure pour se prononcer intelligemment.

    • 23 juillet à 12:25 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      @ ratbri .
      Quand la mafia qui gouverne Madagascar sera aussi respectueuse que les horribles colons, 20 millions de compatriotes vous remercieront, nous en sommes loin !
      Ce culte de l’ auto flagellation, et du c.pas ma fôte : vous arrêtez quand ?
      Faut assumer razbite, après l’" évolution horizontale , il y a la verticale, pour etre plus précis : celle au dessus de la ceinture ...
      Rassurez-vous les Chinois sont là pour vous montrer l’ exemple, pour votre plus grand bonheur : une aide que vous allez adorer !

    • 23 juillet à 12:31 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Il faut que nous(les Malagasy) fassions attention, bien sûr, nous devons protéger nos richesses, mais, il faut savoir distinguer les vrais prédateurs.

      Qui sait si les anciens colons nostalgiques et les karanas seraient derrières toutes ces hostilités, ...dans la mesure où les chinois sont plus coriaces en affaires qu’eux,...Ils auraient peur de perdre leur part de beefteak,...

    • 23 juillet à 12:53 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Avec cette modification ou répondre ne figure plus sous les commentaires, excusez MT mais c ’est le WHY !
      Quelle mouche vous a piqué de supprimer ce qui marchait bien au profit de la pagaille, contagieuse avec l’ ère du temps ?

      @ Isandra :
      Apprendre à faire la différence entre les prédateurs ???
      Mais vous n’ avez de cesse de regarder le doigt qui vous montre la lune !
      Les plus gros prédateurs, ce sont vos dirigeants, cette aristocratie qui pille, vend (les richesses du patrimoine, qu’ ils s’ accaparent), et affame les 20 millions de compatriotes, et non ceux qui dealent avec !
      Vous n’ avez de cesse de lutter contre les métastases , en occultant d’ enlever la tumeur principale, vous vous obstinez à écoper le navire au lieu de boucher le trou dans la coque, vous vous occupez de repeindre la carrosserie (l’ apparence) au lieu de vous occuper du moteur qui ne marche plus .
      Tant que vous vous obstinerez dans cette attitude, vous continuerez à vous enliser, depuis 50 ans , même un âne aurait abandonné !
      Bien sur que vous n’ êtes pas des ânes et pourtant ...

    • 23 juillet à 13:39 | detana (#9421) répond à Jipo

      Jipo
      Avant de dire n’importe quoi, renseigne toi d’abord correctement :
      « La Carte Visa Electron Sensea est une carte de paiement et de retrait à débit immédiat, à interrogation systématique du solde et utilisable en France et à l’étranger. »

    • 23 juillet à 15:11 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Vous avez failli me convaincre Jipo,...

      Les dirigeants en général sauf un( Ra8 )sont des vontours, mais non pas prédateurs,...

    • 23 juillet à 15:56 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Vous m’ expliquerez la différence ...

    • 23 juillet à 16:05 | manga (#6995) répond à Jipo

      Isandra,
      Un prédateur est un animal (sélachimorphe, félidé, tétrapode : qu’importe) qui doit se nourrir lui-même ainsi que pour sa progéniture, en capturant ses proies. Mais si vous trouvez d’autres définitions vous permettant de faire la différence entre l’un et l’autre, soyez plus explicite afin que vous puissiez nous convaincre.
      Dans le monde des affaires, c’est comme à la guerre, la seule et unique à qui vous pouvez avoir confiance est l’arme que vous détenez comme la gâchette ne refuserait jamais votre pouce et c’est fait pour.
      Et comme disait récemment un véreux de la politique, ce n’est pas comme au foot où toute l’équipe se devrait d’être solidaire : ou bien vous triomphez, ou tout simplement vous laissez votre peau à la gloire de celui ou celle qui est en face de vous. Le principe est le même quand on s’y livre. Qu’il soit RAVALO ou autres, ne pourra jamais changer les règles de jeu. Vous faites affaire avec quelqu’un et vous pensez avoir en tirer bénéfice ; mais n’oubliez surtout pas que l’autre est aussi fier d’avoir conclu le marché ; toutefois, dans la vie, et surtout dans le monde des affaires, il y a toujours à la fin un perdant comme chantait notre idole d’Iglésias.
      Les colons ne sont pas arrivés par hasard ; ils ont tout fait pour bien s’établir jusqu’à bâtir des églises pour vous demander de confesser ; et ce n’est pas pour le bon Dieu qu’on vous a inculqué ; mais pour vous soutirer des informations qu’ils attendent impatiemment sortir de votre bouche.
      Pour résumer, et avec tous les risques que les autres subissent sur le Nickel et le Cobalt qu’exploitent Ambatovy, il rentre à l’état un pour cent de la recette « officiellement » déclarée.
      Quoi que vous disiez, les chinois utiliseront du mercure. Ce dernier peut guérir une plaie en le mélangeant avec du chrome dites-vous ?

    • 23 juillet à 20:50 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Jipo,...

      Le prédateur chasse sa proie et devore la grande partie, alors que les vautours se contentent de nettoyer les carcasses,...

      Vous voyez la différence,...

    • 23 juillet à 23:21 | rabri (#2507) répond à Jipo

      Jipo s’intéresse encore à Mada, juste dans l’espoir de renforcer le rang des « Papy-sôsy », d’où son pseudo. Méfiez-vous Isandra du coq affaibli mais encore plein d’espoir . MDR !

    • 24 juillet à 00:30 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      je confirme donc que vos dirigeants sont des prédateurs et quand ils n’ en ont pas l’ occasion des vautours .
      Mais sans perdre de temps à jouer / les mots, il est impératif de dégager ces ordures , le plus rapidement possible, même si vous n’ êtes pas pressés ...
      Quant à l’ autre obsédé de la braguette incapable de penser au dessus de sa ceinture, qu’ il retourne s’ occuper de bobonne, seule chose qu’ il prétende faire à peu près : sans avoir la chance d’ avoir l’ avis de madamy .

    • 24 juillet à 00:48 | rabri (#2507) répond à Jipo

      La vieillesse commence à ronger petit à petit le cerveau de notre « JUPE-maison » : il va de plus en plus vers la divagation. Je pense que Basile, de là-haut, est en train de lui jeter des mauvais sorts : « Jipo, Jipo, ma revanche sera terrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrible, ha ha ha ha ha ha ....................... »

    • 25 juillet à 19:40 | manga (#6995) répond à Jipo

      A Isandra,
      Vous n’avez jamais évoqué le rôle des vautours si ce n’est que pour détourner mon attention.

  • 23 juillet à 09:58 | tgv_ihany (#9410)

    Misy ireo sinoa mora mifandray sy azo hipampiseraserana tsara, eny fa na vao tonga eto mada aza izy mba hihary. Ao koa nefa ireo mahita ny fahantran’ny malagasy ka lasa manambany sy manao tsinotsinona mihintsy ary indraindray.

    • 23 juillet à 13:25 | manga (#6995) répond à tgv_ihany

      Tena tsy mitovy hevitra aminao aho amin’ny io raha tsy hoe angamba resaka tsotra andaniana lera.
      Na ireoanan’ila gasy aza dia ahitana taratra tsara fa indrindra ireo tsy mitapi-drano !
      Aoka ré avahina tsara n’y fiaraha-monina s’y n’y fomba fitadiavana ravin’ahitra fa lafiny roa Samy manana n’y toerana misy azy ireo. Ka tsy tokony voatery ampifandraisina bé fahatany.

    • 24 juillet à 07:17 | tgv_ihany (#9410) répond à tgv_ihany

      @ manga
      Tsy ampifangaroina hoe ? Fa ianao ve ry manga dia mihevitra fa ny ankamaroan’ireo sinoa mihary eto amitsika dia mbola miheritreritra ny hiverina any amin-dry zareo. Ny hanorom-ponenana eto ireo ary izany no matonga ah miteny hoe tafiditra ao anatin’ny fiara-monina ry zareo.

    • 25 juillet à 06:38 | manga (#6995) répond à tgv_ihany

      Dia mampaonena ny filazanao ny zava-misy : Ary ireo karana mameno ny tanàna ireo ve hoy ianao dia manan-kevitra ny hody an-tanindrazana ?
      Ary malagasy iza hono ity nalainy atao andefimandriny ?
      Ahitaro kely ny sehatra fa aza mionona ny manodidina anao ry sakaiza.
      Ohatr’iray omeko anao mazava tsara :
      - Ny sinoa dia mizatra an-janany manome vola azy dieny mbola kely mba hizarany hikaroka rehefa lehibe ; mifanojo araky ny ilazan-tsika azy hoe : « Ny vola no maha rangahy. »
      - Ny gasy eo an-kilany dia miziriziry fa « tsy tokony izaran’izany ny zaza fa ny afaràny hangalatra. »
      Ary tsy azonao lavina io filazako io fa raha tianao tohizako dia ity :
      - N’inoninona fari-pahaizanao (nitapi-pahaizana) dia rehefa poak’aty ny paosinao dia toy tsy hainao ny manitatra ny fahalalàna norantovinao ka dia toy ny tsy mahay mamaky teny sy manoratra ihany ny fiheverana anao.
      - Tsy manan-kavan’ory iro karazan’olona ireo ka hitsinjo izay fahorianao.
      - Tsy laviko ny fahaizany miara-miaina aman’olona fa tsy mitovy velively ny lazain’ny vava sy ny mikotrika ao an-doha.
      Tsy midika velively ho fankahalàna anefa izany ka anekenao mantsina fa tsy maintsy manatanteraka ny fomban-drazana izy ; indrindra fa ny mikasika ny fasan-drazana mety ho voatohintohina : tsy namorona aho fa ny manam-pahaizana no namoaka izany am-pahibemaso.
      - Sao ary heverinao fa ny antony nandaozany ny tanindrazana dia hanasoa ny vahoaka eo amin’ny toerana izay kasainy iasàny ?

  • 23 juillet à 10:12 | olivier (#7062)

    « les investisseurs Chinois de la sucrerie de Morondava ainsi que ceux de Soamahamanina réclament de dédommagement à l’Etat »

    En plus d’être responsables de tous les MAUX...seraient ils également de grands rêveurs ???!!
    LOL

    Amis Chinois, apprenez qu’un bon SINOA est un SINOA qui paye et qui ferme sa Gue..le...

    Un peu comme un « françafircain touriste sac à dos qui pille et répand le sida » (....)...enfin j’essaye de résumer la pensée générale en une seule phrase !
    PTDR

    • 23 juillet à 13:31 | rajoarison (#9522) répond à olivier

      Si notre Gouvetnement valait seulement un Ariary, nous n’aurions besoin de personne pour faire tourner notre Pays, mais malheureusement comme nous sommes dirigés par des incapables nous nous faisons berner.
      Que ce soit les Français les karanas ou les Chinois si nos responsables savaient comment diriger nous nous ferions pas exploiter et voler nos richesses pour des miettes ..... Il faut arrêter de jeter la pierre aux autres Olivier, même le sida, notre Ministere de la santé que fait-il ? Pour Olivier c’est la faute des touristes maintenant ??? Quel idiot....
      Nous avons des problèmes car nos responsables sont des incapables corrompus sans moral et qui ce moque bien des 22 millions de Malgaches qu’ils dirigent( robe à 7500€), voiture de luxe à l’extérieure (150.000€) ect...
      Le problème il est la les responsables sont bien ici et Malgaches.

    • 24 juillet à 17:48 | olivier (#7062) répond à olivier

      @Rajoarison

      Allez je vois aide un peu...

      (Source Wikipedia) : Dans le langage, le second degré consiste à amener à un sens plus subtil que la phrase ne veut le faire croire ; il ne doit pas être confondu avec l’humour sarcastique ; dans le sarcasme, le second degré peut être absent.

      En résumé, j’ai résumé en une seule phrase toute les zidioties que je lis sur ce forum depuis des années ...

  • 23 juillet à 10:23 | Tsisdinika (#3548)

    Ces Chinois sont décidémment des commerçants hors-pairs : voilà qu’ils IMPORTENT maintenant le charbon VERS la Chine ! Mais comment ils font ?
    Blague à part, je suis peu convaincu de l’existence de cette relation de plus en plus tendue entre les deux communautés sur la base d’événements récents qui se sont déroulés dans des localités précises. Il est vrai que nombre de politiciens et de frustrés de tout bord espèrent un embrasement sous la forme d’une émeute sur les commerces chinoises à Behoririka par exemple... Les Chinois seront-ils les nouveaux têtes de Turcs des Malagasy après les Karana et les Komorianina ?

    • 23 juillet à 11:37 | Turping (#1235) répond à Tsisdinika

      Les chinois, comme les karanas ont le sens des affaires. Le commerce c’est inné dans leur système génomique avec des mutations évolutives. Ce n’est pas par hasard si la Chine devient une puissance économique redoutable , qui va détrôner les USA 2050.Je parle du côté PIB mais non celui du rapport PIB/PPA.
      - Où voulais -je en revenir ?
      - Les chinois font du commerce en colonisant le monde, le business en profitant de la corruption des failles existantes dans les pays qui les accueillent avec les autorités et les politicards corrompus. Paradoxalement, la politique de la francafrique s’immisce directement dans la politique interne d’un pays soit disant souverain et indépendant sous dépendance.
      - L’épée de Damocles à une double face
      tranchante.A côté, la politique ne sert que de s’assouvir à ses besognes personnels avec ceux qui se battent de trouver la place et les strapontins. Sans être un pro -Ravalomanana car je ne le connaissais même pas. Il a fait son business royalement en se battant comme les karanas. Je ne dis pas qu’il était tout clean en confondant dès fois ses business affaires personnelles aux affaires de l’Etat. Mais bon, dans la mentalité malgache, on n’aime pas trop non plus la réussite entre les malgaches pourtant beaucoup aiment les étrangers qui les colonisent avec les contrats locaux, mal payés sous prétexte qu’ils créent d’emplois avec les nouvelles donnes de la neocolonisation ?
      - Les chinois ne sont pas les meilleurs non plus car ils font venir des chinois de Chine pour exploiter les mines et c’est la raison pour laquelle il faut se méfier de leur procédé quant à l’extraction minière ou ce que vous mangez dès fois dans l’assiette.
      - La problématique se situe au niveau du non respect des réglementations, l’absence des institutions fortes, etc....car si l’état malgache parviendra bien sûr avec les nouvelles têtes, de nouvelles générations à donner un élan commensurel de définir ce que c’est faire la politique, se battre pour les valeurs communes identitaires pour des intérêts communs, etc...dans le but de promouvoir collectivement toujours les intérêts communs, la notion du « gagnant -gagnant », on serait déjà parti loin.
      - Au passage,j’en profite de parler sur les salaires des députés, les sénateurs,..... Ce qui est très choquant c’est de voir les misères, et que la politique ne sert que pour se remplir les poches. Donc,le fait qu’ils ne foutent rien,et ecomiquement parlant dans l’ensemble c’est scandaleux de voir les gens qui vivent aux dépens de leurs compatriotes, des aides, pour construire des villas, acheter des 4x4
      - Concernant la somme en question, gagner 3000 euros par mois n’est pas vraiment une somme colossale dans un pays développé même à Madagascar. J’ai un frère, milliardaire en Fmg,la différence c’est qu’il bosse en employant 60 personnes, multi activités même en dehors de la France, à part les locations des appartements.

    • 23 juillet à 11:49 | Turping (#1235) répond à Tsisdinika

      Lire : économiquement. Après l’enseignement, suis dans une foire d’expositions tout l’été veuillez m’excuser !

    • 23 juillet à 13:05 | vatomena (#7547) répond à Tsisdinika

      lourdement pénalisés par leurs entreprises coloniales ,les français ont renoncé à tout impérialisme .Il est normal qu"une chine surpeuplée ,hyper active ,toute puissante jette son dévolu sur une terre à l’abandon comme Madagascar .Kartell nous a avertis ici que madagacar pourrait fort bien devenir une des iles éparses chinoises . Qui peut empecher cela ?

  • 23 juillet à 11:15 | che taranaka (#99)

    AKORY LAHALY,

    en ce qui concerne la capitale,

    tous les commerces appartiennent aux karanas,les vazahas et les sinoas et chinois..ceci n’est qu’une constatation...les commerces dignes de ce nom ..après pour le reste il y a un peu de tout....surtout des Gasy ....qui occupent 90% de surfaces mais 0.09 de CA...!

    imaginons que les Gasy les mettent dehors...!!!Tana sera vide mais pleine d’ordure...!!!!..à vos plumes camarades...!

    • 23 juillet à 11:54 | Jipo (#4988) répond à che taranaka

      Salama, alors cette pêche, elle a été bonne ?

  • 23 juillet à 11:19 | Noue (#2427)

    "Le régime tente de calmer le jeu d’autant qu’il est sans le sou mais ne veut pas prendre trop de risque.

    oh que si !! le régime a beaucoup de sou , vu combien ils sont payé ces senateraaa !

    bref , rehefa tsy faly ireo sinoa dia mody sy miverina any @ zareo ee ! ampy zay ! trop c’est trop ces chintok qui veulent prendre tout ce qui est à prendre à Madagasikara

    Madagasikara ho an’ny Malagasy , ny Malagasy an’i Madagasikara dia zay !

  • 23 juillet à 12:53 | betoko (#413)

    Selon deux interprétes malgaches que j’avais eu l’occasion de discuter concernant nos problèmes avec les chinois , c’est qu’ils (chinois) nous considèrent comme des gens trop dociles et facilement manipulable et qu’on peut corrompre très facilement .
    Des exemples j’en connais de plus ces chinois se croient dans un pays conquis comme les français pendant la colonisation et pire .
    Pendant la construction de l’hôtel 5 étoiles à Ivato un responsable chinois s’est permis de donner un coup de pied au Q à un ouvrier malgache , un acte répréhensible qu’aucun vaza de nous jour n’oserait infliger à un malgache , Suivent les abus dans les zones franches à Ivato dirigés par des chinois , Un exemple à Ivato où les ouvriers malgaches travaillent 12 heure par jour et heureusement quelqu’un de la présidence a eu vent de l’affaire et le responsable fût renvoyé en Chine
    Des anecdotes concernant les chinois chez nous , voici un des plus terribles . Une magistrate de Tana avait condamné un chinois à des peines d’emprisonnement , il y a de cela quelques années en 207 ou 2008 , si je me trompe , Ce chinois s’est mis en colère et avait voulu étrangler la magistrate devant tout le monde . Des agents de la force publique l’avait arrêté et l’avait mis en prison . Oh rage oh désespoir , un coup de fil émanant de leur ambassade à la présidence malgache et le bougre fût libéré sur le champs .
    Un message à Rabri . Ce n’est pas par qu’on possède une carte bancaire VISA Electron qu’on est très proche de l’interdit bancaire en France . Je possède la même carte et je suis très très loin d’être interdit bancaire en France
    Pour votre information , il est plus pratique et plus avantageux de se servir de sa carte bleue comme moyen de paiement dans les grandes surfaces à Madagascar que d’aller retirer du liquide dans un distributeur .
    Quand je me sers de ma carte bleue dans les grandes surfaces à Madagascar , ma banque FRANCAISE me retient comme commission 1 Euros , en revanche si je retire des espèces dans un distributeur , minimum ma banque en France me retient 3Euros 80 pour 500 000 Fmg . Aussi il est préférable de faire ses courses dans les grandes surfaces à Madagascar avec sa carte bleue , vus les qualités prix surtout en boucherie , charcuterie , vin , bière , champagne , whisky(lol) mais pas les brèdes ou manioc , vomanga
    P/S , des bon whisky on n’en trouve pas dans les grandes surfaces qu’ à des prix exorbitants , il est préférable de l’acheter en Duty Free en se servant d’un passe port et d’un billet d’avion d’une connaissance de passage ou au marché noir ( Si , si ça existe à Tana , mais pas tenu par des vaza ou des chinois mdr)

    • 23 juillet à 13:03 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Et oui les vazaha & les chinois n’ ont pas le privilège de faire du marché minty, auquel cas que diriez-vous ???

    • 23 juillet à 13:44 | rajoarison (#9522) répond à betoko

      Betoko, entièrement d’accord avec vous, moi aussi je me sers de ma CB, pour les paiement, et pour le reste sous douane en DF, en encord avec des Malgaches.
      Et, je ne suis pas interdit bancaire....
      Mais certain, ne voit aucune subtilité dans cela et beaucoup pensent que les Français qui viennent sur Mada, sont tous aux RMI, si ils savaient...Ce n’est pas avec 500€, que l’on peut voyager chez nous...
      Les touristes et les résidents Français ont de l’argent et le dépense contrairement à certain Malgaches qui eux le dépense sur Maurice ou la Réunion..... Avec des CB platinium !!!!

    • 25 juillet à 12:04 | gang’s (#4016) répond à betoko

      Manao Ahoana,

      Tsetra tsetra ny ahy :

      les Malgaches n’ont pas de culture bancaire, ’faut l’admettre, puis vous avez remarqué l’état physique des espèces (billet bancaire ) ici ?? mais, il faut un contrôle et c’est urgent, les faux se mélangent avec les « bons », c’est hallucinant !!!, ’faut absolument faire un tri dedans, n’importe qui peut faire des « faux » ici, alors ces millionnaires en billets de singe !!! ;)

  • 23 juillet à 13:41 | TSIKOZA (#7624)

    La majorité de malagasy soit disant commerçants n’est pas à la hauteur de louer un appartement comme les étrangers pour déployer leur marchandises mais on se contente de se noyer dans les tsena alarobi, alakamisy, azoma, sy asabotsy non à l’abri des voleurs à la tire.
    Respectueux, dignes, chastes et courageux ces derniers attirent quand même pas mal de clients soit par familiarité entre gasy gasy soit par l’évolution de connaissance dans le domaine de marketing.
    Par contre les chinois cavaliers de soirée dansante du HVM ne s’offusque même pas à maîtriser notre langue mais il auront bientôt la nationalité malagasy et continueront encore plus à se moquer de nous en disant "ino anao mila ? Tsy misy vola malinika ndana mody nao ! tsy mila mahantsa beholilikanay !
    Salama e !
    Tsy mandraharaha gasy ireo sinoa vao tonga ireo. Jereo fotsiny any amin’ny faritany fa ireo sinoa manana carrière vato rehefa hanapoaka dynamite dia tsioka kiririoka intelo miantoana fotsiny dia heveriny fa ampy hampandrenesana ny manodidina sy ireo olona izay avy lavitra ka mandalo akaiky ilay tany hanapoahana vato. Betsaka ireo efa niharam-boina fa tsy sahy miteny satria mahazo tambiny kely arahana fandrahonana. Ny teny matetika mivoaka ambavan’ilay sinoa tsy tonina rehefa misy mitaraina dia "anao adaladala anao ? sifflé maneno tsara tsy heno ? ?????

    • 2 août à 10:41 | Aaron (#9667) répond à TSIKOZA

      Kozia ssurrr mintsss ka

  • 23 juillet à 13:58 | leclercq (#4410)

    Bonjour à tous
    Bon , j’aurai bien aimé posté plus de commentaires par rapport aux chinois mais il parait que c’est interdit alors tant pis

    • 23 juillet à 17:28 | Jipo (#4988) répond à leclercq

      Bonjour .
      Parlez nous des mata piri ou tinito, on comprendra 🇨🇳 .

  • 23 juillet à 14:33 | Babah (#9347)

    Qu’est-ce que le racisme ? « Juger des actes ou des événements par la rce ou l’origine géographique des individus » .

    Donnez des exemples ou illustrez la définition : « cf. la majorité des commentaires dans ce forum » !

    Svp, vous n’avez rien d’autres à faire que de débiter des insanités tous les jours ? Qu’est-ce que cette manie de raconter des anecdotes pour généraliser la haine envers les chinois, les vaza, les karana, les comoriens, les extraterrestres ? Je suis gasy, par exemple, mais je n’ai aucune, mais aucune, « qualité » en commun ou identique aux vôtres : nous ne nous ressemblons pas du tout malgré notre nationalité commune . CQFD !

  • 23 juillet à 14:47 | kartell (#8302)

    Bonjour,

    Nous sommes en pleine psychose alimentée par ceux qui voudraient faire de nos amis chinois les responsables de tous nos maux !…
    A qui profite donc cette intox ? Certainement, à ceux qui souhaitent que se dégonfle le ballon de baudruche prêt à éclater à Soamahamanina mais certainement pas ceux qui ont autorisé et touché quelques royalties en dessous de table !….
    Madagascar sans les chinois, ça ressemblerait à quoi ?
    A des milliers de commerces informels fermés, un chômage au bord l’explosion sociale ?
    Ces sont les premiers employeurs du pays, il ne faudrait pas l’oublier !….
    Restons réalistes, nous ne pourrions plus nous passer de leurs produits, de leurs services, de leurs bakchichs et de leurs aides plus ou moins opaques ….
    Un contrat signé doit être respecté, cela en va de la crédibilité d’un état malgache dont la réputation internationale s’effrite de plus en plus, ne nous trompons pas de cible, la responsabilité dans cette affaire, parmi tant d’autres, est de l’unique compétence du pouvoir et de son président !…
    Une fois de plus, nous cherchons à fuir nos responsabilités, en tout cas avec ceux qui ont vendu cette autorisation à très bon prix car sans cet accord filandreux en coulisse, point de chinois à Soamahamanina …
    Le problème est récurrent, dés lors, où les choses tournent au vinaigre avec la population locale exaspérée par des projets dont elle est écartée à l’avance…
    Les chinois savent mieux que personne que le pouvoir actuel est à la diète forcée en tentant d’en profiter face à un état qui vendrait père et mère pour assouvir sa soif de devises en prévision prochaine d’une perte du pouvoir…
    Ne nous trompons pas de cible, les chinois, eux, le savent bien en multipliant les offres à un pouvoir ravi de l’aubaine pour en profiter un maximum avant qu’il ne soit poussé à la porte…..
    Attribuons cette montée subite de mauvaise humeur à une conjoncture morose, demain, tout sera oublié pour aller à l’assaut des îles éparses et du feu d’artifice de la francophonie de novembre prochain !…..

  • 23 juillet à 15:03 | atavisme premium (#9437)

    Isandra ,
    Pour trouver les vrais prédateurs de ce pays ,il suffit à toi et aux tiens d’acheter des miroirs

  • 23 juillet à 15:13 | Jacques (#434)

    « je vous invite à être un peu plus OBSERVATEUR : allez en grande surface et quand un vazaha sort sa carte bleue à la caisse. A plusieurs reprises, j’ai remarqué que la plupart ont des cartes VISA ELECTRON (= très proche des interdits bancaires en France) »

    Signé, rabri (#2507).

    Le père rabri a donc fait le pied de grue près des caisses des grandes surfaces pour « filocher » les cartes bancaires des vazahas et, eurêka ! Elles sont, pour la plupart, Visa Electron qui, pour le père rabri, est une carte, je cite très proche des interdits bancaires en France. Mais au fait, ça existe une carte dite très proche des interdits bancaires en France ? Eh ben, non.

    Une carte Visa Electron vous permet au contraire de ne pas franchir le rubicon (transaction refusée si provision insuffisante).

    Lorsqu’on veut noyer son chien...

    • 23 juillet à 16:14 | Jipo (#4988) répond à Jacques

      C ’est pour se sentir moins seul !

  • 23 juillet à 15:19 | diego (#531)

    Bonjour,

    Traditionnellement, Madagascar n’est pas une terre d’accueil, en tout cas, pas pour les Chinois et les Indiens.

    Politiquement et économiquement, Madagascar n’est pas une terre d’accueil. Les élus, les politiciens et le gouvernement malgaches doivent en prendre note....

    Les Indiens et les Chinois seraient probablement les bien venus si le pays était stable.

    Ces deux peuples sont associés aux pillages des richesses du pays et dans le même temps, les Malgaches ne voient pas quels sont les apports économique, financiers, sociaux, et intellectuels de ces deux peuples.

    Et les élus doivent prendre bien noté, les jours où les Malgaches décident de s’en prendre aux étrangers, les Indiens et les Chinois seraient les premiers :

    - ils sont nombreux, que vont faire les gouvernements Chinois et indiens ?

    Vous savez, à terme, vu leurs nombres qui ne cessent d’augmenter, on voit bien que des problèmes vont apparaitre.

    • 23 juillet à 16:19 | Jipo (#4988) répond à diego

      Contrairement à la France, qui est une poubelle exemplaire pour l’ humanité : particulièrement « stable » ...

    • 23 juillet à 21:07 | kartell (#8302) répond à diego

      Bonsoir diego,

      Madagascar n’a jamais été une terre accueil pour ceux qui n’avaient pas les moyens de vivre leur quotidien, son hospitalité n’est pas à géométrie variable mais à sens unique, elle est tarifée !…

      Et politiquement, il est difficile de croire à davantage de largesse puisque la première action politique a toujours été celle d’exiler avant de réaliser qu’il valait mieux accorder aux renégats de luxe, une petite place sur l’île surtout que la roue tourne avec son effet habituel de boomerang …

      Le pillage des richesses du pays n’en est pas un, en réalité, puisqu’il requière l’accord rémunérateur du pouvoir en place, il va de soi, qu’un véritable pillage se fait sans accord et de force, mais, ici, ce n’est pas le cas puisqu’il est sollicité par ceux qui sont mandatés à les interdire ou à les réglementer dans l’intérêt d’une majorité et non pas dans celui, unique, d’un clan rapace !…

      Le perdant n’est pas l’état malgache, seule autorité habilitée à donner son feu vert, mais ses électeurs, les losers habituels qui ne voient rien venir sinon des pollutions supplémentaires et un environnement dévasté…
      Aujourd’hui, les hommes au pouvoir sont en train de dilapider ces ressources naturelles qui finiront, un jour par se raréfier comme le bois de rose ou de palissandre sans aucune perspective d’avenir puisque rien n’aura été prévu en remplacement …

      L’exécutif prend son temps de se hâter à dépecer la maison Madagascar surtout avec un président est en état précaire du pouvoir, comme ses prédécesseurs d’ailleurs !….
      Les chinois ont vite compris ce qui tenaient le plus à coeur ces pouvoirs éphémères en place : négocier au plus vite des accords d’exploitations tout azimut avant que ces derniers ne soient obligés par les urnes, de passer la main !.

      Personne n’est en mesure de dire combien cela va encore durer car l’île est grande et les prospecteurs chinois font bien le job, celui d’alerter, qui de droit, afin de signaler les bonnes affaires à réaliser, c’est leur grande force an sachant saisir toutes les opportunités qu’une telle situation leur offre et qui ne peut que les encourager sur cette voie royale !

      La solution, si elle existe, n’est pas dans celle d’une « fatwa » à l’encontre d’une communauté ou d’une autre mais celle de dénoncer en amont, l’unique responsabilité qui incombe au pouvoir en place, d’aujourd’hui, d’hier et de demain !

      Une fois de plus, on tente une ième diversion de crainte de devoir prendre le bâton pour se faire battre et d’avouer que c’est un simple vol de famille !

    • 24 juillet à 18:36 | kartell (#8302) répond à diego

      Bonsoir,

      Voici le lien qui donne accès à un court métrage qui résume bien vos préoccupations et vos attentes…
      Bonne lecture.

      https://vimeo.com/160112880

  • 23 juillet à 18:05 | Stomato (#3476)

    >> # 23 juillet à 16:19 | Jipo (#4988) répond à diego
    Contrairement à la France, qui est une poubelle exemplaire pour l’ humanité : particulièrement « stable » ...
    <<
    Jipo,
    Voila qui va faire plaisir à la personne qui accorde ou refuse les visas Schengen et les visas de tourisme pour entrer en France.
    Il va y avoir de grosses économies de papier, mais de grosses rentrées de droits non remboursés.

    • 23 juillet à 19:17 | Jipo (#4988) répond à Stomato

      Ne peux que vous recommander, la Méditerranée via Lampedouza, et si vous revenez de Syrie, vous aurez droit à une protection rapprochée, avec cellule pour vous seul, salle de prière et cerise sur le cake : de sport , avec 2 surveillants rien que pour vous , le gite & le couvert assuré : elle est pas belle la vie ?
      Quant à l’ autre embrayage préposé aux visas, on devrait l’ envoyer chez sa consoeur en guyane compter les touristes orpailleurs qui se bousculent à la frontière , celle ou les visas ne sont pas nécessaires ...
      Celle ou l’ on emprisonne les fumeurs de joints, et laisse passer les transporteurs de coke .
      Le Pays ou le premier ministre avec le préfet demandent à un Maire d’ effacer les preuves gênantes, d’ une tuerie commanditée par un détenteur de permis de séjour ( officiellement franco-tunisien ) pour s’ apercevoir que nous hébergeons un étranger qui a épousé sa cousine, ( entre autres) à qui l’ on offre également le gite, les APL, le RSA, & les aides à génitrice de 3 futurs représentants de notre idyllique nation, « n’ ayant pas eu le temps » d’ interviewer les autres concubines ...
      A ceux là : free-visas , open bar !
      Ne rentre pas qui veut au Pays du droit à la konnerie pour tous ...

    • 23 juillet à 19:24 | Jipo (#4988) répond à Stomato

      @Stomato
      et surtout pas d’ amalgame, pas de stigmatisation, kon vous dit, une richesse pour la France : si si !!!
      Bon visionnage .
      https://www.youtube.com/watch?v=bIey21dBSFI

    • 24 juillet à 12:43 | leclercq (#4410) répond à Stomato

      Bonjour Jipo
      Pas d’amalgame , il ne faut pas tout mélanger et tout et tout , c’est en gros ce qu’on nous rabâche autour de nous venant des bourgeois bien pesants à l’abri de tout attaque et de balles perdues dès lors qu’on s’indigne sur les arrivages intempestifs d’immigrés en France comme à Madagascar ( chinois péril jaune et autres barbus mal attentionnés )

    • 24 juillet à 15:13 | Jipo (#4988) répond à Stomato

      Il est des situations en ce bas monde, ou la langue n’ est pas nécessaire pour se comprendre, et l’ endroit ou j’ en ai vécues le plus est bien sur notre grande ile, Nosy be particulièrement ainsi que la grande terre : tant du coté d’ Ambanja, (époque du poisson d’ or, vous deviez etre bien jeune) Isotry, sabotsy que d’ ambositra : entre autres 😎 .

    • 24 juillet à 15:14 | Jipo (#4988) répond à Stomato

      @ Me & Mr Leclerc bien sur .

  • 23 juillet à 19:25 | Gérard (#7761)

    Chinois, Français, américains ou autres, ce pays à besoin d’investissements directs étrangers, comme on dit

    le problème n’est pas dans la couleur de peau de ces gens ni dans leur Nationalité d’origine, mais dans la manière dont les « autorités » sont capables de les gérer :

    comme au Congo, ou il n’y a même pas de route bitumée à la sortie de la mine qui regorge de richesses , ou comme en Norvège ?

    Je suis Français, retraité, époux d’une Malgache et vivant ici depuis 15 ans, mais je pense qu’il vaut mieux un investisseur chinois sérieux, que les cohortes de mes compatriotes en mal d’affection qui déferlent dans certaines villes pour « investir » dans une gargote ou un épibar !

    • 23 juillet à 19:59 | Jipo (#4988) répond à Gérard

      Certes, tout dépend cependant du degré de corruption de son interlocuteur et sa capacité à différencier quelqu’ un de « sérieux » de quelqu’ un qui ne l’ est pas, en est-il seulement capable ?
      l’ appart du gain éradique souvent pas mal de tôle ondulée , voir arrondi les angles rebels ...

    • 23 juillet à 20:42 | Gérard (#7761) répond à Gérard

      bien sûr que c’est la corruption qui est la « mère » de tout les maux, et c’est bien la principale différence qu’il y a entre mes exemples Congolais et Norvegiens, n’est ce pas ?

      41 ans d’activité m’ont enseigné que tout entrepreneur, ou « investisseur » est corrupteur par nature, rechercher les « faiblesses » de son interlocuteur est l’essence même du métier des affaires, c’est du coté de l’administration que le système doit dissuader le corrompu « passif ». du coté de l’état que la justice doit punir les deux larrons

      on en est bien loin

    • 23 juillet à 20:48 | Gérard (#7761) répond à Gérard

      ce site déraille t il un peu ou bien est-ce moi qui suis guetté par la sénilité ?, gérard essayait de répondre à jipo !

    • 23 juillet à 23:49 | Jipo (#4988) répond à Gérard

      répondre à jipo ?
      Ne vous sentez surtout pas obligé ...

  • 23 juillet à 22:33 | diego (#531)

    Bonjour walesa,

    Je vous réponds ici....

    La politique telle qu’on la pratique à Madagascar est peu intéressante. De plus, je m’intéresse plus aux projets politiques qu’aux manoeuvres politiques. Il faudrait que les politiciens malgaches prennent une petite pause pour prendre le temps de bien réfléchir où ils veulent conduire leur pays ?

    La où le pays se trouve, la chose la plus importante, à mon sens, serait de le gouverner à tout prix. Pour y arriver, respecter deux conditions, à la portée du pays et des ses élus :

    - un, rétablir les autorités de l’État sur tous les territoires ; les élus sont légitimes, ils ont le pouvoir d’imposer l’autorités de l’État !!!

    - et deux, mettre en place des processus électoraux et obtenir l’aval de facto, la reconnaissance desdits processus des tous les chefs des partis politiques et les membres de leurs partis respectivement.

    Puisque personne ne sait pas ce que la réconciliation signifie pour le pays, le gouverner et la mise en place des processus électoraux permettrait d’économiser une réconciliation.

    Je pense quand l’autorité de l’État est bien rétablie et que des processus et calendriers électoraux sont bien installés et que tous les partis politiques malgaches s’engagent à les respecter, mécaniquement la stabilité politique s’installe et d’une manière durable.

    En fait, il faut casser le cycle infernal que la classe politique et les politiciens malgaches imposent au pays, qui consiste installer durablement l’instabilité politique afin d’assurer leurs mains mises sur l’économie du pays. Je ne porte pas accusation sur tous les politiciens malgaches, mais il y a une espèce de fatalité qui s’installe durablement à l’intérieur de la classe politique malgache :

    - tout le monde s’observe, on attend la chute du régime, et comme le pays n’a plus deux ou quatre partis politiques solides, la chute d’un pouvoir installe dans le pays une crise institutionnelle de longue durée ; la crise de 2002 qui a introduit cette situation politique dangereuse.

    Madagascar n’a pas d’argent pour payer ses fonctionnaires. Ce pays ne travaille pas suffisamment pour payer des impôts, pour payer la retraite de ses fonctionnaires. Il n’a aucun levier politique et économique pour engager le pays dans des projets pour assurer ses énergies, viser l’autosuffisance alimentaire, pour améliorer la santé publique et les infrastructures, etc... :

    - les gens semblent ignorer que l’État malgache n’a pas d’argent, la caisse est vide !

    Et il me semble que beaucoup des politiciens, des élus malgaches ignorent que si la France décide un bon matin par exemple, de ne plus aider financièrement Madagascar, Mr R. Hery tombe tout seul. On voit que le président cherche absolument à nier cette réalité en cherchant partout des financements parallèles, il y en a le droit. Mais problème, l’État et les Institutions du pays sont assez faibles, pour ne pas dire inexistant. Personne ne veut absolument pas donner de l’argent à Madagascar pour les beaux yeux de Mr R. Hery.....alors le pouvoir est pris au piège....et à force de contourner les lois, on finit par se mordre les doigts....le président a un peu temps avec la Francophonie, mais après, Madagascar est sur une roue libre.

    Je sais qu’on n’a pas l’habitude de penser vite à Madagascar, mais quand une crise dure depuis 15 ans, on ne peut plus parler d’erreur ou d’incompétence :

    - mais une prise d’otage d’une population !

    Et Zafy et Ratsiraka et je veux bien croire que Mr Ravalomanana en fait partie, ne sont pas parmi les gens qui prennent le pays en otage aujourd’hui. Sous ces trois hommes, on pouvait bien dire qu’il y avait quelqu’un aux commandes du pays. Par ailleurs, ils vont accepter de prendre leurs parts de responsabilité dans la pauvreté récurrente dans le pays, mais aujourd’hui, ils ne sont pas au pouvoir :

    - le Chef d’État malgache s’appelle Mr R. Hery. S’il n’est pas responsable de tous les maux dans le pays, il est le premier responsable de la cohésion, de la sécurité et le premier comptable des affaires et richesses du pays, aujourd’hui, maintenant et jusqu’à la fin de son mandat.

    Les politiciens veulent le pouvoir, mais il semble oublier qu’ils sont, par conséquent, les comptables en chef du pays. S’il y a une insécurité grandissante, ce que les couples exécutifs ne font pas bien leur travail.

    Si la corruption terrifie la population et handicap le pays, c’est que les couples exécutifs et les élus ne font pas bien, ne prennent pas bien au sérieux leur travail, leur mandat.

    Je veux bien que les parlementaires soient bien payés, comme leurs collègues européens, je ne serais pas jaloux, mais qu’ils le justifient par le travail bien fait par exemple.

    Quels sont en fait les statuts des étrangers à Madagascar ? Quels rôles le pays veut donner aux étrangers ? Politique ? Économique seulement ? Ou les deux ?

    Voilà un travail noble pour les parlementaires, bien plus utile et qui pourrait bien redémarrer l’économie du pays, mais ils consomment de l’énergie et perdent du temps pour savoir comment restaurer la Censure que le pays a enterrée depuis plus de 20 ans maintenant.

    • 24 juillet à 11:21 | walesa (#5863) répond à diego

      Bonjour Diego, je peut dire, que votre analyse de la situation du Pays est la plus juste et complete, qui puisse etre ! J’adhère entièrement à vos remarques concernant nos politiciens et le blocage, qui s’introduit dans la vie politique du Pays à la fin de gouvernement Ravalomanana et qui perdure jusqu’a aujourd’hui !
      Mais, comme dans mon poste précédent, j’evoque un manque cruel dans ce Pays d’une personne-clé, humble,modéré, sage, mais surtout respectable, respecté par tous les belligerants, un vrais raiamandreny, qui pourra les animer et reconcillier, afin de demarrer ce processus , que vous avez evoqué dans votre poste ! Ce besoin de trouver un tel personnage est à mon avis primordial pour un vrai redemarrage de Madagascar !
      Bon dimanche à vous !

  • 23 juillet à 23:23 | diego (#531)

    Bonjour kartell,

    Un pays qui vient de subir plus d’un demie siècle de domination d’un autre n’est pas prêt à devenir et ne sera pas une terre d’accueil pour les étrangers d’où qu’ils viennent. Madagascar peut et veut travailler, coopérer avec la France et c’est souhaitable étant donné que ce pays a tout hérité des colons, son État, ses Institutions et bien sur leurs qualités et défauts.

    Madagascar ne supporte pas les étrangers. Ce n’est pas du racisme, c’est une Ile et une Ile, d’une manière générale, la population d’une Ile, petite ou grande, n’aime pas qu’on la dérange :

    - alors les Malgaches ne veulent pas des Chinois et des Indiens, ils veulent bien travailler avec les Français...d’ailleurs, envoyer ses enfants en France est un vieux réflexe chez les Malgaches, pas en Chine ou en Inde ou ailleurs.....on n’a rien à partager avec d’autre peuple que le peuple français.

    Pour l’avenir...

    Quand un pays n’a pas de Budget, on parle dans le vide.

    Madagasar a des élus légitimes, reconnus par la CI, ils ont donc un mandat. Rien ne les empêche de voter un Budget. Même chose pour les six Provinces malgaches.

    Si le pays avait un budget, cela voudrait dire que les élus gouvernent leur pays.

    C’est le budget qui détermine, dicte tout dans le pays.

    Si par miracle, le président malgache est atteint du FANAHY MASINA un bon matin, il déciderait de conduire des grands projets touchant l’énergie, la Santé, l’autosuffisance, les infrastructures, l’enseignement et l’autosuffisance alimentaires, pour rattraper le retard du pays sur ces domaines vitaux. Bien à la portée du pays si les projets sont bien ficelés.

    La première question que les bailleurs des fonds vont lui poser par exemple :

    - combien tout cela va couter au pays ?

    - et combien de temps il faut pour les mettre en place ?

    Ces projets ne sont pas réalisables en un seul mandat. Il faut donc que la classe politique et les politiciens malgaches en soient conscients et s’engagent à respecter la Constitution, renforcer l’État et les Institutions et qu’ils respecteraient les processus électoraux, si le pays n’en a pas, s’engage à en créer. Autrement dit, il faut que le pays donne sa parole aux Bailleurs des Fonds :

    - que les projets décidés sous un mandat d’une équipe ne soient pas remis en cause sur un autre mandat d’une autre équipe. Les problèmes du pays ne changent pas suivant les têtes des élus...la famine ne décide pas d’être gentielle avec les enfants du Sud parce que le président ou le PM sont beaux ou que les ministres sont mignonents !!!

    Il faut donc qu’il y ait une continuité dans le pays, qu’on cesse de tout chambouler et affaiblir l’État et les Institutions à chaque fois qu’il y a un changement de pouvoir.

    • 24 juillet à 14:03 | kartell (#8302) répond à diego

      Bonjour diego,

      La plupart des peuples ont subi des invasions, des dominations, des colonisations, cela a constitué l’histoire collective des hommes que chaque pays a accommodé à sa manière, Madagascar n’est pas une exception mais une confirmation de l’histoire….
      Mais, la plupart d’entre eux en a tiré profit, s’est grandie, a saisi ce qu’il y avait de meilleur pour rebondir et faire renaître une dormance et un appétit collectifs pour bâtir un état fort et indépendant ou qui aspire à le devenir…
      Mais, point de tout ça, à Madagascar, on a usé jusqu’à la corde ce qui était encore utilisable au départ des français, on a vécu sur des acquis qui n’ont jamais été entretenus, ni renouvelés préférant le profit de l’instant à celui de l’avenir, plus fédérateur …
      N’inventons plus des excuses là où elles n’existent pas, regardons nos erreurs droit en face au lieu de les attribuer, de facto, à nos boucs-émissaires préférés !….
      il n’y a jamais eu de véritables partis politiques fondés, au départ, sur désir absolu de l’indépendance, les autres idées sociétales véhiculées étaient floues, secondaires, accessoires concernant le développement du pays, l’équilibre inaccessible province/capitale et autres problèmes mis à l’écart durant la colonisation et jamais remisés ensuite !…
      Bref, tout ce qui relevait du quotidien a été passé en perte et profit et l’euphorie de l’indépendance et du pouvoir retrouvés ont creusé le fossé en laissant l’essentiel à l’écart des urgences de l’état...
      Aujourd’hui, les vrais problèmes ne sont pas pris en compte, ils sont esquivés parce qu’ils demanderaient tant d’effort et de rigueur, qu’ils sont devenus inaccessibles face aux mauvaises habitudes devenues la norme !….
      Nous mettrons autant de temps à remonter la pente que nous avons mis à la descendre et encore faudrait-il qu’il y ait une annonce concrète de ce nouveau départ à programmer….
      Nous pourrions discuter de cela longtemps, les mots n’ont jamais été une solution, il faut des actes succédant aux intentions, qui n’ont jamais mis en oeuvre…
      Aujourd’hui, le processus du dépeçage se poursuit voir s’intensifie avec ces récentes affaires, il faudra attendre la prochaine échéance électorale pour voir si le vent va tourner mais les prévisions météo ne sont pas très bonnes !….

  • 24 juillet à 00:52 | route66 (#9604)

    giravy izany raha ny OPS sy OPK no indray mipoaka. fa raha izay, tsimaintsy hiafara @ OPHVM

  • 24 juillet à 11:42 | rayyol (#110)

    Les chinois sont nombreux industrieux et ont des sous a placer Ils sont partout dans le monde ce qui vous semble des problèmes sont exactement les memes partout sur la planète
    Il appartient a nos gouvernements de fixer les règles du jeux en imposant des restrictions ou des limites et exigeant des garanties
    Il est dans leur rôle de fournir des justifications de renseigner leur commettant sur les inconvénients ou avantages
    Les journalistes il est dans leur attribution d exiger l information et de la transmettre pour renseigner la population .
    Les différents organisme prives de faire connaître leur acceptation ou opposition ou modifications proposes
    Dans le moment c est tout le contraire qui se produit Les gouvernants font ce que bon leur semble sans demander avis ou tenir compte de quelque critique que ce soit .
    Une partie des journalistes est en guerre ouverte avec le gouvernements Donc le peuple n a aucun repaire de façon a se faire une opinion
    Les journalistes font tout en leur pouvoir pour discréditer le gouvernements donc deviennent de ce fait non fiable car tout est biaise
    La communication est l arme absolue mais quand celle ci devient non objective et sert uniquement a servir ses interets c est la démocratie qui en souffre
    Que savons nous réellement des enjeux qui nous a expliquer ce code apparemment liberticide. Qui a le mieux renseignes les journalistes ou le gouvernement, mais aucun d eux ne nous renseigne adéquatement, ne nous dit ce qui se fait ailleurs sur la planète , pourquoi ce secret qu ont ils a cacher .
    Les lois sont faites pour être violées ,et protéger les criminels .
    Si tout le monde est honnête point besoin de lois
    Mais nous savons tous que cela n est pas le cas . Donc a mon avis si l on a peur d une loi c est que l on ne se sent pas a l aise avec ce que nous convoyons comme information
    Ne vaut t il pas mieux alors se taire que de commettre une injustice excepte si l on veut détruire dans un but évident
    Car tout le monde sait comment il est facile de détruire une réputation même sans preuve .
    Dans le doute abstient toi .Si tu as confiance de défendre l intérêt général et que tu peux apporter les preuves pour appuyer tes dires alors vas y
    A ce moment qu as tu a craindre de n importe laquelle loi .Est ce de la paresse ou quel sont les intérêts de convoyer des mensonges ou de fausses accusations .

  • 24 juillet à 11:57 | rayyol (#110)

    Les besoins sont tellement grands tout est a faire .
    Tous se plaignent du peu de fiabilité de toute une gamme de produits, chinois surtout , ou autres .
    Il revient au gouvernement de protéger les consommateurs En imposant des lois qui responsabilisent tout ces commerçants qui envahissent nos marches
    De mieux protéger les consommateurs comme cela existe dans la plupart des pays
    De développer la notion de garantie ou argent remis de fixer un temps pour celle ci .
    Cela est une façon d enrichir le peuple en lui permettant de protéger ses acquis.
    Je suis persuader que la cote de profit sur chaque produit est excessivement haute autant sinon plus que dans les pays ou ces garanties sont exigées Ils veulent faire du commerce d accord mais pas a n importe lequel prix .
    Office de protection du consommateur est ce que cela existe a Madagascar sinon il faut le créer

    • 24 juillet à 12:43 | rayyol (#110) répond à rayyol

      La fraude existe et existera toujours Peu importe le pays Ce qui est diffèrent a Madagascar est la pauvreté extrême du peuple Des salaires élevés chez les politiciens des exagérations vestimentaires ou autres des élus cela existera toujours .
      Chaque jours ces gens sont en contact avec leur semblable du monde entier et sont a même de se comparer de comparer leurs avantages réciproque
      Rien ne peux être plus démotivant que le fait que vous viviez presque comme un queteux alors que l autre vit confortablement
      Les salaires des employés de la fonction publique des enseignants sont presque au seuil de la pauvreté Les policiers gendarmes aussi.
      L armée a mon avis ceux ci sont totalement inutile, sinon nuisibles Et devrait être réaffecté et les plus vieux pensionnes .
      Il faut réinjecter de l argent dans ce pays et faire en sorte qu elle profite aux gens ,de façon a ce que cet argent remette en marche la roue de l économie .
      Tout est la toute les ressources nécessaires présente Il ne s agit que de les développer Sècheresse dans le sud regardez Israël
      Ici l eau est disponible a profusion nappe phréatique, fleuve ,rivière pour la culture l énergie le vent le soleil la terre tout .
      Lancer de grands travaux d infrastructure mettre le peuple a l œuvre . Mais pour cela il faut une volonté 1er des gouvernants , ceux ci doivent préparer les structures de ces grands projets a travers les ministères concernes en mettant a contribution les competencs de ce pays il y en a et beaucoup, un coup ceux ci élabores
      Faires les inventaires des argents disponibles les affectes aux bon endroit profiter des programmes d aides extérieure mais sans s endetter le moins possibles .
      L énergie ,il existe des pays qui ont l expertise faire des ententes avec ceux ci en toute transparence .
      Il n y a pas de miracle tout ce qui est exige c est la volonté
      A première vue cela semble impossible autant que déplacer une montagne Mais c est petit a petit que cela se fait brouette après brouette

  • 24 juillet à 15:12 | Stomato (#3476)

    « Mais si au début, ils étaient surtout visibles à Behoririka, progressivement ils se sont éparpillés un peu partout. Et ils ne se cantonnent plus dans les grandes villes mais sont présents un peu partout sur tout le territoire. »

    Qui a remarqué cette phrase ? Personne n’a osé la commenter ?
    La grande majorité des malgaches, pardon des malagasy, fait exactement l’inverse.
    Les gens des campagnes, de la brousse c’est plus péjoratif, viennent en ville et laissent le territoire en friche.
    Et ceci n’est pas ignoré par des peuples de la planète, peuples qui ont besoin de nouvelles terres, moins polluées pour les chinois, et plus vaste pour le coréens du sud.
    Quoi d’étonnant que ces gens cherchent à utiliser les terres désertées par les malagasy ?

    Et quand c’est fait ils sont légion ceux qui trouvent cela scandaleux ! Les plus virulents ne réalisent pas que ce sont ceux qu’ils ont élus qui délivrent les autorisations d’implantation... Et ceux qui viennent sont d’abord des commerçants et des chefs d’entreprises qui établissent des structures pour nourrir et soigner les manœuvres qui feront le travail en brousse. Car ces populations crèvent de faim en Chine et sont content de la perspective qui leur est offerte.

    Au fait, savez vous que Galliéni avait fait venir en masse des chinois du sud pour faire les différents travaux routiers et ferroviaires et autres car il les savait plus travailleurs que les malgaches. Et ces chinois, dont bon nombre ont fondé famille et foyer, sont encore aujourd’hui « aux affaires » bien que la spoliation ait fait fuir un grand nombre au Canada.

    L’on dit que l’histoire est un éternel recommencement.
    Madagascar a foutu les français à la porte.
    Madagascar organise sa colonisation par les chinois.
    Dans 50 ans une nouvelle indépendance ?
    Pas si sûr.

    • 25 juillet à 08:17 | rayyol (#110) répond à Stomato

      Les chinois sont une espèces invasives. Du a leur nombre , leur volonté de vivre de s établir de prospères .Ils recherchent toutes les opportunités possibles et ce partout sur la planète
      Ou les gens ne voient qu inconfort eux par leur travail s adapte au milieu et le rende attrayant . La terre n appartient a personne sauf a ceux qui veulent bien la développer pour en vivre.
      La vie a été donnée ,c est un don donc un devoir de la protéger et de la faciliter .Ces chinois qui s installent de quelle aide profitent t ils .
      Pas plus que autres ils sont industrieux et ne se développent que par leur travail et sacrifice est ce que le Malgache peut en faire autant ou veut il tout simplement, ou est ce un parasite qui sera tôt ou tard éliminer.
      Ou est t il une espèces en voie de disparition car inadaptable .Car sur cette planète seuls les plus forts ou courageux survivent et prospèrent

    • 25 juillet à 08:26 | rayyol (#110) répond à Stomato

      Et ces chinois que l on veut mépriser font partie de la race humaine au même titre que nous .Leur culture est différentes Mais qu en est il de la culture Malgache elle aussi est différente.
      Nous vivons dans un monde ou tous doivent s adapter .Et ce en se battant pour survivre que cela vous plaise ou non les plus faibles éventuellement seront éliminer et ce naturellement

    • 25 juillet à 08:31 | rayyol (#110) répond à Stomato

      Certains ont de la difficulté a accepter la vérité mais qu on l accepte ou la rejette elle finit toujours par s imposer

  • 24 juillet à 19:09 | SNUTILE (#1543)

    Ce que je ne comprends pas, à l’époque Ratsiraka l’ami des communistes URSS et Chine, il n’y a pas autant de problèmes inter-population qu’actuellement ?

    Sont-ils vraiment venus directement de Chine ?

    Sachez qu’actuellement avec le retour des expatriés malgaches d’origines étrangères métissés avant tout, beaucoup revendiquent la terre de leurs parents restés au pays disparu. C’est pourtant le cousin, ou la famille proche qui a hérité sans les descendants directs expatriés.

    Mais les quartiers Chinois existent de réputation dans les pays industrialisés.

    Avec les crises économiques et la faiblesse inégale des devises des pays pauvres, rien n’est plus pareil. Même le pays voisin à quelques Ariary plus fort en valeur monétaire cherche à exploiter le malgache affaibli monétairement mais pas en richesse vivrière naturelle qu’il n’arrive pas de volonté à exploiter et revendre par lui-même.

    Voilà où mène les guerres ethniques morales dans le désordre total maintenant. Toutes les mers malgaches polluées en élevage intensif de crevettes, jusqu’aux oursins pillés, ...

  • 25 juillet à 14:16 | Ibalitakely (#9342)

    Comme je ne me lasse de répéter IL Y A PROBLÈMES DE FOND & DE FORMES chez nous alors Madagasikara n’est-il pas Madagasikara sans des sinoa ou des vazaha ou des ...., tant que nous tous Malagasy ne pensons vraiment pas à sortir de fanampiana avy any dilam-bato ce sera tjrs comme ça & même de plus en plus pire. Tenez, c’est le gouvernement chinois qui est parmi le premier à cautionner un coup d’État & de travailler avec des putschistes, & quand on pense à la supputat° que le gouvernement de RAVALOMANANA Marc allait vendre des terres dans le Sud-Est à Daewoo alors que ce n’était & d’un qu’encore un projet de loi pour de la culture & non pour de l’extract° de quoique ce soit (sous sol) & de deux un bail emphytéotique c’est plutôt de la locat° que de vente, quant à l’activité des sinoa de wisco à Soalala depuis 2009 par les foza c’est de la pure vente de minerais [soi disant du fer seulement mais ...?] qui ne se régénèrent pas en plus. Misy mila dinihina lalina mihintsy eto vao miroso @ zavatra hafa tahaka ny fampihavanam-pirenena ohatra.

  • 26 juillet à 15:37 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661)

    C’est sûr c’est tellement énervant ces chinois qui débarquent sans connaître la langue ,qui travaillent comme des forcenés et à force d’insister et persévérer réussissent.Cette magouille qu’on appelle le travail acharné est vraiment injuste ,les malgaches n’en peuvent plus...depuis le 26 juin 1960 AH !AH !AH !AH !

  • 27 juillet à 10:11 | Apache (#7156)

    A Antsirabe, à une époque, les Karana se foutaient de nous ... puis un jour, ce fut le ras-le-bol. Certains ont explosé de colère et de rage, le résultat : les opérations karana (OPK). Les écoles ont été fermées, pas de classe pendant près d’une semaine ... que de joie pour nous, enfants, qui ne comprenions rien.
    Les chinois veulent-ils vivre pareille situation ?

  • 29 juillet à 20:55 | Neway (#9523)

    C’est triste de voir que ce pays se repose entièrement que sur ses propres richesses minières et environnementales et oublie totalement, à la limite de l’inexistence son propre peuple.... Mais que faire aussi si ce même peuple a cessé d’exister par ses propres moyens, au point d’oublier totalement son histoire et les luttes de nos pères « tantsa » à revendiquer notre indépendance ?!!

    Il faut admettre que dans toute son histoire, nous les malgaches, nous avions échangé notre héritage du sens critique des français par une volonté à nous tirer tous vers le bas, nous ne critiquons pas des idées, nous critiquons des Hommes. Je le dis de manière très personnel, mais je suis certain que beaucoup partagerons ce fait. Jamais nous ne nous remettons en cause, et pourtant nous sommes les premiers à dire du mal de tout et de rien, et pour la plupart du temps sans fondement, juste pour le plaisir de déblatérer des idioties.

    Alors, pourquoi vous étonnez vous que les autres ont une telle faciliter à nous entuber et à nous dominer ?
    Les élites, parlons en ; à chacun sa période à marchander le pays ; rappelons juste que Ratsiraka et ces confrères après ont ouvert le pays aux indiens, Ravalomana a ouvert les lignes aériennes et portuaire direct vers la chine et le commerce direct avec les chinois, le président actuel semble vendre le pays aux états arabes (Airturkish, accords de 2000 constructions de mosquées) ; et ce qui est « marrant » excusez moi, c’est de voir encore des personnes faire des éloges de tel ou tel président. MAIS ouvrez les yeux, chers nationalistes en herbe !!!!

    Nous sommes là où nous sommes capable de l’être, arrêtez de dire que c’est la faute à machin ou autres. Si vous voulez faire quelque chose pour ce pays, renforcez les ONG, les organismes qui luttent contre la pauvreté, la malnutrition, l’éducation des femmes, la lutte contre l’illétrisme et l’analphabétisme, et j’en passe.... Soyons des citoyens actifs et peut-être qu’un jour nous serons en mesure d’égaler vraiment tous nos propos !!! ...... Avant cela, « tsakotsakohy tsara na dia mangidy aza tompoko satria tsy misy akoatran’io ».

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 248