::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 11h25  :  27°C  :  Soleil et nuages épars
samedi 22 novembre 2014
 

 > Politique

Projet de lois d’amnistie

Rancœur silencieuse de la population

mardi 20 mars 2012, par Luna

La classe moyenne de la population malgache demeure sceptique et réticente face aux projets de lois d’amnistie. Silencieuse mais observatrice, la population apporte humblement son avis à l’issue d’une petite enquête menée dans les rues de la capitale. La notion d’ingérence semble en l’occurrence bien ancrée dans la manière de penser, car six personnes sur dix clament être pour le dialogue malgacho-malgache et contre l’intervention de la SADC dans l’élaboration des lois malgaches qui jugeront les Malgaches et non les Africains. On a d’ailleurs pu constater que bon nombre de Malgaches ne se considèrent nullement comme des Africains. « Nous sommes une île dans le continent africain mais nous ne sommes pas d’Afrique ! » rétorquent vivement certains.

D’autres poussant le bouchon plus loin parlent même de « pantins en mal de la colonisation ». Le peuple agit en observateur passif en quelque sorte mais demeure pensif et analyste, bien que les voix et les visions de la population semblent inaudibles et inaccessibles pour une classe politique jugée « ignorante » et « despote » par quelques intellectuels discrets. Une minorité de ceux interrogés juge cependant bon de lancer un appel à l’aide et d’appeler plus grand que soit lorsque l’État est « inapte » et n’est pas à la hauteur de ce pouvoir tant convoité, mal acquis et mal géré. Un marchand des rues est même allé jusqu’à déclarer que vu la situation politique actuelle, la misère et la souffrance qu’ont généré les désirs sanglants et destructeurs de cette « soit-disante démocratie et liberté », il faut croire que Madagascar n’est pas prête pour l’indépendance et le pouvoir.

Madagascar n’a-t-elle pas justement vécu sous le régime d’une politique de dirigeants depuis l’ère de la colonisation et non une politique de développement ? Une politique de dirigeants qui dope les pauvres par des aides ponctuelles et passagères qui mènent le petit peuple à vénérer ces « hommes de biens » à l’apparence nette et sans tâche... Les aides sociales ne prennent généralement qu’un aspect passif, sans continuité concrète et sans espoir d’autonomie future. Après cette petite descente, l’on a pu percevoir une population résignée mais pas « stupide », pas au point de boire chaque parole comme de « l’eau de vie » ou de prendre chaque « promesse en l’air » pour argent comptant. La « populace » est lasse des manigances politiques et de l’avidité de ses acteurs. La majorité est unanime, chacun doit lutter et porter sa croix chaque jour pour gagner son pain, peu importe qui sera au pouvoir car ils sont finalement tous les mêmes dit-elle. Tout semble faire croire que Madagascar est aujourd’hui la « grande île » au peuple abandonné, trompé, bafoué, résigné mais toujours en vie.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 23 réactions Lire les commentaires
  • Rancœur silencieuse de la population
    20 mars 2012 08:47, par da fily (#2745)

    Manao ahoana aby e,

    ny mpokona dia efa ela no nanao ny safidiny raha zoina tsara ny fandehanjavatra. Inona ary no mbola hamakiana loha ? Aleo marina andeha @ izay efa notaritan’ny sasany ny tantara, isika tsy manankery fotsiny no mifandimby maneo hevitra, fa ny vahoaka na ny an’etsy na ny an’eroa dia toa efa manaiky migongonina mangina.

    Izao angamba no tiako atao « conclusion » rehefa nandinika ela ny zavamisy eto. Raha jerena tsara, dia efa notonina hoe « silencieuse » ny akamaroan’ny mponina, ary eto indray dia mbola miverina io famarinana io, ary lasa ity « rancoeur » ity indray no « silencieuse ». N’aiza, na aiza, dia efa ela no nitraotra niady @ rasily ny vahoaka raha izao famitahambahoaka izao no resahina, efa ela no nisy nandoro pine teny @ sampànana isakarazany ireny, efa ela no nisy namotika tsisy fanafany ireo tranombarotra mbola mijoro, ary efa ela no nikomy ny mponinan’Iarivo satria kapitaly, nefa inona no tranga ? Manginy fotsiny izany, ary na dia misy mangetaheta fiovàna mafy, isika malagasy dia diso tia loatra mifampiandry sy mihenoheno, isika dia mpijery tokoa angamba fa tsy mpiditra an-tsehatra : aleontsika mitazana izay misy eo. Tsy « quoi » akory no miteny an’izao, satria misy ny mahamarina an’izany ambarako izany, ary izaho dia malagsy toy anao koa. Kà akory izany no atao ?

    Izao no mety amizay : aleo ekena daholo izay voalazan’io fanjakàna io, aleo mangiana sy miondrika raha tsy ampiseo ny tsy fanekena, aleo andeha @ izay lalany efa nofaritany, aleo isika mifampitaraina samy isika, aleo hifampizara jaly sy sorisory ary aleo ny jiolahimboto, mpanolana, mpandroba sy mpikidnapy hanapatra ireo heriny, fà isika mangiana-milamina sy manaiky fotsiny hatrany. Ny zaza aza efa tsy voaaro, tsy mandeha antsekoly, voaolana, ny an’ny sasany izany dia ireo havany akaiky ihany no mamono sy mandroba azy ireo, ny jiolahy dia tsy vitan’ny anaovan’ny vetaveta ny sipa sendrany, fa mbola daroka sy tsatokantsy-sabatra no mbola hamaranana ny ilay asa ratsy. Kà mampiteny aho hoe : f’angaha moa ny fanjakàna no manao an’izao mampahonena sy mahatsiravina izao ? Fa tsy olontsotra toy aho ihany ve no mitady hamotika sy handrava ny aiko sy ireo fananako ?

    Kà izao ry namana isany, mangataka anareo aho mba hisisika moramora ao anatin’io « majorité silencieuse » io aho, fa herimpo very maina no milaza fa tsy mety izao, ry zareo efa maroanisa no manaiky sy miandry ny rariny hilatsaka avy any...raha mbola misy izany ! andao atevenina ny laharan’ieo efa nangiana hatrizay.

  • Rancœur silencieuse de la population
    20 mars 2012 09:20, par iarivo (#5822)

    Quel mal y-a-t-il à ce que les malagasy ne se reconnaissent pas comme des africains ???

    Les Britanniques, eux aussi, se sont toujours refusé à s’assimiler à des Européens et celà ne les ont pas empêché d’être la première puissance mondiale au XIXe siècle.

    Alors à Madagascar de jouer vis-à-vis de l’Afrique le même rôle qu’avait joué le Royaume-Uni vis-à-vis de l’Europe, ou le Japon vis-à-vis de l’Asie.

    Une puissance régionale tout en conservant et protégeant son authenticité.

    • Rancœur silencieuse de la population
      20 mars 2012 10:56, QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à iarivo (#5822)

      En voilà une idée qu’elle est bonne ! Seulement avec un incapable au sommet de l’état, la croissance est nulle depuis trois ans, le taux de scolarisation est en baisse, manjaka ny miaramila, sns ... Madagascar est maintenant le dernier pays du continent en pnb, si l’on excepte la Somalie... Alors le Japon de l’Afrique ???? Nofinofy izany !

      • Rancœur silencieuse de la population
        20 mars 2012 14:55, internaute (#5979) répond à QUOUSQUE TANDEM (#543)

        Ce n’est pas parce que Madagascar à un incapable au sommet de l’Etat (ce qui reste à démontrer mais n’est pas du domaine de l’impossible) que la grande Ile souffre depuis trois ans mais davantage parce qu’elle est privée des aides internationales qui représentaient sous Ravalo 70% du budget de l’Etat (ce qui est anormal ...meme pour un pays du tiers monde où les plus pauvres souffraient pareillement et où malgré l’effacement d’une grande partie de la dette en 2006, la charge vis à vis des créanciers n’a cessée d’augmenter ...alors que cela aurait du etre précisement l’inverse si la bonne gouvernance avait été la régle)
        Et dans cette situation qui perdure toujours les trois mouvances ont leurs parts et sont responsables à égalité !
        Il n’y a qu’à voir la posture actuelle des Zafy et consorts pour s’en convaincre
        Concernant ta dernière affirmation c’est un gros mensonge [serinée par certains fozas dans ton genre] Madagascar ne pourrait etre classé au 151° rang sur 187 pays au niveau de l’IDH 2011(Indice de développement humain et ses composantes) si cela était le cas
        Pour mémoire, pour etre complet et probe, son classement 2008 (avec les aides de la C.I) était le 145 rang !

        • Rancœur silencieuse de la population
          20 mars 2012 18:44, DIPLOMAT (#846) répond à internaute (#5979)

          Internaute,

          S’agissant l’IDH Je confirme qu’en 2009 Madagascar était classé 145 ème . en 2010 à la 151 ème place en 2011 sur 165 Pays (donc en net recule).

          http://en.wikipedia.org/wiki/List_o...

          2012 devrait être encore plus mauvais sans aucune surprise, sauf pour vous et vos « sources » toujours aussi fantaisistes !

          Vu votre pseudo, ce n’est pourtant pas bien difficile de vérifier ces infos..

          Facile à vérifier pour un internaute....encore faudrait il qu’il soit de bonne foi...

          • Rancœur silencieuse de la population
            20 mars 2012 19:49, internaute (#5979) répond à DIPLOMAT (#846)

            Mon pauvre diplomat’
            Ton aigreur pas plus que ton fiel ne saurait m’atteindre ; vu le peu de fiabilité (et je suis gentil) de tes propos
            Concernant ta ’’critique’’ j’écrivais exactement ceci (chacun peut vérifier) : « Madagascar ne pourrait etre classé au 151° rang sur 187 pays au niveau de l’IDH 2011(Indice de développement humain et ses composantes) si cela était le cas. Pour mémoire, pour etre complet et probe, son classement 2008 (avec les aides de la C.I) était le 145 rang »
            ...soit exactement les rangs ce que tu reprends, cher bouffon !
            Pas de quoi donc qualifier mes sources de fantaisites !!!
            Ainsi, je te conseille avant d’écrire n’importe de faire marcher les quelques neurones dont tu disposes encore ; cela t’éviteras de passer pour un rigollot (cataplasme)
            Concernant le nombre de pays, je confirme mon chiffre 2011 :151 rang sur 187 pays ; à titre subsidiaire je te signale que wikipedia reprend les données que les gens communiquent sans vérification aucune !
            Ma source est tirée du Rapport sur le développement humain 2011, une publication qui est commandée par le Programme des Nations Unies pour le développement (publié en version imprimée et en ligne depuis le 2 novembre 2011) autrement plus fiable ; existe en version PDF !!!

            • Rancœur silencieuse de la population
              20 mars 2012 20:06, DIPLOMAT (#846) répond à internaute (#5979)

              Internaute,

              Je note que tu fonces tête baissé pour finallement bien confirmé que LE PAYS EST EN NET RECUL ET QUE LE PEUPLE (QUI ADORE RAJOELINA) SOUFFRE DE PLUS DE PAUVRETE car les Malagaches sont Masos.

              Que celui que tu qualifie ici de bouffon, vient d’obtenir , en clair et sans embage de la part du donneur de leçon que depuis 3 ans le pays ne cesse de s’appauvrir ....T’’EN RENDS TU SEULEMENT COMPTE ? pôv type va !

              Quant au source de wikipedia, ils ont la délicatesse en fin de page de donner leur source en langage humain et non avec des entournures de pseudo intellectuelle degenéré que tu es :

               : References Wikipedia sur IDH de Madagascar 2011 qu’un farfelue se serait donner la peine (à te lire) sur Wikipedia :

              .^ a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag « Human Development Report 2011 - Human development statistical annex ». HDRO (Human Development Report Office United Nations Development Programme. pp. 127–130.

              • Rancœur silencieuse de la population
                21 mars 2012 06:29, niry (#210) répond à DIPLOMAT (#846)

                ..très bizarre cette réaction épidermique d’Internaute.. .. il s’excite sur la forme, juste pour confirmer au final le fond évoqué par Diplomat.. mdr

                • Rancœur silencieuse de la population
                  21 mars 2012 14:01, internaute (#5979) répond à niry (#210)

                  Monsieur Niry
                  Tu devrais déjà avant de t’insurger -dans le vide- apprendre à lire ou, à tout le moins, à comprendre ce que tu lis.
                  Je réitére donc la réponse que j’adressais à QUOUSQUE TANDEM (message que tu as tout le loisir de relire) :
                  « Ce n’est pas parce que Madagascar à un incapable au sommet de l’Etat (ce qui reste à démontrer mais n’est pas du domaine de l’impossible) que la grande Ile souffre depuis trois ans mais davantage parce qu’elle est privée des aides internationales ; aides qui représentaient sous Ravalo 70% du budget de l’Etat (ce qui est anormal ...même pour un pays du tiers monde où les plus pauvres souffraient pareillement et où malgré l’effacement d’une grande partie de la dette en 2006, la charge vis à vis des créanciers n’a cessée d’augmenter ...alors que cela aurait du être précisément l’inverse si la bonne gouvernance avait été la règle)
                  Et dans cette situation qui perdure toujours les trois mouvances ont leurs parts et sont responsables à égalité !
                  Il n’y a qu’à voir la posture actuelle des Zafy et consorts pour s’en convaincre »
                  « Concernant ta dernière affirmation c’est un gros mensonge [serinée par certains fozas dans ton genre] Madagascar ne pourrait être classé au 151° rang sur 187 pays au niveau de l’IDH 2011(Indice de développement humain et ses composantes) si cela était le cas. Pour mémoire, pour être complet et probe, son classement 2008 (avec les aides de la C.I) était le 145 rang »

                  Tu devras admettre, si tu n’es pas tout à fait bébête, qu’en l’espèce c’est le sieur Diplomat’ qui confirme les chiffres (rang) de mon dernier paragraphe et non l’inverse ...et éviter ce genre d’intervention inepte
                  CQFD
                  PS : Que de plus je ne comprends tjs pas ce qu’au final tu contestes (en dehors que tu te places dans la controverse stupide et de ton désir de bêtifier)...car je n’ai jamais prétendu que c’était une place enviable tant concernant l’ordre 2011, que celui de 2008 ; ces deux rangs correspondant à une dure réalité, celle d’un des pays les plus pauvres de la planéte.

                  Relativement à la réponse de Diplomat je n’ai pas souhaité réagir , tellement elle est confondante d’imbécillité !

  • Rancœur silencieuse de la population
    20 mars 2012 10:46, par iarivo (#5822)

    Les événements de mai 1972 ont mis fin au néo-colonialisme, et donc à la présence française à Madagascar en tant qu’autorité morale.

    C’était l’État provisoire du général Gabriel Ramanantsoa qui avait hérité de cette autorité morale, et ce devait de l’appliquer, de la gérer, voire même de l’imposer mais l’assassinat du colonel Ratsimandrava, et tout les évènements sui l’avaient précédé, vont mettre un terme à cette autorité, laissant ainsi un vide sidéral dans la conscience des acteurs politiques et de la sphère politique.

    Faut-il s’y résigner et l’accepter comme une fatalité ?

    NON, il nous faut, nous les CITOYENS, poursuivre dans la voie que le FFKM avait commencé à tracer à partir de la fin des années 70 pour combler ce vide puis restaurer cétte « autorité morale » qui fait actuellement défaut.

  • Rancœur silencieuse de la population
    20 mars 2012 13:00, par DIPLOMAT (#846)

    Luna bonjour,

    Quelle était précisement la question posée à la clasee moyenne ?

    Etonnant que les Malgaches s’estiment ne pas être aficain, alors qu’il suffit de regarder la tête de Ratsiraka !

    • Rancœur silencieuse de la population
      20 mars 2012 13:19, Boris BEKAMISY (#4822) répond à DIPLOMAT (#846)

      Etre africain ....ce n’est pas seulement une question de Tete !

      Boris a une tete d’un ethiopien mais ....je ne me sens pas africain ! je suis malgache !

      Tabera ou Richard Andriamanjato ont les levres des africains mais je crois savoir que lui Tabera et Pasteur Andriamanjato ne se sentent pas du tout africain non plus !

      C’est vrai qu’aux yeux de Vazaha comme Diplomat la confusion est facile car le regard des badeaux n’est que supericiel , physique , mais nous ne sommes pas ceux qui les badeaux voient ou nous collent !

    • Rancœur silencieuse de la population
      20 mars 2012 13:25, da fily (#2745) répond à DIPLOMAT (#846)

      La classe moyenne ? En a-t-on encore une franchement ?

      Et Radidy n’est pas une exception car il ya aurait aussi Borisokamisov, disons que si nous sommes un résultat de plusieurs mélanges et superposition de plusieurs cultures, on est surtout des insulaires...et ça veut tout dire.

      Le réunionnais pense aussi qu’il n’est plus africain (du reste il est français), les corses vomissent les continentaux (il sont d’abord corse, le reste c’est à voir), le sicilien peut se passer de l’Italie, ne parlons pas des sardennais ! et pour une fois iarivo dit autre choses que nes k.onneries : le japonnais et les britons sont effectivement des insulaires, donc...

      • Rancœur silencieuse de la population
        20 mars 2012 14:34, iarivo (#5822) répond à da fily (#2745)

        da fily,

        Arrêtez avec vos k.onneries habituelles !

        Les réunionnais ne se prennent plus pour des africains maintenant ??? Et pour cause, ils n’ont jamais été africain !

        Contrairement aux autres DOM comme la Martinique ou la Guadeloupe, les réunionnais de souche africaine ne forment qu’une petite minorité, la plupart des « noirs » de l’île venaient du sud-est de Madagascar (les engagés antandroy) au-delà des premiers immigrants venant de Fort-Dauphin.

        De toute façon, il n’y a jamais eu d’autochtone à la Réunion, toute ses communautés sont issus d’une immigration récente.

        Avant de débiter de telles k.onneries, prenez au moins la peine de vous informer, surtout que vous semblez y résider !

        Vous paraitrez ainsi moins k.ons !!!

        • Rancœur silencieuse de la population
          20 mars 2012 15:27, da fily (#2745) répond à iarivo (#5822)

          ah ben mince alors, pour une fois que je vous faisais une fleur...ben mon esprit magnagnime en prend un coup !

          grand iarivo, débiteur de carabistouilles devant l’éternel, je pense que vous sachant sachant du même accabit dont je vous ai qualifié, je vous enjoins à nous redire d’où viennent donc les « kafs » de La Run ? Et quand bien même ils sont originaires de notre pays, ces « kafs » là venaient-ils donc d’où ? D’ailleurs, vous faites bien d’en parler car même si je ne réside à La Run, pourquoi les descendants noirs les nomme-t-on « kaf » ? Si vous arrivez à ne pas nous sortir une k.onnerie en guise de réponse, je vous offre une banane et 2 citrons kaf.

          Miantenant il faut admettre de votre part qu’il n’y a jamais eu d’autochtones, on en reparlera. Bien que les réunionnais soient d’origines différentes, vous êtes sans savoir que la kiltir kreol est un panaché, et que le maloya et le kabar ont racine commune, et que ce sont les ancres communes qui lient aussi bien les malbars, les yabs, que les kafs. Il n’y a que les chinois qui sont un peu en dehors de tout ça, mais bon ça vous le saviez déja.

          Dommage, Débile Profond aurait eu grand plaisir à éclairer votre néon de culture.

          • Rancœur silencieuse de la population
            20 mars 2012 17:21, iarivo (#5822) répond à da fily (#2745)

            Soit vous le faites volontairement, soit le qualificatif précité vous va à merveille !

            J’ai pourtant répondu à toutes ces questions mais comme vous semblez avoir la tête dure, je vais m’y reprendre autrement !

            Ce que vous appelez « kaf » ne forme qu’une minorité à la Reunion (comme à l’île Maurice) et la population réunionnaise dans sa grande majorité ne peut être assimilé à un « kaf » même si beaucoup d’entre eux s’exprime en « créole ».

            Ce sont d’ailleurs les « blancs » qui appelle les noirs (quel que soit leur origine) des « kaf » (cafre en bon français) alors qu’eux-mêmes (les « kaf ») préfèrent se faire faire appeler « créole », problème d’identité et de complexes issus de l’esclavage !

            Être traité de « kaf » est quasiment une insulte.

            Si vous ignorez la véritable signification du mot « créole », les dictionnaires sont là pour vous instruire avant que vous n’avanciez une nouvelle k.onnerie !

            La majorité de ces ’kaf« proviennent de Madagascar comme celà avait été dit précédemment et les comoriens et autres mahorais ne sont pas considéré comme des »kaf".

            Et ce n’est pas parce que le mot utilisé pour les désigner est « kaf »=cafre qu’il faut en déduire que ce sont des africains venu d’Afrique australe, celà relèverait de la pire des k.onneries !!!

            Les musulmans de la Réunion se font désigné par le terme « z’arab » alors que la quasi totalité sont des info-pakistanais. Ils n’ont donc rien à voir avec les arabes, que ce soit d"’Afrique du nord ou du Moyen-Orient, penser le contraire serait encore une autre k.onnerie comme vous les appréciez !

            Les petits blancs sont désigné par le terme péjoratif « yab » et les indiens non musulmans sont des « tamouls » et fiers de l’être !

            Quant aux créoles, les vrais, ils forment la majorité de la population et peuvent se « vanter » comme étant les premiers habitants de la Réunion que leurs ancêtres avaient pris possession.

            • Rancœur silencieuse de la population
              21 mars 2012 08:51, da fily (#2745) répond à iarivo (#5822)

              Puisque impayable, je vais m’en payer une tranche...

              merci du fond du coeur pour le petit cours sur la créolitude, mais car il y a toujours un mais, vos affirmations datent quelque peu : on dira que c’était comme ça dans les années 70-80, hein ? La société creole a évolué aussi ma bonne dame !

              Master iarivo (donc mille), le kaf s’il est bien la simple articulation de « cafre », n’est de nos jours en rien le supposé péjoratif qui vous tatane les neurones (vous n’êtes point encatanné pourtant), la culture créole a évolué sur un recentrage de leurs racines vers celle justement cafre. La fêt’kaf et autre abolition de l’esclavage sont des signes forts identitaires qui ont fédéré les « créoles » en général, autour de la mémoire d’un passé commun, même s’il y eut profond antagonisme et les Danyiel Waro ou Ziskakan ont bien exprimé cet ancrage de leurs racines dans leurs chansons-un passé de descendants d’esclaves, eh oui esclaves malagass en terre de Bourbon. Au fait Cilaos vient de « Tsy laozana », ainsi que Mafate vient de « Mahafaty », mémoires des esclaves marrons malagasy partis se réfugier dans les hauteurs ? Alors dire que la culture kaf’ serait infime parce qu’ils seraient minoritaires...Les zarabs sont nos karanas ok, et les bann’komor sont les comoriens en général : grand-comorien, anjouannais ou mahorais, et justement pour en venir à mon propos initial, le bann’kaf laRénion ne veut pas du tout qu’on le mélange à ce kaf’komor-là, parce que le kaf’larénion est originaire de Mada ! n’est-ce pas justement ce que je soulevais, l’insularité qui fait qu’on se dise unique ?

              Votre démo, animé plus par l’entêtement de clouer le bec à votre interlocuteur, passe à côté de ce genre d’aspect. Et par de la même votre crispation, même si l’on vous sent au fait de la chose, votre bile prend le dessus sur l’intérêt du propos : je me fais un plaisir à vous rappeler par exemple que de nos jours le mot « cafrine » ne désigne plus la fille kaf’ comme on pourrait le croire, « cafrine » désigne les mignonnes kreol en général. Et ce n’est qu’un exemple parmi tant que je vous sert pour juste recentrer nos échanges sur la provenance africaine et l’insularité...car là-dessus, vous vous êtes tellement occupé de remettre votre couche de k.onnerie infuse, que vous en avez oublié le sujet même.

              La majorité des réunionnais s’exprime en créole ! ben en voilà un scoop ! et alors ? Lé malgass y koz’koman ? Y koz’pa sa lang ou koué ? Allé, larg’ le zafer’, nen na du moun’ y sa moukat aou à l’instan mêm ! Sort à ter’- là don...

              Au fait, Jipo pourra lui aussi vous en dire autant sur le sujet puisque Débile Profond a deserté le forum...il fait le diab’ sur TNN !!!

      • Rancœur silencieuse de la population
        20 mars 2012 18:48, DIPLOMAT (#846) répond à da fily (#2745)

        Sacré Da fily ! Toujours aussi impayable !

        Reste que si Bouriko n’est pas Africain avec une tête d’ethiopien, c’est que les Ethiopiens ne sont pas des Africains !!!

    • Rancœur silencieuse de la population
      20 mars 2012 14:12, iarivo (#5822) répond à DIPLOMAT (#846)

      Et la tête de Christian KAREMBEU ?

      Est-il pour autant africain ? Et pourtant sa langue maternelle est beaucoup plus proche du malagasy (même famille linguistique) que du xhosa, du haoussa ou du sonraï !!!

      Toujours cet esprit réducteur...

      • Rancœur silencieuse de la population
        20 mars 2012 15:47, da fily (#2745) répond à iarivo (#5822)

        Mais pourquoi donc citer Karembeu miss iarivo(je sais pas j’ai l’impression que vous avez vos règles today) ?

        Parce qu’il est « noir », donc pour le petit esprit que vous croyez que nous sommes, vous nous assénez une énième k.onnerie du type : et Karembeu ? Allez je vous emballe tout ça, « na mainty aza ingahy Karembeu, dia tsy afrikàna raha araky ny anthropologie izy ry tànana a, izay ve no tiana ambara sa dia faly anao kalizy eto fotsiny ? »

        fa iza ilay manao réduction foana moa ? Au fait la prochaine fois je vous causerai en xhossa et vous dirai ce que je pense en mélanésien, prétentieux va ! Et je ne sais pas pourquoi vous ne mentionnez pas les apports arabiques dans notre langue.

        • Rancœur silencieuse de la population
          20 mars 2012 16:00, Boris BEKAMISY (#4822) répond à da fily (#2745)

          Du n’importe quoi.......la dafilogie quand tu nous tiens !

          Et pendant tout ce blablabla.... epidermique ,le pauvre Ravalo lui continue à « souffrir »dans la prison dorée de Sandton .....!

      • Rancœur silencieuse de la population
        20 mars 2012 19:04, DIPLOMAT (#846) répond à iarivo (#5822)

        Iarivo !

        M/car est sur le continent Africain.
        Les habitants qui peuple ce continent sont des Africains.
        Les blancs d’Afrique du sud, s’appel... des Africains du Sud....

        Qu’ensuite il y ait quelques habitants des plateaux qui ne sont pas tout à fait noir (car c’est le mot mainty qui vous gêne ) celà ne regarde que vous.

        Les Malgaches vivent sur le continent Africain, que vous le vouliez ou non, ce sont des Africains .... Malagache certe, mais Africain.

        Les Australiens sont blancs ; et les Aborigènes sont noirs, mais se sont des Australiens !

        Les habitants de nouvelles Guinée sont tout noir, mais vivant sur le contient Asiatique, ils sont de se fait des asiatiques et oui !!!.

        Rassurez moi, vous ne voulez tout de même pas créer un continent Malgache ?

  • Rancœur silencieuse de la population
    20 mars 2012 18:42, par Tanindrazana (#3224)

    ON se demande , que veut vraiment ce peuple Malagasy dont j’appartiens ? Bien sur que depuis la colonisation, les Mlalagasy ont toujours voulu recouvrer leur dignite et liberte, mais cela s’averait tres problematiques car la politique dans ce temps jus’qu’a ce jour nous ont tous deroute. Actuellement, on ne sait plus a quel roi se vouer. Les Malagasy ont ils la malchanche d’etre isoles dans une ile ou l’avantage d’etre separes par l’Afrique continent ? En tout, la realite est telle que le peuple a souffert et sa souffrance risque d’exister pour longtemps si lui meme ne reagit pas activement. Les Malagasy sont ils trop moramora comme quoi l’actuel chef d’Ambohitsorohitra a preconise une telle publicite comme leitmotiv de sa revolution ? enfin, on se demande pourquoi on taxe la majorite de silencieuse devant tous ces degats et ruines de notre pays ? Un fou dirait, que les Malagasy sont plus debiles que lui d’avoir choisi une voie infernale dirigee par un chef despote et avide de vengeance pour gerer un tel pays naturellement riche. De plus, apres trois annees de galere, on est toujours au fonds du gouffre, l’avenir ne semble nullement ameliore et on se tait ou plutot, on est silencieux mais toujours critiques. Qu’est ce qu’on veut vraiment ? Qu’est ce qui nous empeche de reagir contre tous ces dilemmes ? la peur, l’angoisse, l’incertitude ou peut etre la deception est trop grande par l’echec et les mensonges de nos dirigeants ?...Cooment comnprendre qu’on se resigne dans le silence.... pauvre Malagasy dirait encore ce fou ! Peut etre qu’on ignore vraiment ce qu’on veut ou peut etre qu’on ne sait plus ou on en est avec notre pays ? En tout cas, ce qui nous arrive est la faute a nous meme, avant tout, d’avoir adopter ce silence quand on a eu l’occassion de crier haut et fort nos rancoeurs et nos desirs, et d’avoir refuser la parole quand on a eu le droit de s’exprimer....Pauvre Malagasy dirait encore ce fou !...Ou va -t-on exactement avec ce silence assourdissant ?,,nulle part je pense car on ne sait meme pas ou aller et comment y arriver... le fou rirait en sourdine devant notre sort !... et crier fort « Tsy misy QUOI io »

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 387  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360