Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 1er octobre 2016
Antananarivo | 04h27
 

Société

Construction de l’hôpital de Mahajanga

Rajoelina encourage les ouvriers de Hery Be

samedi 6 août 2011

« Je suis très satisfait de vos travaux » a déclaré le président de la HAT, Andry Rajoelina, à l’attention des 500 et quelques ingénieurs, techniciens et mains d’œuvre qui l’ont accueilli au chantier du grand hôpital en construction à Antsahanibingo, Mahajanga ce vendredi après-midi du 5 août 2011. Il a visité les chantiers conduits par l’Entreprise Hery, maître d’œuvre de ce projet qui a échu donc à Hery Rasoamaromaka dit Hery Be, propriétaire de l’Entreprise Hery et président du TGV Analamanga. L’ouvrage entame actuellement le premier étage et la fin des travaux est prévue dans 10 mois.

Un détail qu’a beaucoup apprécié le visiteur étant l’existence des « bouches chirurgicales », une sorte de large regard rectangulaire par lequel les étudiants en médecine peuvent observer le déroulement des opérations chirurgicales à travers des vitres grossissantes sans avoir à pénétrer dans le bloc opératoire.

D’après le président de la HAT, les travaux sont entièrement financés par une partie des 100 millions de dollars provenant du permis d’exploration de gisement de fer de Soalala. Par la même occasion, il a annoncé que c’est la première fois depuis cinquante ans d’indépendance que la population malgache a pu constater de visu le fruit des grandes exploitations minières dans le pays. Et ce ne sera pas la dernière car désormais 5 dollars de redevance par tonne d’extraction reviennent directement au pays d’exploitation et 20 millions de tonnes de minerai sont prévus ce qui revient au gain d’autres sommes de 100 millions de dollars par an pour le pays. Dans son allocution, le président de la HAT n’a pas manqué de lancer indirectement des piques aux détracteurs de ses grands projets de construction de grands centres hospitaliers modernes.

Recueilli par Valis

2 commentaires

Vos commentaires

  • 7 août 2011 à 03:46 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    De la transparence se fait jour !

    Des produits miniers on en fait des biens pour le social (hôpital),l’éducation (pour nos futurs chirurgiens) et du développement de l’emploi en amont (par l’entreprise Hery Be) et en aval (recrutement des agents hospitaliers, ...).

    C’est un exemple concret d’utilisation des produits financiers issus de nos biens miniers.
    A appliquer aussi dans d’autres domaines : eau, bois, ilménite, produits de la pêche,...

    De la transparence ! Et toujours et qu’on ne peut pas y échapper... si nos institutions de contrôles, de vérifications, de sécurité, etc ... assument convenablement leurs missions. Pas facile !!!

    Effectivement, y a du boulot et surtout beaucoup de volonté et de confiance...

    Qui ne rêve pas que M/car et les Malagasy ne dépendent plus essentiellement de la C.I. ?

    « Tena afaka mitraka fa tsy miondrika toy ny antitra alohan’ny fotoana ! ».

    Misaotra tompoko ary mandrosoa lalandava am-pahendrena sy amin’ny asam-panasoavana !
    Ho tsiriritina fa tsy mitsiriritra ny Malagasy tsy vaky volo !

  • 8 août 2011 à 00:43 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Monsieur Andry Nirina RAJOELINA connaît-il la signification d’une « REGULATION DES MARCHES PUBLICS » ???

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa gmail.com

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives

 

Visiteurs connectés : 108