Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 1er octobre 2016
Antananarivo | 18h18
 

Société

Insécurité dans le Sud : autre son de cloche

« Racket » à Fotadrevo-Ampanihy ?

mercredi 5 novembre 2014 | Léa Ratsiazo

Dans le cadre de l’opération coup d’arrêt visant à endiguer l’insécurité dans le Sud, les forces de l’ordre viennent le 31 octobre dernier de rendre compte auprès du Président de la République du succès de l’opération. Tout le monde n’est pas de cet avis. Soja, un natif de Fotadrevo-Ampanihy qui vient d’enterrer son père assassiné témoigne. Étant présent à Fotadrevo-Ampanihy pendant l’opération coup d’arrêt, il explique que les forces de l’ordre n’auraient jamais mis les pieds dans cette localité. Ou plutôt ils étaient allés voir le maire, comme l’exige la procédure normale et c’est tout. Après le maire a réuni les présidents de fokontany pour leur demander de réunir chacun 200 000 ariary chacun pour payer les forces de l’ordre afin qu’ils « les laissent tranquilles » ! « Nous ne savons pas si l’initiative vient du maire ou des forces de l’ordre mais nous devons tout simplement cotiser pour payer 200 000 ariary par fokontany, il y en a 53, et les donner au maire qui va les verser aux forces de l’ordre. Est-ce que tout est versé aux hommes en treillis ? nous ne le savons pas » selon le jeune homme. D’après lui, la plupart des gens de cette localité ont peur des forces de l’ordre d’une manière générale, ils ont peur qu’ils aillent leur chercher des noises lors des contrôles des bovidés et qu’ils ne s’entendent pas sur la description des zébus. Mais peut-être que dans les autres localités comme Amboasary, ils ont bien travaillé, suppose ce natif de Fotadrevo, « mais chez nous non » !

Aussi, les éléments de forces de l’ordre auraient été payés, les papiers officiels signés et tamponnés pour confirmer qu’ils étaient passés à Fotadrevo-Ampanihy et qu’ils ont fait leur travail alors qu’ils étaient tout simplement passés au bureau de la mairie. Quoi qu’en disent le maire et les habitants, les éléments de forces de l’ordre reçoivent une paie pour faire leur travail mais non pas racketter ces pauvres gens, c’est le cas de le dire dans cette partie de l’île. La population a peur à la fois des dahalos et des éléments de forces de l’ordre !

9 commentaires

Vos commentaires

  • 5 novembre 2014 à 08:23 | harmelle (#5862)

    Ben ! Ne sais pas pourquoi ne suis pas étonné ! D’un coté des forces de l’ordre « mila la bière » de l’autre des gasy ne voulant pas être « embêté » , au milieu il y a l’argent , rapports normaux et courants à Madagascar explicatifs de l’état exceptionnel du pays et son rang dans tous les indicateurs mondiaux ...

    • 5 novembre 2014 à 11:20 | olivier (#7062) répond à harmelle

      Bien résumé...

      On retrouve le même phénomène au niveau :
      - Fisc ( 75% dans la poche des 4 inspectreurs/controleurs - 25% pour l’état)
      - Douanes (les règles sont loin d’être les mêmes pour tous les importateurs..)
      - éducation (diplômes vendus - prof incompétents)
      - Police ( tous les jours, à tous les rond-points..)
      - Gendarmerie ( tous les jours, à tous les barrages , tous les camlons sont rackettés)
      - Justice
      - Santé (faux docteurs - racketteurs)
      - Jirama
      - divers ministères inutiles / obsoletes / « boulets » pour les citoyens ( prélèvement de taxes et autres back chiches SANS FOURNITURE D’AUCUN SERVICE EN RETOUR)

      Mais à part cela, il parait qu il y aurait du « potentiel »...

      AH BON ?

      OR

    • 5 novembre 2014 à 12:53 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à olivier

      olivier

      Donc , si je comprends bien

      Pour solutionner ’tout cela’ :

      50 bombes atomiques et on n’entendra plus parler de ces ’phénomènes’

  • 5 novembre 2014 à 11:18 | leclercq (#4410)

    Bonjour
    Racket , grossier mensonge, démonstration de forces , intimidation le tout avec l’aval de son SEM « VIVE MADAGASCAR dixit INDIVISIBLE »digne d’un vrai pays Africain présentement , dis-donc : FH = HR etc etc .

  • 5 novembre 2014 à 11:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Le sud !
    C’est quoi le sud de Madagascar ?
    - Androy,
    - Anosy,
    - Atsimo Andefana,
    - Atsimo Atsinanana,
    - Ihorombe,
    - Vatovavy-Fitovinany
    - Haute Matsiatra,
    - Amoron’i Mania
    - et Menabe
    - « Réconciliez-vous ».
    - « Essayez de vous réconcilier » pour une « PAIX DURABLE » et une vie harmonieuse,dans cette région du SUD.

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 5 novembre 2014 à 11:40 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - Atsimo Andrefana

    • 5 novembre 2014 à 13:49 | bbernard (#6880) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Le sud, c’est l’opposé du nord, banane ! Mdr

    • 5 novembre 2014 à 15:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      merci four-solaire

  • 5 novembre 2014 à 17:35 | ikoto (#4912)

    AUTRE INFORMATION SUR LES « DAHALO REPENTIS »

    Un paysan venu de Betroka a raconté que la soumission des « dahalo repentis » rapportés par les medias de la capitale ne serait qu’une mise en scène cousue de fil blanc :

    Voici certains aspects des scènes de soumission massive de dahalo : ils arrivent par centaines voire par milliers les mains brandissant des haches pour se livrer aux autorités (chefs de district, chefs de régions et gendarmes). Chose curieuse toutes les haches brandies « haut la main » sont toutes udenriques comme forgées par un même forgeron !

    Rt les fusils d’assaut ’kalachnikov) ou fusils de chasse et les munitions ? Non, les dahalos n’ont pas déposé des armes à feu, ils n’ont pas non plus ramené des zébus ou autres biens volés et pillés ! Seulement leurs haches !

    Et ce brave paysan de Betroka de dire que c’est du cinéma :

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 285