Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 00h28
 

Politique

Cour électorale spéciale

Publication de la liste des candidats à la présidentielle

jeudi 22 août 2013

La Cour électorale spéciale (Ces) nouvelle version a rendu publique ce soir du mercredi 21 août 2013, la liste définitive des candidats qui ont rempli les conditions légales et qui sont donc admis à la course à la présidentielle. À la précédente liste qu’elle a diffusé le samedi 17 août, s’est ajoutée la candidature du ministre des Finances, Hery Rajaonarimampianina ; ce qui porte l’effectif des candidats à trente trois (33). On devrait donc s’attendre dans les prochaines heures à ce que la Cenit convoque les candidats pour procéder au tirage au sort pour la mise en forme et l’ordre de parution dans le bulletin unique.

Pour rappel, ci-après ces candidats.

Andrianainarivelo Hajo Herivelona : au nom de l’association MMM, Vice-Premier ministre de l’actuel gouvernement ; ingénieur agronome, il était en son temps, maire de la commune rurale d’Ankadinandriana ;

 

Jean Lahiniriko : ancien président de l’Assemblée nationale, candidat lors des présidentielles de 2007, il préside le parti PSDUM/ASDFM et est membre du Conseil supérieur de la transition (CST), ingénieur des Travaux publics ;

 

Iarovana Roland Ratsiraka : président du parti MTS, membre du CST, ancien maire de Toamasina I, il a déjà lui aussi été candidat aux dernières présidentielles ;

 

Roland Dieudonné Rabearison dit Vahömbey : candidat du parti Fanambinana Madagasikara (Fama). Artiste, enseignant de philosophie et diplômé en sciences humaines ;

 

Pierrot Jocelyn Rajaonarivelo : candidat du parti MDM, actuel ministre des Affaires étrangères après avoir été Vice-Premier ministre dans le précédent gouvernement ;

 

Robinson Richard Jean-Louis  : candidat du parti Avana ; ancien ministre de la Santé sous le régime Ravalomanana ;

 

Saraha Rabeharisoa épouse Georget  : candidat du parti Vert ou Hasin’I Madagasikara, opérateur économique et enseignant ;

 

Jean Pierre Rakoto : candidat indépendant, opérateur et animateur bien connu à Ambositra, issu du milieu catholique ;

 

Willy Sylvain Rabetsaroana  : opérateur économique, président d’honneur de la plateforme PNJ-Mazava, membre du CST et vice-président du parti AVI ;

 

Brigitte Ihantanirina Rabemanantsoa : président du parti Ampela Manao Politika (AMP) ou parti des femmes politiciennes, ancien maire de la commune rurale d’Ambohimalaza, elle est membre du Congrès de la transition (CT) ;

 

Julien Razafimanazato : président du parti ESD, ancien ministre de l’Éducation nationale de ce régime de transition ;

 

Laza Razafiarison : secrétaire général du parti Avotra ho an’ny Firenena, consultant et chercheur, il est mathématicien et est également diplômé en sciences et développement ;

 

Monja Roindefo Zafitsimivalo : candidat du parti MONIMA qu’il préside, ancien Premier ministre de mars à décembre 2009 ;

 

Joseph Martin Randriamampionona : opérateur économique et président-fondateur de l’association “Refondation totale de Madagascar” (RTM) ;

 

Guy Rajemison Rakotomaharo : candidat de Mamafisoa, il est ancien président du Sénat et ancien ambassadeur en Suisse ;

 

Jean Eugène Voninahitsy : candidat du parti Les AS, président du RPSD Vaovao, ancien député et ayant déjà été candidat aux présidentielles ;

 

Clément Zafisolo Ravalisaona : candidat du parti AME, opérateur dans le tourisme ;

 

Alain Djakoba Tehindrazarivelo : professeur en médecine, ancien Vice-Premier ministre, candidat du parti ENINA ;

 

Patrick Ratsimba Rajaonary : candidat indépendant, opérateur économique, DG de Papmad, il a déjà été candidat aux présidentielles en 2001 ;

 

Fleury Rabarison Lezava : candidat du parti Harena, opérateur dans le tourisme ;

 

Dofo Michaël Bréchard : opérateur économique, il est candidat du parti ”Mamiratra iombonan’ny Malagasy” (MIM) ;

 

Tabera Randriamanantsoa : candidat du parti Kintana, cet administrateur civil est actuellement ministre de la Fonction publique ;

 

Nelson William : ancien ministre de la Fonction publique, il est candidat du Malagasy Iray Tsy Mivaky (MITM) ;

 

Guy Ratrimoarivony : candidat indépendant, ce général à la retraite enseigne au Centre d’études diplomatiques et stratégiques (CEDS) ;

 

Faharo Ratsimbalison : indépendant, cet ancien officier militaire est chef de région du Menabe ;

 

Fetison Rakoto Andrianirina : candidat du parti RDS qu’il préside ;

 

Ratrema William : PDG du groupe éducatif ACEEM, candidat du parti des Travaillistes et du parti GAMA ;

 

Venance Patrick Raharimanana : ingénieur, candidat du parti “Vitatsika io” ;

 

Freddy Tinasoa : avocat, candidat du parti OBAMA (Olom-baovao Malagasy) ;

 

Benjamin Andriamparany Radavidson : candidat du parti ”Firaisankina ho amin’ny fahafahana sy fandrosoana” (FFF), ancien ministre des Finances et du budget sous Marc Ravalomanana ;

 

Edgard Marie Noé Razafindravahy : opérateur économique, actuel PDS de la capitale ;

 

Albert Camille Vital : général de Brigade, ancien Premier ministre de ce régime, il est le candidat de l’association “Hiaraka isika” ; actuel ambassadeur à Genève, il est ingénieur des Travaux publics ;

 

Hery Martial Rakotoarimanana Rajaonarimampianina : ministre des Finances et du Budget actuel, présenté par Kolo Roger et Jules Etienne dont les candidatures ont été invalidées par la Ces.

 

Recueilli par Bill

16 commentaires

Vos commentaires

  • 22 août 2013 à 08:34 | Hagafotsy (#7456)

    Peu de temps avant de publier la liste définitive, la CES a pris le soin de sortir sa décision n°09-CES/D du 21 août 2013 relative aux requêtes aux fins de révision ou de rétractation de la décision n°08-CES/D du 17 août 2013. La décision n°09-CES/D a littéralement botté en touche les différentes requêtes tendant à annuler la décision n°08-CES/D du 17 août 2013.

    Pour des questions de procédures, aucune requête n’a été déclarée recevable (Lalao Ravalomanana, Ny Rado Rafalimanana, ...). Pourtant, c’était travers le dépôt de candidature de remplacement que ce soit pour remplacer un retrait volontaire ou pour remplacer une candidature annulée que se trouvait la possibilité de contraindre la CES de revoir les illégalités qu’elle commettait dans sa décision n°08-CES/D du 17 août 2013 ou sa déclaration incompétence pour se prononcer sur les droits fondamentaux.

    http://hagafotsy.net/ces-liste-definitive-des-candidats-la-fin-de-lepisode-juridique/

  • 22 août 2013 à 09:21 | jansi (#6474)

    Parmi ces candidats,
    - certains sont conscients qu’ils ne font que de la figuration. Ils essayeront de se raccrocher au wagon des finalistes du 2ème tour pour espérer recueillir une ou deux places.
    - d’autres sont d’anciens taulards qui n’oseront jamais rappeler l’objet de leurs peines car ils se réfugieront derrière le trop facile « prisonnier politique ». En réalité, ils étaient peut être gênants politiquement mais c’était tout de même des politiciens emprisonnes et non des prisonniers politiques.
    - d’autres encore sont devenus subitement très riches ou otages de sponsors douteux qui mettront Mada sous coupe réglée.
    - d’autres sont peut être de bonne volonté mais n’ont aucune expérience de la chose publique, ou pire, non pas fait d’études et exerce dans leurs domaines de compétence, base indispensable pour ambitionner un poste public de très haute responsabilité.
    - d’autres encore sont venus au pouvoir comme putschistes et se réclamant aujourd’hui d’être des démocrates.

    Les règles du jeu doivent être mieux clarifiées , ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Les Ecuries d’Augias doivent etre nettoyees.
    La Cenit n’est pas prête. Elle ment. Elle veut forcer des élections sur des bases malsaines techniquement et politiquement.

    Tous ces candidats doivent concourir sur le même pied d’égalité. DJ doit quitter le pouvoir si on veut des élections propres.

    • 22 août 2013 à 10:11 | Bena (#494) répond à jansi

      il y a au moins 3 qui sont tellement laids pour représenter un pays, même si le peuple était constitué uniquement de lémuriens ! un président laid, cela n’existe pas.

    • 22 août 2013 à 14:15 | zorey974 (#7033) répond à Bena

      vaut mieux un beau comme actuellement c’est sûr ! Je parle même pas de sa femme !
      Il nous enfle mais il est beau alors...

  • 22 août 2013 à 09:28 | dieg (#2041)

    La CI nous a imposé des 1er ministre cotiers

    Là apparament il vont nous mettre un president cotier pour
    calmer tout ça.

    ça me fait cette impression,est ce que je me trompe ?

    • 22 août 2013 à 11:57 | jansi (#6474) répond à dieg

      « LA FAMEUSE COMMUNAUTE INTERNATIONALE ET NOUS »

      "Quand ils font la guerre, elle devient mondiale
      Quand ils ont une opinion, elle est internationale
      Quand ils s’expriment, ils le font au nom de la communauté internationale
      Quant à leurs valeurs, elles sont universelles
      Quand ils ont une crise, elle est mondiale
      Quand ils parlent d’eux c’est une langue. Quand ce sont les autres c’est forcément des dialectes
      Leurs fruits ont des noms du genre pomme, abricots, pèche. Ceux de l’Afrique sont exotiques, sauvages
      Ils se sont installés de force en Amérique, au Canada, en Australie, en Afrique du sud, Amérique du sud et ils nous traitent d’immigrés.
      Quand ils viennent chez nous ils disent qu’ils sont expatriés et quand c’est nous qui allons chez eux ils nous traitent d’immigrés.
      Ils disent d’eux qu’ils sont en situation irrégulière dans un autre pays. Et quand il s’agit de nous, ils disent que nous sommes des sans papiers, des clandestins.
      Quand ils s’attaquent à l’occupant, ce sont des résistants. Et quand nous on s’attaque à l’occupant, nous sommes des terroristes
      Ils sont les seuls à pouvoir se doter des bombes atomiques et bizarrement ce sont les autres qui fabriquent et utilisent des « armes de destruction massive »
      Quand ils les combattaient il y’a à peine un demi siècle, on les appelait homosexuel, pédé. Et maintenant qu’ils les acceptent on les appelle gays.
      Quand ils croient en Dieu, le monde entier doit croire en Dieu. Et maintenant qu’ils n’y croient plus, le monde entier devrait accepter le mariage entre deux personnes de même sexe. Croire en Dieu est devenu ringard’
      Quand on se met tout nu avec un cache sexe, nous sommes des sauvages. Et quand c’est eux, ils font du naturisme
      Quand des femmes se voilent, elles son opprimées. Quand les leurs se voilent, ce sont des saintes (soeurs)
      Quand ils y régnaient, on parlait de noble art. Depuis que nous les terrassons, on parle de boxe tout court
      Quand ils nous prêtent de l’argent, ils parlent d’aide. Quand ils viennent nous piller, ils nous parlent de partenariat ou d’accord de partenariat
      Quand ce sont eux qui le font, c’est du lobbying. Quand c’est nous, c’est de la corruption, du clientélisme, du népotisme
      Ils traitent nos scarifications (marque de reconnaissance ethnique) de sauvage. Aujourd’hui ils pratiquent le tatouage à outrance
      Ils disent chez eux que la femme est plus libre, mais ils oublient que le corps de la femme se vend en vitrine à Amsterdam et aujourd’hui pour une pub de yaourt on a droit à un sein nu.

    • 22 août 2013 à 13:16 | zorey974 (#7033) répond à jansi

      Tout cela est malheureusement bien dit et c’est un français qui écrit...
      Les quelques pays occidentaux ont décidé ce qui était le bien et le mal au nom de tous les autres...
      Mais le monde évolue : il y a eu dans l’histoire de nombreuses grandes civilisations qui ont disparu. La civilisation capitaliste (car il s’agit bien de ça) disparaitra à son tour mais compte tenu de sa « mondialisation » c’est peut-être l’espèce humaine dans son intégralité qui disparaitra.

    • 22 août 2013 à 14:16 | olivier (#7062) répond à jansi

      Vous avez raison Jansi..

      Mieux vous aligner sur la chine..la russie..ou le Zimbabwe...

      Vous avez tout à y gagner, car vous êtes les meilleurs..

      Les résultats vous donnent raison..

       :)

      OR

    • 22 août 2013 à 16:13 | dieg (#2041) répond à jansi

      Tu est fort ZOUKIBE, Là tu me bouche un coin

    • 22 août 2013 à 18:01 | Tia tanindrazana (#349) répond à jansi

      Jansi,

      ce que vous décrivez s’appelle la loi du plus fort. Les « blancs » sont depuis la renaissance les plus forts et ils dictent tout en leur avantage.

      Si vous ne supportez plus cela, soit vous vous battez contre eux à votre façon comme les asiatiques sur le plan éco et techno ou comme les islams avec les armes et les attaques suicides ou vous gueulez juste comme quelques gasy ou vous léchez tout et se courbez en tant qu’esclave comme bon nombre de « noirs ».

      A part cela , point d’ombre de salut car cette loi de plus fort est inscrite pour durer milliers d’années encore

    • 22 août 2013 à 20:22 | jansi (#6474) répond à olivier

      Durant l’occupation allemande en France, il y a eu les résistants et les petainistes.
      Arguments des petainistes : vaut mieux lécher les bottes des nazi plutôt que de subir les japonais.

    • 23 août 2013 à 11:24 | olivier (#7062) répond à jansi

      Vous vouliez sans doute parler des communistes..et non des japonais

      Mais en l’occurence, madagascar n’est pas occupé par une puissance étrangere.

      OR

  • 22 août 2013 à 12:51 | bbernard (#6880)

    Quand on lit le pédigrée de ces candidats en détails (au-delà de ce qui est écrit sur ce message) on voit qu’un bon nombre devrait être exclu. On peut craindre le pire pour les élections et ce qui va en sortir.

  • 22 août 2013 à 13:12 | tsimahafotsy (#6734)

    De tous ces candidats, celui du Parti vert est le seul à ne pas traîner de casseroles et a un programme politique d’envergure !
    Vivement une présidente malgache avec des femmes en majorité au postes clé du gouvernement . Dehors tous ces mâles politiciens qui ne pensent qu’à leur poche et aux honneurs dû aux fonctions !!

  • 22 août 2013 à 17:37 | Inglewood (#6780)

    Sur ces 33 candidats ; ils ne sont pas moins de 18 à manoeuvrer pour la francAfrique. Les élections se feront aux normes Zimbabwe ; ce ne serait plus qu’une formalité administrative. Les dés sont pipés.
    Dans l’Etat actuel du pays, le prochain élu présidera sur une poudrière.

  • 23 août 2013 à 22:33 | zaya (#2486)

    on a l’embarras du choix avec ces 33 candidats
    J’espere qu’on aura un président qui va mettre en oeuvre un bon programme de développément économique pour compenser les méfaits catastrophiques de cette crise.
    d’apres la BM ,madagascar est devenu le pays le plus pauvre du monde en 2013 alors qu’on dispose d’un formidable potentiel naturel !
    et les politiciens ne se rendent même pas compte

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 106