Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 1er octobre 2016
Antananarivo | 23h36
 

Education

Dictionnaire Indonésien-Malagasy

Publication de la 3ème édition

samedi 1er août 2015 | Randria M

La cérémonie du lancement de la 3ème édition du dictionnaire Indonésien-Malagasy s’est tenue le mercredi 28 Juillet 2015 à la salle Rado de la Bibliothèque Nationale Anosy. Cette cérémonie a été honorée par la présence du Chargé d’Affaires de l’ambassade d’Indonésie à Madagascar et de la ministre de la Culture et de l’Artisanat Malagasy. Ce dictionnaire promeut la valorisation de la culture des deux pays, notamment à travers leurs langues. La première édition de ce dictionnaire est parue en 2008.

Diverses activités ont marqué l’évènement pour exprimer la rencontre des deux cultures, comme la démonstration d’instrument de musique traditionnelle par le Centre national d’enseignement de la musique et de la danse. À part cela, il y a eu l’intervention en langue indonésienne et malagasy de l’écrivain poète Vanga. Les danses traditionnelles indonésiennes ont aussi animé la cérémonie.

Reliés étroitement par l’Histoire

Ce travail est issu du partenariat entre l’ambassade indonésienne et le ministère de la Culture et de l’Artisanat Malagasy. Notons que l’ambassade d’Indonésie à Madagascar a été ouverte en juin 1975, donc cette publication marque également le 40è anniversaire des relations diplomatiques entre Madagascar et l’Indonésie.

Madagascar et l’Indonésie entretiennent une relation étroite étant donné qu’une partie des Malgaches est d’origine indonésienne. Cela se reflète par le rapprochement des deux langues. En effet, la langue malgache fait partie du groupe Malayo-polynésien occidental, de la famille austronésienne. Cette grande famille couvre différents pays comme la Malaisie, l’Indonésie les Philippines, le Hawaï, les îles « Java, Sumatra, Bornéo, Sulawesi », Taiwan ou la Nouvelle Zélande….

Les deux langues, qui sont issues d’une même famille, présentent ainsi différents termes similaires où les prononciations et les écrits diffèrent. Par exemple : mora (morah), telo (telo), tanana (tangan), maty (mati), vato (batu).

Boursiers malgaches en Indonésie

Sur le plan éducation, l’Indonésie octroie des bourses à des étudiants malgaches depuis 1995, dans plusieurs disciplines, pour les diplômes de Licence et de Master. Depuis l’an 2000, 220 étudiants malgaches ont déjà pu bénéficier des bourses d’étude en Indonésie. Nambinintsoanirina Léonorra Joliesse est l’une de ces étudiants, elle étudie en Indonésie depuis 2011. « J’ai choisi d’étudier en Indonésie car premièrement, nombreux sont ceux qui ont déjà pu poursuivre leurs études dans ce pays ; puis leur culture m’intéresse vraiment comme la danse traditionnelle et la cuisine. Je trouve qu’ils sont très attachés envers leur identité et c’est-ce qui leur permet d’attirer beaucoup de touristes. Pour la question de sécurité, on n’a pas à s’inquiéter car c’est un pays serein. Concernant la langue indonésienne, vu qu’elle est proche de la langue malgache, je n’ai pas vraiment eu de difficulté à se l’approprier, seulement il y a les dialectes comme ceux de Madura, Jawa ou Bugis, qui sont un peu difficiles car ce ne sont pas des langues indonésiennes officielles. Je me suis habituée à leur langue quotidienne en six mois mais la langue académique est bien plus formelle donc j’ai dû y consacrer plus de temps » confie Léonorra.

Effectivement, les jeunes Malgaches s’intéressent particulièrement aux langues étrangères à part le Français et l’Anglais, comme le Mandarin ou le Japonais. Cela leur donne l’occasion de découvrir les cultures de ces pays jusqu’à s’en imprégner complètement. Ce n’est pas étonnant que la culture manga envahisse les espaces des jeunes, sans contrôle ni maîtrise des différents enjeux qui s’y trouvent derrière, pour un pays comme Madagascar. Ces passionnantes découvertes n’auraient rien de mal si l’on est habile à les exploiter pour l’éducation et pour les activités professionnelles ou tout simplement pour entretenir notre relation avec les pays étrangers.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 1er août 2015 à 08:57 | ramaso (#7441)

    Les communales et municipales ne vous disent rien RANDRIA M ? Degagez votre edito.qui n´est pas du tout actuel laissez la place a LEA RATSIAZO !

    • 1er août 2015 à 09:00 | Noue (#2427) répond à ramaso

      ekena !!! aiza ny vaovao makasika ny fifidianana omaly ????

    • 1er août 2015 à 09:01 | ramaso (#7441) répond à ramaso

      LALAO RAVALOMANANA est elue maire de TANA selon MADAGATE ca ne vous dit rien RANDRIA M ?

    • 2 août 2015 à 01:27 | Rakoto (#9043) répond à ramaso

      N’importe quoi !
      Si la culture et l’éducation ne vous intéresse pas, merci de ne pas venir en priver les autres.
      Enfin ... fallait peut être l’écrire en malgache, mais là on serait tomber dans le ridicule, puisque cet article parle justement de la langue malgache.

    • 2 août 2015 à 02:50 | ramaso (#7441) répond à Rakoto

      Mr RAKOTO detrompez vous je suis pour la culture malgache et l´education,seulement l´edito.de RANDRIA M.est sorti le premier mais qui parlait de tout un autre sujet alors qu´on s´attendait aux resultats des communales,d´autres forumistes ont aussi exprime leurs attentes,lire le post de JANSI,dans ce forum personne ne prive personne d´exprimer leur point de vue,seulement il faut le faire au bon moment.

    • 2 août 2015 à 17:10 | Rakoto (#9043) répond à ramaso

      Monsieur Ramaso,
      Je veux bien croire à votre appétence culturelle, par contre, laissez moi vous faire remarquer que cette façon de demander toujours plus vite des nouvelles qui ne sont absolument pas pressante et de surcroit au détriment d’autres nouvelles me parait pour le moins sujet à critique.
      Dans le même ordre de grandeur, si l’on prend l’exemple de notre nouvelle Maire, faudra t-il crier au manque d’information/inefficacité de sa part au bout de 6 mois ? Au bout d’un an ? Et caetera ...
      Tout vient à point à qui sait attendre, et j’ai parfois l’impression que la patience n’est pas notre principale vertue. Pour cela, je commence moi même a manquer de patience.

  • 1er août 2015 à 08:59 | Noue (#2427)

    Ry ankizy Malagasy ô
    Mianara taratasy
    Vonjeo ny lakilasy
    Ny soa manarangarana
    Any am-pianarana

  • 1er août 2015 à 09:03 | jansi (#6474)

    Bonjour, voilà un sujet bien loin de la vie politicienne que sûrement peu de forumistes apprécieront. Faut il alors rappeler la fameuse formule d’un célèbre ministre de la culture en France ? « Culture et développement même combat ». Fin de citations.

  • 1er août 2015 à 09:32 | Turping (#1235)

    Ce dictionnaire promeut la valorisation de la culture des deux pays, notamment à travers leurs langues. La première édition de ce dictionnaire est parue en 2008,....
    - Un jumelage entre les deux pays où beaucoup de malgaches du centre sont les cousins des Indonésiens parlant les embranchements de la langue austronésienne provenant de la culture « malayo-polynésienne » .
    - Vive la diversité de la culture malgache et ses diversités dans l’ensemble !

  • 1er août 2015 à 11:53 | Isambilo (#4541)

    J’aurais aimé savoir quel est l’apport nouveau de cette dernière édition.
    Je rappelle qu’il n’y a qu’une seule langue à Dago et, en conséquence, une seule culture avec ses variantes régionales. C’est si rare sur cette planète que qu’il faut s’en souvenir.
    Nous sommes plus proches de l’Indonésie (dont Bornéo et la Suwalésie et la Papouasie), de la Malaisie et des Philippines que de n’importe quelle autre culture.
    Cette manifestation est beaucoup plus importante que l’élection de Lalao Ravalomanana.

    • 1er août 2015 à 14:30 | kozobe (#7754) répond à Isambilo

      Merci pour ce rappel (une seule langue et une seule Culture, avec leurs variantes régionales, à Madagascar). Nous sommes tellement nombreux à devoir en prendre de la graine si nous voulons sincèrement atteindre l’état de « conscience identitaire élargie », sans laquelle l’objectif d’une « Unité Nationale », qui ressemble, jusqu’à aujourd’hui, plus à un serpent de mer qu’à autre chose, ne sera jamais effectif.

  • 1er août 2015 à 19:18 | zanadralambo (#7305)

    Bravo. Quel mal y aurait-il à rappeler, de temps en temps, nos origines communes avec les peuples mélano-indonésiens ? Quand je regarde la photo de mon arrière grand-père qui trône dans le salon de la maison familiale (Louis de Gonzague, un bien joli prénom...), quand je repense à feue ma douce grand-mère, quand je regarde mes 2 garçons, c’est une évidence qui m’arrive à la figure.
    Et de grâce, ne me faites pas dire tout bas ce que je n’ai jamais pensé tout haut, il n’ y a, ni de près ni de loin, aucune idée de rejet de qui que ce soit dans ces mots tout bêtes. Ils disent simplement qu’il faut être fier de ses origines.

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 159