::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 19h25  :  25°C  :  Clair de lune et nuages épars
jeudi 2 octobre 2014
 

 > Economie

Salon de l’industrie de Madagascar 2012

Promouvoir le patriotisme économique

jeudi 20 septembre 2012

« Il est temps que nous nous réveillons pour relancer notre économie », a déclaré le président du Syndicat des industries de Madagascar (SIM), Raveloson Stéphane. C’est un des points forts sur lesquels il a insisté ce mercredi 10 septembre face à la presse conviée au siège du SIM à Tsaralalàna lors de l’annonce de la tenue du premier Salon de l’industrie de Madagascar.

Cet événement est prévu se dérouler du 13 au 18 novembre prochains au Palais des sports et de la culture Mahamasina durant la célébration de la « Journée de l’Industrialisation de l’Afrique ». Et c’est à travers ce salon que les industriels de Madagascar comptent apporter leur part pour la construction de l’édifice économique digne du pays et de ses potentialités. Le président du SIM a en effet fait remarquer qu’il y a une discordance à laquelle il faut que les industriels et les ménages et autres grands consommateurs réfléchissent ; le pays regorge de matières premières mais 80% des matières premières utilisées par les industries de Madagascar sont toutes importées. Cette situation affecte leurs productions et la compétitivité des produits des industries de Madagascar étant donné les taxes et autres impôts par rapport aux produits importés qui bénéficient de facilités d’entrée à nos frontières dans le cadre d’accords commerciaux (COMESA, SADC…). Aussi, pour plus de compétitivité, nos industriels vont lors de ce Salon, chercher à mettre en relation les coopératives productrices de matières premières ainsi que les industriels malgaches. L’objectif est de réunir et de mobiliser tous les acteurs du développement afin de mettre en place collectivement les bases qui vont permettre au secteur industriel de retrouver sa place dans l’économie, en tant que secteur porteur de croissance.

Par ailleurs, le thème choisi pour cette première édition du Salon de l’Industrie de Madagascar est : « Manjifa ny vita gasy aho, tombony ho an’ny rehetra », « je consomme malgache, tous nous y gagnons ». De par ce slogan, l’objectif principal est de promouvoir le patriotisme économique à travers la consommation et l’utilisation des produits locaux.

Il y aura donc au programme une exposition-vente des produits malgaches, une table-ronde, une rencontre B to B et B to C, une rencontre Réunion/Madagascar, 6 conférences thématiques ainsi que des dégustations, démonstrations et des animations.

Recueilli par Bill

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 11 réactions Lire les commentaires
  • Promouvoir le patriotisme économique
    20 septembre 2012 10:38, par RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    « PATRIOTISME ECONOMIQUE »,le mot est lâché.
    Au lieu d’envoyer le bénéfice à l’exportation,dans les paradis fiscaux ,comme :
    - l’île Maurice
    - ou Monaco
    (responsabilité personnelle)
    MADAGASCAR AUX MALGACHES.
    Basile RAMAHEFARISOA
    1943
    b.ramahefarisoa glmail.com

    • Promouvoir le patriotisme économique
      20 septembre 2012 23:57, bbernard (#6880) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

      Vous êtes à côté de la plaque avec votre « Madagascar aux Malgaches ». Aucun pays ne peut se passer d’une collaboration avec d’autres pays. Par contre, il faut privilégier la dominance nationale, la préférence nationale et se servir des liens avec les autres pays en complément.

  • Promouvoir le patriotisme économique
    20 septembre 2012 10:46, par plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Enfin des informations pertinentes sur la non compétitivité de nos industriels au lieu des désinformations auxquelles se sont habituées certains forumistes pour accuser à tort ou raison la transition de tous les maux et vouloir changer sa direction. A partir de ce vrai diagnostic analysons l’impact d’une dévaluation idem à celle de 2004 (100%) sur le coût de production de nos industriels ou le prix de revient de nos transporteurs (actuellement avec un baril de pétrole BRENT à 114 dollars USD). Même si les informations rapportées ici ne précisent pas la date à partir de laquelle les intrants importés et payés en devises forts occupent 60% des dépenses, il va s’en dire que tels faits ne datent pas de 2009 comme le souhaite certains forumistes mais de 2004 suite à la dévaluation opérée par l’Ex.
    Libre à ceux de vouloir faire encore des faux diagnostics pour s’attaquer à la transition dirigée par le PT ANR.

  • Promouvoir le patriotisme économique
    20 septembre 2012 14:28, par rabri (#2507)

    « le pays regorge de matières premières mais 80% des matières premières utilisées par les industries de Madagascar sont toutes importées. Cette situation affecte leurs productions et la compétitivité des produits des industries de Madagascar étant donné les taxes et autres impôts par rapport aux produits importés qui bénéficient de facilités d’entrée à nos frontières dans le cadre d’accords commerciaux (COMESA, SADC…) »

    ç’a tjrs été comme çà malheureusement !!

    Tout est « mandeha ila ohatran’ny kiraron’i Beminahy » : nos ministres avaient tjrs l’habitude de décider tous seuls sans aucune concertation avec les professionnels.

    A quand un ministre exécutant et non décideur ?
    Il est désigné par la profession, celle-ci élabore un plan d’actions pour une durée déterminée ( plan quinquenal par exemple)validé en projet de loi et fixe les objectifs. Il est jugé en fonction de ses résultats par rapport à l’atteinte ou non des objectifs.

    Je me suis réveillé mais.....ce n’était qu’un rêve !!

    • Promouvoir le patriotisme économique
      23 septembre 2012 19:22, bbernard (#6880) répond à rabri (#2507)

      C’est bien pour cela qu’il est nécessaire que les malgaches se prennent en main et votent pour élire un président qui a un vrai programme de redressement et développement du pays et qui nomme des ministres compétents

  • Promouvoir le patriotisme économique
    20 septembre 2012 15:16, par FIJERY (#6516)

    Enfin ! une idée pour une mobilisation économique dans le champ politique malgache et l’idée vient du syndicalisme du Patronat , comme l’État qui donne l’impulsion centrale est submergé dans d’autre domaine et voilà le Syndicat a pris le rôle primordiale de l’État , c’est l’inverse de l’histoire de la mobilisation qui se déroule à Madagascar , l’État animateur qui doit dominer normalement le champ économique n’a pas joué son rôle économique et maintenant c’est logique si l’organisation syndicale s’empare des faits économiques. En tout cas c’est une bonne initiative je souhaiterais que l’État se rend compte au moins de tout cela avant de couper le RUBAN (Fotsy , Mena , Maintso) à l’ouverture

  • Promouvoir le patriotisme économique
    20 septembre 2012 19:00, par Jipo (#4988)

    Héhé , c ’est bien gentil tout ça, mais qui a les moyens de ne pas consommer local : à part ceux qui roulent en 4/4, les 90 % de la population consomme Gasy par la force des choses, et ce sont ces mêmes crapules , qui organisent des colloques , des réunions, des salons , des expositions pour expliquer aux autres : faites ce que je vous dis , mais pas ce que je fais !!!
    Que les dirigeants commencent par montrer l’ exemple, et ensuite on verra ...
    C ’est un patriotisme tout court qu’ il faut développer , et avant de parler de cela ou autre ,( les gens n’ ont plus les moyens, on leur augmente tous les PPN) ils faudrait qu’ ils aient le ventre plein, ne serait-ce que pour écouter en essayant de « digérer : ces blablas économiques » qui comme trop de discours sont totalement inopportuns pour ne pas dire provocants !
    Mais expliquer à un individu qui a le ventre vide les bien faits du patriotisme, c ’est comme expliquer à un loup les bien faits d’ etre végétarien , particulièrement le ventre vide , autant pi-s-s-er dans la betsoky pour la faire déborder .
    Pendant ce temps rien n’ avance et les crapules engraissent et le montrent , une honte pareille , ya vraiment de quoi en etre fier , car ailleurs ça fait longtemps qu’ils en auraient pris une .

    • Promouvoir le patriotisme économique
      20 septembre 2012 20:35, leclercq (#4410) répond à Jipo (#4988)

      En effet , de la poudre aux yeux , déjà pour beaucoup de Malgaches , consommer Gasy , c’est presqu’un luxe ,
      et , oui Jipo , encore une fois , je suis d’accord avec vous , une certaine personne exilée en France ,se rejouit pour son hôtel épargné au cours d’une émeute , un corrompu , quoi ,, surement en bise-bille avec des crapules qu’elle paye chér pour protéger ses biens et qui se permet de faire la morale à tout và ,et qui ose dire que les Malgaches se contentent d’être assistés pendant ce temps ,, le petit peuple se bat chaque jour pour tout simplement survivre ,,, on ne se nourrit pas de belles paroles et des promesses , il faut donner l’exemple , qui doit venir d’en haut ,,, mais cela aussi
      on n’ose même y penser , même pas en rêve ,,,
      bien à vous Jipo
      Mme Leclercq

      • Promouvoir le patriotisme économique
        20 septembre 2012 20:43, leclercq (#4410) répond à leclercq (#4410)

        ps, rectification

        Ce n’est pas bise-bille mais en cheville ,

        • Promouvoir le patriotisme économique
          20 septembre 2012 23:05, Jipo (#4988) répond à leclercq (#4410)

          Me Leclercq bonsoir .
          Por commander aux hommes , il faut montrer l’ exemple, à commencer dans le travail, et ce n’ est qu’ en forçant le respect que l’ on pourra rallier la majorité à sa cause , et espérer ( en général à long terme , puisque une vertu nécessite des racines plus profondes que de l’ herbe sauvage ) un résultat qui pourra changer les mentalités dont Madagascar a plus que besoin pour son développement, même si cela prendra plus de temps par son endémique « moramora » , les premières graines doivent etre semées , par des hommes déterminés à développer leur Pays pour leurs enfants et générations à venir, en acceptant la gloire à titre posthume et non comme c’ est le cas actuellement , ayant recours à des apparences extérieures matérielles , pour se faire valoir et avoir l’ impression d’ etre une « VIP », en confondant allègrement, respect et crainte .

  • Promouvoir le patriotisme économique
    21 septembre 2012 18:45, par bema (#828)

    « Manjifa ny vita gasy aho, tombony ho an’ny rehetra », tena tsara ilay « teny faneva » nefa araka ny hevitro dia nety kokoa ny hoe« Manjifa ny vita malagasy aho, tombony ho an’ny rehetra ». C’est juste une petite remarque de ma part par contre c’est vraiment le moment de réagir. Voilà un très bon sujet dont l’application ne nécessite ni un accord (de la SADEC)ni une entente (des mouvances) et que Toute personne aimant Madagascar pourra apporter sa part où qu’elle vive.Misaotra Tompoko.

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 278  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360