Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 décembre 2017
Antananarivo | 13h58
 

Société

Accident d’Ankazobe

Prise en charge des victimes jusqu’à « sortie d’hôpital »

jeudi 3 août | Ny Aina Rahaga

Suite à l’accident survenu à Ankazobe le 1er Aout dernier, le président de la République avait déclaré que l’Etat prendrait en charge les victimes. Généralement, c’est toujours le cas lorsqu’il s’agit d’accident collectif. Faut-il seulement savoir que cette prise en charge n’est pas la même pour chaque accident.

Pour cette fois-ci, les victimes de l’accident du Boeing transportant des membres du STK ou Sampana Tanora Kristianina de l’église protestante FJKM survenu à Ankazobe bénéficieront uniquement d’une « prise en charge jusqu’à sortie d’hôpital ». Ce sera la nature de la prise en charge énoncée par le président de la République lors de sa descente auprès des victimes transportées à l’hôpital Ravoahangy Andrianavalona Ampefiloha (HJRA) le jour même de l’accident. Aussi, seuls les besoins relatifs à l’état de santé des blessés admis à l’hôpital seront donc assurés par l’Etat ; notamment en ce qui concerne l’hospitalisation, les besoins en matériels de soins comme les compresses ou sérum ou autres, et ce jusqu’à leur sortie de l’établissement. Autrement dit, les soins et contrôles postérieures à cette première sortie ne seront donc plus à la charge de l’Etat. Selon ceux qui étaient encore hospitalisés, les éléments et matériels médicaux leurs ont bien été octroyés sans aucune demande de frais à la pharmacie de l’hôpital. La différence par rapport à cette fois-ci réside dans la déclaration du président de la République après le drame survenu le soir du 26 juin 2016. En effet, ce dernier avait alors déclaré une « prise en charge jusqu’à guérison » pour les victimes de l’attentat du 26 juin 2016. Aussi, toujours selon le Directeur de la promotion de la santé, les concernés auraient bénéficié de suivi de leur état de santé à la charge de l’Etat jusqu’à une complète guérison.

Systèmes et lois

Il faut dire que dans le système malgache, les prises en charge après accident collectif ne sont pas prises en compte et dépendent donc uniquement de l’initiative de l’Etat et de l’Exécutif. En effet, celle-ci ne sont pas automatiques mais surviennent uniquement après ordre du chef de l’Exécutif. Ce qui n’est pas toujours le cas ailleurs. En effet, à titre d’exemple, le droit français prévoit toutes les étapes, les responsables ainsi que les procédures et actions à entreprendre dans le cas d’un accident collectif, local ou international, avec peu ou beaucoup de victimes. Cette prise en charge ne se limite pas uniquement à une prise en charge médicale et psychologique car les autorités se chargent aussi de contacter les organismes d’assurance maladie pour envisager la mise en place de mesures particulières de prise en charge des frais de santé notamment en matière d’exonération d’un ticket modérateur, de dispense d’avance de frais, d’expertise médicale unique, allant jusqu’à assurer un suivi dans les mois qui suivent l’accident jusqu’à l’accompagnement lors de l’instruction. En effet, selon le Code de procédure pénal français, le juge d’instruction doit organiser des réunions d’information des parties civiles dans le cadre de la procédure d’instruction. Ou encore dans le cas de victimes fortement traumatisées, le juge d’instruction pourra, par soit transmis, solliciter le procureur de la République pour la mise en œuvre de mesures d’aide et d’accompagnement par l’association d’aide aux victimes. Aussi faudrait-il revoir et notamment systématiser ou du moins régir cette « prise en charge » à Madagascar.

Téléthon

Quelques heures à peine après l’accident, des téléthons et des appels aux dons ont également été lancé de partout, que ce soit de la part de l’église protestante (FJKM), de particuliers ou d’ONG. Seulement, la question qui se pose est de savoir à qui profitent ces dons, notamment les dons de matériels et les dons financiers. Généralement, ils servent à aider les victimes dans les premiers moments de détresse ou selon leurs besoins. Seulement, selon le dernier bilan donné par le ministère de la Santé publique hier, sur les 118 personnes admises à l’hôpital HJRA, 101 personnes seraient déjà sortie de l’hôpital hier. Seulement 15 d’entre ces 118 personnes y sont encore en observation et les deux autres ont du être admises au service stomato-faciale pour y subir des interventions chirurgicales. Aussi, le circuit des dons et le résultat des téléthons lancés un peu partout devraient être suivi de près afin qu’ils reviennent réellement aux victimes de cet accident comme prévu.

46 commentaires

Vos commentaires

  • 3 août à 09:49 | rakotoson (#8023)

    « Les responsables seront punis sévèrement » ( sic ) Que n’a - t - on pas entendu ce genre d’ invective de la part du PR , de son PM , de leur ministre , des exécutants de « la voix de son maître »....

    Où en sont les commanditaires et autres cerveaux à la mode - au cours de ces dernières années - des différents trafics : bois de rose , or ,blanchiment d’ argent , tortues , corruption de haut vol ( suivez mon regard ? ) ...

    Ils sont libres comme le vent . Mieux , ils vivent royalement avec leurs intouchables complices

  • 3 août à 09:50 | Ibalitakely (#9342)

    Izay mihintsy, entina milaza hoe fitondrana miaraka @ vahoaka, ka na dia mitotongana ary @ laharana fahafiry ary ny firenena na @ lafiny fahantrana io na kolikoly ohatra, dia miaraka @ vahoaka foana izahay mpitondra !! Dia mbola hilatsaka aho @ 2018 mba haharitra hatrany anie ny fiarahana hoy ny tarika Mahaleo izay.

    • 3 août à 11:56 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Fa ny tsara anampiana azy kely dia @ izao tsy fandriampahalemana mazana & lozam-pifamohivohizana isan’andro izao, fotoana fialan-tsasatra rahateo, raha hafaka dia tsara tokoa raha tsy mandeha @ alina mba mety ampihena ny loza & ny fanafiana.

  • 3 août à 10:06 | RAMBO (#7290)

    Il ne faut pas avoir de doute sur les bonnes intentions. Les suspicions sèment le doute et créent une situation de méfiance...Il y a des dizaines d’accidents plus ou moins graves par jours dans ce pays ...sans parler des attaques à mains armées ... le Président de la République, Chef de l’Exécutif a pris une bonne décision de « prendre en charge les victimes jusqu’à la sortie de l’hôpital »...L’auteur veut nous montrer que lors de l’attentat de l’année dernière, cette prise en charge « sera jusqu’à la guérison »...
    Tout le monde le sait qu’à Mada , il n’y a pas de système de sécurité sociale comme dans les pays développés , l’auteur cite la France qui a le meilleur système de prise en charge des soins au monde. Comparer ce qui se passe ne France et les cas de Madagascar , en matière de santé , est une aberration. Un attentat à la bombe est différence d’un accident de la route...Un attentat est un acte criminel et politique voulu et prémédité par des malfaiteurs ou un groupuscule contre le pouvoir ou un adversaire politique et arrive rarement tandis que ce genre d’accident de la route arrive régulièrement et l’Etat ne peut pas financer toutes les victimes des accidents de la route à Madagascar « jusqu’à la guérison » qui n’est pas claire. Est-ce guérie une victime qui est handicapée mais qui peut reprendre quand même son travail ?
    Ceux qui ont vécu en France savent bien que l’Etat ne prend pas en charge tous les soins dans ce pays. Sauf exception, les soins sont payés par« les cotisations effectués par chaque français » et l’Etat a pour seul rôle de gérer le remboursement des soins par la Sécurité Sociale française. Pour le cas de Madagascar, ce genre de prise en charge généralisé est encore difficile, vu le nombre important des sans activités claires ( activités formelles)...Le problème réside au niveau des financements comme dans tous les domaines dans ce pays ...Alors le développement de prises en charge santé dépendra du « développement » économique tout court...
    Pour ce qui est de bonne volonté à faire un appel aux dons. C’est une bonne initiative à mon avis. Il ne faut pas suspecter ceux qui ont de bonnes idées dans ce pays. La confiance est aussi un gage de développement.

    • 3 août à 10:46 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Rambo,

      « La confiance est aussi un gage de développement. »

      Qui est mieux placé pour la rétablir, parce que GEN a affirmé que dans ce pays, la méfiance qui règne dans ce pays...?

      Donc, la méfiance règne, Hery préside,...

    • 3 août à 11:20 | Stomato (#3476) répond à RAMBO

      >>Ceux qui ont vécu en France savent bien que l’Etat ne prend pas en charge tous les soins dans ce pays. Sauf exception, les soins sont payés par« les cotisations effectués par chaque français » et l’Etat a pour seul rôle de gérer le remboursement des soins par la Sécurité Sociale française. <<

      Il y a une autre exception, des soins gratuits pour des gens qui n’ont jamais cotisé et qui sont en France sans y avoir été invité.
      En outre les bénéficiaires « normaux » de soins remboursés cotisent auprès de la Sécurité Sociale ET auprès de mutuelles complémentaires et parfois d’assurances volontaires.
      L’État ne gère pas les remboursements, il contrôle le bon fonctionnement des différentes structures impliquées, en n’oubliant pas au passage de parfois prélever des sommes correspondant à des « bénéfices » trop importants...

    • 3 août à 11:59 | I MATORIANDRO (#6033) répond à RAMBO

      Tara be ny an’lah ry Ramboadia a !

      Ny Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA no efa tonga taloha tao !

      Zany zavatra heverina hoe madinika kely zany avy aza moa tsy voafehinareo ka aiza ny fitondrana no andeha @zay laoniny !

      na zany aza :

      Samia velon’aina !

    • 3 août à 12:36 | gege (#8324) répond à RAMBO

      Je voudrais juste rectifier ce que vous avez dit : en France, en cas d’accident, ce sont les assureurs qui prennent en charge toutes les dépenses et si le véhicule n’est pas assuré, il y a un fond de garantie. La Sécurité Sociale n’intervient pas. Elle fait juste des avances avant de se retourner contre l’assurance responsable.
      En gros, tous les véhicules doivent et sont assurés. Evidemment, c’est la même chose dans les transports.
      Dans une situation analogue, l’Etat, à travers ses secours apporteraient toutes les aides mais ce n’est pas lui qui dédommage. Je le répète, c’est le rôle des assureurs.
      De plus, les victimes reçoivent des dédommagements (remboursements salaires, prise en compte du pressium doloris (douleurs morales) -
      Si une personne est décédée, la famille recevra une grosse somme d’argent.
      Cela dit, qu’en est il à Madagascar ? quelles sont les mesures prises par votre gouvernement pour secourir les victimes ? Y a t il des assurances ?
      Dire que l’Etat va payer les frais d’hôpital, ça me semble vraiment un minimum, non ?
      Les victimes sont des victimes à qui on doit tous les secours.
      Vous parlez de confiance mais je crois que le peuple l’a perdue depuis bien longtemps.
      Et le mot « confiance » n’est qu’un mot !
      Quand je vais chez vous et que je constate que dans la plupart des villes, il n’y a même pas de pompiers, ça fait froid dans le dos et pourquoi devrais je avoir confiance ?
      confiance en quoi, en qui ?

  • 3 août à 10:25 | Isandra (#7070)

    Où est l’assurance...?

    Normalement, l’assureur de cet véhicule doit prendre en charge tous les frais causés par cet accident,...à moins que le véhicule a circulé sans assurance,...Il faudrait creuser là-dessus,...

    • 3 août à 12:53 | Sigma (#9656) répond à Isandra

      Bonjour à tous,

      Je suis loin de « sympathiser » avec celui dont Isandra admire et soutient de toutes ses forces, encore moins avec sa politique, encore s’il en avait une claire et précise ... sauf que là, j’adhère à 1000% à sa dernière phrase de sa dernière publication concernant l’assureur et/ou l’assurance , quand elle mentionne « il faudrait creuser là-dessus »

    • 3 août à 13:31 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Sigma,...

      Merci ! Vous êtes consciemment(???) en train de pratiquer la politique constructive,...prônée, ailleurs,...

      Contrairement aux certains ici(je me garde de designer leur groupe,...) qui ont tendance à contredire et rejeter bêtement tous ceux qu’ils désignent adversaires ou ceux qui n’ont pas la même orientation politique qu’eux, disent sans analyser si leur dires soient plausibles,...

    • 3 août à 20:47 | manga (#6995) répond à Isandra

      Isandra,
      Notre problème à nous est axé strictement sur la façon dont votre matière grise conçoit la notion des choses.
      Et pour vous, le fait de perdre « assez » de temps en essayant d’adapter les faits pour vous relève cette « intelligence » laquelle vous vous servez en tant que preuves soi-disant « incontestables » comme vous l’entendez.
      Sauf que vous ne pouvez jamais imaginer que le globe ne tourne pas de la même façon d’un point à l’autre.
      Vous rafistolez toute une carrosserie avec les moyens du bord sans avoir aucunement l’intention de reconnaître l’importance de la rouille qui pourrit même l’ossature, que l’organe mécanique et vous avez par la suite la prétention d’être un mécanicien.
      Comment pourriez-vous nous convaincre si vous-même ne pouvez comprendre qu’un gouvernement de transition ne devrait assurer que c’est ce qu’on appelle la continuité de l’état et qui n’a d’office aucun droit de reconnaissance auprès de la communauté internationale.
      Et vous vous plaignez comme quoi qu’elle vous a fermé le « robinet » ; quitte à les haïr comme celles qui vous donnent du fil à retordre.
      Vous extrapolez tout au long de vos posts et quelque soit l’intitulé, parce que pour vous le fait de donner des exemples du vécu des autres pays, notamment la France, vous lave de tout soupçon.
      Lisez les arguments de Rambo, mais si vous ne comprenez pas où je dois en venir, vaudrait mieux vous l’avouer : le ridicule ne tue pas, et à vous la suite...
      On n’évoque jamais, et au risque de se planter, ce qu’on ne maîtrise point.
      Non Isandra, cette planète ne fonctionne jamais comme vous l’entendez, elle tourne comme elle se doit.
      En d’autre termes, les propos que vous utilisez démontrent à quel point vous vivez dans le déni total.
      Et ne pensez jamais que si certains ne vous répondent, c’est que vous avez frappé là où il faut ; ceci n’est même pas un conseil : pensez plutôt du contraire.

    • 3 août à 21:05 | manga (#6995) répond à Isandra

      Quant à l’assurance dont vous faites foi, on aimerait entendre de vous autre chose digne de votre soi-disant profil.
      Parce que pour vous, le fait de conduire n’est autre qu’une partie de plaisir et non un devoir que vous ne devez éviter pour vous rendre d’un point à l’autre.
      Et il s’agit bien ici d’un transport en commun devant taper des centaines de kilomètres pour des personnes en pèlerinage (vous qui êtes de confession chrétienne avérée).
      Vous ne devez jamais être considéré de chrétien si vous vous acharnez sur la réligion des autres (FJKM) parce que déjà vous n’avez aucun respect envers les défunts.
      Mais encore pire, vous qui devez soutenir le MAPAR, êtes entrain de ternir son image. Et vous voulez nous faire gober cette intégrité en vous qui sonne strictement faux ?
      Mais à force de parler pour ne rien dire, vous reprochez quelqu’un de votre camp (le propriétaire) d’être à l’auteur d’une tragédie.
      Tsakotsakoy fa aza atelina fotsiny...

  • 3 août à 11:18 | Nika (#8825)

    Triste évènement. Condoléances aux familles.
    Il serait temps que l’état porte plaite et se porte partie civile pour « homicides volontaires » ou à défaut « blessures volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner » pour sue les propriétaires et les chauffeurs irresponsables soient traduits en justice et servent d’exemple.
    Mais compte tenu de la capacité actuelle de nos dirigeants on peut toujours rêver.
    Pauvre malgache.

  • 3 août à 11:20 | kartell (#8302)

    « la prise en charge se fera jusqu’à la sortie de l’hôpital », c’est une formule typiquement malagasy à l’image d’une autre, « je t’aime jusqu’à la montée dans l’avion ! » mais après, séquelles voir handicaps ?….
    La prise en charge de l’état est minimale, voir électoraliste, mais fallait-il s’attendre à autre chose d’un pouvoir, qui, une nouvelle fois, n’assume pas ses responsabilités, ni ses devoirs depuis son élection !….
    Une fois de plus, l’état fait semblant, il tergiverse dans cette ième affaire où sa responsabilité est entière, trop de laisser-aller, de je m’en-foutisme, n’en jeter plus, la cour est pleine, elle déborde, même !…
    Cette tragédie démontre le degré extrême de dégradation de notre société qui s’est habituée progressivement à vivre ou survivre avec, comme un handicapé avec son infirmité !…
    La vie n’a plus aucune importance, surtout celles des faibles même si l’actualité d’hier donne aux « suicidés » du régime un gout amer d’exception pour confirmer cette règle absolue ….
    Nous sommes emportés dans le tourbillon de l’inconséquence généralisée et nous voici, tout surpris de ses répercussions tragiques alors que notre résignation est ancienne et un poil complice !….
    Ne tentons pas de faire cette tragédie un exemple pour dissimuler, l’essentiel : remettre notre société entière aux normes internationales sinon humaines, c’est ce qui risque fort d’arriver, le coup d’épée dans l’eau, rouge-sang, d’hier !…..

  • 3 août à 11:20 | dirk_cab (#6503)

    Bonjour,

    Pour l’instant , c’est l’heure des recueillements et de soutien aux familles.

    Plus tard viendra le moment de régler les comptes.

    Il va bien falloir un jour ou l’autre donner des explications à cette effroyable catastrophe.

    Il y a eu une série de dysfonctionnements tant sur le « Boeing » lui-même que sur le déroulement du voyage.

    Le chauffeur a , comme j’ai dit, eu le malheur d’avoir été au volant , mais il ne doit pas être le seul responsable.

    La moindre des choses est que l’état prenne en charge tous les frais inhérents aux victimes et à leur famille, mais cela ne les décharge pas de leur responsabilité.

    Dans ce genre de catastrophe, toute bonne intelligence voudrait que l’on crée une COMMISSION d’enquête pour clarifier et pour que cela ne se reproduise plus.

    Est ce possible à Madagascar ?

  • 3 août à 11:51 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Pour une fois je vais non pas soutenir mais défendre l’ Etat qui :
    N’ est en rien responsable des incohérences, du je m’ en foutisme, de l’ irresponsabilité ambiante, et généralisée.
    La responsabilité incombe au chauffeur, son employeur et propriétaire , ce bus n’ est pas un bus publique , à ce titre l’ état n’ en est pas responsable !
    Qu’ il prenne en charge, à moitié, aux 3/4 ou pas : les victimes n’ est pas sujet à polémique .
    Chacun sait à quoi s’ attendre avec des arrivistes ( & non dirigeants) pareils .
    Si à chaque faits divers toute la bande ( qui ne fout déjà pas grand chose , devait se déplacer pour constater les dégâts, : ou va -t-on ?
    Avec tout le respect que nous devons aux victimes, cessez de détourner l’ attention du ou des
    responsables, et focalisez la sur la cible : le propriétaire, le chauffeur et leur assurance .
    Un test d’ alcoolémie, psychotrope, état du véhicule, visites techniques, assurance avant toutes autres investigations futiles , au stade de l’ enquête.
    Montrer l’ honoris causa du ciseaux avec son R kon-patissant, ne nous réconforte pas, ou en est l’ enquête ???
    Que font les enquêteurs, et inutile de faire comme ces kon de vazahas et ouvrir une cellule de crise avec soutient de psychologues pour aider les victimes en détresses particulièrement choquées, qui ont plus besoin de dédommagement financiers qu’ autres « bondieuseries » ...

    • 3 août à 12:16 | Ibalitakely (#9342) répond à Jipo

      Mitovy hevitra aminao ihany koa aho indraidray, satria tsy izay lalitra mifandona rehetra io dia noho ny fitondrana tsy nandray andraikitra foana.
      Fa ny fanadiadiana ara-tekinika tianao lazaina kosa angamba dia @ akapobeny, satria raha ity tranga manokana iray ity toa efa may kila ilay fiara ka inona no mbola azo jerena aminy, ka izay mpandeha sisa tavela velona no atao fanadiadiana. & araka ny vaovao toa ilay tompony, izay mpanao asa soa matetika raha ny feo mandeha, ihany no nitondra ilay fiara be.

  • 3 août à 12:28 | atavisme premium (#9437)

    Quand vous sortez de Tana en direction de Majunga vous passez systématiquement devant au moins 2 ou 3 barrages de police de gendarmerie ou de l’armée .
    Un seul de tout ces militaires n’aurait-il pas pu remarquer qu’il y avait surcharge, car 30 à 40 personnes en trop cela se voit .
    Cela se remarque par un simple contrôle visuel ,car les sièges pour ceux qui sont en trop n’existent pas .
    Nous sommes donc « encore » en présence de la terrible maladie de la corruption .
    Cette pathologie fait beaucoup de morts en ce pays et pas seulement dans les accidents de la route .
    La recette est simple, prise de conscience et discipline .
    Pour cela faut-il avoir de véritables chefs « intègres »,car l’exemple doit venir d’en haut !

    • 3 août à 12:44 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      Atavisme,...

      « Pour cela faut-il avoir de véritables chefs « intègres »,car l’exemple doit venir d’en haut ! »

      J’ajoute courageux et charismatique,...car sans ces deux qualités, c’est un chef bomanga,...

    • 3 août à 13:54 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Isandra,
      Ce n’est pas a votre playboy que je pensais .
      Un peu de sérieux ,voyons !!!

  • 3 août à 12:54 | dirk_cab (#6503)

    @ Jipo,
    Excellente « solution » en effet, vue sur agoravox peut-être ?

    Seul inconvénient si vous voulez , c’est que s’il suffisait d’aller attendre et contrôler tous les futurs récalcitrants à la sortie d’un bar , d’un restaurant ou autres, je ne sais si vous voyez, mais les forces de l’ordre risquent d’avoir du boulot.

    Maintenant si faire « souffler » tout le monde après un accident pouvait résoudre l’enchaînement ou la répétition de ce genre de catastrophe ? Pourquoi pas ?

    Je vous comprends , au FN (chez vous en France) , vous avez l’habitude des méthodes « fortes » , mais je vois les résultats, à savoir Zéro ? (Je ne veux pas parler de cela ICI).

    Encore une fois , je ne veux pas polémiquer avec vous , ce n’est pas le « bon » moment, mais je ne pouvais pas vous laisser dire n’importe quoi (assez souvent sur ce site) sur des sujets que vous ne maitrisez pas.

    Je vous conçois que , ne parlant pas trop le malgache, vous n’ayez pas écouté les JT nationales sur les témoignages des rescapés :

    Certains parlent de nombreux problèmes techniques depuis leur départ de Soavinandriana (pneu éclaté, problème pour changer les vitesses, etc..) mais surtout de cette explosion et de cette inflammation très rapide , alors même que le carburant utilisé était le Gas Oil.

    Je ne mets pas en doute vos « hyper connaissances » physico-chimiques , mais il faudrait peut-être investiguer un peu plus , non ?

    Bref , il y a eu une série de dysfonctionnements : dans ce cas, il faut créer une commission pour analyser tout cela .

    Et pour finir, si votre mémoire ne vous fait pas encore trop défaut (comme ceux de ces gouvernants que vous défendez à cor et à cri , normal, formation à la FN ?), il y a eu déjà Anjozorobe , non ?

    Moi je dis que des drames à répétition de ce genre, ça suffit ! Pour vous peut-être pas , je vous comprends, après tout , c’est l’affaire des malgaches...

    Mais je réitère, il faut essayer d’arrêter ces accidents à répétition !

    Une commission d’enquête sert justement à clarifier et à lever les doutes dans l’esprit de certains et à proposer des solutions.... Pour l’avenir.

    PS : pour vous dire, je ne dégage pas la RESPONSABILTE du chauffeur propriétaire, mais d’autres le sont aussi , vous comprenez ?

    A moins que ne ce ne soit pas trop pour vous ?

    Sans rancune ....

    • 3 août à 17:35 | Stomato (#3476) répond à dirk_cab

      Dans votre commentaire à Jipo, vous écriviez :
      >>Je vous comprends , au FN (chez vous en France) , vous avez l’habitude des méthodes « fortes » , mais je vois les résultats, à savoir Zéro ? (Je ne veux pas parler de cela ICI).<<

      Si vous ne souhaitez pas en parler, pourquoi y faire allusion ?
      Sachez que le FN n’a encore jamais dirigé la France, voire en France si ce n’est quelques rares villes, aucune région, juste quelques députés. Tout cela sans lien avec le nombre d’électeurs.

      Plus loin :
      >>Certains parlent de nombreux problèmes techniques depuis leur départ de Soavinandriana (pneu éclaté, problème pour changer les vitesses, etc..) mais surtout de cette explosion et de cette inflammation très rapide , alors même que le carburant utilisé était le Gas Oil.<<

      Sans avoir besoin d’écouter la radio ou regarder la télé, il suffi de lire plusieurs journaux web de Madagascar pour avoir pu lire ec que vous expliquez très bien.

      >>Je ne mets pas en doute vos « hyper connaissances » physico-chimiques , mais il faudrait peut-être investiguer un peu plus , non ?<<

      Investiguer un peu plus, serait-ce suffisant ?
      Je pense que pour le bien des citoyens malagasy toute la lumière devrait être faite, des sanctions réelles prise, et des mesures définies et appliquées pour limiter, autant que faire ce peut, ce genre d’accidents.
      Exemple de mesures : confier à des structures privées la responsabilité des contrôles techniques avec responsabilisation (civile et pénale) de la personne qui signe le rapport de contrôle. Mise ejn place d’une autorité judiciaire qui « protège » les contrôleurs !
      Ensuite mettre en place un système de vérification du poids total roulant défini par les constructeurs et approuvé par l’autorité malagasy, le ministère des transports...
      Mise en place d’une refonte du système fiscal de tarification des droits de douane sur les véhicules importés, augmentation pour les épaves venant d’ailleurs, et baisse pour les véhicules neufs, ou remis en état et garantis par les constructeurs.

      Je ne me fais aucune illusion, tout le monde dira que ce n’est pas possible !
      Tout comme il est difficile d’accepter le résultats d’accidents dus au mauvais état des véhicules.
      Ok il y a aussi l’état des routes, routes défoncées par des véhicules hyper surchargés !
      De quoi se plaindre alors ?

    • 3 août à 18:03 | hafatse (#9818) répond à dirk_cab

      @stomato

      "Tout le monde est responsable en particulier les simples citoyens. Nulle part mais surtout à Madagascar L’ÉTAT providence n’existe pas !
      Il n’est que voir le bonheur de toute la population malagasy après une élection nationale...
      >>La sécurité routière n’existe pas à Madagascar, c’est le code de la route de bemongondoha qui s’applique,...<<

      De stomato
      « Peut-être parce que les citoyens n’en veulent pas ??? »

      Bel exemple de neocolonialisme !
      Qu’est ce que t’ne sait ,le pantouflard , t’as fait un sondage auprès des leches derches ici ?

      « Sachez que le FN n’a encore jamais dirigé la France, voire en France si ce n’est quelques rares villes, aucune région, juste quelques députés. Tout cela sans lien avec le nombre d’électeurs »

      Ah, vous regrettez que le F haine ait moins de villes ?
      Mediapart
      « Le Front national avait déjà tenté de se forger une image de bon gestionnaire à la fin des années 1990. Ce fut un échec cuisant. Aux manettes dans quatre villes du Sud-Est (Orange, Marignane, Toulon, Vitrolles), il avait laissé derrière lui des villes endettées jusqu’au cou et démontré son incapacité à construire un projet social. »

      Mediapart
      « Dans les villes dirigées par le Front national, la parole raciste s’était déjà banalisée après les élections municipales en 2014. Les attentats à répétition n’ont pas arrangé ce climat. Tour d’horizon de cinq des quatorze villes dirigées par l’extrême droite. »

      « Investiguer un peu plus, serait-ce suffisant ? »
      Regadez , dir_cab propose quelque chose..

      « Exemple de mesures : confier à des structures privées la responsabilité des contrôles techniques avec responsabilisation »

      C’est pas parce que c’est privé que c’est afficace, que c’est indépendant !
      l’essantiel est là, indépendant et efficace, eviter la corruption.

    • 3 août à 18:22 | Stomato (#3476) répond à dirk_cab

      Ah il ne manquait que celui là

      @stomato
      >>« Peut-être parce que les citoyens n’en veulent pas ??? »
      Bel exemple de neocolonialisme !
      Qu’est ce que t’ne sait ,le pantouflard , t’as fait un sondage auprès des leches derches ici ?<<

      Manifestement c’est dans le boky mena que vous avez lu la définition du néocolonialisme !
      Et que vous avez choisi de faire partie de ceux que vous citez comme étant l’objet de sondage !

      >>« Sachez que le FN n’a encore jamais dirigé la France, voire en France si ce n’est quelques rares villes, aucune région, juste quelques députés. Tout cela sans lien avec le nombre d’électeurs »

      Ah, vous regrettez que le F haine ait moins de villes ?
      Mediapart
      « Le Front national avait déjà tenté de se forger une image de bon gestionnaire à la fin des années 1990. Ce fut un échec cuisant. Aux manettes dans quatre villes du Sud-Est (Orange, Marignane, Toulon, Vitrolles), il avait laissé derrière lui des villes endettées jusqu’au cou et démontré son incapacité à construire un projet social. »
      Mediapart
      « Dans les villes dirigées par le Front national, la parole raciste s’était déjà banalisée après les élections municipales en 2014. Les attentats à répétition n’ont pas arrangé ce climat. Tour d’horizon de cinq des quatorze villes dirigées par l’extrême droite. »<<

      Pauvre hère, vous lisez sans comprendre et vous passez du temps à rechercher des références que j’ai citées.

    • 4 août à 10:26 | hafatse (#9818) répond à dirk_cab

      @stomato

      Non, du.qu’on
      La sénilité vous empêche de voir clair :
      Regardez , dir_cab propose quelque chose..

      DIR_CAB
      « Mais je réitère, il faut essayer d’arrêter ces accidents à répétition !
      Une commission d’enquête sert justement à clarifier et à lever les doutes dans l’esprit de certains et à proposer des solutions.... Pour l’avenir.
      PS : pour vous dire, je ne dégage pas la RESPONSABILTE du chauffeur propriétaire, mais d’autres le sont aussi , vous comprenez ?

      A moins que ne csene soit pas trop pour vous »
      Mais ca, tu ne l’as pas lu, du qu’on.

      Chaque fois qu’il l’ouvre il déverse un nouveau tombereau de kh.on.neries. On croit rêver mais non.
      Et hop voilà qu’il ne me lisait plus et revient aussitôt quémander un nouveau coup de pompes dans le k.h.u. :

  • 3 août à 13:46 | diego (#531)

    Bonjour,

    L’État est transformé en compagnie d’assurance et un prensident en assureur. Pauvre Madagascar !!!

    Voilà comment le président malgache dirige son pays.

    C’était un accident, malheureusement il y a beaucoup des victimes. Si le président veut absolument faire quelque chose, il doit inviter le PM et le ministre de transport, ou encore de travaux publics pour parler sérieusement de la sécurité routière dans le pays.

    Sait-on le budget du ministère de transport par exemple ?

  • 3 août à 14:08 | Eloim (#8244)

    Pourquoi perdre du temps pour discutailler sur la prise en charge de l’Etat ou pas ? Je trouve plus judicieux que l’Etat fait ce geste pour montrer à tous qu’il prend sa responsabilité. Ce que nous devons pencher c’est : est-ce suffisant ou ça reste là ce soi-disant geste ? Je veux dire l’Etat doit trouver des mesures draconiennes pour « sanctionner » tout ce qui constitue les facteurs responsables de ces accidents mortels, telles les responsabilités partagées entre les propriétaires du véhicule, les chauffards, les polices de la routes (gendarmes et/ou policiers), le Centre des contrôles techniques, les garagistes qui entretiennent régulièrement ces véhicules, ...).
    En parlant de la compagnie d’assurance, tout le monde sait que l’assureur cherche toujours à éviter d’endosser les frais des dommages occasionnés par n’importe quel accident. Et cela, par voie de recours au tribunal surtout en cas d’accident mortel comme notre cas présent. Donc, la résolution finale réside toujours sur la prise de responsabilité de l’Etat Central. D’autres argumentations ne sont que des suppositions !

    • 3 août à 17:45 | Stomato (#3476) répond à Eloim

      La responsabilité de l’état, quelle utopie !
      La responsabilité des élus quelle concept stupide !

      Quelle est la responsabilité d’un élu ? Juste faire ce qui est nécessaire pour être élu.
      Aucun élu eu monde ne va risquer la prison s’il ne réalise pas ses objectifs. (Sauf peut-être en Corée du Nord ou en Chine... ou autre pays ayant les mêmes aspirations politiques).
      Mais cela peut être le cas d’un patron du domaine privé qui ne réussi pas à faire tourner son entreprise.
      Un fonctionnaire ne risque rien, son emploi est garanti contre vents et marées.
      Par contre un salarié qui ne fait pas ce que l’on lui demande risque la porte.

      Globalement le monde fonctionne sur la base du respect de la parole donnée.
      Mais est-ce de cette manière que fonctionne Madagascar ?
      Oui il y a la loi, mais beaucoup de moyens de contourner la loi.
      Oui cela existe aussi ailleurs, en France par exemple ou un ancien ministre de l’intérieur vient d’être condamné en appel à deux ans de prison dont un an ferme !

  • 3 août à 14:32 | dirk_cab (#6503)

    Bon, ne soyons pas dupes, non plus ...

    Soyons sérieux , ne serait que 5 minutes...

    Si l’état fait cette offre , par l’intermédiaire du prezida bien aimé, ce don n’est pas dénué de visées électoralistes , non ?

    PS : quelqu’un a bien dit que « Ra8 » est malheureusement passé devant " ?

    • 3 août à 18:18 | Jipo (#4988) répond à dirk_cab

      Il est impératif de faire un test d’ alcoolémie et psychotropes au chauffeur, que cela vous plaise ou pas, Que vous trouviez cela :trop à droite (allez profitons en : facho !!! tout est dit, ça va mieux ?) pour justifier les dérives et laxisme des embrayages, dont on vient d’ avoir le bilan en effet : j’ exècre les pédales de gauche & leur trou du Q pour tous !
      Bilan à leur hauteur : sous la ceinture & bien derrière...
      Inutile de vous parler du racket bien de gôche des raclures dont vous parlez et que vous soutenez plutôt que de protéger leurs compatriotes et faire leur travail uniquement, encore eusse-t-il fallu qu’ ils en soient capables, à l’ évidence , c ’est encore trop haut pour ces QI de gastéropodes , justes bon à se torcher la gueule et engrosser leurs adolescentes , même pas au niveau des komba , mais tant qu’ on reste à gôche : QDB ...

    • 3 août à 18:28 | hafatse (#9818) répond à dirk_cab

      @jipo,
      Necessaire mais pas suffisant:tests du chauffeur.
      Responsabilité de lorganisateur, responsabilité du proprio du vehicule :quels sont leur roles dans tout ca ?
      Le proprio etait dans la voiture incriminé.
      As -il mis des pression sur le conducteur pour continuer alors quil y avait deja eu des pb ???

  • 3 août à 15:08 | Isandra (#7070)

    Ce qui est dommage dans ce pays, certains politiciens ne ratent aucune occasion, même dans un moment triste et de deuil pour faire des gestes, à de fins électorales,...loin de la sincérité,...

    Hery et Ravalo se suivent partout,..Ankaramalaza, HJRA...,etc

    • 3 août à 15:17 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      « Ny hendry ouah mody voky, fa ny adala misesika ihany,... »

    • 3 août à 16:05 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Ary ny ekipan’i domelina ngah taiza ???!!!

      Mba misaina rehefa miteny fa tsy mitsaontsaona marain-tsy hariva eo ; saingy tsy mamaly ny olona de manararaotra eo kala dondrona ty !

      Na zany aza de :

      Samia velon’aina !

    • 3 août à 16:14 | Eloim (#8244) répond à Isandra

      Gestes à des fins électorales, pourquoi pas ? Mieux vaut les voir se lever en bonne prestance pour montrer à tout le monde qu’ils prennent leurs responsabilités (apports ou aides matériel, financier ou moral tout court) en guise de solidarité (téléthon ?) vis-à-vis de nos compatriotes victimes de ce tragédie fatale.
      N’est ce pas si « coupables » ceux qui ne font que critiquer ces gestes bienfaisant alors que leur passivité les engloutit comme des voyeurs satiriques ?

    • 3 août à 17:06 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Matoriandro,...

      Angaha rehefa manao soa ampitiavana mila mihirahira eny ambony tafon-trano ohatran’ny ataon’ireto HVM-TIM ireto, miara-dalana foana ireo. Fa atoavy mangingina hoy ny tompo,...

    • 3 août à 18:05 | fdgg (#9942) répond à Isandra

      isandra,
      vous connaissez vous des politiques qui fassent des actions gratuites dénuées de tout interet ,qu’il soit electoral ou pas ...moi je n’en connais pas....
      Le problème est que Madagascar est equipé des memes structures que la France...(code pénal,code civil etc) pourquoi un pays arrive à respecter ce qui fait partie des textes et des lois et pas l’autre ?
      La loi devrait etre immuable ,à ne pas toucher ,à ne pas adapter selon ses propres interets..il suffit de s’y tenir c’est normalement pas compliqué

    • 3 août à 18:14 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Fddg,...

      « Le problème est que Madagascar est equipé des memes structures que la France...(code pénal,code civil etc) pourquoi un pays arrive à respecter ce qui fait partie des textes et des lois et pas l’autre ? »

      Peut être, tous ces systèmes(nos héritages de colons, dont beaucoup sont datés avant l’indépendance,...) ne correspondent pas à nos réalités et à nos mentalités,...C’est pourquoi, j’ai écrit ici, il faudrait les remettre en cause tout cela,...

      Nous avons besoin des lois adaptées aux Malagasy,...

  • 3 août à 15:22 | katibo (#9077)

    tsara NY mandray andraikitra e. ilay manararaopaty no tokony ts ho atao. ho hita eo NY tohiny na ho « affaire sans suite » toa an antsakabary, vanille.... ity fahoriana mahazo antsika ity.

    • 3 août à 17:27 | Mihaino (#1437) répond à katibo

      Manahy mafy ny tenako ry KATIBO fa « mety ho very an-jevony tohin’ny vehivavy mangetotra an-tsena », ny tohiny na lasa hiafara « en queue de poisson » ohatran’ny mahazatra .
      Miarahaba ny mpanoratra vaovao Ny Aina RAHAGA eto amin’ny MT.com ny tenako izay nanoratra an’ity « Prise en charge des victimes jusqu’à la sortie d’hôpital » ary hita fa niova ny fomba fanoratana . Tohizo Tompoko fa mahaliana anay mpamaky .

  • 3 août à 16:51 | elena (#3066)

    Que l’Etat fasse un geste, c’est vraiment le minimum qu’il puisse faire, comme cela a déjà été dit.
    Je ne vais pas faire de l’angélisme, mais si au moins ce drame, ces gens morts, ces enfants morts,ces ados morts pouvaient créer un électrochoc et faire prendre conscience à chacun de sa part de responsabilité ! mais faut pas rêver !!!!
    Là, tout le monde va faire un peu attention, mais ça ne va pas durer, tant qu’il n’y a pas de vraies sanctions, rien ne changera jamais.

    • 3 août à 17:54 | Stomato (#3476) répond à elena

      Depuis plus de50 ans l’état ne sait faire que des gestes, pas d’actions.

      Par manque d’actions, l’on peut faire un inventaire de ce qui ne marche plus à Madagascar.
      Mais il serait plus judicieux et rapide de faire la liste de ce qui marche bien.
      Début de la liste :

      Fins de la liste.

      Qui doit prendre conscience de quoi ?
      Qui c’est forcément l’ensemble des citoyens qui sont les premiers à souffrir.
      De quoi c’est la liste que je n’ai pas eu le courage de commencer...

      Vous écrivez très bien :>> Là, tout le monde va faire un peu attention, mais ça ne va pas durer, tant qu’il n’y a pas de vraies sanctions, rien ne changera jamais.<<
      Tout le monde ? non juste Madagascar. Le reste de la planète commence à trouver que c’est tellement gros ce qui arrive que c’est forcément une grosse blague.
      De vraies sanctions ? Quelles sanctions voyez vous ? Relatives à quels délits ?
      Qu’est-ce qui peut changer après 50 ans d’immobilisme dans le développement durable du pays ?
      Et avec quels moyens changer ce qui doit l’être ?

  • 3 août à 18:29 | Stomato (#3476)

    Pauvre hafatse !

    Ce # 3 août à 18:03 | hafatse (#9818) répond à dirk_cab

    Regadez , dir_cab propose quelque chose..

    « Exemple de mesures : confier à des structures privées la responsabilité des contrôles techniques avec responsabilisation »

    C’est le # 3 août à 17:35 | Stomato (#3476) répond à dirk_cab
    Que j’écrivais : Exemple de mesures : confier à des structures privées la responsabilité des contrôles techniques avec responsabilisation (civile et pénale) de la personne qui signe le rapport de contrôle. Mise ejn place d’une autorité judiciaire qui « protège » les contrôleurs !

    Dans une précédente réponse j’affirmais que vous lisez sans comprendre !
    Merci d’en avoir vous même apporté la preuve !

  • 3 août à 18:30 | KARIBO (#7602)

    Bonjour .
    Pour se donner « les moyens » ne faut-il pas un minimum de volonté ?
    Présentement, depuis 1/2 siècle peut-on parler de volonté ?
    Votre liste de ce qui marche contient certains oublis, à commencer par la sécurité, la corruption, la santé, le je m’ en foutisme, l’ irresponsabilité, liste non exhaustive, faut pas être méchant, c ’est pas gentil , je vous laisserai donc compléter ce qui marche comme Renimalala et son « en marche », dommage qu’ ils ne savent pas ou ?

    • 4 août à 12:13 | Stomato (#3476) répond à KARIBO

      Oui, c’est bien la volonté qui mène a bien un plan d’action décidé.
      Je sais que la liste que j’ai mentionnée est vide, comme semble-t-il la volonté politique des dirigeants depuis 50 ans.

      Pour commenter votre affirmation selon laquelle le mouvement en marche ne sait pas où il va, je vous ferez seulement remarquer que la situation de Renimalala ressemble tellement aux écuries d’Augias, que l’on découvre tous les jours des faits « surprenants » pour ne pas dire autre chose, que le chemin est pavé de nids de dinosaures bien camouflés...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 157