Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 12h47
 

Politique

Présidence/Assemblée nationale

Première rencontre préliminaire entre les deux protagonistes

jeudi 2 juillet 2015 | Léa Ratsiazo

Dans le cadre de la mise en œuvre de la décision de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) qui préconise la « mise en place d’un pacte de responsabilité », une première rencontre entre le président de la République Hery Rajaonarimampianina et une délégation des députés frondeurs surtout et quelques députés pro-régime a eu lieu le 01er juillet à Iavoloha. « Il s’agit d’une rencontre où on a surtout discuté des préliminaires de part et d’autre » selon le rapport du député Brunel Razafitsiandraofa du Mapar, un des leaders des députés frondeurs.

En premier lieu, les députés ont demandé au Président de faire une déclaration publique sur sa volonté de mettre en oeuvre ce pacte de responsabilité ; « c’est déjà fait, selon la députée Rabetafika d’Isandra, tout le monde l’a admis ». En plus, les députés revendiquent l’arrêt des poursuites contre Lanto Rakotomanga mais le président de répondre que la question ne devrait pas lui être posé car ce n’est pas lui qui a donné l’ordre de poursuite contre la députée Mapar. D’après les députés, le président de la République doit être capable de régler ce problème.

En troisième place, sur la demande des députés d’appeler la communauté internationale pour arbitrer ce conflit entre les deux institutions, le Chef de l’Etat estime qu’il faut rester entre Malgaches et que nous sommes capables de régler nos conflits. Le quatrième point où les deux parties n’ont pas encore trouvé un terrain d’entente, concerne l’endroit de la prochaine rencontre. Le président de la République laisse entendre que le palais d’Iavoloha est destiné au peuple mais pas à lui tout seul donc il vaut mieux rester à Iavoloha. Les députés préfèrent un lieu neutre en dehors des palais officiels. Espérons que ce point de discorde ne va pas faire capoter la suite du processus.

17 commentaires

Vos commentaires

  • 2 juillet 2015 à 09:34 | hrrys (#5836)

    Tout ça semble etre anti- constitutionnelle

    • 2 juillet 2015 à 11:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à hrrys

      Le Président de la République a reçu des leaders politiques (-les dépiotés-) dans son palais présidentiel,sans discussion.
      Donc l’article 94 de la Constitution de la République Malgache ne s’applique pas.
      Au lieu d’envoyer un message,il les a invités au Palais pour leur dire :
      - « NON A L’ARBITRAGE INTERNATIONAL ».Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 juillet 2015 à 13:25 | Isandra (#7070) répond à hrrys

      Justement,...ils sont entrain de compliquer les choses simples. Il suffit de revenir sur ce que la constitution préconise,...en gros respecter la constitution,...c’est tout.

    • 2 juillet 2015 à 15:15 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      En effet mieux vaut conserver sa fierté déplacée que jeter la honte dans le bord du chemin ...

  • 2 juillet 2015 à 09:34 | I MATORIANDRO (#6033)

    Na inona na inona mety ho fampiaboana ty resaka fihaonana ty dia averiko eto ihany fa zava-doza ho an’ny fiandrianan’ny samy andrim-panjakana ty pacte diabolique resahina sy vohizina ty !

    Zava-doza satria dia hiafara @ fizaran-tseza efa tsy nahomby h@zay !

    Zava-doza satria dia hanome vahana ireo mpidina an-dalam-be sy mpandrava efa indray !

    Zava-doza satria dia hanome vahana ireo jiolahy tsy vanona mpangoron-karem-pirenena indray na ireo teratany na vahiny !

    Zava-doza satria dia hanome vahana ny didy jadona sy ny randran-tokana eo @ fisarahan’ny andrim-panjakana !

    Zava-doza satria dia ho lasa ambonin’ny lalam-panorenana indray (na dia tsy mahafa-po aza ty farany ty) ny fifanarahana hivoaka eo (izay tsy fantatra ary tsy nakana ny hevi-bahoaka) !

    Eto dia haverina ihany ny antso mba tsy handraisan’ireo solobavam-bahoaka anjara @ ty resaka ty ! Avelao hihanjahanja eo i hery vay manta fa efa izao no tadiaviny sy niriany !

    Samia velon’aina !

    • 2 juillet 2015 à 10:25 | Jipo (#4988) répond à I MATORIANDRO

      Un pacte de responsabilité est fait pour des irresponsables, quel aveu !
      S’ il est à la hauteur de celui de la reconciliation , quand il n’ y en a plus on en invente, voir les chercher à « 4 pattes » et pendant ce temps le navire coule ...
      Mais virez moi tous ces babakoto !

  • 2 juillet 2015 à 09:52 | Isambilo (#4541)

    Ces députés sont vraiment des nazes.vDire que le chef de l’exécutif peut régler l’affaire de Lanto Rakotomanga c’est ignorer l’indépendance du pouvoir judiciaire (Razafindriandraofa a pourtant suivi des cours de droit en principe). Ils prennent Rajaonarimampinina pour un débile.
    Faire appel à une médiation internationale est un réflexe d’irresponsables, de dépendants.
    Si la constitution était cohérente, un pacte de responsabilité ne serait pas nécessaire.

    • 2 juillet 2015 à 10:09 | Paulo Il leone (#6618) répond à Isambilo

      « Pacte de responsabilité malgache » ... une phrase culte !! XMDR !

      Que dis-je ? ... un bel exemple d’oxymoron !

    • 2 juillet 2015 à 12:52 | RAMBO (#7290) répond à Isambilo

      Il laisse bien mûrir leurs « con..neries » pour mieux justifier la dissolution. Vous comprenez de qui je parle.

      Lisez plus haut quand ils considèrent la Constitution comme « une arme »...c’est honteux.

    • 2 juillet 2015 à 14:35 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      L’oxymoron, pour la soudure autogène ?!

      Analph’olivier

      LOL

    • 2 juillet 2015 à 15:45 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Dans ma conclusion je serais « circoncis » : la soudure anxiogène ? tout à fait !

  • 2 juillet 2015 à 10:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    SEM Hery Martial RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA
    a rejeté l’idée des dipiotés de reccourir à==« l’arbitrage international »== (-Que la Communauté Internationale se mêle==encore== des affaies Malagasy-Malagasy-).

    - « En a marre »- !

    - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »-

    Le PADESM et ses héritiers

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 juillet 2015 à 10:29 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et oui votre fierté déplacée en prend encore un coup ...
      la honte !

    • 2 juillet 2015 à 13:08 | galasam (#7274) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      du déjà vu
      ces rencontrent mèneront à rien sans la CI
      bande d’aveugle !

    • 2 juillet 2015 à 13:47 | galasam (#7274) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      1. ton SEM est un naze, le plus nul des présidents depuis 1991, du premier coup loin d’un profil de président de la république, avec un sondage il battra sûrement le score historique d’impopularité du président français actuel
      2. je ne vote pas un pseudo-président sans parti politique
      3. je ne voterai jamais une personne - je vote une politique de développement mûre, réfléchie et discutée pendant plusieurs années
      4. ton SEM est un vrai qu’on, sans l’ancien président de transition et le MAPAR il n’était rien, rien du tout (pas d’appréciation particulière à l’ancien président de la transition non plus)

      je voterai pour un parti politique qui lancera un débat sur l’ajustement structurel proportionnel à la situation actuelle du pays (malheureusement, ça n’arrivera jamais je sais)

      Zily, c quoi la politique actuelle de ton SEM ? ==> la politique du TAY ENTIN-DRIAKA qui fait honte
      ./

    • 2 juillet 2015 à 16:25 | galasam (#7274) répond à galasam

      lire « ces rencontres » SVP

  • 2 juillet 2015 à 18:24 | SNUTILE (#1543)

    Le Sujet de cette rencontre est de discuter sur l’Origine primaire de la volonté de destituer le Président.

    *** Hors sujet les députés en abordant l’actualité aujourd’hui les CONSEQUENCES de leur acte illégitime sans avoir suivi les différentes stades de procédures.

    Ils doivent s’en apercevoir eux mêmes qu’à forces de persister sur « le doute » sans « preuve », ils s’enfoncent un peu plus vers la démission de leur responsabilité.

    L’international ne va pas se déplacer puisque la preuve de leur démission est déjà avouée par eux même :
    1 - « Les lieux officiels disent-ils, ils n’en font pas partie »,
    2 - « hors la loi » en désignant le président comme homme à « pouvoir absolu » pouvant trancher sur « La présomption d’innocence est le principe selon lequel toute personne qui se voit reprocher une infraction est réputée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été légalement prouvée. »

    Espérons la fin de ces cinq années avec une équipes muries car ça devient une école de la politique à des débutants pour ne pas dire des enfants euphoriques du pouvoir. Honte.

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 390