Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 18h05
 

Economie

Projet SWIOFish 2

Pour renforcer le secteur de la pêche

samedi 17 septembre | Randria M.

La mise en œuvre du projet SWIOFish2 ou Deuxième Projet de Gouvernance des Pêches et de Croissance Partagée du Sud-ouest de l’Océan Indien, est prévue à partir de l’année 2017 pour une durée de six ans. Cette décision est annoncée lors de la rencontre des représentants de la Banque Mondiale, composés du Chargé de projet et des experts en Environnement et en gestion des ressources naturelles, avec le ministre des Ressources Halieutiques et de la Pêche à Madagascar. Le projet SWIOFish2 constitue un appui au secteur de la pêche et des ressources halieutiques dans les pays du Sud-Ouest de l’Océan Indien (Afrique du Sud, Mozambique, Seychelles, Madagascar, Comores, Kenya, Tanzanie, Maurice, et Somalie en tant qu’observateur). Le projet vise à promouvoir le secteur de la pêche dans ces pays, en termes d’économie, social et environnemental.

En rappel, le SWIOFish1 a été clôturé en 2013 ; il s’est agi d’établir un réseau d’acteurs sur la pèche (chercheur, professionnel, gestionnaire…) et d’améliorer le secteur au niveau régional.

La rencontre entre les représentants de la Banque mondiale et la partie malgache est une phase de préparation pour le projet, plus particulièrement dans la détermination des différents cadres du projet, des activités et des documents d’évaluation. Des points qui seront présentés au Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale au début de l’année 2017, la Banque Mondiale en est le principal bailleur.

Toujours dans le cadre de cette mise en œuvre, le ministère de la Pêche envisage de rétablir et de raviver la Mangrove, qui regorge des milliers de ressources naturelles. La Mangrove qui est actuellement menacée par les exploitations illicites. Les différents responsables au niveau de chaque localité jugent que le suivi des reboisements est primordial dans le rétablissement de l’environnement, garantissant la sauvegarde des espèces dans l’écosystème.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 17 septembre à 11:17 | Jipo (#4988)

    Re.
    Tant à dire sur le sujet ...
    Le ministère estime ne pas assez exploiter la mangrove , en effet comparativement au BDR, il y a du laisser aller, encore des ressources, des richesses / lesquelles ces ministère sont assis et qu’ ils n’ exploitent pas ???
    Exploiter, une chose que ces parasites sangsues connaissent particulièrement bien, pour ne pas dire en sont très friandes ...
    Quant à ces projets subventionnés par la banque mondiale, sous couvert de développer la pèche, quelle jolie manière de dire piller le milieu et l’ enlever aux pauvres pécheurs locaux, qui doivent aller de + en + loin pour survivre .
    Sachant que ces derniers ont attendu le SWIOFish2 pour nourrir leurs familles.
    Exploiter le « faim » mot et on continue !
    Alefa ...

    Répondre

  • 17 septembre à 13:43 | regisson (#7075)

    Pas besoin de renforcer le secteur de la pêche, il suffit seulement de faire les choses comme elles devraient être faites

    ils se débrouillent bien toutes seules pour magouiller, il suffit de regarder de pres les boites comme refrigepeche et consoeurs........

    quant aux petits pêcheurs locaux , qu ils se démerdent , en fait si on résume en trois mots.....

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 293