::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 19h40  :  20°C  :  Orage
mercredi 23 avril 2014
 

 > Editorial

Pour réfléchir…et agir

jeudi 13 septembre 2007, par RAW

Il arrive parfois que des amis vous communiquent par mail des pensées qu’elles reçoivent de leurs amis. La suivante mérite qu’on la diffuse tout en remerciant l’auteur au www.mikebonnell.com

« La différence entre les pays pauvres et les riches n’est pas l’âge du pays. Ceci peut être vérifié à travers des pays comme l’Inde et l’Égypte, qui ont plus de 2000 ans et sont pauvres. D’autre part, le Canada, l’Australie et la Nouvelle Zélande qui, il y a 150 ans étaient inexpressifs, sont aujourd’hui des pays développés et riches.

La différence entre les pays pauvres et riches ne réside pas dans les ressources naturelles disponibles. Le Japon a un territoire limité, 80% montagneux, insatisfaisant pour l’agriculture et le bétail en constante augmentation, mais c’est la deuxième économie mondiale. Le pays est comme une immense usine flottante, important la matière première du monde entier et exportant les produits manufacturés.

Un autre exemple est la Suisse, qui ne plante pas le cacao mais a le meilleur chocolat du monde. Dans son petit territoire, les Suisses élèvent des animaux et plantent le sol pendant 4 mois par an. Pas assez, ils produisent les produits laitiers de la meilleure qualité. C’est un petit pays qui transmet une image de sécurité, d’ordre et de travail, qui a fait de lui le coffre-fort du monde.

Les cadres des pays riches qui communiquent avec leurs contreparties dans les pays pauvres démontrent qu’il n’y a aucune différence intellectuelle significative. Race et couleur de peau ne sont également pas importantes : les immigrés considérés paresseux dans leurs pays d’origine sont la puissance productive dans les pays européens riches.

Quelle est la différence alors ?

La différence est l’attitude du peuple, acquise le long des années par l’éducation et la culture.

En analysant le comportement des personnes dans les pays riches et développés, nous constatons que la grande majorité suit les principes suivants dans leurs vies : Éthique, comme principe de base ; Intégrité ; Responsabilité ; Respect des lois et des règles ; Respect des droits d’autres citoyens ; Aimer travailler ; Essayer de faire des économies et d’investissement ; Volonté de réaliser des actions superbes ; Exactitude.

Dans les pays pauvres, seulement une minorité suivent ces principes de base dans leurs vies quotidiennes. Nous ne sommes pas pauvres parce que nous manquons de ressources naturelles ou parce que la nature était cruelle à nous. Nous sommes pauvres parce que nous n’avons pas la bonne attitude. Nous manquons de volonté pour, satisfaire et enseigner, ces principes de fonctionnement des sociétés riches et développées.

Si vous aimez votre pays, laissez ce message circuler pour qu’une quantité importante de personnes puissent réfléchir à ce sujet : Changer et agir !

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 330  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360