Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 février 2018
Antananarivo | 08h48
 

Politique

Bois de rose

« Plate-bande du président »

jeudi 10 avril 2008 | Manjaka Hery

« Ne touchez pas à ce secteur car il s’agit d’une plate-bande du président ». Telle est la phrase lue par l’un des avocats lors de ses plaidoiries tirée de la page 55 du procès-verbal daté du 10 mars 2008 d’une instruction d’une affaire d’extorsion de fonds sur des exportations de bois de rose à Madagascar. Ce procès-verbal a été utilisé par l’avocat du colonel Ralaizanaka Gilbert, pour disculper son client de la charge qui pèse sur ce dernier lors d’un procès qui s’est tenu publiquement hier au tribunal Anosy. Dans des extraits du PV lus à l’audience, l’officier supérieur affirme avoir prévenu deux individus, titulaires de cartes professionnelles de la présidence. A l’aide de ces cartes, ils ont pu mener des investigations sur l’établissement Ranjanoro concernant ses exportations de bois de rose.

  • Verdict

En effet, les deux titulaires de la « carte d’honorable correspondant » en service à la présidence ont promis la levée des saisies sur des bois de rose appartenant à l’établissement contre un milliard d’ariary. « Cette démarche a été utilisée pour amadouer les propriétaires de l’établissement afin qu’ils dévoilent les secrets des exportations de bois de rose », se défendent les deux titulaires de cartes. Ils sont en effet accusés d’extorsion de fonds à l’endroit de l’établissement Ranjanoro. Le colonel Ralaizanaka, d’après les débats, aurait prévenu les deux « enquêteurs » pour qu’ils arrêtent de se mêler des affaires de bois de rose. Le verdict sera rendu le 16 avril.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 259