Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 4 décembre 2016
Antananarivo | 08h03
 

Société

Contraceptif sur les viandes de porcs

Perte économique et inquiétude sur la santé publique

vendredi 26 août | Randria Maeva

Après la polémique sur la pratique de l’engraissement par le contraceptif Médroxy-Progesterone Acetate sur les porcs, les acheteurs de viande de porc se font rares. « Cette information est passée à la radio depuis deux mois déjà. Depuis, les pertes peuvent aller jusqu’à 50%, si avant, nous vendions environ 100 kg de viande de porc, équivalent à deux porcs par jour, maintenant, nous ne vendons plus qu’à peu près 50 kg. En conséquence, nous alternons les jours de livraisons. » nous confie un boucher dans le quartier d’Ivandry. Cela entraîne effectivement une perte économique pour les commerçants, les collecteurs mais également les éleveurs. Par ailleurs, la population devient méfiant en prenant certaines précautions : « Nous n’achetons plus de viandes de porc, quelqu’ soit les formes. Le ministère de la santé affirme qu’il n’y a aucun impact sur les êtres humains mais nous voulons avoir la conscience tranquille de peur d’être empoisonné. Bien sûr, il dit qu’il n’y a aucun effet immédiat sur la santé pourtant les maladies que cette pratique entraîne sont des maladies qui n’apparaissent qu’au fil des années comme le cancer et la perte de la mémoire » dixit un père de famille.

L’inquiétude demeure, les autorités ont pris des mesures comme l’interdiction de vente du Médroxy-Progesterone Acetate ou Confiance, excepté dans les pharmacies et uniquement sous ordonnance. Il y a aussi le contrôle de la circulation des intrants par les deux ministères : le Ministère de la Santé publique et le Ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage.

Selon un vétérinaire, on ne peut pas reconnaître en apparence si les viandes de porc ont été injectées de contraceptif. En outre, ce ne sont pas non plus tous les éleveurs qui injectent ces contraceptifs sur les animaux mais le contrôle auprès des abattoirs qui a toujours été minimisé doit être permanent. Les études dans les laboratoires devraient être systématiques car la santé publique en dépend.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 26 août à 10:08 | betoko (#413)

    Il est très facile de reconnaitre qu’une viande de porc a reçu ce médicament ou non , déjà par la couleur de la viande qui est toute rouge et aussi sur son odeur . Le seul endroit où vous serez sûr qu’une viande de porc est propre c’est dans les pavillons d’Analakely et aussi dans les grande surfaces

    • 26 août à 11:39 | RAMBO (#7290) répond à betoko

      Ce n’est pas la seule raison de la baisse de consommation de viande porcine chez nous...les sectes , les idolâtres (mpanompo sampy), les auto-proclamés descendants des juifs Malgaches, les Adventistes, certains gens des côtes et depuis quelques années les Malgaches qui se sont convertis à l’Islam...tout ce petit monde ne mange plus de cochon alors qu’avant le met préféré des Malgaches c’était le porc accompagné de ptits légumes ou de brède (anana)...le ravitoto et le voanjobory etc...
      Pour ceux qui n’habitent pas à Mada, dans les restaurants ( hotely gasy surtout) vous voyez afficher à l’entrée « SAKAFO TSY MISY KISOA » qui veut dire « Nourriture sans porc » pour attirer cette catégorie de personnes...
      En France, la filière porcine souffre le même problème parce que les Français non musulmans préfèrent la viande rouge et les juifs et les musulmans ne mangent pas du porc... mais l’arrivée massive des asiatiques dans l’Hexagone ces dernières années et le développement des cuisines chinoises vietnamiennes ou autres thaï et japonaise sont une aubaine pour les éleveurs de porc bretons en France.

      Dieu a dit à Pierre l’un des 12 disciples (apôtres) de Jésus Christ « Pierre qu’est-ce que tu vois ? Et Pierre répond des animaux impurs Seigneurs. Et Dieu lui dit Pierre tue et mange. Et Pierre lui répond mais Seigneur ce sont des animaux impurs ! Et Dieu lui dis ...Pierre tout ce que je te donne n’est plus impur parce que je les ai béni ». Sachez que Pierre avait eu du mal « à rompre » avec la loi de Moïse et la tradition juive ( qui interdit la consommation des animaux au sabot fendu comme le cochon...lire la liste dans le livre des Lévitiques dans l’Ancien testament de la Bible) malgré la vraie liberté que Jésus lui procure de pouvoir tout manger à partir du moment où la nourriture est bénie... et à Jésus de dire « Je vous le dis en vérité, ce n’est pas ce que vous avalez qui vous souille mais plutôt ce qui sort de vos bouches » ...C’est à dire il n’y a pas de nourriture impure mais ce qui nous souille surtout ce sont les insultes, les mépris, les vexations, les rabaissements les mots durs...qui sont les reflets d’un homme « orgueilleux » et Dieu vomit de sa bouche l’orgueilleux et les méchants...leurs âmes seront jetées dans le géhenne au temps de jugement de Dieu...
      J’invite encore ce qui sont « au crépuscule de leur vie »( il y en a beaucoup parmi les intervenants de ce forum) de se repentir et de revenir à Dieu...Maintenant, à l’ère du numérique il suffit de taper « Dieu » sur le moteur de recherche et vous trouvez tout sur ce Dieu Amour et miséricordieux . N’oubliez pas « Même si vos péchés sont rouges comme l’écarlates Dieu est capables de vous blanchir comme la neige » si vous confessez sincèrement de tous vos péchés.

    • 26 août à 11:45 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Donc, si je vous suis bien votre thèse, les 2000 mosquées ont aussi des effets considérable sur le marché de viande porcine à Madagascar,...

  • 26 août à 12:14 | tanguy37 (#7699)

    IL y a belle lurette que c’est connu !!!
    Quant a parler de jesus ,de dieu ,des apotres,des juifs des musulmans :je ne vois pas de rapport !!!
    Laisser le bon dieu et tout ses saints tranquille,occupez vous de vos elevages et abattoirs,ce sera plus utile
    salut ,un ancien de la SEVIMA

    • 26 août à 12:46 | RAMBO (#7290) répond à tanguy37

      Ah le pâté de campagne Sevima...chapeau !

      Oui tanguy37 c’est connu mais il faut suivre leur « évolution » un terme impropre de la bouche d’un« créationniste » comme moi ... Tout est politique tanguy37...tout est politique même les religions...c’est pour cela que Marx et Lénine affirmaient que la Religion est l’opium du peuple...ils savaient que les religions rendent la population fanatiques et aveuglée et il serait difficile pour les politiques de changer quoi que ce soit chez les adeptes des religion...Lénine et Staline n’ont pas hésité à utiliser la force en mettant les religieux au Goulag et transformé les Eglises en bâtiment de service pour la Révolution Rouge.

  • 26 août à 14:32 | Vohitra (#7654)

    La filière porcine malagasy est actuellement au bord du gouffre, il en est de même pour la filière avicole purement locale avec les « akoho gasy ».

    Toutes les tentatives de professionnalisation du métier d’éleveur ont été voué à l’échec du fait de la dégradation continuelle du pouvoir d’achat des consommateurs, il est devenu rare qu’un éleveur arrive à assurer un retour sur investissement au niveau de son exploitation (infrastructure, amélioration de race, prophylaxie sanitaire adéquate, et surtout l’équilibre au niveau de l’alimentation).

    De ce fait, l’élevage porcin est pratiqué par la plupart des paysans comme un moyen de thésaurisation pour sécuriser le peu d’épargne existant dégagée dans les activités culturales, et on alimente les porcs avec tout ce qui est à la portée de main pour atteindre le plus vite possible le poids d’abattage, résidus de ménages, déchets de cultures, troncs de bananeraies,sons avariés, tout y passe du moment que le cheptel arrive à garder une bonne appetance ;

    Et le plus grave, les vaccinateurs villageois se positionnent en apprentis vétérinaires, et ils aiment et apprécient se faire appeler « ra-doko », et ils n’hésitent pas à proposer aux villageois des substances fruits de leur invention et qui peuvent accélérer la croissance du cheptel, et c’est moins cher par rapport aux produits véto habituellement utilisés, et voilà, les dégâts arrivent et frappent les consommateurs.

  • 26 août à 20:28 | betoko (#413)

    A l’intention d’Isandra et de Rambo
    Je ne pense pas qu’ à Tana ville , nombreux ceux qui se sont convertis à la religion islamique . Si vous allez dans toutes les églises chrétiennes y compris les sectes , le nombre de fidèles n’ont pas diminués surtout chez les sectes
    Si vous allez du côté de 67ha , Andavamba, Isotry , nombreux sont les bouchers qui ne vendent pas de la viande de porcs et qui ne vendent que de la viande allal , la raison est simple , dans ces quartiers nombreux sont originaires de Majunga ou de Diégo et qui sont de religion musulmane . S’il vous arrive d’aller dans les grandes surfaces , je parle toujours de Tana , vous verrez que nombreux sont les malgaches qui achetent de la viande de porc et de la charcuterie . En revanche , faudrait qu’on aille en provinces comme à Manakara , Diego , Mananjary , Betroka etc si le nombre de malgaches qui se sont convertis à la religion musulmane ont augmentés , parait que oui , vu le nombre de femmes habillées en burqa ou tchador

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 159