Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 16h25
 

Société

Pensionnaires fantômes

mercredi 16 décembre 2015 | Bill

On compte jusqu’à ce 15 décembre, quelque 4 320 pensionnés fantômes sur les 110 000 agents de l’Etat à la retraite et qui perçoivent leur pension. C’est le constat à mi-parcours de l’opération de renouvellement des cartes de pensionné dont le but est l’assainissement dans le corps des agents de l’Etat admis à la retraite. D’après le responsable de l’opération, ce renouvellement des cartes a permis pour l’instant l’économie de quelque 8,4 milliards d’ariary.

Sur les 88 000 nouvelles cartes prévues, 66 000 ont effectivement été réalisées et délivrées. 3 300 faux pensionnaires ont été démasqués ; ils sont en fin de compte des personnes décédées mais dont les proches auraient falsifié les documents. L’opération est maintenant orientée vers les orphelins et autres bénéficiaires a-t-on compris car il y aurait des individus de plus de 20 ans voire 30 ans qui continuent de percevoir les pensions de leur parent décédé. Quid de l’assainissement du corps des fonctionnaires en activité ? est-il suspendu ?

5 commentaires

Vos commentaires

  • 16 décembre 2015 à 13:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Ce renouvellement de carte de retraite revient à mon idée :
    - de présenter une lettre de démission et faire acte de réintégration ou d’embauche,dans l’immédiat !.

    ON POURRAIT FAIRE LE MÊME SCENARIO POUR LES AGENTS ACTIFS.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 décembre 2015 à 13:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pour les personnes décédées,l’Etat peut récupérer ses « AVOIRS ».POINT BARRE !
      Les moyens ne manquent pas.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 16 décembre 2015 à 13:06 | mandrozeza (#5123)

    Eh oui, quand certaines retraites sont plus élevées que les salaires de beaucoup d’actifs, il y a la tentation de cacher le sort funeste du bénéficiaire.
    Si j’étais employé au service de contrôle, je viserai particulièrement :
    - ceux et celles qui ont de vrais jumeaux / jumelles
    - les détenteurs d’un grand congélateur pour cacher/conserver le corps pour retarder (de quelques années) le décès
    - les familles où officie un faux-toubib car à la sortie du congèlateur il faudra cet individu pour établir la (fausse) date de décès

    Ces pratiques ne concernent pas que Madagascar. Je dis cela pour rassurer le lecteur et la lectrice choqué(e) par mon humour.

    • 16 décembre 2015 à 20:44 | rakoto-neutre (#8588) répond à mandrozeza

      Pour queques poignées de billets de 10 000 Ar on peut tout falsifier.

    • 16 décembre 2015 à 21:13 | mandrozeza (#5123) répond à rakoto-neutre

      Vous voulez dire que c’est plus simple de corrompre que d’acheter un congélateur et/ou de faire appel au vrai jumeau (vivant) du jumeau mort (faux vivant dont l’épouse ou les enfants touchent la pension). Je n’y avais pas pensé.

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 342