Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 24 novembre 2017
Antananarivo | 22h28
 

Editorial

Pas à pas, la dernière ?

mercredi 4 novembre 2009 | Patrick A.

Le retard conséquent du début de la cérémonie d’ouverture du sommet d’Addis Abeba, qui s’est effectué à 15 h 45 au lieu des 15 h prévues, montre bien le caractère laborieux de cette première journée. De l’avis général, l’atmosphère a été tendue et ni poignée de main ni signe de tête n’ont été relevés entre les deux principaux protagonistes.

Cette ambiance n’est que la conséquence logique des attitudes antérieures. Andry Rajoelina a réclamé un droit de regard sur tous les ministères de souveraineté, et se comporte comme le Président de la Transition. Marc Ravalomanana pour sa part ne veut même pas entendre parler de son rival à ce poste, et a multiplié les exigences sur des points de protocole comme pour faire sentir sa capacité de perturbation [1]. Au delà des questions d’hôtel ou de lieu de réunion, il s’était vanté d’avoir dit leurs quatre vérités à Ablassé Ouedraogo et à Jean Ping, et a exigé hier que les discussions sur le fond ne commencent qu’après l’arrivée de Joaquim Chissano, président de l’équipe conjointe de médiation.

Et pour confirmer cette position, après la fin de la cérémonie d’ouverture et un quart d’heure de conciliabule au niveau des chefs de file, le Président déchu s’est empressé de regagner son hôtel. Ce qui pourra être perçu par les uns comme une attitude cavalière au vu du cocktail qui était au programme, ou par les autres comme une sage précaution, au vu des discussions qui devaient reprendre à 22 heures 30. Ce qui promettait une nuit très longue ou très courte, selon que l’on se situe plutôt dans le camp des partisans du ballroom ou de la couette.

La pratique des longues négociations nocturnes est maintenant habituelle des réunions du GIC. Si comme nous, l’on est enclin à douter que les politiciens malgaches comprennent réellement la lassitude de la population, l’on ne peut que reprendre à son compte la phrase de Jean Ping selon laquelle « la situation actuelle à Madagascar est caractérisée par une lassitude quasi-générale ressentie légitimement au niveau de la population », qu’il a même qualifiée d’otage. Et l’on ne peut alors qu’approuver ce procédé d’épuisement physique, sans avoir le sentiment d’être un apprenti gestapiste.

C’est à l’usure que les avancées s’obtiennent, et il apparait clairement que l’équipe mixte de médiation est adepte de la politique des petits pas. De l’ambassade du Sénégal aux sommets de Maputo, sans compter les innombrables passages à l’hôtel Carlton et les démarchages en porte à porte, la médiation s’est accrochée fermement à chaque concession obtenue et s’est efforcée de conforter les progrès antérieurs.

La principale avancée constatée ce mardi à Addis Abeba aura ainsi été ce chevalet avec les mots « Premier Ministre » posé devant le fauteuil dévolu à Eugène Mangalaza. Et l’entourage du GIC, interrogé sur ce point de protocole, de répondre que sur lui au moins, il y avait consensus. Et qu’il était donc logique de le matérialiser. Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras.

Les tentations de tout reprendre depuis le début ne pourront donc probablement être vraiment satisfaites, et ce n’est sans doute pas sans l’accord de ses collègues que Jean Ping a parlé de la nécessité de préserver les acquis importants des précédentes réunions.

À coup sûr, trois jours ne seront pas de trop, et en bon doyen, Albert Zafy a eu raison de demander par avance des excuses si des comportements irresponsables, y compris de sa part, devaient se produire par ci ou par là. Il y aura à coup sûr des basses et des contre ut. Reste à savoir si dans ce concours de chant, ce seront plutôt des maîtres de chant ou des maîtres chanteurs qui feront entendre en dernier leur voix.

Notes

[1ça ne nous dépayse pas énormément par rapport à Maputo I, où le camp d’Andry Rajoelina avait clamé haut et fort y avoir amené sa nourriture et son médecin personnel.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 4 novembre 2009 à 09:55 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    OBJECTIF PRINCIPAL : ELECTIONS à MADAGASCAR

    La Haute Autorité de la Transition est en place,

    - Le président de la Transition Andry RAJOELINA est de facto désigné

    - Le Gouvernement de Transition dirigé par MONJA ROINDEFO est toujours d’actualité

    Si la Communauté internationale veut nous accompagner pour les élections,qu’elle nous dise « FRANCHEMENT ».

    Il suffit que l’Allemagne et la FRANCE se prononcent pour le soutien de MADAGASCAR,le reste c’est un petit « détail ».

    Basile RAMAHEFARISOA

    Basile R.2(22)ramahefarisoa

    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 4 novembre 2009 à 11:06 | Rasoa (#1122) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Est ce que vous essayez de nous raconter que Rajoelina & Monja sont devenus deux excellents comédiens et nous jouent un cinéma inédit ????

      Est ce que vous avez toujours dans votre poche le ticket déchiré ?

  • 4 novembre 2009 à 11:26 | vuze (#918)

    En effet, l’hôtel Carlton ne connaît pas la crise, lui au moins...

    Vu comment continue à réagir l’« autre » avec ses gamineries incessantes, on n’est pas sorti de l’auberge (euh pardon du Carlton)...

  • 4 novembre 2009 à 11:44 | da fily (#2745)

    En d’autres ciconstances, on aurait pu dire que c’est de bonne guerre, mais là, il y a du hors-jeu dans l’air. Point ici de plaider pour un camp ou un autre, d’autres le font mieux que moi, tout le monde s’accordera à admettre que cela commence à bien faire, et qu’il est évident que nous les malagasys avons la faculté d’emberlificoter ce qui est déja bien emmêlé.

    Je ne m’étonnerai plus d’une possible belle aprés ces 2 manches. Le dijéi-hâtif est en passe d’être adoubé par la France et le reste des pays francophones en première ligne. Le milkman veut faire entendre un autre son de cloche, sans doute soutenu par les anglophones de la SADC et les autres, la bataille sera ardue. Même si Zafy se positionne en doyen, j’ai un doute sur sa mainmise,Andry lui a bien posé un lapin à Anosy, il y a quelques temps.

    Alors je vous le dis tout de go, non ce ne sera pas la dernière, le front orange est divisé, la 5ème colonne est en marche, les loyalistes-légalistes reprennent du poil de la bête, et ce n’est pas l’empressement ( de guère lasse on pourrait dire) d’ A.Ouedraogo pour entériner la nomination de la transition qui fera que le VAHOAKA accepte ce marché de dupes ( car c’en est un, en regard des résolutions adoptées à Maputo). Le retour va connaître des remous, « ils » n’attendent que de s’asseoir dans leurs fauteuils. Les nominations fantaisistes continuent, jusqu’à quand la farce ira-t-elle ?

    C’est grave messieurs, si vous croyez donner le meilleur de vous même, alors on peut s’attendre au pire !

  • 4 novembre 2009 à 13:42 | Observator of the GIC (#3421)

    Patrick, this time you are wrong. You should not build a house on a sand. There is no need to hasten at the expense of the dignity of Madagascar. If you really want to solve this problem you should first of all get rid of the coercive power of « la France ». As long as this « enemy » of Madagascar is at work behind Rajoelina there will never be peace in Madagascar. Keep in your mind that, if Rajoelina would be the president of the transition, Madagascar will pay back to « la France » whatever Rajoelina got from it since he had prepared this coup. This is one of the reasons why « this enemy par excellence » of Madagascar does not hesitate to waste its money and energy in order to put Rajoelina there. That is why we encourage Mr. Ravalomanana to keep fighting. We share the same fight as you Malagasy people. For us, it’s very clear we want to get rid of Western imperialism. So though we won’t win, at least we cause troubles everywhere...

    • 5 novembre 2009 à 00:28 | Rakoto (#358) répond à Observator of the GIC

      you forget to include Al-Quaida, Champs Elyse, to fight against any foreign domination, especially from the European countries...

      Why do you wait Al-Quaida ! Get out of "your country and declare the war against France !!! We will see if any country will follow your agressivity !!!

      be cool !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 192