Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 6 décembre 2016
Antananarivo | 23h02
 

Portrait

Les métiers de l’énergie solaire

Parcours d’un jeune technicien entrepreneur

samedi 2 avril | Randria Maeva

Qui a dit que Madagascar ne regorge pas de jeunes scientifiques et de jeunes techniciens, capable de rénover le secteur énergétique du pays. En ajoutant que c’est un secteur qui intéresse différentes entités, à l’échelle internationale que nationale, les spécialistes en énergie renouvelable sont en émergence.

A travers le parcours d’un jeune entrepreneur, nous pouvons constater que Madagascar a besoin de l’implication de chaque discipline pour permettre cette transition à l’énergie solaire.

Un de ses geek de la technologie et de l’électronique, depuis son enfance, Mahavory Fernand Tsitoha était habile dans les petits bricolages. Les pièces et les matériels électroniques éveillaient sa curiosité, en s’amusant particulièrement avec les machines à calculer qui fonctionnaient à l’énergie du soleil. Il était curieux de cette transformation et de cette transition de l’énergie. A l’âge de 16 ans, il se passionnait de l’énergie solaire et voulait en faire son métier d’avenir, coûte que coûte.

Passionné par les expérimentations

Cela a commencé au CEG Antanimena entre 2000 et 2003, des années qui ont nourri sa passion pour la science physique. « Pendant les cours de Physique Chimie, on pouvait tout expérimenter : la dilatation des liquides et des solides, et d’autres réactions chimiques. Une fois arrivé à la maison, on voulait refaire et développer encore les expériences pour voir d’autres résultats. »

Puis, cela a continué entre 2003 et 2006 au lycée Jules Ferry Faravohitra où les expérimentations ont aiguisé sa curiosité. Ce qui l’a déconcentré un peu de ses études, car voulant se spécialiser dès son enfance, il était ennuyé par les cours académiques. Ce qui lui a valu une année pour repasser la classe de terminale au lycée Saint François Xavier Antanimena en 2007.

Obsession pour l’électronique

Après avoir eu son baccalauréat, cette obsession pour les études basées sur les expériences et les pratiques l’avaient motivé à poursuivre son parcours dans le domaine de l’électronique et l’électricité. « Je considère que ce sont des bases qu’il faut maîtriser si l’on veut se spécialiser sur les modules solaires ». Cet intérêt sur les énergies renouvelables semble être une passion dans la famille car son frère est également spécialisé sur l’énergie éolienne, ce que Fernand Tsitoha voulait aussi approfondir mais trouvant cela plus ou moins complexe, il fixa finalement son choix sur le solaire.

Ses études universitaires se sont orientées sur des inventions et des projets d’équipe. A l’exemple de la formation en électronique au sein de l’EUROI, où il a pu acquérir plus de compétences en finissant ses études en 2014.

Autodidacte et indépendant

A partir de là, il a cherché à se débrouiller. C’est un autodidacte, de ce fait, il a fait des recherches de son côté sur les différentes techniques et la conception de module solaire. Cela a permis à Fernand Tsitoha et sa famille d’être indépendants dans les maintenances et les travaux de dépannage.

Pour se professionnaliser, il a travaillé en tant que technicien en solaire au sein d’une société renommée à l’échelle internationale, où il a pu suivre une formation en 1 an sur l’énergie solaire. En effectuant particulièrement les études de dimensionnement, il a pu contribuer à l’essor de cette société à Madagascar.

Une ambition : un laboratoire d’analyse à Madagascar

Mais cela ne lui a pas suffi car il a voulu se perfectionner davantage et concrétiser ses projets orientés à la création d’un laboratoire d’analyse sur l’énergie solaire à Madagascar. « C’est à travers cela que l’on peut procéder aux études et aux contrôles qualité des matériels qui sont importés à Madagascar. On pourra identifier les caractéristiques de chaque produit pour rassurer les usagers et même la population malgache. Tout cela dans un seul but, c’est de faciliter la transition énergétique au profit de la population malgache. »

A l’âge de 28 ans, il est la tête de SOLARMAX, son propre bureau d’étude et fournisseurs de matériels et d’équipements en énergie solaire. Avec son caractère de leader, il a toujours aimé travailler en équipe et participe à plusieurs projets dans la promotion de l’énergie renouvelable à Madagascar.

45 commentaires

Vos commentaires

  • 2 avril à 10:05 | Isandra (#7070)

    Voilà, Andry Rajoelina se multiplie, des jeunes ambitieux, soif de réussite,...que les autres les suivent,...

    • 2 avril à 10:25 | dominique (#9242) répond à Isandra

      le problème sur l’ile ; il y a beaucoup de cul de jatte pour le suivre ....

    • 2 avril à 10:30 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Euh,ah,ah bon ?
      je crois ce type là est honnête ,intelligent ,intègre ,etc...
      De grâce ne le mêlez pas aux turpitudes de gangster de votre idole !

    • 2 avril à 10:48 | vatomena (#7547) répond à atavisme premium

      La dame Isandra est idolatre . C’est là son moindre défaut .Elle peut continuer dans la voie où le Seigneur a voulu l’appeler .

    • 2 avril à 11:08 | Noue (#2427) répond à Isandra

      marary saina , pas d’autre chose dans la petite tête

    • 2 avril à 11:35 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      J’ai du rater un épisode. Ton Mac a le Bac ?

    • 2 avril à 12:26 | Kims (#9493) répond à Maestro

      Votre foyer com cullotte de Raboto, pa mal tn mode de vie.

    • 2 avril à 13:37 | rainikoto (#5666) répond à Isandra

      Les véritables ’’multiplications’’ de andry rajoelina (les gouvernants actuels y compris) ont commencé à vraiment oeuvrer à partir de 2009 ; voyez où c’est qu’on en est. Ce jeune entrepreneur n’est ni un putschiste, ni un voleur, ni un manipulateur qui envoie les pauvres gens à l’abattoir, ni un ’’ mpanao bizina agrémenté d’une culture de dj.

    • 2 avril à 14:22 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Andry Rajoelina,
      - Deja elu jeune entrepreneur de l’année,
      - Deja eluu l’homme de l’année, malgré son âge,...
      - Le plus jeune élu maire d’une ville la plus grande de Madagascar,..
      - Le plus jeune Président dans le monde,...
      ....etc

      En politique comme dans l’économie, le hasard n’existe pas,...mais les efforts et l’ambition qui font réussir un homme,...

      C’est un modèle pour les jeunes,...peut être, il a des défaut, mais focalisez-vous sur ses qualités,...

    • 2 avril à 15:35 | rainikoto (#5666) répond à Isandra

      La fin justifie les moyens.....
      Hittler, lui a été à la tête d’un très grand pays. Il est l’énergumène (ou le héros, c’est suivant le point de vue) qui a tué directement ou indirectement le plus de gens en très peu de temps... ; Ce n’était pas un hasard effectivement...Si c’est un modèle de réussite, ????
      Andry Rajoelina un modèle de réussite ( et dans les visées et dans la forme) ??? Il faudrait souligner son ’’passage" en GRAS pour que les jeunes en fassent un exemple à bannir pour ne pas enterrer à jamais le pays...

    • 2 avril à 15:57 | betoko (#413) répond à Maestro

      Vous avez la langue de vipère , de mauvaise foi et accompagné de jalousie . Est ce que le petit laitier a son bac , je ne crois pas vu comment il s’exprime en français contrairement à Andry Rajoelina
      Des autodidactes qui n’ont pas de bac , il en existe partout dans le monde, exemple ,Michel Druker ,Philippe Bouvard . Il n’y a pas si longtemps, un gamin de 15 ans passionné d’informatique a pu monter son star-up et il n’a pas son bac non plus , n’en parlons pas des restaurateurs grands chefs cuisiniers étoilés qui n’ont que leur CAP . Un monsieur qui a bac + 5 expert comptable de son état devenu président de la république ne sait pas comment diriger un pays .Est ce que tous les karana qui sont milliardaires en FMG chez nous ont tous leur bac . Savez vous que le feu Ramanandraibe grand -père n’avait pas non plus son bac , il était un des premiers millionnaires de Madagascar . Il avait commencé comme fripier et vendait des oeufs qui collectait à Ambatomanga et à Anjeva dont il était originaire

    • 2 avril à 16:03 | betoko (#413) répond à atavisme premium

      Avez vous la moindre preuve selon la quelle Andry Rajoelina est un gangster ?si c’est oui , c’est votre devoir d’aller le dénoncer à la justice
      Une des plus grands gangster de Madagascar est Marc Ravalomanana ,le fisc malgache en possède des preuves , comme Pierrot Rajaonarivelo quand celui ci était vice premier ministre et ministre des finances .Je suis d’accord que Pierrot Rajaonarivelo avait aussi piqué dans la caisse de l’état .

    • 2 avril à 16:03 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      le plus jeune dictateur du monde ,parce que président ,il faut être élu pour cela .
      L’air de rien ça change tout cette appellation.
      Tiens pour ta gouverne ,combien de responsable internationaux serait capable de donner son nom sans rire ?
      Votre système de sélection des élites ,que je qualifierais d’archaïque , ne produit de toute les manières que les pires représentants de vos clans .
      Alors que la diaspora Malgaches possèdent toute les qualifications nécessaire pour vraiment gérer ce pays dignement .
      D’ailleurs que des profils comme le tiens en viennent a soutenir ce genre de personnage est vraiment consternant pour ne pas dire plus .

    • 2 avril à 16:11 | betoko (#413) répond à rainikoto

      Vous allez un peu fort là en comparant Hitler à Andry Rajoelina , Est ce que ce dernier avait envoyé des juifs dans des fours crématoires comme a fait Hitler , Ne croyez vous pas qu’après la deuxième guerre mondiale La France a fait pire que les SS à Madagascar pendant toute la période où elle nous a colonisé , surtout en 1947 ?
      A propos , lors de la manifestation pour la commémoration du 29 Mars 1947 , mardi dernier , aucun reportage de la part des correspondants de RFI basée à Antananarivo , qu’est ce que nous devrions conclure ?

    • 2 avril à 16:23 | betoko (#413) répond à rainikoto

      Il n’y avait jamais eu ni coup d’état encore un putsch à Madagascar en 2009 contrairement en 2002 . D’accord Andry Rajoalina a commis des bourdes mais il n’est pas le seul responsable . Andry Rajoelina était le seul chef d’entreprise qui a dit « NON » au dicta de Marc Ravalomanana , il ne s’est pas mis à genoux devant les manoeuvres de bas étage de ce despote , arrogant qui s’est comporté comme un roitelet .Combien de chefs d’entreprises Marc Ravalomanana avait envoyé en prison car ils ont osé le concurrencé pour ne citer que les 3 frères les quels voulaient aussi importer de l’huile de palme ,Posez aussi la question aux familles Ramaroson , Ramanandraibe , et aussi à certains karana . En ce qui concerne certians Karana , c’est une bonne chose , et bien fait pour leur gueule . ( il existe aussi des bons karana )

    • 2 avril à 17:36 | rainikoto (#5666) répond à betoko

      J’ai tout simplement cité un cas (extrême certes) pour signifier que ’’être le plus jeune, le plus... macabre’’...etc ne doit pas faire d’un personnage un modèle ou un exemple à suivre pour le bien de la communauté, d’un pays ou l’humanité..

    • 2 avril à 17:56 | rainikoto (#5666) répond à betoko

      Vous avez l’air d’ interpréter mes ’’post’’ comme venant d’un pro ra8. Anti Rajoelina, oui je le suis : je suis très loin de sa conception du bien pour le pays (dans le fond et dans la forme). Ne m’ étiqueter pas pour autant de pro ra8...Je n’en fait ni un modèle ni un héros : loin de là...En ce qui concerne Rajoelina, il n’ y a pas besoin d’avoir fait polytechnique ou quelconque établissement d’enseignement supérieur pour admettre que ses manoeuvres ( à lui et ses cliques) ont conduit le pays à une catastrophe sans nom...

    • 2 avril à 18:28 | betoko (#413) répond à rainikoto

      C’est tout à fait votre droit d’être anti-Andry Rajoelina , mais soyez un peu objectif , comment Madagascar était arrivé là en 2009 ? Est ce que vous êtes au courant de la genèse de cette histoire ? Andry Rajoelina ne s’était pas auto-proclamé président de la transition , et il n’avait pas conduit la transition d’une façon dictatoriale , il y avait un gouvernement d’union nationale , et tous les partis politiques étaient représentés dans toutes les institutions . Est ce la faute à Andry Rajoelina ssi le FMI , la Banque Mondiale ou l’UE ont fermé le robinet ? Je vous signale que depuis 2008 , le FMI et La Banque Mondiale ont suspendu leur aide à cause de l’achat contreversé de l’avion Force One 2 que Marc Ravalomanana avait acheté , sans avoir mis au courant ni le FMI ni La Banque Mondiale . Avez vous oublié la déclaration de Marc Ravalomanana quand il s’est exilé en Afrique du Sud , il disait à qui veut l’entendre je le cite« je vous demande de ne pas aidé financièrement ce régime » et tout le monde l’a suivit
      Pour les pro-Ra8 il avait eu un coup d’état voir un putsch , c’est archi-faux , et je ne suis pas le seul à le dire , c’est de l’intox venant de Ra8 . Personne ne l’avait obligé à démissionner
      Sans Andry Rajoelina , Ra8 aurait été un dictateur , et aurait resté au pouvoir pendant des années comme certains chefs d’état africain . On dirait que Hery Rajaonarimampianina est en train de suivre le même chemin .

    • 2 avril à 18:45 | rainikoto (#5666) répond à betoko

      Quand je parle de situation catastrophique sans nom, il ne s’agit pas seulement de situation économique mais de toute la morosité et de l’état d’esprit qui règne dans le pays en général. Tout est magouille façon mafieuse, tout s’achète, tout se monnaie, tout est permis avec l’argent, le pouvoir est au bout du canon qu’on obtient par l’argent..Même la sécurité s’achète très chèrement. Le pouvoir actuel est dans la continuité de la pensée et de la méthode ’’Rajoelina". Le monsieur PRM actuel a beaucoup appris de celui qui l’a placé. Et je regrette pour vous qui semblez être un adorateur de Rajoelina : en faire un modèle pour les jeunes relève d’un manque totale de lucidité et ne peut traduire qu’une volonté de préserver des avantages acquis pendant la transition très individuels, ou d’espérer un quelconque retour juteux.

    • 2 avril à 19:02 | betoko (#413) répond à rainikoto

      Comment ça le plus macadre , vous voulez parler du massacre du 7 février 2009 ? et pourquoi le 28 avril 2002 , quand toute la population de Tana voulait installé Jeaques Sylla à Mahazoharivo , il n’y avait pas de massacre et pourtant en 2002 c’était un coup d’état , et Tantely Andrianarivo était encore premier ministre . Savez vous en quelle année Andry Rajoelina avait monté son entreprise ?
      Andry Rajoelina n’était pas du tout intéressé par la politique mais à force de recevoir des coups bas , il s’est mis . La rivalité entre Ra8 et ANdry Rajoelina c’était une affaire la plus banale , une histoire de panneaux publicitaires , Ra8 était associé avec un mai qui faisait la même chose , voyant cela Ra8 voulait détruire l’entreprise d’Andry Rajoelina , et ce dernier ne s’est pas lassé faire , il a usé tous ses droits sans résultats . A côté , il y avait aussi une histoire de famille , Sara Ravalomanana et ANdry Rajoelina sortaient ensemble , mais pas pour longtemps , car cela aurait contrarié Ra8 . Voyant que les coups bas n’arrêtent pas , c’est là qu’Andry Rajoelina entre en politique et se déclarant candidat à la mairie de Tana , cela avait mis en range ENCORE PLUS Ra8 , et Andry Rajoelina fut élu maire , donc pour lui l’affaire des panneaux publicitaires devrait être résolu . Hélas , c’est le contraire qui s’est passé , les peaux de banane n’arrêtent pas , vous connaissez la suite .
      J’avais écrit ici très souvent que je ne suis pas un inconditionnel de Andry Rajoelina , mais il a l e mérite d’avoir hors d’état de nuire , un gangster , un dictateur arrogant , arriviste , etc... et Ra8 a encore l’intention de se représenter en 2018

    • 3 avril à 01:54 | rayyol (#110) répond à betoko

      Je suis tout a fait d accord avec votre version .Car j ai eu une vision privilégié de ces évènements .Ce que je déplore c est le vide de relève pour ce pays C est a croire qu’ il n y a aucun Malgache compètent intéressé a se sacrifier pour son pays qui manque cruellement de vrai nationalistes .Andry vient d une famille honnête et ses principes sont bons
      Le taxer de malhonnête est vraiment être malhonnête soi même Mais politiquement un enfant un bébé même, la est le problème .
      Son honnêteté et son manque de sens politique ont conduit a ce désastre Le pays avait besoin a ce moment d un homme fort mur capable d imposer sa volonté de forcer les choses
      Mais c est un enfant qui a prit sans vraiment le prendre le pouvoir comme on dit voulait pas, voulait , voulait pas ,n avait vraiment pas le choix et est tombe comme un fruit mur absorbe par toute cette pourriture . Il s est réveillé seul au milieu d une bande de profiteur bandit etc. Complètement perdu il cherchait en vain de l aide
      Aujourd hui ou pouvez vous tourner votre regard en qui auriez vous confiance Dans tout cette bande d arriviste de profiteurs qui s activent comme une bande de mouche a m-rde au dessus d un morceaux de viande bien juteux .
      Hery n est qu’ un petit rond de cuir et le restera toujours. Il ne fait que profiter d une situation Qu il n espérait même pas vivre dans ses rêves le plus fous Le problème de Madagascar c est l extrême corruption qui empêche toute bonne pousse de se développer

    • 3 avril à 08:01 | betoko (#413) répond à rayyol

      Vous avez oublié qu’il n’était pas président de la république mais de la transition . Avec un tel titre il n’a pratiquement pas de pouvoir , c’est ce qu’il m’avait répondu , je l’avais rencontré 3 fois à Paris , la première fois quand il fut élu maire d’Antananarivo et après président de la transition
      Quand il me disait qu’il n’a pas autant de pouvoir comme un président de la république , je lui ai posé la question , dans ce cas expliquez moi pour quoi vous avez amnistié Didier Ratsiraka et Pierrot Rajaonarivelo , aucune réponse de sa part , sauf qu’il m’avait regardé de travers , et c’était Rolly Merçia qui m’avait répondu avec une langue de bois à ceci , " quand même à son âge (Didier Ratsiraka) on ne va pas encore l’envoyer en prison . Dans un état de droit quelque soit l’âge , si une personne est condamné , il doit aller en prison .
      Concernant Pierrot Rajaonarivelo , pendant son exile il habitait dans une 4 pièces du côté de la défense , avec quel moyen financier ? il ne travaillait pas mais avait un statut de réfugié politique . Arrive la transition , il est nommé ministres des Affaires Étrangères en tournant les pouces , ce que Didier Ratsiraka lui avait reproché quand La France et l’île Maurice se sont mis d’accord pour la quo-gestion de l’île Tromelin et pourtant Madagascar revendiquait aussi cette île
      Pierrot Rajaonarivelo s’est présenté comme candidat à l’élection présidentielle , et savez vous comment il a financé sa campagne électorale ? en rackettant les employés des ambassades et des fonctionnaire de son ministère , et le voilà nommé sénateur par Hery Rajao , Mais où va ce pays ......

    • 3 avril à 08:54 | manga (#6995) répond à betoko

      Betoko,
      Les « félicitations » sont de rigueur quand de votre côté, les raisonnements relèvent, et selon vous, d’une intention digne de ce que qu’on qualifie de décence.
      Toutefois, il est vraiment une obligation de ma part de vous faire part que l’avenir se construit sur un strict minimum base et surtout quand il s’agit de diriger un pays auquel vous vous référez à ceux soi-disant titulaire d’un CAP mais s’en sont sortis pour devenir chefs (en culinaire, et autres qui ont brillé dans d’autres secteurs).
      Les questions que j’aimerai vous poser, et qui demande totale franchise de votre part sont telle que :
      1- Pensez vous sincèrement qu’un détenteur de ce diplôme ait la compétence de diriger un pays ?
      2- Et que celui ou ceux qui ont réussi dans leur vie mérite(nt)-il(s) vraiment d-être insulté comme vous venez de le faire ?
      3- Vous savez sans nul doute que ces élites ont dû consacrer tout leur temps pour devenir ce qu’ils sont et certainement pas avec du BdR et autres produits illicitement exportés voire prohibés.
      Ceux qui sont passés par les dispositifs académiques ont peut-être l’ingratitude de ne pas vous en avoir vous fait part.
      Et par la suite vous voulez nous faire croire que ce guignol, pour une grosse tête aussi mal garnie que la sienne, vit dans une même planète que ces derniers
      Encore une fois Betoko, ayez la moindre justesse le moment où vous comptez défendre vos opinions.

    • 3 avril à 11:18 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      « Alors que la diaspora Malgaches possèdent toute les qualifications nécessaire pour vraiment gérer ce pays dignement . »

      Sauf que la plupart de la diaspora est toute sauf patriote,...et déconnectée complètement les réalités gasy,...

      Les régimes successifs ont appelé les services de quelqu’uns d’entre eux, mais, nous ne remarquont pas qu’ils sont si différents que les autres en terme de competence,..pire, certains se lancent avec les autres dans les mauvaises pratiques, Rabary Njaka et le ministre de finance actuel sont des exemples parfaits, la-dessus,....

    • 3 avril à 13:19 | Isandra (#7070) répond à rayyol

      Peut être, Andry R était bébé, petit par rapport à nos dinosaures en politiques, pourtant, seul lui qui a osé se lever contre le dictateur/puissant/feroce Ravalomanana, pour qu’il arrête ses mauvaises pratiques et ses magouilles,...

      Et ce petit là qui a pu amener jusqu’au bon port notre pays(ordre constitutionnel), sans augmentation de nos dettes, ni guerres civiles, malgré les embuches que les ennemies de la nation ont foutues,...

    • 3 avril à 18:32 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Isandra désolé de vous le dire mais votre Andry Rajaoelina était le pire que le pays ai connu...Sans prendre défense de ses prédécesseurs ....

    • 3 avril à 19:59 | franc (#9485) répond à Isandra

      Bonsoir Isandra !

      Si je peux me permettre chere dame, il FAUT PAS se focaliser sur la personne et ses « on di en jargon malagasy bogocité », mais surtout LES RESULTATS !

      Amicalement votre ! ;)

    • 3 avril à 20:34 | vatomena (#7547) répond à rainikoto

      A Hitler n’est pas responsable de la seconde guerre mondiale . C’est la france et l’Angleterre qui lui ont déclaré la guerre .Deux ans avant cette déclaration de guerre A Hitler avait été désigné comme l’homme de l’année par le magazine américain « Times » .En quelques années il avait vaincu l’inflation délirante et rendu à l’Allemagne sa puissance économique et industrielle ;Il a été rendu au paroxysme de la fureur quand toute la terre s’est ligué contre lui . Dans sa folie il a jugé les juifs comme étant "les ennemis de l’intérieur .Avant de songer à une ’solution finale ’ pour les liquider ;il avait pensé à les déporter au Kenya ou à Madagascar !!!Le peule allemand le soutiendra jusqu’au bout et cela fera la mort de 9 millions de civils et de sodats

    • 3 avril à 20:35 | vatomena (#7547) répond à rainikoto

      A Hitler n’est pas responsable de la seconde guerre mondiale . C’est la france et l’Angleterre qui lui ont déclaré la guerre .Deux ans avant cette déclaration de guerre A Hitler avait été désigné comme l’homme de l’année par le magazine américain « Times » .En quelques années il avait vaincu l’inflation délirante et rendu à l’Allemagne sa puissance économique et industrielle ;Il a été rendu au paroxysme de la fureur quand toute la terre s’est ligué contre lui . Dans sa folie il a jugé les juifs comme étant "les ennemis de l’intérieur .Avant de songer à une ’solution finale ’ pour les liquider ;il avait pensé à les déporter au Kenya ou à Madagascar !!!Le peuple allemand le soutiendra jusqu’au bout et cela fera la mort de 9 millions de civils et de sodats

    • 3 avril à 21:39 | franc (#9485) répond à vatomena

      Toujours entrain de rever d’êt prof d’histo ???
      à la sauce Vatomaina ? Madagaskar qui etai deja si celebre à l’epoque pour evacuer les juifs... vous êtes comik.
      Oui je sais, je vous ai manké cher zeze tonton papi Vatomaina !
      Toujours très rigolo vos lectures ! hihihi j’aime !

    • 4 avril à 06:36 | vatomena (#7547) répond à franc

      Oté ZéZé Franc ,Bonjour !Tu es sorti des chiottes . Faut pas y rester si longtemps . C’est malsain.

    • 4 avril à 08:38 | franc (#9485) répond à vatomena

      Donc tous les gens ki ont paC une bonn vac paskwal sont sorti des chiott d’aprè toi ? Voilà un bel échantillon d’un français à Madagaskar ! No comment.

  • 2 avril à 10:55 | Turping (#1235)

    L’article est intéressant en lui même ainsi que son contenu .
    - On parle d’un technicien et son parcours c’est bien .Par contre si on pose la question quant à la subvention de l’état à épauler les jeunes et les vieux techniciens à réaliser leur ambition ,leur parcours ,c’est que dalle ! Posons- nous même la question si la banque fait confiance aux malgaches entre les malgaches sans caution solide ?alors que les karanas ,les sinoas se font confiance entre eux .
    - Il y a une certaine évolution de mentalité à entreprendre car l’ambition personnelle ne prévaut pas et ne signifie une ambition collective nationale créatrice d’emplois vers les mutations et évolutions sociétales . C’est l’esprit du chacun pour soi qui prédomine dans l’indifférence totale ,l’absence de solidarité.Ce qui explique le non avancement !
    - A vrai dire ,l’éducation n’est pas une égalité de chance pour tous et toutes et il n’y a pas de budget significatif pour évoluer .Beaucoup font leurs études supérieures à l’université sans être sûrs de trouver de débouchées .Par exemple ,les polytechniciens,les ingénieurs de Vodivorona trouvent-ils systématiquement un emploi ?est-ce que l’état malgache dispose t-il suffisamment de moyen budgétaire consacré pour les recherches vers les énergies solaires ,et les autres énergies renouvelables ? c’est pas sûr !
    - Par conséquent ,les sociétés multi-naltionales off-shore n’ont pas du mal à trouver des prestations à bas coût pour traiter les données informatiques à Madagascar car la mondialisation oblige tout le monde à trouver ses intérêts .

    • 2 avril à 14:30 | Saint-Jo (#8511) répond à Turping

      Nous comptons en effet beaucoup d’autodidactes dans ce pays.
      Surtout en politique.
      Les bons artisans autodidactes, comme ce jeune homme décrit dans l’article, sont les bienvenus.
      Mais nous devons nous méfier, comme de la peste, des autodidactes en politique. Car ils ont une très grande responsabilité dans la situation actuelle de notre pays et de notre peuple.

      Et en ce sens, les partisans de Monsieur Ravalomanana seront bien inspirés de lui rappeler l’adage suivant : on ne soupe pas avec le diable. Même en n’utilisant que des cuillers à très-très long manche !
      Sans doute Monsieur Ravalomanana le savait-il déjà, mais peut-être aurait-il tendance à oublier certains principes.

      http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/la-candidature-de-ravalomanana-en-question-59192/

      A moins que les commensaux sont tous, sans exception, le diable soi-même !

      Nous espérons que Monsieur Ravalomanana n’a pas l’intention d’emmener ses partisans dans le camp de nos mortels ennemis.
      Mais nous rappelons et confirmons quand même, une fois de plus, que tout un chacun est libre de son choix.
      Y compris Monsieur Ravalomanana.

    • 2 avril à 16:21 | Turping (#1235) répond à Saint-Jo

      Saint-Jo ,
      - Si vous analysez bien la situation de notre pays ,la politique comme le politique ne se soucie vraiment de nos concitoyens .Force est de constater ,que la notion de la débrouillardise a formé des gens qui se révoltent contre la société elle- même pour s’affirmer car l’anarchie,le fait d’être autodidacte du moment qu’on s’en sorte avec ses créations ,ses réussites pourrait créer des partisans ,des nouveaux idolâtres .
      - Si vous faites l’analyse pendant la révolution socialiste ,23 années de règne le pays était à genou alors que beaucoup scandaient la disparition des institutions fortes du genre Diego ,c’est pathétique ! alors que beaucoup de gens compétents étaient successivement au pouvoir sans pouvoir sortir le pays du sous dévéloppement .
      - Rajoelina ,l’opportuniste ,sa femme propriétaire de la société Injet l’avait propulsé à devenir maire ,entrepreneur pour commettre le putsch ,aidé par ses amis de la françafrique(n’oubliez pas que l’ex-diplomat Le Lidec s’est fait virer au mois de Juillet 2008 ce qui pourrait expliquer le revirement).
      - Ravalomanana ,l’autodidacte ,l’autoritaire n’a pas la notion d’équilibre géopolitique .
      - Entre soit disant l’intellectualisme maladif et maladroit ,s’ensuivent le pouvoir du chacun pour soi ,c’est kif kif bourrico,....
      - Compte tenu de la situation actuelle ,l’autodidactisme est le seul moyen pour s’en sortir pour de nombreux malgaches car la politique ne sert que pour se remplir les poches .On risque d’avoir beaucoup de surprises dans les années à venir .
      Conclusion : Si vous avez remarqué ,aucun Homme du pouvoir n’est issu d’une formation politique basée sur un vrai programme afin de l’accomplir ,sinon citez-en moi un seul personnage ! et le pire c’est le pouvoir de l’absolutisme après sans accepter réellement le statut de l’opposition à 100% démocratiquement.
      On a créé un parti une fois arrivée au pouvoir pour essayer de rafistoler sans répondre aux fondamentaux ne serait-ce que pour plagier à bon escient ce qui se passe ailleurs où la démocratie règne réellement avant de parler des institutions ,constitution et société civile forte ,...c’est dommage§
      - En fait ,si vous avez bien remarqué ,j’attends le vrai changement dans ce pays sans être pour ni contre Rakoto ,Rabe ,....ils sont tous les mêmes .Je regrette l’opportunité ,le tournant manqué depuis 1972 ;

  • 2 avril à 14:35 | Saint-Jo (#8511)

    [Reprise d’une réponse à Turping]

    Les partisans de Monsieur Ravalomanana seront bien inspirés de lui rappeler l’adage suivant : on ne soupe pas avec le diable. Même en n’utilisant que des cuillers à très-très long manche !
    Sans doute Monsieur Ravalomanana le savait-il déjà, mais peut-être aurait-il tendance à oublier certains principes.

    http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/la-candidature-de-ravalomanana-en-question-59192/

    A moins que les commensaux sont tous, sans exception, le diable soi-même !

    Nous espérons que Monsieur Ravalomanana n’a pas l’intention d’emmener ses partisans dans le camp de nos mortels ennemis.
    Mais nous rappelons et confirmons quand même, une fois de plus, que tout un chacun est libre de son choix.
    Y compris Monsieur Ravalomanana.

  • 2 avril à 15:12 | diego (#531)

    Mahavelombolo comme on dit,

    Mais absolument pas le sujet de ce moment clé et aussi assez dangereux que nous vivons ces derniers années !

    En effet le sujet en ce moment n’est pas du tout les Malgaches. Ce n’est pas le peuple qui a plongé le pays dans une crise institutionnelle. Ce n’est pas le peuple qui appauvrit le pays. Au contraire, si le peuple était aussi dangereux, incompétent et irresponsable que les politiciens et les élites du pays, Madagascar serait déjà disparu de la carte ou encore, il serait déjà chinois, indien ou français à l’heure où nous parlons !!!

    Madagascar est un pays jeune. Il y a à peine 15 jours, on nous a informé ici même qu’en 1997 par exemple, le pays était bon en math et en français :

    - cela n’aurait pas provoqué tellement des réactions, comme s’il fallait que les Malgaches devraient avoir hontes d’être premiers ?????

    Si le pays se trouve dans l’état où il se trouve aujourd’hui, c’est parce que les politiciens et ses élites sont incompétents, irresponsables et plus que la majorité d’entre eux sont des putschistes notoires :

    - c’est une appellation qu’ils revendiquent.

    Et c’est à ce beau monde incompétent, dangereux et irresponsable que le pays veut demander faire exister les pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires :

    - voilà pourquoi les challenges sont immenses pour retrouver une vie politique et économie normales dans le pays.

    L’espoir pour le pays réside dans l’initiative et la prise de conscience assez rapidement du peuple et des politiciens qui ont encore de haute considération de la politique :

    - de ce 54 ans d’indépendance, Madagascar avait un moment de lucidité, en effet, nous avions bien des pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires !

    Étaient-ils parfaits ? Non !!! Mais ils éxistaient, ils étaient donc perfectibles. Alors, posons la question :

    - depuis quand que l’Etat s’est affaibli à Madagascar ?

    Ce n’est pas pour accuser et de montrer de doigt, mais pour corriger les erreurs et rendre le pays gouvernable et que les mandats des élus du pays ne soient plus des cibles faciles affaiblissant ainsi toutes les institutions du pays.

  • 2 avril à 15:36 | Razaka (#7817)

    Hello

    D’abord Bravo à notre Jeune entrepreneur pour son intelligence à convertir ses études surtout personnelles en un emploi productif.
    Ce n’est pas suffisant à l’échelle du Pays, mais c’est une initiative à imiter dans toute autre démarche analogue. Cela irait mieux encore avec des réformes structurelles à la hauteur des besoins, surtout en matière d’éducation et de formation des Jeunes.
    Or à Madagasikara, on ne pourra prétendre à des formations efficaces pour les jeunes, donc utiles pour l’Economie (quel que soit le contenu des cursus ou programme), sans parler de Santé, Education Sanitaire, Logement ou Transport.
    Quel VASTE programmes ! ! ! !

    La transition de l’école vers le Travail, ainsi que celle entre les différents secteurs de l’emploi comme de l’Agriculture vers un Emploi salarié par exemple, est particulièrement difficile pour les Jeunes Malagasy. Beaucoup n’ont pas les moyens, les compétences, les connaissances ou les relations nécessaires pour convertir leurs études en un emploi productif.
    Cette difficulté est d’autant plus forte dans un Pays au modèle économique patrimonial comme Madagasikara où il fallait être le Fils ou la Fille de … pour pouvoir gravir les échelons, ceci est encore un autre débat. Il n’existe pas non plus de voie structurée à suivre faute d’immobilisme donc aucune volonté politique y afférent.

    = > L’objectif est ‘’Comment Convertir sa Formation / ses Etudes, en un emploi productif’’ ? < =

    Cette problématique est aussi le casse-tête de certains Pays industrialisés mais avec une autre potentialité de rebond des facteurs macroéconomiques que Madagasikara n’a pas.

    J’étais intervenu ici même l’année dernière sur la notion de ‘‘Pôle Universités Developpement en Synergie avec tous les Acteurs de l’Economie’’, non seulement, afin d’instaurer une interopérabilité du ‘’Capital-Travail-Confiance’’, mais surtout que tout le monde ou surtout les JEUNES fassent partie intégrante des Processus économiques.
    En résumé, il ne faudra renforcer que des Filières universitaires et des Lycées professionnels en synergie totale avec les besoins économiques de Madagasikara. Les Acteurs de l’Economie qui sont proactifs sont les mieux placés pour définir leur vrai besoin en Ressource Humaines pour croitre.

    *** Lorsque l’on scrute l’Histoire économique des Grandes Ecoles et Universités Asiatiques en général, mais aussi celles d’autres Pays, on constate que la Formation des Ingénieurs et leurs Centres de Recherche ont fortement contribué à l’impulsion de leurs Industries à travers les Innovations Sociales et la Recherche-Développement.
    *** Dans certains Pays industrialisés tels que le JAPON (par exemple), certaines de leurs grandes Firmes ont créé leurs propres Universités. La grande Puissance de ses Conglomérats avait garanti une Souveraineté Economique et Nationale depuis des décennies.
    *** Dans ce cas, la fonction assignée au système de l’Education et de l’Enseignement Supérieur est de répondre de manière précise aux besoins spécifiques des Entreprises proactives Malagasy : sous les formes suivantes
    — - Formations,
    — - Recherche-Développement,
    — - Intelligence Economique.

    == > Il ne faut surtout pas perdre de Vue, mais environ la moitié de la population Malagasy a moins de 21 ans et qui devra être l’Avenir de notre Pays.
    == > L’industrialisation de Madagasikara est surtout bénéfique au service de l’Agriculture et à celui des Matières premières pour ne pas les exporter à outrance et surtout à très bas prix.
    == > Mais tout cela demande des investissements, non seulement au niveau des matériels comme outils de production et des Banques de Développement pour Financer, mais Madagasikara a aussi un grand besoin de changer de Paradigme, surtout au niveau des Mentalités.

    En général, il n’y a rien de mal comme étant autodidacte à l’image de notre Jeune entrepreneur qui est louable, mais en Politique pluridisciplinaire, Rien ne doit s’improviser ’’c’est même dangereux’’.

    Que notre Pays soit gouvernable.

    “We become what we think about.”

    • 2 avril à 16:59 | Stomato (#3476) répond à Razaka

      Tout vient à point à qui sait attendre...
      Par exemple un discours plein de bon sens.
      Mais qui pêche un peu par manque de développement.

      « == > Il ne faut surtout pas perdre de Vue, mais environ la moitié de la population Malagasy a moins de 21 ans et qui devra être l’Avenir de notre Pays. »

      C’est une donnée fondamentale. Les jeunes sont effectivement l’avenir du pays. Mais j’attends depuis longtemps une liste exhaustive des priorités à définir, prioriser et financer.
      C’est le travail normal d’un gouvernement normal, gouvernement qui devrait être élu par l’ensemble de la population, pas seulement par des habitant d’une région assez petite du pays.

      « == > L’industrialisation de Madagasikara est surtout bénéfique au service de l’Agriculture et à celui des Matières premières pour ne pas les exporter à outrance et surtout à très bas prix. »

      Industrialiser le pays oui, et pourquoi pas commencer par l’agriculture et une industrie en découlant.
      Vous êtes équipés pour suivre ce qui se passe dans le monde, les dégâts causés par des produits chimique trop largement utilisés en excès. Madagascar est bien placé pour produire du BIO, très à la mode partout. Certes il faut respecter des normes mais refuser de les observer revient à prolonger le « désert » dans lequel se débattent les Malgaches depuis trop longtemps.

      « == > Mais tout cela demande des investissements, non seulement au niveau des matériels comme outils de production et des Banques de Développement pour Financer, mais Madagasikara a aussi un grand besoin de changer de Paradigme, surtout au niveau des Mentalités. »

      Oui il faut des investissements et alors ? Tout, absolument tout projet sérieux peut trouver un financement. reste à apprendre à monter un projet tel qu’un financier puisse être convaincu de sa validité et de son succès. C’est ce qui se passe dans le monde entier, et la diaspora ne manque pas de personnes de qualité capables d’aider en ce sens. Mais à une condition, celles que vous avez mentionnée un changement de mentalité.

      « En général, il n’y a rien de mal comme étant autodidacte à l’image de notre Jeune entrepreneur qui est louable, mais en Politique pluridisciplinaire, Rien ne doit s’improviser ’’c’est même dangereux’’. »

      Que reprocher à un entrepreneur autodidacte ? Son manque de formation et alors ?
      Il met dans la balance de son entreprise, son tempos, sa santé, son argent qu’il n’a pas volé, et son apprentissage se fait selon le mode essai-erreur.
      Dans sa spécialité qui a Madagascar peut tout lui enseigner des nombreuses techniques à maitriser pour une installation de panneaux solaires ? Il ne manque pas de docteur ès sciences capables d’expliquer la théorie du fonctionnement de la transformation de la lumière en électricité... mais pas d’expliquer comment résoudre le problème du refroidissement des panneaux qui sont au soleil !
      Et ce n’est pas le seul problème à résoudre !

      « Que notre Pays soit gouvernable »

      Tout est dit !

    • 2 avril à 19:09 | Razaka (#7817) répond à Stomato

      ... ... ...
      D’abord mon texte ne fait aucun reproche aux Autodidactes et je ne le ferai jamais. Car me semble-t-il, c’est l’un des contextes qui définit aussi la notion d’intelligence. En tout cas, on est toujours plus ou moins autodidacte dans certain domaine du savoir, même après plusieurs années d’études !

      Bien évidemment quand j’évoque la notion de ‘’développement inclusif’’ face à cette ‘’économie patrimoniale’’ et de comptoir, il y est intégré la notion de ‘’développement durable’’ qui englobe également l’écologie et les facteurs de développement humain. Oh combien Madagasikara en aura besoin.

      J’avais toujours dit ici que seul un Concept-Programme-Politique élaboré avant toute élection portera ses fruits, car (par exemple) il est l’Outil essentiel qui peut anticiper et calculer le financement des Projets et la priorisation des Secteurs d’activités de l’économie du Pays, pour être à la hauteur des vrais besoins. Comme quoi, il faudra désormais voter, plus pour un Projet et non pas seulement pour une Personne. On peut appeler cela aussi une façon de Governance par un Leadership de situation, qui peut être même le Concepteur principal du programme politique concerné.
      Let us remember that running solves nothing : we have to start moving at the right moment.

      = => Pour ce qui est du Focus sur le parcours de ce Jeune entrepreneur auquel je suis sensible car étant moi-même jeune, je me suis limité au ‘’comment convertir sa Formation ou ses Etudes en un emploi productif’’, dans le contexte de notre Pays ou dans ceux de l’Afrique sub-saharienne en général.
      = => C’est vrai et vous avez raison Stomato, mon texte est loin de présenter le développement nécessaire, pour détailler toute une Gouvernance. Ce n’est pas mon but ici. Il fallait un Blog pour cela et pourquoi pas ? Mais il faudra du temps aussi, mais qui pourrait être un bon lieu d’échange très instructif !

    • 4 avril à 08:42 | Stomato (#3476) répond à Razaka

      Bonjour Mr Razaka,

      Je ne vous accusais pas d’être contre les autodidactes, je mentionnais ce fait car dans des posts précédents il y avait des reproches à deux « personnalités » malgaches qui n’avaient pas, semble-t-il, le niveau d’études compatible avec leur fonction.

      Vous avez raison d’être sensible au parcours de ce jeune (qui ne parai-t plus très jeune d’ailleurs d’après la photo publiée... ) Je le suis aussi.
      Mais vous l’êtes parce que vous êtes jeune, je le suis car je ne suis plus jeune !
      Et mes expériences passées me permettent de savoir à quel point l’expérience acquise par une personne est très nettement supérieure aux théories acquises lors de la poursuite d’études. En tous cas cette expérience n’est pas inférieure à la théorie.

      "La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
      La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
      Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !"
      (Albert Einstein qui ne parlait pas spécialement de Madagascar)

      Une chose qui me chagrine dans vos propos, c’est que vous utilisez à deux reprises le futur !
      >>Oh combien Madagasikara en aura besoin.<<
      >>Il fallait un Blog pour cela et pourquoi pas ? Mais il faudra du temps aussi,<<
      Je vous sens disposé à attendre encore et encore que quelqu’un fasse quelque chose à Madagascar...
      >>Comme quoi, il faudra désormais voter, plus pour un Projet et non pas seulement pour une Personne.<<

  • 2 avril à 18:12 | diego (#531)

    Bonjour,

    Madagascar a des jeunes gens intelligents, qui n’attendent que la stabilité politique et une politique pro entreprise, par exemple, pour entreprendre. On en a un exemple aujourd’hui :

    - nous parlons bien d’un jeune, Malgache SVP, technicien entrepreneur !

    Un exemple de ce genre devrait être la norme, quelque chose de normal, si le pays était stable, gouvernable et les gouvernants étaient des êtres normaux qui travailleraient à faire évoluer leur pays et les biens être des Malgaches !

    Sur quelque mille étudiants, quelque centaine d’ingénieurs, de médecins, et des techniciens qui sortaient de nos écoles :

    - combien pourraient contribuer au développement de leur pays ?

    Trop peu pour que cela puisse avoir un quelconque impact sur l’économie, de facto sur le bien-être de la population.

    Nous parlons bien là, à mon sens, de la Macroéconomie.

    L’économie en tant que science sociale, et l’économie en tant qu’outil stratégique doivent être au coeur des discussions dans le pays, à mon sens :

    - quelle est ma stratégie économique personnelle ?

    - la stratégie économique des entreprises ?

    - et la stratégie économique des gouvernants ?

    Et bien évidemment, pour une énième fois, tout ceci n’aurait aucun sens, reste des rêves, si l’État du pays et ses Institutions sont faibles ou corrompus.

  • 2 avril à 19:03 | Babah (#9347)

    Un bel exemple de cursus et d’orientation dans la vie active dans le sens où : 1- il n’a pas attendu qu’un bon fanjakana existe pour se réaliser et réaliser ce qu’il veut. 2- il n’ambitionne pas d’intégrer le fanjana pour s’épanouir. 3- il ne passe pas son temps à se masturber sur le clavier comme les geeks du Tananews, par exemple, qui échafaudent à longueur de journée des « tactiques » politiques biscornues en mêlant les aigreurs du vieux PapyZanô à l’angélisme de la comm de Rajoelina et les raccourcis de Ra8 : chez les ados attardés de TNN en ce moment la mode est à la redecouvertedu MAP qu’ils veulent faire vendre par Injet ! Moralité pour les jeunes : prenez modèle de ce jeune entrepreneur, vivez votre passion, elle vous épanouira et laissez tomber le domaine politique virtuel des fosafosa sur le Net.

  • 3 avril à 20:38 | Albatros (#234)

    Un seul souhait (surtout après la lecture de certains posts !) que ce jeune malgache talentueux et au parcours prometteur ne fasse jamais de ........ politique !!!!!

  • 8 avril à 09:54 | Rakotomihaina (#4689)

    Bon parcours et bon courage à Mahavory Fernand Tsitoha qui s’oppose diamètralement a certains commentateurs (toujours les mêmes !!) assoiffés de querelles politiques et totalement hors-sujets.

    @Razaka et @Stomato : bons commentaires pertinents. Il est vrai que nous Malagasy avons toujours la tendance à attendre que quelqu’un bouge. Cela mêlé à ce sentiment de méfiance l’un envers l’autre au lieu de se donner la main. Et c’est ce qui est vraiment déplorable sur cette île.

    Bien à vous.

    Rakotomihaina

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 137