Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 novembre 2017
Antananarivo | 01h43
 

Socio-politique

Appui à la bonne gouvernance dans l’Atsimo-Andrefana

Organisations de la société civile, médias et citoyens impliqués

vendredi 23 mai 2014

La cérémonie officielle du lancement du projet « les Organisations de la Société Civile (OSC) et les médias comme mécanismes promoteurs de la bonne gouvernance locale, la paix et la cohésion sociale » a eu lieu le 20 mai 2014 à la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Toliara sous la présidence du secrétaire général du ministère de la Communication et des Relations avec les Institutions, avec la participation de la Région Atsimo-Andrefana, des autorités locales, des partenaires du projet et du PNUD.

Ce projet, financé par le PNUD et mis en oeuvre par Search For Common Ground (SFCG) pour une durée de sept mois, a comme objectif de renforcer les capacités d’action des médias et des OSC locaux dans la promotion de la transparence, la redevabilité et la cohésion sociale. À travers lui, SFCG vise à impliquer les médias, les OSC et les citoyens dans l’amélioration de la gouvernance locale dans la région Atsimo Andrefana. La Plateforme des organisations de la société civile Atsimo Andrefana, ainsi que le Centre des ressources des Médias de Tuléar sont les principaux intervenants du projet.

« Porte-paroles des sans voix »

« La société civile et les médias ont un rôle prépondérant à jouer dans ce cadre car ils sont des outils de bonne gouvernance. Ils peuvent être les porte-paroles de la population et les ambassadeurs des sans-voix en relayant les besoins et préoccupations des citoyens ordinaires » a déclaré Alessandro Bozzini, représentant Fatma Samoura, représentante résidente du PNUD à cette cérémonie. Il a poursuivi que la société civile et les médias doivent être forts, bien structurés, indépendants et professionnels pour pouvoir jouer pleinement ce rôle de redevabilité et de participation démocratique.

Trois communes de la région Atsimo Andrefana, Tuléar I, Milenaka et Saint Augustin seront les zones d’intervention de ce projet. Quinze organisations de la société civile, issues de ces trois communes seront formées en médiation et en communication, afin que leurs capacités à établir un dialogue social entre les citoyens et les décideurs locaux soient renforcées. Elles organiseront, avec SFCG, des débats publics orientés vers la recherche de solution et la collaboration entre les citoyens et les décideurs.

Dix journalistes de la FMGFAA, l’association des journalistes de l’Atsimo Andrefana seront formés sur le journalisme civique, qui intégrera l’approche common ground, une méthode de travail qui met en avant la participation de tous dans la recherche de solution collaborative pour la résolution des conflits, l’instauration d’une meilleure cohésion sociale et d’un climat d’apaisement. Après la formation, ils produiront des articles ou des reportages sur la transparence et la redevabilité.

Les femmes et les jeunes

Le second volet d’activités du projet cible les femmes et les jeunes pour qu’ils aient pleinement conscience de leurs rôles et de leurs obligations de citoyens, et que leur compréhension du système démocratique soit améliorée. D’un côté, un feuilleton radiophonique qui retranscrit leur vécu au quotidien jouera un rôle de sensibilisation. De l’autre côté, les jeunes issus des trois communes pourront participer à un concours d’initiatives de civisme et les trois meilleures équipes verront leurs projets se réaliser, avec l’appui de SFCG.

Ce projet innovant utilisant les médias de façon créative, capitalise sur les différents appuis apportés aux médias et aux organisations de la société civile. Il s’inscrit donc de façon cohérente dans le cadre d’une assistance plus large que le PNUD apporte aux institutions et acteurs de la gouvernance démocratique, qu’ils soient étatiques ou non étatiques.

Recueilli par Valis

6 commentaires

Vos commentaires

  • 23 mai 2014 à 09:59 | Turping (#1235)

    Un projet toujours intéressant mais insuffisant pour sensibiliser l’ensemble des populations locales de la Région Atsimo Andrefana ;
    - Rixe entre deux communes voisines cette semaine:Andranondambo et Ambatotsivala faisant un bilan ,un état de plusieurs morts .Crime qui a anéanti un village(incendie de maisons,école,église....).
    http://www.newsmada.com/index.php/actualites/41592-raharaha-andranondambo--harena-an-kibonny-tany-no-fototry-ny-olana

  • 23 mai 2014 à 10:59 | Zafimaro (#3479)

    The new democratically elected President of Madagascar, His Excellency ; President Hery Rajaonarimampianina will address business leaders at a Madagascar Business Forum to be co-hosted by the Department of Trade and Industry and the Department of International Relations and Cooperation (DIRCO), on Friday, 23rd May 2014.

    His Excellency ; President Hery Rajaonarimampianina is expected to share with delegates his vision as a sitting President and opportunities for investment in Madagascar.

    Since the restoration of political normality, Madagascar is poised for significant socio-economic growth and development. Madagascar is an attractive market which offers opportunities for businesses both within the private sector and public-sector. Key areas for collaboration include large-scale infrastructure projects, transport, energy, agriculture, tourism, and mining.

    Members of the Media are invited as follows :
    Date : Friday, 23 May 2014
    Venue : DBSA Head Office, 1258 Lever Road Headway Hill, Midrand
    Time : 11h00

    • 23 mai 2014 à 14:24 | Jipo (#4988) répond à Zafimaro

      His excellency my ass, why do you always post the same honeyed & unctuous comments like a servant ?
      Hery is poised to rush on crédits allocated by european helps, to settle his magistracy nothing else.

    • 23 mai 2014 à 16:14 | Isambilo (#4541) répond à Jipo

      Il nous les gonfle surtout avec son anglais au contenu vaseux.

  • 24 mai 2014 à 05:39 | Zafimaro (#3479)

    Full list of foreign dignitaries attending Zuma’s inauguration
    12:30 (GMT+2), Fri, 23 May 2014
    Full list of foreign dignitaries attending Zuma’s inauguration
    President Jacob Zuma
    Photo : OFM News
    Pretoria - Foreign dignitaries attending President Jacob Zuma’s inauguration include heads of state and government, deputy heads, and former heads, the international relations department said on Friday.

    « International Relations and Co-operation Minister Maite Nkoana-Mashabane said the countries attending the inauguration will also be celebrating with South Africa as the country marks 20 years of freedom and democracy, » spokesman Clayson Monyela said in a statement.

    Dignitaries from around 47 countries were expected at Saturday’s inauguration ceremony at the Union Buildings in Pretoria. These were :

    — Algeria Speaker of the Council of the Nation Abdelkader Bensalah ;
    — Angola Vice President Manuel Vicente ;
    — Benin President Yayi Boni ;
    — Botswana President Ian Khama ;
    — Burkina Faso President Blaise Compaoré ;
    — Burundi President Pierre Nkurunziza ;
    — Cameroon President Paul Biya ;
    — Cape Verde ;
    — Chad President Idriss Déby ;
    — Congo (Brazzaville) President Denis Sassou N’Guesso ;
    — Cuba Vice President Salvador Valdes Mesa ;
    — Democratic Republic of Congo President Joseph Kabila ;
    — Equatorial Guinea President Teodoro Obiang Nguema Mbasogo ;
    — Ethiopia Prime Minister Hailemariam Dessalegn ;
    — Gabon Vice President Guy Nzouba-Ndama ;
    — Gambia ;
    — Ghana President John Dramani Mahama ;
    — Guinea President Alpha Condé ;
    — Kenya President Uhuru Kenyatta ;
    — Lesotho King Letsie III ;
    — Liberia Vice President Joseph Boakai ;
    — Libya ;
    — Madagascar President Hery Rajaonarimampianina ;
    — Malawi ;
    — Mali President Ibrahim Boubacar Keïta ;
    — Mauritania ;
    — Mauritius President Kailash Purryag ;
    — Mozambique President Armando Guebuza ;
    — Namibia Prime Minister Hage Geingob ;
    — Nicaragua Vice President Moisés Omar Halleslevens Acevedo ;
    — Niger Prime Minister Brigi Rafini ;
    — Nigeria President Goodluck Jonathan ;
    — Rwanda Prime Minister Pierre Habumuremyi ;
    — Saharawi Arab Democratic Republic President Mohamed Abdelaziz ;
    — Sao Tome and Principe ;
    — Sierra Leone ;
    — South Sudan President Salva Kiir Mayardit ;
    — Sudan first Vice President Bakri Hassan Salih ;
    — Swaziland King Mswati III ;
    — Seychelles President James Michel and Vice President Danny Faure ;
    — Tanzania President Jakaya Kikwete ;
    — Togo President Faure Gnassingbé ;
    — Tunisia ;
    — Uganda President Yoweri Museveni ;
    — Zimbabwe President Robert Mugabe ;
    — Zambia Deputy President Guy Scott ; and
    — Somalia President Hassan Sheikh Mohamud ;

    Seven former heads of state and government were expected to attend.

    They were : Former Namibian president Sam Nujoma ; former Tanzanian prime minister Salim Ahmed Salim and former president Benjamin Mkapa ; former Botswana president Festus Mogae ; former Zambian president Kenneth Kaunda ; former Mozambican president Joaquim Chissano ; and former Nigerian vice president Atiku Abubakar.

    Monyela said African Union commission chairwoman Nkosazana Dlamini-Zuma, who is Zuma’s ex-wife, would attend the inauguration, as well as United Nations secretary general Ban Ki-moon.

    There would also be representatives from the BRICS countries. They were : Brazilian Vice President Michel Temer ; Indian outgoing Prime Minister Manmohan Singh ; Chinese Minister of Civil Affairs Li Liguo ; and Russian chairman of the State Duma of the Federal Assembly Sergey Naryshkin

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 135