Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 16h22
 

Société

Francophonie

Opacité, népotisme, amateurisme et travaux bâclés

mercredi 23 novembre | Yvan Andriamanga

Ce n’est pas le Sommet de la Francophonie en soi qui est mauvais, au contraire, mais les conditions dont il a été préparé, s’empressent de s’expliquer les différents mouvements citoyens qui critiquent l’évènement. Sans parler de ces décisions cache -misère pour soustraire les pauvres et les signes de pauvreté aux yeux des étrangers ; c’est l’organisation en général qui est montrée du doigt.

Presque tous les travaux qui viennent d’être inaugurés sont bâclés ou inachevés. La rocade qui vient d’être inauguré la semaine dernière est inachevée, les travaux reprendront une fois le Sommet clôturé et les nobles hôtes hors de nos murs. A condition que les Chinois reprennent les travaux évidemment. Tous les responsables, à commencer par les ministres déclarent ne pas connaître le montant du financement de ces travaux. Ce qui est bizarre et grave si c’est vrai.

Pareil pour le village de la Francophonie. Travaux à la sauvette aussi. La Jirama est même entrée en conflit avec les responsables du village en question car ils se sont permis de se mettre sur le réseau de la Jirama sans permis, sans demande. Le maire du village est un ancien président d’un groupement d’opérateurs économique et conseiller à la présidence. Toute sa famille, sa femme comme ses enfants sont responsables au sein du village de la Francophonie. On ne connaît pas les conditions dans lesquelles on l’a nommé mais il est le maire du village. On ne connaît pas non plus le coût des financements ni les conditions d’octroi de marché pour le village de la francophonie.

Bref, comme l’a prédit le Sefafi le 06 février 2016 dans son communiqué intitulé « D’un Sommet aux vraies priorités », « seul un nombre restreint de bénéficiaires profitera de ce sommet d’une semaine : les dirigeants, peut-être, mais surtout les affairistes en tout genre. Les hôteliers et restaurateurs peut-être, les concessionnaires de véhicules, les agences évènementielles et leurs jeunes hôtesses, sans oublier les repreneurs des résidences de luxe du complexe Voara. De bonnes affaires pour une semaine, mais pour quel effet durable ? Certes, un nouveau terminal et de nouvelles routes seraient les bienvenus, mais combien de voyageurs à l’international sont malgaches comparés au nombre de voyageurs de taxi-brousse ? Les gares routières devraient être prioritaires, tout comme les branchements électriques et les raccordements en eau (potable de préférence). La notion même de service public semble avoir disparu du lexique de gouvernance des dirigeants actuels pour qui un énième voyage à l’étranger ou, mieux encore, la présidence d’un sommet international, semble être l’ultime sacre.

Avançons donc vers ce sommet, notait le Sefafi, qui pourra attirer l’attention des autres sur notre misère, et peut-être les encourager à nous aider davantage. Mais exigeons la transparence totale sur les dépenses y afférentes, ainsi que la liste des retombées réelles et durables pour le plus grand nombre. En d’autres termes, pour chaque chambre d’hôtel ou logement construit, pour chaque hôpital réhabilité, pour chaque aéroport, pour chaque repas, pour chaque bouteille de champagne, pour chaque voiture, pour chaque goutte de carburant, pour chaque élément des forces de l’ordre, qu’on porte dans les budgets alloués et les projets planifiés pour 2016 un investissement équivalent pour l’ensemble des citoyens, pour ceux de Bekily, de Tsihombe et d’Ambositra et pas seulement ceux d’Ivato, d’Ambohibao ou d’Andohatapenaka. Bref, pour toute la population de Madagascar.

Mais il n’y a ni transparence, ni retombées réelles pour le plus grand nombre et justement les dirigeants ne veulent pas attirer l’attention des autres sur notre misère !

37 commentaires

Vos commentaires

  • 23 novembre à 09:52 | Eloim (#8244)

    Ironiquement nôtre !
    Quoi qu’il en soit, est ce qu’il n’est pas temps de défendre notre fierté nationale ? Pourtant certaines mesures prises s’avèrent être un peu déplacées (cache-misère, dit-on ?).
    Toutefois, l’oubli de la place de la Magistrature de la Ville d’accueil dépasse largement de toute entente à la mauvaise organisation, une attitude expresse qui rend plus ridicule à jamais le département protocolaire au service de ce sommet, car à l’accoutumée, c’est au Maire de la Ville qui doit l’honneur de prêter la clé de telle en l’occasion dudit sommet. Qu’est ce qu’on doit s’attendre à l’après sommet quant aux mauvaises préparations et organisations d’un tel sommet de cette envergure ?

    • 23 novembre à 11:27 | manga (#6995) répond à Eloim

      Bonjour Eloim,
      C’est vrai que, et avec cette apparence qu’on impose s pour un évènement qui ne dure plus qu’une bonne mais infime semaine en rapport à une longue vie que souhaitent ses administrés, je ne sais comment notre cher Président pourrait se défendre devant la barre quelque soit le diable qui compte plaider sa cause.
      Mais dire que ni le BIANCO, ni la SAMIFIN, du moins la Cour des Comptes prétendent n’ont rien à se mettre sous les dents dans les jours à venir, me ramène à conclure que je vis dans un autre monde tout à fait différent de ce que souhaite vivement tout être en matière de bonne gouvernance, une des exigences de la communauté internationale qui finance même la goutte d’eau qui sort du robinet de chaque foyer.
      Et comment RAJAO prétend-il encore briguer un autre mandat financé certainement par quelques ingrats de la pègre locale que ceux de l’extérieur qui en tireront « mystérieusement » bénéfice.
      Ceci étant, je ne fais que confirmer la thèse du cardiologue, nous alarmer que notre heureux élu n’est autre qu’un vulgaire pion guidé, condamné à rembourser les dettes (morales que pécuniaires) qu’il a contracté sans vraiment les vouloir.

    • 23 novembre à 11:38 | atavisme premium (#9437) répond à Eloim

      Je ne suis pas le seul à avoir prévenu que ce sommet n’est pas le début de quoique ce soit .
      Un sommet de cette importance, relatif aux interets Francais ,n’est pas fait pour enclencher ou promouvoir le développement économique et encore moins pour policer un gouvernement de foza .
      Comme haiti qui a recu en son temps, apres un terrible tremblement de terre ,des montagnes d’aides en tous genres(des milliards de dollars) ,rien n’est sorti et ne sortira de cela .
      Il y a comme en Haiti quelque chose qui fait que les dissentions internes sont plus fortes que les avantages qui pourraient etre tirés de tel ou tel évenement .
      Ce peuple Malagasy ne semble pas du tout pret a s’ouvrir au monde réel de l’économie de marché mondiale et c’est là le plus gros problème .
      Il n’y a qu’a ouvrir les yeux pour constater cet état de fait .
      Donc comme Haiti et comme sisyphe ce peuple portera son rocher pour l’éternité !

    • 23 novembre à 12:26 | punchline (#9673) répond à Eloim

      @atavisme , tais-toi gros lard, n’insultes pas le peuple malgache , ni les haïtiens, fais la différence entre gouvernés et gouvernants,
      le haitiens ont vaincus napoleon avec toussaint l’ouverture, et les malgaches ont gagné leur independance
      maintenant il faut rapatrier au pays les argents sales detournés et restés che lzs occidentaux et aux iles caimans.

      ils ont reussi a trouvées et bloquées les richesses d’assad , de kadhafi et de saddam,

      mais ceux de ratsiraka, ravalo, andry, rajao pour madagascar et baby doc et preval pour haiti non

    • 23 novembre à 12:33 | punchline (#9673) répond à Eloim

      sorry ! lire ils ont réussi à trouver et bloquer les richesses de ....

    • 23 novembre à 12:39 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Eloim

      Mais Madame le Maire de la Capitale ne parle pas UN MOT de français et cela peut être la raison de SON EVICTION ,bref ça fait partie des mesures CACHE-MISEREs en vogue dans le contexte de 4misation collective des esprits qui nous gouverne......

      On ne va pas tout de même afficher au premier plan devant la Planète entière ,notre fameuse NENY -MAIRE et son BAC-36 obtenu dans un EPP.....d’Ambatomanga mais Maire d’une Capitale quand même , déjà son discours en Malagasy s’apparente à des Ki_lalao !

      Du gouvernance gasigasy dans son splendeur ! Qui nous gouverne depuis 10 ans !
      Suivez mes ....mèches ! Hi hi hi !
      Boris BEKAMISY

    • 23 novembre à 13:07 | Saint-Jo (#8511) répond à Eloim

      « 23 novembre à 12:39 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Eloim »
      « Mais Madame le Maire de la Capitale ... »

      Mais surtout que cette femme est une Merina pur jus ,
      race maudite par le raciste anti-merina Boris Bekamisy !

    • 23 novembre à 15:18 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Eloim

      On dirait ,aux yeux de certain St Nglinnglin intelizan avo razana fotsy botsiaka que c’est BEKAMS même qui a jeté Madame la Magestée le Maire d’Antananarivo dans la poubelle de la CACHE_MISERE gouvernementale !

      C’est plutot AVARADRANO contre VAKINIDIANA ka izay ifanarahanareo mianakavy ao ,

      MIANDRY ETO FOANA NY GASY ,Miandry an’Andriamanitra tsy andrinareo !

      Azafady tompoko oooo ! Boris n’y est pour rien !

    • 23 novembre à 15:26 | punchline (#9673) répond à Eloim

      @boris, les belles lèvres pulpeuses de notre chère édile lalatiana free aurait fait braquer le camera du monde entiers vers nous

      mais là aussi, les antananariviens ont choisis une mémé inculte et môche

    • 23 novembre à 16:00 | Saint-Jo (#8511) répond à Eloim

      L’éviction de Madame Lalao de ces festivités francophones , que le raciste anti merina Boris Bekamisy y est pour quelque chose ou pas , fait le jeu du raciste anti merina Boris Bakamisy .
      Il y a d’ailleurs beaucoup-beaucoup plus d’exclus de ces réunions que de participants acceptés.
      On compte dans les rangs des auto déclarés organisateurs de ces festivités le raciste anti tandroy RAMBO , pote du raciste anti merina Boris Bekamisy . On peut dire que c’est gai !

    • 24 novembre à 11:37 | Abukéom (#9671) répond à Eloim

      Toute cette agitation autour de la Francophonie est un leurre, un attrape-nigaud, une pitrerie...
      Le vrai problème est ailleurs. Nos hommes d’Etat, qu’ils soient élus dans les pays pauvres ou riches, au Nord ou au Sud de l’Equateur, ne sont que des marionnettes au service de la FED et de la Banque mondiale qui, avec une poignée d’initiés bien cachés, fait la pluie et le beau temps dans le monde. Il y a une littérature abondante sur le sujet... comme par exemple les ouvragres de Roche ou le sublime livre d’Alain Soral : comprendre l’Empire.
      C’est un monde opaque et puissant qui n’hésite pas à assassiner ou à défaire les chefs d’Etats qui ne se soumettent pas à leur emprise et à leur règles. Voyons quelle sera l’attitude de Donald Trump... Obama s’est simplement « couché » devant leurs exigeances...
      Alors notre petite manifestation diplomatique d’une semaine, malgré les errements et les magouilles, les incompétences et les gourmandises qui sont révoltantes, ne compte pour rien dans la marche des choses du monde.

  • 23 novembre à 11:26 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    T’ ain il a troqué ses anciens ciseaux contre un big size !!!
    De quoi afficher son bô râtelier, et ya vraiment de quoi ...

  • 23 novembre à 12:12 | punchline (#9673)

    1 pays à terre va s’arrêter de travailler pour 1 semaine ? Quelle Economie au monde peut s’offrir un tel luxe ?vous vous rendez compte ?

    les retombées ? laisse moi rire ou plutôt pleurer : seuls les officiels et les journalistes(très peu) qui vont venir, aucun observateur ni visiteur ; et eux(ces derniers) ils mangent à crédit chez Colbert, ou ils apportent leurs nourritures bien congelé, les marocains ne mngent pas les HARAM ni du halouf, que du couscous royal halal venu tout droit du maroc. ;

    ils vont pas manger les ramanonaka d’ambodimita, ni le varimitsangana d’anosy, et encore moins les masikita de mahamasina pleines de mouche.

    ils vont pas sortir la nuit, ni le jour, c’et trop dangereux, ; ils vont vivre cloîtrer au village ;donc retombée zero, c’est triste mais c’est la vérité

    • 23 novembre à 12:39 | punchline (#9673) répond à punchline

      montrons notre extrême pauvreté provoquée et programmée à ce beau monde bling bling, mettons leur devant leurs responsabilité, et disons leur que nous ne sommes pas prêts pour ce sommet , montrons nos cullotes dechirés dans les rues, etc...

      la verité, toute la verité, rien que la verité

  • 23 novembre à 12:23 | kartell (#8302)

    Bonjour,

    On savait par avance que pour le pouvoir, ce sommet de l’hypocrisie francophone allait être son graal devant l’adoubement international qu’une telle réunion ne manquerait pas de donner à un président, chancelant en interne tandis qu’il s’affiche flamboyant, sans retenue devant le parterre de chefs d’états africains, plus ou moins fréquentables mais faisant partie de la famille francophone aux allures disparates et scélérates !…
    Chacun savait que le positionnement du pouvoir allait être celui de la dissimulation du quotidien, de la précipitation et du bâclage des réalisations sensées accueillir voir bluffer des invités qui en ont vu d’autres !…
    On ne peut pas affirmer que ce soit le cas des observateurs malagasy, rompus aux vieilles ficelles et tours de magie du pouvoir, pour eux, la copie du pouvoir n’est pas acceptable dans sa finition mais aussi dans sa préparation opaque qui en dit long sur la probité des « maîtres d’oeuvres »….
    Mais ce qui est le plus détestable dans ce sommet, c’est le silence complice de cette francophonie qui fait ami-ami avec des infréquentables sous le prétexte fallacieux que cette dernière n’a pas pour but essentiel de mettre les mains dans le cambouis malagasy mais de discuter entre gens « d’une certaine hauteur » dans une atmosphère « hors-sol » , coutumier de ce genre de causerie mondaine !…
    La situation impose la caricature parce que par le renoncement affiché par cette francophonie à fustiger les dérives de ce pouvoir donne le sentiment d’une complicité et d’un soutien récusables !.
    A tout cela, s’ajoute ce petit relent de colonialisme qu’impose forcément cette francophonie, nous voyons à quel point ce qui aura été présenté comme la nouvelle chance de Madagasikara risquerait de se transformer en petite Bérézina exotique !….

    • 23 novembre à 13:12 | atavisme premium (#9437) répond à kartell

      Ceux qui on cru aux promesses de vos irresponsables gouvernants n’ont qu’a s’en prendre à eux memes.
      Si les Français ne s’interessent pas a cette petite sauterie , c’est surtout pour des questions pré-electorales .
      Egalement l’Elysée n’a pas souhaité communiquer sur cette évenement, car en cette période de vaches maigres ,ce sommet est vus par les Frantsay comme une gabegie d’argent publique que Hollande ne veux pas cautionner !

    • 23 novembre à 16:16 | kartell (#8302) répond à kartell

      Il me semble que vous avez fait un lapsus en écrivant :« n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes », j’opterais plutôt pour eux-mernes !….
      L’actualité française est axée sur la course fratricide de la droite, entre « mi-sel » et coran, détourner l’attention a toujours été payant surtout pour leurs auteurs !…
      Le pataquès malagasy n’est pas franchement payant pour qu’un président français,esseulé, puisse faire recette dans son pays, occupé à choisir ses favoris pour une élection présidentielle pour le moins pire !…
      Le cas malagasy dépasse le cadre « bien propre » de la francophonie qui peine à laver plus blanc !, la nasse semble se refermer sur les bonnes intentions de départ, pas sûr qu’il n’y ait pas quelques regrets, mais un peu tardifs, d’avoir voulu rattraper le sommet manqué de 2009 pour celui visiblement frelaté de 2016 !…

  • 23 novembre à 12:34 | atavisme premium (#9437)

    Pour ceux qui croient encore aux illusions ,à trois jours du sommet ,aucun média Français n’a écris une ligne sur cet évenement .
    Pire seul RFI écris cela :
    http://www.rfi.fr/afrique/20161123-madagascar-enfants-rue-sommet-franophonie-menage-securite
    Donc personne n’est dupe du maquillage opéré par ce gouvernement de nuls

  • 23 novembre à 13:01 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Il me semble que certains habitués de ce forum n’ont pas bien compris les ordres de Rajao-la-terreur .
    Rajao-la-terreur a donné l’ordre de dissimuler et de soustraire complètement au regard de ses invités étrangers francophones nos populations pauvres et miséreuses en guenilles . Et pas autre chose .
    C’est clair !

    Je vais donc me planquer à ma campagne , moi , pendant la durée de cette réunion francophone .
    Et je ne comprends pas pourquoi mes amis expat’ se sont tordus de rire quand je leur ai dit cela hier soir . Est-ce si rigolo que ça que d’obéir aux ordres du Président Rajao-la-terreur ?
    Par contre , je continuerai à hâter ce lieu virtuel pendant tout le temps que durera ladite réunion. Car , c’est un énorme avantage pour l’usager de ce genre de mode de com’ de ne pas être vu ni même entraperçu par les invités étrangers francophones de Rajao-la-terreur .
    Et je ne comprends pas , non plus , pourquoi certains habitués ont déjà déserté ce lieu virtuel ? Puisque certainement ils ne font pas partie de nos populations pauvres et miséreuses en guenilles .
    Et même : s’ils interviennent ici comme d’hab , ils ne seront pas vus par les invités étrangers francophones de Rajao-la-terreur .
    Il y a des choses incompréhensibles sous le soleil ! Mais , bon … !

    Seuls , et absolument seuls , Rajao-la-terreur et ses troupes
    ainsi que ses invités étrangers francophones
    vont donc profiter exclusivement et au max’ de ces festivités organisées dans nos propres murs .

    Mais au 21è siècle les choses sont ainsi faites dans ce pays :
    . les nouveaux seigneurs et leurs invités étrangers francophones , et exclusivement eux seuls , pérorent , bouffent , s’empiffrent et festoient dans le confort des infrastructures inachevées et dans le luxe et le faste des palais modernes , construits à la hâte par des Etrangers chinois non francophones , eux
    . et nous autres , la multitude des manants pauvres , affamés et miséreux en guenilles : hors de la vue de ces nouveaux maîtres de notre pays !

    https://www.youtube.com/watch?v=sZUCaGGO-HA

    • 23 novembre à 14:27 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      « 22 novembre à 16:41 | RAMBO (#7290) »
      « un autoproclamé saint de ce forum [...] se dit fier d’avoir la « culture française » [...] juge ceux qui manient mal la langue de Molière comme incultes. .. mais qui s’ironise de savoir à peine écrire et lire. »

      Ce gras gros RAMBO ,
      qui prétend être un ancien d’un institut d’enseignement supérieur
      de politique et d’économie à Aix-en-Provence ,
      écrit qu’ ... « on s’ironise » de quelque chose .

      L’administration et le service de scolarité de cet institut d’enseignement supérieur de politique et d’économie à Aix-en-Provence
      acceptent-ils vraiment l’inscription dans leur établissement d’un étudiant qui pratique un français plus que douteux ?
      Comme , par exemple , quand le candidat à l’inscription « s’ironise » lamentablement d’avoir été complètement ridicule dans ses moqueries à l’endroit des vêtements traditionnels des Tandroy ?
      Son vocabulaire français serait-il si pauvre que cela ?

      De mon côté , je suis un Merina de partout et de nulle part , et je sais juste lire et écrire .
      Mais je ne « m’ironise » pas !
      Je fais une figure de style appelée ... [ Mince ! J’ai failli le dire ! ]
      Non ! Je ne le dirai pas ! Je ne montrerai jamais quoi que ce soit à un foza . Jamais !

  • 23 novembre à 15:03 | Jipo (#4988)

    Je ne comprend pas pourquoi cacher la misère quand on veut des aides et de l’ arzent, au contraire on la montre ne serait-ce que pour attendrir les complices de cette mascarade.
    Comme dirait l’ autre fô savoir mettre la fierté : « dan’l bord chemin » ce que les dirigeants, de toute évidence ont choisi d’ exclure l’ usurpation étant tellement plus facile ;
    Ah fierté , qui plus est déplacée : quand tu nous tiens ...
    Frimer encore et toujours, plus fort que tout , taper le genre pendant une semaine et après : on part laver les sous vêtements & on relâche les sans dents du parkaze ?
    On ne fait pas semblant de marcher la tête haute, on en est capable ou pas ./

  • 23 novembre à 15:03 | rayyol (#110)

    Comme on dit chialer pour chialer .Quand t on ne sait meme pas pourquoi l on chiale l on se tait En fait de negativisme impossible de faire mieux Si ceux qui communique ici representent un tant soit peu Madagascar on peut dire pauvre ile
    Heureusement il s en trouve surement quelque uns animes d un esprit positif qui au lieu de voir le verre totalement vide le voit a mi plein.
    Gouverner une ile comme Madagascar avec une mentalitee comme l on peut voir ici s avere une tache presque impossible
    Il faut vraiment etre dote d une force abstractive hors du commun pour ne pas sombrer dans un tel negativisme Pour la plupart d entre vous l instruction ne semble pas etre le probleme Non c est tout autre vous etes le plus bel assamblage d etre totalement negatif qu il est donne a un humain de voir vous ne chercher jamais a voir ce qui est mieux mais seulement ce qui va mal ce qui va aller mal ce qui est mal, ce qu il aurait fallu faire, ce qu il ne faudrait pas faire
    Vous semblez croire qu il existe un etre parfait qui pourrait naviguer a travers tout ces ecueils sans en heurter aucun .
    Vous etes toujours a la recherché de cet etre parfait chercher chercher vous n avez pas fini de chercher .Votre seul et grand plaisir et desir c est de voir l autre se planter Pour pouvoir dire je l avait dit Et vous pavaner comme un paon vous croyant le plus intelligent Parce que en bon perroquet vous avez retenu la lecon enseigne dans tel et tel animalerie a la mode

    • 23 novembre à 15:20 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Et d ou venez vous croyez vous après autant d annee de noirceur vous voudriez que par miracle tout s eclaire soudainement, etre transporte soudainement dans un monde parfait
      Vous oubliez que le ciel cela se gagne Que chaque bon moment est precede de 10 mauvais moment .Comme l on dit contre mauvaise fortune bon coeur A vous entendre tout ceux qui travaillent presentement pour Madagascar le font par interet personnel Personne hormis vous n aime son pays
      Vous etes les seuls donc a ce titre vous ne tolerez aucune intervention de qui que ce soit car vous detenez la verite du haut de vos diplomes vous surmontez tout N etes vous pas issu de tel animalerie en Ex quelque chose et a ce titre vous detenez la science infuse Quand l on fait une analyse celle ci doit etre objective l etes vous
      Injure mepris voila ce qui caracterise une bonne part d entre vous

  • 23 novembre à 15:17 | diego (#531)

    Bonjour,

    Que dire de plus ?

    La Francophonie est déjà derrière nous. J’ai déjà dit, cette grande Institution internationale que la Francophonie n’a pas été pensée pour résoudre les problèmes Institutionnelles qu’un des membres doit faire face.

    Elle n’a pas été pensée pour tacler la pauvreté. Par contre, le pays organisateur a quelques opportunités sur plusieurs domaines, surtout économique, avant pendant et surtout après, d’attirer les investisseurs. Mais qui ne sait pas encore qu’à Madagascar, rien est simple !

    Administrativement, et mentalement c’est un pays moyenâgeux et en régression. Et où les politiciens ont plutôt une attitude mafieuse, que résponsables politique, gestionneurs des choses publics.

    Il faut penser 2018, en tout cas, les candidats ont intérêts de s’y préparer aujourd’hui même.

  • 23 novembre à 16:16 | Jacques (#434)

    Le bouffon du forum, Bekamisy-Le-raciste, je cite :
    « Mais Madame le Maire de la Capitale ne parle pas UN MOT de français... »

    Gonflé, le bouffon. Lui qui « torture » tout le temps la langue française avec du bric-à-brac et du bemiray à n’en plus finir, le voilà qui se permet de critiquer autrui.

    • 23 novembre à 22:14 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Jacques

      Decidement , dans ce PAYS DES GASIGASY on ne peut pas ne pas être d’accord avec la Politique de ces « Menalamba conspirationiste »au pouvoir ou à la Mairie sans être RACISTE......

      Alors que PERSONNE ne LES traite de RACISTES quand ils ne sont pas de ........MECHES (hi hi hi ) avec un ROINDEFO , ZAFY ALBERT ou un RATSIRAKA !

      La politique des « MENALAMBA » (la CONSPIRATIONNISME ) dans son SPLENDEUR ......ils ne savent que CA ......s’ENTREDECHIRER ENTRE COLLINES , se larguer AVEC FIERETE des INSULTES PUANTES ST-JONISSIMES ......rien de plus !
      BB

  • 23 novembre à 17:35 | diego (#531)

    Bonjour,

    J’ai écouté quelques mots du prendident, décevant :

    - la Francophonie n’est pas une fête, ce n’est pas une braderie !

    On constate avec regret aujourd’hui que Mme Jean n’est tout simplement pas à la hauteur. Qu’il est loin la présidence de l’ex Président sénégalais.

    Il faut que l’Afrique reprenne la reine de la Francophonie !!!

  • 23 novembre à 18:50 | akam (#7944)

    - Aux journalistes qui ne font pas correctement leur boulot mais qui s’accrochent aux f…ou aux mamelles du Sefafi pour extraire ce qu’ils peuvent, l’OIF est une organisation internationale bien organisee. Un sommet ts les 2 ans regroupant 60 etats membres et une vingtaine de pays observateurs. C’est une organisation qui a un plan de travail (feuille de route pour les « obsedes de… ») etale sur 5 ans (actuellement jusqu’en 2020) dont les objectifs sont rediscutes et definis lors de chaque sommet. Chaque pays membre a un du afin de faire fonctionner l’OIF par le biais du fonds multilateral. La France est celle qui donnne plus d’argent. Quand au pays hote, il doit casquer pour rendre les infrastructures locales acceptables. Michael Jean avec le representant permanent ici (Sarr) ont parfaitement supervise cela ! car nous y sommes.
    - A ceux qui s’accrochent aux imbecilites d’un professeur bilingue ayant exerce en France et au Canada qui definit l’OIF comme une forme d’alienation des anciennes colonies francaises qu’ils restent a leur naivete.
    - L’OIF a comme thematique majeure actuelle le bien etre de la femme et des jeunes. Mais parmi les ateliers-clefs de ce sommet, il y a surtout :
    -  l’amelioration du cadre de vie des populations vulnerables : notamment l’eau, l’electricite, la sante, l’alimentation , l’environnement….
    -  la richesse culturelle des pays francophones qui associent intelligemment leur culture locale a celle des autres pairs francophones : jeunes createurs competitifs (artiste-peintres, sculpteurs, chanteurs, danseurs…)
    -  la modernisation des moyens de communication et numerisation (internet-wifi-fibre optique… )
    -  les droits de l’homme.
    Evidemment des ONG ont axe leurs activites dans ces poles majeurs, mais a-t-on percu une amelioration ou non ?
    -  l’eau est vitale car ni les populations dans les quartiers pauvres des grandes villes ni dans les zones rurales des 22 regions n’ont pu etre satisfaites jusqu’à present !!!a quand parviendra-t-on ?
    -  l’electrification : situation connue (delestage)…n’en rajoutons pas.
    -  La sante : lutte preventive contre le paludisme, zika, absence de toilettes (uriner et defecation en plein air)
    -  La malnutrition : notamment le kere dans le sud
    -  Internet dans toute l’ile ? communication en temps reel…la presence et l’implication de TV5 justifient bien le role de la France dans la couverture et la diffusion des informations qui cadrent ce sommet.
    - Le defi politique de l’OIF, face a cette forte croissance demographique en Afrique (notamment les 50% de la population gasy actuelle qui ont moins de 25 ans), est surtout de preserver une gouvernance juste et transparente qui respecte les droits de l’homme…Ce ne sont pas de vains mots mais l’enjeu est d’avoir, dans le cadre d’un developpement durable, un pole francophone fort qui devra faciliter les echanges entre pays !
    - Si le pouvoir actuel n’a pas diffuse les infornations comme elles devraient etre ! J’ai apporte ici les points clefs de ce sommet qui n’ont rien de nouveau !
    - En bref, l’OIF facilite les liens azimutaux entre les differents acteurs internationaux mais le reste revient a chacun.
    - Certains clament l’exclusion des maires etc…c’est surprenant car les maires francophones, comme les presidents des universites etc…font partie des acteurs privilegies des sommets OIF !

    • 23 novembre à 20:37 | punchline (#9673) répond à akam

      discours long,mais idée courte

      raha lava ny ahitra very ny kisoa, raha lava ny tarogna very ny soa

      comme la confiture moins on a , plus on étale, et pire, sous ta confiture il n’y a pas du pain ni de la croûte

    • 24 novembre à 14:22 | akam (#7944) répond à akam

      @punchline
      T’es qu’un pobre confrere qui replique par ignorance. T’es qu’un com…patriote qui ne sait meme pas distinguer entre information et arguments. L’alliance francaise t’aidera…Hier, beaucoup se posaient des questions sur l’OIF, et ben…bon nombre de naifs comme toi n’ont fait que vehiculer des rumeurs stupides sur l’absence de vulgarisation de ce sommet. Apprends qu’on…a diffuse la charte de l’OIF mentionnant qu’aucune personne francophone n’est exclue. Meme un com…me toi. Si t’es con…sidere comme observateur de la mairie de Tana et que t’es com…plexe d’intervenir, honte a toi.

  • 23 novembre à 20:34 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il est maintenant certain que cela va être la dernière fois que Madagascar reçoit la Francophonie.

    On ne cache pas ses propres misère aux yeux de ses hôtes, en se faisant, on se pénalise. C’est une attitude bête, un refus d’admettre qu’on est pauvre. Il y a des chefs d’entreprises qui pourraient s’intéresser à investir à Madagascar car tout y est à faire.

    Il faut que les gouvernants et les résponsables du pays arrêtent de se ridiculiser en se fanfaronnant ici et là, plus de 80% des Malgaches est pauvre, il n’y a pas de quoi à se vanter et justifier une grande intelligence.

    Et dans quel état est la périphérie de la Capitale ? Pas beau à voir. Pourquoi et qui peut nous expliquer, parmi ces politiciens si intelligents ?

    Espérons tout de même que les PME sauraient profiter de l’événement, s’emparer le thème économique par exemple.

  • 23 novembre à 22:14 | el che (#344)

    Certes la francophonie ne sortira pas Mada du marasme économique, mais c’est l’occasion de montrer ce que nous sommes et ce que nous savons faire. Faire parler de nous de façon positive, d’exister enfin sur la scène internationale.

  • 24 novembre à 16:03 | momoa (#8952)

    Je suis d’accord pour les travaux à la sauvette, mais pour ce qui est des critiques à tout va, c’est un peu gratuit... Ils ont réussi un coup de maître, ce n’est pas top mais pari réussi, nous sommes en train d’accueillir le 16è sommet de la francophonie.

  • 24 novembre à 19:07 | AzaMbaDonJona (#9745)

    La France est un pays has-been mais on s’y accroche pour garder les sezas sinon
    Maman trouvera un nouveau pantin pour dégager à l’aide d’un french-coup
    le prézida. La Francophonie est à l’image du pays hôte actuel.

  • 27 novembre à 21:09 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :

    - Avions nous les moyens d’organisé ce sommet ? est ce la priorité des 95 % de Gasy qui vivent dans la pauvreté ?

    - 1 seul devoir = diminuer la pauvreté à Madagascar , qu’elle Francophonie quand 95 % de la population meurent de faim ...

    • 27 novembre à 21:12 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :

      - 1 seul Ethnie = Gasy ( Unis on est plus forts ) .

      - 1 seul Ennemi = la pauvreté ( diminuer la pauvreté le seul sujet qui intéressent 95 % des Malagasy ) .

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 328