::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 09h28  :  23°C  :  Soleil et nuages épars
vendredi 19 décembre 2014
 

 > Politique

Omer Beriziky revient sur sa décision

samedi 18 février 2012

Le limogeage de quatre maires à Antsohihy, Andrabe, Ambanilia et Befotaka Avaratra, remplacés par des présidents de délégation spéciale, prend une tournure bien particulière. De nouveaux arrêtés signés par le Premier ministre Omer Beriziky ont remis en place les maires déchus 24 heures plus tôt.

Pour expliquer sa volte-face, Omer Beriziky, en marge d’un déplacement en régions, a expliqué qu’il avait compris des propos tenus par le ministre de la Décentralisation lorsque celle-ci lui avait soumis les arrêtés précédents, que la décision était urgente et qu’elle avait déjà été discutée avec le ministère de l’Intérieur. Il a décidé d’annuler les décisions prises dès qu’il s’est rendu compte qu’il n’y avait pas eu accord préalable. Il a promis de faire se rencontrer Ruffine Tsiranana et Florent Rakotoari­soa, expliquant qu’aucune décision ne devait remettre en cause la solidarité gouvernementale.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 9 réactions Lire les commentaires
  • Omer Beriziky revient sur sa décision
    18 février 2012 08:33, par eco-solidarité (#5875)

    Voilà ce qui arrive quand on a le « derrière » assis entre 2 chaises.

    • Omer Beriziky revient sur sa décision
      18 février 2012 09:27, Achille (#6476) répond à eco-solidarité (#5875)

      Rehabiliter les maires « limogés » en grande pompe m’a beaucoup étonné. Mais j’aimerais bien savoir les motifs de la décision du ministre de la décentralisation et également les motifs de la réaction à chaud du VPM Hajo Andrinainarivelo. Est-ce que les intérêts de la population ont été tenu compte ? Et pourquoi ces deux ministères là ferment les yeux sur ce qui se passe à Manakara où le Chef de Région instaure l’Etat policier en utilisant à ses calculs politiques l’Emmoreg ou du moins le Commandant de groupement de la Gendarmerie, en intimidant par des convocations à l’enquete tous les dirigeants du mouvement contre l’exploitation de l’ilménite dans la Région alors que le gouvernement a déjà ordonné l’arrêt des activités du Mainland ? Et deuxièmement, est-ce qu’un Chef de Région qui finance des grevistes en barricadant l’entrée de la Mairie de Manakara ne mérite pas une sanction, voire limogeage ? Nous savons très bien que ce chef de Région s’appuie sur le VPM H.A. parcequ’il « symbolise le tolona » mais au détriment de l’intérêt de la population et bien entendu il agit au détriment de ce que Andry Rajoelina espère à Manakara.

      • Omer Beriziky revient sur sa décision
        18 février 2012 20:23, Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Achille (#6476)

        A propos de l’exploitation de cet ilménite Achille , il est bon de rappeler que
        13 employés de la société exploitante sont morts de leucémie

        Le treizième , un jeune ingénieur malagasy de 30 ans , major de l’école polytechnique , vient d’ètre enterrer il y a tout juste un an

        Et il y en aura d’autres : renseignez vous auprès de l’institut Pasteur à Tana
        pour avoir la liste des malades qui sont passés chez eux

    • Omer Beriziky revient sur sa décision
      18 février 2012 13:38, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à eco-solidarité (#5875)

      Le Premier Ministre à la « RENCONTRE DE CES DEUX MINISTRES ».

      Trop de confusion dans ce Gouvernement de transition :
      - Vice Premier Ministre pour l’aménagement du territoire,vrai Maître de « Propagande territotiale » d’Andry Nirina RAJOELINA ,d’un Ministère de Décentralisation,sans autonomie,et d’un Ministère « régalien »de l’Intérieur, dépouillé,même de certaines forces de l’ordre..Ministère de la Sécurité Intérieure,Secrétariat de la Gendarmerie,FIS et DST et même les élections".

      Quelle raison d’être Ministre de l’Intérieur !

      Hajo ANDRIANAINARIVELO ,vrai chien de garde d’Andry Nirina RAJOELINA,sur tout le Territoire se permet de taquiner son capitaine,le Premier Ministre J.O.B.
      - « Il est inutile d’organiser une réunion sur la bonne gouvernance et l’Etat de Droit si on prend une décision contraire à ces principes quelques temps après »
      et d’ajouter
      - « N’abusons pas de concessions.Nous sommes habitués aux défis »

      Quels défis ?
      - 26 janvier 2009=LUNDI NOIR ;
      - 07 Février 2009=AV7 (deniers publics pour des victimes programmés d’avance)

      NOUS ALLONS RELEVER « aussi » LE (les) DEFIS,cher ministre ;

      - Confession publique,la vérité ,rien que la vérité pour les événements
      - du 26 janvierler 2009=LUNDI NOIR,
      - du 07 février 2009 = AV7 (deniers publics) pour Peuple Malgache

      « et nous irons vers la »CONCILIATION « ou la »RECONCILIATION« pour des élections libres,transparentes et acceptées de TOUS »

      Pas de reconnaissance Internationale,sans Marc RAVALOMANANA.

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa gmail.com

      • Omer Beriziky revient sur sa décision
        19 février 2012 08:31, eco-solidarité (#5875) répond à RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

        Basilou, vous champion de ressasser le passé, et bien ne le faites pas à moitié, remontez l’histoire depuis 2002, car il y avait des choses pas « catholiques » qui se sont produits depuis cette époque pour que votre AMPAMOAKA soit valide. Faisons les choses par ordre de priorité et selon la logique des évènements. Bon dimanche à vous

        • Omer Beriziky revient sur sa décision
          19 février 2012 13:11, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à eco-solidarité (#5875)

          éco-solidaeité,

          AMPAMOAKA,dîtes-vous ???

          Comme en 2009,j’ai vécu 2002 en FRANCE.

          Les « acteurs politiques de 2002 et leurs clans » sont toujours là ,mais en café au lait .
          La transition de 2009 est très différente de 2002 parce que les « ZOULOUS » s« en mêlent,et les financiers étrangers très présents ne lâchent pas leur »PROIE« ,Andry Nirina RAJOELINA, c’est notre »FAUTE COLLECTIVE".

          UNE SOLUTION MALGACHO-MALGACHE aurait été suffisante.La MADIATURE DE LA REPUBLIQUE MALGACHE avait fait une proposition viable mais comme c’est Malgache,ne venant pas d’une certaine chapelle dominatrice/dominante,à MADAGASCAR-Andriamanjato/Ratsirahonana-la solution n’était même pas « étudiée ensemble ».

          Le Pays est maintenant sous tutelle alors à NOUS, MALGACHES,de trouver une solution.
          Pour Andry Nirina RAJOELINA :
          "Ne comptez pas sur la reconnaissance internationale si vous vous obstinez à éliminer Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA.

          L’accompagnement politique et financier de l’Union Européenne est conditionné au « RESPECT PAR LA PARTIE MALGACHE » des engagements exposés comme suit :
          - Engagement de la Partie Malgache
          SIGNATURE DE LA FEUILLE DE ROUTE
          — ENGAGEMENT de l’Union Européenne
          Déclaration du Porte Parole du HR de l’Union Européenne pour les affires étrangères et la politique de sécurité.
          Réponse positive :
          - Premiers contacts de Haut Niveau avec les autorités Malgaches (visite de deux Ministres)
          - Identification/formulation des programmes en appui aux populations vulnérables ;
          - programme santé,éducation,nutrition,
          - programme d’appui à la société civile,
          - programme sécurité alimentaire,
          - infrastructures rurales,
          - programme pistes rurales,
          - "Haute Intensité de Main d’oeuvre (HIMO) sous la 10ième FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT (FED) pour un montant environ de 100 millions d’euros et les lignes budgétaires,
          - Identification des programmes d’accompagnement de la transition sous le 10 ième FED et les lignes budgétaires,
          - Identification de programmes de la coopération au développement sous le 10ième FED notamment via la facilité de coopération technique (FTC) de 6 Millions d’euros (dans les domaines d’intervention spécifiés par les programmes indicatifs nationaux (PIN) du 10 ième FED et les lignes budgétaires
          - et les opérations de la Banque Européenne d’Investissement.

          NOMINATIONS
          - du Premier Ministre de consensus
          - et du Gouvernement de transition d’Unité Nationale

          L’UNION EUROPEENNE
          - Reconnaissance de la légitimité du Président de la transition et du Gouvernement de transition ,permettant la présentation des lettres de créance de l’Ambassadeur de l’Union Européenne à Madagascar,
          - Réponse positive et participation active de l’ l’UE ,en consultation avec la SADC et l’Union Africaine,pour coordonner une réponse conjointe de la Communauté Internationale.

          engagement Malgache
          - Mise en place du Parlement de transition et de la CENI (T)
          - et l’élaboration et mise en oeuvre avec l’appui de l’ONU(rapport de la mission d’évaluationélectorale) d’un cadre électif crédible.

          ENGAGEMENT de l’Union européenne
          Si le rapport de mission d’évaluation électorale de l’ONU est jugé satisfaisant et le calendrier électoral réaliste :
          - Inclusion de Madagascar dans la liste des Pays prioritaires pour une mission d’observation électorale de l’ Union Européenne en 2012,
          et par conséquent,
          - confirmation de la volonté de l’UE d’envoyer une mission d’observation électorale de l’UE en fonction des disponibilités financières et des résultats d’une mission exploratoire,
          - Formulation des mesures d’appui électoral sous divers instruments dont notamment l’instrument de stabilité,en fonction des disponibilités financières

          ENGAGEMENT du côté Malgache
          Adoption d’une loi d’AMNISTIE ratifiée par le Parlement et adpoption par le dit Parlement
          - d’une loi pour définir les conditions de mise en oeuvre de la EMISSION du Président de la Transition,du Premier Ministre et du Gouvernement de transition,S’ILS DECIDENT DE SE PORTER CANDIDATS AUX ELECTIONS.

          Engagement de l’Union Européenne
          - Identification/formulation d’appui à la réconciliation nationale et démocratisation.

          Engagement Malgache
          TENUES DES ELECTIONS LEGISLATIVES et PRESIDENTIELLES

          ENGAGEMENT de l’Union Européenne
          jEnvoi d’une mission d’observation électorale de l’UE,en fonction des disponibilités financières.

          ENGAGEMENT du côté Malgache
          - Proclamation des résultats des élections

          Du côté de l’UNION EUROPEENNE
          - Déclarationdu HR sur le réroulement et les résultats des élections,avec appréciation de leurcrédibilité.
          Dans le cas d’une apprécition positive des élections,
          LANCEMENT DE LA PROCEDURE D’ABROGATION DE LA DECISION au titre de l’article 96 de l’accord de partenariat ACP-UE de la décision de la Commission européenne de reprise des fonctions de l’ordonnateur national

          Du côté MALGACHE
          - Président,
          - Gouvernement
          - et Parlement
          NOUVELLEMENT EN PLACE
          et
          RETOUR A L’ORDRE CONSTITUTIONNEL

          POUR l’UNION EUROPEENNE
          - Déclaration de l’UE par le HR et le Commissaire en charge de développement saluant le retour de l’ordre constitutionnel et confirmant la normalisation totale des relations entre l’UNION EUROPENNE et Madagascar,avec reprise complète de la coopération au développement.
          - ABROGATION DE LA DECISION AU TITRE DE L’ARTICLE 96 de l’accord de partenariat ACP-UE et de la décision de la Commission de reprise des « FONCTIONS DE L’ORDONNATEUR NATIONAL ».

          Andry Nirina RAJOELINA:Plus question de votre état d’âme.
          TROIS ANS DE TRANSITION,ça suffit !!!

          SANS MARC RAVALOMANANA,il n’y aura pas de « RECONNAISSANCE INTERNATIONALE »

          Basile RAMAHEFARISOA
          b.ramahefarisoa gmail.com
          - 

          - 

  • Omer Beriziky revient sur sa décision
    18 février 2012 14:46, par niry (#210)

    Si j’ai bien compris, le PM Omer Beriziky s’est fait manipulé par son ministre de la décentralisation, Rufine Tsiranana ! C’est dommage que des coups fourrés soient ainsi faits au sein même de l’équipe gouvernementale et donne ainsi du grain à moudre à Hajo et Rolly, les fouzas de service ! Il faut prendre les décisions qui s’imposent et évincer Rufine Tsiranana ! C’est dur mais c’est comme ça ! Le PM beriziky ne doit souffrir d’aucune critique rabaissante qui puisse mettre en cause sa place même à la tête de gouvernement ! Des ministres qui défient leur supérieur sont des mutins !! Se croient-ils au-dessus des lois ? Se croient-ils intouchables ??

    Hajo !! En tant que ministre de l’intérieur, qu’a t-il fait lors de l’alerte imminente avant Giovanna ?? Nada ! que Dalle !! Qu’il se la ramène moins, ce petit ministre, l’ombre de feue Nadine Ramaroson plane sur lui depuis longtemps.

    • Omer Beriziky revient sur sa décision
      19 février 2012 13:18, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à niry (#210)

      Le Premier Ministre doit se montrer qu’il est légitime et son Gouvernement de transition doit travailler sous ses « ORDRES ».Point barre !

      Il est le capitaine d’équipe et NON et NON Andry Nirina RAJOELINA.
      Que les Ministres « lèche-botte » de la Présidence devrait se ranger avec l’équipe Gouvernementale".

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa gmail.com

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 434  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360