Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 02h39
 

Politique

Olivier Mahafaly, nouveau Premier ministre

dimanche 10 avril

Olivier Mahafaly a été nommé Premier ministre en fin d’après-midi de ce dimanche 10 avril.

Ministre sortant de l’Intérieur et de la Décentralisation, il est, après Kolo Roger et Jean Ravelonarivo, le troisième chef de Gouvernement depuis que Hery Rajaonarimampianina est Président de la République.

Ci-après son curriculum vitae.

 

Mahafaly Solonandrasana Olivier
Né le 21 juin 1964 à Nosy Be
Marié, trois (3) enfants

- Diplômes :

- 2000 : Certificat de formateur en Gestion des Risques et des Catastrophes
- 1998 : Diplôme d’Administrateur Civil (ENAM)
- 1993 : Maîtrise en philosophie
- 1989 : Licence en philosophie
- 1984 : DUEP au Grand Séminaire Catholique Ambatoroka
- 1979 : B.E.P.C
- 1995 : Attestation de Consultant en communication à Paris

- Expériences professionnelles :

- Avril 2014 - Avril 2016 : Ministre de l’Intérieur et de la Decentralisation
- Mai 2009 - Avril 2014 : Directeur de l’Administration du Territoire, Directeur National du Projet Ezaka kopia hoan’ny Ankizy en partenariat avec l’UNICEF
- Mars 2008 – Avril 2009 : Président de la Commission ad’hoc de Toliara
- Mai 2006 – Février 2008 : Secrétaire Général du Faritany de Toliara
- Janvier 2006 – Avril 2006 : Superviseur en matière électorale (Ministère de l’Intérieur)
- Avril 2006 – Décembre 2006 : Consultant CNE (Formateur BLE) Régions Boeny et Melaky
- Septembre 2004 – Juillet 2005 : Secrétaire Général de la Région Boeny
- Mai 2004 – Septembre 2004 : Préfet de Région Boeny
- Septembre 2003 – Avril 2004 : Sous-préfet de Befandriana Nord

59 commentaires

Vos commentaires

  • 10 avril à 20:21 | diego (#531)

    Bonjour,

    Un gouvernement mort né.....

    C’est de l’expérience que le pays a besoin. Je ne porte aucun jugement pour un gouvernement qui n’a pas encore vu le jour, mais enfin, on a un président qui maîtrise mal comment fonctionne l’Administration malgache, et voilà un nouveau PM qui, me semble-t-il, est homme vierge ( viriginy ) dans la conduite des affaires de l’État et des grands dossiers qui sont :

    - politiques, et économiques !

    Comment mener et enclencher avec sérénité les réformes conjoncturelles et structurelles si le pays n’a pas de majorité, le président n’a pas de majorité à’l’Assemblée ?

    Ce qui doit nous conduire à penser, en toute logique qu’en fait, c’est une élection législative anticipée que le pays a besoin. Cela aurait le mérite de dégager deux ou quatre partis politiques qui seraient en état de former une majorité. Et bien évidemment, cela solidifierait le pouvoir du président et mécaniquement faire patienter le pays pour la prochaine élection présidentielle.

    Curieux de connaître les nouveaux ministres de l’Économie de l’Armée, des Affaires Etrangers et de la judtice ????

    • 10 avril à 20:30 | diego (#531) répond à diego

      Que le président le veuille ou pas, les politiciens et leurs partis politiques :

      - sont condamnés à cohabiter !

      Équation presque impossible à résoudre pour Madagascar, il y a une centaine des partis dans le pays.

      Quels seraient les missions de ce nouveau gouvernement ?

      Mr R. Hery va nous le dire sans doute.....

      On a voulu des élections piège à C.... Dansons !!!!!

    • 10 avril à 21:30 | franc (#9485) répond à diego

      plus de deux ans après, le conducteur qui a cru bouger son vehicule a constaté finalement que sa voiture n’a pas de moteur !
      Maintenant, il va equiper sa voiture d’un moteur qui maîtrise la philosophie...

    • 10 avril à 21:52 | manga (#6995) répond à franc

      Et si les roues étaient encore là où elles devrait l’être puisque la voiture était sur cale depuis bien la déchéance du laitier.

    • 10 avril à 22:11 | Bena (#2721) répond à diego

      dumb and dumber.

      c’est l’homme qu’il faut pour continuer les subventions illicites des collectivités au profit des copines de la première/deuxième dame ; et surtout pour tripoter les élections futures et museler les opposants.

      bon vent madagascar. vive la francophonie.

    • 10 avril à 22:37 | Bena (#2721) répond à Bena

      en quelle année a-t-il eu son bac ? un oubli ? pas important ? voie parallèle ? bref au point où on est ...

    • 10 avril à 23:00 | caro (#7940) répond à Bena

      1983 Bacc serie D

    • 11 avril à 00:11 | manga (#6995) répond à caro

      Eh Caro, quelle couleuvre vous nous demandez d’avaler, puisqu’il y a vraisemblablement des erreurs manifestes que flagrantes dans l’établissement de son curriculum :
      - Les données confirment la fausseté de votre version même si vous avez été habile en estimant qu’il y avait eu quelque part un redoublement avant d’obtenir son bac en 1983.
      - Un Bachelier en série « D » confirme que la délibération en était une lui contraignant d’emprunter la filière littéraire qu’est la philosophie.
      - La licence dure normalement trois années d’étude à moins que les dérives ne cessent de se répéter : 2 autres redoublements et/ou 2 années blanches pour faire quoi ?
      - Confirme qu’il lui avait fallu 4 années plus tard pour obtenir sa maîtrise.
      Une autre hypothèse n’est pas à exclure : il se pourrait que notre Premier Ministre fasse partie de ceux qui avaient eu l’occasion d’obtenir une de ces bourses extérieures dans l’ex-URSS la veille de son pré-bac, pour n’avoir jamais eu l’occasion de passer son baccalauréat.
      Et par quel(s) motif(s) l’EESL avait-il retenu sa candidature si c’était vraiment le cas ?
      Entièrement convaincu que le certificat délivré n’avait pas l’équivalence d’un diplôme, il rentre bredouille.
      Voilà un couteau mal aiguisé qui ne se retourne que contre son détenteur.
      J’ai ici un premier ministre qui ne sait même pas établir correctement un CV ; et côté bidon : il y en a vraiment puisqu’un diplôme est dans la logique des faits suivi d’une quelconque mention d’une part, ainsi que le nom de l’établissement où les examens se sont déroulés. Et les thèses : où est ce qu’il les avait inhumé.

    • 11 avril à 00:26 | Turping (#1235) répond à manga

      Manga,
      - Les bacheliers de 1983 ou 1984 devaient faire aussi une année de service national à l’époque .
      - Le service national était instauré en 1979 , puis supprimé quelques années plus tard .
      - Votre hypothèse semble plausible car l’octroi des bourses vers le pays de l’Est étaient à la mode . S’il avait suivi ses études en Europe ,les règles seraient beaucoup plus strictes .

    • 11 avril à 00:31 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire : était à la mode .

    • 11 avril à 02:09 | caro (#7940) répond à manga

      Camarade Manga, je ne vous fais avaler rien du tout, et n’y songe point à le faire, comme aux autres forumiste d’ailleurs.

      J’ai aussi quelques remarques sur le CV de Mahafaly, et je vous donne plus loin la source de l’info.

      Vos observations ne sont pas moins intéressantes. J’aimerais signaler au préalable que l’obtention de bourses pour la poursuite des études dans les pays de l’Est ne se faisait sans corruption de très haut niveau. Il fallait vraiment être « mahitahita » pour la décrocher. Est-ce le cas de l’intéressé, la question se pose.

      Effectivement, à l’époque, un bacc D vous conduit systématiquement à la Médecine, aux Sciences-Nat, ou à l’EESDEGS pour soit l’Economie, soit la Gestion, à moins que vous n’ayez été reçu à l’Agro, mais pas à l’EESL, comme vous le supposez . Mais ne nous étonnons pas, les bras long, au pays on connait !

      Ce qu’affirme le CV, c’est que l’intéressé aurait obtenu, un an après son bacc, en 1984 donc, un DUEP : quèsaco ! (Diplôme Universitaire d’Etude Philosophique ?). Mais c’était empoché à Ambatoroka, au grand séminaire chez les cathos et non à l’Université. Et il lui a fallu 5 ans, plus tard, pour avoir le titre de licencié en philosophie. On doit compter à nouveau 4 nouvelles années pour le voir gradé de la maîtrise. Ceci pourrait éventuellement s’expliquer par l’exercice conjoint d’une activité professionnelle dans la même période.

      La question qui me semble plutôt curieuse concerne l’ « attestation de Consultant en communication » obtenue à Paris en 1995. En effet, Aide et Action, une association qui ne m’est pas trop étrangère, une ONG, n’a pas d’habilitation à délivrer un quelconque titre. Or, l’intéressé a fait figurer dans la rubrique diplôme cette « attestation ». D’ailleurs, me semble-t-il, cette instance, si tant est qu’elle puisse l’être, n’a ni vocation ni prétention à former.

      http://www.orange.mg/actualite/olivier-mahafaly-solonandrasana-nouveau-premier-ministre

    • 11 avril à 02:41 | Cylab (#9448) répond à caro

      Étant salarié de l’ONG Aide et Action entre 1992 et 1996 le PM a du profiter d’un séjour au siège de l’ONG pour suivre une formation interne aboutissant par une attestation.

    • 11 avril à 08:34 | manga (#6995) répond à Turping

      C’est aussi une autre hypothèse dont je ne peux ignorer.
      Toutefois, j’aimerai encore attirer votre attention sur l’année 1983 où aucune lettre n’a été réservée à cet effet.
      Ramenant à conclure que si Bacc a été obtenu en cette date, le CV devrait faire mention par la suite d’une entrée au corps des SNHFAP confirmant deux stages (militaire, et éducation) ainsi que l’école secondaire où il avait été affecté pour une durée totale de 18 mois de service : NIET.
      Qui de ceux qui y sont passés oseraient ignorer ce volet qui finissait par un grade d’adjudant-chef, et ce, que pour servir et valoir ce que de droit(s) ?
      Et pourquoi le détenteur n’avait aucunement fait mention dans son palmarès ?
      Force est de constater que le contenu de ce CV sème des doutes éveillant systématiquement de la suspicion pour ceux ou celles qui le lisent .
      Turping, admettez-vous qu’une ancienne promotion d’un établissement renommé tel que l’ENAM et Ministre de l’Intérieur de fonction ose (ou fait) publier des âneries pareilles ?
      Entre le singe, l’arbre et l’homme, on n’a pas bougé d’un iota.

    • 11 avril à 10:08 | franc (#9485) répond à manga

      c’est ce que je voulais dire mais l’emmo m’a effacé ! merci.

    • 11 avril à 10:16 | manga (#6995) répond à caro

      Chère CARO,
      Merci de m’avoir répondu et recevez mes sincères excuses à propos de la couleuvre qui n’est autre qu’un pur et simple divertissement de ma part.
      Ceci étant, qui a empêché à son assistant ou du directeur de cabinet de reproduire le tableau sur le lien que vous avez diffusé ou c’est un manquement grave de l’éditorialiste dans l’exercice de ses fonctions.
      J’ai vécu ma jeunesse à Toliara, et mon métier m’avait permis de côtoyer bon nombre de hautes personnalités (privées que publiques).
      Je connais très bien l’Alliance Française qui était sur Amborogony avant d’élire domicile au front de mer, mais en aucun moment, j’ai eu l’occasion de rencontrer notre cher et adoré désigné :
      Il en avait peut-être donné des cours de rattrapage et non enseigné la philosophie.
      De même pour l’école Française de Betela qui s’arrête jusqu’en classe de troisième. Et ceux qui veulent continuer choisissent Fianarantsoa ou la capitale.
      Quant à AIDES&ACTIONS d’Ampasikibo, cette organisation s’occupe plutôt de construction de bâtiments à usage scolaires et non d’enseignements.
      Sur ce, je ne vois aucun lien entre ce que je viens de formuler et ses études.
      Mon principe est d’entendre et analyser de manière scrupuleuse ce qui m’a été offert sur plat.
      Dans quel lycée se sont déroulées les épreuves et de quelle mention lui avait-on attribué
      Un SNHFAP est un chemin que doit impérativement emprunter un nouveau bachelier en son temps. C’est un service à rendre à la nation ; donc : un HONNEUR.
      Et c’est ce qu’on ne devrait pas prendre à la légère quand il s’agit de formuler une demande d’embauche.
      Par contre, une attestation équivaut à un justificatif (merci de sa modestie) et dont je ne compte pas trop m’y élargir.
      Sincèrement désolé ma très chère Caro, chacun a sa façon d’interpréter les choses mais une discussion pareille me permet plutôt de m’obliger à me recentrer grâce aux opinions des autres.

    • 11 avril à 11:16 | franc (#9485) répond à manga

      sur cale oui ! d’un autre point de vue, elle avance microscopiquement la voiture sans moteur auparavant (bien qu’équiper des roues dont quelques une entament une grève ce lundi) et equipée d’un moteur gros cylindré en philosophie maintenant juste pour encourager les passagers avec des baragouins hypnotisant de pousser bien fort par derrière, de toujours payer les frais colossales, taxes et impôts divers sans profiter des places et les conforts à l’interieur mais pour assurer les retraites du conducteur, de sa dame, leurs descendants et entourages, les investissements à l’exterieur etc...

      lire : les roues aussi sont tellement gourmandes et corrompues qu’elles consomment chacune leur propre carburant. Toujours au frais des pauvres passagers qui parmi eux, beaucoup ont dejà abandonné pour passer de l’autre côté.

    • 11 avril à 11:32 | franc (#9485) répond à Bena

      Vive la francophonie !!? Bah ça alors ! « vous êtes un optimiste à toute épreuve pour avoir de tel
      espoir. ce n’est pas avec un âne que vous allez gagner un(e)
      course de vitesse contre de vrais chevaux. le monde est une
      concurrence »

    • 11 avril à 12:25 | Takebo Ramasy (#9258) répond à manga

      CV Mahafaly= un CV MahaPM. Où est le TIEN ? CV américain, CV européen, CV chinois, CV africain...NE PASSE PAS à HVM...

    • 11 avril à 12:34 | Takebo Ramasy (#9258) répond à caro

      Vous cherchez PM CV ou PM ACTIONS ? PM donnera BCP d’ ACTIONS jusqu’à 2023 ! Bye Bye !

    • 12 avril à 03:18 | caro (#7940) répond à Cylab

      Si c’est le cas, il n’aurait pas profité d’un séjour au siège, mais c’aurait été l’objet même du séjour. Et afficher être détenteur d’un titre en communication - l’attestation est bien mise dans la rubrique diplôme – après un séminaire ou des séances d’information en qualité de salarié (car pour un stage c’est encore autre chose), n’est pas simplement de la prétention mais plutôt de l’escroquerie ou de la fraude au diplôme.
      Un titre en communication est la sanction d’une véritable formation qui s’inscrit dans la durée, ce qui ne correspond pas au cas du récipiendaire au vu de son cursus.

  • 10 avril à 21:00 | Razaka (#7817)

    Hello,

    Je ne sais pas si tout cela va changer quelque chose pour le Peuple ?

    En tout cas il ne sera pas difficile de faire mieux.
    Mais j’espère de tout coeur qu’il y ait une amélioration.

    Je suis en accord avec Diego, sur l’organisation d’une élection pour une nouvelle A.N
    Et surtout, désigner des Ministres capables et qui savent prendre des décisions au bon moment.
    Mais ne fallait-il pas un projet / programme élaboré pour cela ?

    A mon avis c’est le moment ou jamais, si HERY veut laisser au moins quelque chose de positive surtout pour la Pauvreté.

    Attendons de voir.

    • 10 avril à 22:26 | Turping (#1235) répond à Razaka

      Razaka,
      On n’a pas fini encore la journée avec cette nouvelle nomination .Le fair play c’est de souhaiter toujours bon vent avec des voeux pieux .
      - Vu la nouvelle nomination d’un nouveau premier Ministre issu d’un même gouvernement qui a démontré ses incapacités avec les fraudes électorales ,il ne faut pas s’attendre à un nouveau changement radical . On ne parle pas ici d’une race ethnique pour cette nomination mais plutôt d’après les faits constatés .On ne fait pas du neuf avec du vieux ,un proverbe bien connu .On s’attendait à une ouverture issue d’une vraie compétence tout en sachant que le PRM n’a pas de majorité parlementaire .
      Conclusion : il n’y aura de changement dans l’attente de la prochaine présidentielle qui sera truquée .Bena l’a bien souligné plus haut,Olivier Mahafaly saura jouer le rôle.
      Bonne semaine !

    • 10 avril à 22:28 | Bena (#2721) répond à Razaka

      vous êtes un optimiste à toute épreuve pour avoir de tel espoir. ce n’est pas avec un âne que vous allez gagner un course de vitesse contre de vrais chevaux. le monde est une concurrence, mais hery n’en est pas conscient. quelles que soient les qualités des ministres, un mauvais capitaines entraînera l’équipe vers l’abîme, et le pays avec.

    • 11 avril à 08:25 | Razaka (#7817) répond à Bena

      Hello Bena

      Je ne voulais pas être intégralement dans le négatif. Rassurez-vous, je suis conscient de la réalité. La Confusion sur la démission du PM en est un exemple inimaginable pour le Pays.
      Une Governance avec l’absence de majorité à l’AN est gage d’un fonctionnement à l’hypocrisie.

      Retenez juste ma 1ère phrase si vous voulez. Il en est ainsi ... Malheureusement ...
      Bonne semaine

  • 10 avril à 21:05 | caro (#7940)

    Quels faits d’armes pour ce nouveau PM ?

    En matière d’expérience, on sait que cet ex-ministre de l’intérieur était le premier responsable, il y a un peu plus d’un an, de l’idée de diviser Antananarivo par un statut spécial en vue de faire gagner le HVM, avant les communales de juillet 2015, idée qui a été plusieurs fois mise en échec à l’Assemblée Nationale.

    Au niveau de sa formation, l’on peut constater qu’excepté le diplôme de l’Enam - une formation dont l’entrée est hautement décriée corrompue et fortement politisée -, l’intéressé n’est pas spécialement taillé ni pour les sciences administratives et les sciences politiques, ni pour les questions économiques.
    L’on aurait aimé avoir davantage de précision sur l’ « attestation de Consultant en communication à Paris » !

    Quant à ses activités dans l’administration, l’on espère que ses multiples expériences des postes administratifs lui soient favorables pour mener à bien cette nouvelle fonction qu’il va occuper. Il convient de noter néanmoins, qu’a part trois postes tenus entre deux et trois ans, la plupart des fonctions qu’il a occupées duraient moins d’un an, ce qui présume, non pas nécessairement une polyvalence mais plutôt un expédient dans un cadre palliatif.

    On verra le maçon au pied du mur.

    • 10 avril à 22:05 | manga (#6995) répond à caro

      Il avalera le mortier que sa truelle à l’insu du commun des mortels, et au pire des cas tombera de son propre échafaudage pour une RTT : la retraite est assurée.

    • 10 avril à 22:20 | caro (#7940) répond à manga

      De ce mortier dont vous prévoyez l’ingurgitation, il est impératif de s’enquérir sur le respect des proportions car c’est lui qui assurera la solidité de l’édifice.
      Quant à l’histoire de RTT, à juste titre, Elena s’en inquiète.

    • 10 avril à 23:27 | manga (#6995) répond à caro

      Le problème est que l’état ne pourrait se vanter de lui procurer le strict minimum de matériels appropriés pour attaquer la fondation à moins que ladite construction serait celui du genre flottant : Attachez vos ceintures, on traverse une zone de turbulence...

    • 11 avril à 00:09 | rayyol (#110) répond à caro

      Au royaume des c-ns les plus c-ns sont roi .Une recette manquée ne donnera jamais rien de bon C est gaspille trop tard un panier pourri reste pourri et pue de plus en plus 2 autres années de perdues

    • 11 avril à 00:18 | caro (#7940) répond à manga

      Si je vous comprends bien, camarade « Tsimahasosotra » part donc à la guerre sans fusil !
      Dans ces conditions, comme il est réduit à la figuration, il faut savoir qui tire donc la ficelle.
      « … on traverse une zone de turbulence... » —> Ca va tanguer !

    • 11 avril à 00:26 | caro (#7940) répond à rayyol

      Mais…,
      Je vous ai lu il y a quelques mois sur cette plateforme, que vous étiez épaté de la démarche pleine de tactique, dans le calme, du PR Rajaonarimampianina !!!

      Auriez-vous changé de fusil d’épaule ?

    • 11 avril à 02:15 | Cylab (#9448) répond à caro

      Jeu de chaises musicales à prévoir, orchestré par Oliver (Twist) dont l’anniversaire correspond à la fête de la musique !

    • 11 avril à 07:27 | rayyol (#110) répond à caro

      faut croire que trop de soleil m avait tapé dessus On a nos faiblesses vous savez Ou je voulait juste un changement Ou en avais je assez de broyer du négatif allez donc savoir Il n est pas pire.
      Juste incapable sauf que je ne puis voir qui est capable J avais alors qualifie le premier ministre de grosse soupe au lait C est bien ce qu’ il s est avère être .Diriger ce pays n est surement pas une sinécure .Une mère poule en perd ses poussins si bien que la fiction dépasse la réalité .Je ne crois pas que l homme soit anime de mauvaise volonté Je dirait dépasse par les évènements Je ne demande qu’ a croire Mais ses choix me laissent pantois Peut être sait t il mieux que nous .Ou il ne sait ou donner de la tète qui sait De toute façon c est lui qui dirige mais souvent l on se demande si il y a quelque un au gouvernail . Je ne suis qu un passager qui subi les effets de la tempête sans savoir ce qui se passe réellement dans la timonerie Si j avait la science infuse j en saurait beaucoup plus et vous ?

    • 11 avril à 07:33 | rayyol (#110) répond à Cylab

      Vous savez a force de bouger de la m-rde peut être en sortira t il quelque chose c est sans doute ce qu’ il se dit Mais je crois qu’ il est a court de moyen et tire ses dernières munitions Sa sent beaucoup le pétard mouille

    • 11 avril à 08:34 | Razaka (#7817) répond à caro

      Hello Caro,

      Bon retour Caro et surtout au plaisir d’échanger avec vous à nouveau ici.
      Mon Malagasy a beaucoup évolué depuis, c’est surtout l’accent qui est dur.
      Merci encore à ce sujet, car votre conseil, celui de Tsimahafotsy et Sendranandalo m’ont aidés.
      Je vous réponds ici (suis dans le Tramway).

      Bonne semaine

    • 11 avril à 10:39 | manga (#6995) répond à caro

      Merci de m’en avoir suggéré, et promis : je ne manquerai pas de faire un saut à l’état-civil dès que possible en vous désignant, et sous votre accord, comme témoin.
      Quant à la guerre, je tiens rappeler sans cesse qu’un PM nommé est l’équivalent d’un sans-portefeuille tant que la présidence n’abroge la création du ministère chargé des projets présidentiels.
      Une chose est sûre, un autre remaniement ne verra le jour avant la course à la magistrature ; sur ce, vous pouvez déjà essayer de prendre le mal en patience quant à tout ce qui va advenir.
      Le problème est comme si on nous incite moralement à ne plus prendre nos vacances d’où nous venons.

    • 11 avril à 10:45 | manga (#6995) répond à rayyol

      Un chien ne fait pas un chat comme un crétin ne fait pas un ange. Je ne fais que rigoler en lisant les commentaires de certains contributeurs qui se succèdent .
      Comme si j’ai sous les yeux les scripts de l’auteur de San-Antonio.

    • 12 avril à 03:25 | caro (#7940) répond à rayyol

      Personne n’a la science infuse. Voilà pourquoi, ça semble aller vite en besogne de donner le bon dieu sans confession.

    • 12 avril à 03:27 | caro (#7940) répond à Razaka

      Merci, contente d’avoir de vos nouvelles. Bon courage car je suis convaincue que vous n’avez pas du sang de navet.
      Cordialement

  • 10 avril à 21:11 | elena (#3066)

    exMinistre de l’Intérieur du gouvernement Ravelonarivo, Mahafaly,c’est le changement dans la continuité.
    Puisqu’il y a eu discordance entre le PRM et le PM, espérons qu’il y aura plus de cohérence ,cohérence toute relative car est-ce qu’il y en a eu une vraiment depuis 2 ans ?
    Cette fois, si ça ne marche toujours pas, Hery ne pourra pas continuer à nous faire croire qu’il n’y est pour rien.
    Et au niveau santé, ça va M.Mahafaly ?
    Fera-t-il un choix judicieux de ses ministres ? wait and see

    • 10 avril à 22:32 | Bena (#2721) répond à elena

      un moribond remplace un malade ; au niveau intellectuel, c’est à nous tous de juger.

    • 11 avril à 07:39 | rayyol (#110) répond à Bena

      et un incapable un autre incapable rien a espérer résultat le même Ce que Hery ne veut pas réaliser c est que ce pays est ingouvernable Donc ce qui s impose des élections et vite .Mais il sait que ses chances sont très incertaines Donc d ou sont choix il joue ses dernières cartes

  • 10 avril à 21:46 | manga (#6995)

    Bonjour DIEGO,
    Il est incontournable que :
    - Le choix du Premier ministre est une prérogative propre du Président de la République ; et qu’,
    - Aucune condition ne préside à ces différents choix
    Toutefois, le fonctionnement des institutions et la pratique démocratique obligent le Président de la République :
    - A choisir un Premier ministre qui a le soutien de la « majorité » parlementaire.
    Ce qui a, me semble-t-il, été respecté au vu des sms que le président de l’assemblée nationale a envoyé en urgence aux députés.
    - Qui sont ceux qui ont été présents durant cette réunion extraordinaire et combien sont-ils ?
    - Le quorum a-t-il été atteint ?
    - La mouvance de l’ancien président de la transition Andry Rajoelina (MAPAR) arrive en tête, suivie de près par les députés du parti de l’ancien président Marc Ravalomanana :
    - Et quant à ma connaissance, il me semble que Jean Max RAKOTOMAMONJY est issu du Leader Fanilo.
    SANS COMMENTAIRE...
    Je ne disconviens point du retournement de veste qui se fait, et comme l’accoutumée, au sein de cette institution ; mais dire que le président a reçu l’aval, et dans le sens propre du terme de ses membres, me laisse totalement perplexe.
    - Nous avons eu KOLO Roger en tant que praticien ; résultant à un titre honorifique : le « NIOVA FO »
    - Et succède notre Général d’Aviation naviguant en permanence à une altitude ascerndante, prétend par la suite transmettre à la météo que : « le Ciel est bleu ».

    Un philosophe fait son entrée à la tête du pouvoir dit exécutif, ayant comme rôle de :
    1- Diriger la force publique (police) ;
    2- Représenter l’État auprès des juridictions à travers le parquet (sauf dans les pays où celui-ci est indépendant) ;
    3- Diriger la force militaire ;
    4- Diriger l’administration (services publics) ;
    5- Diriger la diplomatie, négocie les traités ;
    6- Nommer les fonctionnaires ;
    7- Édicter des règlements. etc...
    L’influence étant énorme ne répond du tout pas aux attentes au vu du parcours de notre cher et nouveau premier ministre, chef du gouvernement.
    Je déclare ma version erronée à partir du moment où Hery compte pouvoir se débarrasser de certains des ministres dont tout un chacun connaissent l’implication sur des dossiers compromettant leur intégrité respective.
    Le lendemain nous le dira.

    • 11 avril à 07:46 | rayyol (#110) répond à manga

      Ce premier ministre ne fera pas plus que les autres ont accompli rien ne peut se faire a l heure actuelle a Madagascar .La raison du choix.
      Hery est un des seuls a savoir .Soit magouiller pour les prochaines élections qui viendront bien assez vite Car rien a faire en attendant Les pauvres vont rester pauvres Et les magouilleurs vont continuer allègrement a magouiller Tuer du temps voila tuer du temps

  • 10 avril à 22:24 | diego (#531)

    Bonjour franc,

    La philosophie ne permettrait pas de nourrir un peuple qui a faim !

    Je suis un homme terre à terre comme on dit :

    - Madagascar n’a plus un seul parti politique solide, idéologiquement fiable....

    On avance un chiffre qui fait froid dans le dos :

    - le pays a une centaine des partis politiques.

    Sur le papier, Madagascar est ingouvernable. Et la réalité est encore plus que vraie :

    - et pensez à ceci, c’était la CI et ses fonctionnaires et les étrangers qui ont mis en place des processus électoraux....

    ....et Madagascar, nous dit-on, est un pays souverain....c’est-ce que j’ai toujours pensé...espéré dois-je dire...j’ai douté, donc je suis, depuis 2002....après cinq années de Transition illégale, le doute n’est plus permis....maintenant, je doute fort, donc je suis toujours, mais dans l’autre sens :

    - que le pays retrouverait de sitôt sa souveraineté !!!

    La place de la philosophie est plutôt dans les débats télévisuels, ces débats sont faits pour éduquer le peuple :

    - un PM doit être éminemment, une femme ou un homme, capable de faire la synthèse ( opérations mentales consistant à associer des notions simples pour former un ensemble cohérent ) assez rapidement, doit avoir absolument beaucoup d’expérience dans le monde économique et connaitre et doit maitriser et capable de manier parfaitement bien tous les leviers économiques du pays !

    Les événements que le pays a connus aurait dû pousser le président, au pire, à opter pour quelqu’un qui avait connu 2002, 2009.....bref, un vieux briscard del la politique Malgache, pas nécessairement pour faire plaisir à Zafy, Ravalomanana, Ratsiraka, mais en tout cas, pour désamorcer cette suspicion et le manque de confiance qui pèse sur la classe politique du pays.

    N’oublions pas non plus que Mr R. Hery, n’a pas beaucoup d’expérience.

    Je n’aime pas les inconnus, les élections piège à C....en est ! J’aime récolter ce que j’ai semé, voilà pourquoi, je ne sème pas n’importe quoi :

    - c’est très philosophique, c’est dans l’air du temps !!

    J’adore la philosophie, on va bien rigoler dans les jours et mois à venir !!!

    • 12 avril à 17:59 | franc (#9485) répond à diego

      bonjour Diego !

      Je crois qu’on a choisi :
      1)un « philosophe » pour hypnotiser le peuple, enfin c’est sûr qu’il sait faire semblant de travailler quoi !
      2) Un malade d’estomac pour facilement l’éjecter à volonté.
      3)la liste est longue...

  • 10 avril à 22:59 | diego (#531)

    Bonjour manga,

    Comme j’ai dit, je suis un homme assez terre à terre. Je rêve rarement, ou si, souvent, mais sur beaucoup d’autres choses que :

    - l’État, la Constitution et les Institutions !

    Je peux délirer sur beaucoup des choses, mais certainement pas sur ces trois sujets. Un pays souverain doit avoir trois pouvoirs bien distincts :

    - un, un pouvoir Executif ;

    - deux, un pouvoir législatif ;

    - et enfin, trois, un pouvoir Judiciaire !

    Les avons-nous ?

    Mr R. Hery avait eu une chance de sortir le pays de cette crise institutionnelle qui dynamite la politique et l’économie du pays depuis quelques années, à travers sa légitimité, et des élections et de sa personne, auprès de la CI et des Institutions internationales. Il ne l’a pas fait :

    - il préférait prendre l’avion pour visiter l’État hébreu et à travers le monde, soi-disant pour chercher de l’argent et de l’aide, auprès des pays qui l’ont déjà reconnu et s’engageant aider le pays à travers cette reconnaissance, au lieu d’aller aux cheveux des enfants du Sud en train de mourir de KERÉ....et visiter les provinces par exemple, où les gens ne lui accordaient pas forcement leurs confiances et doutaient encore de sa légitimité.....cela se comprend, ce n’était pas le pays qui a organisé les élections...

    Je ne vois aucun processus de raisonnement, venant de ce président, partant de propositions certaines pour aboutir à d’autres propositions dans les intérêts du pays par exemple :

    - c’est malheureux !

    On voit ici, une 2e nomination de PM, on n’est donc plus dans le domaine d’un accident, d’un président qui n’a jamais eu de majorité, mais refuse des élections anticipées, refusant donc la perspective de cohabiter avec d’autres formations politiques à la tête du pays :

    - autrement dit, il n’a jamais eu conscience ou n’a jamais très bien compris l’état politique et économique véritable d’un pays qu’il s’apprêtait à diriger.

    Alors quand le régime parle de lutte contre la pauvreté ou de développement économique, cela donne envie de pleurer !

    Un nouveau PM, un nouveau gouvernement, bien, on attend les objectifs et les moyens, politiques et financiers pour y parvenir !!!

    • 11 avril à 00:35 | manga (#6995) répond à diego

      Je me range, et sans aucune réserve, de votre côté et avec tout ce que vous nous avez fait part de vos intentions que critiques proférés à l"encontre de l’incompétence abusive de notre cher président. J’essaie de m’informer sur les médias existants auxquels j’ai accès mais les doutes subsistent quand ils’agit de ce dernier.
      Honoré RAKOTOMANANA a livré sa version des faits quant au recrutement des membres de son cabinet : le retard est excusé. Quant à Hery, il n’a pas non seulement déchu son proche mais aussi obligé son premier-ministre à divulguer des informations erronées sur son CV.
      Entre une tortue condamnée à supporter sa carapace et un âne qui en fait à sa tête, le peu que je puisse dire est de prendre notre mal en patience jusqu’à la soi-disant arrivée.

  • 10 avril à 23:19 | Gildanovich (#9127)

    On dit qu’un philosophe est un homme sage, toutefois, je me demande si vous êtes vraiment un sage ! Je me demande car vous allez être mis à l’epreuve. Et il n’est pas une simple epreuve, 1000 fois plus dur qu’un Ministre, il est dur car vous allez gerer des fous alliés, les egoïstes, les avides de pouvoir, les conflits d’intérêt, les dictateurs, les malades mentales, etc. Et ces fous ne sont pas seulement fous, ils sont capables de vous destituer ou de vous evacuer à la Reunion ou à Paris au plus vite possible. Si j’etais PM, la première chose que j’aimerai savoir c’est « de quoi souffrent les anciens PM » ? Qu’en est-il du domaine economico-juridique ? Nul n’est au dessus de la loi, nullum crimen nulla poena sine lege, la pauvreté n’est pas une fatalité.
    Bref, en tant que philosophe, vous ne devez pas cesser de poser des questions car « il n’y a que l’ignorance est la source de votre malheur ». Que Zanahary vous bénisse !

  • 10 avril à 23:40 | Cacatoès (#7049)

    Falifaly, falifaly fa nahazo seza an !! Fa tandremo fa toa seza ezektabla izy io izany an !!
    Hoy Voltera zay :« Le meilleur gouvernement est celui où il y a le moins d’hommes inutiles. »

  • 11 avril à 05:44 | regisson (#7075)

    bj

    la qualité de la vie amoureuse des tables basses est particulierement interessante, plus que ces nominations de ces pieds nickeles

    Veloma, j’ ai des choses plus interessantes a faire, nettoyer les toilettes...

  • 11 avril à 06:12 | Dadabe (#9116)

    Bonjour à tous (sauf quelques uns et une, naturellement).
    La philosophie, au sens contemporain du terme, est une science humaine et, très souvent, elle s’enseigne dans des universités scientifiques et non littéraires. Voilà qui nous éloigne de la vision du « poète » égaré dans ses pensées fumeuses.
    La philosophie aussi (j’en sais quelque chose !) ne sert à rien mais forme des esprits. Voilà une petite nuance intéressante qui, d’ailleurs, échappe de moins en moins aux directeurs des ressources humaines du monde entier.
    Enfin, la philosophie (dans son extravagante diversité de sujets et de façons de les aborder) peut permettre à des têtes mieux faites que trop pleines d’éviter de succomber aux chants des sirènes qui ont pour petits noms Corruption, Lâcheté, Népotisme, Désir de Puissance, Crédulité, Croyance Sectaire, Matérialisme à outrance, Égoïsme, etc, etc...
    S’agissant du nouveau Premier ministre malgache, j’ignore tout de l’homme, de ses convictions, de sa formation réelle. Je n’en dirai donc rien.
    Une simple remarque : je connais un peu le « niveau » de l’enseignement de la philosophie à Madagascar (je m’y intéresse depuis plus de vingt ans au gré de conversations avec des professeurs et des étudiants). Aussi, je vous pris de m’excuser d’asséner un jugement un peu sévère à l’heure du petit déjeuner mais ceci s’impose : à Madagascar, la philosophie (très rébarbative pour un esprit malgache) est aux mains d’ânes bâtés qui confondent le travail « philosophique » avec les croyances les plus arriérées souvent enseignées par des religieux (ou d’obédience religieuse) parmi les plus réactionnaires de la planète (à l’opposé, les militants matérialistes de la pensée révolutionnaire, maoïste ou autre, ont fait leur temps et nul ne les regrette).
    Bref, je m’interroge sur ce CV qui ne dit rien. Apiculteur, tourneur sur métaux, informaticien, comptable (!), pompier, infirmier ou chirurgien, commerçant, en revanche, sont des métiers, de vrais métiers d’où émergent auprès des médiocres, les bons et même les très bons. Mais où sont-ils, ces « anti-politichiens » qui connaissent la vie réelle des Malgaches ? Pour ce qui est des aspects techniques des fonctions de Premier ministre, il y a des technocrates, des conseillers, des chargés de ceci et de cela qui sont là pour l’aider et l’informer.
    PS - Au fait, dans la « République » (Livre 5), Platon faisait l’éloge du « philosophe-roi »... Mais, lui, c’était un philosophe, un vrai...

    • 11 avril à 06:23 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Si, tout de même, j’en dirai quelque chose, de bref : le président Hery voulait un flic à sa botte, il l’a.

    • 11 avril à 12:14 | manga (#6995) répond à Dadabe

      Un flic dans sa botte ou un poulet dans son four, car il va se le régaler comme une fauve devant sa proie.
      Arrêtez vos ironies Dadabe, vous me coupez le peu de souffle que la nature me procure en cette période d’épidémie de grippe.

  • 11 avril à 08:21 | rayyol (#110)

    On cherche encore l homme miracle par lequel tout doit arriver Alors que l on a besoin d une équipe L homme seul est perdu d avance Et c est tout ce qu il y a dans le moment des aventuriers qui font cavalier seuls Et qui ont surtout leur intérêt propre en tête Nullement intéresse a sauver la planète Mais simplement leur peau et se gaver au râtelier .Que fait un misérable quand il atteint finalement la table du riche il se gave comme un porc C est ce qu’ ils sont tous des misérables parvenus tellement content d être parvenus . EX .Avec mes moyens actuels j hésiterais a faire de la politique pourquoi car cela demande trop de renoncement car je n en ai nul besoin Ma vie est très bien réussie sans cela Donc si je le fait c est par esprit de sacrifice pour le bien de mon prochain que j aime Dite moi il y en a combien dans cette position des politiciens a Madagascar

  • 11 avril à 08:39 | I MATORIANDRO (#6033)

    Io ary le efa nolazaiko ombieny ombieny !
    mandeha tsara ny hery vay manta ataon’le flou !

    Miala rakoloka (lany daty) de misolo voatavo (pasteky) de avy eo solo-nandra !

    tokony ho faly be aloha Isandra satria dia tena olona novolavolain’i domelina ty olona ty satria efa nanomboka ny taona 2009 izy no nitana ny andraikitra tao @ min atitany tao !

    na zany aza de efa hita sahady ny kitoatoa ho ataony mandritra ny fotoam-piasany !

  • 11 avril à 09:13 | Isambilo (#4541)

    Pour ce qui est des diplômes et CV, il faut être clair. C’est un détail. Jusqu’à preuve du contraire il n’y a pas de diplôme ou d’expériences requis pour être nommé à un poste politique.
    Rajaonarivelo n’est pas en mesure de protéger Rajaonarimampianina et son petit cercle contre les enquêtes judiciaires internationales portant sur les trafics en tout genre (Singapour, l’affaire des millions d’euro découvert par les douanes françaises, etc).
    Il est logique que Rajaonarimampianina cherche quelqu’un d’autre. Ce n’est pas pour rien qu’il s’est déplacé à La Réunion pour vérifier si Mahafaly pourrait lui servir rapidement.
    Seulement, il sait aussi que les bailleurs de fonds ne sont pas nés de la dernière pluie et les Français, en particulier, connaissent tout : le réseaux, les points faibles de tous nos dirigeants. Et ils ne se contenteront pas d’un changement de tête.
    Remplacer un malade par un convalescent n’est qu’une solution d’attente.
    En conclusion, nous sommes loin de sortir du tunnel.

    • 11 avril à 16:42 | rayyol (#110) répond à Isambilo

      c est ce que je dit tuer du temps en esperant Un miracle

  • 11 avril à 12:21 | Takebo Ramasy (#9258)

    HVM 2018 déjà RESERVé + GUICHET fermé. ESSAYER de voir 2023 si tu veux ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 81