Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 7 décembre 2016
Antananarivo | 23h05
 

Culturel

Valorisation de la culture et patrimoine malagasy

“Ny kolontsaina no maha Malagasy antsika”

mercredi 12 août 2015 | Razafy Soa
JPEG - 36.2 ko
Rintsa Rabemanantsoa, Directeur de la culture, spécialiste en patrimoine

L’ouverture officielle de l’exposition valorisant la culture et patrimoine malagasy organisée par le ministère de la Culture et de l’artisanat s’est tenu ce 11 aout à la Bibliothèque Nationale Anosy dans la salle RADO véhiculant le thème de “Ny kolontsaina no maha Malagasy antsika”. L’événement est accompagné par une autre exposition sur les traits de la culture malagasy dans la salle Gisèle Rabesahala sur le même site.}

Lors de l’évènement, le ministère de la Culture et de l’artisanat a sensibilisé sur l’importance de la solidarité citoyenne au niveau des « fokonolona » dans la promotion des valeurs et héritages de la culture malgache ceci afin d’accroître les sources de revenus pour la population. Cependant en cette ère de mondialisation où la technologie prend une grande place dans la vie de la société malgache, il est indispensable de maintenir l’équilibre pour la bonne gouvernance de la culture malagasy par rapport à l’entrée de celle de l’étranger. C’est dans cette vision que le ministère encourage le projet de “TAFO MIHAAVO” qui est un réseau communautaire œuvrant sur la gouvernance efficace et la gestion durable des ressources naturelles basées sur les valeurs du Fokonolona. Le Fokonolona est pour eux le garant du développement durable puisque la communauté de base constitue une force majeure dans l’approfondissement de la valeur « firaisankina » dans les activités économiques, sociales et culturelles spécifiant l’identité d’un groupe.

Le directeur du ministère de la Culture, Rabemanantsoa Rintsa, a appuyé que la racine qui alimente la culture de la population malgache est constituée par la langue parce que même en la présence des différents parlés régionaux, nous pouvons toujours communiquer. Le territoire est également à la base par le fait que c’est un bien commun à tous recouvrant le sens de terre nourricière, terre des ancêtres, terre d’habitation et d’inhumation. L’histoire est une source exploitable témoignant l’existence des rites et mœurs qui nécessitent d’entretenir par des visions prospectives.

Dans cette perspective, la conférence du 17 Aout à l’IKM ou Ivon-toeran’ny Kolontsaina Malagasy à Antsahavola soutiendra la culture comme étant le levier du développement.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 12 août 2015 à 10:55 | Paulo Il leone (#6618)

    La palme du charabia à ce monument de verbiage incompréhensible :

    « L’histoire est une source exploitable témoignant l’existence des rites et mœurs qui nécessitent d’entretenir par des visions prospectives. » (sic)

    à vos décrypteurs !

  • 12 août 2015 à 10:57 | koukoulampy (#6913)

    Excellente chose, nous avons mis de coté notre culture en effet. On copie tout du reste du monde alors que nous avons de belles choses qui nous sont propres.

    La première chose à changer c’est la Constitution, elle doit refléter notre culture et non celle de Reny Malala.

    Malagasy mahay raha !

    • 12 août 2015 à 11:59 | valoha (#7124) répond à koukoulampy

      Mahay raha vatany isika, ry namana ! Ary tsy misy toa ny mitahy ny an’ny tena, fa ny an’olo tsy homeny !
      Raha miverina miandalana mifototra @ ny fomba amam-panao, ny fahendrena netin-dRazana, ny kolon-tsaina misy hatr’izay ny Malagasy 22 Faritra - dia hatanjaka vetivety ity Nosy ity ! Tsy hisy intsony izany krizy, fahantrana, koly, tsy fandriam-pahalemana izany ! Ary ny Fokonolona ihany no hanova ho azy ny Lalampanorenana Malagasy hamaly ny tinadin’ny fiarahamonina ; hanitsy ny rafitra ho lamina sy rindran’ny fokontany no miakatra misy eto avy ; hamerina ny toe-tsaina maha-Malagasy antsika, na aiza toerana na aiza eto Gasikara !
      Io no tsy tantin’ny fratsay mafy raha tafavoakantsika malaky ! Io no antony izarany ny Malagasy, ampiadiany isika mba hifamono an-trano, asosony ny karana sy ny sinoa mba hanapotika ny soatoavina Malagasy(vakifasana, halatra, trafika mamoafady isan-karazany, vono-olona) ! Vidina sy tambazana fahefana, vola ny malagasy vitsy an’isa mba tsy hiverenan’ny fahendrena Malagasy itantanany ny fiarahamonina anjakan’ny rariny sy ny hitsiny !
      Tsy misy ady hevitra ny kolontsaina no maha Malagasy antsika - mazava ho azy, ary tokony ho adidy masina ho an’ny isam-batan’ny Malagasy ny famerenana izany malaky mifarimbona !!! Ary tsy maha-koukoulampy mihintsy izany fa vao mainka maha-tsaha vintana eo amin’ny fanarenana ny Firenena !!!

    • 14 août 2015 à 15:29 | koukoulampy (#6913) répond à valoha

      koukoulampy ny fahandrosona marina ny tenanay, maneo ny maha-malagasy :)

  • 12 août 2015 à 17:55 | Jipo (#4988)

    Valorisation de la kulture ???
    «  » du patrimoine ???
    Terre nourricière ???
    POUR QUI ???
    Tout ce qui peut rapporter est : soit pillé, soit vendu par cette aristocratie, qui se croit sortie des cuisses d ’ une pamosavy jupitérienne au détriment de ses 20 millions de compatriotes

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 208