Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 29 avril 2017
Antananarivo | 08h31
 

Société

Jirama

Ni eau ni électricité

mercredi 28 décembre 2016 | Yvan Andriamanga

La Jirama devrait sérieusement changer de nom et le surnom Jiramaty lui va très bien, s’insurgent les usagers. Maintenant ce n’est plus l’électricité qui fait défaut mais les deux à la fois, la Jirama ne fournit ni eau ni électricité. Certains quartiers comme Ambatobe sont privés d’eau pendant deux jours du 9 h du matin jusqu’à 18 h du soir ! Sans oublier le délestage habituel. Perturbation maximum au niveau des foyers comme au sein des sociétés, grandes, moyennes ou petites. Les ateliers divers comme les salons de coiffure se tournent les pouces. Les entreprises qui ont des commandes urgentes gardent leurs salariés la nuit, on sait jamais, l’électricité pourrait marcher la nuit. Mais avec des surplus de frais qui vont engloutir nos maigres bénéfices, se plaignent les sociétés. Mais il vaut mieux garder la clientèle.

Apparemment, personne n’a suivi à la lettre la directive du Premier ministre sur la fin du délestage car celui-ci a tout simplement empiré. Le chef du Gouvernement, pendant ce temps, passe des vacances à Sainte Marie.

Le chef de l’État, de son côté, ne dit plus rien. Il n’a réussi à enrayer le délestage ni en trois mois ni en trois ans. Il n’a même pas trouvé de remplaçant à feu Rodolphe Ramanantsoa, ministre de l’Énergie qui est décédé depuis 5 mois. La Jirama explique, pour la énième fois, qu’il s’agit d’un manque de carburant pour faire tourner les machines et personne n’a de solution.

Comme le chef du Gouvernement n’a de cesse de le répéter, seuls 15% de la population bénéficient du service de la Jirama.

73 commentaires

Vos commentaires

  • 28 décembre 2016 à 09:19 | diego (#531)

    Bonjour,

    Plus de Angovo, plus d’eau, on le sait depuis longtemps !!!!

    Il faut investir dans l’énergie et pour obtenir de l’eau potable. Cela ne viendra pas tout seul, voyons !

    Et justement, quels sont les projets et comment trouver les moyens et auprès de quels pays ?

    • 28 décembre 2016 à 09:52 | Stomato (#3476) répond à diego

      Pourquoi, au nom de quels principes, voulez vous toujours que ce soient des étrangers, pays, structures ou particuliers qui fassent le travail que VOUS devez faire ?

      Depuis 50 ans l’étranger a tant fait pour VOUS, et que vous n’avez même pas pris la peine d’entretenir quand ce n’était pas le plaisir de détruire !

      Vous voulez de l’électricité ? Il est facile de s’en passer et de s’éclairer aux bougies ou au pétrole lourd dont Madagascar devient producteur... sic !
      Vous voulez de l’eau ? Creusez des puits, interdisez la lessive, la toilette, les tinettes dans un rayon de 50 mètres autour des puits ! Fabriquez des filtres pour assainir l’eau des rivières et des ruisseaux.
      En somme, faites ce que les *alauds de colons frantay faisaient faire à vos grands-parents et que vos parents ont oublié !

      2017 sera-t-elle l’année du réveil des malagasy ?

    • 28 décembre 2016 à 09:55 | manga (#6995) répond à diego

      Bonjour Diego,
      A comparer avec les beaux discours de la haute sphère, il n’est plus à démontrer à quel point on est gouverné par des salo.
      Comme une manne qui tombe directement du ciel, on nous réalise une autoroute de 5 Kms qui ne serait opérationnelle que dans un an ; avec l’appui d’une haïtienne qui ne présage que le ciel bleu pour les 22 millions d’âme qui ne cessent de s’engouffrer dans la plus pire des abîmes depuis un moment.
      A cela s’ajoute un compromis lors la conférence de bailleurs d’un « don », non remboursable de 10 Milliards sur une des plus simples conditions que nos gouvernants sachent comment les dépenser.
      Et voilà, après avoir faire ingurgiter de l’eau dont les canaux se croisent avec ceux des fosses septiques (Itaosy), nos responsables préfèrent priver les usagers du strict minimum de confort sur des redevances qui ont été dûment payées et à prix exorbitants.
      On continue encore de boire de l’eau où l’hypochlorite que l’hydroxyde a un taux défiant le lavage de combinaison des éboueurs.
      Hier, on les accuse d’avoir détourné les installations électriques ; aujourd’hui c’est EL NINO qui est à l’origine de tous les maux.
      Voici un régime qui prétend briguer un second mandat sur des faits qui ne tiennent qu’avec une simple mèche de cheveu.
      Que la paix soit avec le président et ses cliques de m.rde en enfer. Qu’ils aillent tous crever ; et le plus tôt sera le mieux.

    • 28 décembre 2016 à 16:46 | Paulo Il leone (#6618) répond à diego

      Chronique de la misère ordinaire en république bananière lémurienne !

      Nihil novo sub sole malagensis !

      Bon courage pour un hypothétique réveil en 2017 !

      C’est supercool de croire au père Noël mais ... pas de bol, il est déjà passé !

    • 2 janvier à 08:49 | Abukéom (#9671) répond à diego

      Comment voulez-vous que la Jirama puisse investir, faire de la maintenance, acheter du carburant pour ses centrales si les factures ne sont pas payées en temps et en heure...?
      Dans la famille où je vis à Tamatave, ils ont plusieurs mois d’arrièrés et le courant continue d’arriver.
      Et il n’y a aucun favoritisme à ma connaissance... Si vous multipliez ces retards par le nombre d’abonnés, ce sont des sommes énormes qui restent impayées ou payées en retard.
      Normalement, dans une société bien gérée, la coupure intervient au bout du 2ème mois impayé avec une surtaxe pour la coupure et une autre pour le rétablissement. Mais sans doute, le responsable financier doit être ailleurs qu’à son poste ou bien prendre son travail à la légère.
      On parlait de compétence et de patriotisme, non ?

  • 28 décembre 2016 à 10:17 | betoko (#413)

    Selon les investigations effectuées par le journal Free News de la semaine dernière l’achat du gaz oil pour le Jirama ne s’est pas fait dans les règles Aucun appel d’offre Ce sont deux distributeur qui ont obtenu le marché et ils imposent leur tarif pour tant l’entreprise Shell leur avait proposé un meilleur offre qui pourrait économiser 19 millions d’euros soit 28 millions de livres de gaz oil par an
    J’avais suggéré sur les ondes des radios libres que personne ne s’acquitte de sa facture tant que ne ne sommes pas satisfaits du service de la Jirama et de s’adresser à la caisse de dépôt et de consignation la quelle mettrait en dépôt la somme que vous devriez payer à cette Jirama

    • 28 décembre 2016 à 11:17 | Isandra (#7070) répond à betoko

      C’est simple Betoko, parce que Shelle n’a pas refusé de payer le 10% en liquide SVP,...dans les boites noires,...

    • 28 décembre 2016 à 11:17 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Shell a refusé de payer le 10%,...

  • 28 décembre 2016 à 10:38 | dirk_cab (#6503)

    Bonjour,

    Faut -il vraiment espérer de la « lumière » de ce régime de singes ?

    Rien qu’à voir la tête de ce PM, on pressent que l’âne est encore plus intelligent .

    Ce gouvernement d’ imbéciles est sans solution, et même dans cent ans Madagascar sera toujours au même point, voire pire...

    Dans d’autres endroits, quand on est incapable, on dégage ! Pas à Madagascar...

    Ridicule et dramatique !

    • 28 décembre 2016 à 20:30 | RAMBO (#7290) répond à dirk_cab

      Aza manambany olona fa tsy ampahafiriny ianao. Raha mba ianao izao no antoina hoe Dir-Cab ny lalimanga ( tia cabinet WC) dia ho tezitra mafy ianao. Izay rehetra mpanompa sy mpanambany olona eto dia ratés/complexés daholo.

  • 28 décembre 2016 à 10:52 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    La Jirama est certes coupable mais pas responsable en tant que société d’état sauf pour ceux qui veulent abattre leurs chiens en l’accusant de rage. Il en est de même pour ceux qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez concernant cette société et la politique économique incohérente pratiquée par le présent régime.

  • 28 décembre 2016 à 11:01 | Eloim (#8244)

    C’est le CALVAIRE total à Dagoland sous la tutelle du pouvoir de bandes d’incapable. Que faire ? Pleure mon pays, Pleure !

  • 28 décembre 2016 à 11:08 | Isandra (#7070)

    « Certains quartiers comme Ambatobe sont privés d’eau pendant deux jours du 9 h du matin jusqu’à 18 h du soir ! Sans oublier le délestage habituel. »

    Coup politique ou juste une pure coïncidence,...??? Car un certain Andry est arrivé avec famille unie dans ce quartier pour passer les fêtes de fin d’année,...

    « Comme le chef du Gouvernement n’a de cesse de le répéter, seuls 15% de la population bénéficient du service de la Jirama. »

    Vous savez comment faire maintenant le 15%, ne votez plus pour ce gouvernement qui ignorez complètement leur promesse une fois au pouvoir,...

    • 28 décembre 2016 à 11:24 | Eloim (#8244) répond à Isandra

      Il faut lui poser la question si SERVIR le peuple malgache nécessite cette pseudo-exclusion en terme de quantification ? Est-ce que ces 15% de malgaches, abonnés de la jirama ne méritent pas d’être traités comme des bons citoyens dits CONTRIBUABLES, donc l’Etat en est REDEVABLE ?
      Jugez-le s’il est un BON Administrateur ou non (allusion à un ex- de l’ENAM) !

    • 28 décembre 2016 à 11:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Aloim,

      Non seulement le 15% en fait,...qu’ils négligent, mais, surtout le 85% qui ne pourront jamais espérer avoir la lumière avant la fin de son mandat,...et les insécurités qui vont avec,...

  • 28 décembre 2016 à 11:44 | Stomato (#3476)

  • 28 décembre 2016 à 11:50 | dirk_cab (#6503)

    « Seulement 15 % ’ dit -il cet »abruti" qui fait office de PM ? J’adore !

    Ok, mais que fait-il pour que ce chiffre puisse augmenter ?

    Puisque nous sommes dans les chiffres , que le « singe descendant » dit maîtriser correctement, pourra t’il nous dire :

    - Combien de 4X4 (en pourcentage) à Madagascar ?
    - Combien de malgaches pourront festoyer comme lui au Réveillon ?
    - A combien s’élève la dette de Madagascar ?
    - A combien est le pourcentage de pauvres à Madagascar ?
    Etc...

    Evidemment avec un président qui joue à « saute mouton » à tout instant , on peut jouer au « demeuré » à longueur du temps...

    Après cela , tout va bien au pays...

  • 28 décembre 2016 à 12:08 | Isandra (#7070)

    J’espère que Hery s’excusera de cet incident lors de son discours de la fin d’année 2016,...

    De toutes façons, depuis que Hery arrive au pouvoir,...les Malagasy ne souhaitent d’année en année que l’année passe vite, du fait que leur souffrances sont de pire en pire,...ils pensent qu’une nouvelle année serait porteuse de nouveau espoir,...Mais, mais, à chaque fois, après le discours d’Iavoloha pour le nouvel an,...ça devient vite un désespoir, parce qu’ils se sentent oubliés,...leur problème ne sont pas dans les priorités de leur dirigeants,...

  • 28 décembre 2016 à 12:09 | alterego (#9814)

    Ni eau ni électricité, mais en cherchant bien sur la photo il y a le sabre et le goupillon, on ne peut pas tout avoir

  • 28 décembre 2016 à 12:35 | Turping (#1235)

    Jirama devenu jiramaty ?
    Airmad devenu airmaty même si la situation n’a jamais été bonne ?
    - Nous sommes toujours dans l’analyse heuristique de la situation que sur les voies objectives de la situation. Les gouvernants restent impuissants face à cette situation calamiteuse dans laquelle le pays est confronté depuis un certain temps.
    - Comment voulez-vous que le pays avance réellement sur tous les plans ?

  • 28 décembre 2016 à 12:43 | atavisme premium (#9437)

    Cette classe dirigeante sans idées de développement et passant son temps dans les lieux de cultes en brassant un obscurantisme hors d’age ne peut être à la hauteur de sa tache face aux défis du monde moderne .
    Nous comprenons ainsi pourquoi ,malgré les manques criants de coordination et d’organisation de l’état Gasy ,les organisations internationales chargées de distribués les fameux 10 milliards,demandent des plans de développement et prévision chiffrées.
    Comme si l’état ne savait pas ce qu’il manque à Madagascar pour fonctionner normalement
    En tous les cas si c’est la réalité ,il est temps pour le citoyen lambda de se demander ce qu’il fait dans cette galère.
    Malheureusement et je vous l’annonce ,comme les esprits de ces corrompus ne sont pas du tout dans une logique constructive ,ces monceaux d’argent ne serviront en fait qu’a enrichir les plus riches et c’est tout.
    Ceux qui lisent ces lignes ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas et cela n’empêchera rien dans tous les cas de figure car la passivité est le plus grand mal qui a atteint se pays .
    Qu’ils sont heureux les quelques milliers qui vont faire fortune avec l’argent du peuple .
    Bien organisé pour la curée et se gardant ,au moins quelques temps, de guéguerre fratricides ils sont déjà dans le partage du gâteau sur le dos du peuple .
    Votre classe dirigeante est prédatrice ne l’oubliez pas !

    • 28 décembre 2016 à 13:11 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      « Votre classe dirigeante est prédatrice ne l’oubliez pas ! »

      Des questions me taraudent :
      - Est ce que vos dirigeants ne savent pas qu’ils les sont,...?
      - Pourquoi ferment ils les yeux, en continuant d’accorder de l’argent à ces prédateurs...?
      - Seraient-ils complices...?
      - Y aurait il leurs intérêts..?

    • 28 décembre 2016 à 13:28 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Isandra ,
      je vous ai déjà expliqué cent fois que l’attitude du cépamafotisme est suicidaire pour ce pays .
      Je crois en fait que vous êtes partie prenante dans le drame malagasy et que les intérêts d’une minorité gavée jusqu’aux oreilles ,vous importent plus que le développement de ce pays !
      Nos cerveaux ne doivent pas fonctionner de façon identique, car a part cette hypothèse d’appartenir aux cercles dirigeants ,rien et je dis bien rien n’explique vos partis pris et vos postures débiles !
      Si c’est le cas ,dites le ,et pour une fois ,commepour tous vos amis d’en haut,faites preuve de franchise !

    • 28 décembre 2016 à 14:03 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      Atavisme premium,...

      Je ne passe pas la faute à qui que ce soit,...je sais que nos dirigeants sont irrecupérables,...

      Toutefois, Atavisme,...comment se fait il que vos dirigeants et ceux des autres pays continuent d’accorder des aides et des financements à ces prédateurs...,en quelque sorte, ils savent pertinemment dès le départ ces fonds n’arriveront pas à 100% à leur destinations prévues...?

      Soit, ils sont complices, soit, ils sont hypnotisés(????),...

    • 28 décembre 2016 à 14:34 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Vous persistez ,
      Les institutions internationales sont faites pour la terre entière et ne tiennent pas compte des spécificité de chacun des pays .
      Celles qui prêtent de l’argent sont aux cœurs des problèmes de chacun des pays mais ne sont pas là pour les régler .
      La conception de l’autodétermination des peuples est la cause de ce non interventionnisme et c’est au peuple de chacun des pays de régler ces propres affaires .
      Soit dit en passant vous êtes les premiers a crier comme des vierges effarouchées lorsque l’un ou l’autre s’occupent un peu trop de vos affaires .
      Pour être un peu plus direct,vous avez voulu l’indépendance ,assumez là !

    • 28 décembre 2016 à 18:54 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      Atavisme premium,...

      « Les institutions internationales sont faites pour la terre entière et ne tiennent pas compte des spécificité de chacun des pays . »

      Justement, c’est ça la première cause d’échec de leur intervention, elles mettent tous les pays dans le même panier, n’adaptent pas leur aides et financement aux besoins réels de chaque pays,...

      « Celles qui prêtent de l’argent sont aux cœurs des problèmes de chacun des pays mais ne sont pas là pour les régler . »

      Dans ce cas là, elles sont inutiles, parce qu’à mon avis, nous emprunter de l’argent afin que nous puissions résoudre nos problèmes,...si leur prêts ne font qu’empirer nos problème, non merci,...Il me semble, c’est le cas, maintenant, dans la mesure où l’argent n’arrive toujours pas au moment opportun,...

      "La conception de l’autodétermination des peuples est la cause de ce non interventionnisme et c’est au peuple de chacun des pays de régler ces propres affaires .
      Soit dit en passant vous êtes les premiers a crier comme des vierges effarouchées lorsque l’un ou l’autre s’occupent un peu trop de vos affaires .
      Pour être un peu plus direct,vous avez voulu l’indépendance ,assumez là !"

      En fait, la CI applique la demi-mesure. Quand elle constate que le retournement de la situation pourrait menacer leur intérêts, elle intervient subtilement sans hésitation dans les affaires intérieures d’un pays,...mais, quand le contraire qui se présente, elle fait sourde oreille, quelque soit la gravité de la situation, elle la laisse se pourrir,...

      Le peuple Malagasy voulait prendre les choses en main en 2013 pour mettre à la tête de l’Etat un candidat de leur coeur, mais c’est la CI qui s’en est opposé,...On nous a imposé de choisir des candidats de seconds plans qui n’a même pas inspiré l’enthousiasme de la population,...La méfiance s’installe, d’où toutes ces contestations contre les décisions du régime,...

      De ce fait, on peut imputer à la CI l’échec de ce régime,...peut être, pour se racheter, elle fait en sorte que ce régime bénéficie ces financements,...quels que soit leur plans de développement,...

  • 28 décembre 2016 à 12:47 | Mihaino (#1437)

    « Le surnom JIRAMATY lui va très bien , s’insurgent les usagers » , 1ère phrase d’Yvan A.
    Les explications de ces coupures fréquentes et durables , fournies par un responsable hier soir à la TV, ne sont pas du tout convaincantes avec ses raisons économiques, techniques .....
    Certes , le temps a changé , les conditions climatiques perturbent la vie sur la terre entière mais pourquoi les autres s’en sortent et ne vivent plus dans l’obscurité , boivent de l’eau , le premier produit naturel le plus important pour survivre et nous , dans notre grande et belle île , nous retournons vraiment en arrière et nous restons dans un long tunnel obscur dont l’issue reste incertaine !

    La nationalisation de l’EEM ( Eau , Electricité de Madagascar) et de la SEM( Société d’electricité de Madagascar) n’était pas une décision politique anodine mais les différents hauts Responsables nommés , parachutés , voies de garage pour certains copains, pour diriger la JIRAMA n’ont pas été à la hauteur pour gérer cette grande Société d’état ! Les Directeurs successifs étaient incapables de prévoir , de réorganiser ,de rénover, de développer l’entreprise et n’ont pas su anticiper les changements par manque de compétence et de technicité ! Pourtant , nous avons un grand réservoir d’hommes- ressources qui seraient à même de redresser cette grande Société commerciale qui est rapide pour couper votre électricité dès le moindre retard de paiement et qui tarde à vous rétablir le courant dès le moindre délestage ! La situation empire maintenant car la Jirama prive les citadins de l’eau ??!! Où irons-nous à cette allure ??!! Arrêtons de demander des aides ici ou ailleurs mais remettons-nous en cause chers Gouvernants ! Mieux vaut démissionner si vous vous sentez incompétents car tôt ou tard , le Peuple va se révolter et vous allez regretter d’avoir menti à vos électeurs ! Soyez à la pointe de la nouvelle et bonne gouvernance en suivant les cours du Management de l’Innovation et ne restez pas immobiles et sourds car vous allez être dépassés par les évènements de vitesse grand V ! Juste un conseil d’un compatriote qui aime son PAYS !

    • 28 décembre 2016 à 13:20 | Turping (#1235) répond à Mihaino

      Mihaino bjr,
      - Comment peut-on se projeter vers les énergies renouvelables alors que le minimum on ne l’assure pas. Alors que quémander de l’argent devient une rhétorique. Alors que le vrai programme gouvernental n’existe pas.L’absence de transparence nous laisse dans le doute quant à l’utilisation du financement octroyé par le FMI qui ne servira que pour payer des emplois fictifs, les fonctionnaires sans comptabiliser les détournements.
      - Alors que paradoxalement ces institutions ne sont pas des associations caritatives ni l’ONG pour tirer le maximum de taux d’intérêt ?
      - Nos voisins, les mauriciens sont déjà entrés dans l’ère du 21ème alors que nous avons logiquement tout ce qu’il faut (l’air,le soleil, l’eau,...) sans pouvoir les exploiter convenablement. La rigueur et de volonté réelle ne sont pas encore au rendez-vous concernant le collectif. On se pavane avec les 4x4, etc....uniquement pour ses intérêts personnels !

  • 28 décembre 2016 à 12:47 | Queen (#9815)

    Déjà que la frustration s’est installée depuis que le délestage a fait rage, lire des pseudo-statistiques du genre « seulement 15% de la population bénéficient des services de la Jirama » te met dans un état second qui ne souffre plus des « oui, mais c’est à cause du changement climatique », « oui, mais il n’y a pas suffisamment de pluie pour augmenter le flux d’Andekaleka », « oui, mais il n’y a pas assez de subventions pour payer le carburant », et j’en passe. Je n’ai plus envie de comprendre à quel point cette institution est dans la mouise parce que ça ne communique pas, ça n’informe pas ses usagers en cas d’incidents techniques et ça te prend de haut lorsque tu as la malchance d’appeler le service technique pour comprendre ce qui se passe (oui, parce qu’il existe encore des imbéciles comme nous qui voulons comprendre pourquoi la Jirama se trouvent dans l’incapacité de fournir de l’énergie et surtout leur planning de délestage, pour que nous puissions nous organiser en conséquence).

    Et voilà que la seule personne qui est assez idiote pour communiquer sur les problèmes d’énergie a été celle qui est, à mon avis de frustrée en mal de plateforme pour déverser son saoul, la moins habilitée, techniquement, à émettre un opinion sur le sujet. Et ça promet des monts et merveilles sur la fin du délestage, qui a repris pas moins de 12h après son fervent discours inutile. Et ces gens, crédules, dans les rues, qui s’extasient : « c’est le Premier Ministre lui-même qui l’a promis. Il l’a promis. Nous n’avons plus à nous en faire ». Et toi, tu ne sais plus s’il fallait en rire ou en pleurer. Ces gens qui pensaient enfin ouvrir leurs cybercafés ou leurs salons de coiffures et qui finalement vont se mettre à contacter le frère du cousin d’une tante qui pourrait leur donner un autre filon pour effectuer un semblant de commerce de marchandises facilement vendables, histoire de boucler l’année.

    15% de la population, mais il la sort d’où ce chiffre ? Des dernières études de l’INSTAT, en mal de financement, dont le dernier recensement, y compris les dernières données démographiques mises à jour datent de 2008 ? Il devrait faire comme tout le monde qui a eu le privilège de fréquenter longtemps les bancs des écoles : citer ses sources. Juste pour voir... histoire d’évacuer cette frustration qui me rend hargneuse et belliqueuse.

    • 28 décembre 2016 à 13:31 | Turping (#1235) répond à Queen

      Rectif : le FMI et BM, les bailleurs,... ne sont pas des associations caritatives. L’ONG c’est autre chose, ça dépend laquelle ?

    • 28 décembre 2016 à 13:47 | Jipo (#4988) répond à Queen

      Bonjour .
      Ce chiffre est l’ évidence, meme dans le noir, c’est 15.% de la population qui affame les 85% de leurs compatriotes, ce n’ est ni un secret moins encore un scoop, c ’est la dure réalité, le lien posté hier / Rambo invitant les Andafy à rentrer au Pays en est un parfait exemple.

    • 28 décembre 2016 à 14:09 | Turping (#1235) répond à Queen

      Queen
      « Vos propos : s’il n’y a pas assez de pluie pour augmenter le flux d’Andekaleka.... »
      - On dit toujours : Dans la logique « gouverner c’est prévoir ».
      - Sans cautionner les gouvernants actuels, les problèmes énergétiques devraient être une préoccupation des gouvernants successifs depuis 3 décennies au moins afin de trouver d’autres voies alternatives comme le nucléaire pour produire de l’électricité dans les pays développés. Certes, tout projet demande des moyens de financement et de subvention car c’est coûteux.Donc,les financements doivent être bien ciblés scrupuleusement quant à leurs utilisations s’il en existent.
      - D’abord, il faut se poser la question si la volonté réelle des dirigeants successifs est au rendez-vous en commençant par combattre la corruption.
      - A titre informatif, beaucoup d’endroits hormis Andekaleka peuvent alimenter en eau, par exemple le fleuve « betsiboka » dont des km cubes d’eau sont déversés quotidiennement à la mer sans être utilisés.Le pléonasme !
      - Vous le savez, les énergies fossiles qui font tourner les turbines de Jirama (fioul, gaz oil) dans 40 ans deviennent rares car il y a et aura plus de demande que d’offres,.... Les brésiliens l’ont compris avec l’utilisation des énergies propres, l’ethanol,.... les biocarburants à partir des Cannes à sucre.
      Conclusion :Je réitère, il manque réellement de volonté collective été de vraies ambitions pour aller vers l’avant alors que le pays a des potentialités énormes (les ressources minières, humaines,....) les pillages, alors que paradoxalement, le pays s’endette sempiternellement en s’engouffrant dans les ténèbres jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien

    • 28 décembre 2016 à 14:14 | Turping (#1235) répond à Queen

      Volonté collective et d’ambitions....

  • 28 décembre 2016 à 13:36 | Jipo (#4988)

    @ Vatomena,
    Suite à notre conversation, voilà un peu plus explicite & argumenté , je vous invite également à consulter les liens & commentaires .
    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/le-jeu-dangereux-des-banques-177986
    Posterai d’ autre lien / le sujet, quand je les retrouverai, mais nous en sommes bien là, et vous avoue : suivre ça comme le lait / le feu ...
    Le problème est que ces sujets sont le plus souvent dissimulés, quand ils ne sont pas effacés ou interdits, Jovanovic est interdit sur quasiment tous les réseaux à l’ exception d’ un ...
    Oui ce qu’ avait suggéré E Cantona à chaque mougeon ( Mouton/pigeon) de retirer leur argent de leurs comptes, (que l’ on a vite calmé), les banquent jouent avec l’ argent de leurs clients au delà de ce que les déposants ont déposé sur leurs comptes, le problème est que l’ effet levier n’ est plus controlé et dépasse plus de 10 fois ce qu’ ils ont en compte !
    Les banques sont des prestataires de services (qui dépendent des banques centrales : FED/BCE) qui gagnent leur revenus en spéculant avec votre argent, par l’ intermédiaire des traders (payés au pourcentage) en misant sur des produits toxiques, donc qui peuvent rapporter plus mais également perdre plus, également en prêtant à des états insolvables ou à risques, pour ne pas dire mortels ...
    Les Etats sont pris en otages car sans les banques le Pays s’ écroule, et est donc forcé de faire payer les contribuables pour renflouer leurs caisses, à présent les Etats leur ont donné le « droit » de se servir sur vos comptes en cas de ... (ce qui permet au gouvernement français d’ emprunter à taux préférentiel, puisque son patrimoine « pour ne pas dire le peule » est en caution, voir otage ! )
    Ce qui s’ est passé à Chypre a été un coup d’ essai, que l’ on généralise actuellement.
    La Monte paschi, la Deutsche bank sont en faillites, mais chut fô pas l’ dire !
    Merkel qui a refusé officiellement de mettre la main à la poche, va devoir revoir sa déclaration , vous pouvez en être assuré !
    Seule L’ Islande a mis un terme à leurs agissements : qui relève de banditisme en bandes organisées, et atteinte et mise en péril des Etats.
    Oui la situation est grave ! mais il ne faut pas effaroucher les moutons, il n’ y aurait plus rien à tondre ...
    N’ étant pas un pro, j’ ai essayé avec mes menus moyens de traduire, voir interpreter ce qui se passe et que l’ on nous dissimule : avec de plus en plus de difficulté .
    Que voulez vous si l’ argent ne fait pas le bonheur, il ne l’ empêche en rien, bien que s’ il n’ a pas de prix , il a un cout 😰 .
    Voilà : pour en revenir au sujet, qui nous « éclaire »un peu +, merci la zirama 🌒
    A quand l’ honoris causa sans mérite, en dépenses, se penchera sur les comptes de cette société qu’ il prétend contrôler, à moins qu’ il confonde : contrôle et racket ?
    Il contrôlait Air Mad aussi ...

    • 28 décembre 2016 à 14:11 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      QUESTIONS/REPONSES SUR LA DETTE, LA CRISE ET L ‘ECONOMIE

      Question crise 2012

      L’économie est une chose beaucoup trop sérieuse pour la confier uniquement à des économistes, c’est aussi idiot que de confier la finance aux banquiers ; il est donc temps de comprendre que cela est l’affaire de tous.

      Ces questions/réponses sur la dette, la crise et l’économie, vont vous permettre de vous rendre compte que tout n’est pas aussi compliqué qu’on veux nous le faire croire. Prêt ! C’est parti :

      1) L’argent, notre monnaie, est basée :

      A) Sur l’or

      B) Sur le pétrole

      C) Sur la confiance

      D) Sur la gentillesse des riches

      La bonne réponse est C, bravo, vous ne saviez pas ? Allez, on continue.

      2) Lorsqu’une banque fait un prêt, d’où vient l’argent qu’elle prête ?

      A) Des dépôts des particuliers

      B) De la main invisible du marché

      C) Elle va creuser pour chercher de l’or

      D) Elle crée l’argent du prêt de toute pièce

      La bonne réponse est D, les banques créent l’argent, en changeant le chiffre sur votre compte, les banques décident pour qui elle crée de l’argent, l’argent n’étant que de la confiance, elles ont le droit de vendre un bien commun : la création de la monnaie. L’État, lui, n’a plus le droit de créer de l’argent !!!!!

      3) Si l’état empruntait l’argent à 0 %, comme il pouvait le faire avant 1971, si il n’avait pas privatisé la création de monnaie, la dette actuelle serait de ?

      A) De moitié moins

      B) La même

      C) Pire, le double

      D) Nulle

      La bonne réponse est D. Vous avez perdu ? Et oui, la dette serait nulle, les intérêts font des petits comme on dit, la nuit sans faire de bruit, l’argent travaille en dormant….

      4) Une action en bourse change de propriétaire tous les ?

      A) ans

      B) mois

      C) 20 secondes

      D) jours

      La bonne réponse est C. Vous avez perdu ? Magnifique, une action change de propriétaire toutes les vingt secondes, la bourse à la Michael Douglas dans Wall Streets c’est fini, il n’y a plus que des ordinateurs avec des programmes automatiques qui spéculent à la vitesse de la lumière…..

      5) La finance, il y a 30 ans, prenait 5 % de tous les bénéfices, maintenant c’est

      A) 50 %

      B) 10 %

      C) 0 %

      D) 75 %

      La bonne réponse est A. Dans un proche avenir se sera la D !

      6) Même si vous n’avez pas de dettes vous payez des intérêts qui sont inclus dans le prix des marchandises. Ce Système des intérêts permet un transfert d’argent :

      A) Pour les fainéants d’assistés qui adorent leur situation !

      B) Cela profite à tous ceux qui épargnent

      C) Cela transfert 300 millions € chaque jour des 80 % de la population la moins riche aux 10 % les plus riches

      D) Cela profite à l’Etat.

      La bonne réponse est C. En effet, si les intérêts profitent à celui qui épargne, cela lui coûte aussi. En effet il rembourse des intérêts qui sont inclus dans les produits qu’il achète ainsi votre facture d’eau c’est 23 % d’intérêts, au final, le système est profitable pour les 10 % les plus riches, neutre pour les 10 % juste un peu moins riches. Ce système transfert 80 milliards par an des 80 % les plus pauvres au 10 % les plus riches.

      7) La crise est la faute aux assistés, mais qu’est-ce qu’un assisté ?

      A) Une personne touchant 400 €/mois ou un chômeur.

      B) Un étranger licencié de son emploi.

      C) Une personne ayant besoin d’une cuisinière, d’un jardinier, d’une nounou, de femme de ménage pour tenir son foyer, une A… de direction.

      D) Une multinationale qui fait beaucoup d’argent grâce aux largesses de l’état, par exemple en vendant ses avions de chasse que personne ne veut très cher…

      La bonne réponse est C. La question avait un piège car on aurait pu dire aussi D mais c’est C, car cette personne a besoin d’assistant pour diriger son entreprise, une assistante pour sa vie privée. Pour le D il ne faut pas parler d’assistance, on parlera plutôt de corruption ou de pression, une multinationale investit dans des médias déficitaires pour faire pression sur le gouvernement. Je rappelle que c’était interdit en 1945 mais de nos jours…

      8) Les 1% les plus riches en France qui possèdent 14 % du patrimoine (35% aux USA) ils payent ?

      A) Beaucoup trop d’impôts

      B) Autant d’impôts que le reste de la société

      C) L’état leur prend tout

      D) Ils payent moins que le reste de la société

      La bonne est D. Vous avez perdu ? Encore une fois magnifique, 35 % contre 50 % pour les autres, les impôts baissent pour eux depuis 30 ans.

      9) La différence entre la bourse et un casino est :

      A) La bourse est quelque chose de rationnel et de sérieux.

      B) A la bourse on gagne à tous les coups !

      C) Au casino, les gens jouent avec leur argent.

      D) C’est la même chose !!!

      La bonne réponse est C. A la bourse vous pouvez spéculer sur des actions que vous n’avez pas avec de l’argent que vous n’avez pas, à la hausse comme à la baisse. Vous pouvez comme Goldman Sachs vendre un produit financier à vos clients et spéculer sur son écroulement et empocher lors de son écroulement…..au casino impossible de parier sur la ruine d’un joueur ….
      (A suivre)

    • 28 décembre 2016 à 14:17 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Merci encore une fois ,Jipo__Les peuples vivent donc une spoliation de chaque jour sans le savoir .On détourne l’attention.On préfère s’interroger s’il y a bien une fracture entre Marine Lepen et sa nièce Marion.Je me souviens vaguement d’une banque française qui avait été renfloué à milliards par Sarkozy. Ce pret exorbitant avait été remboursé en un temps éclair.Personne ne s’est interrogé comment un tel exploit financier avait été possible .Cela laisse beaucoup à penser sur l’avidité des banques. Et que dire des banques françaises qui refusent des prets à un parti politique français comme le FN . Cela sent l’accointance avec le parti au gouvernement . Naifs ont été ceux qui ont cru à une lutte du parti du peuple (le PS ) contre « le mur de l’argent »" !
      L’ancienne banque d’état avait elle les memes pratiques ?

  • 28 décembre 2016 à 14:11 | RAMBO (#7290)

    Les Andafy sont vraiment à plaindre...Ils gobent tout ce que Yvan raconte ici.
    Selon notre reportage sur IBC News plusieurs quartiers ont connu une nette amélioration à propos de délestage depuis l’intervention du PM.
    Le PM a le droit le plus stricte de passer ses vacances où est le mal ?

    • 28 décembre 2016 à 14:12 | Jipo (#4988) répond à RAMBO

      @ Vatomena & + si : suite & fin

      10) L’état emprunte pour rembourser des dettes depuis 50 ans. Un exemple, une somme de 10 000 € prêtée à 3 % pendant 50 ans nécessite un remboursement de 43 893 €, soit multiplié par 4.4. Si au lieu d’emprunter à 3 % on emprunte à 12 % la somme à rembourser sera de :

      A) 71 066€ soit un facteur 7

      B) 1 845 646€ soit un facteur 184.

      C) 2 890 019€ soit un facteur 289.

      D) 70 000 € soit un facteur 7.

      La bonne réponse est C. Nous sommes dans un système d’intérêts composés, vous savez l’argent qui se multiplie sans faire de bruit la nuit, La réponse A, c’était pour un intérêt composé de 3%, la réponse B pour un intérêt composé de 11 %. Notez que pour un petit 1%, de 11 à 12 vous devez rembourser 1 million de plus. Ceci explique pourquoi un état qui doit emprunter à fort taux d’intérêt finit inévitablement par faire faillite, il ne peut pas rembourser sa dette (mais on peut avant le dépouiller). Cela s’appelle le côté exponentiel des intérêts composés.

      11) Pourrait-on inventer un autre système financier, remettre la création monétaire à l’état, supprimer la spéculation, interdire les paradis fiscaux, mettre un système de monnaie fondante (intérêts négatifs), des monnaies complémentaires locales, sortir du cadre, virer la clique au pouvoir (élus, journalistes, banquiers) tout cela est

      A) Impossible

      B) C’est du communisme, de la faillite

      C) Interdit par ceux qui profitent du système

      D) Je ne me suis jamais posé la question, ni renseigné sur l’économie et la monnaie

      La bonne réponse est C et D ? Si vous ne faites rien, dites adieu à votre vie, mais aussi à votre climat, vos enfants vivront dans un enfer !!!! Si vos connaissances en économie sont nulles, c’est que vous écoutez trop les médias qui répètent la voie de leur maître. Alors bienvenue dans le tiers monde, un monde plus simple : la carte bleue fera office de carte vitale, de carte scolaire, casier judiciaire et de carte d’électeur

      Emmanuel Potherat

    • 28 décembre 2016 à 14:38 | dirk_cab (#6503) répond à RAMBO

      Rambo, je ne sais pas si ce sont les andafy ( comme vous dites, qui sont aussi des gasy quoique vous pensez , et encore si vous êtes capable de réflexion intelligente) qui sont à plaindre , ou vous ?

      Je me suis posé la question de savoir si vous faites l’âne, ou si vous êtes vraiment de la descendance de ces singes qui gouvernent Madagascar : peut-être les deux à la fois...

      En tous cas sortez un peu de votre zoo, et essayez de voir la réalité de ce pays : Madagascar est à la dérive, il n’y a que vous et vos congénères qui ne le voient pas, terrible !

      Votre congénère devrait descendre de son « arbre » et s’occuper de la tâche à laquelle un gouvernement « normal » devrait s’atteler.

      Qu’il ait droit à des vacances, certes , oui, mais qu’il se prélasse dans l’opulence pendant que le peuple est plongé dans les ténèbres, je vous dis NON !

      Evidemment , idiot comme vous êtes , vous n’arriverez jamais à comprendre ce qu’est la souffrance de ce peuple malgache, parce que vous ignorez ce qu’est être malgache, quand vous essayez d’opposer les gasy entre eux, avec votre histoire inventée d’andafy.

      On est gasy , un point c’est tout, qu’on soit à Madagascar ou ailleurs ...

      Mais en tous cas, être privé d’électricité et d’eau est inadmissible à l’époque actuelle, quand on sait que vous et vos congénères profitent des richesses volées au peuple !

    • 28 décembre 2016 à 14:41 | Jipo (#4988) répond à RAMBO

      @ stalone !
      Inutile d’ aller vous faire pardonner chez les complices religieux polymorphes qui gangrènent et parasitent, comme les dirigeants que vous supportez : ce Pays !
      Vous dansez / les cadavres, vous faites fi des 90% de miséreux qui survivent dans ce Pays de cocagne, et vous avez encore l’ outrecuidance de claironner que tout va mieux, que l’ on danse , que l’ on boit que l’ on s’ amuse, et que l’ on peut partir en vacance ou l’ on veut !!!
      Mais quand vous ne savez pas ce que vous allez manger ce soir , quand le Pays que vous prétendez administrer est dans une me-de plus que noire, que les clignotants sont tous au menabe : on ne part pas en vacance cher môssieur, on travaille , on s’ acharne à redresser la situation , quand le bateau coule, on ne danse pas , on ne se réfugie pas dans le déni, on ne pratique pas la politique de l’ autruche, à moins d’ être un irresponsable, voir un trisomique !
      En ce cas votre place est à l’ asile, voir en prison mais pas dans un gouvernement !
      Voilà les agissements de toute cette bande d’ irresponsables à laquelle vous vous associez, identifiez, , comme disait le très regretté Da Fily, il y a des popotins vierges de coups de lattes qui se perdent, pour rester courtois ...
      Les 10 à 15% que vous êtes ne représenteront jamais les 90% du Peuple Malagasy, sauf à en incarner les defections .
      Honte à vous, et si vous pratiquez les lieux de cultes, sachez que tout se paye, et le passage à la caisse merite de vous être des plus pénible, on ne vous plaindra pas, car vous le cherchez avec vos 4 membres , pour ne pas dire vous êtes déjà à 4 pattes ...

    • 28 décembre 2016 à 15:17 | Mihaino (#1437) répond à RAMBO

      Qui ment(ent) dans toutes les infos véhiculées par les médias hier RAMBO ???
      TVPlus , dans son journal en malagasy a bien diffusé les explications du DGA de la JIRAMA : Revisionnez SVP les arguments de Hery Bruno Nomenjanahary , ce haut responsable de la JIRAMA :
      Tout les téléspectateurs nationaux et nos compatriotes vivant à l’étranger ont retenu les 3 raisons de ces coupures d’électricité : TECHNIQUE, ECONOMIQUE , METEO ! Personne n’est dupe pour gober de tels arguments ! Le niveau d’étiage a dépassé la limite des centrales hydroélectriques par ex. à Mandraka , continue le DGA ! Pourquoi ne pas avoir anticipé , rénové, réorganisé cette Société d’état depuis belle lurette ???!! Qui plus est , la fourniture d’eau est coupée également !
      Infos ou intox , peu importe Rambo , mais toutes les grandes villes de Madagascar , ont connu le délestage ! Soyons objectifs et honnêtes intellectuellement car mieux vaut ne pas défendre l’indéfendable ! Le culte de la personnalité n’est plus efficace en 2016 ! Soutenir un vrai projet est mieux que soutenir une personne ! Place aux jeunes compétents , c’est mon meilleur voeu pour notre Pays en 2017 !

    • 28 décembre 2016 à 15:53 | betoko (#413) répond à RAMBO

      Oh la la limbecile de Rambo IBC News une référence pour lui Tout le monde connaît à sui appartient cette station de télévision ,à un très proche de Hery Dogan C’est la voix de son maître. Nombreux qui s’expriment ici n’habitent pas à Andafy mais à Madagascar

    • 28 décembre 2016 à 20:22 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      Chacun peut croire à qui il veut la preuve...
      https://www.youtube.com/watch?v=gPWiMrl4mDc

  • 28 décembre 2016 à 14:29 | TSIKOZA (#7624)

    Arahaba fa vita ny « sommet de la cacophonie » e !
    Mahafinaritra ny mahita ny fiantraikan’izany eo amin’ny fiainantsika malagasy de izao e !
    Politika tsy matotra ihany no mbola nentina nanampiana trotraka ny fahavoazana naterakin’ny
    fanonganam-panjakana tamin’ny 2009 ;
    Arahaba tratrin’ny fetin’ny krisimasy sy kirizimafy !
    Ho avy koa ny faran-taona : arahabaina daholo e !
    Tsy be resaka aho androany fa izao ilay fiovana nandrasantsika e ! Samy taraiky eto avy
    afa tsy ireo mpitondra. MISY FARANY RAHA JIABY.

  • 28 décembre 2016 à 14:37 | vatomena (#8391)

    Jipo —Faut il avoir des actions bancaires dans son portefeuille ?
    La totalité de l’impot sur le revenu suffisant à peine à payer les intérets de la dette française ,qu"arriverait il si le prochain gouvernement français refusait de payer ?
    Le gouvernement bolchevik ayant refusé de rembourser les emprunts faits par le Tsar ,quels ont été les mesures de rétorsion de la France ?

    • 28 décembre 2016 à 15:03 | Jipo (#4988) répond à vatomena

      Oui sarko a vendu beaucoup d’ or pour renflouer la banque, en faillite BNP je crois qui a pris une amende record pour avoir dealé avec L’ Iran que les ricains avaient inscrit / liste rouge sous embargo. Non il ne faut absolument pas mettre votre argent sur des assurances vie, pas + que des actions adossée / l’ € ou pas, c ’est du pipo !
      Investissez dans l’ or, seule valeur mondialement négociable & facilement transportable ( en petites coupures😑)
      Si MLP est la bête noire des banquiers, c ’est qu’ elle veut revenir à avant 81 quand Giscard a abandonné le monopole de frapper monnaie / la banque de France et offert aux banquiers , qui depuis s’ enrichissent en créant de la dette. (en nous endettant)
      Raison pour laquelle elle s’ est adressée aux Russes, c ’est pas + compliqué que ça, bien sur qu’ elle a demandé aux banques Françaises, elles ont toutes refusée, tu m’ étonnes ... ( le nationalisme c ’est aussi ça ...)
      Une petite anecdote mieux qu’ un Gd discours 😜 .

      Joseph et Louis sont tous deux agriculteurs. Tout le village sait que Louis est socialiste.

      Un jour, ils se croisent dans les champs et engagent ensemble une petite conversation sur la météo, les cultures et les bêtes….

      Tout à coup, Joseph dit à Louis :

      - J’peux tposer une question ? T’es socialiste, mais qu’est-ça peut ben vouloir dire être socialiste ?

      - Je vais t’expliquer ça en vitesse répond Louis. Les socialistes sont pour une redistribution équitable.

      - Redistribution équitable, qu’est-ce que tu me racontes là ? demande alors Joseph.

      - Eh bien, je vais te donner un exemple, répond Louis. Tu possèdes deux ânes, je le sais. Moi, je n’en ai pas. Le socialisme suggère que tu me donnes un de tes deux ânes. Ainsi, nous en aurons un chacun. Cà c’est de la redistribution et ce serait donc mieux pour tout le monde. Qu’en penses-tu ?... Rejoins-nous.

      - Eh bien, en voilà une théorie ! dit Joseph, il faut que j’y réfléchisse.

      Sur ce, il retourne à la maison pour prendre son repas de midi. A table, il dit alors à sa femme :

      - Germaine, j’ai parlé ce matin avec Louis. J’pense que j’vais aussi devenir socialiste

      - Socialiste ? demande Germaine, qu’est ce que c’est ?

      - Ben, c’est quand on a deux ânes et que Louis n’en a point. Si j’ lui en donne un, eh bin, on en a un chacun.

      C’est ça la redistribution équitable et c’est bon pour tout le monde, répond Joseph.

      - Bouh, c’est ben compliqué tout ça, lui répond Germaine, j’ vais y réfléchir.

      Après quelques minutes, Germaine reprend :

      - Dis, Joseph, notre Louis…, il a ben 2 vaches. Et nous, on n’en a point. Si on lui donne un âne, y peut bien nous donner une vache. Qu’est-ce t’en penses… ?

      - Nom de Dieu, c’est bin vrai ça !... lui répond Joseph. Et il s’en retourne voir Louis.

      - Dis, Louis, j’ai discuté avec Germaine. On veut ben devenir socialiste, mais elle dit qu’t’as deux vaches.

      Si on t’ donne un de nos ânes, tu nous donnerais bien une de tes vaches ?

      Louis le regarde quelque peu surpris et lui répond :

      - Joseph, ou bien je n’ai pas bien expliqué, ou bien tu ne m’as pas bien compris, mais le socialisme ça ne marche qu’avec les ânes !!!...

  • 28 décembre 2016 à 15:20 | Jipo (#4988)

    Les anciennes banques d ’ Etat avaient le pouvoir de frapper monnaie et le mettaient à disposition de l’ ETAT c ’est à dire nous : sans intérêt !
    La supercherie est là et MLP veut revenir à cette souveraineté que nous n’ avons plus, c ’est marqué dans n’ importe quelle constitution qui a été détournée et subtilisée par les banquiers de Bruxelles, eux meme chapeautés / Goldman Sax, le groupe Bilderberg , Rothschild & Rockefeller parmi les principaux, dissimulés / les loges maçonniques .
    Les principaux dirigeants bancaires européens, sont issus de Goldman Sax, ( dragui junker entre autres ) idem aux USA !
    Quant à Macron ou Baroso vous en déduirez ce que vous voulez ...
    Saviez vous que le siège de la banque de France est à la City ( Londres ) Pays dont l’ économie ne se porte pas si mal depuis qu’ elle a quitté le CE ne trouvez-vous pas ?
    Le nationalisme : consommer Frantsay, c ’est aussi ça, elle est pas belle la vie ?

    • 28 décembre 2016 à 15:45 | Razaka (#7817) répond à Jipo

      Hi Jipo,

      Je me régale à vous lire Jipo.
      C’est génial, car c’est bien la suite de tout ce qu’on s’es dit ici à chaque fois.
      L’avenir le dira mais en tout cas, j’ai voté le Brexit ...
      Très bonne continuation Jipo.
      Tous mes voeux les pus sincères aussi. ( malgré tout)

      Bonne journée

    • 28 décembre 2016 à 15:46 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Des banques comme on les 💔...
      http://www.youtube.com/watch?v=D-V4Qb_IJlo
      J’ aime ma banque, car ma banque c’ est moi ...

  • 28 décembre 2016 à 15:56 | Jipo (#4988)

    @ Razaka, bien bijectif, voir réciproque 🎄.

  • 28 décembre 2016 à 17:01 | diego (#531)

    Bonjour Stomato,

    Je ne sais pas de quelle nationalité vous êtes pour prétendre que votre pays à vous, qui, j’assume, n’a pas des problèmes d’électricité et de l’eau si je me fie à vos dire, n’avait visiblement pas besoin des financements étrangers pour avoir l’indépendance énergétique et assurant à sa population de l’eau potable, mécaniquement maîtrisant la gestion des égouts et les ordures ?

    Quel est ce pays qui n’avait pas besoin des financements, autrement dit, de s’endetter, pour assurant son indépendance énergétique ? Il y a 200 pays dans le monde, lequel ?

    Il n’y a pas un pays riche, puissant, qui n’est pas endetté aujourd’hui et la majorité de ces pays sont même endettés à plus de 50% des richesses qu’ils produisent par ans !

    Je parle assez bien les langages économiques, Stomato, alors expliquez-moi, simplement ou avec des vocabulaires économiques que vous trouvez les plus compliqués au monde :

    - comment les pays pauvres vont pouvoir sortir de la pauvreté reccurente et sortir de l’instabilité politique dont ils sont victimes s’ils ne peuvent pas s’endetter, ou priver des financements ou n’ont tout simplement pas accès aux plusieurs financements disponibles au sein des Institutions Internationales ?

    Je suis content que vous me parlez, mais il faut bien réfléchir avant d’interpeller les gens. Ce que vous dites, à mon humble avis, n’a aucun sens. Et en plus, ce n’est absolument pas à moi en fait que vous devez adresser ce genre de message.

    Je me permets de vous rappeler que la pauvreté et l’instabilité politique en Afrique et Madagascar ont deux origines :

    - la colonisation ;

    - et l’incompétence, l’irresponsabilité et l’égoïsme des élites, des politiciens et des élus nationaux !

    Ce qui veut dire qu’il aurait au moins deux solutions aussi pour en sortir :

    - retrouver une stabilité politique, c’est à dire, une stabilité Institutionnelle, un État et des Institutions forts ;

    - et retrouver une croissance économique, ou en créer, à travers plusiers secteurs, autrement dit, s’endetter massivement.

    Là, on peut amorcer la conversation.....

    • 28 décembre 2016 à 18:47 | Jipo (#4988) répond à diego

      Tant que vous n’ aurez pas compris qu’ on ne prête plus aux voleurs, vous aurez fait un pas : en avant ...
      mais le premier à faire n’ est pas de hurler à tue tete à qui voudra l’ entendre prêtes moi du vola vazaha, mais bien de dégager les voleurs qui sont au pouvoir, ( en gros la majorité de l’ aristocratie et c ’est ça que vous vous refusez de faire !) ce n’ est pas qu’ ils sont particulièrement incompétents, c ’est que ce sont des voleurs, avec tout ce que cela induit, sans morale, sans éthique, sans respect, sans humanisme, sans humilité, sans compassion, (liste non exhaustive de l’ euphémisme) ce sont des voleurs !.
      Avant d’ hurler urbi orbi : fô s’ endetter, ce que vous faites depuis 50 ans, commencez par nettoyer la racaille qui vous dirige, ensuite vous pourrez parler d’ économie ( entre autre ) bien que vous ayez un spécialiste honoris causa, (émérite svp) en la discipline , qui + est a eu la chance de pavaner au canada, quant à la mise en pratique des théories qu’ il a à l’ évidence+ que : négligées, azafady devant le résultat : il y en a qui demande encore ...
      Redescendez là ou vous « volez » il n’ y a plus d’ oxygène, et en tant qu’ instructeur vous n’ êtes pas sans savoir que sans , le cerveau « décroche » faute de dérailler.
      Vous vous obstinez à vouloir mette la charrue avant le zébu, alors que depuis 50 ans vous avez sous les yeux la preuve que ça ne marche pas !
      Un peu la démarche des subprimes aux USA ... ils l’ ont fait une fois : pas 2 , vous c ’est depuis 50 ans !
      En applicant ce que vous préconisez, vous maintenez la population & le Pays dans la situation dans la quelle il est : la me-de !

  • 28 décembre 2016 à 19:03 | diego (#531)

    Bonjour manga,

    Commençons par des choses positives !

    Il y a des choses qui fonctionnent bien à Madagascar malgré une crise institutionnelle et économique récurrente.

    Un :

    - Madagascar c’est aussi six provinces, leurs 18 FOKO, et leurs centres Universitaires, qui ont formé et donné au pays des fonctionnaires, ingénieurs, médecins, enseignants et des têtes bien faites dans le pays.

    Deux :

    - Madagascar c’est aussi 22 millions d’âmes, qui, jusqu’ici, ne se sont pas encore laissées entrainer et ont su éviter le piège de la guerre civile. Et toutes tentatives qui auraient plongé le pays dans la guerre tribale ont été échouées.

    Trois :

    - Madagascar c’est aussi les routes et la mer qui relient toutes les provinces, toutes les localités

    Quatre :

    - C’est ce pays pauvre qui s’assoie sur des milliards des richesses, et pas uniquement en matière première, qui constituent l’envie et la convoitise des pays voisins et lointains.

    Et enfin, cinq :

    - Madagascar, bien sûr, c’est aussi ce pays qui est en lutte permanente contre l’instabilité politique, l’instabilité institutionnelle, un pays dans lequel, l État pauvre pauvre, où les politiciens sont corrompus, mais aussi et surtout des Institutions corrompues.

    Maintenant, il faut s’interroger sur les principes fondamentaux que nous tenons habituellement pour certains et comme des acquis pour mieux comprendre et cerner les origines de nos problèmes. Il faut surtout prendre le temps d’observer et de comprendre les choses qui continuent à bien fonctionner à Madagascar malgré les crises politiques à répétition que la classe politique et les politiciens imposent au pays depuis l’indépendance.

    Faisons une petite visite à la philosophie. Platon avait été l’élève de Socrate, Aristote fut l’élève de Platon, et lui-même devint le précepteur d’Alexandre le Grand......Aristote est le philosophe avec lequel je suis bien à l’aise. Il inaugura une philosophie qui part de l’observation et de l’expérience plutôt que de la pensée abstraite. Et il a dit par exemple que « Les hommes ont une seule manière d’être bons, mais beaucoup d’être mauvais ».

    Je pense justement que, c’est parce que des grands dirigeants, responsables et intelligents ont arrivé à cette conclusion un jour, qu’il faut un État, des Institutions, des lois, non seulement pour pour préserver la liberté de chacun et le bien-être d’un peuple, mais aussi et surtout pour développer le pays.

    Maintenant, revenons à la réalité, qui est assez difficile à admettre et à vivre pour tout le monde. Il n’y aura pas un développement du pays si les dirigeants et l’ensemble de la classe politique et différents responsables dans le pays n’arrivent pas à une seule et unique conclusion :

    - rendre le pays gouvernable !

    Et tout ce que cela impose, aussi bien politiquement, qu’économiquement. Autrement dit, il y a des prix politiques et économiques à payer, et pour le pays, mais surtout pour les politiciens et les élites au pouvoir !

    • 28 décembre 2016 à 20:18 | zanadralambo (#7305) répond à diego

      Aie, aie, aie...Diégo dans ses œuvres ! Un siècle que le visionnaire qu’il est nous donne des cours de politique : la révolution socialiste a été ce qu’on a eu de meilleur, sic...Il s’est lancé, depuis peu, dans l’économie : il faut s’endetter massivement, re-sic...(Jipo, en bon copain, essaie pourtant de le ramener sur terre en lui rappelant qu’on ne prête pas aux voleurs, rien à faire). Des leçons de droit constitutionnel, ça ne fait pas peur à Diégo : il faut remettre à leur place les grandes Institutions de sa 2 ème république chérie que Ravalomanana a souillées...bigre. Les cours de pilotage, apparemment, ça ne marche pas tant que ça pour que Diégo cherche à se diversifier...Le must : voilà-t-il pas que ce cher Diégo s’essaie à la philosophie. Platon, rien que ça !!! Remarquez, tant qu’à faire, il ne va pas choisir le plus nul. Sacré Diégo. Toujours le mot pour rire...

  • 28 décembre 2016 à 19:31 | Stomato (#3476)

    @ Diego

    >>Je me permets de vous rappeler que la pauvreté et l’instabilité politique en Afrique et Madagascar ont deux origines :
    - la colonisation ;
    - et l’incompétence, l’irresponsabilité et l’égoïsme des élites, des politiciens et des élus nationaux !<<

    La colonisation n’"est plus depuis plus de 56 ans. On connait tous dans quelles circonstances Madagascar a pu en profiter. C’est donc assez stupide de faire remonter le désastre actuel à la colonisation.
    L’autre point est effectivement une responsabilité entièrement malagasy. Ce sont des malagasy qui ont semé la fiente, c’est aux malagasy de nettoyer leurs écuries d’Augias.

    >>Ce qui veut dire qu’il aurait au moins deux solutions aussi pour en sortir :
    - retrouver une stabilité politique, c’est à dire, une stabilité Institutionnelle, un État et des Institutions forts ;
    - et retrouver une croissance économique, ou en créer, à travers plusiers secteurs, autrement dit, s’endetter massivement.<<

    Puisque vous énoncez deux moyens de sortir le pays de l’ornière, qu’attendez vous pour commencer à les mettre en oeuvre ?
    Pour cela aussi vous attendez l’intervention des étrangers ?
    Jusqu’à quand devront ils, les étrangers, changer régulièrement vos couches ?

    Ah, l’endettement massif des pays ! La France (l’étalon objectif des malagasy) est très endettée c’est bien connu. Mais le bas de laine des français est nettement supérieur à la dette du pays. Il n’est donc pas difficile d’imaginer que les banques n’hésitent pas à prêter de l’argent sachant que la France est solvable. Et elle est même capable d’emprunter pour prêter à Madagascar !
    C’est pas beau ça ?
    Par contre cela aussi a une fin, à force d’insulter le pays et ses habitants la lassitude atteint des sommets. Car demander ses subsides pour des dépenses somptuaires ou inutile (du point de vue du préteur) devient enchosant !

    • 28 décembre 2016 à 20:45 | vatomena (#8391) répond à Stomato

      Stomato@
      Quand on prend pour première cause de la misère indigne d’aujourd’ui le prétexte de la Colonisation ,on fait fausse route pour la suite.Nos échecs sont internes ,propres à nous memes.Il faut savoir le reconnaitre . La colonisation nous avait mis sur de bons rails.Dans les collèges et lycées l’émulation entre élèves vazaha et malgaches avait donné d’excellents résultats et bien souvent les élèves malgaches s’étaient montrés supérieurs à leurs condisciples blancs un peu trop gatés. Ce sont les générations suivantes qui n’ont pas su prendre le relais .Et le futur n’est pas prometteur .

    • 28 décembre 2016 à 21:00 | diego (#531) répond à Stomato

      Bonjour Stomato,

      Je suis Français, et je pense connaître l’histoire de mon pays, d’ailleurs j’en apprends tout le jour, il vous est peut-être utile de le savoir.

      Parmi les pays occidentaux, anciens empires, puissants et riches, seul l’Allemagne est le pays qui a reconnu ses erreurs, si vous en trouver deux, faites-le nous savoir !

      Il ne faut pas raconter des âneries, ce n’est pas très élégant, sans dire qu’il n’y a que les incultes qui osent encore dire et avancer aujourd’hui, à l’ ère numérique, que la colonisation n’avait rien abîmé alors même que les stigmates de cette époque en Afrique et Madagascar en sont bien encore visibles et pour longtemps, sans oublier l’instabilité politique qui en résulte.

      Faudrait-il vous rappeler que l’Afrique et Madagascar et l’Indochine aussi, ont hérité les Institutions Européennes.

      La dette. Je ne pense pas que vous êtes bien placé pour m’apprendre ce que l’économie et de me parler de la dette. Il est d’ailleurs idiot, d’où qu’elle vient, cette comparaison entre la France et Madagascar, aussi bien sûr le plan politique qu’économique. La première étant l’ancienne maîtresse, riche, puissante, 5e puissance mondial aussi bien sûr le plan politique qu’économique. Le second, ancien colonie, pauvre aujourd’hui, qui n’est même plus capable de fournir de l’eau potable et de l’électricité à aucune grande ville du pays.

      Le problème de Madagascar aujourd’hui n’est pas différent de ce que la majorité des pays l’Afrique doit affronter, instabilité politique et décrochage économique. Pour en sortir, il n’y a pas de miracle :

      - les pays riches doivent, pas seulement investir massivement en Afrique et Madagascar, mais aussi et surtout, ils doivent tout faire pour permettre à ces pays de s’endetter et massivement.

      Beaucoup des pays africains adoptent encore aujourd’hui le Franc CFA, indexé à l’euro. Si cela n’est pas une des conséquences de la colonisation, il faut la redéfinir ce que la colonisation.

      C’est très technique tout cela. Ce que les Malgaches doivent savoir, surtout les élus, les élus locaux, c’est que leur pays peut s’endetter.

      L’Europe est sorti ruinée, dévastée, malade après la 2d guerre mondiale. Comment a-t-elle fait pour devenir riche, puissante et avoir un niveau de vie le plus forte aujourd’hui ? C’était de la magie ? Que la France est devenue une puissance agricole, l’Allemagne, une puissance industrielle ? Par magie ?

      Il faut parler des problèmes du pays et des solutions. Introduire un sentiment personnel dans ces débats là est inutile et n’a aucun intérêt.

      Les pays riches ont tout intérêt à aider les pays pauvres, africains et Madagascar, par tout les moyens :

      - dons, aides, prêts, pouvoir de s’endetter, tout en imposant, à juste titre, aux dirigeants d’instaurer une gouvernance transparente, une stabilité politique.

      Ceci aurait forcément comme conséquence la main mise de la CI et des pays Bailleurs des Fonds, dans les Institutions de pays aidés, acceptables si c’est discret et limité dans le temps, et avec des objectifs bien défini...sortir le pays de l’instabilité politique et rétablir une croissance, lutter efficacement contre le chômage etc...

      Vous voyez qu’il ne faut pas tout mélanger. Dette, sentiment, endettement, instabilité politique, pauvreté, chômage etc.....il faut bien mettre tout cela en bonne ordre.

      Et enfin, la question aujourd’hui c’est quand l’Afrique et Madagascar pourraient s’endetter, et massivement je dois ajouter. Plutôt ce serait, mieux il est pour l’Occident et l’Afrique et Madagascar.

    • 28 décembre 2016 à 21:25 | vatomena (#8391) répond à Stomato

      Je vais revenir sur cette idée de « DEVOIR »—La France et avec le socialiste Jules Ferry en tete a cru avoir le Devoir de porter sa civilisation dans des pays lointains et qu’elle prétendait arrièrés.Le résultat est aujourd’hui jugé par la plupart comme désastreux.
      Il suffit pour cela d"entendre les jérémiades de Madame Isandra et autres .La France elle meme se fustige et porte sa repentance à une haute échelle .
      Et je suis éberlué d’entendre aujourd’ hui que c’est un devoir de la France et de l’Europe d’investir en Afrique ,de développer l’Afrique ,en fait de revenir en Afrique.Je ne serais pas étonné si un jour des esprits lucides répondent : Merci ,on a déjà donné ! Debrouillez vous .

    • 28 décembre 2016 à 22:04 | vatomena (#8391) répond à Stomato

      PS___Autre DEVOIR incompréhensible des européens celui d’accueillir de loger ,de nourrir ,d’entretenir plus d’un million de fuyards..Autant de jeunes hommes en age de combattre pour la défense de leur patrie ,de leurs biens ,de leur famille .Ces fuyards tout de meme ils n’ont pas eu en face d’eux l’armée rouge ou américaine à combattre ! seulement Daesh !

  • 28 décembre 2016 à 20:02 | Stomato (#3476)

    @ Diego,
    >>Je ne sais pas de quelle nationalité vous êtes pour prétendre que votre pays à vous, qui, j’assume, n’a pas des problèmes d’électricité et de l’eau si je me fie à vos dire, n’avait visiblement pas besoin des financements étrangers pour avoir l’indépendance énergétique et assurant à sa population de l’eau potable, mécaniquement maîtrisant la gestion des égouts et les ordures ?<<

    Je suis d’un pays qui a été laminé, en termes économiques et humains, en 75 ans par trois guerres.
    18 ans après la fin de la dernière guerre les deux belligérants ont décidé, non pas d’oublier mais de pardonner les atrocités qui ont été commises d’un coté et de l’autre. Puis de construire la paix en réalisant que trois guerre n’avaient pas réussi quelque chose de positif.

    Quand Madagascar accédait à l’indépendance, nombreux étaient les villages de France qui n’avaient pas l’eau courante, uniquement de l’eau disponible dans des puits privés ou publics. L’on estime qu’environ dix mille à douze mille communes étaient dans ce cas, sur les 36 mille communes au total.

    L’électrification n’était encore que limitée à un nombre plus réduit de communes. En 1960, deux quartiers important de Bordeaux étaient alimentés en 110V courant continu.
    Mais il existait déjà des structures pour assurer le traitement des ordures ménagères et des eaux vannes, celles issues des WC et autres. Les réseaux d’égouts existaient dans les villes et nombre de villages faisaient en sorte d’éloigner les eaux sales des endroits ou des puits étaient creusés.

    Je ne vais pas vous expliquer que pour tout cela il y avait un travail véritable réalisé parfois avec l’aide de travailleurs venus d’ailleurs. Et ceux ci ont bénéficié de tout ce que la France venait de créer a la fin de la guerre 39-45.
    Et oui, il y a eu des financements US comme d’autres pays d’Europe, mais ce qui a été fait avec ces financements existe toujours et sont bien entretenus (les 58 réacteurs des centrales électriques par exemple).
    Les travaux d’adduction d’eau ont permis d’alimenter un grand pourcentage d’habitants et d’industries. Toutes les communes sont tenues d’avoir des centrales de traitement des eaux usées rejetant une eau plus pure que celle alimentant en amont des centrales de traitement des eaux alimentant les villes.

    Mais cela vous le savez !
    Je sais que Madagascar a envoyé à l’étranger des jeunes pour être formés dans des domaines très divers. Mais pourquoi ne peuvent-ils pas travailler à Madagascar, exercer à Madagascar l’art qu’ils ont appris à maitriser ?
    Je sais que vous allez me répondre que c’est parce qu’ils manquent de moyens !
    Je ne vais pas être grossier en demandant de quels moyens ils ne disposent pas, mais vous m’avez compris.

    • 28 décembre 2016 à 20:27 | zanadralambo (#7305) répond à Stomato

      Ne vous fatiguez pas, cher ami...Il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. Comment voulez-vous discuter avec quelqu’un qui croit dur comme fer que c’’et la chute de son amiral chéri qui est responsable de la faillite du pays. La mémoire sélective, c’est l’ arme de Diégo.Caressez le dans le sens du poil, il vous adorera. Mettez seulement en doute ses théories fumeuses, il ne vous parlera plus.

  • 28 décembre 2016 à 20:15 | RAMBO (#7290)

    Betoko
    Est-ce que vous pouvez nous dire clairement ici quel est le nom du propriétaire de I-BC NEWS svp...vous qui prétendez tout savoir ? Citez moi aussi à qui appartient Viva , Free Fm, Madagate, Express de Madagascar, Midi Madagascar et MT.com...
    Voici le reportage lequel je fais référence.
    https://www.youtube.com/watch?v=gPWiMrl4mDc

    • 28 décembre 2016 à 21:10 | zanadralambo (#7305) répond à RAMBO

      @Rambo. A qui appartiennent ces média ? A la pègre, voyons. La pègre dont vos amis au pouvoir sont eux-mêmes issus. HVM et MAPAR, blanc bonnet et bonnet blanc. Ce sont les voyous de votre espèce qui maintiennent le pays dans cet état de république bananière. Vous n’êtes pas en Europe pour les fêtes ? Ce n’est pas les sièges à piquer aux voyageurs qui ont payé leur billet qui manquent, rassurez-moi.
      ...Mahafaly à Ste Marie, Iznogoud et sa nana ananassée avec leurs copines coquines en pleine orgie, en attendant le prochain mauvais coup à faire au peuple...On ne s’ennuie pas chez les voleurs. Empiffrez-vous pour les fêtes, Rambo, ne vous étouffez pas avant 2018, quand même. Vous êtes en service commandé sur MT. Pourri un jour, pourri toujours.

  • 28 décembre 2016 à 21:19 | diego (#531)

    Et alors Stomato ?

    Où est-ce que vous voulez en venir ?

    J’ai parlé et je parle des idées comment sortir le pays de la pauvreté et de l’instabilité :

    - retrouver la stabilité politique et Institutionnelle ;

    - et investissements massifs sur l’avenir, s’endetter, création des emplois etc....

    Je n’arrive pas à bien saisir votre position, ni votre politique. C’est ce qui m’intéresse en fait, qu’en sont-elles ? Si vous voulez parler sérieusement, il faut prendre le temps de détailler votre politique, votre approche.....les sentiments, je me fiche pas mal....

    • 29 décembre 2016 à 14:23 | Stomato (#3476) répond à diego

      Ou veux-je en venir ?

      A vous faire comprendre que pour retrouver une certaine stabilité il faut : travailler.
      Pour investir pour l’avenir, éviter l’endettement, créer des emplois et mieux créer des richesses au pays il faut : travailler.

      Autrement dit faire tout ce que Madagascar n’a pas fait depuis 50 ans.

      Ma politique, comme vous dites, est sans aucun intérêt pour Madagascar !
      Mes constats peut-être, car certains points ont été jugés judicieux par des malgaches...

      Je note quand même que vous n’avez pas répondu à mon message à votre attention, mais je connais ce genre de comportement propre à certains malagasy !

  • 28 décembre 2016 à 23:08 | diego (#531)

    Bonjour,

    On parle de l’eau et de l’électricité aujourd’hui. C’est à dire, deux problèmes majeurs, qui sont les conséquences d’une crise institutionnelle et économique récurrentes. Il me semble que beaucoup nagent déjà !!!

    Si on est politicien, ou élu ou encore responsable politique qui affronte ces genres de crise, il est urgent de connaitre les origines afin de tacler correctement et rapidement les problèmes. Ici, on peut constater que l’origine des problèmes est l’absence des investissements dans le secteur :

    - quand est-ce que le pays a fait des investissements dans ce secteur ? Tout en sachant fort bien que les demandes, au fur et à mesure que la population va grossir, vont inéluctablement augmenter !

    Quand j’ai dit, et je le répète ici tout le temps, que pour lutter contre la pauvreté, il faille instaurer une stabilité politique et faire des emprunts, s’endetter massivement, je n’invente pas :

    - c’est comme cela qu’on fait et c’est de cette manière que tout pays s’y soit pris et s’y prendrait. Et ce serait toujours comme cela.

    Tout le monde a le droit de raconter tout ce qu’il veut, mais pour parler une chose aussi importante que l’économie et au niveau le plus haut, c’est à dire au niveau d’un pays, de surcroit, un des plus pauvres de la planète, il faut au moins avoir une bonne base en économie pour éviter de raconter des bêtises. Un pays même si son État est en faillite est poussé à s’endetter.....comme Madagascar de Mr R. Hery, au bout du compte, il se trouve avec 90% de sa population est piègé dans la pauvreté :

    - il est facile de défendre le président, mais je ne le ferais pas pour l’instant !

    Les formes d’aides que les pays pauvres reçoivent durant les crises par exemple, la plupart de temps, beaucoup se transforment en dette, une dette maquillée, que tôt ou tard, ces pays vont payer, ou déjà en train de payer :

    - ne pas pouvoir s’endetter, c’est s’endetter massivement et dangereusement !

    Alors les gens qui veulent bien m’interpeller pour paraitre intelligents, sur la dette, qu’ils révisent d’abord leurs leçons avant de mitonatonana toy ny vinanto tsy nahare fosa, sy mimenimenina hoatrany loha tapaka :

    - entre économistes, pour un pays pauvre, l’histoire ne pas de savoir si les pays pauvres pourront s’endetter un jour ou pas, mais quand les pays riches, les bailleurs de fonds et les institutions financières internationales vont consentir à le faire.....s’ils ne le font pas, ils vont avoir des problèmes, l’immirgration économique par exemple, c’en est un et un gros morcaux en occident aujour’hui....

    Est-ce que les gens qui parlent de la dette savent que les pays qui ne peuvent pas, plus, s’endetter s’appauvrissent ? Il ne faut pas prendre les Malgaches pour des idiots. Les Malgaches savent, majoritairement, que pour pouvoir s’endetter, le pays dois avoir un État et des Institutions qui fonctionnent et pas un quart d’heure, cinq dix ans, mais plus que cela.

    Et le fait même de ne pas pour s’endetter condamne le pays à rester dans la pauvreté et le réduit en état de mendicité permanente. Je pense que la majorité des Malgaches le sait.

    Écoutez, les gens sont capables et prêts à payer l’eau et l’électricité, faudrait-il qu’il y en ait. Et on sait que tout le monde est gagnant, la ou les compagnies productrices, fournisseuses et les consommateurs de l’eau de l’électricité s’ils sont disponibles à la consommation !

  • 28 décembre 2016 à 23:25 | diego (#531)

    Et comme cela, ou je fais rire, ou je n’ai rien compris, il faut voir et à qui s’adresse-t-on !

    Je dis tout simplement qu’ il ne faut pas prendre les Malgaches et la majorité des forumistes ici chez MT pour des bons à rien, des C.....qui ne comprennent pas ce qu’ils lisent :

    - combien contestent l’approche économique que je prône ?....l’approche politique que je préconise ?

    J’ai tellement confiance à mes approches, qui collent à la réalité du pays, qu’à défaut d’être similaire à ce que je préconise, cela va être sportif de trouver mieux...qui il ne faut pas oublier, je n’ai pas inventé, c’est tout simplement ce qu’on fait partout dans le monde :

    - tenez, les USA et le Japon, deux alliés très proches, qui se faisaient la guerre il y a 70 ans, dans lesquelles les échanges économiques sont importants, vitaux pour l’un comme l’autre, ils se disent aujourd’hui qu’il faut qu’ils se réconcilient, encore.....ben oui, dans la politique et dans l’économie, les liens, les échangent, il faut tout le temps les réconcilier, les mettre à jour.....même si les plaies de la guerre sont encore bien ouverts et difficiles à se cicatriser.

  • 29 décembre 2016 à 00:39 | Jipo (#4988)

    " que la colonisation n’avait rien abîmé alors même que les stigmates de cette époque en Afrique et Madagascar en sont bien encore visibles et pour longtemps, sans oublier l’instabilité politique qui en résulte.

    Faudrait-il vous rappeler que l’Afrique et 👉 Madagascar et l’Indochine 👈 aussi, ont hérité des Institutions Européennes.
    Cela induirait donc que l’ indochine a également été " abimée par cette odieuse renimalala !
    De 2 choses l’ une :
    Soit l’ Indochine a bénéficié d’ institutions chintoïsées, spéciales pour elle pour s’ en remettre aussi spectaculairement, ce qui induirait que la France a plusieurs systèmes de colonisations, un pour l’ Afrique et l’ autre pour l’ Asie, et assurément un troisième pour l’ Océanie, ( vous rendez vous compte de ce que vous annonez pour quelque’ un qui sait de quoi il prétend parler ???
    Ou le système colonial tout comme les institutions ont et restent les memes pour tous, et quand certains les ont entretenues, voir améliorées, d’ autres les ont foulées aux pieds et laissées se détériorées, comme l’ a si bien appliqué votre mentor le mauvais messager : ratsyraca .
    Vous qui voyagez partout , vous n’ êtes pas sans savoir qu’ au vietnam ( ex tonkin) il y a encore des réseaux ferrés, des églises et bâtiments coloniaux qui témoignent encore de l’ enfer colonial, chez vous entretenu par votre idolâtre capitaine de pirogue des Pangalana, que reste-t-il ?
    Alors le problème il est ou ???
    Pourquoi les blancs auraient empêché les gasy d’ entretenir ce qu’ ils ont laissé et pas les viets hein , pourquoi ???
    Mauvaise foi quand tu nous tiens !
    Puisqu’ on vous dit que là ou vous « volez » les frantsay sont parti avec l’ oxygène, ôté ya plus d’ air !
    « mad » non plus d’ ailleurs, mais norrmâl, renimalala est aussi parti avec , ainsi que la zirama d’ ailleurs et sans oublier le bois de rose ...
    Komic le bougre 🤡 .

    • 29 décembre 2016 à 08:58 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      « que la colonisation n’avait rien abîmé alors même que les stigmates de cette époque en Afrique et Madagascar en sont bien encore visibles et pour longtemps, sans oublier l’instabilité politique qui en résulte. »

      chanson bien connue ! les stigmates de la colonisation sont encore bien visibles.. et les bienfaits sont aujourd’hui rendus invisibles...
      Mais dans quelle époque il y avait de l’eau propre au robinet ,de l’eau gratuite à la fontaine ,du courant électrique jour et nuit ? je ne m’en souviens pas....

  • 29 décembre 2016 à 04:10 | diego (#531)

    Bonjour,

    D’une manière générale, on apprend l’histoire, elle se prête rarement à l’interprétation. On essaie de ne pas trop l’interpréter pour ne pas faire passer ses ressentiments. Surtout quand il s’agit de la colonisation, car la colonisation n’est jamais voulue, elle est subie....l’idée même qu’elle aurait apporté la moindre chose positive pour un pays, s’arrête en fait là, point, fin du débat !

    Alors pour comprendre ce qu’étaient l’histoire touchant la colonisation ou d’autres histoires, il faut apprendre, lire et se documenter. Faire ressortir ses ressentiments, on n’est plus dans l’histoire, on fait de la politique. Là, c’est la liberté total, c’est autre chose....

    Madagascar par exemple, n’a pas invité les Français à venir coloniser leur pays. Faire croire aux pays colonisés que la colonisation a été une bonne chose pour eux est un faux débat, ou les gens qui s’y aventurent ont encore du mal à définir ce que la colonisation.

    Il faut mettre de l’ordre dans ce qu’on dit. Les pays colonisateurs sont venus et ont éduqué les pays colonisés. Par ailleurs, quand les colons sont partis il y a plus de 50 ans, c’était les gens qu’ils sont instruits qui ont pris le relais, le pouvoir. Et les colons ne sont pas partis avec les institutions qu’ils ont mises en place. Ils ne sont pas partis avec les infrastructures ou les bâtiments qu’ils ont construits ! Cela va de soi ! Et ils ont laissé la monnaie, un instrument économique et politique d’une haute importance.

    Toutes les institutions coloniales sont restées et beaucoup fonctionnent très bien :

    - d’une manière générale, les institutions éducatrices, de la Santé et de l’Admnistration !

    Maintenant, ces pays que les empires de l’époque ont colonisés exister avant la colonisation, n’est-ce pas ? À mon sens, cela va de soi ! On peut donc penser, enfin les gens qui pensent arrivent facilement à le comprendre, que ces pays qui ont été colonisés avaient leurs propres civilisations. Ils existaient avant la colonisation, puisque les empires sont venus les coloniser ! Encore une fois cela va de soi :

    - ce qui veut dire, par définition, que l’arrivée des colons dans ces pays ont abimé, pas une civilisation, mais plusieurs et pas une chose, mais plusieurs choses.

    Maintenant, est-ce que l’Afrique et Madagascar auraient été politiquement et économiquement différents et auraient présenté un autre visage qu’ils présentent aujourd’hui si les colons n’étaient pas venus les coloniser ? Probablement, mais en moins bien, en mieux, ou pire que l’état dans lequel le continent et Madagascar se trouvent aujourd’hui ? Personne ne peut y répondre !

    Les Malgaches savent que leur pays était un Royaume avant l’arrivée de Colons. C’est de l’histoire. Et on sait que ce Royaume avait noué des relations avec beaucoup des pays :

    - l’arrivée des colons n’était pas désirable et probablement pas souhaitable pour le pays, mais ils sont venus et ils sont restés plus d’un demi-siècle.

    Après l’indépendance, les élites du pays devaient gérer cet héritage, et elles l’ont bien ou mal géré ? En tout cas, ils étaient probablement trop tard pour revenir en arrière, il fallait et il faut gérer l’héritage.

    C’est de l’histoire que j’ai essayé de raccourcir un peu, mais c’est de l’histoire, il n’y a pas l’ombre d’un sentiment. Les colons ont abimé des civilisations. Ils sont venus avec leurs civilisations.dans lesquels les ex-colonies essaient de maitriser tant bien que mal, et parfois, avec de sucées et aussi des échecs.

    Partout où les colons sont passés, ils ont marqué les frontières entre le pays. Un autre héritage, assez lourd aujourd’hui pour beaucoup des pays, car, ils n’ont pas du tout tenu compte des peuples. Les Kurdes n’ont pas de pays aujourd’hui et pourtant, ils sont présents un peu partout, en Irak, Syrie, Turquie.

    Et enfin, la colonisation est subie, la preuve en est qu’aucun pays ne la supporte, en tout cas pas trop longtemps, le peuple finit toujours par se révolter.

    Mon pays était un pays puissant, un ex empire. Il n’était pas toujours gentil. La question ne sera pas sur ce que la colonisation a apporté ou fait de bien pour les pays ex colonisés, mais de ce qu’ils devaient subir durant la colonisation. De la même manière, pour les pays colonisateurs, la question n’est pas de savoir ce que la colonisation a changé ou faire subir aux colonisés, mais de ce que la colonisation a apporté, a contribué à faire évoluer. Ils regardent avec plutôt de fierté que leurs institutions, leurs civilisations ont pris racine à Madagascar et en Afrique....grec judéo-chrétien.

    La place de Madagascar est auprès des Européens. Les copérations politiques, les échanges commerciaux, c’est avec l’Europe que tout ceci serait le plus efficace et donnerait rapidement des résultats, et politiquement, surtout économiquement.

    L’Européen et le français que je suis, suis résolument anti colonialiste. Je suis comme la majorité d’Européens et des Français qui pensent aujourd’hui, sans fermer les frontières, il faut au moins bien maitriser l’immigration. Le plus inquiétant ce n’est pas l’immigration qu’on ne cesse de parler dans les médias, où on parle des milliers des jeunes noirs, magrébins et des pays en guerre qui se noient dans la mer pour fuir la misère et la mort, mais la désindustrialisation de l’Europe et la mise en cause de Travail, qui jusqu’ici est la colonne vertébrale de la société occidentale :

    - on voit là, que les ex-colonisateurs, détestent en fait, l’idée même qu’une puissance étrangère ne vient dicter ou changer leurs manières de vivre, leurs civilisations, bref, la colonisation personne ne l’accepte !

    • 29 décembre 2016 à 09:29 | vatomena (#8391) répond à diego

      « La colonisation ,personne ne l’accepte » En etes vous si sur ?
      Bonjour Diego
      La meme frange progressiste qui se montra si anti colonialiste ,allant jusqu’à la trahison et le soutien à des rebelles, aujourd’hui se réjouit ,encourage ,encadre la venue de centaines de milliers d’étrangers sur son sol.Elle s’accommode de religions étrangères ,de langages inconnus, de moeurs contraires ,de crimes barbares perpétrés chez elle .Et ,pour favoriser la Colonisation de sa propre demeure elle instaure la discrimination positive . C’est un cas d’école qui restera gravé dans l’histoire . Cela ne s’était jamais vu.
      A nous de suivre ou pas ce grand exemple d’humanisme ....

  • 29 décembre 2016 à 12:02 | Jipo (#4988)

    Pour répondre à l’ indécrottable Diego .
    La colonisation ne peut qu’ être subie , dixit l’ écorché vif de cet enfer .( qui au passage serait plus pilote de charrette, pirogue ou pouss-pouss que : d’ avion )
    Juste une question, pourriez vous avoir le courage de demander, , voir / referendum à vos compatriotes, s’ ils avaient le choix de : RE- SUBIR la colonisation de Renimalala, comparativement à l’ « indépendance » RE-TROUVEE et ce qu’ elle leur fait « subir », actuellement : laquelle des deux préfèreraient-ils ???
    Je ne prone pas la colonisation, mais cracher dans la soupe ainsi est épidermique, aussi épidermique que l’ irritabilité de ce monsieur quand il se souvient de la « colonisation », en voyant le verre toujours à moitié vide, qui plus est comparativement à celui actuellement à plus que moitié vide mais bon ...

    • 29 décembre 2016 à 12:29 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Ce retour à une indépendance bénie de tous est devenue un enfer pour 90% de la population mais un paradis pour les honorables successeurs des administrateurs des colonies.Il y a tout de meme raison de se réjouir : nous avons des millionnaires malgaches et de magnifiques résidences pour orner le paysage urbain et rural.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 332