Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 10 décembre 2016
Antananarivo | 15h43
 

Société

Foncier

Nationalisation des terrains des anciens colons

mercredi 20 mai 2015 | Léa Ratsiazo

Les députés demandent la nationalisation des terrains des anciens colons pour pouvoir les distribuer équitablement ensuite aux nationaux. Pour le moment la plupart de ces terrains sont en friche. La députée élue de Mananjary, Cathy, informe que dans sa circonscription, pas moins de 6000 ha appartenant à des anciens colons sont restés en friche et ce n’est que justice si on laisse les paysans les exploiter. Mais avant cela, il faut régler les problèmes juridiques car tout le monde a en tête la mésaventure des paysans du moyen ouest de Madagascar dans la région d’Itasy plus exactement à Ankorondrano-Analavory, où les paysans qui ont exploité les terrains des anciens colons pendant plus de 30 ans ont été expulsés manu militari par les propriétaires. Les conflits ont engendré des morts, des blessés et des emprisonnements.

Certes, les colons propriétaires sont morts depuis longtemps mais comme ce sont des terrains titrés, leurs descendants ont toujours des droits sur les terrains. Ces ayants droits même s’ils ne vont plus mettre le pied à Madagascar peuvent toujours hypothéquer ou vendre les terrains, c’est ce qui se passe souvent. Et ce sont les nouveaux acquéreurs qui vont procéder à l’expulsion des occupants de leurs biens. Or, après des années, les villageois aux alentours constatant que le terrain n’est pas occupé vont exploiter progressivement le terrain et ce n’est que 30-40 ans après que tout le village va être expulsé. Certes, il existe des procédures comme la prescription acquisitive qui, sous certaines conditions, donne droit aux occupants d’un terrain inexploité à en faire la demande après 20 ans d’occupation mais la plupart des paysans, voire l’ensemble de la population se contentent tout simplement d’exploiter les terrains des « ancêtres ». Compte tenu de l’extrême difficulté et complexité des procédures administratives au niveau foncier, et de la corruption qui gangrène le système, la majorité se contente d’exploiter son terrain sans « papier ». Une demande de prescription acquisitive sans conflit dure jusqu’à 7 ans en moyenne entre les services des domaines, la commune, le tribunal….

Tiana Randrianasolonirina, responsable au sein du ministère d’Etat chargé des Projets Présidentiels, de l’Aménagement du territoire et de l’Equipement informe que l’utilisation des terrains des anciens colons fait partie de la nouvelle politique foncière. Cette dernière fera l’objet d’un projet de loi qui sera bientôt présenté devant les députés pour adoption.

92 commentaires

Vos commentaires

  • 20 mai 2015 à 08:55 | Noue (#2427)

    Et ce n’est que justice si on laisse les paysans les exploiter.

    Quoi de plus normal et logique pour qu’on laisse les paysans les exploiter par rapport à tout ce que les colons ont pris ?

    sans parler des karana , sinoa etc......en ce moment

    que la terre Malagasy reste aux mains des Malagasy

    • 20 mai 2015 à 09:06 | betoko (#413) répond à Noue

      Le premier ministre Jean Ravelonarivo quand il était directeur général de la SEIMAD avait vendu à des karana des terrains appartenant à cette entreprise d’état Trouvez l’erreur

    • 20 mai 2015 à 11:45 | dedou1 (#3831) répond à Noue

      « Que la terre malgache reste aux mains des Malagasy »

      Ce genre d’affirmation est dangereux mon cher (le cas de Sakay en est le bel exemple ; des cas analogues ont été aussi relatés par des journalistes au Zimbabwe : on a enlevé de force des terrains à des blancs pour les donner aux noirs, mais ces derniers n’en ont rien fait !!!)
      Que ces terrains appartiennent aux anciens colons ou à des malgaches, il est dommage de laisser des terrains inexploités alors qu’il y a des locaux qui veulent bien les exploiter pour vivre.
      Mais il faut faire les choses dans les règles. Si des lois existent, qu’elles s’appliquent à tout le monde.
      Je dirai même que c’est l’occasion pour l’état de distribuer dans les règles les terrains quand ils sont juridiquement libérés mais aussi d’accompagner les paysans dans un premier temps pour bien exploiter ces beaux terrains pour que les exploitants puissent vivre du fruit de leur travail.

    • 20 mai 2015 à 17:53 | lanja (#4980) répond à betoko

      Et la transition a vendu Ankadimbahoaka aux karana, vive la révolution orange

    • 20 mai 2015 à 19:08 | betoko (#413) répond à lanja

      Qui de la transition qui a vendu ces terrains aux Karana ? Est ce un expert comptable ? Tout le monde est au courant que Abdoule Rasoulou un indo-pakistanais est copain avec un expert comptable et ancien ministre des finances . Pendant la campagne électorale de 2013 Henry Rabary-Njaka a été logé chez ce karana

    • 21 mai 2015 à 10:03 | jeanlinna (#8629) répond à Noue

      Ce que les colons ont pris ??? Quoi donc !
      Sans la colonisation,Madagascar serait encore à l’âge de la pierre... Arrêtez la pleurniche...en 50ans, qu’avez-vous prouvé ? Votre sens de la patrie ?, du bien commun ? De l’avenir ?...pourquoi cherchez vous un autre maître.... La France, l’URSS,la Chine, et en dernier ressort... La main tendue du mendiant.

    • 21 mai 2015 à 11:42 | glagoute (#8954) répond à Noue

      Tu as raison ,
      j’ai vu en France un ancien colon avec 4ha de terre malgache dans ses affaires ! il m’a promis de les rendre , de toute façons il fait comme tous les autres ,
      il ne viendra plus ici : pour se faire racketter en permanence ! il y avait de très bons vins ici avant , avec les colons ,maintenant le bon vin est sudaf ! les colons n’ont même plus à se déplacer ! gardez tout , vous n’avez plus rien !

    • 23 mai 2015 à 14:10 | vatomena (#7547) répond à glagoute

      à croire que la prédation est l’ADN psychologique du malgache .

      je te raconte :

      Revenant de la brousse la sœur d’Anna nous apporte un tres joli coq qui se met aussitôt à parader dans la basse cour .A quelque temps de là ,un sien cousin nous rend visite.Il voit le coq et il s’écrie :Mais ,c’est mon coq ! Je le reconnais. ..Il a disparu depuis un mois .—Ce n’est pas possible ! je l’ai acheté au marché d’Ambodivolo.__Mais si ,c’est bien mon coq ;je le reconnais . D’ailleurs lui aussi me connait _Il est particulier . Quand je l’appelle ,il me répond !— Ce n’est pas possible .—Si c’est possible ;vous allez voir ..Et le bonhomme s’éloigne jusqu’au milieu du Stade et de là il siffle son coq. En effet ,le coq entend l’appel .Il se redresse ,hérisse sa crète et s’élance vers son maitre .C’était donc bien le coq du cousin . Il le lui ait rendu .La semaine suivante le vendeur - voleur est interpellé sur le marché .Il avoue rapidement . « Mais pourquoi tu voles tes amis tes voisins ? —Pardon ,pardon ,je me suis trompé . Ce n’est pas vous que je voulais voler . Le bon Dieu avait »flouté " mes yeux .

      Le larcin est un fait quotidien ;Dans le mois un couple de pintades qui faisait la fierté de la cour ,qui était réservé pour la fete religieuse a été enlevé . Trois canards bien dodus ne sont pas revenus de la mare .Et cette nuit on est venu voler les cordes du linge à sécher !

  • 20 mai 2015 à 09:03 | betoko (#413)

    Nationaliser les terrains des anciens colons , d’accord , mais faudrait que cela ne redevienne comme ce qui s’est passé à la Sakay , Didier Rstairaka avait bien fait de chasser les kiringy , mais une fois qu’ils sont partis plus personne ne s’en est occupé et pourtant ces terres sont très fertiles
    A Mantasoa Xavier Ratsiraka avait acheté un terrain construptible de 6 ha au bord de l’eau ayant appartenu à l’état . Selon le cahier de charge si en espace de 3 ans vous n’aviez pas pu mettre en valeur ce terrain il revient à l’état . Je voulais acquérir ce terrain et le service du domaine de Mankankandriana me disait " Pas touche , ce terrain appartient à Xavier Ratsiraka
    Concernant la prescription acquisitive , des exemples scandaleux , des gens qui ont les bras longs arrivent à spolier des terrains titrés et validés par des magistrats du tribunal d’Anosy

    • 20 mai 2015 à 09:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      - « Vous êtes français,il y a des lois pour vendre//LOUER du terrain aux étrangers ».
      IL FAUT LES RESPECTER.Point barre !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 20 mai 2015 à 10:58 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      Ary angaha tsy « niaro an’i betoko indray ny consulat de France » tamin’izany e ?

  • 20 mai 2015 à 09:27 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "Des oublis volontaires après l’Indépendance :
    - « MADAGASCAR AUX MALGACHES ».
    Tous ces terrains restés en friche par crainte de froisser la France,les français==MAIS quels français exactement ?
    - « C’est la==plus== grosse erreur des nos »DIRIGEANTS SUCCESSIFS".
    - « NE PAS OSER NATIONALISER TOUS LES TERRAINS APPARTENANT A DES ETRANGERS » !

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 20 mai 2015 à 11:46 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Votre ratsyraka a nationalisé le résultat vous le payez encore sombre stronzo !
      Encore une manière de spolier et s’ accaparer les bien d’ autrui à moindre cout ...
      Pendant ce temps la population crève de tout et leur préoccupation : nationaliser, citez-moi UNE SEULE chose que vous avez nationalisée et qui marche,, dont vous avez été capable de faire marcher : UNE SEULE !!!
      La konfiture aux cochons ça vous cause ?

    • 20 mai 2015 à 12:01 | Gérard (#7761) répond à Jipo

      c’est rigolo ce forum
      Basile hait les français mais vit en France
      Jipo pense et dit pis que pendre des Malgaches et semble vivre ici

    • 20 mai 2015 à 13:31 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      En 1958 ,Madagascar comptait à peine 5 millions d’habitants -Ils étaient combien en 1897 lors de la conquete coloniale ? Mystère - !-Nul ne peut donner un chiffre. La reine ignorait totalement le nombre de ses sujets . Il n’y avait à l’époque ni cadastre ni recensement de la population .Deux millions d’habitants vaquaient peut etre sur cette immense terre ;Mais c’était une terre vacante .Et pourtant il y avait déjà des conflits territoriaux :Les Vazimba ,premiers habitants des plateaux ,avaient du fuir et meme disparaitre avec la montée des Mérina qui installèrent des royaumes sur les terres ancestrales.
      Bien plus tard ,l’administration coloniale accorda des concessions à quelques centaines de planteurs venus d’ailleurs ;.Le plus souvent ils mirent en culture des terres en friche ce qui pourtant lésait les indigènes .Ils négligèrent peut etre la culture du riz si essentielle au peuple malgache pour introduire de nouveaux plants .Ce fut le cas de la vanille ,du cacao ,du girofle ,du café arabica ,du manioc,du tabac ,des patates douces ,du mais ,des arachides ,des tomates ,des agrumes ! avec un certain succes puisque nombre de ces cultures devinrent des cultures de rente qui assurèrent au pays des entrées de devises importantes.
      Au départ des colons,les manafy n’attendirent pas la bénédiction du fanjakana pour s’installer durablement sur les plantations ,avec des succès divers.Le cas de la Sakay est exemplaire.Nous savons tous ce qu’est devenu l’ancien grenier ,l’ancienne boucherie d’Antananarivo.
      Je doute que la saisie des dernières propriétés coloniales soit la sauvegarde ultime de Madagascar .Nos bons ministres ne savent ils pas que le danger le plus pressant pour notre pays c’est l’exode rural . La terre est abandonnée de plus en plus .Le paysan est plus pauvre ,plus démuni de tout que le citadin .Il a faim . Il est sans le sou.Il est dépenaillé .Et il a peur.! Le Dahalo vole son troupeau ,pille sa récolte ,viole son épouse et ses jeunes filles . Il déserte ,il s’enfuit.Il rejoint la cohorte de ses frères qui hante les bas fonds des villes .Il ne reve plus de la plantation de l’ancien colon .

      Retirer le droit de propriété à l’héritier du colon est hasardeux . Il porte en germe la négation future du droit de propriété pour les malgaches eux memes suivant les intérêts de l’etat .

      D’autre part si on comptabilise toute les aides françaises accordées au budget de l’Etat ou à l’humanitaire ,il faut se demander si elles ne dépassent pas la valeur des dernières propriétés coloniales .

    • 20 mai 2015 à 15:43 | kartell (#8302) répond à vatomena

      L’exode rurale est devenue une constante durable dans tous les pays, fussent-ils, africains....et l’histoire du pays tourmenté, que vous avez exposée, montre combien cette tendance ne peut que se poursuivre en s’amplifiant...
      Les raisons de ce phénomène sont multiples mais la plus évidente d’entre elles demeure que la terre ne nourrit plus son homme tant parce que les rendements restent faibles, la mécanisation inexistante, le morcellement des parcelles importantes auxquelles il faudrait ajouter une insécurité récurrente plongeant le monde paysan dans une économie de survie et vers un abandon du bien entretenir, par peur du lendemain...
      L’exode paysan, c’est surtout l’accroissement tentaculaire des bidonvilles de Tananarive, des vocations forcées de ces jeunes bras devenus inutiles en campagne et reconvertis en pousseurs de la faim à Antsirabe, Ambositra, Manakara ect...mais c’est aussi ces hordes de malheureux faméliques fuyant la misère campagnarde pour venir grossir le flot de ces nouveaux chercheurs de pierres précieuses ou d’or, là où l’eldorado est promis !...
      Et aujourd’hui, c’est à l’occasion d’une situation aussi critique, que l’on a choisi ce moment inopportun, à l’image de celui qui, sans le sou viendrait racler ses fonds de tiroirs, pour récupérer des terres qui ne représentent même pas une goutte d’eau dans ce marigot de terres laissées en jachère !...
      Exproprier manu-militari, serait un très mauvais signe à l’intention des investisseurs, qui, pour la plupart hésiteront encore à oser une ième tentative, la faute à une attitude provocatrice du pouvoir et des lois en vigueur bougrement nationalistes
      L’urgence est ailleurs et faire de cette histoire, une absolue nécessité à légiférer, serait donnée un très mauvais signal à une communauté internationale sans illusion sur le pays mais qui gardait, néanmoins, un mince espoir d’un changement possible d’attitude, et qui demain risque d’être définitivement enterré !....
      Les vrais gagnants de cette pignolade seront les nationalistes de tous poils, ceux qui réclament le toujours plus gasy tout en étant les premiers à exiger comme un du les aides extérieures sans oublier de fustiger au passage les ingérences inacceptables....
      Le discours schizophrénique par excellence !.... on en a une bonne habitude

    • 20 mai 2015 à 15:56 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Gérard

      - « Haĩr » les français ! Basile RAMAHEFARISOA-1943....
      Vous vous êtes trompé de bonhomme.Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 21 mai 2015 à 10:05 | jeanlinna (#8629) répond à Gérard

      Il ne hait pas les français,il les jalouse...conscient de sa position d’esclave.

  • 20 mai 2015 à 09:59 | Isambilo (#4541)

    Où peut-on trouver les « projets présidentiels » de Rivo Rakotovao ? En tout cas sur le site du ministère.
    Donc c’est du pipot.

    • 20 mai 2015 à 13:05 | DIPLOMAT (#846) répond à Isambilo

      100% en accord avec vous.

      Ce Ministre parle pour ne rien dire .
      De 2 choses l’une : Soit ces descendants se comportent en propriétaires donc paient des impots locaux, et donc à moins de faire une réforme agraire, ces colons demeurent propriétaires, SOIT, et c’est ce que je pense, ces descendants de colons ne paient plus rien et n’ont aucune activité sur leur bien auquel cas, légalement l’état peut disposer de ces terres.

      Enfin, un grand nombre de paysan ont depuis belle lurette exploitée des terres abandonnées lors de la décolonisation, et de fait , de part les règles d’acquisition trentenaire deviennent de facto les propriètaires légitimes de ces terres.

      Il s’agit donc d’une communication maladroite et stérile de ce Ministre.

    • 20 mai 2015 à 13:14 | Jipo (#4988) répond à DIPLOMAT

      Si les lois n’ ont pas été modifiées, la prescription trentenaire est de rigueur, particulièrement quand la taxe foncière n’ a pas été payée.
      Que ceux qui en revendiquent la propriété montrent les factures acquittées, le trésor public doit tenir à jour ses comptes avec le service du cadastre et des domaines, et savent pertinemment à qui appartiennent ces terrains, le reste n’ est que politique d’ autruches, diversion, et tentative d’ extorsion , pour ne pas dire du banditisme .

    • 20 mai 2015 à 13:28 | DIPLOMAT (#846) répond à Jipo

      Autant pour moi, j’avais dit « ce Ministre », il s’agissait de députés ! mea culpa

      Oui , Jipo c’est vraiment faire semblant de légiférer .
      Agitation ... sauf , sauf si derrière, l’objectif est de spolier un agriculteur d’origine Française et dont qq Dputains souhaitent s’approprier le bien, et que courageusement ils se cachent derrière ce pseudo prjoet de loi.

      Il existe encore des familles Françaises ou Grecs dans le moyen Ouest qui exploitent des terres fertiles ou bien qui les louent... en toute légalité.

      Par contre , les Dahalos gambadent toujours, 60% des terres cultivables du pays demeurent en « friche » , les forêts sont pillés (en bois précieux ou en bois tout court) , mais on veut reparler de récupérer des terres au nom de colons ....

  • 20 mai 2015 à 10:29 | Saint-Jo (#8511)

    Ny tanin’ireo colons fahiny eo ihany, fa ny tanindrazan’olona bodoin’ireto vahiny amin’izao fotoana izao ireto koa dia tsy azo odian-tsy hita !
    Na eto amin’ity MT-com ity aza anie dia miasa mafy ny foza mpanompon’ilay DJ, ka manohana mafy dia mafy ny mpanjanaka sy ireo vahiny mpandroba tanindrazan’olona sy mpiremby harena antanin’olona e.
    Arak’izany ary dia manana gasy mpanohana tsy misy fetra ny tetika sy ny tombo-tsoan’ireny vahiny mpaka tanindrazan’olona sy mpiremby harena antanin’olona ireny.
    Izy ireny dia gasy tsy mahalala izay atsimo sy avaratra amin’izay politikan’ny fangoronan-karena antanin’olona, na koa gasy kamobe ka tsy mitsinjo hafa tsy izay ho azy tenany manokana ny androany no androany fotsiny ihany.

    Tsy vitan’izay hoe
    midadasikabe mantsy ny toerana mbola tsy voajary eto amin’ny nosintsika, kanefa azo hanaovana fambolena sy fiopiana tsara, hany ka tsiriritin’ireo vahiny ery,
    fa koa
    ny toerana azo iantsonana anaty sy manodidina ny tanan-dehibe, ka azo atao toby hiparitahana manenika ny nosy, dia ezahin’ny vahiny alaina amin’ny fomba rehetra.

    Tsy tongatonga ho azy akory, ohatra, ireny fakàn’ny vahiny tanindrazan’olona tany Avaradrano ireny, sy ireny fanotofan-dry zareo tanin’olona eny ambany tanànan’Antananarivo ireny, ary ireny fakan-dry zareo tany malalaka any Mandaniresaka-Antsirabe ireny (ho an’izay tsy mahalala dia toerana tsy lavitra ny isian’ny university ao Antsirabe io Mandaniresaka io)

    Ho farànana androany ao andrenivohitra koa ny fivorian’ny COI.
    Mbola resabe tao amin’io fivoriana io ny hanaovana ny nosintsika ho sompitra hamahanana ny mponina aty amin’ny Ranomasina Indiana-Andrefana hono.
    Tsy vaovao io, fa “kabary tsy arahin’asa” fotsiny efa hatramin’ny andron’ny Repoblika Demokratika.
    Ny mponina eto amin’ny nosintsika aza tsy velon’ny vokatrin’ny voly eto antoerana, koa aiza izay hamahanantsika ny mponina ao amin’ny nosy Mauritius eo, ohatra ?
    Ny sandry hanajariana ireny toerana midadasika tsy mbola voajary ireny dia ananantsika tokoa. Fa ny fahavononana sy ny tetika politika hanaovana azy no tsy misy mihitsy.
    Aza adino fa ny sandrin’ireo razantsika fotsiny ihany no nanajariana ireny lemaka malalaka maro voajary eto anivontany ireny, fa tsy izay volan’ny vahiny mihitsy akory.

    Tao amin’io fivorian’ny COI io koa dia tsy nisy fitenenana izay momba ny nosy madinika bodoin’ny fanjanahana. Voalaza moa fa ny solika ao ankibon’ny tany sy ao ambany ranomasin’ireo nosy ireo no isan’ny tena anton’ny amikiran’ny fanjanahana azy ireo.
    Isika koa moa dia sady tsy ampy hery no tsy manana finiavana politika ampy ho entina hanohitra ny fanjanahana, ka izay angamba no anton’ny tsy nitenanana ny momba an’ireo nosy ireo.

    TSY TOKONY HO FATY AO AMIN’NY TADIDITINTSIKA AO MANDRAKIZAY FA NY GASY KAMOBE SY MATY HERITRERITRA , MIASA HO AN’ NY MPANJANAKA SY NY VAHINY , NO NAHAVANON-DOZA KA NANONGAM-PANJAKANA TAMIN’ NY TAONA 2009 .

    Dia izao ianantsika sy irahantsika mizàka izao no vokany.

    • 20 mai 2015 à 10:59 | Razily (#253) répond à Saint-Jo

      Tena marina ny anao- Ny hakamoana eo ihany, fa ny tahotra vazaha no tena mampikatso ny Firenena. Vao mahita masom-bazaha dia torakovitra. Hany ka anarana fotsiny ny hoe fahaleovantena, fa andihizan’ny vazaha SY karana. Ahoana ireo tany midadasika misaoratra @ Cassam Chenai ao Diego ireo ? Ary ny tanin’i Malaisé ao Manakara ? sy maro hafa manenika ny Nosy ? Ndao samy hitady ireo tany ireo, dia hatoro ny fanjakana sy ny vahoaka, fa mila amboarina. Ampy izay ny fahatahorana vazaha.

    • 20 mai 2015 à 11:23 | Saint-Jo (#8511) répond à Razily

      Marina ny anao Razily !

      Hoy ilay mpanan-talenta ity aloha ny hirainy hoe : « I can hear you ! »

      Dia hoy izy ery ampamaranana ny hirany hoe : « Strike another match, go start anew ! »
      [Izay azo adika malaka hoe : "Dony ho fihaonana iray hafa, ndeha atombohy ny fomba vaovao]

      http://www.eyeneer.com/video/rock/bob-dylan/its-all-over-now-baby-blue

    • 20 mai 2015 à 11:29 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Angaha tsa niroky indray androany,...?

      Io ve nohevitra mba tsy misy mifanohitra ve...?

      Misavaombaon-danitra aloha dia tsy miala...!

      Ny sandry hanajariana ireny toerana midadasika tsy mbola voajary ireny dia ananantsika tokoa. Fa ny fahavononana sy ny tetika politika hanaovana azy no tsy misy mihitsy.

      Ka inona no manakana anao tsy hidina eny antsaha fa ilaozana mandany andro eto...?

      Toe-tsain’olona mbola tavela any amin’ny taonjato lasa izany.

      Amin’izao andro moderina izao, tsy tokony hampirisihana be loatra intsony ny olona, hampiasa sandry be loatra, fa ny tracteur sy ny masinina hafa izao efa mitombaka, sady ireny efa mahavita hektaran’ny maro ao anatin’ny fotoana fotoana fohy. Mila vola anefa izany, fa tsy vitan’ny vava, hambo diso taoerana.

      Lazainao fa kamobe ny olona nanenjika ny mpanao jadona 2009,...kanefa etsy andaniny ianao milaza fa miasa hoan’ny vazaha rizareo, tsy mifanohitra ve izany...?

      Ary farany handinonao angaha ny mpangorina tanin’olona no sady mpanao varo boba ny tanindrazana tamin’ireo vahiny.? Ary toa tsy mba nasianao teny izy ireny...?

      Tsara raha hamaly anao tsara raha amin’ny teny be’sileo,...mba amin’izay misy mampafantatra ny teninay eto.

    • 20 mai 2015 à 11:52 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      Iaho tsa mba mampitovy gny firesaka amin-droky sy amin’gny ogna hafa.
      Amin-droky dia izao ataoko izao ro fomba fitegniko, no sady koa hahidigna ambagnimbagny gny hevitsa lazaigna mba ho takats’i roky !
      Ami’gny ogna hafa indray dia hafa ro fitegny sy gny hevitsa aroso.

      ha-ha-ha !

      Indroky koa efa notarognigna tsa mba hitsabaka ami’gny resak’ogna lehibe, kagnefa tsa mba mahari-boankegna roky, dia mitsabaka foagna ihagny kalegagny !
      Ignogna ro mahalesa androky ami’gny ’zay soratako eto ho agny ogna hafa ?

      ha-ha-ha !

    • 20 mai 2015 à 11:55 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Ka izay indrindra no tadiaviko.

      Ianao fanaparitaka ny fiteninay,

      Tsara fa tohizo.

    • 20 mai 2015 à 11:57 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Tsy man’inona na fanamavomavoana aza ny hanaovanao azy, ny zava-dehibe dia ny misy mampafantatra.

    • 20 mai 2015 à 12:03 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Marina izany resaka ny olona samy efa nilaozan’ny toatr’andro, be antitra (has been),...ka mbola mikasa hanajary ny betsimitatatra amin’ny angady,...Kanefa ny fitaovana hari-fomba amin’izao efa mitombaka, sady haingana no tsy mamizaka be loatra.

    • 20 mai 2015 à 12:06 | Tsisdinika (#3548) répond à Saint-Jo

      Ny dikan’ny hoe « Strike another match, go start anew ! » dia hoe « ampireheto indray ny tahon’afokasoka manaraka dia andramo indray mandeha », izany hoe aza manao hoe « afaka adidy amin’ny fatana aho fa nandroso kitay tsy nirehitra »

    • 20 mai 2015 à 13:31 | Saint-Jo (#8511) répond à Tsisdinika

      Mitombina io hevitra arosonao io amin’ny fandikàna ilay andalana iray io.
      Misy dikany maro moa io « match » io. « Afo kasoka » na « fihaonana » dia isan’ny dikany.

      Raha ny tian’ny mpihira lazaina eto dia azo raisina amin’ny hevitra maro samihafa. Izay no maha poet azy !
      Mitombina, sady azo heverina ho mifanaraka tsara amin’ny lazainy amin’ny maha « protest songer » azy ny fandraisanao azy io.
      Mifanaraka ihany koa amin’ny « zavatra fanaony efa mahazatra » (ianao mahalala matoa ianao nahita io dikan-teny arosonao io !)
      Raha arahina tsara indray anefa ny hevitra novelariny hatrany ampanombohan’io hirany io ka hatramin’ny faran’ilay hira , dia mazava fa te-hanorina fiainana vaovao izy, ka hiala amin’ny efa nahazatra azy teo aloha.
      Dia inona tokoa moa fa io no faran’ny nandehanany tany amin’ny Newport Festival [1965], no sady koa fanombohany ny fampiasàna Electric Guitar.
      [Taona maro dia maro taty aoriana indray izy vao niverina tany Newport]
      Ka io fihaonany [match] tamin’ny mpankafia folk tao Newport tamin’ny taona 1965 io no nifandonany [strike] tamin’ireo diso fanantenana noho izy niala tamin’ny guitar tsotra, kanefa koa nanombohany [start anew] ny rock izay nampalaza azy koa.
      Azo lazaina fa mifandanja ny lazan’ny blowing in the wind sy like a rolling stone.
      Minitra vitsy monja no mampisaraka an’ireto hira roa manaraka ireto tany Newport tamin’ny taona 1965 !
      Tsapa mazava eo ny match sy ny strike nisy taminy sy ny audience nanoloana azy tamin’izay fotoana izay .

      http://www.dailymotion.com/video/xmxw8w_bob-dylan-like-a-rolling-stone-live-newport-festival-1965_shortfilms

      http://v.youku.com/v_show/id_XMTcyOTk2NDk2_rss.html

    • 20 mai 2015 à 15:13 | rttr (#8865) répond à Saint-Jo

      Tena marina ny anao ry Saint-jo

  • 20 mai 2015 à 12:29 | Saint-Jo (#8511)

    Mifandimby izany ry zareo ireo no mankany e .

    Rajao aloha. Toa hoe vao maneno akoho maraina teo hono angaha no tafaverina izy iny

    Dia anjaran’i Ravelo indray izany ny mankany rehefa afaka folo andro eoeo.

    Misy zavatra mahasarika an-dry zareo mihitsy any amin’io toerana io e.
    Asa ! Inona loatra angaha !

    http://www.lanation.mg/article.php?id=19307

    • 20 mai 2015 à 12:48 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Inona izao no hivandraisan’izany amin’ity loha hevitra androany ity...?

      Ity rangahy ity hoa tsy maintsy mapibirioka ny adi-hevitra hatrany.

      Eo indray miroko.

    • 21 mai 2015 à 16:34 | missile (#8938) répond à Saint-Jo

      Hery Rajaonarimapianina va en France tout comme des présidents français sont venus à Madagascar ; tout comme François Hollande est allé dans les îles du Caraïbe.

      HR va en France parce que Madagascar est ouvert au monde ; tout comme il est allé visité d’autres pays depuis son arrivée à la présidence de la République malgache. D’après la Constitution, c’est la fonction du président de la République d’être le premier représentant de son pays.

      Il est libre à mon avis.

    • 21 mai 2015 à 16:42 | ginabe (#8937) répond à Saint-Jo

      Missile a raison. Il est libre ; libre comme tout être humain qui a des droits, des droits fondamentaux inaliénables.

      Si demain, il va en Chine pour nouer un partenariat, c’est son choix. D’ailleurs il devrait le faire... Le centre du monde n’est plus à l’Ouest depuis que l’Empire du milieu a détrôner les Etats-Unis en tant que première puissance économique mondiale. Surtout que les Chinois accordent facilement leurs prêts.

    • 21 mai 2015 à 16:48 | zamix (#8928) répond à Saint-Jo

      A vrai dire, il devrait en réalité diversifier ses partenariats. Faire autant avec les bailleurs traditionnels, mais scruter également d’autres horizons, pour au final disposer du maximum de financement.

  • 20 mai 2015 à 12:42 | diego (#531)

    Bonjour,

    Plus de 60% des terrains cultivables reste en friche dans la grande Île.

    On parle des trains des anciens colons ?

    • 20 mai 2015 à 13:12 | betoko (#413) répond à diego

      il y a une chose à faire , c’est que l’état distribue à tous les pauvres ces terrains cultivables et en les donnant du fric pour les mettre en valeur . C’était comme cela que les paysans israéliens ont pu s’en sortir avec leur kibboutz depuis 1948 . C’est une manière de sauver tous les mendiants des grandes villes
      Autant La Chine que La Corée du sud ont une forte demande de maïs et autant les pays du Tiers-Monde ont besoin de la farine qu’est ce que nous attendons pour mettre en valeur nos terres au lieu de les donner aux chinois ou aux coréens entre autre. Le FMI , La Banque mondiale et l’UE nous donnent du fric pour soit disant développer Madagascar , je ne comprends pas pourquoi nous nous ne les investissons pas dans notre agriculture ? Est ce que les grandes puissances ont peur que Madagascar devienne à court terme un pays émergeant ?

    • 20 mai 2015 à 13:18 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Ne faites pas l’ ane pour avoir du son, toutes les aides sont détournées au profit des dirigeants, à l’ image de la zirama et d’ air mad , c ’est la vérité que vous refusez de voir, qui vous aveugle ?

    • 20 mai 2015 à 13:31 | Jipo (#4988) répond à Jipo

    • 20 mai 2015 à 13:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Votre renvoi est censuré povr_cno-kon !

    • 20 mai 2015 à 13:56 | Maestro (#7313) répond à betoko

      Pays émergeant ? J’ai failli rigoler dis donc monsieur Kotokely. Une construction solide nécessite une base saine et SOLIDE n’est ce pas ? La base solide c’est une base sans les Parasites Mapar comme vous qui ne rattraperai pas un ennemi qui est entrain de trébucher. Voilà le roadmap à suivre, faites le tour et vous verrez que partout on embrasse son rival Rakotokely, et le schmilblick avance. Mais bon avez vous vraiment l’intention de sortir Madagazcar de la misère ou vous êtes juste un OuafOuaf ?

    • 20 mai 2015 à 14:17 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Betohika !

      Après la centaine de mort à la reunion,en 1991 l’aeroport de Nice vendu aux chinois, la carte dont vous fut titulaire et délivré par l’Ambassade de de France, voici maintenant un cours l’agriculture en Israel et vous prenez comme exemple les Kibboutz !!!!!!!!!!

      Je vous cite : « l’Etat doit distribuer à tous les pauvres ces terrains cultivables en leur donnant du fric pour les mettre en valeur , c’etait comme cela que les paysans Israeliens etc... etc... »

      Mais vous êtes débile ou vous le faite exprès ? Les Kibboutz n’ont JAMAIS reçu d’aide financière de l’état Israélien ! ils sont autogérés et ils ont une autonomie économique propre à une entreprise. Ensuite , c’est une communauté qui gère et les décisions sont collégiales. Les membres n’ont JAMAIS été des mendiants ou bien des pauvres !

      Pourquoi est ce que vous ne vous donnez pas la peine de vous renseigner avant d’ecrire à longueur de post des inepties ?

    • 20 mai 2015 à 14:52 | Saint-Jo (#8511) répond à DIPLOMAT

      « Betohika » ? ha-ha-ha ! Iny indray kosa aloha dia tsy tao antsaiko mihitsy kosa e ! ha-ha-ha ! Maro olona mahay mandini-javatra eto !

    • 20 mai 2015 à 15:02 | DIPLOMAT (#846) répond à Saint-Jo

      Il est têtu et borné : En gasy = Betohika !!

      Vrai ou faux qu’il croit toujours avoir raison ?

      Vous n’y avez pas pensé mais moi si !

      A vous lire Saint jo ;)

    • 20 mai 2015 à 16:19 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Trop étranger pour votre trisomique neurone, c ’est bien votre konnerie qui devrait etre censurée .
      Sorti du copié/collé, faudrait apprendre à lire avant de prétendre konprendre, ce dont vous serez à vie exempté, de part la dégénérescence de la pureté de : « ta race »...

    • 20 mai 2015 à 16:24 | Jipo (#4988) répond à DIPLOMAT

      c ’est comme la kon-fiture, moins on en a , + on l’ étale ...
      Une histoire belge halal version kasher gasy

    • 20 mai 2015 à 17:03 | DIPLOMAT (#846) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile de koch ,

      Manifestement Votre Pc doit être vérolé .... comme vous !

    • 21 mai 2015 à 08:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Autant pour MOI,
      J’ai pu lire votre renvoi.
      - « RIEN A CIRER » !

    • 21 mai 2015 à 12:22 | vatomena (#7547) répond à diego

      Et oublie t- on -les élites malgaches formés par l’école coloniale ?
      qui a succédé à J J Rabéarivelo ou Rakoto Ratsimamanga ou Rabemanenjara ?

      Aujourdhui nos « élites » parlent le français aussi mal que le malgache

      Ceux qui pourraient faire figure d’élite se sauvent ,fuient une société devenue ignorante et incapable.

  • 20 mai 2015 à 15:02 | diego (#531)

    Bonjour betoko,

    Vous soulevez, à mon sens intelligemment, la complexité des problèmes politiques et économiques que les dirigeants des pays anciens colonies doivent faire face aujourd’hui.

    Plus de 50 après la délonisations, l’État et les Institutions dans ces pays se sont dangereusement affaiblis, pire, les gens qui luttaient ensembles contre la colonisation, contre les dictateurs qui remplaçaient les colons se sont malheureusement divisés alors que leurs pays sont plongés dans l’anarchie total.

    Quand l’État et les Institutions disparaissent, ce sont les mafias qui prennent leurs places. Vous imaginez bien ce que va devenir un pays dans lequel les mafias se trouvent à la tête de l’État et commandent les Institutions :

    - vous avez un pays ingouvernable.

    Pour aujourd’hui, les Chinois et les Indiens....etc....cherchent des terres pour se nourirent et de l’eau à boire. Dans peu de temps, ils vont chercher des endroits pour jeter leurs ordures et poubelles.

    La Chine et l’Inde sont des grands pays, mais Madagascar ne doit pas solliciter ces deux pays pour son développement. La Chine et l’Inde ont des graves problèmes, ils sont nombreux, trop nombreux. Leurs gouvernements doivent trouver des moyens comment nourrir près de 3 milliards et plus d’âmes, la gestion de l’eau et des déchets ? Des bombes à retardement !

    Et s’il y avait des immigrations massifs des Chinois et Indiens en Afrique et Madagascar ? Ils ne viendraient pas pour la fiabilité et la solidité de nos institutions, mais pour prendre possessions de nos terres, nos LOVA et TANINDRAZANA.......

    • 20 mai 2015 à 16:27 | Jipo (#4988) répond à diego

      Diego !
      « La solidité de vos institutions » ???
      Toute la planète vous les envie, mefiez-vous que les Somaliens ne viennent pas vous les kidnapper contre rançon...

  • 20 mai 2015 à 15:27 | walesa (#5863)

    Medames et Monsieurs,
    Le président de Madagascar ferait mieux, s’il aurait laissé tous ces terrains pour les investisseurs etrangèrs ! A condition, qu’ils y investissent quelques choses valables,dont on a besoin à Madagascar, p.ex dans la domaine agroalimentaire. C’est une grande OPPORTUNITE à ne pas rater.
    La politique de nationalisation n’est pas du tout favorable aux pauvres Malgaches. Elle ne sert à RIEN et ne vas aboutir à aucun progrès voulu ! Elle penalisera tjrs la population et le developpement et créera de nouvelles tensions entre de futurs acquerrants. C’est une pure DEMAGOGIE qui sert à proteger le status-quo et de la POURRITUE existante !
    Sachez plutot ATTIRER les investisseurs etrangers ! Qu’ils viennent en masse à Madagascar avec leur argent ! Car Madagascar a besoin d’eux comme la terre asseché a besoin de l’eau !

    • 20 mai 2015 à 16:10 | olivier (#7062) répond à walesa

      Populisme et démagogie à 2 ariary...

      1) Ce que cette députée oublie de dire, c’est que les terrains coloniaux de plus de 100Ha ont DEJA été nationalisés...

      Alors qu’attend elle pour « redistribuer » de façon équitable, ces nombreuses terres ??!

      EVIDEMMENT Selon des modalités qui restent à définir ( LOL ) : qui peut croire UNE SEULE SECONDE que les meilleures terres reviendront aux plus défavorisés ?!

      2) Si pour un malgache pauvre, acquérir un terrain domanial était chose aisée..cela se saurait !

      TOUT est fait pour que les NANTIS ( ou roitelets locaux, c’est selon), s’accaparent les meilleures terres, dans des conditions opaques, et ce depuis belle lurette...( un grand merci aux DOMAINES ! )

      3) Des terrains DOMANIAUX, il en existe des millions d’Ha... NON VALORISES...

      Bref...derrière une fausse bonne idée se cachent des intentions nauséabondes..

      4) la plupart des ex terrains coloniaux de moins de 100 Ha sont Squattés ( Habitations, cultures..) depuis des lustres : qui parmi les pauvres, à les MOYENS d’engager une procédure de prescription acquisitive ?
      Et surtout, pourront ils compter sur une collaboration « gratuite » ( LOL) des services de l’état ( DOMAINE - JUSTICE - MAIRIES ..)

      Encore du cépamafotisme aiguë, à la sauce coco..

      COMME D’HAB

    • 20 mai 2015 à 16:32 | Jipo (#4988) répond à olivier

      Ils attendent tout simplement que quelqu’ un les exploite pour en revendiquer la paternité et la non rentabilité ...
      Il ya les gardiens de zébus & les proctologues de mouches, les seconds depuis Remenabila serait devenu le sport national revendiqué par tous .

    • 20 mai 2015 à 16:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à walesa

      Les terres sont de droit naturel la propriété de l’Etat.
      En d’autres termes,les terres appartiennent à toutes les Malgaches en commun
      - « MADAGASCAR AUX MALGACHES » !

    • 20 mai 2015 à 16:43 | walesa (#5863) répond à olivier

      J’adhère entièrement à vos opinions Olivier. Il faut seulement dire que la Domaine constitue encore et encore une source inepuisable des « revenues » complementaires pour ces fonctionnaires corrompus. Pour ça ils n’ont pas besoin des investisseurs etrangers !

    • 20 mai 2015 à 17:17 | walesa (#5863) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous vous moquez des etrangèrs et de sales colons. C’est votre droit. Sachez pourtant, que la plupart des Malgaches sont aujourd’hui colonisé par les riches Malgaches sans scrupules. Ils sont pires colons que la terre malgache a jamais accouché ! En les defendant vous vous mettez de leur coté et pas de coté du peuple en detresse !

    • 20 mai 2015 à 17:54 | olivier (#7062) répond à walesa

      Regardez un peu la liste de ces « députés » qui réclament « justice »...

      De qui se moque t on ?

      Jao Jean..
      Cathy ( ex Tim devenue TGV...quelle suite dans les idées !)
      etc.

      ils trempent dans des trafics en tous genres et viennent noyer le poisson en aguichant le pauvre d’esprit à coup d’arguments falacieux et populistes..

      Au final, il me font RIRE...

    • 20 mai 2015 à 18:09 | Jipo (#4988) répond à walesa

      Mais il le sait tres bien , comme tous hypocrites qu’ il adule défend et imite, tout pour le peuple et le reste pour moi, dommage que le peuple ne soit qu’ un alibi , tout comme la souveraineté et le nationalisme version gasy .

    • 20 mai 2015 à 18:24 | walesa (#5863) répond à Jipo

      La Mafia malgache au Pouvoir, assisté par de très nombreux Karanas et certains Chinois (necessaires pour deboucher leur affaires à l’exterieur) constitue aujourd’hui la classe de Colons du 21-eme siecle ! Ils sont pires que leur « ancetres » !

  • 20 mai 2015 à 16:28 | Jacques (#434)

    « Les députés demandent la nationalisation des terrains des anciens colons pour pouvoir les distribuer équitablement ensuite aux nationaux »

    Incroyable ! Pour donner l’impression de se magner la rondelle, les voilà - ces députés - qui sortent de leurs ciboulots cette idée saugrenue de nationalisation des terres appartenant aux, je cite « anciens colons » (toujours ces préjugés de dédain envers l’étranger pour faire mouche aux esprits maléables des petits gasy). Se sont-ils au moins posés la question quant à d’éventuels contentieux afférents à des pseudo litiges ? Disposent-ils des chiffres relatifs à d’éventuelles surfaces concernées dans tout Mada ? Les textes encadrant le foncier à Mada permettraient-ils aux députés d’avancer en ce sens ?

    L’idée de donner des terres aux nationaux qui n’en ont pas, c’est noble et magnifique mais pourquoi, justement, celles des dits anciens colons ? Ces pseudo anciens colons, si véritablement ils n’ont jusqu’ici pas donné signe de vie cela ne pouvait donner aux députés babakoto de les cocufier. Si l’on veut offrir aux nationaux intéressés des terres il n’y a qu’à en prendre sur les 18 millions d’hectares cultivables supposés à être octroyés à Daewoo en 2008 au lieu de susciter des sujets polémiques qui n’ont pas lieu d’être.

    Et puis, l’histoire de terres récupérées (à tort ou à raison) aux anciens colons n’a malheureusement pas beaucoup profité aux heureux bénéficiaires, les cas d’exemples dans l’ex-province de Diego en sont significatifs : du temps de leurs vrais propriétaires (des réunionnais, la plupart) les terres de la localité de Joffreville ou Antsalaka produisaient toutes sortes de légumes et autres fruits, aujourd’hui que sont-elles devenues, ces terres ? Elles sont toujours là mais leurs occupants actuels ont préféré y cultiver du khat, prétextant ainsi pour une facilité de culture. Ah, l’inénarrable paresse du babakoto !

    L’idée de ces députés babakoto, ni plus ni moins que de la pure démagogie.

    • 20 mai 2015 à 16:40 | Jipo (#4988) répond à Jacques

      Bonjour Jacques, les terrains de joffreville , en effet des hectares à perte de vue n’ appartenaient-ils pas à l’ ancien Maire de Diego, propriétaire de l’ hôtel de la poste, un karane métis, indo-pakistanais-sud Yemenite-Gasy ?
      Qui cherchait désespérément des bras pour exploiter ces terrains à moindre cout, un « pote » à ratsyrak !
      Une racaille sans scrupule de première .

    • 20 mai 2015 à 16:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      - "LES TERRES SONT LA PROPRIETE DE L’ETAT MALGACHE.Point barre !

    • 20 mai 2015 à 17:01 | valoha (#7124) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ary raha marina ny voalazanao, maninona ny karana / sinoa / vazaha no manana velarana lehibe indrindra eto, ary tsy misy fanarahana na fijerena akaiky akory ? Toa tapitra vidin’izy ireny ny tany, ary manao izay daniny mihintsy ry zareo. Inona no hijanona ho an’ny Malagasy ra Basila havana o !? Mba mijery ny any aoriana ve ianao @ ny fanjakana mitantana @ izao ! Mino ve ianao fa ny Malagasy no ho tompon’ny tany alain’ny fanjakana ? Ary misy programa mazava ve ny fanjakana @ izay tany (na an’ny mpanjanaka teo aloha na tsia) azo eo ? Ny fananan-tany ? Ny mpanamaintimolaly ny tany ? Sa dia ho alain’ny fanjakana izy ireny, ary ho zarainy ny karana / sinoa / vazaha satria ireny no ho lazaina fa mahavita azy sy manam-bola hiasana ny tany, hamokatra ! Satria isika mahantra !
      Mila mailo mafy isika ra namana fa malama ny tany !!

    • 20 mai 2015 à 17:11 | DIPLOMAT (#846) répond à Jacques

      Belle analyse Jacques !

      Belle analyse... Malheureusement.

      Depuis le départ de ces « colons », qui sont les plus malheureux aujourd’hui ?

      Franchement cela aurait été magnifique que les Malgaches aient repris puis fait prospérer ces terres ... Au lieu de cela....

    • 20 mai 2015 à 17:32 | walesa (#5863) répond à DIPLOMAT

      La verité pour certains s’avère très doulourese ; Madagascar aujourd’hui a besoin d’etre « re »colonisé dans son ensemble, tellement les dégats occassionnés par le Pouvoir sucsessif pendant 55 ans de l’independence sont grands et irreversibles. Osons le dire !

    • 20 mai 2015 à 18:17 | Jacques (#434) répond à Jipo

      Je vois qui vous voulez parler, jipo. En fait il n’a jamais été Maire de Diego mais plutôt « magouilleur » de premier, surtout du temps de l’Amiral d’eau douce. Que ne possédait-il pas dans le coin ? On en ferait toute une liste qui n’est pas exhaustive et, bien sûr, je m’abstiens de « lâcher » son nom.

    • 20 mai 2015 à 18:24 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      A quelle heure !
      Allez vous faire interner car soigner, c ’est irrécupérable !
      un « & tas » de me-de ./
      Les terres appartiennent à ceux qui en sont les propriétaires , qui ont payé pour , ne serait-ce que le foncier !
      les domaines et le trésor qui ont encaissé le pognon sont en DEVOIR de le démontrer & le prouver, le reste , en guise de gouverne et comme la lufthansa , droit dans la montagne./
      Vous arrivez au pouvoir et vous accaparez tout ce qu’ il y a au Pays : cheptel, terres, sociétés, vehivavy, mais vous vous croyez ou !!! & prenez pour quoi ???
      « Les tas » n’est propriétaire que des ordures qu’ il sème et laisse et ce n’ est pas ce qui manque , mais autre que la tie qu’ ils laissent ils ne sont propriétaires de rien d’ autre : à part comme vous de leur konnerie, racisme, bassesse & médiocrité ./

    • 20 mai 2015 à 18:27 | Jipo (#4988) répond à Jacques

      On parle bien du même, l’ homme fort de la ville à cette époque vu son comportement je pensai qu’ il était le Maire.
      Epoque ou ils ont refait la toiture du marché et donné les anciennes tôles au CCF me semble-t-il .

    • 20 mai 2015 à 18:53 | DIPLOMAT (#846) répond à walesa

      La vie à M:car était bien douce dans les années de présence Française.
      Pas de famine, pas d’épidemie, scolarité : 100% , soins médicaux gratuits, et campagne de vaccination.
      Problème : le pays était colonisé. Le miroir aux alouettes agité par nos « amis » communistes pour exiger une indépendance immédiate avait crée une fracture.
      Rajouter à cela un ingérence avérée et incontestable de la France en 2009 pour obliger Rav8 à partir , alors même que le pays retrouvait des couleurs, et nous avons aujourd’hui l’image même d’un pays à la dérive, avec à son bord plus de 20 millions d’âmes.

    • 20 mai 2015 à 19:40 | walesa (#5863) répond à DIPLOMAT

      Madagascar a raté son independence, certainement trop precoce !

    • 20 mai 2015 à 20:01 | DIPLOMAT (#846) répond à walesa

      Je crois surtout que cela a été très mal négocié de part et d’autre ...

      Madagascar d’après 1962 jusqu’en 1972 a connu 10 ans de répits.
      L’activité communiste de déstabilisation de toute l’Afrique , la nullité de la politique Africaine de Giscard , la bêtise immense de Ratsiraka, tout cela a précipité le pays et tout son peuple dans une crise humanitaire (il faut appeler un chat un chat sans précédent).
      la perte des valeurs, la perte des fondamentaux, la perte des repères, et voila le pays à la dérive au bord du naufrage. Corruption, faillite de l’état, famine, insecurité, épidemie, trahison, coup d’état... la désillusion est sans appel !

    • 20 mai 2015 à 20:21 | Maestro (#7313) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Etat Malgache ou Malgache tout court car c’est un peu le foutoir votre argumentation là !!!! Personnellement je vois quand même beaucoup d’Étrangers qui ont le « Bon Morceau ». Je n’ai rien contre les Étrangers mais quand même il suffit de disposer de quelques Arriary ( notez je ne dis pas euro, ni dollars non plus ) pour faire pousser un « Château », hallucinant n’est ce pas ? Quand vous dites le Padesm au Padesm franchement il y en a qui se sont assis sur un doigt je pense. Enfin vous comprenez le sens de ma réflexion ?

    • 20 mai 2015 à 21:07 | walesa (#5863) répond à DIPLOMAT

      Entièrement d’accord et rien à ajouter ! Les degats sont enormes sinon insurmontables pour le Pays vu le changement de la mentalite et l’abandon de valeurs traditionnels et donc perte de repères !

    • 22 mai 2015 à 10:59 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      La terre malgache est vielle de centaines de millions d’années .Le plus gros de la population est venue d’ailleurs et tres tard.Elle s’est éparpillée sur une faible partie du territoire .Madagascar reste encore une terre vacante . Un survol aérien montre bien la faible habitation . L’Etat malgache unitaire vient de naitre il y a à peine une cinquantaine d’années .Un grand nombre de dits propriétaires ne figurent sur aucun cadastre . « Les terres sont la propriété de l’Etat Malgache »C’est injustifié ,c’est un hold up .L’Etat ne fait rien ni pour recenser les terres vacantes ni pour les mettre en valeur

  • 20 mai 2015 à 16:53 | valoha (#7124)

    Ka raha ho alaina ny tany dia avy eo homena ny karana, sinoa, vazaha ! Tsy ny eo ihany ve no eo ?!!
    Ny mety dia manangana miaraka sy mifarimbona ifotony vaomera misahana ifotony ny tanim-bahoaka. Manisa azy ireny isam-paritra. Mizara miaraka @ izay Malagasy afaka hiasa sy hamokatra azy ireny ! Mivondrona anaty fikambanana, ary miara-miasa @ ny fitantanana vaovao (fa tsy izao fitantanana izao na ny teo aloha hafa mihintsy) mba hisy ny varotra anatiny sy ivelany mirindra, mba hisy ny fiarovana ny voly miaraka, ny zezika, ny teknika vaovao entina mamokatra !!
    Tsy ampy sy tsy mety ny mizara fotsiny an-jambany tsy misy programan’asa sy stratejia tsara dinika miaraka sy mety hahomby !
    Ny rano misy manerana ny Nosy. Ny faritra any Atsimo dia azo jerena miaraka malaky @ ny fitarihana rano sy ny fanaovana toho-drano. Ny faritra mila toho-drano dia dinihana miaraka mba hampiakarana ny vokatra, indrindra fa ny mpanao vary maroanaka !
    Ny tena izy dia ny mandamina miaraka isampokontany ny mety ho velarana zaka avy. Ny tsy ho zaka dia dinihana miaraka miaraka @ Faritra sy ireo Faritra mifanila mba hifanampiana. Ny vokatra sy ny ambim-bava dia azo hanaovana miaraka lalana, tetezana, teknika entina miady @ ny valala, ohatra, sns...
    Tsy ity fitondrana ity mihintsy no hanoro ny Malagasy ny famerenana ny tany @ ny Malagasy sy ny entina mamokatra amin’izany !
    Ary ny Malagasy hatrany no tsara hanoratana ny tanim-boly, Malagasy mpamboly sy mpiompy fa tsy Malagasy mipetraka fotsiny.
    Ny vahiny dia miasa ambany fifanarahana ara-panjakana avokoa eto, na manm-bola toa inona aza. Tsy maintsy misy lalana manokana misahana azy ireny eto Gasikara ! Azony atao tsara amin’izay ny manodina ny kapitaliny eto mazava tsara - firy ny kapitala entiny eto, ary firy isan-taona no avoakany ? Mila faritana araka ny famokariny izany.
    Raha baranahiny mantsy dia ahantra lalandava isika, ho ripaka ny harena sy ny tany. Ary dia ho very remby isika mianakavy !!!!

  • 20 mai 2015 à 19:00 | Saint-Jo (#8511)

    Tsy mbola azon’ny fanjakana gasy aloha ireo tany voalaza ireo amin’izao fotoana izao. Fa izay any aoriana any no asa.

    Izao anefa : na raririny, na tsy rariny, ny fakàn’ny fanjakana ireo tany ireo, ny fanontaniana mipetraka dia « ho atao inona ireo tany ireo raha toa ka azon’ny fanjakana tokoa ? »

    Sao manko dia hanao tahakin’ny akohokely notsipazana fotsim-bary eo indray, ka mibitabitabika ery kanefa tsy hay akory izay tokony hatao.
    Tahak’izay efa nitranga tamin’ny volana oktaobra 1958 sy tamin’ny volana jona 1960 sy tamin’ny volana mey 1972.

    Tsy hay aloha ny fitondram-panjakana gasy raha ho sahy haka marina tokoa an’ireo tany ireo, fa indrindra moa fa ireo tany hafa izay nanafintohina olona maro ny fakàna sy ny « fanomezana » azy ho an’ny vahiny teo alohaloha teo ireny.

    Fa raha toa ary ka sahy maka an’ireny tany ireny ny fanjakana gasy, dia inona no ho atao an’ireny tany ireny rehefa azo ?
    Tsy mora valiana io fanontaniana io !

    Ahoana sy ahoana ny fomba hanajariana indray an’ireny tany ireny ?
    Dia iza sy iza no hanajary azy ?

    Raha ny hevitro sy ny finoako manokana aloha, dia aleo mihitsy aloha tsy ho ankinina lava amin’ny any Ivelany ny fanajariana ireny tany ireny.
    Raha izay tokoa manko dia hiandry lava eo indray izay ho atsipin’ny any Ivelany ho antsika isika vao hiasa.
    Sady izay indray ny akabeazan’ireny vola atsipiny aty amintsika ireny dia tsy maintsy ho averintsika miaraka amin’ny zana-bola ny akabeazany.

    Aleo koa tsy ho ankinina amin’ny mpiasam-panjakana [faonksionera e !], satria ireny dia efa za-dratsy mandray karama isakin’ny faran’ny volana na namokatra ny asany, na tsy namokatra.

    Fa dia aleo hanaovan’ny fokonolona azy.
    Ny akabeazan’ny fokonolona any ambanivohitra anie ka tsy kamo arakin’ny laza ratsy atao antsika gasy hoe « moramora » e !
    Fa ny fokonolona misy antsika aty antanan-dehibe no tsy hay raha mavitrika, na tsia. hé-hé-hé ! Aza tezitra an !

    Tsy dia avy hatrany koa dia ho omena malalaka fotsiny izao ny fokonolona anefa ireny tany ireny, arakin’ny hevitro ihany io.
    Satria mety hahomby ilay fokonolona iray, kanefa mety tsy hahomby koa. Raha tsy mahomby moa izy dia esorina taminy ilay tany.

    Ka misy ilay antsoina hoe « emphyteutic leasing » [bail emphytéotique, hoy ireo avanana amin’ny teny frantsay]. Dia izy io angamba no fomba tsara hifanarahan’ny fanjakana sy ny fokonolona momba ireo tany ireo, arakin’ny hevitro ihany io an.

    Tsy China na Japan no ho raisiko ohatra ho antsika, satria efa lasa loha laharana eran-tany izao ry zareo ireo, no sady koa tsy mitovy toetra no tsy mitovy kolo amin-dry zareo isika. Fa ny tiako ambara dia afaka nandroso amin’ny lafiny rehetra ry zareo, kanefa tsy niankina tamin’ny fanampiana avy any Ivelany, tahak’izay nitranga tany Europe taorian’ny Ady Lehibe. Raha toa misy mihevitra fa fanampian’ny USA no napandroso an’i Japan, dia aoka izy hizaha akaiky any amin’ny trano raki-boky ny fomba nataon’ny Japoney mba apandrosoan-dy zareo ny taniny.

    Fa ny tiako isarihana ny sain’ny mpamaky dia izay fomba napiharin’ny Vietnamiana taorian’ny taona 1975 mba hapandrosoan-dry zareo ny taniny.
    Marina aloha fa tsy mitovy toetra sy tsy mitovy kolo amin-dry zareo koa isika. Fa ry zareo tsy niakin-doha tamin’ny « vola fapandrosoana » avy any Ivelany no tiako ho marihina.
    Samy nahita antsary ireny boat people ireny isika. Tena latsaka ambany be ny toe-karen’i Vietnam tamin’ireny. Kanefa aiza no toerana misy an-dry zareo amin’izao fotoana izao ?
    Ireto misy tarehy marika avy tamin’ny ministera ny raharaham-bahiny iray any Europe momba ny toe-karen’i Vietnam tamin’ny taona 2012.

    PIB (2012)¹ : 138 Mds USD
    PIB par habitant (2012) ¹ : 1500 USD/hab
    Taux de croissance (2012)¹ : 5 %
    Taux de chômage (au sens du BIT, 2011) : 2,3 %
    Taux d’inflation (2012) ¹ : 12.6 %
    Solde budgétaire (2012)¹ : -4,8 % du PIB
    Balance commerciale (2012) ¹ : 780 M USD
    Principaux clients (2011) ¹ : Etats-Unis (18%), Chine (12%), Japon (11%)
    Principaux fournisseurs (2011) ¹ : Chine (23%), Corée du Sud (12%), Japon (10%)
    Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB (2011) ¹ :
    • agriculture : 22 %
    • industrie : 40,3 %
    • services : 37,7 %

    Amin’izao andro izao dia ireo tany mpanan-karembe indray no mifandrombaka mitady ampiditra renivola any Vitenam.
    Tamin’ny taona 1975 ka hatramin’ny taona 1983 anefa dia boat people no hany mba resakin’ny mpanome vaovao momba ny Vietnam.

    • 20 mai 2015 à 23:34 | walesa (#5863) répond à Saint-Jo

      Maro zavatra no tsy mampitovy Madagascar sy i Vietnam. Toe-tsaina malagasy no tsy mitovy mihitsy amin’ny toe-tsainan’ireo vietnamiens. Tsy ampy la conscience professionnelle et la discipline ao@malagasy samy malagasy ! Ny fitiavan’tena mihoa-pampana no manjaka ao fa tsy ny fitiavana Tanindrazana.
      Ny fomban’drazana sasan-tsasany ihany koa no misy tsy mety, toy izay ny famadiana izay mampahantra olona fahatany ! Torak’izany koa ny fandevenana amin’ny faritra Antandroy. Ajanoko aty ihany ilay « decompty » nataoko fa ampy ihany. De averiko indray sy hamafisiko ny teniko hoe : Raha tsy miova izany toe-tsaina izany sy ny « discipline » dia tsy ho rava ny fahantrana malagasy !

    • 21 mai 2015 à 10:05 | Saint-Jo (#8511) répond à walesa

      Ô ry Walesa !
      Marina daholo ny voalazanao !
      Fa izao androany alakamisy izao kosa dia toa mba efa manomboka misy koa izany ny gasy boat people !
      Tsy mba ny tsara no alaintsika tahaka, raha izao !

    • 21 mai 2015 à 10:07 | valoha (#7124) répond à walesa

      Namana Walesa ! Mila sy tokony hitana ny fombantsika isika Malagasy na avy aiza na avy aiza ! Samy manana ny hanitra ho azy ireny fomba amam-panao ireny, no ikohezan’ny vahiny manerana izao tontolo izao, no tokana sy mampiavaka antsika amin’ny rehetra !
      Tsy any anefa no anton’izao tsy fandrosoana izao ! Ny fitandroana azy ireny aza no tena mila iverenana ifotony. Mila sy tokony mifikitra @ ny soatoavina Malagasy isika isam-paritra sy manerana ny Nosy ! Io no mamolavola ny foto-pisainana sy toetra entina mamokatra sy miara-mirona. Tsy hiandry ady goavana toa ny tany Vietnam isika vao mba ho tonga saina sy hijery ity tany ity miaraka !
      Mafy tokoa ny nahazo ny Vietnapango ! Nandriaka ny ra ! Maro ny aina lasa ! Hanatra goavana ho an’ny taranaka aman-dimby ny fahavoazana lehibe nahazo, ary takaitra nijanona hatramin’izao. Niezaka mafy tokoa mandrak’izao ny vahoakany ary tonga @ izao tanjona izao ! Miarahaba ny firaisan-kinany sy ny fahavononan’izay ireo hatrany ! Ary manana paik’ady sy stratejia mafonja sy miara-morona hatrany ny vahoakany !
      Ka hiandry ra handriaka va isika Malagasy vao mba hitambatra, hiasa afy ho an’ity Nosy ity ? Mba hiverina @ ny fahamarinana sy ny rariny ? Maba hiala @ ny fitiavan-tena sy famenoana paosy ? Fanamparam-pahefana sy mpanao politika homana ? sns....Isika ihany no anton’izy ity, ary fantatry ny any ivelany tsara fa manana ny hevitra sy fahafahana, saina, enti-manana hiroso marina amin’ny fampandrosoana isika ! Hatahoran’ny mpanambola mafy io raha toa ka tafita ! Isika no erany sy antony ka asa ry vahoaka Malagasy ! Mila miala avy amintsika ny zavatra rehetra fa tsy ho avy avy any ivelany fahatany !

    • 21 mai 2015 à 11:33 | walesa (#5863) répond à Saint-Jo

      Ny sambotsika milentika tsikelikely hatramin’izay. Ny mahagaga anefa dia mbola misy ihany ireo vahiny mazoto miditra ao@ilay sambo atao hoe « Madagasikara » ! Tsy aleo mipetraka ivelany, amin’ny tany mandroso tahaka ataon’dra Basily ?!

    • 21 mai 2015 à 11:58 | walesa (#5863) répond à valoha

      Misaotra betsaka ry valoha. Ny fijerevanao an’ilay fandehan’javatra aty Madagasikara, ny fijerevako ihany koa. Mampalahelo fa tsy misy manjary ao@ fiainam-pirenena. Potika ny politika ataon’ireny olom-boavidy efa leo ireny. Izy ireo anefa no manjaka ary tsy hita hevitra hampialana azy ! Satria ny mpanoitra azy no mitovy toetra aminy. Mifanaraka ihany izy ireo ! Raha amin’ny tany hafa dia efa nisy ilay atao hoe « revolte populaire ». Malagasy anefa no farany tsy tia ady ka mijaly mangingina hatramin’ny farany !
      Raha olom-pivavaka isika dia aoka mivavaka mba ho tonga fahagagana lehibe ka nahitana ny Filoham-pirenena vaovao hendry, tia Tanindrazana, mahay mifanaraka amin’ny iaby ka mampiroborobo ny be sy ny maro. Hatramin’izao dia tsy hita azy.

  • 20 mai 2015 à 19:21 | Isambilo (#4541)

    A ma connaissance, les propriétaires étrangers (essentiellement Réunionnais et Mauriciens) de la région de Mananjary ont été indemnisés dans les années 70 (en même temps que les Français du Vietnam et du Cambodge).
    On ne s’improvise pas paysan du jour au lendemain parce que c’est un travail très dur. Il faut des générations d’expérience accumulée.
    La région de Mananjary était connue des Javanais pour produire du gingembre. Les Comoriens venaient s’approvisionner en riz et en soie au temps de Flacourt.
    Si plus rien n’y pousse ce n’est pas faute de terre mais parce que les « lumières de la ville » sont plus éblouissantes.
    Cette députée raconte n’importe quoi. Au lieu de chercher des problèmes aux colons qui ne sont plus là, elle ferait mieux de mettre la main à la pâte sans peur de se salir avec la terre.

  • 20 mai 2015 à 19:58 | diego (#531)

    Jipo,

    Vous le savez bien que Madagascar est un pays instable. Tout y est à reconstruire, la pays se trouve dans une anarchie indescriptible :

    - le pays est pauvre et il va continuer à s’appauvrir !

    Madagascar ne trouvera pas une stabilité politique aussi longtemps que ses politiciens persistent dans l’erreur de ne pas créer des partis politiques solides.

    Vous semblez prendre vos pieds en constatant que l’État malgache et les pauvres institutions du pays se sont affaiblis et sont corrompus ! C’est quelque peu étonnant de la part d’une personne, VOUS, qui semblez, en tout cas c’était mon sentiment jusqu’ici, vouloir, et souhaiter voir ce pauvre pays sortir de la misère Institutionelle et une pauvréte récurrente !

    L’Etat et les Institutions et la Constitution représentent l’ordre, les lois, dont les élus en sont les garants. Tout le monde a peur du Gendarme, des Juges, il y a une simple explication, ils réprésentent les lois.....maintenant imaginez qu’ils sont corrompus, ils défendent quoi et qui en ce moment là.....

    Je ne définis pas Madagascar en fonction de ses ex-présidents et de son président, mais de la solidité de son État et de ses Institutions :

    - le petits voyous Somaliens arriveraient peu être à tuer des Américains et des Français, mais ils n’arriveront pas à remettre en cause la Constitution Américaine et Française, affaiblir l’État et les Institutions de ces pays Jipo.

    Construire un État fort et rendre les Institutions Malgaches fortes et solides sont à la porté des politiciens GASY :

    - je suis impatience qu’ils se mettent enfin au travail, en tout cas ceux qui ont le niveau et les connaissances et l’expériences dans les affaires de l’État.

    • 20 mai 2015 à 23:57 | Jipo (#4988) répond à diego

      détrompez vous je ne prend pas mon pied sur le malheur des autres, par contre quand vous parlez des institutions Malagasy, désolé de vous dire et vous le savez comme moi qu’ elles sont loin d’ etre fortes, elles sont tout sauf cela et avec la mentalité de leurs représentants, on est pas sorti de l’ auberge, vous le savez comme moi, car ils font tout pour les détourner , alors ça sert à quoi quand les représentants sont incapables de les appliquer ?
      Mentalité à changer et discipline à imposer avant quoi que ce soit d’ autre.
      Rant que ce sera une foire d’ empoigne, vous n’ arriverez à rien, vais même finir / croire qu’ il vous faut un dictateur, sans prendre mon pied ...

  • 20 mai 2015 à 20:03 | Turping (#1235)

    Clap,clap dans cette discussion,les retardataires ont toujours tort !
    - Se fustiger uniquement sur les biens et mal acquis durant la colonisation,hélas n’est que la continuité uniquement du passé ,car le présent voire depuis une cinquantaine d’année n’est qu’une sorte d’hypocrisie de ceux qui tiennent le pouvoir .
    - Les députés ,les dirigeants qui se positionnent pour défendre les plus démunis sont aussi les sources du mal quand on parle de la distribution des terres domaniales appartenant à l’état et les anciens colons qui ont tout abandonné .
    - Il y a toujours le côté « magouille » ,la vente illégale des terres voire l’expropriation des propriétaires .Beaucoup ont cité les karanas ,ceux qui ont dirigé pendant la période de la transition d’avoir bradé des terrains mal acquis qui se chiffrent par des hectares.

  • 21 mai 2015 à 08:22 | meloky (#637)

    Oawoh ! Oawouh !

    Quel membre de parlement ???

    La nation decide pour que les citoyens puissent vivre non pas en dollar par jour, mais pour vivre mieux dans son pays !

    Un de mes camarades a dit : « what else ??? »

    Non seulelmt des roses mais d’une applause pour ceux qui militent vraiment pour ses electeurs et « constituency » et les citoeyns !
    Bravo Cathy !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    et dans l’eau les internautes avides !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • 22 mai 2015 à 22:25 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    - Tout doit ce faire légalement , sortons de ce système bananière . Si ces colons on des héritiers c’est à eux de décider .
    - Les colons ne sont pas responsable de notre pauvreté ......
    - QUE DIEU NOUS REVEIL

    • 22 mai 2015 à 22:29 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :
      - Tant que nous n’aurons pas de vrais politiciens : PATRIOTES - PROFESSIONNELS - AYANT 1 PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT nous resterons dans notre pauvreté .
      - QUE DIEU NOUS GUIDE

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 241