Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 18h05
 

Société

Gouvernance

Monja Roindefo refuse de restituer la voiture de la Primature !

mardi 26 juillet | Yvan Andriamanga

Toute honte bue. L’ancien Premier ministre de la Transition Monja Roindefo refuse de restituer la voiture de la Primature, toujours en sa possession jusqu’à maintenant. Il a même eu l’indécence jusqu’à porter l’affaire devant le Tribunal dont le verdict est attendu ce 28 juillet 2016 et d’appeler à la rescousse ses partisans et porter l’affaire en public en informant les journalistes.

Selon lui et son avocat, « c’est un droit acquis et le décret présidentiel 2016-075 déterminant les droits et avantages attribués aux anciens Chefs d’institution ne devrait pas s’appliquer à lui et ne devrait pas être rétroactif ». Aussi, a-t-il selon lui le droit de garder la voiture de la Primature.

Jusqu’à maintenant Il occupe toujours la résidence qui lui a été attribué en tant que Premier ministre de la Transition alors que cela fait 6 ans qu’il est chassé de Mahazoarivo. Chassé car il a aussi refusé de céder son fauteuil du Premier ministre à l’époque.

Notons que le décret en question qui n’est pas encore appliqué revoit « les droits et avantages attribués aux anciens Chefs d’institution, en dehors des anciens Chefs d’Etat et anciens présidents de la République. L’article 3 de décret stipule que « pendant les six (06) mois qui suivent la cessation de son mandat, l’ancien Chef d’Institution continue de bénéficier des indemnités liées à ses fonctions et des avantages dont la liste est exhaustivement énumérée à l’article 4 du présent décret. L’article 4 en question poursuit que « les avantages sont notamment constitués de : la jouissance d’une résidence décente, la prise en charge par l’Etat des dépenses en eau, électricité et téléphone de ladite résidence dont un numéro fixe et un numéro mobile ; la mise à disposition de deux véhicules de représentation, de deux chauffeurs, de trois gens de maison et de deux gardes du corps issus des forces de l’ordre, le droit au passeport diplomatique conformément aux dispositions légales réglementaires en vigueur. Ce décret pris en Conseil du ministre en date du 03 février 2016 n’est pas encore entré en vigueur pour on ne sait quelle raison.

Quoi qu’il en soit il est écrit noir sur blanc que les droits et avantages sont valables pendant les 06 mois qui suivent la cessation d’activité et non pendant à 6 ans ou ad-vitam aeternam comme le prétendent Monja Roindefo et ses partisans. La formule de mon collègue qui dit qu’il s’agit « d’une classe politique qui n’a de classe que le nom » prend tout son sens avec Monja Roindefo et ses partisans.

64 commentaires

Vos commentaires

  • 26 juillet à 09:23 | Bena (#494)

    la ou les voitures ? lany angamba ny paiso an-kady. ingahy io ilay nividy fiara lafo vidy teny amin’ny salon de l’auto ho an’ikala iza moa ? samy manana ny mananasiny.

    • 26 juillet à 09:29 | Bena (#494) répond à Bena

      dia hiverina eny amin’ny 67 ha indray izany, dia tsy mahaloa hofan-trano.

    • 26 juillet à 12:14 | poiuyt (#584) répond à Bena

      Fomban’izy polifika gasy mianakavy ka tsa misy mahamenatra azy na dia iray aza. C’est la loi de la barbichette. Enfonce moi et je t’enfonce. Tsy valahara mianakavy. Mbola ho ela.

  • 26 juillet à 09:26 | Noue (#2427)

    Izao no atao hoe manao bodongerina fotsiny , zany no atao rehefa foza e ! tsy miala teo , tsy mamerina na inona na inona , tsy manaiky hoe very seza zany !

    ary mety mbola miseho ho minisitra ihany angamba !

  • 26 juillet à 09:30 | Jipo (#4988)

    Vous attendez quoi pour me mettre 👉 ça 👈au trou ??? avec confiscation et rétrocession des trop perçus ...
    Hery tu es pareil : une cacahuète molle !

    • 26 juillet à 13:16 | RAMBO (#7290) répond à Jipo

      Il n’y a pas que Roindefo qui mérite le « trou » ....Ravalo revendique lui aussi ses biens mal acquis ... lisez :

      La vérité sur la fortune de Marc Ravalomanana

      Entre 1996 et 2001, on ne sait pourquoi, le Premier ministre d’alors, Norbert Lala Ratsirahonana a octroyé une exonération douanière à la société Tiko. Sans cette exceptionnel « cadeau », Marc Ravalomanana aurait du payer 750 milliards fmg (60 millions d’euros). Elu président, la société Tiko s’exonère toujours de droits de douanes et même d’impôts. Comment voulez-vous qu’il ne soit pas devenu milliardaire ? Ce n’est pas son salaire de président qui peut lui permettre de distribuer de l’argent comme s’il n’en avait pas bavé. Mais c’est logique, n’est-ce pas ?

      Mais pour en revenir un peu en 2001, saviez-vous que du temps de la vice-Primature de Pierrot Rajaonarivelo, la société Tiko n’a jamais payé ses impôts d’un montant de 250 milliards fmg, réclamés alors par le vice-Premier ministre ?

      Une fois au pouvoir, ce sera la porte ouverte à tous les abus financiers effectués sur le dos de la Nation même. Nation qui, rappelons-le, est composée du peuple. Ayant créé la société Alma pour Asa Làlana Malagasy ou Travaux routiers malgaches, tous les marchés de bitumage de la ville d’Antananarivo, dont le maire était Patrick Ramiaramana, lui sont carrément donnés car sans appels d’offres aucuns. Dans le courant de l’année 2002, la famille Ravalomanana s’associe au géant sud-africain Shoprite Holding Ltd (présent dans 17 pays d’Afrique) pour racheter au Monégasque Cyrille Juge, le supermarché « Prisunic » (Grand Magasin de Madagascar ou GMM S.A.) qui se trouvait place de l’Indépendance à Antaninarenina Antananarivo. Depuis, aussi facilement qu’un 4 amis monte son taudis en carton, il existe des Shoprite un peu partout. Le dernier en date étant celui situé sur la route de l’université. L’hôtel Hilton, plus exactement ses murs, devenu Hôtel Carlton le 2 novembre 2007, a été vendu par la société Henri Fraise et Fils à la société Tiko ...).

      Les prestigieuses sociétés qui ont fait la fierté de la révolution socialiste son passées entre les mains de la société Tiko. Il s’agit de : Somacodis, Sinpa, Sice. sans la « contrainte » d’appels d’offres.

      Concernant la fameuse détaxation de 2005 : la société Tiko Oil en a été une bénéficiaire exponentielle. Ainsi, si l’huile raffinée importée par ses concurrents était taxée de 20%, l’huile brute importée par Tiko Oil pour traitement sur place était donc exempte de toute taxe. Du coup, il n’est exagéré d’affirmer que le chiffre d’affaires de Tiko Oil a triplé le temps de la détaxation qui a été finalement abandonnée par la suite. Toutes ces actions vers le développement personnel rapide (et durable ?) sont discutées dans les couloirs du pouvoir. En 2005, l’Etat donc le Tim donc Tiko, a importé ces fameuses vaches hollandaises « be ronono » ou Holstein (prononcez « olchtahine »). Tous les agents du ministère de l’Elevage qui s’était dressé contre ce projet de développement rapide pour Tiko ont été définitivement mis sur la touche. Et, comme par hasard, plus de la moitié de ces vaches haut de gamme -car à 1.500 euros par tête-, a été achetée par Tiko, of course. Mais l’autre moitié dépérit de dépaysement car quel « Malagasy Farmer » pourrait se payer ne serait-ce que la queue ? Des exemples de ce genre, indiquant comment marchent les affaires tikoesque par rapport aux affaires nationales réelles, il y en a des masses. Mais tout cela nous a amenèe à l’Empire Tiko.

      Jeannot Ramambazafy
      Journaliste - www.madagate.com
      Lundi 2 Février 2009 - 09:48

    • 26 juillet à 13:19 | RAMBO (#7290) répond à Jipo

      Il n’y a pas que Roindefo qui mérite le « trou » ....Ravalo revendique lui aussi ses biens mal acquis ... lisez :

      La vérité sur la fortune de Marc Ravalomanana SUITE...

      En 7 ans de pouvoir Marc Ravalomanana a réussi à atteindre deux extrêmes. D’un côté, un peuple qui se paupérise d’année en année, gavé de promesses et d’espoir perdus ; de l’autre côté, une société agro-alimentaire dont le renom a dépassé les frontières de Madagascar. Au début donc, la société Tiko a été créée, mi-1980 grâce à l’appui financier de la Banque mondiale, à travers la Société financière internationale ou SFI et surtout la bienveillance du président Didier Ratsiraka qui s’en mord encore les doigts. Comme partenaires prestigieux de départ, il y avait Unilever et Tetra Laval, le roi de l’emballage (pack) mondial. Marc Ravalomanana est un homme pressé. Tellement pressé qu’il commet une infraction qui va finir par être une habitude. Mais en tant que détenteur de tous les pouvoirs, il ne sera plus jamais inquiété. Même que les bailleurs de fonds vont continuer de bayer (ou bailler) aux corneilles (prenez un dictionnaire si votre culture est moyenne). Ainsi, le 1er Septembre 1988, par ordre du Substitut du procureur de la république d’Antananarivo, Jacqueline Rakotomanga, le sieur Marc Ravalomanana a été placé sous mandat de dépôt à la maison central d’Antanimora sous le n°230-RP/88/TSE/130FAME/JR. Ce, pour corruption en tant que Directeur général de la société Tiko. Il avait corrompu financièrement Jérôme Rabotovao alors Directeur technique de la société Lalasoa -une laiterie de transformation du soja à Ambatolampy- lors de sa privatisation. Témoin de cette corruption : Régine Rakotondrabe alors Directeur général de la société Lalasoa.

      Jeannot Ramambazafy
      Journaliste - www.madagate.com
      Lundi 2 Février 2009 - 09:48

    • 26 juillet à 13:21 | RAMBO (#7290) répond à Jipo

      Il n’y a pas que Roindefo qui mérite le « trou » ....Ravalo revendique lui aussi ses biens mal acquis ... lisez :

      La vérité sur la fortune de Marc Ravalomanana SUITE... et FIN.

      Pendant 7 ans donc (7 ans de malheur pour la majorité des Malgaches), la société Tiko est devenu un groupe, un empire économique très puissant. Il comprend, depuis : TIKO (tous les produits à base de lait, les jus de fruits, l’eau minérale) ; TIKO OIL PRODUCTS ou TOP (huile de tournesol, de soja…) ; TIKO AGRI (collecte de tout ce qui se fait en matière de… matières premières. Un champ très vaste…) ; TOAMASINAOIL PLANTS ou TOP II (tout le système de production d’huile alimentaire dont Tiko a l’entière monopole à Madagascar) ; IKO (tout ce qui glace) ; TIA (produits à base de lait plus raffinée comme la mousse au chocolat) ; TIKO FARM (tout ce qui a trait à l’élevage et ses dérivés : veaux, vaches, cochons, couvées en plus de la collecte de lait qui a conduit à la ruine des centaines de petits producteurs en milieu rural ; FEED MILL (tout ce qui a trait à l’alimentation des animaux de ferme, particulièrement les provendes à base de maïs et manioc). Mais Marc Ravalomanana sait aussi qu’il maîtrise la diversification. Ainsi, dans le domaine de l’audiovisuel, il y a le groupe MBS (Radio et télévision qui émettent partout dans la Grande île, « à titre d’essai » depuis 6 ans), MADA RADIO (uniquement à Antananarivo alors pourquoi diable ce nom ?) et RADIO FAHAZAVANA (radio évangélique pour confesser ses péchés, sans doute…) ; dans la presse ; il y a « LE QUOTIDIEN » et « NY VAOVAONTSIKA », plutôt feuille de louange et de propagande que grand journalisme, à quelques rares exceptions .Pour les grandes surfaces, il y a les MAGRO ou Malagasy grossiste implantées, en majorité sur des terrains étatiques parce qu’on peut tout se permettre quand on a tous les pouvoirs. Le MAGRO à Ankorondra a même un AUDITORIUM pour les réunions du parti Tim et même pour des spectacles à caractère culturel. Dans le domaine de l’impression, car çà marche ! Il y a MBS IMPRIMERIE et BLUE PRINT. Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Et nous pouvons compter sur TIKO GROUP BTP (spécialisé dans la fabrication de produits pour BPT comme les agglomérés, les buses, la vitrerie, la peinture bref tout quoi !) ; ALMA pour Asa Lalàna Malagasy qui rafle tous les marchés juteux sans appel d’offres comme la réfection du terminal de taxi-brousse sur la route-digue, au lieu nommé « Fasan’ny Karana » ; CCM pour Compagnie de construction malgasy (bureau d’études de génie civil, construction de routes (encore !), de barrages…).

      Après avoir évincé sans état d’âme KOBAMA d’Edgard Razafindravahy, l’empire Tiko a créé MANA MADAGASCAR, une minoterie qui se trouve dans… l’enceinte même du port de Toamasina, ville bombardée subitement (après le revers du Tim face au Tgv d’Andry Rajoelina aux communales de décembre 2007) Capitale économique de la Grande île !

      Des hangars pour jets privés

      Pourquoi rester sur terre ? Ainsi, il y les HANGARS TIKO pour jets privés et pour TIKO AIR (un ATR pour le moment, photo plus haut). Pour l’instant il en existe un mais un second est dans les airs (façon de parler) avec une commande chez Reidsteel aero UK. Puisque vous commencez à me traiter de menteur en disant que j’exagère, je vous donne le lien concernant ces hangars.
      C’est : http://www.reidsteel.aero/francais/recent/tiko_hangar.htm

      Abattoir et Boeing 737-700

      En octobre 2008, l’empire contre-attaque en acquérant très -trop- facilement l’abattoir de la route digue à Antananarivo. Pour inaugurer les travaux de réhabilitation, il est venu en hélicoptère sans aucun journaliste. Donc, pas de photos récentes. Puis, sans se soucier des problèmes socio-économiques et environnementaux que cela créera, il fait procéder à un remblayage impitoyable des environs jusqu’à Andohatapenaka. Enfin, pour couronner le tout, au nom de la République de Madagascar, Marc Ravalomanana fait acheter par son ministre des Finances, un des Boeing des studios Walt Disney, pour la « modique » somme de 60 millions de dollars. Encore un hic, étant donné que personne ne peut expliquer clairement d’où est sorti cet argent. Mais jusqu’où ira cette soif ? Jusqu’à TIKO MINERALS, TIKO BUS, TIKO MARINE… Si cela n’existe déjà. Et le Map dans tout çà ? Un attrape-bailleurs de fonds ?

      Jeannot Ramambazafy
      Journaliste - www.madagate.com
      Lundi 2 Février 2009 - 09:48

    • 26 juillet à 14:41 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Bonjour Stalone.
      je vois que vous avez une admiration et amour démesuré pour Ravalomanana .
      Ce n’ est pas à un ministre , moins encore vice premier ministre à demander au Président des comptes mais tout simplement la Cour des comptes, voir le Trésor Public, aussi toute cette démonstration, affirmation, deviennent suspicieuses, pour ne pas dire irrecevables .
      Certes le pouvoir altère la réalité, ce n’ est pas une raison d’ en abuser,
      Manifestement à Madagascar chaque prétendant à part Zafy , ne semble etre passé au travers .
      Je n’ en démordrai pas aussi indésirable que soit Ravalomanana, Madagascar ne s’ est jamais aussi bien portée que sous sa présidence, je sais que cela vous est insupportable, mais c ’est une réalité .
      Comme pour l’ indépendance, ayez le courage de faire un référendum et demandez à la population ce qu’ elle en pense, au lieu de ruer dans les brancards et brasser de l’ air pour avoir moins chaud.
      Quelles que soient les frasques , dérives de Ravalomanana, l’ économie ne s’ est jamais aussi bien portée quand il a été là, et je peux en témoigner, car j’ étais sur place, comme en 73 comparativement ya pas photo !
      C ’est un peu comme si vous demandiez aux Libyens s’ ils préféraient Kadhafi , ou le post kadhafi , vous etes en train de me dire que c ’est beaucoup mieux maintenant, soit l’ après kadhafi, azafady, je ne peux me rallier à votre vision, nous n’ avons manifestement pas le même ophtalmo 🤓 .

    • 26 juillet à 14:46 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      @ blek le roc pour info 😎

      La visite de Monsieur Perriello, envoyé spécial du président Obama qui est arrivé à Kinshasa ce week-end pour délivrer un puissant message des Etats-Unis à « Kabila », cette visite disions-nous, a tourné à une véritable épreuve de force entre les deux hommes. Devant être reçu lundi dans la matinée par le « raïs », l’envoyé spécial d’Obama a broyé du noir toute la journée parce que le fils d’Adrien Kanambe avait décidé de ne plus le recevoir. Mais à 17 heures, l’ambassadeur de Russie fit venir d’urgence le général Olenga et lui dit sèchement, au bord de l’énervement : « Si vous tenez encore à rester au pouvoir dans les 48 heures, allez donc dire à votre chef de recevoir aujourd’hui même l’envoyé spécial américain, monsieur Perriello. C’est pour votre intérêt à vous tous. » Olenga se précipita et transmit à qui de droit le message pressant des Russes. Pris de panique, « Kabila » envoya son Conseiller spécial Mbuyu chercher Perriello pour l’amener à l’audience à 20 heures. Mbuyu se hâta d’appeler Perriello pour lui fixer le rendez-vous pour l’audience. Mais le diplomate américain répondit qu’il ne rencontrera plus « Kabila ». « Dites à votre chef que le temps des jeux est fini ! », trancha Perriello avant de raccrocher. Ayant perçu la gravité du danger, le conseiller spécial Mbuyu demanda au général Olenga de l’accompagner à l’ambassade des Etats-Unis pour qu’ensemble, ils essayent de convaincre l’envoyé spécial de revenir sur sa décision.

      Après une longue discussion, c’est Perriello qui fixa l’heure de l’audience à « Kabila » : « Dites à votre chef que la rencontre aura lieu à 22heures. A lui de choisir le lieu qu’il veut. Mais je n’accepterai pas qu’il me fasse attendre une minute de plus ! » Le message fut bien capté par « Kabila », car il descendit au Palais de la Nation, le lieu du rendez-vous, 30 minutes avant l’heure convenue, soit 21h30’. La voiture de l’ambassade américain se pointa au Palais de la Nation à 21h55’. « Kabila » reçu son visiteur à 22Heures tapantes comme exigé. Après les civilités de présentation, « Kabila » demanda à tous ses collaborateurs de sortir, mais Perriello intervint d’autorité pour exiger que Mbuyu et Olenga assistent à cet entretien. Le Directeur de Cabinet de « Kabila », Muilenya se joignit aussi aux deux autres collaborateurs.

      Perriello prit immédiatement la parole pour lui dire que les Etats-Unis le remercient pour les services rendus par le passé. « Mais les Etats-Unis regrettent le fait que vous ayez commis beaucoup de crimes dans ce pays : nous avons des preuves des dizaines des charniers des victimes que vos militaires ont massivement assassinés ». Joignant l’acte à la parole, le diplomate américain lui remit, séance tenante, des dizaines des clichés des photos prises par des satellites montrant des scènes macabres où l’on voit des militaires en train d’enterrer des nombreux corps à Maluku, Kimwenza, N’Sele, Kimbembe…etc. D’autres photos montrent des militaires en train de déverser des corps dans le fleuve Congo. « Kabila » prit toutes ces photos et les remit à son Conseiller spécial. Perriello insista pour confirmer que toutes ces photos sont authentiques et les Etats-Unis en possèdent encore des centaines d’autres plus graves. L’envoyé d’Obama attaqua ensuite, toujours à charge de « Kabila », le dossier de ses ventes d’uranium aux « pays de l’axe du mal » : l’Iran et la Corée du Nord. Les Etats-Unis considèrent ce geste comme une trahison, a-t-il insisté. En guise de conclusion, il exprima la position finale de Washington : « Kabila » doit organiser les élections auxquelles il ne pourra plus prendre part. Il lui est avantageux de quitter le pouvoir avant la fin de cette année 2016. « Même si vous n’organisez pas les élections avant fin 2016, cela importe peu. L’essentiel est que vous devez quitter le pouvoir avant la fin de cette année et laisser la RDC dans la paix. Car le Etats-Unis ont intérêt que la RDC soit stabilisée. »

    • 26 juillet à 14:47 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Suite & fin

      Après ce message musclé, « Kanambe » s’apprêtait à fournir des explications et à donner son point de vue à son interlocuteur, mais ce dernier ne lui en donna pas l’occasion. Perriello interrompit son interlocuteur : « J’étais venu pour vous donner le message et non pour entendre vos explications ! ». Après 45 minutes d’entretien, le diplomate américain a sèchement refusé de partager le repas prévu par « Kabila » et le laissa avec ses collaborateurs ahuris. Aussitôt dit, il se leva, suivi du 1erConseiller d’ambassade chargé de la sécurité qui l’accompagnait.

      Après le départ de la délégation américaine, pour se remonter le moral, « Kabila » commanda trois verres de vodka qu’il engloutit l’un après l’autre. Ensuite, il rejoignit le salon et pouffa de rire tout seul comme un fou au milieu de ses collaborateurs encore assommés par la scène qu’ils venaient de vivre. Puis il cria à l’adresse du conseiller Mbuyu : « Brûlez-moi toutes ces photos tout de suite, et que cette histoire ne sorte pas d’ici ! ». Se tournant vers le général Olenga il lui lança : « Maintenant les Américains vont connaitre ma folie. Courage ! Il n’y aura rien ! Prépare-toi plutôt à aller en Chine pour récupérer le reste des armes et des jeeps déjà payés. La guerre vient d’être déclarée maintenant ! »

      Cette épreuve de force qui vire au bras de fer entre Obama et « Kabila » nous confirme ce que le leader de l’APARECO, monsieur Honoré Ngbanda a toujours répété au peuple congolais : il existe une certaine complicité des puissances occidentales dans les crimes qui se commettent en RDC. Au moment où l’APARECO s’époumone pour dénoncer les crimes du génocide congolais par les Tutsi-rwandais, les Etats-Unis (et d’autres puissances occidentales) gardent silencieusement des preuves irréfragables de ces crimes ! Ils ne s’en serviront que pour faire du chantage ou pour envoyer à la CPI leurs complices africains, quand ils n’en auront plus besoin ou quand ils deviendront gênants pour eux. Comme c’est le cas pour « Kabila » aujourd’hui. Les propos tenus par Perriello à « Kabila » ressemblent mot à mot aux propos tenus par l’ambassadeur Bill Richardson à Mobutu au camp Tshatshi à la fin de son règne, quand il lui donnait l’ultimatum de Bill Clinton. Que ceux qui ont des doutes lisent ces propos et la description de la scène dans le livre d’Honoré Ngbanda « Ainsi sonne le glas. Les derniers jours du Maréchal Mobutu » (pp 299-300). Ils comprendront que ce sont-là des signes de temps !

      Voilà pourquoi nous appelons la jeunesse et le peuple congolais à s’assumer eux-mêmes pleinement ! En laissant aux puissances extérieures la direction de notre libération, nous hypothéquons notre souveraineté et notre avenir !

      Paris, le 23 Février 2016

    • 26 juillet à 16:45 | RAMBO (#7290) répond à Jipo

      Merci pour l’info Jupe mais rien à cirer de Kabila..qu’il aille en enfer..il le mérite...

      Les USA et la France ont ce pouvoir exceptionnel de ’neutraliser« les dictateurs de ce bas monde...Sadam Hussein..Khedafi en sont les preuves..mieux vaut être »amis" des Yankees et les Gaulois qu’être leur ennemis.
      Rajao est ami de Hollande et de Obama...il n’a rien à craindre jusqu’en 2018... la suite on verra avec Juppé et Trump...en plus jamais des images satellites montrant des cadavres Malgaches déversés à Ikopa ne sont parvenus à la Présidence Malgache jusqu’à ce jour.

      Les Americains ont financé une campagne de sondage parmi un panel de 1200 jeunes Malgaches sur « la Démocratie et la Bonne gouvernance » à Madagascar..résultat le Colonel Richard Ratsimandrava qui n’a gouverné que 5 jours’( et la plupart des jeunes n’étaient pas nés) serait arrivé en tête... viennent ensuite Ravalomanana et Rajoelina !!!!...

      Quel est le but des yankees pour effectuer ce sondage ? Seraient-ils entrain de regarder sur quel « cheval » miser en 2018 ? Pour leur propre intérêt ?

      Mais Hilary ou Donald ne sont pas Obama...qui vivra verra !

    • 26 juillet à 17:20 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Ce que je voulais vous dire , c ’est que ces Pays font et défont les répubiks bannières selon leur bon vouloir, et en effet mieux etre en bon terme avec eux, particulièrement si votre souveraineté n’ est que taratasy .
      Dans le cas contraire et que je souhaite le plus vivement, ne pas etre dépendant de ces bandits, ne nuit en rien, mais au grand jamais pour se lier avec : les mêmes locaux , ce qui est prézentement le cas ...

    • 26 juillet à 21:11 | manga (#6995) répond à Jipo

      Eh Stallone,
      J’ai un exutoire à vous proposer, adapté à votre frustration.
      Vous avez hypocritement remercié Jipo après vous avoir tenu compte d’un fait qui a été publié il y a cinq mois de cela.
      Et comme vous avez commencé à comprendre d’où Jipo voudrait bien en venir, vous vous êtes abrité sous les aisselles de RAJAO, qui à son tour, n’est autre que le poulain duquel vous ne voudriez toucher mot.
      Parce que pour vous en politique, on peut avoir des amis !!!
      Il n’y a que vous qui pouvez prétendre OBAMA et HOLANDE comme amis intimes de RAJAO quand la NSA met sur écoute tous les chefs d’états européens et pas n’importe lesquels.
      Mais rappelez-vous de la précédente primaire où Hillary CLINTON faisait partie des candidats à la course présidentielle ?
      J’espère que non, car lors de l’un de ses discours, voilà ce qu’elle avait avancé : « Nous allons rayer du globe la Lybie, que les états où se réfugient les djihadistes ».
      Vous qui êtes un enfant de chœur, les 2000 mosquées promises par votre premier-ministre vous serviront vraiment à quoi ?
      Vous avez délibérément opté pour cette dame qui perd 5 points par rapport à son rival républicain, le plus vicieux des candidats à la course, qui a aussi interprété sa version des faits dans ce sens.
      Je ne sais quels étaient vraiment vos parcours pour oser prétendre nous avancer des propos aussi cyniques que les vôtres,

    • 26 juillet à 22:14 | Bena (#494) répond à Jipo

      cette histoire de detax de r8 revient trop souvent. 1/ s’il y a faute c’est à celui qui a donné, pas à celui qui reçoit. 2/ l’Etat vend ses biens en perdition souvent à 1 fmg symbolique car il y a des dettes qui vient avec. posez la question à edgar (kobama), patrick (papmad), socolait, etc. pour le cas de mamisoa à antsirabe, la société était tellement endettée qu’il n’y avait pas repreneur, même à 1 fmg. c’est pour cela qu’il y a eu cette offre de détax sur une période donnée. et il s’agit de la société top et non de r8 personnellement. mais cette explication ne vaut rien pour un esprit tordu.

  • 26 juillet à 09:37 | Midabetsy (#8062)

    marik’izao fa dia tena bordel ny fitondrana nifandimby teto. Tsy misy intsony ny henatra fa dia samy manao ny saim-patany.
    Lany sahady angaha ny azo ?
    avelao fa anjaran’ny hafa ndray zao !
    aleo mba anjaran’i Mananasy indray zao fa efa tapitra ny anjaran’ny bois de rose.
    ha !ha !ha !

  • 26 juillet à 10:26 | TSIKOZA (#7624)

    Salama daholo e ! dia tokony mba efa karakarain’ny Ministère des finances zany ny « ordre de recettes » fa tsy rariny kosa izany ry taranaka foza a ! aiza ve ka dia efa enin-taona be izao no nanaovana gaboraraka ? Io ilay zatra mandray vola tsy nosasarana ka be fandany sy be haitraitra ; amin’izao kinkina de tsy te hiseho reraka sady menatra koa am rasipakely. Ataovy mba hahitan’ny vahoaka tena mahantra vokany ny fanenjehana ary tsy izy irery ihany fa mba jereo sy araho maso ireo be vava nitondra fahiny ireo sao dia misy ambadika koa io fihetsiketsehana lava io. Izay manao ny marina ihany no tadiavinay gasy fa tsy mpanao politika be vava tsy misy apoaka efa foana ny vilianay e !

  • 26 juillet à 10:50 | Cohen (#6972)

    David Cameron quittait 10 Downing Street le 13 Juillet 2016 et Theresa May rentrait le meme jour. C’est vrai qu’un Premier ministre britannique touche 190 mille dollars par an (570 milliard Ariary) mais ce n’est pas cela la raison pour laquelle, il (Cameron) ne gardait pas la voiture officielle du premier ministre meme pour 6 minutes. Il y a des Etats de droit, mais il existe bel et bien des Etats d’ordure (bananiere). QUELLE HONTE POUR UN « homme d’etat » ???
    Cohen

    • 26 juillet à 12:23 | Turping (#1235) répond à Cohen

      Cohen,
      Vous confondez peut être l’ariary et fmg, et la conversion. Si le cours du dollar vaut 3120 ariary, on n’arrive pas aux milliards d’ariary.
      - Le contenu de votre message, hélas démontre bien la réalité. En se posant la question sur les motivations des politicards à décrocher le pouvoir c’est pour les intérêts personnels à vie,se remplir les poches. Les côté collectif, l’intérêt général reste une prose utopique. Les idoles à toutes les sauces politiques y en a.

    • 26 juillet à 22:23 | Bena (#494) répond à Cohen

      la grande différence c’est que dans une démocratie anglo-saxonne, celui qui quitte le pouvoir s’en sort avec honneur. dans une « sorte » de démocratie à la française, celui qui quitte le pourvoir est poursuivi par la justice (giscard, chirac, sarko et bientôt hollande). je préfère parler de la france, car il y a d’autres mrd dans le milieu francophone.

  • 26 juillet à 11:00 | manga (#6995)

    Mahafinaritra be ilay lohateny. Toa milaza fa manao ny ainy tsy ho zavatra ny fanjakàna amin’ny fampiharana ny didy aman-dalàna amin’ny famerenana ny fananam-bahoaka itongavana amin’ny tsara tantana.
    Tokony tsy hisy mihitsy ny fandeferana amin’ny zavatra toy izao ary tsy tokony asetry aman’olona iray fa izay rehetra voakasika dia tokony iaharany.
    Ny mikasika ny fiara manokana angamba dia ataoko fa tsy dia tokony ahasarotiny an’ireo mpitondra noho ireo antony roa lehibe ireto :
    - Ny toerana nosahanniny teo amin’ny firenena n’inoninona firehana nisy azy,
    - Ny « matériels roulants » ary araky ny filazan’ny tranom-piantoana dia « matériels à dépreciation rapide » ka mihena hatrany ny « valeur commerciale »
    Tsy manakana ny fanjakàna anefa ny mampitsahatra ny fiantoana ny :
    - Kojakoja rehetra entina ikolokoloana azy,
    - Ny mety ho lany rehetra amin’ny fampandehanana azy ( entretien, réparation, carburant &lubrifiant, paperasses toy ny contrôle technique sy ny assurances, ary ny mutation raha tokony ilaina)
    - Manala ireo mpamily sy ny mpiambina azy rehetra.
    - Torak’izany koa ilay trano lazaina sy ny hafa (fifandraisana, sns...) fa bodoiny amin’ny fomba maro samihafa : dia ny fampitandremana arahina fanapahana ny jiro sy rano ary fisafoana ataon’ny vadi-tany miaraka amina mpitandro ny filaminana.
    Tokony ampiharina ny lalàna ary inoako angamba fa tsy izy irery no mety ho voakasik’izao raharaha izao.

    • 26 juillet à 13:12 | Isandra (#7070) répond à manga

      « Mahafinaritra be ilay lohateny. Toa milaza fa manao ny ainy tsy ho zavatra ny fanjakàna amin’ny fampiharana ny didy aman-dalàna amin’ny famerenana ny fananam-bahoaka itongavana amin’ny tsara tantana. »

      Marina mihitsy ny anao, tokony poretina mafy,...an’isan’ireny fananam-bahoaka ireny koa ny hetra sy ny volam-panjakana nindramina ankeriny izay mbola tsy naloan’ny sasany hatramin’izao, kanefa dia izy indray no mitady onitra,...Angamba ireny vola rehetra ireny ahafahana manao projet maromaro avy eo, raha voangona,...

  • 26 juillet à 11:12 | Behantra (#9165)

    Monsieur Yvan Andriamanga

    N’y a t’il vraiment pas ’autre chose’ que cette histoire merdique ????

    • 26 juillet à 11:45 | DIPLOMAT (#846) répond à Behantra

      Behantra,

      Ne croyez vous pas que cet abus de bien sociaux flagrant ne doit pas être évoqué ?

      Cet article a le mérite de rappeler à tous, ce qu’est une sale mentalité de profiteur.

      Ce type n’a même pas conscience des valeurs de la solidarité vis à vis de la pauvreté de son pays, du coût d’une voiture de fonction dans un budget d’un des pays les plus pauvres du monde... Mais bon ...que peut on attendre d’un sens de l’état , d’un 1er Mininistre d’un President Putchiste ? quant on pense que le 1er ministre Islandais, ou son homologue Suédois prennent les transports en commun ... qui a finalement le comportement d’un petit roi nègre ?

    • 26 juillet à 12:36 | manga (#6995) répond à Behantra

      Merci DIPLOMAT,
      Il n’y a pas de plus pertinent que le contenu de vos écrits.
      A ma connaissance, le sieur MONJA Roindefo est un de ces « fervents défenseurs du droit » qui a poursuivi ses études à l’université d’Ankatso ; et quelque soit la filière qu’il s’était fixé, la sagesse, l’éthique que la déontologie d’un métier ne lui sont pas étrangers.
      Agir de telle sorte en ayant le culot de saisir un avocat que mobiliser je ne sais qui pour plaider son « humble » cause n’est autre que des démarches qui ne répondent pas du tout à ce qu’on s’attend du tout d’un homme dit « digne » de confiance que de décence.
      Toutefois - et tout en reconnaissant qu’il y a toujours un début à chaque chose - j’aimerai l’attention de tout un chacun qu’il n’est plus de notre intérêt de cibler un individu quelque soit le crime qu’il a commis, comme le délit se répand dans toutes les institutions d’une part, mais que le régime essaie en quelque sorte de noyer le poisson.
      Que le porte-parole du gouvernement, par le biais du site dresse un compte-rendu citant tous ceux qui, et sans exception, ont été demis de leur fonction respective ; donc « redevables » pour non restitution des biens de l’état.
      Parce que de premier abord, comme si Yvan ne s’est même pas donné la peine de bien creuser dans le but d’attirer l’attention de ses lecteurs.

    • 3 août à 13:23 | rakotoson (#8023) répond à Behantra

      Behantra,

      ### Ne croyez vous pas que cet abus de bien sociaux flagrant ne doit pas être évoqué ? ###

      Behantra préfère , lui , parler des audiences à Iavoloha où le Président ne cesse de décorer les ambassadeurs en fin de mission ; et , recevoir les lettres de créances des nouveaux venus non sans dire aux uns et aux autres que « nos relations sont ... BONNES » ( sic )

      A propos de Monja Roindefo qui tient à profiter - six ans après avoir rendu son tablier de premier ministre - j’ ai appris de sources sûres auprès de la JIRAMA que notre Monja Roindefo national , précurseur de la Révolution Orange en 2009 , celui - la même qui avait conduit le samedi 7 février les survivants de l’ AV 7de « l’ homme au complet gris » ( lire Association des Victimes du 7 Février qui touchent , depuis , un million de fmg de dommage intérêt à titre de dommage - intérêt et de reconnaissance du " vahoaka malagasy ...

      ... le Monja en question a des arriérés de la JRAMA . La meilleure est que - à l’ inverse des Smicards des 67 ha - on ne lui coupe jamais l’ eau et l’ électricité !!! Mon information date d’ il y a deux ans , si c’ est réglé , depuis , je serais bien curieux de savoir si c’ est Monja qui a payé ou les... braves contribuables malgaches .

      Bien sûr , ce genre de problème n’ intéresse point Behantra .

  • 26 juillet à 11:17 | ndaty (#9516)

    1)ce sujet ne mérite pas d’être à la une, car s’il rend ou ne rend pas cette voiture, est ce que cela changera la vie d’un Malgache, rien n’est moins sûr, après tout une voiture vieille de 4ans minimum, c’est bigrement obsolète, au meilleure évaluation, c’est 40 milles $

    2)si les journalistes veulent faire un grand dossier, qu’ils fassent une investigation sur la totalité des voitures de fonction et matériels divers non restituées par les hauts cadres
    donc , s’il y a au bas mot 1000 hauts cadres depuis ratsiraka , avec 40 milles $ de matériels non restitués pour chacun, ça va changer quelques choses : 40 mille$ x 1000 cadres = 40 millions de $

    3)sans parler des bois de rose, les quintaux d’or, les devises, les valises VIP, les tortues, etc, que l’Etat laisse sortir sans coup férir au nez et au barbe de tout le monde

    mais parler que de ça, c’est minus et frise la diversion

    • 26 juillet à 12:56 | manga (#6995) répond à ndaty

      Nao kay longo,
      Ambarako azo ty mahity. Tomabily zao rie nao sarihinao amako le potehiko vao avereko ama’o. Vatane ro omeako azo fa ty fanahiny fa tsy ao : Sambe tsy mana rikahe.
      Même restitué, ce vehicule n’aura aucune commerciale ; et c’est ce que je crains c’est qu’il va être mis à la vente aux enchères lequel dé a été déjà truqué à l’avance. Si tel en sera le cas, je ne vois en quoi cela rapporte à l’état de s’acharner sur des faits dont tout le monde, sans déliberement vouloir chercher à comprendre, connaît déjà l’aboutissant.
      L’Air Force One a été l’une des causes de la chute de laitier, on l’avait bradé en catimini et dont on ne sait jamais comment on a versé la recette dans la caisse de l’état.
      Et pour un matériel roulant qui ne servirait plus à grand chose !

  • 26 juillet à 11:56 | tgv_ihany (#9410)

    Tsy mba manakambo ve ry ingahy ex-pm a. Maninona raha omena any ny an’i cesar e

    • 26 juillet à 13:03 | manga (#6995) répond à tgv_ihany

      Hambo avy aiza moa io lazainao io ry sakaiza. Sa dia mody manadino ny tantara ?
      Izy anie no nitarika anareo nankeny Ambohotsirohitra nahazoanareo ny lapa ka androany indray lazaina fa...?
      Sa izao vao mahatsapa fa nanenenana ny natao ? Tsy tara loatra ve ?
      Mitohy ny tantara satria mbola anareo ihany io eo amin’ny fitondràna io. Sa mitsipa-daka ny laka-nihitàna ?

  • 26 juillet à 12:04 | walmad (#4763)

    C’est son père qui doit être content de l’attitude du « fiston ».
    La taule et amende pour ce délinquent

    Mais dans 5 ans ce gus-gus est président de la république malgache...

  • 26 juillet à 12:05 | Ra-Jao (#282)

    Il a raison car tant que le décret présidentiel 2016-075 n’est pas appliqué, les dispositifs précédents ne sont pas abrogés. Quand à savoir si le nouveau décret est rétroactif ou non, ce sera un débat de juritse.
    Il n’empêche que tout cela est à vomir quand on voit comment ces incapables s’octroient tous les avantages imaginable et possibles quand ils sont au pouvoir. Pendant tout ce temps, le peuple crève !

    • 26 juillet à 12:46 | anhuro (#8513) répond à Ra-Jao

      Oh oh les gars , vous faites semblant ?,ou vous dormiez ? , ce type est arrive sans un sou et apres son limogeage ,possedait une grosse maison (mini 200m2 !)+ tout le reste , regardez tous les politicards avant leur « mission » !! et voyez apres !??,depuis 60 ans vous avez des voyous ,quelques uns etaient bons mais, vous les avez onnis et maintenant ne sont plus de ce monde , Ravalo a ete un tyran mais , a ete le Moins Mauvais en comparaison de« l’amiral », du professeur et du DJ celui-ci catastrophique , ne parlons pas de Hery qui est parti pour faire pire si cela est possible, les Malgaches sont dans la pannade et ne doivent pas compter sur ces « charlots ». Velomo ,cordialement a vous chers « gachs »

  • 26 juillet à 13:02 | Isandra (#7070)

    C’est la stratégie de communication de ce régime,...ils mènent des campagnes de dénigrement contre certaines personnalités politiques, pour faire la diversion,...quand il n’arrive pas à expliquer les pourquoi :

    - De l’absence des grands projets réalisés,...
    - De l’hésitation des investisseurs et des bailleurs,...
    - Des recrudescences des insécurité,
    - De la généralisation des corruptions,...
    - De la montée des inflations,...

    Et l’objectif aussi, c’est de faire oublier les affaires et d’en détourner les attentions de Malagasy,... telles qu’ananasgates, la voiture de luxe de madame,...les valises pleines d’euros,...affaires d’Anjozorobe,...etc

    • 26 juillet à 13:10 | manga (#6995) répond à Isandra

      Isandra,
      On se moque éperdument des programmes politico-politichiens dont vous faites foi. Quant à à la jalousie que vous témoignez à l’endroit de votre rivale d’ananas ne regarde personne :
      On veut de la décence qui pourrait résoudre bien évidemment, et si vous voudrez en venir, la jurisprudence.
      Ne nous tournez pas en ridicule devant ces imbroglios dont vous êtes le premier responsable.

    • 26 juillet à 13:20 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Cela ne m’étonne pas de vous, si cette robe au prix d’or ne vous choque pas, car votre Dada avait fait pire, en se permettant de frimer dans un avion somptueux et coûteux, alors que la majorité de son peuple avait du mal à trouver ses nourritures quotidiennes,...

    • 26 juillet à 21:30 | manga (#6995) répond à Isandra

      On parle de fructose et non de lactose, mais comme vous vous y êtes obnubilée ne regarde que votre piètre raisonnement. C’est l’âme sœur du poulain que le mentor a finalement opté au détriment d’Edgar, Monja, Camille et tant d’autres.
      Si vous ne pouvez rien comprendre, il est préjudiciable pour vous de vous taire parce que tout ce que vous avez avancé dès lors ont été toutes retenues contre vous que de vos sbires desserve-lait.
      Nous, de notre côté, nous ne nous contentons pas seulement de contempler l’iceberg, mais aussi de ce qu’il cache.
      Et voilà comment votre frère de sang interprète la situation en détaillant les contenus d’une presse dont le rédacteur n’est autre qu’un des biles avéré.

  • 26 juillet à 13:07 | Albatros (#234)

    Je suppose que Mr Monja Roindefo milite pour que la France restitue les Iles Eparses !!!.
     :-)

  • 26 juillet à 15:21 | diego (#531)

    Bonjour,

    Allons allons, on demande à Monja de restituer quoi ? De renoncer en plus à tous les avantages qu’il s’est octroyé gracieusement, comme ses ex-camarades putschistes ?

    Au nom de quoi et de qui au fait ?

    D’ailleurs pourquoi parler uniquement de Monja ? Où est l’équilibre ?

    Si Monja était voleur, tricheur, putschiste, incompétent, dangereux, le pays serait infesté des hommes dangereux, incompétents, des voleurs et des hors la loi !

    Je n’ai pas le temps ni l’envie de défendre des gens dangereux, qui ont contribué à l’affaiblissement de l’État et les Institutions malgaches qui exposent et met en danger la majorité des enfants, des femmes du Sud....Monja aurait dû le savoir !

    Mais je trouve intellectuellement malhonnête, au mieux, dangereux pour l’avenir et pour la cohésion sociale du pays de cibler Monja Roandefo. En fait, lui ou un autre, c’est dangereux de cibler un politicien malgache aujourd’hui, cela diviserait le pays, les provinces....,,

    Que les proches de Monja ne s’y trompent pas, c’est une attaque pour discréditer l’homme politiquement, pendant ce temps ses ex-camarades boivent, chantent et jouissent avec les impôts des Malgaches à la tête du pays, LÉGITIMEMENT SVP !!! Eux, on ne leur demande de restituer quelque chose :

    - même pas l’honneur perdu du pays, encore moins la restitution de l’autorité de l’État Malgache !!!!

    C’est petit, c’est malheureux, mais vaut mieux en rire !!!!

    • 26 juillet à 17:58 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Bonjour Diego,
      C’est avec plaisir que je lis votre réaction cher ami Diego,
      Je reviens après un long silence car je ne peux plus me taire vu la situation économique, sociale, politique ....qui prévaut actuellement dans notre beau Pays !
      - Primo, j’ai été invité par mon ancien ami au Lycée André Resampa, SEM Robert MICHEL, Consul honoraire de FRANCE à Antsirabé à l’occasion de la fête du 14 Juillet . Son discours paru sur Madagate m’a surpris car il a fait l’histoire de cette fête nationale française...
      - Secundo,les articles de notre compatriote Razafisambatra Louis de mon Désir et du collègue Jean Jacques Ratsiatison développés sur Madagate méritent d’être lus car je partage en grande partie leurs analyses ! Loin de moi l’idée de faire la pub de Madagate mais objectivement je trouve que certains articles montrent et démontrent les réalités économiques, politiques , sociales ....de MADAGASCAR.
      Par ailleurs, je persiste et signe que notre Pays ne connaîtra jamais un vrai changement avec nos politicards actuels , qu’ils soient anciens, nouveaux Dirigeants , qu’ils appartiennent aux divers partis ( AREMA, TIM, MAPAR, HVM....). Le Pays a vraiment besoin d’une nouvelle génération compétente, intègre, honnête et qui devra changer le système qui a été dicté (copié / collé) imposé par la démocratie occidentale ! Des jeunes talents qui maîtrisent les nouvelles technologies et qui ont de véritables réseaux dans le monde entier ( Géopolitique oblige !!)voire politique tous azimuts !
      Enfin, nous savons tous que notre Pays a ses propres valeurs(humaines et ancestrales) et possède de multiples ressources minières ( or, saphir, ....) et notre faune et flore sont très riches ( bois de rose entre autres ) que les gens venus d’ailleurs exploitent en complicité avec certains responsables ?!
      Je souhaite avoir vos réactions comme par le passé , cher Diego, et suis prêt à faire des échanges instructifs et non des polémiques stériles.
      Amitiés

    • 26 juillet à 18:21 | Isandra (#7070) répond à diego

      Prof. Mihaino,

      « Le Pays a vraiment besoin d’une nouvelle génération compétente, intègre, honnête et qui devra changer le système qui a été dicté (copié / collé) imposé par la démocratie occidentale ! »

      Le problème de ce pays, ce sont l’inertie et l’immobilisme, ainsi que le manque de courage de nos vrais intellectuels qui ne font pas des efforts que leur idées se prévalent dans notre pays,...pourtant, la plupart ont des bonnes idées lesquelles pourraient apporter des solutions dans notre situation,...

      Nous ne pourrons jamais trouver de gens compétent, intègre, honnête, tant qu’ils se contentent de s’enterrer dans leur coin,...donc, il faut qu’ils s’acquérir de courage et d’audace,...afin qu’ils puissent faire face aux voyous qui ne leur feront pas de cadeau,...

    • 26 juillet à 19:21 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Salut Isandra,
      Ravi de vous lire et de revenir sur ce forum,
      Détrompez-vous Isandra, la nouvelle génération existe bel et bien !
      J’ai personnellement discuté avec des jeunes compétents, apolitiques, et ils ont de très bonnes idées pour redresser notre île .
      Le vrai problème est que les anciens, vieux politicards ne veulent pas quitter leur siège ni abandonner leurs privilèges ( droits acquis, avantages divers et variés ...ex Monja Roindefo et bien d’autres) et qu’ils se croient être les maîtres de notre Pays ! Or, ils ont oublié que les élèves ont dépassé leurs maîtres vu la conjoncture actuelle ! Il suffit de demander franchement à nos Députés, à nos Sénateurs, à nos Ministres, à nos généraux et même au PRM Hery s’ils maîtrisent parfaitement leurs fameuses tablettes distribuées ici et là ....J’ai ma réponse personnelle car je connais une personnalité qui a du mal à utiliser son portable haut de gamme avec toutes les options offertes !
      Les jeunes talents n’osent pas encore s’afficher car il suffit de lire et de relire l’excellent édito de Ndimby & Patrick qui en dit long sur la « démocrature..... »
      Figurez-vous , Isandra, qu’un jour viendra où les jeunes et le Peuple vont se réveiller !
      Wait and see......

    • 26 juillet à 23:14 | Albatros (#234) répond à diego

      Bonsoir Mihaino !.
      Merci pour vos posts plein de bon sens !!.

  • 26 juillet à 15:32 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661)

    Avant ça piquait l’argent public,maintenant ça pique l’argent public et ça demande à être autorisé...
    AH !AH !AH mais c’est de mieux en mieux les politiciens malgaches !!!! (remarques ceux d’autres pays font pareil aussi à cela prêt qu’ils le clament pas au et fort dans les médias)..
    c’est quoi le prochain gag ?

  • 26 juillet à 16:37 | Eloim (#8244)

    Un ex-PM de la rue se montre au dessus de la loi et n’a pas voulu se rendre à l’évidence, une logique voulue d’un voleur en haut lieu, un exemple d’immortalité d’une République bananière.

    • 26 juillet à 17:25 | Jipo (#4988) répond à Eloim

      Une moralité mortelle : pour ne pas dire enterrée ...

    • 26 juillet à 19:11 | Gérard (#7761) répond à Eloim

      Honte à ce Monsieur qui porte bien mal le nom de Monja, celui de son père Monja Jaona, lequel s’est battu avec acharnement pour les causes du sud et de l’indépendance de son pays !

  • 26 juillet à 19:15 | diego (#531)

    Bonjour,

    Si on décide, comme cela, un bon matin, que tout le monde doit respecter la loi, bien, commençons par les Institutions régaliennes du pays :

    - la Présidence, l’Assemblée, le Sénat, l’Armée et les Institutions judiciaires !

    Il faut penser en haut lieu de mettre tout en oeuvre comment restituer l’autorité de l’État enfin d’imposer petit à petit la stabilité politique, en respectant les lois en vigueur dans le pays. L’objectif étant de rendre le pays gouvernable, que les élus puissent gouverner le pays.

    Les Malgaches ne vont pas descendre dans la Rue pour protester cette bonne décision, une décision qui a du sens dont le pays a tant besoin !

    J’ai eu une conversation avec Walesa, à mon sens, elle est la plus importante puisqu’elle aborde l’attitude des politiciens malgaches vis-à-vis du pouvoir. Le pays a besoin d’un homme providentiel, humble, modéré, sage et respectable, et d’une équipe compétente qui a l’ambition de conduire définitivement le pays dans un monde moderne.

    Rassurons-nous, Madagascar a des hommes humbles, modérés, sages et de plus compétents, sinon comment expliquer un demi-siècle d’Indépendance !

    Il y a une espèce de pensée qu’on essaie depuis toujours de répandre à Madagascar, elle consiste à faire croire que les Malgaches sont incompétents, c’est idiot. Il y a une compétence dans le pays, mais elle est mal utilisée, quand elle n’est plus du tout utilisée.

    Le pays a des élus légitimes, il est donc urgent que ces élus légitimes pensent, agissent et mettent en place des processus de gouvernance légitime que tout le monde reconnaisse, des processus électoraux légitimes dont tout le monde s’engage à respecter....

    Le pays retrouvera vite une vie politique normale, mécaniquement la stabilité va se mettre en place. C’est dans des processus de gouvernance et électoraux légitimes, stables que les femmes et des hommes compétents, humbles et sont intègres peuvent se mettre en valeur.

    Si les processus électoraux dans le pays étaient fiables, je dirais, si les politiciens respectaient les processus en vigueur dans le pays, les élus du pays ne souffriraient pas de légitimités auprès des Malgaches :

    - si telle était la situation politique dans le pays, les gens critiquent davantage le programme politique d’un régime et son programme, ses projets que sa légitimité.

    Plus important encore, l’alternance au pouvoir serait enclenchée. Il faut absolument que l’alternance au pouvoir soit effective, acquise pour épargner au pays d’autre crise institutionnelle de longue durée qui va continuer à appauvrir le pays.

    • 26 juillet à 21:36 | Babah (#9347) répond à diego

      Marre des grandes envolées théoriques, des grandes phrases sur les supposés retour aux grands principes, les termes et concepts abstraits appliqués aux anecdotes et ragots quand ça arrange son camp !

      Jugeons les faits, les actes et les individus-acteurs : comment arriver encore à « justifier » ou « comprendre » l’acte de Roindefo Monja ici ?!
      Il y en a qui invoque la robe-ananas ? comme si c’est un délit ou une usurpation : bouder un véhicule et un appartement qui ne vous appartient pas, ça c’est un délit et une usurpation. C’est même équivalent au vol !

      Si on arrêtait de faire des amalgames et de se prévaloir de ce stupide « raisonnement du je fais un délit parce qu’il en existe d’autres qui le font » ? Car c’est stupide de se prévaloir d’une erreur pour invoquer que l’on est dans son bon droit ou dans une vérité !

      En réalité, si le putsch de 2009 aurait pu être maté, tous ces individus genre Roindefo, Alain Ramarson, Lyllison, Radomelina, Resampa, Christine, Rolland Ratsiraka, tous ces Mpampitsangana et autres pseudo-défenseurs de la population actuels, les ultimatumistes et afo sendikalistes (oùsont-ils passés, au fait ?), les « indignés » des magouilles chinoises qui étaient ex-partenaires des Chinois, Karana et tous ces étrangers taxés de « voleurs » de tanindrazana, etc... , bref, tous ces individus nuisibles auraient dû être « purgés » de la vie publique comme ce qui se fait en ce moment en Turquie, après le putsch raté. Tout simplement.

      Et nous n’en serions plus là où nous sommes : à justifier ou légitimer les actes d’un abruti qui s’arroge des biens publics acquis après la réussite d’un coup d’Etat. C’est ignoble ... D’ici peu, il va même invoquer une « cause côtière » que cela ne m’étonnerait nullement.

  • 26 juillet à 21:26 | diego (#531)

    Bonjour Mihaino,

    C’est un plaisir de vous relire.....

    Bien sûr, cela fait très plaisir de discuter des difficultés du pays, et aborder aussi son avenir. Quel est l’héritage que nous allons laisser à nos enfants et petits-enfants ? C’est d’ailleurs la vraie motivation qui m’anime quand je parle de la crise malgache. Quel serait le visage du pays demain, dans deux ans, cinq, et 20 ans par exemple ? Le pays n’est pas gouverné aujourd’hui, ce qu’il va devenir demain est quelque peu effrayant.

    Je suis très terre à terre compatriote. Je ne crois qu’à La Conception de quelque chose, de la politique, d’un projet. Je prône la logique en politique :

    - il faut faire exister l’État, l’État providence et renforcer les Institutions du pays....bref il faut vite restaurer, à mon sens, les autorités de l’État sur tous les territoires du pays.

    Plus d’un demi-siècle de colonisation n’a pas réussi à faire disparaitre les liens fondamentaux qui lient les Malgaches avec leurs ancêtres. Autrement dit, les Institutions importées par les colons n’ont pas détruit ou n’ont pas réussi à affaiblir les attachements des Malgaches à leurs héritages culturels :

    - Fihavanana, Fady, Famadihana, Forazaza, Kabary, Hira Gasy....et surtout, ny Tody ( Ny Tody tsy Misy fa ny Atao nou Miverina ) qui se vérifie et vérifiable, aussi bien à court qu’à long terme tout au long de la vie !

    Politiquement, cela signifie que nos héritages culturels et coloniaux sont tout à fait compatibles. Autrement dit, nos héritages culturels ne constituent absolument pas des obstacles au développement économique et aux modernisations politiques de notre pays. Ce se sont des arguments que je qualifie d’idiot, et que d’ailleurs bon nombre des Malgaches en font échos. Preuve sans doute, s’il en faut que ceux qui parlent de Madagascar sont loin, bien loin de bien le connaitre et de bien comprendre la subtilité et richesse qui entoure la vie quotidienne et les rapports forts avec l’au-delà dans la Grande Ile !!!

    On connait les origines des nos difficultés, ce sont :

    - le non-respect de la Constitution du pays, l’affaiblissement de jour en jour de l’État, les Institutions sont corrompues !

    C’est à dire que ce sont les politiciens et les élites du pays qui constituent en fait les vrais difficultés, qui empêchent le pays d’avancer.....

    À partir de là, le pays est dompé. Il n’y a que l’État qui peut conduire des grands projets touchant toutes les couches sociales dans les Provicnes et à travers tout le pays ; sur l’Éducation, la Santé publique, les Infrasctructures, l’indépendance énergétique et veilleur sur la sécurité, à la cohésion sociale, la défense de territoire et gérer le mieux possible les richesses du pays.

    Je crois à la jeunesse, politiquement parlant, je crois à ma génération et celle d’avant pour redresser rapidement le pays, mais il faudrait, il est temps de le réaliser, mettre en place des processus pour sortir définitivement le pays d’une CRISE INSTITUTIONNELLE RECURENTE, et que tout le monde les respects ; d’où la nécessité, indispensable, de mettre en place une plate forme replaçant en quelque sort l’absence d’une réconciliation.

    Le fait même que le pays est ingouvernable favorise la corruption et tout sort d’excès que nous savons et que nous découvrons tout le jour en fait. L’affaiblissement de l’État et des Institutions favorise l’instauration de la dictature, le régime politique étant faible, il voit des ennemis partout......alors il invente des lois....

    • 27 juillet à 00:05 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Notre Pays serait gouvernable Diego si les anciens s’écartent et que les jeunes prennent leur responsabilité sans avoir peur de cette armée qui leur lance des lacris et les intimide dès le moindre mouvement de contestation !Nos compatriotes sont encore sous l’emprise des anciens qui s’accrochent au pouvoir comme des morpions qui adorent sucer notre sang ! Je ne veux pas être vulgaire mais ce sont des politicards qui prétendent avoir des expériences, du savoir faire, toutes les solutions pour sortir notre Pays de la crise actuelle ! En écoutant les Don-dresaka,émission phare de TV Plus chaque week-end, suivi dans le monde entier, chaque intervenant défend son bifteck ! Spectacle désolant que les animateurs n’arrivent pas à maîtriser ! Dommage , on assiste à un cirque .....sans respect du temps de parole , habitude de couper les paroles des contradicteurs etc, etc...! Soyez plus professionnels Mr Abraham Razafy , Mmes Sybella & Narindra SVP !!!Pourtant des spécialistes sont parfois vos invités !Les grandes gueules n’ont pas toujours raison ! Au contraire !
      Sans sous estimer les connaissances de ces anciens, je crois que leur temps est révolu ! Le PRM Hery parle sans cesse de la jeunesse et de son avenir pour développer notre Pays ! Eh bien ! qu’il commence à rajeunir son staff et tous ces politicards caméléons qui gravitent autour de lui !
      Osera-t-il ???That’s the question !
      J’ai encore des choses à dire mais
      Wait and see.....
      Wait and see ....

  • 26 juillet à 22:05 | diego (#531)

    Bonjour Babah,

    Une crise institutionnelle n’est pas abstraite Babah !

    Est-ce que vous savez seulement ce qui signifie une crise institutionnelle pour le pays ?

    Par ailleurs, si vous comprenez que je défends Monja Roandefo, ce que vous n’avez rien compris.

    Vous nommez les gens qu’il faut mater, je veux bien :

    - qu’est-ce que vous allez faire de votre président ?

    Le fait d’être président aujourd’hui, ne le dédouane pas, moralement, quelque soit sa légitimité de sa propre participation dans le putsch de 2009, il en était le ministre de Finance durant cinq ans....

    Vous tirez partout, vous tapez tout le monde et vous criez en fait à l’injustice. Ne parlez pas de la Turquie, vous n’avez aucune idée, me semble-t-il, ce qui est en train de se passer dans ce pays...alors oubliez...

    Si Monja est un abruti, il y a beaucoup d’abrutis à la tête du pays Babah et ils sont Côtiers et Merina.

    D’ailleurs, la Ville d’Antananarivo a été toujours administrée par les Merina, dans quel État elle est cette ville ? Prenez une Province côtière, au hasard, d’une manière générale, ce sont les Côtiers qui l’administrent, dans quel État elle est ?

    Tout casser n’est pas la solution, c’est en tout cas la solution des abrutis, amizay samy tsy manana, c’est dangereux, crétin et idiot !

    C’est en utilisant bien la tête qu’on arriverait à sortir d’une crise institutionnelle, autrement dit, la solution à une crise politique est politique :

    - NB, ce que vous voyez en Turquie n’est pas une solution à une crise politique, mais c’est une purge, épuration politique d’une autre époque, par ailleurs, la Turquie ne sera jamais membre de l’Union Européene et c’est tant mieux, et que la majorité des Turques vont regretter un jour...

    • 26 juillet à 23:45 | Jipo (#4988) répond à diego

      Vous défendez vraiment les raclures, bonne continuation, (50 ans manifestement vous en redemandez, donc pas suffisant) et vous êtes pilote !
      Logiquement éduqué, normal que vos compatriotes qui ne le sont pas aient besoin d’ au moins encore 50 ans puisque pour vous cela n’ a pas suffit, pour eux je miserai pour encore 1 siècle .
      Nous avons la pourriture que nous protégeons et que nous connaissons, en changer pour ne pas savoir sur quoi on peut tomber ? autant conserver ceux qu’ on a ...
      Peur de quoi ça pourrait etre pire ??? ah pardon faut entre kon pour vouloir autre chose et souhaiter mieux ...
      La ’« sagesse » veut que nous fassions avec ceux là , que nous les chérissions, protégions, et demandions encore : BRAVO !

    • 26 juillet à 23:52 | Jipo (#4988) répond à diego

      Je comprend mieux que vous défendiez l’ ordure ratsyhiraka , ce que j’ ai toujours subodoré , voilà qui est kon-firmé exactement de la même veine que les adulateurs du DJ...

    • 26 juillet à 23:57 | Babah (#9347) répond à diego

      Vos arguments se retournent contre vous-même : ceux que j’ai nommé ne sont pas« tout le monde », c’est vous avec votre analyse « de crise constitutionnelle » qui renvoyez à chaque fois tout le monde politique dos à dos, personne ne trouve lueur et aura, selon vous, à part Deba !

      Quant à vos insinuations sur merina#côtiers et villes administrées sous l’angle ethnique, je vous laisse à ce genre de considération éminemment « institutionnelle » ! Ce que j’ai dit à la fin de mon dernier post, c’est que Roindefo est le genre d’individu capable d’invoquer et de se prévaloir de son ethnie pour ne pas restituer ces biens ... là, il me semble que vous en êtes tout aussi capable vous aussi, la preuve !

      C’est bien beau de discutailler sur des théories « institutionnelles » et autres grandes théories de la grandeur socialiste perdue de l’ère de Ratsiraka, mais en vérité c’était déjà cela la grande trouvaille ( vous diriez peut-être son génie ? ) de Deba : règner en partageant et surtout en divisant la population selon ces pseudo-ethnies. Exemples : CSR = par ethnies, renseignement obligatoire pour la CIN= ethnie, bourses extérieures = ethnies, ... Je dis bien pseudo-ethnies car en réalité rare sont les Malgaches qui peuvent se retrouver avec une seule et unique ethnie, à part les politiciens et les tangalamena ou autres andriana d’ici et d’ailleurs qui s’y retrouvent puisqu’ils « vivent » de ce genre de paramètres dignes des Nazis.

      Pour la Turquie, votre opinion n’est pas la mienne, je n’ai pas attendu les medias occidentaux pour m’en faire une idée. Et qui vous a dit que l’entrée dans l’Europe serait la panacée pour une « bonne » Turquie ? En tout cas, objectivement, le gouvernement turc actuel est légitime, les apprentis putschistes ont mitraillés la population dans les rues, même l’opposition est contre ces putschistes : que voulez-vous de plus ? Ne « raisonnez » pas à leur places, ils sont assez grands pour savoir conduire leur assainissement ou purge, ce ne savent pas faire les Malgaches jusqu’ici par rapport au « tout le monde » que vous légitimez alors qu’il ne s’agit au mlus que d’une vingtaine de « zéro-virguliens » à chaque éléction présidentielle !

  • 27 juillet à 00:32 | Babah (#9347)

    L’autre fausse-bonne idée des analystes politiques c’est aussi cette manière politiquement correcte de dire « place aux jeunes ou aux nouvelles têtes ». Etre nouveau venu ou être jeune n’est pas un programme ou une garantie, sauf peut-être dans les compétitions de « gros bras » !
    Je le répète encore : jugeons les individus par leurs actes. Ce n’est tout de même pas la mer à boire :
    - les 4mis ont surgi durant l’ère ratsiraka, et les queues pour tous les ppn,
    - Zafy s’est fourvoyé dans les financements occultes et son opposition avec son propre 1er ministre, c’est ainsi qu’il n’y a eu aucun zava-bita,
    - Ravalo a su faire émerger une classe moyenne et commencé à faire peur à tous les magouilleurs qui ont fini par lui concocter un putsch avec la bénédiction française ,
    - Rajoelina et l’équipe des prédateurs ont pillé « industriellement » l’or, les bois précieux, le fasi-mainty, tout ce qui est mine et faune de Madagascar, tout en pouchassant tous leurs opposants (partis, individus et medias),
    - Rajao est embourbé dans son héritage de la HAT : ses ex-copains et les opposants de ses ex-copains sont tous devenus ses adversaires ! Il a bien quelques ex-copains qui lui ont renouvellé leur amitié ( genre Rolland Ratsiraka ou Maharante ou Ratsirahonana) mais allez faire confiance à de tels individus ... Au fait, vous vous souvenez de la « sortie » trop bien calculée et donc mal calculée du sieur Voninahitsy ? ah, le pauvre, depuis une année il ne trouve plus aucune visibilité !

  • 27 juillet à 07:55 | diego (#531)

    Bonjour Mihaino,

    Le renouvellement de la classe politique est un problème universel et il a toujours existé. Il déclenche un débat sans fin à chaque approche des élections en Occident. En Afrique et d’une manière générale dans le pays pauvre, c’est un débat récurrent, avant et après les élections si les élections arrivent à leur terme.

    À mon sens, si ce débat mérite d’exister, il n’est pas moins faux. Comme j’ai dit, en 2009, toutes les Institutions du pays sont tombées avec Mr Ravalomana ! Du jour au lendemain, si vous vous souvenez bien, tous les élus, y compris ceux des provinces, à commencer par ceux de la Capitale sont tombés.

    En 2014, après une demie siècle d’indépendance, la CI a mis en place un processus électoral et a organisé les élections. Combien d’électeurs ont fait confiance à Mr R.Hery avant les Urnes, après les Urnes et aujourd’hui ? Ce que je veux dire, avant même les élections, aucun candidat n’a réussi à réunir une équipe autour de lui :

    - gouverner dans une telle condition est une mission impossible, mécaniquement le pays est ingouvernable.

    Je tente d’expliquer que pour que le débat sur la rajeunissement de la classe politique du pays puisse avoir lieu, à mon sens, il faudrait peut-être penser tout simplement à gouverner le pays d’abord.

    Si les institutions du pays sont instables, corrompues, aucun dialogue ne serait possible. Aucune transmission ne serait possible.

    Vous voyez, je ne crois pas qu’un jeune, qui n’a jamais occupé une fonction importante, qui n’a jamais dirigé un ministère assez longtemps n’est tout simplement pas prêt à gouverner, diriger le pays.

    Dans la ville où je vis, la moyenne d’âge des élus est de 35-45 ans, la moitié vient de la Société Civile et va revenir dans les entreprises après la vie politique. C’est la moyenne d’âge des ministres en Occident.

    En fait le renouvellement de la classe politique se met en place mécaniquement quand le pays a des processus électoraux fiables, stables et solides.

    Ma conclusion, c’est mon avis, tout est une histoire de processus. Quand un processus fonctionne bien, politiquement, le ménage se fait tout seul....

  • 27 juillet à 08:41 | Stomato (#3476)

    Diégo,
    Pour paraphraser quelqu’un de connu : Comment voulez vous diriger un pays qui a 210 partis politiques ?
    La version originale parlait de 400 fromages.
    >>Vous voyez, je ne crois pas qu’un jeune, qui n’a jamais occupé une fonction importante, qui n’a jamais dirigé un ministère assez longtemps n’est tout simplement pas prêt à gouverner, diriger le pays.<<
    Un jeune qui selon vous n’est pas capable de diriger un pays est tout juste bon a monter une entreprise et se la faire spolier par des dirigeants plus vieux donc plus aptes...
    >>En fait le renouvellement de la classe politique se met en place mécaniquement quand le pays a des processus électoraux fiables, stables et solides.<<
    Et quand le pays n’a pas de processus électoraux fiables que se passe-t-il et comment corriger ?
    Ne répondez pas on sait déjà la teneur de votre réponse : on fait comme durant les 50 dernières années.
    Je ne commenterai pas votre affirmation sur l’âge moyen des ministres en occident !

  • 27 juillet à 08:43 | Babah (#9347)

    Les grandes Institutions ratsirakiennes qui semblent tellement manquer au sieur Diégo :

    1- l’armée, cette pléthore actuelle d’officiers vient du recrutement mécanique et sans autre raison que le quota ethnique du temps révolutionnaire de Deba,

    2- le CSR, Conseil Suprêêêême de la Révolution, en réalité regroupement des glandeurs vantards avec une répartition ethnique des sièges et le droit de cuissage institutionalisé pour chaque Csr sur la gente féminine qui demande une audience pour les demandes de bourses ou de postes,

    3- la DGIDIE, police politique de l’Arema, ancêtre du FIS, les agents « dézzéidé » trouvaient des complots ou des tentatives de déstabilisation économico-idéologiques toutes les semaines et accusaient invariablement les impérialistes et leurs vassaux ou mpanoha-riana, les bourgeois compradores, les capitalistes, ... c’était les démons de l’époque, source de toute la misère ( il n’y avait pas encore beaucoup de sectes évangéliques ),

    4- le parti AREMA, véritable ascenceur social, il était omniprésent dans tous les domaines de la vie sociale et toutes les structures imaginables : Marema pour le scolaire et universitaire, Koparema pour l’économie ( il y avait même une étape préliminaire : le Pré-Koparema ! ), Serema pour le monde de l’emploi et le travail, Varema, pour la culture révolutionnaire et l’idéologie. Et « Manéma ! » pour tout le monde...

    5- le Risoriso, père biologique du Kolikoly actuel, la corruption est née du marasme économique et de la situation chaotique de la distibution commerciale après les grandes nationalisations révolutionnaires des sociétés françaises et a, par la suite, envahi tous les domaines et tous les esprits . Corrompre pour avoir un peu de riz, risoriso pour le savon, pour un poste de fonctionnaire, pour une bourse extérieure, pour entrer à l’académie militaire, pour toucher avant sa mort la pension de retraite, pour rencontrer un médecin ( l’autorisation de se payer sur le dos des patients pour un médecin fonctionnaire est née de cette époque chère à Diégo ! ) . Comme il y avait des files et queues pour tout et n’importe quoi, le risoriso fut la clé pour aller plus vite que son voisin !

    6- la Misère et les misérables : certes, il y avait toujours eu des pauvres à Madagascar mais depuis l’institutionalisation de l’idéologie révolutionnaire, la misère des madinika est revendiquée comme marque déposée ! Tout le monde veut se prévaloir de sa madinikitude si bien que la mesquinerie et la petitesse d’esprit devinrent des qualités révolutionnaires . La pénurie devient prétexte au manquement de tout principe de grandeur et de noblesse d’esprit : les razzias dans les campagnes par rapport aux grandes propriétés, les fameuses OPK ( opérations orchestrées par la DGIDIE, razzias contre les grands commerçants karana ), cette culture des ragots et des tsahotsaho, cette mentalité de de jaloux ory hava-manana, le tribalisme et le raisonnement par quotas ethnique : toute cette tournure d’esprit et cette posture étriquée viennent de là, cette culture-institution refondée par la révolution orange de la HAT en 2009, en tant que digne héritière de la révolution socialiste des années 80 !

    Ah, cher Diégo et sa nostalgie des « institutions » ratsirakiennes, laissez-moi rire ! Vous avez dû trouver votre pied dans le misérabilisme de l’époque avec les onomatopées dignes de primates ou d’hominidés préhistoriques : oyé oyé ? Oyé !!!

    • 27 juillet à 11:46 | Jipo (#4988) répond à Babah

      Un seul mot : BRAVO !
      Je pense que l’ ami Diego, à qui j’ ai déjà susurré , qu’ il avait du en croquer pour le défendre avec autant d’ obstination, n’ a jamais accepté que l’ on puisse avoir une autre vision que la sienne, et pourtant ce ne sont pas les arguments, moins encore les exemples qui ont démontré le contraire de ses affirmations, mais ne dit-on pas qu’ il n’ y a pas plus sourd que celui qui refuse : « de voir » ...
      Je répète encore une fois, entre la vente du Palm-beach aux Sud Af, et sa nationalisation juste après, la nationalisation de toutes les sociétés qui marchaient et qu’ il a coulé, la tentative de nationalisation de la NASA, qui a foiré car aucun technicien Malagasy n’ étaient capable de remonter les machines, idem pour Radio neederland, sans compter l’ accaparement de toutes les infrastructures, les barrages pour confisquer le riz, la vente aux formosans, des milieux halieutiques, monopoles, sur les 300% de douanes, les langoustes, , liste non exhaustive, et bien non !
      Sous ratsyhiraka, tout marchait sur des roulettes, les « institutions fortes » qu’ il attribue à cet empafé, n’ étaient rien d’ autre que l’ héritage laissé par les sales colons, qu’ il s’ est approprié, mais bon malgré ces quelques éléments, ratsyraka est l’ homme providentiel que Madagascar n’ aura plus jamais : sic ...
      Ne peux qu’ être déçu par une personne qui a eu la chance de devenir pilote, et ne peux m’ empêcher de comparer aux adulateurs du DJ, dans le style rambo, betoko ou isandra, de la meme veine , sotema ou cotona ...

    • 27 juillet à 14:10 | Mihaino (#1437) répond à Babah

      Rien à ajouter Babah et je préfère effacer et oublier cette ère Ratsiraka pendant laquelle j’ai vécu de dures épreuves touchant ma vie personnelle, professionnelle , familiale .
      Je reconnais que tous ces mauvais moments m’ont formé et m’ont encouragé à voir la vie sous un autre angle plus positif malgré les différentes crises et les soucis que j’ai rencontrés dans mon parcours personnel ! D’ailleurs , qui parmi nous n’a pas eu de soucis ????
      Enfin, Diego a sa propre vision et sa profonde conviction que nous devons respecter afin d’éviter des polémiques stériles.
      Amitiés,

  • 27 juillet à 10:03 | Apache (#7156)

    Hahaha ... pauvre Monja Roi-des-fous. Honte à lui.

  • 27 juillet à 15:05 | VehivavyGasy (#9652)

    Tena mampalahelo mihintsy ity firenena ity sy ny vahoakany.
    Tena mirefarefa amin’y tany sy tsy misy ilain’azy na iray aza ny mpitondra mifanidmby (Ratsiraka, Ravalomanana, Rajoelina ary Rajaonamampiarina).
    Fa ny ahy manonkana ity Ravalomanana ity no tena marikoriko ahy, ny hafa moa dia hita avy hatrany fa tsy misy dikany.
    Zavatra anakiroa no tena tsy zakako nataon’io olona io dia :
    Voalohany, ny nampiasany loatra ny etiquette FJKM.
    Tena tsy tokony hiditra amin’y resaka politique mihintsy ny resaka fiangonana.
    Faharoa, ny fanarapahefana natao tamin’ny tanin’olona.
    Amin’izao dia mbola mitohy ihany, natao izay hahalany maire ny vadiny mba ahafahany manangona ny hareny azo tamin’ny tsy fahamarinana.
    Tena very mihintsy ity firenena ity.

  • 28 juillet à 13:39 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :

    - Je suis neutre mais : beaucoup de politiciens ou autre salariées de l’état à Antananarivo ne rends pas leurs voiture de fonction après leur retraite : Pourquoi s’acharné sur Mr Monja Roindéfo ????? il y a quelqu’un qui veut récupéré la voiture de Mr M-R pour son fils ou quoi ?????

    - QUE DIEU NOUS AIDE

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 283