Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 03h12
 

Société

Vie syndicale

Mobilisation pour la valorisation des ressources humaines

mercredi 8 juillet 2015 | Bill

La détermination des syndicats des employés d’Air Madagascar et des fonctionnaires est telle que les syndicats des autres secteurs d’activité ont décidé de rejoindre la plateforme des syndicats des travailleurs qui va se discuter ce 8 juillet à Andrefan’Ambohijanahary à l’Espace Mon Goûter. C’est ce qui s’est dégagé de la conférence de presse qui s’est déroulé hier au siège de la Sekrima à Behoririka pour cette grande réunion. Apparemment, et d’après Rivo Andriatsitohaina, qui parlait au nom des syndicats et employés des zones franches industrielles, les syndicats et personnels des zones franches industrielles rejoindront eux aussi la plateforme. Les objectifs sont d’une part de créer cette grande plateforme des syndicats en vue de créer un comité d’organisation pour le forum de l’emploi, à l’échelle régionale, nationale puis internationale ; d’autre part de réfléchir sur cette valorisation des ressources humaines.

Des syndicats avaient formulé en son temps et à plusieurs reprises rendu public les droits imprescriptibles du travailleur (salaire, alimentation, logis et transport…). Ces droits du plus petit ouvrier si l’on peut dire ou plus exactement du plus bas de l’échelle salariale étaient évalués et traduits en franc malgache et équivalaient à quelque 900 000 fmg/mois, puis avaient été augmenté à 1 200 000 fmg/mois sous la période Ravalomanana.

Aujourd’hui donc, on peut s’attendre à cette remise à jour des droits et salaires des travailleurs mais aussi à la réévaluation des autres catégories de travailleurs, depuis le OS1, OS2 jusqu’aux cadres. Le côté stratégie de mise en œuvre et solidarité ne sera pas écarté en cette période de turbulence politique. Il est vraisemblable que la faillite de l’ultra-libéralisme au regard des votes en Grèce éveille le sens revendicatif des travailleurs.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 8 juillet 2015 à 09:58 | I MATORIANDRO (#6033)

    Midedadeda toy ny afon’apombo fotsiny ireo hetsika sendikaly reo !

    Tsy lasa lavitra otran’ny akoho mivoaka maraina reo hetsika reo fa mitamba-dratsy sahala @ boka fotsiny !

    Maro @reo sendika milaza azy ho be vava reo no nanohana nafana fo an’ty fitondrana hery vay manta ty nandritra ny fifidianana raha tsy hiteny fotsiny aho ny sendikan’ny mpiasan’ny jiramaty !

    Soso-kevitra omena an’ny hery vay manta de tonga de tapaho daholo ny karaman’reo miseho azy ho mazan-doha reo ;( ny olona any ivelany matoa mahasahy manao fitokonana de satria ny sendika no mandoa ny karaman’ny mpitokona mandritra ny fotoana hanaovany fitokonana) ; raha tsy izany de omeo toerana tsaratsara sahala @le rangah mitantana ny synad iny fa tonga de mangina tahaka ny sosoa voatapo-drano reo !

    Samia velon’aina !

  • 8 juillet 2015 à 09:59 | QUOUSQUE TANDEM (#543)

    « Il est vraisemblable que la faillite de l’ultra-libéralisme au regard des votes en Grèce éveille le sens revendicatif des travailleurs. »
    Ne faut-il pas plutôt parler de la faillite du socialisme en les personnes de Tsipras et de Varoufakis ?
    Des lendemains amers pour les grecs après la fiesta de dimanche dernier !

    • 8 juillet 2015 à 10:15 | Isambilo (#4541) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Si c’était la faillite de Tsipras et Varoufakis, les chefs d’état européens ne paniqueraient pas autant que maintenant. Si c’était aussi clair l’Eurogroup aurait décidé depuis hier soir d’exclure la Grèce de l’€.
      Mais qu’est-ce qu’une Europe sans la Grèce ? Faut-il rappeler qu’Europe est une princesse de la mythologie grecque ?
      Ce sont les bases de l’Union Européenne qui sont à revisiter. Et c’est là qu’on constante qu’il y a une Europe du Nord et une autre du Sud. Pour les pays pauvres on parlerait de tension tribale entre le Nord et le Sud.

    • 8 juillet 2015 à 10:18 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Isambilo

      Les Grecs ont dansé dimanche, il ne vont pas tarder à pleurer demain.
      On parle déjà de crise humanitaire.
      Hier le FMI, demain la Croix Rouge !

    • 8 juillet 2015 à 10:28 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Isambilo

      Les chefs d’état européens ne paniquent pas, Ils sont bien embêtés de devoir passer les dettes grecques au passif de leur bilan. D’un autre côté, ils ne souhaitent pas avoir le mauvais rôle, celui qui exclut la Grèce de la zone euro. Ils préfèrent que la Grèce s’exclue elle-même.
      Les Grecs dansaient hier, ils commencent à pleurer maintenant.
      Vive le socialisme !

    • 8 juillet 2015 à 11:20 | Isambilo (#4541) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Cela fait 5 ans que les Grecs ne dansent plus du tout. Et à ma connaissance Tsipras ne s’est pas proclamé socialiste.
      Le mot « tragédie » est vient du grec, ils savent à quoi s’en tenir.

    • 8 juillet 2015 à 11:49 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Isambilo

      Je les ai bien vus danser dimanche à la télé.
      Quant à Tsipras : « La compagne d’Aléxis Tsípras est Peristera Baziana, ingénieure en électricité et en informatique. Ils se sont rencontrés en 1987 au lycée d’Ampelokipoi et ont rejoint ensemble les Jeunesses communistes de Grèce. » ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Al%C3%A9xis_Ts%C3%ADpras )
      Les régimes socialistes se terminent tous de la même manière : pleurs et grincements de dents !

  • 8 juillet 2015 à 11:25 | valoha (#7124)

    Tsy hisy izany fiainana syndika hamokatra izany raha ny eto Gasikara no asiana resaka ! Fampandriana adrisa ihany ! Ny mpitondra dia mampihatra hatrany y fahefana mba hanapenam-bava ny mpiasa madinika sy mpitolona. Tsy hisy izany rariny ho an’ny mpiasa satria manjaka eto ny fanaparam-pahefana sy ny vola, ny paosy.
    Koa raha tsy miova ny lalana, ny rafitra sy ny toe-tsaina ifanojo @ ny tinadin’ny vahoaka sy ny fiarahamonina dia ny vitsy sy ny manam-pahefana hatrany no hahazo vahana sy ho voaharo. Ho very zo hatrany ny syndika sy ny mpiasa Malagasy. Ary ho hery sy ezaka very maina hatrany ny fitokonana sy ny ron-doha lany sy ny fotoana tsy hiasana.
    Manova malaky miaraka ny lalampanorenana, ny rafim-pitantanana misy eto no fanafody mahery indrindra ! Avy eo manaraka ho azy eo amintsika samy isika ny foto-pisaiana tokony ho entina miara-miasa sy mamokatra ! Any vao hisy hasiny izany syndikalisma sy fikambanana maro samy hafa izany ; any vao miresaka tany tan-dalana isika ; any vao misy ny resaka fandriampahalemana sy fampandrosoana ny firenena marina ; any vao hisy izany fizahana miaraka ny harem-pirenena, ny sisin-tany, ny fotodrafitr’asa isan-tsokajiny entina hampandrosoana an’i Gasikara !!!

    • 8 juillet 2015 à 18:13 | kelyfadada (#244) répond à valoha

      Tsy misy fivoarana tonga dia any ambovonana. Teny filamatra na « valeurs républicaines » no fototra iaingan’ny firenena hatraiza hatraiza toy ny « In God we trust », na ny « Liberté, Egalité, Fraternité » hoatra... Izay tsy azo vidiana ka tsy handeferana no filamatra fa tsy soloina « devise » nofinofy toy ny Fitiavana... Ho an’ny Malagasy rehetra dia Tanindrazana no voalohany, Fahafahana nanomezan’ny raiamandreny ny ainy fahagola, Fahamarinana antoky ny roa teo aloha. Raha mbola manaiky lembenana amin’ireo ny Malagasy dia voahozona hanompo ny vahiny sy ny fetsy mandrakizay. Mila manisy lanjany ny tenany ny Mpiasa Malagasy, tsy voatery ho grevy akory, fa miara mitraka, mijoro, miraihina

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 67