::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 21h33  :  21°C  :  Orage
samedi 20 décembre 2014
 

 > Développement

Projet Ambatovy

Mise en place des projets de développement

mardi 20 novembre 2007, par Gilbert R.

Pour le Projet Ambatovy, le LRDI, organisme international expert en matière de développement social, a organisé le 16 novembre dernier, à l’hôtel Miramar, un colloque régional sur la mise en place des projets de développement socio-économique dans les deux régions concernées, à savoir l’Atsinanana et l’Alaotra Mangoro. Face au manager de LRDI, Jean François Gascon et son staff, plus d’une centaine d’opérateurs invités ont été présents. A l’ouverture, le SG de la Région Atsinanana et le DDR, et à la clôture, le DDR de l’Alaotra Mangoro ont honoré la cérémonie de leur présence.

Au cours du colloque, une entreprise française très en fait des questions de normes internationales en la matière a été présentée. Il s’agit de la CIS (Carting International Service) qui s’occupera en exclusivité de la restauration du personnel du projet Ambatovy sur les deux sites de Moramanga et de Toamasina, soit une clientèle oscillant entre 3 000 et 5 000 personnes par jour à servir à partir de Janvier 2008.

A cause du respect intransigeant des normes, la CIS traitera avec très peu d’entreprises locales triées sur le volet. Mais elle aura à cœur de leur dispenser une formation serrée avant de conclure avec eux. Elle recrutera également de la main d’œuvre dans la banque d’employés préalablement qualifiés de LRDI. En tout cas, tous les candidats à collaborer avec la CIS seront auscultés un à un par l’entreprise avant son embauche. Au total, le colloque a d’ailleurs planché sur ces problèmes de la restauration aux normes internationales et les produits de restauration du personnel du projet Ambatovy. Cinq des sept thèmes dits de « projets spéciaux » du plan de développement économique et social lié à l’implantation du projet Ambatovy s’y rapportent en effet. Il s’agit du « développement de l’agriculture » dans les deux régions pour répondre aux besoins supplémentaires créés. Ainsi de la « commercialisation des produits agricoles », des « abattoirs » à hisser aux normes européennes sous peine d’être ignorés par le restaurateur officiel, la CIS, du « développement arboricole » de la région, du « développement d’une école d’art culinaire » dans la région, et du « développement du paysagisme ». A l’unanimité, les participants ont reconnu la grande expertise du LRDI dans son domaine et en a su gré au flair du projet Ambatovy. En contre-partie, les organisateurs du colloque ont aussi reconnu que leur choix des participants invités était bien fondé et que leurs apports à travers le développement d’un grand intérêt. Les discussions ont pour ces raisons été « dépourvues de platitude, d’une bonne qualité technique ». De plus, ajoutent-ils, « le caractère réaliste des résolutions est de nature à garantir l’accélération de la mise en place des projets ».

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 281  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360