Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 7 décembre 2016
Antananarivo | 11h28
 

Publi-reportage

Mikea Lodge, un nouveau joyau touristique de la Région Atsimo Andrefana

lundi 22 juin 2015

Quelque part au nord de Salary. Bien niché au cœur des domaines Manohisoa, situé entre deux sites exceptionnels - le parc national Mikea et l’un des plus beaux lagons du monde - le Mikea Lodge avec ses 10 bungalows de charme s’étale sur une plage de sable fin caressée par la mer aux couleurs émeraude.

Hommage aux Mikea

JPEG - 603.3 ko
Un Mikea allumant du feu.

Ce site exceptionnel, par sa beauté, a donné envie à l’équipe menée par Rija Ragon, de se lancer dans un concept qui reprend le style eco-lodge. Le lodge se destine aussi bien aux amoureux de la nature qu’aux adeptes de farniente. Il propose de multiples activités terrestres et nautiques qui n’ont rien à envier aux autres destinations du monde. Le nom de l’hôtel est avant tout un hommage à une tribu minoritaire de Malgaches connue sous le nom de Mikea. Elle réside dans la forêt sèche où la biodiversité est exceptionnelle. Ce peuple de la forêt est connu pour être de véritables chasseurs-cueilleurs. Il est associé aux légendes liées aux esprits de la forêt et il est préservé de la « civilisation ».

Un mode de vie « primitif »

JPEG - 481.6 ko
Camping au cœur de la forêt des Mikea.

Avec sa faune et sa flore uniques au monde et à un taux d’endémicité important (animaux mythiques, espèces endémiques et arbres sacrés), la forêt des Mikea fascine les botanistes et les ornithologues du monde entier. Mikea Lodge offre aujourd’hui l’opportunité de découvrir le mode de vie « primitif » des Mikea grâce aux circuits proposés en forêt pour prendre part à une expérience unique. Un des circuits les plus prisés permet d’assister au coucher du soleil au cœur de la forêt des Mikea parmi les magnifiques baobabs de l’espèce « Adansonia ».

Hébergement, restauration et activités nautiques et terrestres.

Rendez vous sur www.mikealodge.com

29 commentaires

Vos commentaires

  • 22 juin 2015 à 10:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « IL FAUT QUE LES POPULATIONS LOCALES PARTICIPENT ET BENEFICIENT DES RETOMBEES ECONOMIQUES ».Point barre !

    =« MADAGASCAR AUX MALGACHES ,UNE et INDIVISIBLE »=

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 22 juin 2015 à 11:47 | takaka (#8449) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bien sûr qu’ils participent. Le restaurateur va faire ses emplettes où ?
      Salary c’est le bout du monde. Tu n’y vas qu’en off road type Land Rover.
      Au contraire, il faut gratifier ce type d’investisseurs.
      Et pour Basilou et ses attitudes xénophobes, cesse de déclarer cette souveraineté à la con de Ratsirahonana et consorts alors que tu profites à bon escient des acquis laissés par les Ancêtres des Européens.
      Rentre pour investir à Dago si tu oses !

    • 22 juin 2015 à 12:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à takaka

      takaka,
      vous me traitez de « XENOPHOBES » !

      Merci.
      Sans aller loin,allons voir ce qui se passe en Europe :
      - « les PEUPLES du Sud commencent à se rebiffer ».
      En cinquante d’indépendance,nous n’avons fait qu’enrichir les « AVENTURIERS » de la Finance internationale==en laissant==le Pays dans une certaine « PAOVRETE » indélébile.
      Les jeunes « AMERICAINS BLANCS » revoient l’histoire de l’Afrique du Sud et de la NAMIBIE (-actuelle ZIMBABWE-)==la suprématie== de la race blanche" et cetera.
      En cette troisième Guerre Mondiale de la Finance et de l’identité nationale,il faut commencer par :
      - « MADAGASCAR AUX MALGACHES ».Point Barre !
      Que les étrangers viennenent==MAIS==sous contrôle des « MALAGASY »,comme à DUBAĨ.Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 22 juin 2015 à 13:43 | takaka (#8449) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bien sûr ! Votre slogan l’est.
      Comment voulez vous des retombées économiques sans investisseurs ?
      Je vous parie toutes mes richesses que pour trouver des dizaines de Gasy pour investir dans des zones comme Salary et Ambatomilo du Sud Ouest, où il faut tout entreprendre comme l’énergie, l’eau, la route, etc, est inconcevable.
      Même les Gasy ne s’y mettent pas !
      Et vous parlez de l’amour de la patrie !

    • 22 juin 2015 à 14:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à takaka

      takaka !
      Des INVESTISSEURS à ramasser à la pelle.
      Maintenant,après 50 ans de gabgie,il faut une « ECONOMIE SOCIALE et SOLIDAIRE ».
      Le tourisme,c’est bien..mais si c’est pour créer des « NOUVEAUX PAOVRES »..NON !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramùahefarisoa gmail.com

    • 22 juin 2015 à 14:08 | takaka (#8449) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Monsieur Basile. Il ne faut pas confondre les problèmes de l’Europe avec ceux de Dago. En Europe, c’est le style Bio. A Dago, le style Bio est obligatoire parce que les autres intrants sont onéreux. Etc....
      Et votre notion d’Économie sociale et solidaire, c’est juste bon pour les mémoires de fin d’années universitaires si on veut citer le cas de Dago.
      ICI à DAGO, on survit. Mazava, ON SURVIT.

  • 22 juin 2015 à 13:44 | Gérard (#7761)

    superbe vraiment !

    mais

    au prix des nuitées correct, il vous faudra ajouter les repas, pas donnés à 25 Euros hors boisson et une kyrielle de suppléments si vous voulez toucher au moindre kayak ou stand up, qui ne consomment pourtant pas trop d’essence !

    • 22 juin 2015 à 14:00 | takaka (#8449) répond à Gérard

      SVP Monsieur Gérard. Quand vous prenez le Weissbier à 4 euros dans un bistrot allemand, etc, il ne faut pas exagérer. Les lieux comme Nosy Komba ou Salary ou Nosy Tany Kely ou Belo sur Mer, etc sont des zones isolées.
      Déjà pour construire de tels bungalows, c’est du domaine de l’impossible.
      Ne soyons pas....

    • 22 juin 2015 à 14:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à takaka

      04 euros=3587,81X4 = 14 351,24 Ariary
      Dans un PAYS qu’on parle de 2 dollars/jour comme pouvoir d’ACHAT.
      JE DIS NON !
      En plus,c’est du produit importé !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 22 juin 2015 à 14:11 | takaka (#8449) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je parle du Weissbier in München, pas des pressions d’Analakely.
      Et quel est votre problème avec les produits importés ?
      J’espère que vous n’êtes pas le genre communiste malade à la pelle du temps de Ratsiraka !

    • 22 juin 2015 à 14:47 | Gérard (#7761) répond à takaka

      j’envisage d’y aller peut être

      ma critique ne porte pas sur le tarif de base mais sur la politique, que je trouve dissuasive, de suppléments

      un autre exemple idiot

      nous sommes 2 et allons diner à Monrondava, royal palissandre

      - pouvons nous piquer une tête dans la piscine ?
      - non les clients du restaurant n"y ont pas accès, seuls les clients de l’hotel
      - OK veloma

      il n’y avait pas de clients dans la piscine, ni au restaurant d’ailleurs, la piscine, on y serait resté 10 minutes, nous sommes allé diner plus loin

    • 22 juin 2015 à 15:06 | Jipo (#4988) répond à Gérard

      Si vous ’ avez pas d’ habilitation, brevet de plongée, de maitre nageur, et brevet de secourisme, pour entrer dans les eaux territoriales gasy, vous êtes prié de laisser les zanzary se reproduire tranquillement dans cette zone protézée !
      Non mais vous vous croyez oû ???
      On n ’est pas au Méridien , ni au club med d ’isotry les bains mdr !

    • 22 juin 2015 à 15:14 | takaka (#8449) répond à Gérard

      C’est normal si la piscine est réservée. Parce qu’il y a les serviettes, etc.
      Et tarifier les suppléments s’avèrent cruciaux du moment où bon nombre de visiteurs, surtout avec le marasme du tourisme, comptent le moindre centime.
      Et vous n’êtes pas cooool !

    • 22 juin 2015 à 16:02 | Gérard (#7761) répond à takaka

      merci de me confirmer ici combien le sens de l’accueil du service vous est inné !

      quand un client est plus ou moins captif et a payé son séjour ou son repas on peut souhaiter le séduire....... ou le racketter

      pour séduire on peut offrir tout ce qui ne coute rien ou pas grand chose, kayak etc ...quitte à faire payer au prix fort ce qui coute vraiment quad, bateau à moteur

      on peut aussi tenter de monnayer tout ce qui pourrait lui faire plaisir, et le faire fuir....

      un autre exemple vécu ?

      dans presque tous les pays du monde un client qui revient souvent se voit plutôt favorisé
      ici un client qui revient souvent, c’est un pigeon potentiel, il semble avoir besoin, alors on essaye de le bais er, on augmente le prix

      toute une mentalité !!

      bonne journée et surtout bon courage, les pigeons se font rares

    • 22 juin 2015 à 21:57 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à takaka

      « Communiste malade », le ===pauvre type aux====Ray Ban==== point barre==== vous avez mis le doigt dessus !

    • 23 juin 2015 à 17:04 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à takaka

      takaka !
      Sauf erreur de ma part,vous êtes un opérateur économique du sud (-ouest ou est-),peu importe !
      Vous êtes des Hommes/Femmes valeureux mais snobés par ceux des « HAUTS-PLATEAUX ».
      OUI !
      les opérateurs économiques Malgaches doivent s’entendre entre eux,au lieu d’aller chercher== toujours==et toujours des partenaires étrangers qui sont là pour ramasser le « MAXIMUM » en ci-peu de temps.
      Beaucoup d’investisseurs étrangers ne sont que des « AVENTURIERS » qui ont échoué chez eux.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 24 juin 2015 à 14:03 | takaka (#8449) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et voilà ! Basilou se verse dans des versets ségrégationnistes.
      Véhiculez encore et toujours ces idées fausses des Hauts Plateaux et des Côtiers.
      Mettez une fois pour toute dans votre esprit que je qualifie de belliqueux que c’est un dogme utilisé par les adversaires du PADESM : les colons.
      Ou bien vous êtes un faux PADESM ?
      Venez vivre à Dago pour comprendre ce pays. De l’eau a coulé sous les ponts.

  • 22 juin 2015 à 17:56 | Isambilo (#4541)

    Quel impact pour la population du coin ?
    Je suppose qu’il faut payer un supplément pour une démonstration de danse traditionnelle Mikea ? Cela se fait ailleurs et les touristes gobent.
    Ce genre d’installation touristique ne m’intéresse pas mais si quelqu’un y trouve son compte, pourquoi pas ? N’abimez pas trop la nature quand même.

    • 22 juin 2015 à 19:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Isambilo

      - « ISAMBILO »
      Oui au tourisme mais pas pour créer un nouveau paovre==chez les Malgaches".Point barre !

    • 22 juin 2015 à 19:27 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Tout le monde parle du tourisme dans l’Océan Indien,des projets de ceci et de cela.
      Maurice et Seychelles n’acceptent pas « LE TOURISME DE MASSE » alors que Madagascar pourrait en tirer« PROFIT » de ce « GENRE DE TOURISME » à condtion que les « POPULATIONS MALGACHES » y participent activement.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 22 juin 2015 à 20:50 | takaka (#8449) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Le tourisme de masse nationale, oui ! C’est possible si les infrastructures routières sont adéquates.
      Mais le tourisme de masse internationale, non. Observez bien le cas de Maurice : le Nord plein de drogués à cause de ses externalités négatives et le Sud plus accueillant grâce au tourisme de luxe.
      Il ne faut jamais minimiser le tourisme local, même si les Gasy sont pingres.
      Mais il faut comprendre un fait économique, c’est le tourisme qui est l’unique créneau où une interdiction d’importation ou d’exportation n’existe pas.
      Donc le Tourisme doit être une de nos principales activités.
      Et figurez vous bien que pour atteindre le niveau international, il faut côtoyer les professionnels d’ailleurs. C’est l’unique moyen.
      Et c’est justement pour cette faiblesse des moyens personnels et autres que nous n’avons pas encore des hôtels five stars.

    • 22 juin 2015 à 23:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à takaka

      Je connais Irène ANDREAS ,ancienne « PATRONNE » du tourisme à Madagascar.En tant que Ministre du Tourisme nous n’avons pas eu l’occasion de nous rencontrer
      Si je ne trompe pas,elle est à la tête du CCI d’Ivato,à l’heure actuelle.
      Takaka !
      L’avenir de Madagascar,ce seront les séminaires interanationaux !
      Pour les hôtels étoilés,il faut qu’ils soient accessibles aux Malgaches pour relancer le tourime intérieur.
      A plus

    • 23 juin 2015 à 12:04 | takaka (#8449) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Incredible !
      Vous êtes malade. C’est quoi ces séminaires internationaux ? Basilou, vous êtes à côté de la plaque. Je vous prie de ne pas prendre pour des réalités vos idées mesquines et tonitruantes.
      Ce sont des types comme vous qui habitent Andafy et qui se croient au ciel du développement, ce sont des types comme vous qui pensent que Dago doit être ceci ou cela ou comme ci comme ça parce que vous êtes dans une société où les trottoirs sont plus propres que les tables d’un bar, etc.
      Je vous l’ai dit : VENEZ à DAGO investir.
      Comprende !

    • 23 juin 2015 à 17:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Isambilo

      - « Votre message doit être entendu par beaucoup de Malgaches qui snobent toujours les étrangers ».
      Une maladie,chez NOUS,tout ce qui est malgache est « NUL » alors les étrangers en profitent au maximum,même jusqu’au FMI pour narguer les « GASY » :
      - 02 tonnes d’or illicites « MALGACHES » à DUBAĨ
      ou
      cette ONG ,protectrice des TORTUES de Madagascar :
      - 5000 tortues /mois sorties d’une façon illégale.

      IL FAUT QUE LES MALGACHES SE RESSAISISSENT.
      - « MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »-

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 23 juin 2015 à 03:45 | ramaso (#7441)

    Que c´est beau « UN NOUVEAU JOYAU TOURISTIQUE DE LA REGION ATSIMO ANDREFANA »c´est vrai c´est beau mais comment monter une chaine de bungalows dans un endroit isole pareil qui est une belle proie et une cible facile pour les JIOLAHY,avec une INSECURITE tres aigue je vois mal ce nouveau joyau trt prosporer dans cet endroit surtout que les forces de l´ordre n´arrivent jamais pendant les attaques des malfaiteurs.On veut attirer les touristes a MADAGASCAR c´est chose perdue avec la greve des employes d´AIR MAD que bcp de touristes ont annules leurs vols de destination,cette greve tombe bien a pic pour stopper le tourisme avec L´INSECURITE qui fait deja la loi dans ce secteur,tout elan pour relancer le tourisme a MADAGASCAR c´est peine perdue qu´elle que soit le JOYAU OFFERT MEME GRATUITEMENT les touristes ne voudront jamais perdre leur vie pour un joyau pour la mort,les Malgaches sont trop friands des attaques contre les touristes et LES FORCES DE L´ORDRE DE L´EMOREG avec ce fameux GL FLORENS R. ne font que surveiller les deputes et les politiques qui sont contre le PRM HERY au lieu de mettre fin a cette INSECURITE qui prend de l´ampleur de jour en jour.

    • 23 juin 2015 à 12:10 | takaka (#8449) répond à ramaso

      N’affirmez rien Monsieur Ramaso quand vous ne connaissez pas. Bon nombre d’hôtels sont isolés sur le territoire de Dago. Et je vous affirme que la sécurité est au top.
      Vous ne connaissez même pas votre pays. Je ne donne pas du tout tord aux Paulo, Olivier, etc quand ils apportent des critiques constructives, certes acerbes, mais utiles pour notre pauvre mentalité.

    • 23 juin 2015 à 17:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à takaka

      Takaka,
      même à 10 000 km,je suis avec VOUS mais à une seule condition que les populations locales y participent et en tirent aussi une retombée financière.
      - « PAS POUR CREER DES NOUVEAUX PAOVRES »

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 23 juin 2015 à 19:14 | takaka (#8449) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous ne connaissez pas la paovireté Basilou.
      Si vous avez la moindre imagerie possible de ce que les gens de Salary endurent.
      L’existence d’un hôtel de ce genre offre tous les espoirs possibles aux enfants, aux jeunes, aux familles.
      Je vous prie, vous les Gasy d’Andafy de ne pas émettre des hypothèses incongrues. SVP arrêtez vos mesquineries.
      Et quand vous serez à Dago, essayez une fois dans votre vie de vivre parmi les plus reculés des Gasy.
      Et vous allez comprendre. C’est vraiment indescriptible.

    • 23 juin 2015 à 21:32 | abruti d’elite (#9054) répond à takaka

      C’est sa l’idée développez un tourisme qui attirera des personnes autre que les malades du slip

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 449