::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 00h55  :  12°C  :  Clair de lune et nuages épars
dimanche 31 août 2014
 

 > Editorial

Mifankatiava ihany ?

lundi 7 décembre 2009, par Ndimby A.

Vérité et réconciliation : le thème est enfin revenu à la mode. Il était temps : si Marc Ravalomanana avait eu la sagesse d’écouter Albert Zafy sur le sujet depuis 2002, il ne serait certainement pas en Afrique du Sud à l’heure actuelle. Mais en préalable, deux questions se posent : réconcilier qui avec qui, et les réconcilier en vue de quoi ? Car au-delà de la sortie de la crise 2009, l’idéal serait de capitaliser la situation actuelle pour reconstruire les nouvelles bases d’une nouvelle société. Malheureusement, on n’a jamais vu de vieilles planches vermoulues capables de donner de nouveaux meubles. Évitons donc l’utopie de certains adeptes de la politique de l’autruche, et restons réalistes sur l’incapacité de nos politicards.

Depuis des mois, nous appelions à une opération Vérité et Réconciliation comme en Afrique du Sud, au Rwanda ou au Libéria (« Il nous faut des sages au milieu des faucons », 12 mai). La raison en est simple : la crise de 2009 est d’abord et avant tout la fille de la crise de 2002. Elle est née sur les ruines laissées par l’accession au pouvoir de Marc Ravalomanana, car la controverse et le conflit qui ont suivi 2002 ont généré un flot de rancoeurs et de fractures. Ensuite, l’arrogance et le comportement autiste de l’ancien Chef d’Etat envers l’opposition lui a lentement mais sûrement fabriqué des ennemis dans toutes les composantes de la société, y compris dans sa famille politique d’origine. Aucun étonnement donc à voir tous ces aigris et frustrés se retrouver en Janvier dernier sur la Place du 13 mai et y faire niaisement le signe V des foza orana, ces crustacés toxiques et sans qualité qui pullulent entre autres dans les rizières.

Dans cette optique, il est donc logique que le Groupe international de contact (GIC) ait associé Didier Ratsiraka aux discussions de sortie de crise, même si voir réapparaître l’Amiral n’était pas du goût de tous. Or pour panser les plaies de 2009, il faudra soigner celles de 2002. Toute autre approche ne sera que du replâtrage. Toutefois, il importe de souligner qu’outre 2002, l’héritage laissé par les années Ratsiraka a aussi sa large part dans la genèse de la crise de 2009. À commencer par son mode de gestion très critiquable de l’armée qui a produit des phénomènes tels que Coutity et ses comparses de 1991 ou 2002, ou d’autres exemples récents d’officiers dont le fameux honneur semble avoir été mis aux arrêts de rigueur avec leurs neurones. Quand l’armée devient un champ de manoeuvres pour les intrigues, combines et autres calculs politiciens, il est normal que les militaires perdent les repères de la discipline, et se comportent comme de vulgaires miliciens à la solde de chefs de bandes politiques. Par conséquent, les lignes de fracture au sein de l’armée doivent également être réduites pour asseoir une réconciliation. Il est impératif que ses futurs chefs trouvent les moyens de réinstaurer la discipline, les idéaux et le sens des valeurs. Sinon le comportement fantasque et inapproprié de certains officiers de l’Armée continuera de peser négativement sur le processus de paix civile.

Pour la classe politique, je ne me fais pas de soucis sur ses capacités de réconciliation à long terme. Les politiciens vita gasy créent et participent à des alliances de fortune autour d’une personne, avant de s’allier un jour contre elle. Combien compte-t-on de politicards qui ont été pro-Zafy en 1991 puis anti-Zafy ensuite ; puis pro-Ravalomanana en 2002 et anti-Ravalomanana après ; et maintenant pro-Rajoelina, en attendant la suite logique dans le futur. Par conséquent, et contrairement à ce que l’on pourrait penser, les ennemis d’aujourd’hui se rabibocheront demain, sur le dos du peuple malgache. Il n’y a qu’à regarder leur capacité à sourire, parler et prendre un verre ensemble dans les cocktails à Antananarivo ou dans les couloirs de Maputo ou Addis-Abeba. Comme disait Ratsiraka, en politique, il n’y a pas d’inimitié qui soit éternelle, et encore moins à Madagascar. Ceux qui ont soutenu bêtement et à corps perdu une cause politique ou une autre, se rendent toujours compte (mais trop tard) qu’ils ont été tournés en bourrique. Question : combien de ceux ayant doré leur carapace orange au soleil du 13 mai durant le premier trimestre 2009 ont perdu leurs emplois à cause de la crise ? Quelle que soit la réponse, tant pis pour eux : bien maigre consolation quand on pense aux centaines de milliers de chômeurs innocents à cause de ce coup d’Etat.

Toute Vérité est-elle bonne à entendre ?

Sans vouloir verser dans une lapalissade, le concept « Vérité et Réconciliation » implique que la vérité soit établie. Les putschistes de 2009 et leurs griots aiment pousser en avant les abus de Ravalomanana et de son entourage. Certes. Mais le processus ne doit pas être à sens unique et occulter la nécessité d’avoir aussi la vérité sur les actes de Rajoelina et sa clique depuis le début de la crise. Par qui les canaux médiatiques de Ravalomanana (RNM, TVM, MBS) ont-ils été brûlés en Janvier ? Qui a organisé les pillages de magasins pour fragiliser le gouvernement Rabemananjara ? Les actes honteux de certains militaires envers les civils, devant témoins et caméras, passeront-ils par pertes et profits ? Quel a été le rôle de la France et des ambassadeurs le Lidec et Chataigner ? Quels sont les hiérarques hâtifs derrière le bois de rose, les rackets des entreprises et le pillage en règle des entrepôts du groupe Tiko ? Autant de questions (parmi tant d’autres possibles) auxquelles un vrai processus de Verité et Réconciliation devrait aussi apporter des réponses, pour qu’il ne se déroule pas à sens unique.

La logique du processus Vérité et Réconciliation se base sur deux piliers : l’aveu (le coupable reconnaît ses fautes) et le pardon de la part de la victime. Cependant, la grande crainte est de voir les personnes ayant actuellement un quelconque pouvoir tenter de dénaturer le processus pour s’auto-absoudre de leurs forfaits, et juste l’utiliser pour diaboliser leurs adversaires. Le carnage du 7 février est un exemple typique de responsabilité partagée entre les auteurs des tirs, chargés de protéger un Palais de la République, et les canailles volontairement responsables de l’envoi à l’abattoir d’une foule, même stupide, pour fabriquer les martyrs nécessaires à la révolution. S’occuper des uns sans se pencher sur les autres ne pourra qu’être une opération bancale.

Que ce soit sur le 7 février, les pillages ou tous les autres actes, les questions qui se posent sont donc les suivantes : les responsables sont-ils prêts à avouer la Verité, sommes-nous prêts à l’entendre, et sommes-nous disposés à accorder le pardon nécessaire à toute réconciliation ? Une réponse franche et positive serait indispensable pour s’engager vers une véritable sortie de crise. Et au-delà de la crise 2009, le pari est de pouvoir remettre les choses à plat et reconstruire le pays sur des bases solides. Et là, sans vouloir paraphraser Sylvain Augier, faut pas rêver. Jusqu’à présent, les marchandages et les petits coups bas continuent, et perturbent le processus de réconciliation beaucoup plus qu’il ne le favorise. Exemple parmi tant d’autres, l’interdiction faite à Albert Zafy d’avoir accès au salon d’honneur avant le départ pour Maputo III. Quand la pratique politique se base sur de telles mesquineries, on ne peut qu’être anxieux pour l’avenir. Car cet épisode tragi-comique à Ivato n’est que le reflet de la mauvaise foi et de la capacité innée de nos politiciens à faire de l’abus de pouvoir. Bientôt il faudra s’attendre à voir sortir un décret sortir pour empêcher les opposants à Andry Rajoelina d’éternuer.

De tout ce qui précède, le Comité de réconciliation présidé par Albert Zafy aura fort à faire. Car tous les indicateurs montrent que le contexte rendra le processus inextricable, avec donc un risque d’impossibilité de le voir se mettre en oeuvre, ou pire, de le voir mis en place de façon folklorique et à sens unique. Quand même des situations basiques ne peuvent être réglées (accès au salon d’honneur à Ivato, voitures de fonction ou bureaux des co-présidents de la Transition), il est difficile de croire à la capacité de nos politiciens actuels d’appréhender le futur pour y projeter le présent, et construire un vouloir vivre ensemble autrement que du bout des lèvres. Dommage que la sagesse de nos aïeux ait été oubliée. Quand les pratiquants de kalon’ny fahiny rappelaient « tsy mba misy tsy ho diso », on répondait toujours autrefois « Mifankatiava ihany e ». Mais il est vrai que notre culture est tombée bien bas. Fini le temps des ohabolana, des hainteny et des kalon’ny fahiny. Car maintenant pour construire l’âme de ce pays, il faut se contenter de l’insipidité des DJ de nights-clubs, et des griots menteurs de places publiques.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 73 réactions Lire les commentaires
  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 07:12, par RABERENE (#3227)

    Ndimby A,
    J’ai retenu les 3 idées suivantes :

    Il était temps : si Marc Ravalomanana avait eu la sagesse d’écouter Albert Zafy sur le sujet depuis 2002, il ne serait certainement pas en Afrique du Sud à l’heure actuelle.

    Malheureusement, on n’a jamais vu de vieilles planches vermoulues capables de donner de nouveaux meubles.

    Ceux qui ont soutenu bêtement et à corps perdu une cause politique ou une autre, se rendent toujours compte (mais trop tard) qu’ils ont été tournés en bourrique.

    Bonne journée et bonne semaine !

    • Mifankatiava ihany ?
      7 décembre 2009 09:23, Noue (#2427) répond à RABERENE (#3227)

      le thème est enfin revenu à la mode. Il était temps : si Marc Ravalomanana avait eu la sagesse d’écouter Albert Zafy sur le sujet depuis 2002, il ne serait certainement pas en Afrique du Sud à l’heure actuelle.

      Je ne crois pas trop à cette vision là . Ravalomanana avait écarté la France avec son système de Françafrique , d’où il fallait qu’elle trouve un pantin et avec un gros moyen pour le renverser pour qu’elle puisse continuer à dépouiller les richesses de Madagascar.

      N’est-ce pas que c’était la France justement le premier pays à féliciter Rajoelina le lendemain de ce fameux coup d’état ?

      — Quand les pratiquants de kalon’ny fahiny rappelaient « tsy mba misy tsy ho diso », on répondait toujours autrefois « Mifankatiava ihany e ». Mais il est vrai que notre culture est tombée bien bas. Fini le temps des ohabolana, des hainteny et des kalon’ny fahiny. Car maintenant pour construire l’âme de ce pays, il faut se contenter de l’insipidité des DJ de nights-clubs, et des griots menteurs de places publiques.

      Qu’est-ce qu’il en sait Rajoelina ou la France des ohabolana , hainteny , la culture Malagasy ?

      Croyez-vous qu’un DJ d’une discothèque soif d’être appelé « président » qui , justement a mélangé être un président d’une discothèque d’une foule en extase un samedi soir , et un président de la république puisse se pencher sur « le fifanjana , ohabolana » malagasy ?

      Finalement , Rajoelina a été traité de « SANS QUALITé » lui colle bien à la peau puisque c’est la vérité !!

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 10:54, georges Rabehevitra (#3099) répond à Noue (#2427)

        Cher Noue,

        je ne partage pas tout à fait votre idée de mettre sur le seul dos large de la Françafrique, le fait que Ravalomanana s’est fait dégommer du pouvoir.

        Si il avait vraiment la stature d’Homme d’Etat, comme beaucoup espéraient en lui à ses débuts, il aurait trouvé beaucoup de nos compatriotes pour le défendre. Comme dit Ndiby, son autisme et son aveuglément l’a isolé.

        Pour moi, c’est ce qui commence à arriver à Rajoelina. Si il continue à n’écouter que ses gourous/vautours, il ne trouvera bientôt personne pour le soutenir

        Je dis dans un autre post qu’il ne faudrait pas mélanger les causes et les effets. Même si ces effets sont devenus pires que la cause, il n’y aucune raison de prendre des effets pour une cause.

        Bien à vous

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 12:37, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Noue (#2427)

        NOUE !!

        Expliquez-moi ,une fois pour toute,votre version sur votre « FRANCAFRIQUE »

        Merci Basile RAMAHEFARISOA

        b.ramahefarisoa gmail.com

        • FRANCAFRIQUE
          7 décembre 2009 14:50, Noue (#2427) répond à Basile RAMAHEFARISOA (#417)

          Basile :

          vidéo :

          http://www.dailymotion.com/video/xb...

          http://www.stop-francafrique.com/

          http://survie.org/francafrique/?lang=fr

          Bonne lecture et surtout , surtout , ne fermez pas les yeux sur la vérité car il n’y a que la vérité qui blesse.

          • FRANCAFRIQUE
            7 décembre 2009 17:29, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Noue (#2427)

            NOUE !!

            Je demande votre version à vous sur « FRANAFRIQUE ».

            POINT BARRE !!

            Basile RAMAHEFARISOA

            • FRANCAFRIQUE
              7 décembre 2009 18:29, Noue (#2427) répond à Basile RAMAHEFARISOA (#417)

              Basile :

              mais bon sang ! vous ne savez pas lire ou quoi ? lisez ! regardez la vidéo et vous allez comprendre !! POINT BARRE !!! ou dois-je vous faire un dessin ?

              • FRANCAFRIQUE
                7 décembre 2009 20:13, lalatiana (#1016) répond à Noue (#2427)

                J’admire votre patience, Noue ...

                Lolll

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 15:14, Rainivoanjo (#1030) répond à Noue (#2427)

        Obsédée par la Françafrique comme s’il n’y avait que la Françafrique ! Réfléchissez un peu avec toutes les conséquences de l’ouverture tous azimuts imposés par les bailleurs de fonds : Madagascar est à vendre par pièce aux meilleurs offrants. Renseignez-vous un peu sur les contre-parties de MCA et autre AGOA. L’économie imposée à Madagascar ressemble à celle de Cuba avant les années 1960 de Battista : il n’y a jamais eu autant de pauvres mais aussi autant de voitures rutilantes, parcours de golf, etc, etc.Quand après 7 ans de dirigeant « compétent » Madagascar en est à compter sur 70% d’aide pour boucler son budget, vous êtes ridicule. Aucun des dirigeants de Madagascar jusqu’ici ne mérite de revenir au pouvoir : il n’y a qu’à regarder leur bilan sur le système de santé par exemple pour ne citer que ça.

        • Mifankatiava ihany ?
          7 décembre 2009 19:36, litasefo (#889) répond à Rainivoanjo (#1030)

          bien dit rainivoanjo

          il est temps qu’on cherche un moyen institutionnel autonome (je dis bien autonome car jusqu’à maintenant le pouvoir judiciaire a toujours été corrompu, maitrisé par le pouvoir exécutif) pour suivre, contrôler et garder l’État dans l’idée de développer le pays (systèmes de santé, éducation, économie selon le principe républicain), rester dans la constitution, et ne pas juste enrichir que les hommes au pouvoir, et de trouver un plan pour tout le monde soit à l’aise pour entreprendre dans l’économie (plus question de devoir faire le lêche-botte pour monter et développer son entreprise).

          bref, faut tirer une leçon de ces crises politiques,économiques et sociales

    • Mifankatiava ihany ?
      7 décembre 2009 16:39, maminah (#2788) répond à RABERENE (#3227)

      Raberené, l’escamotage est la technique de l’escroc.

      Votre résumé vous ressemble . Et puiqu’il vous a apporté votre dose hebdomadaire de jouissance, à la semaine prochaine alors ?

    • Mifankatiava ihany ?
      7 décembre 2009 16:42, maminah (#2788) répond à RABERENE (#3227)

      Bravo pour ce tour d’horizon lumineux. Il débusque les pièges qui jalonnent le parcours vers la “Vérité et Réconciliation” et met chacun face à ses responsabilités. Car cette “réconciliation” ne doit pas être un marché de dupes, où un camp se donnera l’allure du Prince qui accorde sa clémence miséricordieuse au manan, passant ses propres exactions, dont certaines ont dévasté le pays, par simples pertes et profits.

      Vos formules résument de façon éclatante des enjeux et des écueils dont certains semblent particulièrement périlleux, telle la déliquescence de l’armée dont une partie se comporte comme “de vulgaires miliciens à la solde de chefs de bandes politiques”. Merci de véhiculer de façon aussi élégante et percutante, avec ces images acérées, la colère d’une opinion silencieuse. Cet édito, c’est du grand Ndimby !

    • Mifankatiava ihany ?
      8 décembre 2009 02:45, rayyol (#110) répond à RABERENE (#3227)

      Je n ai jamais vu une personne agir de facon aussi stupide que rat8 lors des evenements seulement que de pernser qu un pareil idiot ait pu etre en charge d un pays ne remonte pas le statut de ceux qui l ont aider a s y maintenir entre idiot on se comprend ou complait c est quelque chose que l on n a pas occasion de voir souvent de par le monde

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 07:18, par georges Rabehevitra (#3099)

    Cher Ndimby,

    Bravo et clap des 2 mains. Pour moi, c’est un bon condensé de qui a été dit sur plusieurs sujets, avec la concision et la verve qui vous caractérisent.

    Comme vous, j’insite sur le fait de ne jamais confondre les ’’les causes et les effets’’. Que les effets soient pires encore que les causes, il ne faut pas inverser les rôles !

    Pour moi, l’adage ’’faute avouée, à motié pardonnée’’ est valable. Ce type de Reconcilation Vérité est indispensable pour le futur de nos enfants, pour que eux au moins puissent hériter d’une vraie Nation moderne.

    Il y a une exemple avec le Grande Bretagne, avec l’audition de Tony Blair, (PM à l’origine de l’implication quasi automatique derrière les US), sur les mensonges d’Etat sur les fameuses ’’armes de destruction massive’’. Ces mensonges ont entraînés la GB dans la guerre en Irak. C’est juste pour permettre aux administrés et à la Nation toute entière, de connaître le pourquoi du comment, lourd de conséquences. Ce n’est pas un procès, Il n’y aura ni condamnation ni sanction à l’issue, juste pour comprendre l’histoire.

    Vous le dites à votre manière mais il est nécessaire et indispensable de ’’comprendre l’histoire, pour mieux appréhender le présent et préparer l’avenir’’

    je serais curieux de connaître les résultats d’un test (sur l’histoire de notre pays et celle du monde contemporain) de niveau lycée, effectué sur Marc Ravalomanana ou Andry Rajoelina.

    Cher Ndimby, vous pouvez vous charger du questionnaire ?

    Exemples :
    la date du 07 décembre vous évoque quoi ?

    Ravalomanana : il y a le chiffre 7, et c’est porte bonheur
    Rajoelina : je crois que c’est le 07/12/2000 que j’ai eu ma 1ère platine

    Qui c’est Pearl Harbour ?
    Ravalomanana : je sais, j’aime l’Amérique et j’ai même des photos avec des boots et un chapeau de cow boy, c’est une chanteuse de country américaine

    Rajoelina : facile, c’est une marque de batterie. C’est marqué Pearl dessus

    Bon, je me moque et c’est facile. Mais tout compte fait, je ne suis pas sur d’être loin de la vérité !

    Bien à vous et bonne semaine à tous

    • Mifankatiava ihany ?
      7 décembre 2009 07:45, sam2009 (#184) répond à georges Rabehevitra (#3099)

      Ny mofo sakay aza moa efa nosoloin’i Mr Dimby ny pizza-n’i Ban K. Moon koa !!!

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 09:05, par Rabery (#3463)

    Vérité-Reconciliation ?

    Toujours bravo à Ndimby A !

    Si c’est à boire, c’est du vahona ! si c’est à croquer, c’est de la nivaquine ! Si c’est à humer ou à inhaler, c’est du ranomena ! ce sont tous issus de la médication pimaire mais pour ceux qui en ont la bonne volonté, ou qui y croient, leur efficacité n’est pas en mettre en doute. Pour cela il suffit que, l’arbitre s’approche le plus de Jesus Christ (entre autres:foi, impartialité..), et les principaux antagonistes se comportent en vrai Zakaiosy mais à voir la situation actuelle (entre autres:humilité, honneteté), l’exercice ne sera pas aisé, mais espérons toujours que l’ISNSN prôné par tout le monde deviendra réel.

    • Mifankatiava ihany ?
      7 décembre 2009 13:20, gasy_kely (#439) répond à Rabery (#3463)

      Rabery > Excellent jeu de mot.

      Ne vous inquiétez pas nos « zoky ray aman-dreny » vont tenir compte de l’intérêt supérieure. Mais c’est juste de l’intérêt supérieure de sa personne.

      Comme d’habitude, je suis tout a fait d’accord avec Ndimby. Et il faut que je me ressaisisse car cela vire au fanatisme. Ceci dit, il manque quelque chose dans ton éditos : l’insuffisance intellectuelle de nos politicards. A force d’être « bête » on va perdre l’AGOA mais on perd aussi une grande partie des prochaines investissements en matière d’environnement dans notre pays. A ma connaissance, il n’y a aucun officiel ou « politicien » malgache à Copenhague. Vu notre potentiel et notre climat, on aurais pu avoir des gros projets en matière d’environnement : énergie renouvelable, régénération des forets tropicales pour capturer les CO2, .. Et si ça a marché ce n’est pas moi ou Ndimby qui auront ses marchés. Mais eux qui sont en train de se charrier pour une modique histoire d’appellation « Ministre et President » ou des marchés de savon et de lait. Ceci dit à chacun son businness plan. Alors que ça aurait changé la mentalité des gens d’avoir vu les Zafy, ratsiraka, ravalomanana et Rajoelina cote à cote à copenhague hors de la France et de l’Afrique.

      D’un autre coté je ne pense pas que ce soit juste le monde politique qui ne marche pas bien. Car je pense que le journalisme et l’église y est pour aussi pour grand chose. Par exemple Ndimby n’y est pas allé jusqu’au fond de son raisonnement. Pourquoi les gens suivent bêtement les politiciens à la place du 13mai. Car il y a les Mpiandry, les Prêtres, les Pasteurs y sont et en plus ils nous ont formaté depuis petit qu’il faut les suivre bêtement. Et que dans la presse on ne parle que de politique. On instruit par les gens sur l’enjeu d’une décision prise ou de tel ou tel accord. Si on utilise le même budget pour un rassemblement à la place du 13 mai pour une manifestation politique et une manifestation pour le reboisement. Je suis sur que le premier aura beaucoup plus de participants et on en parlera 2 fois plus dans les journaux par rapport au second.

      Mazoto daholo e.

      Gasy kely tsy mahay !

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 14:43, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à gasy_kely (#439)

        gasy-kely !!!!

        "INSUFFISANCE INTELLECTUELLE DE NOS POLITICARDS ???? et de nos politiciens,qu’en pensez-vous gasy-kely ????

        Pour ne pas vous décevoir, cher gasy-kely,j’ai la prétention de vous dire que MADAGASCAR-FRANCE-ALLEMACNE font front commun en matière d’environnement,mais il faut coordonner une politique de développement durable bénéfique à chaque partenaire.

        Basile RAMAHEFARISOA

        • Mifankatiava ihany ?
          8 décembre 2009 00:14, gasy_kely (#439) répond à Basile RAMAHEFARISOA (#417)

          Basile > Mada, France et Allemagne font front commun. Es-ce que ça veut dire que des representants des autorités malgache sont à Copenhahue ? Si c’est vrai je retire et m’excuse sur ce que j’ai dis même si je suis pessimiste sur le fais qu’ils vont signer un accord pour la population. Mais si non,je maintiens et je signe ce que j’ai dit nos politicards sont Betes.

          Si on tous les cas, nous avons vraiment des representants, il y a un grand probleme de com. Et heureusement qu’il y a quelqu’un comme Basile pour nous dire les realisations du gouvernement et de reny malala

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 09:40, par da fily (#2745)

    Bien le bonjour, je sais Ndimby pertinent et juste dans ses analyses, mais qu’en sera-t-il vraiment de nos pairs malvoyants et politicards bornés ?

    Vérité : pour qui et surtout en l’état des choses, pour quoi ? Est-ce que le méa culpa des uns adoucira l’esprit des autres ? J’en doute fermement. Nous n’avions pas prouvé grand chose en matière de vérité vraie. La grandeur d’âme et la noblesse d’esprit sont autant de valeurs obsolètes que l’application des ohabolanas et hai-teny hérités des razanas chez nos compatriotes politiques et autres pseudo-élites.

    Réconciliation : pourquoi, quand on sait d’avance qu’il n’y aura ni concession ni reconnaissance de quoi que ce soit. Les péripéties « maputiennes et addisiennes » n’ont fait que renforcer le sentiment d’irresponsabilité qui prévaut chez nos fiers-à-bras. Doués d’un sens aîgu de mesquinerie et de mauvaise foi assumée, nos pseudo-chefs font tout pour qu’on les dénigre et à la fin déteste. Piètre performance et pitrerie en boucle dévoilées à la face du monde, jamais la désunion n’a aussi bien été représentée.

    Et ce n’est pas la faute au manque de culture ou manque d’éducation : Ratsiraka qui passe pour le plus érudit, Zafy pour son immense sagesse supposée n’ont rien à envier au self made man milkman ou au dijéi président en matière de coups tordus et petitesse d’esprit. Il n’y a que le résultat qui compte et à l’heure des bilans respectifs, ce n’est pas celui qui s’est accroché le plus longtemps qui a donné le meilleur résultat, et celui qui y est pour la période la plus courte, cumule errements, mensonge, imposture, légèreté, mesquinerie et que sais-je encore. Nous n’en sommes même pas à 12 mois, et la dégringolade chahute tellement le pays qu’ Andry est en train de se constituer un gros vivier d’opposants qu’il ne saura plus bonimenter. Son bras armé et ses marabouts obscurs n’y pourront plus grand-chose le jour du jugement. Alors à ce moment, le dijéi n’aura que très furtivement le temps de se remémorer le refrain de « mifankatiava ihany ee ! »

    • Mifankatiava ihany ?
      7 décembre 2009 10:03, georges Rabehevitra (#3099) répond à da fily (#2745)

      Cher Da Fily,

      C’est vrai, Nidmby fait montre parfois d’optimisme maladif, un peu comme moi. Mais, comme je vous l’ai déjà dit, on ne peut pas être complètement pessimiste, même pour le genre humain en général.

      Je partage tout à fait votre analyse sur Rajoelina. Il est actuellement en train de se conduire exactement comme Ravalomanana, dès tout début 2008. Entouré de quelques gourous, et de quelques fidèles armés, il est sûr d’avoir tous les atouts en mains et qu’il s’estime être un génie de la politique. Il n’est en fait que la marionnette de quelques gourous/vautours qui tirent les ficelles, de près ou de loin.

      Bientôt, si il y a une contestation publique qui monte et non issue des 4 mouvances, il va dire : ’’tsapao aloha ny herinareo,...."’. On connaît la suite

      Même si l’histoire récente n’etait même pas analysée, comment voudriez-vous appréhender le présent et préparer le futur ?

      Nos enfants vont-ils revenir à la période punk, quand des jeunes britanniques ont commencé le mouvement de ’’no future’’, à l’époque des Thatcher et autre Reagan ?

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 12:02, Rasoa (#1122) répond à georges Rabehevitra (#3099)

        Monsieur Georges Rabehevitra,

        Je ne suis pas tout à fait d’accord avec ce que vous dites :
        ...Il est actuellement en train de se conduire exactement comme Ravalomanana.....Entouré de quelques gourous, et de quelques fidèles armés,

        Je penses plutôt ceci :

        C’est lui qui s’est volontairement tracé ce chemin sous l’ombre de Ravalomanana - tellement il enviait beaucoup le succès de ce dernier - même le chiffre 7 c’était calculé et programmé à l’avance et ceci a été conjugué avec l’intelligence de la France qui a trouvé l’imbécile facile à manipuler : miala tsiny tompoko fa marina ilay fitenindrazantsika hoe : dokafy hanitsaka dia nodofan’i Lafrantsa dia nihevi-tena fa : « un génie de la politique »......qui possède « tous les atouts en mains »... comme vous le dites !

        En tout cas,

        Même s’il ne le dit pas de sa bouche son comportement le montre qu’il adresse dèjà aux autres l’expression : ’’tsapao aloha ny herinareo,...."’

        Et nous devinons la suite :

        KUDETA ou mini KUDETA !!

        Et peut être :

        Georges Rabehevitra : présidà

        Rasoa Tia Tanindrazana

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 12:11, da fily (#2745) répond à georges Rabehevitra (#3099)

        Oncle Georges, je crains vous éconduire, maladroitement j’en conviens, dans votre croisade à la Don Quichotte ! J’en admire encore plus l’acuité et l’importance que vous accordez à cette démarche. Mais ayant scruté depuis les travers de l’homo politicus sous toutes ses coutures, j’ai une éspèce de conclusion à l’emporte-pièce quant aux supposées qualités reconnues et respectables de cette éspèce : ce qui se voit n’est pas le meilleur, au contraire c’est ce qu’il faut écumer pour clarifier le reste. L’échantillon malagasy ne déroge pas à la règle, et plus on monte dans la sphère, plus les tares sont érigées en atouts ou force de caractère ! Une hérésie sans nom grimée en ISN qui a perdu sa virginité sans consentement.

        Je suis contraint et forcé de me donner raison, non sans heurts, car je ne prévoyais rien de bien bon en l’arrivée de Tgv au pouvoir. La conduite d’un coté et l’abdication de nos huiles militaires de l’autre, ont parachevé l’oeuvre. Je le redis, je connais l’homme, je connais certaines « nouvelles têtes », et je subodorais déjà une croisade ( encore une !) mal conduite et déplacée de la part de ce mouvement qui ne cherche qu’à mettre la main sur le pouvoir. Point barre comme dirait l’autre.

        Alors oui peut-être que les réminescences de la période où j’écoutais autant les Sex-pistols ou the Damned m’ont laissé des stigmates, car dans la vraie vie bien terrestre, c’est « no future » ou « marche ou crève », et ce n’est pas depuis le réchauffement climatique, qu’on se le dise !

        • Mifankatiava ihany ?
          7 décembre 2009 12:27, georges Rabehevitra (#3099) répond à da fily (#2745)

          Cher Da Fily,

          Vous faites bien de m’éconduire. En fait je vous vois comme un ami qui ne me veut que du bien en me ramenant sur terre, après mes divagations intellectuelles.

          Je suis Don Quichotte (du canal de Mozambique et non pas de la Mancha)et vous me rappelez de temps en temps, de ne pas trop se faire d’illusions sur ces ennemis, qui ne sont en fait que des moulins à vent.

          je reste persuadé que justement, nos poltiques restent au niveau ou ils sont car ils ne supportent pas les contradicteurs

          or Goethe disait :’’le monde n’avance’que grâce à ceux qui s’y opposent’’

          Bien à vous

        • Mifankatiava ihany ?
          7 décembre 2009 13:11, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à da fily (#2745)

          Fily !!

          Je relève une partie de votre texte ,ni pour contredire ,ni pour l’approuver.Je la trouve à « méditer profondément » :

          "Je connais l’HOMME,

          je connais certaines têtes

          et je (subodorais) déjà une croisade (encore une !) mal conduite et déplacée de la part de ce mouvement qui ne cherche qu’à mettre la main sur le (POUVOIR)".

          Vous finissez par POINT Barre,félicitation.(je l’utilise fréquemment)

          Fily,indirectement ,je faisais partie de la PREMIERE REPUBLIQUE.Manque d’expériences,j’ai rendu mon tablier.Jamais à l’étranger, j’ai critiqué les dirigeants successifs à MADAGASCAR .Je n’appartiens à aucune mouvance.Mais en 2009,j’ai pris une décision bien mûrie en moi :

          « 2009-FRONT de CHANGEMENT à MADAGASCAR »

          MONJA//RAJOELINA//REGIONS

          L’espoir d’un changement à Madagascar par ces deux jeunes leaders malgaches issus des familles politiques différentes et hétérogènes.

          Dites-vous, connaître tout le monde ,bravo !!

          TOUS NOS TECHNICIENS OU DIRIGEANTS SUCCESSIFS ou LEURS enfants et sbires sont passés (ées) à PARIS,au moins une fois,dès qu’on arrive au pouvoir).

          Depuis 1985, basile dans les aéroports français ?????????

          BASILE que les pros « RAVALO ou RAJOELINA » en 2002 à ROISSY ????? des jeunes anti-ratsiraka à roissy,la honte pour moi devant l’autorité française ;

          FILY,dîtes-nous toutes les vérités ou taisez-vous à jamais.

          Basile RAMAHEFARISOA

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 09:52, par allo (#3313)

    Na haniry nify aza ny akoho dia sarotra no hisian’zany reconciliation zany

    antony roa ihany :
    - ireo mpanao politika ze baikony ny fitiavantena sy vola ary ireo tompomenakely efa nanao tantely hafandrakotra ny harempirenena dia tsy manana hery sy finiavana antotona @ zany

    - Ireo vahiny , zay mindradra oe reconciliation lava ireo koa de mazava fa raha tena mireconcilié ny gasy dia sarotra ho azy ny hanohy ny fanaovana ny ampihimamba ny harena-pirenena koa aleo ilay politika zarazarao hanjakana taloha mba ovainna demokrasia izay fototr’izao krizy zao.

    Sarotra ny hinoana fa oe tsy nisy zao korontana zao raha nihavana , i zafy , ratsiraka , ra8 sy ireo mpanao politika rehetra. tsy maintsy nahita fomba hafa ireo namorina zao krizy zao satria ny interet no en jeu. noho izany io interet ry zareo enjeu io no mila hiadina mba tsy ho voa be ny gasy fa mba fifty fifty farafaharatsiny ka de tonga ho azy reconciliation

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 11:11, par Un bon samaritain (#3314)

    Je demande à Ndimby, qui est la derrière et le responsable de la tentation à la bombe ? Pourquoi vous ne mentionnez pas dans votre article ?

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 11:48, par lalatiana (#1016)

    A propos du 7 Février ...

    Moralement, les généraux qui envoyaient sciemment leurs troupes à l’abattoir à Verdun étaient ils plus coupables ou étaient ils moins coupables que les mitrailleurs dans les tranchées ennemies. Quand on aura répondu à cette question, en la transposant à une situation que nous connaissons bien, nous avancerons.

    De fait, les batailles actuelles autour de l’attribution du ministère de la justice, ne sont que le reflet de l’incapacité crasse ou pire, du refus de construire un véritable processus de réconciliation. La réconciliation n’est pas la justice. Elle sera le fruit d’un processus d’amnistie de la faute avouée.

    Devoir de repentance. Peut on imaginer les uns et les autres devant le même prétoire avouer main dans la main : « j’ai ordonné de tirer s’ils avançaient » et l’autre « j’ai ordonné d’avancer en sachant qu’ils allaient tirer » ? et déclarer « nous en demandons pardon devant le peuple et la nation » ?

    On peut toujours rêver. Et pourtant … ce serait un acte de courage véritablement refondateur, qui pourrait d’un coup remettre en selle des valeurs fortes et balayer les mesquineries honteuses et sordides dont les uns et les autres font aujourd’hui preuve. Et notre colère laissera enfin place à une véritable volonté de reconstruction.

    L’absence de remords, l’absence de toute remise en question est un scandale en soi. L’image de ces visiteurs mondains consolant les familles après le 7/02 est pour moi un modèle de cynisme à vomir.

    Et arrêtons les SI Ra8 avait ... ou SI Ra8 n’avait pas ...
    Et dans cette Réconciliation, fera t on un jour aussi le bilan de ce que Ra8 a bâti au lieu de continuer à pleurer sur ce qu’il n’a pas fait ... Et fera t on la comparaison ... Et acceptera t on le bilan ...

    • Mifankatiava ihany ?
      7 décembre 2009 12:10, georges Rabehevitra (#3099) répond à lalatiana (#1016)

      Cher Lalatiana,

      Vous dites :
      Et arrêtons les SI Ra8 avait ... ou SI Ra8 n’avait pas ... Et dans cette Réconciliation, fera t on un jour aussi le bilan de ce que Ra8 a bâti au lieu de continuer à pleurer sur ce qu’il n’a pas fait ... Et fera t on la comparaison ... Et acceptera t on le bilan

      Moi personnellement, je n’arrêterai pas car je pars du principe que c’est en essayant de comprendre le passé, que j’appréhende mieux le présent et puisse préparer l’avenir. Ce n’est pas en étant amnésique que l’on se sente bien au présent et qu’on irait mieux à l’avenir

      Comment parler de : ’’ce que Ra* a bâti ?’’. Pardon car je suis ingénieur de formation, mais je ne parle de bâtir car actuellement, notre pays n’est que ruines.

      Pour imager, moi, quand je construis un bâtiment, même un cyclone n’arrivera pas à en faire des ruines, tout au plus, quelques fenêtres ou une partie du toit seraient parties, mais les structures restent solides.

      Je reviens à la case départ : si Ra8 avait construit du solide, les vents mauvais de la politique n’auraient pas pu tout démolir.

      Bien à vous

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 13:12, lalatiana (#1016) répond à georges Rabehevitra (#3099)

        (re) Bpnjour Georges,

        Il n’est pas question d’amnésie ... la crise nous aura peut être grandis en termes de conscience politique et citoyenne (enfin ... pas tous ...) ... elle nous aura grandis en termes de vigilance sur les choses qui ne seront plus tolérées ... mais ça va, là ...

        Selon moi, se tourner vers l’avenir c’est arrêter de se retourner (tiens, ça parait une évidence) ... on roule en marche arrière sinon ... on va pas passer les 50 prochaines années à essayer de faire à reculons des créneaux avec notre charrette à zébus ...Si certains veulent se retourner sur les erreurs de Ra8, d’autres s’arrêteront de la même manière sur ce qui a été détruit ces 10 derniers mois ...

        Et alors ... on en sera où dans un an, dans 10 ans... à nous jeter nos anathèmes à la tête ....

        Oui, on doit apprendre de nos erreurs.... Oui, l’histoire nous bâtira ...

        Mais encore faut il qu’on le veuille ...

        • Mifankatiava ihany ?
          7 décembre 2009 13:31, georges Rabehevitra (#3099) répond à lalatiana (#1016)

          Cher Lalatiana,
          Vous dites
          ’’Selon moi, se tourner vers l’avenir c’est arrêter de se retourner (tiens, ça parait une évidence) ... on roule en marche arrière sinon’’

          Si vous conduisez une voiture, aller de l’avant ne vous empêche pas de jetter un coup d’oeil dans votre rétroviseur. Cela n’a rien à voir à faire marche arrière.

          Apprendre de ses erreurs en les analysant sans cesse (donc bien comprendre l’histoire) et le meilleur progrès que l’on puisse faire dans la vie.

          Ressaser ses erreurs ne relèvent pas de l’immobilisme ou du recul, bien au contraire, c’est une façon d’aller de l’avant avec intelligence, et en toute connaissance de cause.

          Quand on veut essayer de voir comment sera le climat dans 50 ans, il faut analyser en dátails tou tl e passé et sur des milliers d’années

          Bien à vous

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 13:27, lalatiana (#1016) répond à georges Rabehevitra (#3099)

        ah... au fait,

        et là je m’adresse à l’ingénieur ...

        Les Twin Towers, ça avait été bâti solidement ou non ???

         :-)

        Bien à vous

        • Mifankatiava ihany ?
          7 décembre 2009 13:45, georges Rabehevitra (#3099) répond à lalatiana (#1016)

          Je comprends l’humour.

          Mais comparez Ravalomanana a la solidité des twin towers et Rajoelina et sa bande qui ont fait à un coup d’Etat, à la force d’un avion lancé à 400km/h, c’est donner trop d’honneur à l’un et à l’’autre.

          Bien à vous

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 13:36, Fikirizana (#3522) répond à georges Rabehevitra (#3099)

        Mr Rabehevitra : ingénieur et rêveur !

        Ce que vous construisiez, même un cyclone n’arrivera pas à en faire des ruines ?
        A part les erreurs de calcul que vous pourriez faire, comptez aussi que votre équipe pourrait vous fournir les mauvais matériaux, en plus de ceux qui vous tromperont sur la profondeur des fondations. Ceci est une métaphore bien sûr !

        Dans le cas présent, le cyclone auquel vous faites allusion n’est plus ni moins qu’une attaque ciblée avec une armerie lourde, et on verra si votre bâtiment tiendra toujours aussi bien face à ce genre d’attaque !

        L’histoire montrera qu’il y avait quelque chose de solide dans ce que Ra8 a construit : la fierté d’être malgache, le sens du travail et de l’efficacité, malgré l’état de putréfaction avancé de notre mentalité après le régime Ratsiraka.

        • Mifankatiava ihany ?
          7 décembre 2009 13:51, lalatiana (#1016) répond à Fikirizana (#3522)

          Absolument d’accord Fikirizana ...

          Et ca , c’est bien plus grave que tout le reste , parce que l’ambition, l’espoir, l’envie, seront le plus difficile à reconstruire ... quand on en aura fini avec l’écoeurement et la la lassitude

        • Mifankatiava ihany ?
          7 décembre 2009 13:57, georges Rabehevitra (#3099) répond à Fikirizana (#3522)

          Cher Fikirizana,

          Je ne vous confierai pas un chantier car avec autant d’erreurs qui s’accumulent, c’est sûr que c’est plutôt un trano falafa ! Ne donez opas trop d’honneur aux putschistes, je reste persuadé que c’était plutôt facile étant donné qu’il ne pouvait plus s’appuyer sur une base solide (à l’intérieur et à l’extérieur du pays)

          Blague à part : j’admets que Ravalomanana avait à ces débuts une réelle volonté de faire bouger et changer les choses. C’est pour cela qu’il a reçu l’appui de nombreux magaches de tous rangs et de la communauté des bailleurs. Quand on a un un tel capital, on le fait fructifier, lui il l’a dilapidé

          Mal conseillé, mal entouré et en plus avec son arrogance et son mépris des autres (hormis ceux qui lui disent oui-oui), il s’est trop focalisé sur sa petite personne que réellement sur le devenir de la Nation.

          Le fait d’avoir été au sommet, alors qu’il était un simple laitier qui n’a pas fait bcp d’études, lui ai monté à la tête et il était sûr d’être le maître du monde. Demandez aux psychologues, ils vous diront que ’’le complexe d’infériorité intellectuel’’ peut amener ce genre de comportement.

          Bien à vous

          • Mifankatiava ihany ?
            7 décembre 2009 14:47, Fikirizana (#3522) répond à georges Rabehevitra (#3099)

            Mr Rabehevitra :

            Justement, sur un chantier, vous recrutez selon les qualifications, vous renvoyez les mauvais et vous gardez les bons, sans états d’âme. Essayez donc de faire ça en politique ! Vous serez tout de suite qualifié de dictateur arrogant !

            Je ne donne pas trop d’honneur aux putschistes, je donne du poids aux armes. Vous savez bien que sans l’intervention de la milice armée, tout ceci n’aura pas eu de suite !

            Quant au complexe de Ra8, je n’ai pas eu l’opportunité de le rencontrer personnellement, mais les réactions des intellectuels qui ont été en contact avec « ce petit laitier sans éducation » m’amènent à me poser des questions : qui a été le plus complexé, le petit laitier qui a réussi à construire un empire ou les super diplômés qui n’ont pas réussi à faire tourner une épicerie et qui se retrouvent dirigés par le petit laitier ?

            Je me demande d’ailleurs si de près j’aurais moi-même été capable de supporter son caractère, mais vue de loin, je le comprends.

            • Mifankatiava ihany ?
              7 décembre 2009 14:54, lalatiana (#1016) répond à Fikirizana (#3522)

              clap clap Fikirizana ...

            • Mifankatiava ihany ?
              8 décembre 2009 05:48, georges Rabehevitra (#3099) répond à Fikirizana (#3522)

              Cher Fikirizana,

              Pour moi, être homme d’etat n’a rien à voir avec réussir en affaires. Une entreprise, juridiquement est une personne morale, donc a une durée de vie limitée. Notre pays n’a pas une durée de vie limitée.

              L’ensemble des entreprises de Ravalomanana était du type familiale. Donc, il le dirige comme il veut, il n’a de comptes à rendre à personne

              Or un Etat, c’est comme une grande entreprise, certes, mais comme celle où vous avez des comptes à rendre : à vos actionnaires (le peuple tout entier), à votre conseil d’administration ou votre conseil de surveillance (les Institutions tel que le Sénat, l’Assemblée, Cour des Comptes,..), à vos banquiers (les bailleurs publics ou privés), à vos founisseurs ou clients,......

              Vous pouvez continuer l’allégorie. Maintenant, vous pouvez me dire lequel de nos dirigeants, passés ou actuels, ont cette vision du fait qu’ils doivent rendre des comptes ?

              En fait tout ce beau monde se considère à la tête d’une petite ou grande épicérie, où ils décident ce qu’ils veulent.

              Quant`au complexe d’infériorité, un vrai intellectuel (au sens large du terme), n’en a pas, à partir du moment où il ne se postionne pas par rapport à l’autre, mais part rapport à des faits.
              bien à vous

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 13:45, lalatiana (#1016) répond à georges Rabehevitra (#3099)

        Lol ...

        Objectivement : pourquoi regarder dans le rétroviseur si on ne recule pas ??? ...

        Pour empêcher ceux qui sont derrière de dépasser ??? non, sans rire ...

         :-)

        Bien à vous

        • Mifankatiava ihany ?
          8 décembre 2009 05:30, georges Rabehevitra (#3099) répond à lalatiana (#1016)

          Cher lalatiana,

          Si vous faites partie de ces gens qui ne regardent jamais dans le rétro en conduisant, vous êtes un véritable danger public. Aller de l’avant avec intelligence suppose que l’on regarde tout son environnment, y compris dans le rétroviseur.

          Personnellement, j’aime prendre du temps et analyser mes erreurs, surtout de jeunesse, pour en parler à mes enfants. Ils analyserons eux-mêmes, avec leurs yeux de maintenant. Pour moi, cela fait partie de mon devoir de parents.

          Il n’y que bien connaître l’histoire qui permet d’avancer intelligemment. L’humanité a commencr réellement à avancer à partir du moment où elle a commencé à transmettre et écrire l’histoire. Quelle que soit la discipline (surtout en sciences politiques et économiques),, en connaître l’histoire est fondamentale

          Bien à vous

    • Mifankatiava ihany ?
      7 décembre 2009 13:26, vuze (#918) répond à lalatiana (#1016)

      Bonjour Lalatiana,

      Vous ne trouvez pas que vous allez un peu vite en besogne ?

      Il est quand même très culpabilisant de dire « j’ai ordonné d’avancer en sachant qu’ils allaient tirer » que de dire " j’ai ordonné de tirer s’ils avançaient »....

      De source sûre (vous me croyez ou non), un photographe étranger aurait pris des photos des personnes qui ont tiré sur la foule. Il ne les a pas encore diffusés de crainte d’être stigmatisé. Ce photographe s’est même fait canarder par ces tireurs.. Ce n’est ni les militaires ni la garde présidentielle qui ont tiré. Il s’agirait de mercenaires de RA8...

      Cordialement.

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 14:16, lalatiana (#1016) répond à vuze (#918)

        Bonjour Vuze,

        D’abord je n’excuse pas plus l’un que l’autre ... Dans ce bluff meurtrier, il y a deux responsables ...

        Mais qu’en pensez vous, vous même ???

        La version des mercenaires de Ra8 tireurs, qui sert elle ? me semble t il seulement ceux qui diront : on ne va pas se mettre à dos les membres de la garde présidentielle qui font encore partie de l’armée ... on se dédouane d’avoir lancé la foule délibérément devant les canons ( des bons et vrais malgaches n’auraient jamais tiré sur leurs compatriotes, on le savait, ça n’est jamais arrivé, et on ne prenait pas de risque en lançant la foule) ... et tant qu’à faire, on prouve ENCORE UNE FOIS que Ra8 était un vampire sanguinaire ! ...

        Chacun cherchera dans les bribes d’informations glanées de ci de là les éléments de vérité qui l’arrangeront par rapport à son propre référentiel, qui étaieront son opinion ... et satisferont son émotionnel ...

        Je pourrais vous dire moi aussi : j’ai de source « sûre » une lecture précise des évènements du 7 Mais ... Mais en l’occurrence elles n’ont pas marqué sur leur front « source sûre » ... et ces tireurs avaient ils marqué sur leur front « mercenaires de Ra8 » ??? ... je n’ironise pas ....

        Et j’ai du mal à croire que quelqu’un qui détiendrait une information aussi fondamentale et s’afficherait de fait porteur de LA VERITE ne puisse en faire part ... Et si c’était le cas, j’arrêterais immédiatement de fréquenter quelqu’un d’aussi peu courageux, d’aussi peu responsable et citoyen ...

        D’autant qu’on peut rester longtemps anonyme ... si on n’a pas mis en colère certains journalistes ... ;-)

        Cordialement

        • Mifankatiava ihany ?
          7 décembre 2009 16:17, da fily (#2745) répond à lalatiana (#1016)

          C’est bizzare tout de même cet état-d’esprit complètement étriqué et myope de la part des pro-fozas : alors que la majorité des observateurs qu’ils soient zanak’i dada ou zanak’i gasikara tout court, s’accordent à admettre que les responsabilités étaient partagées durant le black-monday, les pro-tégévés de tous poils ne retiennent que le côté assassin-sanguinaire de Ra8 et de sa garde présidentielle.

          Lalatiana, le rétroviseur et les bons ouvriers pour le chantier ? On en aurait déja pas parlé ? Je ne suis pas ingénieur, mais j’ aurais tendance à me méfier des cyclones.

          Je relève aussi de la part de fikirizina, l’ à propos quand il dit « état de putréfaction avancée », le constat est dur. Et il est juste, car à tous les niveaux la gangrène a opéré son monopole, le modèle mental qui aurait pu nous sortir de l’ombre a été battu en brèche, foulé aux pieds. Le fric a tout pourri, et le manque est encore plus dévastateur pour les esprits les moins armés. C’est devenu le plus puissant narcotique dans notre société actuelle : les dérives qui en découlent démontrent la profonde addiction qui s’est installée alliée à la putréfaction sus-nommée, je vous laisse juge du résultat obtenu.

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 12:13, par Tia tanindrazana (#349)

    Merci Ndimby,

    Une vision et une analyse qui s’approche de l’objectivité comme la votre mérite bien de se faire entendre dans notre société qui s’enfonce dans l’obscurantisme de tout blanc ou tout noir.

    Certes, la réconciliation est indispensable mais sa mise en eouvre risque de se faire désirer. A chaque crise qui se manifestait à M/scar, aucun homme politique n’en tire de leçon, pour ne pas dire la majorité des malagasy.

    La réconciliation est une voie de salut pour notre avenir (j’exagère peut-être trop). Il nous faut un ou des hommes politiques tel Mandela pour tout remettre en ordre et en place. J’espère que nous en avons et que le peuple est capable d’aborder la réconciliation.

    Soyons optimiste même si ce n’est pas facile. Que notre culture de fihavanana sera renforcée et que l’auto-critique soit adoptée par notre mode éducatif.

    Notre sens véritable du patriotisme repose sur la réconciliation nationale.

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 12:27, par ragasy (#416)

    Désolé Rabehevitra mais vous êtes quelque peu déconcertant !

    Vous vous extasiez dès que Ndimby dit « si Ra8 avait ceci..., si Ra8 était cela... ».

    Pourquoi vous ne dites pas « si pt avait ceci..., si pt était cela... » ?

    Par exemple, pouquoi ne pas commenter le dérapage verbal de pt à Fénérive au sujet de Ratsimandrava ? Qu’est ce qu’il en sait ce vaurien ? Etait-il seulement déjà né ? De plus, pour quelqu’un qui n’a même pas le niveau bacc, il a langue bien pendue ! DIs lui de commenter un peu Boney M !

    Et vous ne voyez que Ra8 !! pfff

    • Mifankatiava ihany ?
      7 décembre 2009 12:35, georges Rabehevitra (#3099) répond à ragasy (#416)

      Cher Ragasy,

      Dommage que vous n’ayez pas le temps de lire tous mes post ou articles. Vous verrez, je ne réagis qu’en fontion de ce qui est écrit et non en fonction mes sentiments.

      De plus, je n’ai aucun sentiment pour tout cela car il s’agit ’d’une démarche purement analytique. mes snetiments, je les réserves à ma famille et aux genx que j’aime.

      Je n’ai pas à aimer un homme politique, de quelque bord qu’il soit.

      Contrairement à vous, peut-être ?

      Bien à vous

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 19:20, ragasy (#416) répond à georges Rabehevitra (#3099)

        Oh vous savez, un post me suffit !

        Ce qui me désole chez vous c’est que n’osez même pas dire comme moi que ce pt est une larve. Vous ne voyez que les erreurs de Ra8. Et cela excuse tout _ !

        Moi je ne vous ai jamais dit que Ra8 est un saint. Mais moi je dis et je le clames : votre pt est une pourriture !

        • Mifankatiava ihany ?
          8 décembre 2009 05:16, georges Rabehevitra (#3099) répond à ragasy (#416)

          Cher Ragasy,

          Ma démarche est autre. S’il suffisait d’insulter quelqu’un pour règler un problème, vous serez un grand médiateur de conflit.

          Si un seul post vous suffit pour juger tous les autres, vous êtes un génie. Avec ce génie qui vous caractérise, et vos manières, je suis sûr qu’avec vous à un poste à haute responsabilité dans notre pays, mes enfants auront enfin une Nation moderne qu’ils méritent.

          Avec mes respects

          • Mifankatiava ihany ?
            8 décembre 2009 07:22, ragasy (#416) répond à georges Rabehevitra (#3099)

            De plus, je n’ai aucun sentiment pour tout cela car il s’agit ’d’une démarche purement analytique. mes snetiments, je les réserves à ma famille et aux genx que j’aime.

            mes enfants auront enfin une Nation

            Emmenez donc vos enfants et ceux que vous aimez ailleurs qu’à Madagscar et réservez leur tous vos sentiments car nous les Malgaches, nous cherchons une solution pour notre pays. Nous n’avons pas besoin de donneur de leçon comme vous ici. Je vous souhaite de bâtir là-bas - vous êtes un spécialiste comme vous l’affirmez - votre « nation » comme vous l’entendez. Le Sahara est un bon endroit pour vous !

            • Mifankatiava ihany ?
              8 décembre 2009 09:26, georges Rabehevitra (#3099) répond à ragasy (#416)

              cher Ragasy,

              Vu mon age, je suis prêt à parier un ariary que j’étais malgache avant vous. Pourquoi dire ’’nous les malgaches’ ? les vrais malgaches sont uniquement ceux qui sont d’accords avec vous ?

              Il s’agit de débats d’idées, je ne vois pas pourquoi ’’tant de haine’’ ?

              Le Sahara ? je n’y suis jamais allé, malheureusement, car j’aurais bien aimé faire comme le Professeur Monod (allez sur wikipédia si vous ne connaissez pas), en découvrir les richesses de la nature et méditer sur moi-même

              Vous êtes pour la déportation de ceux qui ne partangent pas vos idées ou vos origines ?

              Bien à vous

              • Mifankatiava ihany ?
                8 décembre 2009 10:25, ragasy (#416) répond à georges Rabehevitra (#3099)

                Pourquoi dire ’’nous les malgaches’ ? les vrais malgaches sont uniquement ceux qui sont d’accords avec vous ?

                Mais je ne fais qu’abonder dans votre raisonnement mon vieux !

                Mais ayez quand même l’honnêteté d’être responsable de ce que vous dites M. Rabehevitra ! I

                Ratsirahonana sy Rapasy aza tsy hita izay hanaovana azy koa ianao indray toa voa maika misababaka, tsy fantatra marina izay tena hevitrao. Sahia miteny ohatra ahy : lazao tsotra hoe : Ra8 dia tena fositra fa aleo ihany i pt !

                Ny ahy dia izao : pt dia olona tsy misy dikany. I Ra8 efa fay ary mety hiova.

                Quand à l’âge, ne soyez pas aussi sûr !

                • Mifankatiava ihany ?
                  8 décembre 2009 12:58, georges Rabehevitra (#3099) répond à ragasy (#416)

                  Cher Ragasy,

                  je comprend mieux. Vous parlez même de Ratsirahonana et de Rapasy, alors que ce n’est pas dans le sujet. Vous dites aussi que je suis malhônnete et pas responsable de ce que je dis. Ah,bon.

                  Vous êtes resposable de ce que vous dites quand vous voulez envoyer un de vos compatriotes pas d’accord avec vous dans le Sahara. Bon, on a pas la même définition de l’honnêteté et de la responsabilité, mais c’est tant mieux. La différence est toujours enrichisssantes, pour peu que l’on en tiennent compte

                  N’attendez moi pas de moi pour avoir des jugements péremptoires sur untel ou untel et encore moi avoir ’’la haine’’ comme vous.

                  l’histoire du monde a montré que la ’haine’’ de l’autre n’a entraîné que des malheurs pour l’humanité.

                  Vous savez, à la place du Sahara où vous voulez bien m’envoyer, je préfère rester dans mon pays et aller dans le sud, il y a des superbes paysages de déserts et les gens sont très accueillants. La haine de l’autre semble être loin de leur souci. Je connais bien ce coin, j’y ai passé mon enfance dans les années 50 (cela c’est pour l’age)

                  bien à vous et mes respects

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 12:34, par Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    à Ndimby A.

    B.R. accuse réception de votre édito.Merci

    Des questions posées à tous (tes) les valides malgaches sans exception.

    Seulement,allons-nous répondre « HONNETEMENT » ???

    A+ Ndimby A.

    • Mifankatiava ihany ?
      7 décembre 2009 13:15, lalatiana (#1016) répond à Basile RAMAHEFARISOA (#417)

      chiche !!!!

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 19:28, ragasy (#416) répond à lalatiana (#1016)

        Basile honnête ? ouille !!!! #@ ?@@^^

        chiche point barre

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 13:12, par Mihaino (#1437)

    Les fêtes de fin d’année approchent et je souhaite de tout mon coeur que très bientôt nous allons tous chanter en choeur et dans la joie : Mifankatiava ihany !...

    Par ailleurs, je me suis vraiment amusé en pensant à notre histoire :

    - De Gaulle est venu à Madagascar du temps de Tsiranana.
    - Mitterand est venu à Madagascar du temps de Ratsiraka.
    - Chirac est venu à Madagascar du temps de Ravalomanana.
    - Sarkozy viendra-t-il à Madagascar pour cautionner le coup d’état de Andry TGV ??!!

    En Mai 1972 Tsiranana a crié avec désespoir : Pompidou m’a lâché !
    Bientôt, il ne faut pas s’étonner si Andry TGV VA CRIER à son tour : Sarkozy m’a lâché ??!!

    Enfin cette fameuse FORCE DE CHANGEMENT de la HAT renforcée par les partis ci-dessous a quelles propositions concrètes, quels projets de développement, quelles solutions pour redresser notre PAYS :
    - AKFM avec Andrimanjato et sa famille
    - AVI avec Ratsirahonana et ses acolytes
    - Leader Fanilo avec Razafimahaleo et consorts
    - MONIMA avec Monja et Rabearimanana Gabriel
    - Master avec Alain Ramaroson et Compagnie
    Jean Lahiniriko etc ,etc ...
    N’OUBLIONS PAS que toutes ces personnes ont été aux affaires de notre beau pays qu’ils ont détruit, pillé.
    Je suis pour l’avènement de la IVè République mais PAS AVEC CES POLITICARD du siècle dernier ...
    WAIT AND SEE !!!...

    • Mifankatiava ihany ?
      7 décembre 2009 15:02, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Mihaino (#1437)

      Mihaino,vous avez oublié de citer un « HOMME d’ETAT » malgache,côté et estimé dans tous les milieux socio-politico-économiques-judiciaires -diplomatiques-internationaux : « Jacques SYLLA »

      Basile RAMAHEFARISOA

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 14:24, par jojo (#3543)

    comparer la situation prevalent a madagascar depuis quelques annees avec le Ruanda - dont certains acteurs sont accuses de genocide - et l’Afrique du sud pour sont triste modele de developpement base sur l’apartheid... c’est ce qu’on pourrait appeller de l’inculture crasse...mais bon venant d’un adorateur refoule de RA8, ca ne m’etonne guere...

    • Mifankatiava ihany ?
      7 décembre 2009 14:39, lalatiana (#1016) répond à jojo (#3543)

      C’est pas avec ce genre d’argument qu’on va faire avancer le schmilblick ...

      On est mal barrés ...

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 15:01, jojo (#3543) répond à lalatiana (#1016)

        avant d’etre en mesure de resoudre un probleme, il faut bien le comprendre et pose les bonnes hypotheses. Or commencer par affirmer que la situation malgache s’apparente a ce qui s’est deroule au Ruanda ou en AFS ne peut aboutir qu’a de mauvaises reponses...la problematique est mal posee, le reste de la reflexion est donc bancale...

        • Mifankatiava ihany ?
          7 décembre 2009 20:12, lalatiana (#1016) répond à jojo (#3543)

          Mais de quelles hypothèses nous parlez vous ?

          Si l’enjeu est « il nous faut une réconciliation », je ne vois pas en quoi se référer des processus de réconciliation qui ont REUSSI à s’opérer dans des cas extrêmes, en l’occurrence l’apartheid et les massacres rwandais, est une aberration mentale ???

          Eux l’ont fait aboutir ... C’est parce que nous sommes - parait il - moins violents que nous ne devons pas nous en préoccuper ?

          Je vous rappelle qu’on n’a toujours pas de gouvernement. Pas d’Etat...

          Vous croyez qu’on peut faire comme les belges et se permettre une vacance du pouvoir aussi longtemps ?

          tsssss ....

          • Mifankatiava ihany ?
            8 décembre 2009 14:06, jojo (#3543) répond à lalatiana (#1016)

            c’est scientifiquement imparable en effet... comme de donner des antibiotiques a une personne atteinte du virus de la grippe...bravo pour la puissance de raisonnement...

          • Mifankatiava ihany ?
            8 décembre 2009 14:24, jojo (#3543) répond à lalatiana (#1016)

            quel rapport entre la vacance du pouvoir et la tenue de votre soit disant commission verite reconcilliation ? se sont 2 choses totalement independantes de toute facon... la solution serait elle d’attendre que ce travail de psychanalyse collective a 2 balles soit acheve pour mettre un gouvernement en place ? Une analyse rationnelle ne peut qu’aboutir a la conclusion que Ruanda et afs ne sont pas Madagascar... a moins de proceder a de gros raccourcis suspects. A partir de la, il n’y a pas reservir une vieille recette qui ne peut s’averer qu’inoperante... et d’agir comme un bourrin butant contre le mur de verre qui le separe de son avoine...

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 14:43, par meloky (#637)

    Cher Ndimby !

    Je crois que tu peux faire un peu mieux ! Sans tenir compte ton vrai propos et affiliations ne sont que d’hyprocisie !!!

    Justement pour savoir que les chansons tiennent encore ses senses et ses pouvoirs.( Tsy misy tsy diso !!! )

    Hahah !, là c’est un exploit ! ou un moyen pour deverrouiller la situation (car on n’est pas encore au bout de disons-position-un-peu-plus-mieux-pour beneficier qlq chose !!! On parle plutôt aux opportunistes de genre)

    • Mifankatiava ihany ?
      7 décembre 2009 17:32, Ndimby A. (#444) répond à meloky (#637)

      Traduction SVP....

      • Mifankatiava ihany ?
        7 décembre 2009 19:33, ragasy (#416) répond à Ndimby A. (#444)

        Ben il ne peut pas s’exprimer « un-peu-plus-mieux » ! Il est à la limite !

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 16:51, par Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Avec des ’Si’ ..... tout le monde connait la suite

    Tout ce cinéma , alors que ’tout’ le monde le sait :

    Cette transition ne pourra jamais se réaliser qu’avec les 4 mouvances

    Andry Rajoelina fait durer un peu le suspense

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 17:31, par tsivery (#1668)

    Vérité et réconciliation :
    Vous dîtes , le thème à la mode ,ce n’est pas une solution pour la paix et le respect de la République.
    C’est un thème évoqué par les politicard pour ensommeiller les Malgaches ;pour que ces derniers acceptent que c’est comme ça les malgaches punient les hauts responsables.
    Vérité:les présidents qui se sont succedés nous ont mis sur des situations difficilement à accepter par les générations futurs.
    Réconciliation : ils se reconcilient pour refaire les mêmes cadences politiques.
    S’ils ne paient pas leur faute ,nous hériterons des mauvaises façons de ces responsables vomis par les malgaches .Plus tard ,cette manière de raisonner restera un exemple pour un futur haut resposanble dictateur,bien que nous ne soyions pas en Angleterre.
    Il faut les juger et les fautifs payent.Coutiti a payé,n’en parlons plus.

    Jsqu’aujourd’hui,seul le premier président de la République s’expliqua à la barre en 1972.

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 20:44, par RADAGIL (#127)

    Je me suis abstenu de communiquer mes impressions sur ce site bien que je le lise régulièrement.Ce qui m’a motivé aujourd’hui c’est le semblant d’objectivité qu’a écrit Mr Ndimby.Je l’ai toujours dit et écrit ici que Ra8 a méprisé le peuple malgache entouré qu’il était par les béni-oui-oui.Il se croyait etre comme Bokassa 1er et que M/scar était un Tiko-Land.Si ce petit laitier a réussi c’est grace au coup de pouce de RAZAKABONA.Vous dénoncez tous La FRANCEAFRIQUE mais du temps de TSIRANANA les Malgaches étaient heureux !Dans un pays pour voir la prospérité il n’y a qu’à voir l’état sanitaire du pays:de ce temps là les hopitaux étaient bien tenus.Girard et Robic était le fleuron de l’Océan indien.Meme si Ra8 a fait des choses plus que Ratsiraka en 20 ans les hopitaux laissaient à désirer.J’ai du mal à comprendre aussi qu’un individu pareil puisse encore etre considéré comme représentant qque chose avec son Boky menaet le lavage de cerveau du peuple malgache

  • Mifankatiava ihany ?
    7 décembre 2009 22:57, par diego (#531)

    Madagascar a toujours fait un pas en avant et deux pas en arriere.

    Je dirais que voila une 2eme journaliste qui parle enfin de 2002. Il y a quelques semaine, Mr. Patrick de la rédaction parlait de l’éleciton de 2002 aussi...bref, il était temps qu’on parle enfin de cette crise là, mais surtout par la suite l’avenir du pays.

    Mr. Ravalomanana avait emprisonné des parlementaires, des officiers de l’Armée Malgache, et il avait monopolisé l’économie du pays. Je vous apprends ici si vous ne savez pas encore que les la majorité des officiers et parlementaires que Mr. Ravalomanana avait mis en prison SONT A 99% d’origine COTIER, chose sensible à Madagascar.

    J’ai eu l’occasion il y a pas si longtemps de parler que nos problèmes peuvent se resumé en trois choses :

    Un, les relations MERINA, COTIERS, le pays ne pourra jamais avancer sans qu’entre ce deux identité ethnique ne soit reglè une fois pour toute,

    Deux, le role de l’Armée : notre Armée compte 24 à 26 milles hommes en uniforme. On ne sait pas trop à quoi elle sert ???? 2009 est une riche en enseignement pour nos politiciens en ce qui concerne les reformes qui s’impose de la GRANDE MUETTE, c’est mignon comme appelation non ?

    Trois, quel role souhaitons-nous donner à nos etrangers ? Indo-Pakistanais, Chinois, EU et Français. Au choix : politique, économique, social, culturel etc...ce n’est pas ça qui manquerait....

    Ce ne sont pas les hommes politiques Contiers qui ont renversé Mr. Ravalomanana mais ce sont belle et bien ceux des Hauts Plateaux comme lui. Un cotier ne sera jamais élu Maire dans la Capitale, que celui et celle qui soutienne le contraire se leve !!!!! Mais ce ne serait pas impossible dans les provinces de voir un PDS d’origine de Haut-Plateau....

    Mr. Rajoelina a repondu à Ratsiraka quand il était à Fenerive Est me semble t-il, grave erreur d’appreciation des ses conseilleurs. On ne repond pas à Ratsiraka quand on se trouve dans la province de la cote Est, c’est le Be A Ba en politique dans notre pays.

    C’est vraie que Mr. Ravalomanana avait fait des erreurs, mais il fallait se préparer à le battre dans une élection, pas dans la place de 13 mai.

    On devait éduquer les jeunes que le changement de pouvoir ne s’oppere pas dans la rue, mais dans les urnes. Ou sont nos intellectuels, nos sociétés civiles, l’etat et les hommes politiques ne peuvent pas faire tous seuls les reformens qui s’imposent surtout dans un pays pauvre et instable comme Madagascar.

    Quand il y a la stabilité politique, les reformes qui s’imposent au pays ne sont pas tous difficiles à réaliser. J’étais en poste dans 10 differents pays de ce monde, je peux vous dire que les problèmes ne sont pas l’implantation des reformes, mais la stabilté politique. Autrement dit, d’avoir des interlocuteurs viables, fiables, et stables et surtout surtout durable( obligation de l’alternance en respectant L’INSTITUTION DU PAYS). Je vous rappele ici que les indices économies de la France ETAIENT AU ROUGE à l’arriver de Mitterand au pouvoir, il fallait plus de 10 ans la France pour effacer quelques cicatrice de cette période.....comme quoi, ça arrive au grand !!!!

    Je vous comprends très bien Mr. Ndimby A. Quand les choses sont bien expliqueé comme vous les faites, on a l’impression de tout comprendre dans le pays...

    Merci

  • Mifankatiava ihany ?
    8 décembre 2009 00:11, par réveille-toi jeunes Malagasy (#2446)

    Ndimby, faut pas rêver !!! Les Malagasy sont trop « ory hava-manana ». et beaucoup pètent plus haut que leur c..
    On est loin, on est loin, on est loin...

  • Mifankatiava ihany ?
    8 décembre 2009 05:23, par el che (#344)

    Ndimby,

    Je trouve une évolution fort favorable dans vos propos, et c’est tout en
    votre honneur.

    Notre pays a besoin de toutes les forces vives pour se reconstruire, seule solution pour pour fédérer dans l’avenir autour d’idées consensuelles et constructives.

    Continuez à nous donner des textes d’une telle qualité !

    Cordialement.

La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 145  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360