Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 16h00
 

Editorial

Mentalité de kopi koleurs

samedi 15 octobre | Ndimby A.

Un débat cocasse fait actuellement rage sur les médias sociaux au sujet du fameux jeu d’imitation Kopi Kolé lancé par TV Plus. Entre les inconditionnels et ceux qui y voient une infamie dégradante, il y a toute une palette d’opinions, sans oublier les habituels « oui mais ». Par exemple, les artistes qui pensent que le jeu pourrait continuer, mais en prenant en compte les droits des auteurs, compositeurs ou interprètes dont les œuvres sont copiées. Lire entre les lignes : les artistes veulent aussi avoir leur part du gâteau. Et ceux qui ont lancé une pétition sur les médias sociaux pour demander à TV Plus d’arrêter cette émission, ne font qu’un kopi kolé d’une pratique de vazaha, qui signent chez eux des pétitions à tout va, avec quelquefois du succès. Mais quel résultat espèrent tous ces Malgaches qui signent une pétition, à part la bonne conscience d’avoir essayé de changer le monde avec un clic de souris ?

Evacuons très rapidement mon humble point de vue sur le jeu Kopi Kolé lui-même. Primo, dans un environnement où la production de loisirs originaux et de qualité se fait rare, il n’est pas étonnant que de tels jeux soient populaires auprès de la majorité de la population. Secundo, pour qu’un jeu télévisé perdure, il faut qu’il y ait des sponsors (qui soutiennent l’activité moyennant un retour sur investissement) ou des mécènes, qui acceptent de jeter l’argent par la fenêtre. Sur ce point, les conseilleurs et les prescripteurs sont rarement les payeurs. On trouvera toujours une quantité de bien-pensants pour appeler à un sursaut culturel national et à l’engagement de ceux qui ont les moyens. Mais sans qu’eux-mêmes ne mettent jamais leur poche ou leur cerveau à contribution pour créer quelque chose.

Quelle entreprise serait prête à financer un jeu pour « la beauté du geste » et l’avancement de la culture citoyenne, mais avec une audience famélique et une retombée médiatique proche de zéro ? Toutefois, pourquoi nos créateurs et autres créatifs, pourtant si prompts à s’offusquer du bas niveau culturel de Kopi Kolé, ne sont-ils pas capables de proposer un jeu du niveau de leurs prétendues aspirations, et qui soit suffisamment attractif pour les sponsors et mécènes. En l’absence de réponse, il faudra s’adapter au dicton qui veut que faute de grive, l’on se contente de merle. Avec un d.

Par conséquent, dans la mesure où personne n’a ni la capacité ni la volonté de créer ce « mieux » qui serve les intérêts de la vraie culture, il est préférable que les familles et les jeunes se passionnent pour Kopi Kolé, ce jeu plus ou moins sain, plutôt que d’être oisifs ou se verser dans des activités beaucoup plus discutables. Et on pourra également faire preuve d’un peu de mémoire en se souvenant du succès du concours Mahaleo zandriny, organisé par MBS et Média Consulting en 2007. Dans l’esprit, qu’était ce concours sinon un kopi kolé à la gloire du groupe Mahaleo ?

De toutes façons, le kopi kolé et le plagiat ne sont pas vraiment en terre inconnue pour les artistes à Madagascar. La chanteuse ougandaise Iryn Namubiru accuse la chanteuse Malgache Lianah de plagiat (voir ici le reportage de Viva). Et la mélodie d’un titre du chanteur Marion ressemble étrangement à celle d’une oeuvre de Gal Elmaleh.

Quelles sont les racines du succès de Kopi Kolé ?

Ceci étant dit, il faudra se demander pourquoi un jeu tel que Kopi kolé a réussi à générer l’enthousiasme de certaines couches de la population. A cette question, il y a au moins trois réponses qui s’imposent rapidement.

PNG - 114.9 ko
Pagny izimbahoaza

D’abord, notre mentalité a depuis longtemps un véritable réflexe de copier à tort et à travers ce qui se voit ailleurs. On se souvient de ce chanteur qui se faisait appeler dans les années 80 « Bob Marley Malagasy ». Et de nos jours, on ne peut que se marrer de voir ce personnage médiatique fier de se faire appeler Florent Pagny Malagasy. Les journalistes malgaches eux-mêmes ne sont pas avares de comparaisons stupides, dès qu’il y avait une certaine similitude physique ou technique d’un sportif malgache avec un sportif d’ailleurs. Par exemple, à une époque, ils surnommaient le gardien de notre équipe nationale N’kono, du nom d’un célèbre goalkeeper camerounais. Il y a donc chez beaucoup de Malgaches ce besoin systématique de raccrocher quelqu’un (ou soi-même) à un modèle étranger. Comme ces minettes qui affichent fièrement en photo de profil une image de chanteuse ou d’actrice célèbre, sous prétexte que ses amies lui trouvent (ou pire, qu’elles se trouvent) une vague ressemblance en termes de physionomie.

Ensuite, on pourra se référer à tous ces acronymes créés par des Malgaches souhaitant singer d’autres abréviations de notoriété internationale. Depuis plusieurs années, le parti Droits humains et démocratie (DHD) s’agite pour exister à Madagascar. Inexistant au niveau des élections, son dirigeant a eu son heure de gloire lors du coup d’Etat de 2009, raison pour laquelle il rode maintenant du côté de ceux qui ne diraient pas non à une nouvelle pitrerie anticonstitutionnelle. Aux présidentielles de 2013, le parti Olom-banona Malagasy (OBAMA) avait présenté un candidat. Enfin, n’oublions pas de parler du FMI Malagasy (Fahefa-Mividy no Ilain’ny Malagasy). Ce qui est risible et ridicule, c’est que la plupart des personnes derrières ces acronymes kopi kolé de la communauté internationale, se veulent être les chantres du nationalisme. Chantres mous, avec un c.

Enfin, nous sommes malheureusement dans une culture propice à la contrefaçon dans la vie quotidienne : sacs de marque kopi kolé, montres kopi kolé, chaussures kopi kolé, lunettes kopi kolé, et tout ce que la Terre peut proposer de chinoiseries estampillées avec des marques de la mode internationale, mais achetables à prix défiant toute concurrence à Analakely ou à Behoririka. La pimbêche voulant ressembler aux parisiennes avec son faux sac Gucci à 30.000 Ariary, le type voulant jouer le beau gosse avec sa fausse paire de Ray-ban à 6.000 Ariary, le jeune voulant faire branché avec ses faux Adidas à 20.000 Ariary... Et le pire, c’est que certains et certaines vont légitimer la culture du port de contrefaçon, sous prétexte d’envies ne pouvant être satisfaites avec le pouvoir d’achat local. Mais là où ce qui n’était que ridicule devient dangereux, c’est quand le kopi kolé s’aventure sur le terrain de l’alimentaire, avec ces faux produits vendus au vu et au su de tous, y compris des autorités. Ou ces faux tubes de dentifrice remplis de vrais produits chimiques toxiques.

Malheureusement pour nous, les Malgaches aiment imiter, mais sans la capacité de faire des copies de qualité. Cela se retrouve dans le domaine politique, avec des crises à répétition résultant d’une démocratie kopi kolé, avec son système électoral kopi mal kolé du monde occidental, et sa Constitution kopi mal kolé de l’esprit de la Constitution française. On a donc en apparence tout ce qu’il faut : des scrutins, des urnes, des candidats, des bulletins, une campagne électorale, des juges électoraux. Mais au final, on arrive systématiquement à la démonstration permanente que la démocratie à l’occidentale n’est pas pour nous, et que les cornes de celui qui est élu ne sont apparentes qu’après (ou même au moment) du discours d’investiture. Qui peut lui aussi être l’occasion de kopi kolé.

Question pour des champions : qui est le pitre qui a voulu imiter la révolution ukrainienne de 2004 et baptisé son mouvement de « Révolution orange » ? Réponse : Alain Ramaroson en 2005. Histoire de souligner le niveau d’un autre type qui n’a rien trouvé de mieux que d’utiliser ce nom copié d’un nom lui même copié, lorsqu’il lui a fallu baptiser ses méfaits de 2009.

En conclusion, je trouve donc ces réactions contre le jeu Kopi Kolé un peu hypocrites, alors que dans la vie quotidienne tant de Malgaches se plaisent à patauger dans une culture quotidienne du plagiat et de la contrefaçon. Je comprends qu’en bon chef d’entreprise, le PDG [1] de la chaine TV Plus ait su flairer le bon filon en faisant converger une culture ambiante tendant vers la médiocrité, le manque de loisirs de la jeunesse, le goût pour la musique et le fort potentiel pour trouver des sponsors. Je ne le lui reprocherai donc pas de chercher à faire rencontrer l’offre et la demande dans ce contexte national. Mais il faut se rendre à l’évidence que cette émission n’aurait pas tant de succès s’il n’y avait pas ces millions de badauds malléables à cette mentalité du kopi kolé dans leur vie quotidienne. Qui a donc légitimité pour jeter la première pierre à TV Plus ?

Ceux qui n’aiment pas l’émission peuvent faire comme moi : ne jamais la regarder. En attendant que ces Malgaches si prompts à appeler à un réveil de la « vraie culture » ne conçoivent un concours national télévisé de fanororona, de dihy Malagasy ou de kabary, avec un concept alléchant pour les sponsors.

Terminons avec un kopi kolé très réussi, histoire de montrer qu’on peut aussi imiter intelligemment.

P.-S.

Les enfumés qui seraient tentés de braire « et d’abord, on dit Malagasy et pas Malgache » feraient mieux de démontrer les racines linguistiques, culturelles ou syntaxiques de cette injonction, au lieu de répéter bêtement ce qu’ils ont eux mêmes kopi kolé de l’opinion du voisin.

Notes

[1On finira par savoir par coeur d’ici 2018 que c’est le Filoha Tale Jeneraly hajaina

46 commentaires

Vos commentaires

  • 15 octobre à 10:31 | Albatros (#234)

    Bonjour Ndimby A.
    D’accord avec vous pour le copier-coller de Meghan.
    Surtout pour le changement de rythme en deuxième partie.
     ;-)

    • 16 octobre à 22:14 | Zafimaro (#3479) répond à Albatros

      « Les enfumés qui seraient tentés de braire « et d’abord, on dit Malagasy et pas Malgache » feraient mieux de démontrer les racines linguistiques, culturelles ou syntaxiques de cette injonction, au lieu de répéter bêtement ce qu’ils ont eux mêmes kopi kolé de l’opinion du voisin. »

      Ho anareo rehetra mahafantatra, mba zarao ary ny « racines linguistiques, culturelles ou syntaxiques » ny ireo teny roa Malagasy sy Malgaches. Laina tokoa izahay mba hianatra. Ataovy aminy teny Malagasy sy frantsay, fa raha frantsay avo lenta ihany mety tsy ho araka. Misaotra mialoha.

    • 19 octobre à 13:52 | Abukéom (#9671) répond à Albatros

      ce n’est pas « reality show », c’est médiocrité show...
      les exigeances en matière télévisuelles doivent ètre bien basses pour se satisfaire d’une soupe pareille.
      depuis les décors jusqu’aux hurlements de l’animeteeeeur en passant par les copies, c’est lamentable. et après quelques semaines de rèves, tout ce petit monde redescend de son nuage scintillant pour retourner dans sa cabane en tole au milieu des immondices.
      qu’on fasse une émission sur les créateurs d’entreprises, sur les inventeurs, sur ceux qui font avancer et progresser notre pauvre pays et lui offrent une vitrine internationale, sur des projets environnementaux ou des ïnitiatives visant à assurer notre auto-suffisance énégétique au lieu de créer des bulles de strass et de paillettes qui n’apportent rien d’autre que du vent et le lavage de cerveaux par la publicité.
      quand on copie, on essaie généralement de faire mieux que l’original...

  • 15 octobre à 10:32 | ratiarivelo (#131)

    Salama hianao ra-Ndimby : Efa kopi-kolé***** ny fiainan’ny TANOR MALAGASY E *****kopi-kolé partout*** Ny marina amiko ra-Ndimby dia tsottra : manao TONGOM-BOROMAHERY ny TANORA Malagasy ankehitriny tsy maka ny an-kasarotana**** mahereza e !

    • 30 octobre à 07:29 | rakotoson (#8023) répond à ratiarivelo

      Kopi - Kole

      Marina tokoa ny anao ry Ndimby , Tsy ny tanora ihany izay tsetsefin ’ i Nicolas TVPlus sy Radio Plus 15000 fmg ( 15 000 Fmg X 60 000 entrées = plus de 900 millions fmg de recettes par spectacle ! ) mba ho tonga hameno ny Coliseum Antsonjombe , raha tsy hiteny afatsy iny famaranana teo iny , fa eo koa ny maha blokim - bazaha antsika malagasy

      Mba jereo kely anie , azafady , tompoko , ny dokam-barotra , afisy , takelaka ... eran’ izao mototra izao , raha ny eto Antananario ihany no jerena - Lycée Chateaubriand Ambatovinaky ( tsy misy tokotany angalan’ ny mpianatra rivotra akory ! ! , Institut iazao sy izao amin’ ny teny frantsay io , Besarety ... Lycée Saint Etienne Ambanidia , Salon de Massage complet, à domicile , Salon de coiffure homme , dame , enfant ,Ambohimanarina ,67 ha ,Matetika trano - bongo kely Asa angaha , hiandry an’ ireo mpijaka ny Sommet de la Francophonie izy ireo . Institut de Formation Technique .... haut de gamme , reconnu par a Fonction Pubique , Droits d’ entrée Zéro Ariary ( ???!!! ) Elakelan- trano no matetika isy an’ ireny sekoy amin’ ny teny frantsay ireny ;

      Aoka izay ny ohatra fa hitan’ ny rehetra angaha ny tiana ho tenenenina

      Marikoriko ! Mampalahelo ! Tany tsy tandalana tsy araka ny filazan’ ny mpitondra ombieny ombieny ,
      Ary tsy eto Antananarivo ihany no ahitana an’ izao toe - javatra sy toe - tsaina izao fa eran’ i Madagasikara .

      Izany no asehon’ ny mpitondra @ izao Sommet de la Francophonie dradradradraina tsy misy farany izao . Izay andanian’ ny mpitondra vola sy fananana tsy hita maopaoka izao .

  • 15 octobre à 10:47 | ratiarivelo (#131)

    Salama hianao ra-Ndimby : Efa kopi-kolé***** ny fiainan’ny TANOR MALAGASY E *****kopi-kolé partout*** Ny marina amiko ra-Ndimby dia tsottra : manao TONGOM-BOROMAHERY ny TANORA Malagasy ankehitriny tsy maka ny an-kasarotana**** mahereza e !

  • 15 octobre à 11:33 | Tsisdinika (#3548)

    Mentalité de kopi koleurs...citez-moi une nation qui ne l’a pas. Les karaoke, les covers, les « n’oubliez pas les paroles » sur France 2, les « machin a un incroyable talent », les sosies d’Elvis à Vegas... la liste est longue, prouvent que les Malagasy n’ont rien inventé (oui j’ai bien écrit « Malagasy » parce que c’est mon droit et qu’au moins ça je ne l’ai copié à personne). On a oublié également bien vite que certains artistes européens d’une certaine époque se donnaient des noms d’Américains. C’est pas parce qu’ils ne le font plus que ça prouve qu’ils ont progressé et c’est pas parce qu’ici on continue de le faire qu’on est des attardés.

    Par ailleurs, je trouve que c’est faire un mauvais procès aux coquettes et aux coquets locaux qui refusent de baisser les bras devant leur pouvoir d’achat derisoire que de leur reprocher d’acheter des contrefaçons. Même en France (parce que c’est dit-on notre pays référence), les articles contrefaits, y compris des médicaments, des matériaux de construction, des pièces aéronautiques, etc. inondent le marché malgré les efforts déployés aux frontières. D’ailleurs le Japon a commencé par faire des imitations et des contrefaçons condamnables avant d’en arriver où ils sont. La Chine lui a allègrement emboité le pas, avec le résultat que l’on sait. Au moins, nos imitations à nous ne tuent personne.

    Voilà. Salut.

    • 15 octobre à 15:14 | Albatros (#234) répond à Tsisdinika

      Bonjour Tsisdinika !
      Je rajouterai que les malgaches arrivent même à réparer les « contrefaçons » chinoises !.
      Ce qui prouve une certaine créativité !.

    • 31 octobre à 14:39 | l’ankarana (#6795) répond à Tsisdinika

      D’accord Tsisdinika. On pourrait ajouter cet avion soviétique dont peu se souviennent le vrai nom, qui n’a jamais réussi à voler, et qu’on appelait « le concordov ».

  • 15 octobre à 13:21 | Babah (#9347)

    Oui et 3 fois oui, tout ce qui est développé ici tombe sous le sens : le piratage, ny maka-tahaka gasy, dans toute sa splendeur, du sommet au plus bas de l’échelle de la société !

    Remettre chacun à leur place et face à leur propre contradiction, l’édito arrive à nous faire poser la question de la pertinence de toutes ces incantations, invocations, plaintes et indignations à propos de tout et n’importe quoi du politiquement-correct d’aujourd’hui ( on critique tout, on se plaint sur tout, le voisin est satanique, le chinois viole les filles, Rajao a trahi, la mini-jupe doit être interdit, l’alcool et le tabac sont diaboliques, le karana ne se marie pas avec les filles gasy, les Africains voudraient bien se marier mais les Gasy ne veulent pas, Père Pedro devrait être prix nobel, Père Pedro devrait être pape, Pedro devrait être renvoyé, non Pedro président ! etc...tiens pourquoi ne pas signer une pétition pour demander que tous les tanin’ny mompera, les milliers d’hectares en friche détenu par le clergé catho soit donné à Pedro pour ses œvres ?! ) alors que tout le monde ou presque se complaise à imiter son voisin et reproduire les mêmes tics et mimiques de singe !

    Un autre exemple, le kabary, et je sais que je vais faire scandale pour certains : pourquoi les Gasy croient-ils si fort que la rhétorique, la sophistique, l’art oratoire et l’appretissage de proverbes par cœur pour « discourir » n’a existé et n’existe qu’à Madagascar ? Cette littérature orale mineure ( un de mes amis la qualifie de « poésie de péroquets » ) est universelle mais prend le nom de kabary dans la lanue malgache, c’est tout.

    C’est ce nombrilisme et ce manque de relativisme qui caractérise toujours les cancres : ce qui fait que le kopikolé gasy dans tous les domaines cités par Ndimby ici ( divertissement, politique, artistique, ketrika sakoroka, dénomination ou logo, ... ) n’arrive même pas au niveau habituel partout ailleurs de l’imitation, l’interprétation ou l’adaptation, le pastiche ( ne parlons même pas de niveau de l’humour... ). C’est ce niveau souhaitable et admirable de cette interpretation des RyKalaVazo ci-dessus. Je me souviens d’un des succès d’Eric Manana sur une chanson de variété française des années 60 aussi... Et toujours avec l’autorisation de l’auteur, svp.

    • 10 novembre à 09:16 | rttr (#8865) répond à Babah

      Efa tena potika tanteraka ny maha-malagasy, porofon’izany dia betsaka ny azo rebirebena @ ny kopi-kolé, izay fandaharana fampisehoana ny MEDIOCRITE iainan’ny sasan-tsasany ka dia tsy misy afa-tsy CLIP no manjaka eo @ fiainany. Mba eritrereto kely ange ,raha esorina ny CLIP n-doza eo @ télé rehetra dia inona sisa fandaharana ao ? Vitsy dia vitsy ny fandaharana mba mitondra soa toa ny documentaires, Cultes, fa dia CLIP misy lehilahy mihinjaka mikavina, rap kilalaka ...maharikoriko no mameno ny 99% ny fandaharan’ny radio sy télé , ka inona no fampandrosoana hisy eto....... Ny piratage ireo hira tsara 1960-70 tsy lazaina intsony toa ilay atao hoe njakatiana izay tsy menatra akory mangalatra ny hiran’ny railovy ary dia mitazam-pontsiny ny OMDA sy ny fitondrana

  • 15 octobre à 13:24 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Je ne peux qu’aller dans le même sens que les idées développées par N’Dimby .
    Dire que les Gasy lambda ne sont pas les seuls à copier , même les pires choses , que font les autres qui vivent au-delà des mers n’est pas une bonne excuse.
    Dire aussi que les Japonais , pour rattraper leur retard sur l’Occident , avaient copié les matériels produits et vendus par les Occidentaux n’est pas une bonne excuse non plus . Car les Japonais , eux , avaient déjà sur leur territoire une industrie lourde capable de produire des matériels performants , ne serait-ce que pour équiper leur armée pendant la 2è Guerre Mondiale .
    Et qui ne sait pas qu’il n’y a pas la moindre ombre d’une industrie lourde chez nous .
    Dire aussi que les Chinois pratiquent la contrefaçon des grandes marques occidentaux pour inonder la planète de leurs produits n’est pas une bonne excuse non plus. Car , hors infraction des règles commerciales internationales , ces produits chinois de contrefaçon apportent des devises sonnantes et trébuchantes pour les Chinois. Car eux aussi ont déjà sur leur territoire une infrastructure industrielle et commerciale que nous autres , Gasy , n’avons pas.
    Quant aux Occidentaux copieurs d’autres artistes occidentaux , il n’y a que les non-initiés ( pour ne pas dire les ignares ) qui se laissent abuser par eux . Les Occidentaux ne disent-ils pas eux-mêmes qu’ « ils préfèrent l’original à la copie » ! Alors pourquoi certains Occidentaux copieurs ont quand même réussi à faire fortune ? Parce que , d’une part , les plus connus ( en musique par exemple ) avaient au préalable obtenu l’accord de l’artiste qui a créé l’oeuvre qu’ils allaient copier. Et d’autre part , ces copieurs avaient une très large clientèle inaccessible à l’artiste créateur ( par exemple les chanteurs interprètes francophones qui ont traduit les oeuvres des créateurs anglophones ).
    L’existence de copieurs qui reproduisent en grande quantité ( je suis tenté de dire en quantité industrielle ) des oeuvres d’art reconnues à travers le monde et qui ont traversé le temps ( la Joconde , par exemple ) , en utilisant des outils à copier de plus en plus performants , n’est pas une bonne excuse non plus. Car ces copies reconnues par tout le monde et qui ne peuvent pas être prises pour l’original contribuent pour beaucoup à la diffusion de la culture.
    Jusqu’à ce jour les copieurs gasy n’ont jamais contribuer à faire avancer le schmilblick de notre développement . C’est plutôt le contraire qui s’est produit. Je veux dire : ils sont plus avilissants qu’autre chose .

    Personnellement , le cas que je trouve le plus intéressant , peut-être même le plus prometteur , est la fabrique de copie d’un être vivant .
    Oui ! Oui ! La copie d’un être vivant !
    Ils appellent la copie un clone . Non ! Pas clown ! Mais clone !
    La première copie qu’ils ont réalisée est celle d’une brebis en Scotland . Ils ont appelé cette première copie d’un être vivant Dolly . Mais pour l’instant ils n’ont pas encore tenté le coup pour un être humain . Du moins à ma connaissance.
    Cloner un être humain ! Cela fera certainement bondir les adeptes de certaines religions de leur chaise !
    Tiens ! J’aimerais bien vivre l’expérience d’avoir mon clone en face de moi . Quels effets cela me ferait ?

    PS : N’Dimby a mis une astuce rigolote dans son article . Je me demande si lui aussi essaie de contourner la censure de MT.com en écrivant :
    . « il faudra s’adapter au dicton qui veut que faute de grive, l’on se contente de merle. Avec un d. »

  • 15 octobre à 14:46 | Babah (#9347)

    Oui et 3 fois oui, tout ce qui est développé ici tombe sous le sens : le piratage, ny maka-tahaka gasy, dans toute sa splendeur, du sommet au plus bas de l’échelle de la société !

    Remettre chacun à leur place et face à leur propre contradiction, l’édito arrive à nous faire poser la question de la pertinence de toutes ces incantations, invocations, plaintes et indignations à propos de tout et n’importe quoi du politiquement-correct d’aujourd’hui ( on critique tout, on se plaint sur tout, le voisin est satanique, le chinois viole les filles, Rajao a trahi, la mini-jupe doit être interdit, l’alcool et le tabac sont diaboliques, le karana ne se marie pas avec les filles gasy, les Africains voudraient bien se marier mais les Gasy ne veulent pas, Père Pedro devrait être prix nobel, Père Pedro devrait être pape, Pedro devrait être renvoyé, non Pedro président ! etc...tiens pourquoi ne pas signer une pétition pour demander que tous les tanin’ny mompera, les milliers d’hectares en friche détenu par le clergé catho soit donné à Pedro pour ses œvres ?! ) alors que tout le monde ou presque se complaise à imiter son voisin et reproduire les mêmes tics et mimiques de singe !

    Un autre exemple, le kabary, et je sais que je vais faire scandale pour certains : pourquoi les Gasy croient-ils si fort que la rhétorique, la sophistique, l’art oratoire et l’appretissage de proverbes par cœur pour « discourir » n’a existé et n’existe qu’à Madagascar ? Cette littérature orale mineure ( un de mes amis la qualifie de « poésie de péroquets » ) est universelle mais prend le nom de kabary dans la lanue malgache, c’est tout.

    C’est ce nombrilisme et ce manque de relativisme qui caractérise toujours les cancres : ce qui fait que le kopikolé gasy dans tous les domaines cités par Ndimby ici ( divertissement, politique, artistique, ketrika sakoroka, dénomination ou logo, ... ) n’arrive même pas au niveau habituel partout ailleurs de l’imitation, l’interprétation ou l’adaptation, le pastiche ( ne parlons même pas de niveau de l’humour... ). C’est ce niveau souhaitable et admirable de cette interpretation des RyKalaVazo ci-dessus. Je me souviens d’un des succès d’Eric Manana sur une chanson de variété française des années 60 aussi... Et toujours avec l’autorisation de l’auteur, svp.

    • 15 octobre à 15:20 | Albatros (#234) répond à Babah

      Bonjour Babah !.
      Je rajouterai :
      « Dommage que les politiciens malgaches n’imitent pas le Père Pédro » !!.

    • 15 octobre à 15:47 | Saint-Jo (#8511) répond à Babah

      « 15 octobre à 14:46 | Babah (#9347) »
      « Oui et 3 fois oui »

      En ce qui concerne votre post-ci , pour l’instant que vous n’en êtes qu’à 2 fois !
      On attend la 3è !

  • 15 octobre à 16:04 | punchline (#9673)

    - le kopié kolé culturelle , c’est du Antananarivo pur jus, histoire d’avoir une ascendance culturelle et de mœurs envers les provinces,
    mahaleo, ratsimbazafy, razilinah, poppy, lolo sy ny tariny., raboussa, etc...

    - le kilalake,le baohejy, le salegy, c’est du pur jus, mais on ne les entend pas trop , ou pas longtemps, car cela ne permets pas à certains tananariviens d’avoir une ascendance envers leurs compatriotes ....

    - et dans toutes les domaines c’est comme cela,que ce soit l’ économique, sociales,... associatives, nous singeons les autres, nous n’exploitons pas nos propres richesses, ou nos propres savoir faires , et que finalement nous restons toujours leurs subalternes
    ps : j’avoue que levelo et par moment mahaleo , ou rossy, essayaient les vokatrin’ny tany , par moment , mais cela a été une épiphénomène

    liberez robson et

    • 15 octobre à 21:44 | Mihaino (#1437) répond à punchline

      Vous avez frappé fort dès votre 1ère phrase Punchline et désolé de vous contredire car« le kopié kolé culturelle » ce n’est pas du tout Antananarivo pur jus . Revisionnez et écoutez SVP tous les plagiats que les artistes côtiers montrent sur Youtube ! Inutile de détailler leur nom car des artistes africains , auteurs et compositeurs vus dans leur clip ont porté plainte contre nos compatriotes qui n’ont fait que reproduire les chansons & danses qu’ils ont créées et en plus n’ont pas daigné demandé leur autorisation ??!!

      - Un souvenir d’enfance :Sacha Distel avait eu un conflit avec Barijaona qui a créé Andeha hilalao : He tomarataratra ilay volana eny ambony....que Sacha Distel a copié pour son best « Les mots stupides » : Je sais que tôt ou tard , tu voudras bien sortir avec moi....Ecoutez attentivement les notes de la musique et vous verrez !

      - Eric Manana a certainement demandé l’autorisation des auteurs francais / leurs héritiers pour traduire « Dans un coquillage » ou bien d’autres classés dans les archives de l’OMDA et en étroite collaboration avec la SACEM selon des conventions.

      - Merci Ndimby de votre édito car je partage vos idées et que TV Plus ne fait qu’imiter des concepts venus d’ailleurs : The Voice , les jeunes talents et que sais-je encore ! Télé Réalité oblige ! LES SPONSORS étaient , sont , seront présents pour financer cette émission qui attire , je l’admets , les spectateurs venus de toutes catégories sociales qui souhaitent voir de près leurs idoles favoris et oublier leurs soucis quotidiens !Prix d’entrée raisonnable , semble-t-il mais « après la fête , on gratte le tête » dit-on ! Que dire des membres de Jury ??!!A chacun d’en tirer les conclusions ! Que dire de DZAMA avec ses produits ??!! Que chacun goûte un peu ses boissons ! Que dire de tous nos clips et films gasy qui montrent toujours la gamme de whisky & bière qui deviennent des boissons nationales ! Tous ces industriels( nationaux ou multinationaux) nous soûlent et nos jeunes et nous -mêmes ,parents & grands parents , nous sommes pris dans cet engrenage infernal !

      - Mr le PDG de TV Plus & ses proches collaborateurs savent bien le MARKETING AGRESSIF mais il n’a pas l’étoffe d’un futur Président de la République ! Je plains certains artistes qui jettent des fleurs ou soutiennent certains personnages au pouvoir ( cf : Jerry Marcos & Cie, Rossy... pour Andry Rajoelina , Les artistes de la maison Kaimba pour Ratsiraka , les Mpihira gasy, Bodo & ses amis pour Ravalomanana , et actuellement cette émission Kopi Kolé que le pouvoir actuel & ses partisans adorent ! Certains représentants diplomatiques ont même honoré de leur présence ce fameux kopi kolé au Coliseum ! Quel cirque pour épater la galerie qui vit dans la galère !

      - Enfin , je sais pertinemment que les goûts ne se discutent pas et que chacun est libre de choisir ses préférés ! Nous avons tous le droit de choisir mais faisons le bon choix dans tous les domaines afin de ne pas regretter plus tard ...
      Wait and see.....

    • 16 octobre à 10:32 | Mihaino (#1437) répond à punchline

      Lire n’ont pas daigné demander leur autorisation . Merci !

  • 15 octobre à 17:17 | hrrys (#5836)

    Bonjour Ndimby, l’exemple vient d’en haut n’est ce pas ????? Le plagiat du discours de Sarkozy avait bien eu son effet .....du prezeda aux prezeda jeneraly y a plus rien à dire..

    • 16 octobre à 16:10 | Isandra (#7070) répond à hrrys

      Même notre grand éditorialiste national en cours d’inspiration depuis le retrait de Rajoelina sur le terrain politique aurait plagié un éditos publié sur Facebook,...

    • 16 octobre à 17:05 | Saint-Jo (#8511) répond à hrrys

      « 16 octobre à 16:10 | Isandra (#7070) répond à hrrys »
      « Même notre grand éditorialiste national en cours d’inspiration depuis le retrait de ... »

      L’inspiration ? ça va ! ça vient !
      Parfois ça court dans la cour et suit son cours sur un parcours pas toujours trop court comme en chasse à courre et peut nécessiter un avocat à la cour non à court d’arguments dans un procès en cours !
      Sacrés foza ! Mâles ou femelles , c’est une espèce très habile dans le maniement de la langue française !

    • 16 octobre à 17:24 | Isandra (#7070) répond à hrrys

      Merci pour la rectif,...

      Heureusement que le ramasseur de miette du service est encore à court d’argument,...il le fait sérieusement, en attendant que sa tête se soulage,...

    • 16 octobre à 17:32 | Saint-Jo (#8511) répond à hrrys

      Sérieux ?
      Il y a plusieurs sons « kour » là !
      Il n’est pas sûr que , en l’occurrence , les foza devinent le bon mot !
      Mais ce n’est pas grave ! Ce ne sont que des « miettes » !
      Les foza ont l’habitude de mélanger les torchons et les serviettes !

    • 17 octobre à 00:56 | Rakitoza (#689) répond à hrrys

      « Même notre grand éditorialiste national en cours d’inspiration depuis le retrait de Rajoelina sur le terrain politique aurait plagié un éditos publié sur Facebook,... »
      Typique foza pro-Rajoelina : tsaho sans preuve, insinuations.
      Avec des « aurait » on peut dire tout et n’importe quoi. Exemple : Isandra aurait financé ses études en faisant le tapin au bois de Vincennes. Pas de preuve, ni vu, ni connu. Accusation gratuite.

    • 30 octobre à 08:33 | Saint-Jo (#8511) répond à hrrys

      « 17 octobre à 00:56 | Rakitoza (#689) répond à hrrys »
      « Avec des « aurait » on peut dire tout et n’importe quoi. Exemple : Isandra aurait financé ses études en faisant le tapin au bois de Vincennes. Pas de preuve, ni vu, ni connu. Accusation gratuite. »

      Rectfication :
      Il est sûr qu’isandra n’a pas fait des études . La preuve ? La vacuité de ses idées basées exclusivement sur les convictions foza du DJ-ex-la-terreur , lequel n’est déjà pas une lumière !
      Quant au tapin , on ne peut pas le confirmer ni l’infirmer .

  • 15 octobre à 23:13 | Gérard (#7761)

    mouais

    on a les élus et les émissions de télévision que l’on mérite, ou plus exactement ceux auxquels notre niveau d’éducation, politique, culturelle nous conduit

    allez, pour la télé, c’est moins grave que pour le reste n’est ce pas

  • 16 octobre à 11:38 | Babah (#9347)

    C’est comme dans les salles de classe : le major -car il lui arrive aussi de tricher comme tout le monde-, il triche intelligemment, en vrai 1er de la classe qu’il est ! Le cancre, lui, il triche comme un cancre : bêtement. Il pourrait même copier tout le dico français/français dans sa copie d’examen de mathématiques, si on lui laisse le temps, pour essayer de prouver qu’il maîtrise le sujet de maths écrit en français !

    Pour vous dire qu’il y a copier et copier. Puis, tant qu’à faire des « copies », il vaut mieux choisir des modèles-originaux qui en valent le coup, n’est-ce pas ? Ça fait sourire, cet anecdote de « Za ihany ’ty ry zalahy » qui copie les Ukrainiens et ensuite copié par « Je ne serai pas plus nul que lui » et aujourd’hui nous avons un prm-copieur de Sarko qui a lu Guéant qui a fait rediger le discours par un assistant stagiaire fraîchement sorti de son campus etc etc.

    En tout cas, conseil d’agronome du dimanche, chapitre « Plante grimpante » : si on veut développer au maximum une plante grimpante, choisir le plus grand, le plus solide des arbres pour tuteur. Ça soutient les lacunes ...

  • 16 octobre à 13:08 | sanois (#8546)

    Certainement l article le plus interressant depuis 1960

  • 16 octobre à 14:32 | Saint-Jo (#8511)

    Il y a des Gasy qui , au lieu de copier ce que font les Occidentaux ou les Africains , copient ce que font les Chinois , eux !

    « 16 octobre à 11:10 | RAMBO (#7290) »

    a) « Jo le Malin veut montrer sa suprématie intellectuelle en écrivant en Anglais alors que tous les Malgaches qui ont plus de 40 ans ont appris l’Anglais depuis la classe de 6ème..Tous savent bien écrire l anglais comme le français mais la difficulté réside dans le parler ... »
    Ironie :
    Exact ! Tout le monde s’est aperçu de la grande habileté de RAMBO , le faux ancien étudiant dans un institut d’enseignement supérieur à Aix-en-Provence , dans le maniement de la langue française et de la langue anglaise !
    Exact encore : c’est la première fois que j’écris en anglais sur ce forum ; il n’y a jamais eu de précédent !
    Exact toujours : je l’ai refait cette fois pour montrer ma « suprématie intellectuelle » ; et ce n’est pas , mais alors pas du tout , pour saluer le Nobel Prize Literature de Bob.
    Exact enfin que tous les « Gasy qui ont plus de 40 ans savent bien écrire en anglais » et que , quand Bob chantent en public , ses textes sont écrits dans le ciel pour que ceux qui n’ont pas la bonne oreille puissent en comprendre les paroles.

    b) « j’ai vraiment honte quand je fais une faute en Malgache , ma langue maternelle »
    Ironie :
    Une faute en malgache ? Il est vrai que RAMBO , l’autoproclamé andriana descendant direct d’Andrianampoinimerina , avait vraiment honte quand il s’est piteusement défaussé sur son propre papa et sur sa propre maman pour expliquer son incroyable méconnaissance de Razakanavalondambo.

    c) « j écris à Jo que ce serait bien pour nous Malgaches d’apprendre le chinois »
    Ironie :
    Les Gasy mélomanes doivent parler chinois car le monde entier sait que la musique chinoise et les chanteurs compositeurs chinois sont les meilleurs de la planète .

    d) « l’or et l’immobilier, depuis l’antiquité et même avant reste toujours une valeur refuge idéale à long terme à cause de sa spécificité ( sutout l’or est inaltérable dans le temps )...Les Chinois achètent de grandes quantités d’or et investissent dans l’immobilier en Europe »
    Ironie :
    Il est vrai que l’Europe du Général de Gaulle en son temps n’avait jamais fait d’immenses efforts pour substituer ce que l’on appelait alors « l’étalon or » au dollar .
    Et cela a pleinement réussi : l’étalon or est devenu la référence monétaire absolue de l’économie et du commerce planétaires.
    Et que si les Chinois cherchent à accaparer par tous les moyens l’or des autres pays , surtout les plus pauvres , c’est parce que les Chinois ont une confiance sans limites à l’endroit de leur économie .

    e) « ils savent que les occidentaux sont jaloux de leur réussite »
    Ironie :
    Exact ! C’est à cause de la réussite de la Chine que de nombreuses Chinoises vont accoucher en Californie , pour rentrer avec leur bébé dans leur pays d’origine ensuite après accouchement !
    Ces mères chinoises ont une totale confiance en l’avenir de leur pays à elles .

    • 16 octobre à 16:46 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      J’ai l’impression que l’on nous copie , nous aussi .
      https://www.youtube.com/watch?v=wchaGnoLjzI

    • 17 octobre à 10:54 | RAMBO (#7290) répond à Saint-Jo

      Vous me faites rire Jo qui se veut montrer toujours malin..
      Lisez bien votre cours d’histoire économique...Votre De Gaulle n’a rien à voir avec la création de l’Etalon- or qui a débuté en 1871 en Allemagne. Je n’en dis pas plus, je laisse le Malin à son ignorance.

    • 17 octobre à 16:55 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Qu’est-ce qu’ ils sont cons ces couillons de foza !
      Quelqu’un a parlé de création de l’étalon or ?
      Le couillon de foza RAMBO croirait-il que le général de Gaulle ignorait l’idée de l’étalon or quand il s’efforçait de le faire adopter à la place du dollar ?
      Mais pourquoi les foza , sans exception , sont-ils ramollis du cerveau ?

  • 16 octobre à 16:16 | Isandra (#7070)

    Cela n’empêche que le grand Ndimby nous manque avec ses éditos croustillants,...

    Ce Ndimby ne fait que copier-coller la médiocratie des journalistes actuels de MT,...

    Vivement le retour de Ndimby et sa source d’inspiration ( suivez mon regard,...), Ngomanareo zahay !

    • 16 octobre à 17:39 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      « 16 octobre à 16:16 | Isandra (#7070) »
      « ( suivez mon regard,...) »

      Wow ! Comment pourrait-on suivre le regard d’une « mpitari-bato vilam-bava » et qui , en plus , a un regard qui louche !
      Ha-ha-ha ! Il ne faut pas demander l’impossible au commun des mortels , voyons !
      Hi-hi-hi !

  • 17 octobre à 17:06 | Ibalitakely (#9342)

    Salut Ndimby,
    Vous aviez vu juste à propos des évènements de 2009 où des foza allaient de travers, diam-poza, pour copier les coups d’États africains. Mais pire les Ukrainiens ont abandonnaient leur révolut° orange qu’ils jugent idiote bien avant 2008 que ces crustacés s’en précipitent à kopikoler [déjà l’appellat° de cette émission en créole ou chaipakoua, & d’ailleurs de toutes les autres émissions telles banjoronô, coulisse on tv que même nos voisins Mauriciens ne comprennent du franco-english, …,]. & voilà qu’un ex-dj pense vouloir kopikoler ce qu’un certain De Gaule puis un certain Deba avaient fait en retournant au pouvoir, aza hitako any izany kale ! Puis où était allé la France & Madagascar après leur retour respectif ?

    • 17 octobre à 19:58 | zanadralambo (#7305) répond à Ibalitakely

      Lors de mon dernier passage au pays, j’ai jeté un coup d’œil à cette émission. Affligeant, j’ai fui.
      Mais comment en vouloir au petit peuple qui n’a plus de distraction. Les sorties nocturnes prisées par les Tananariviens à mon époque ne sont plus qu’un souvenir lointain. Par les temps qui courent, s’aventurer dehors après 18 h, c’est un suicide.
      Le plus malheureux, c’est que le succès de ce genre d’émission montre à quel point nos compatriotes sont tombés bien bas. C’est la seule culture qu’une oligarchie au pouvoir daigne leur offrir. Les bibliothèques (le maigre choix d’ouvrages proposés, du reste, est une insulte à l’intelligence) sont d’une pauvreté, les salles de cinéma sont devenues des supermarchés tristes et décrépis…Le porno et les films de karaté sont désormais les seuls choix pour une jeunesse qui a perdu tous ses repères. La révolution socialiste est passée par là, un temps béni…une époque si douce à nos souvenirs.

  • 17 octobre à 20:11 | Turping (#1235)

    En regardant la sitiuation,Madagascar figure parmi les pays les moins avancés, contrairement aux autres pays qui imitent afin de rendre encore meilleure et plus performante leur imitation,.... pour devenir un pays competitif et productif. C’ est la difference avec les pays qui avancent sans avoir perdu leur culture. On veut devenir riche sans rien faire comme plagier ceux vien
    nent d’ailleurs sans evolution societale et collective. Hery avait plagie le discours presidentiel de Sarkozy. Trouver le pleonasme !
    . M’excusez sur l’absence des accents avec le portable.

    • 17 octobre à 20:25 | Turping (#1235) répond à Turping

      Bonjour de Madagascar pour y rester 40 jours. Rien de spectaculaire tout ce qui touche le collectif, c’est la misere.

  • 18 octobre à 15:33 | vohitsara (#8896)

    « La pimbêche voulant ressembler aux parisiennes avec son faux sac Gucci à 30.000 Ariary »
    (Ndimby A.)

    Io fanoharana amin´ny parisiana io dia tsy mitory ny toe-tsaina « kopi kolé » fotsiny ihany, fa mampiseho mibaribary ny saina voandevo tanteraka : raha mba tia hilaza hoe « tany mandroso, na tany manan-karena » dia tsy mahita hafatsy Lafrantsa, Parisy sy ny parisiana.

    Ny Gucci misy mitondra any New York, Tokio, Roma , Mailand, Berlin, Mosko ...sns...

    Koa mba misokafa-saina ry Ndimby fa aza dia mitoetra ho andevon´ny frankofonia lava eo !

    vohitsara

  • 19 octobre à 14:07 | Ibalitakely (#9342)

    Mais au nous Malagasy nous copions qui ?
    -  70% des Malagasy sont des tantsaha.
    -  70% des Malagasy sont très pauvres.
    -  70% des Malagasy sont jeunes.
    -  70% des Malagasy ont un niveau en dessous du CEPE.
    -  70% des Malagasy dans le commerce sont informels.
    -  70ù des marchands vendent sur le trottoir ou même dans la rue.
    -  70% des Malagasy n’ont pas accès à l’eau potable.
    -  70% des Malagasy vivent dans des zones non électrifiées.
    -  70% des routes de Madagasikara sont impraticables.
    -  70% des Malagasy s’en foutent de tout ce qui se passe : politique ; changement climatique ; propreté des villes …
    -  70% des politiciens sont des retourneurs de veste.
    -  70% des dirigeants n’ont pas fait de déclaration de patrimoine.
    -  70% des Malagasy sont corrompus. À quand est-ce l’inverse càd qu’il ne reste plus 30% de tout cela & que ce seront les autres qui vont nous mandika/mandraikitra ????????

  • 19 octobre à 14:08 | Ibalitakely (#9342)

    Mais au fait nous Malagasy nous copions qui ? ...

  • 28 octobre à 08:03 | vohitsara (#8896)

    Koa iza moa ny kopi-kolera gaigy indrindra eto Madagasikara fa tsy i Radakaboka ihany !

    Iza no mbola tsy mahita sary an-tsaina ny molon-tsaobakakany mihezaka ery mamaoka ireo teny nataon´i Sarkozy tamin´ny fitokanana azy teny Mahamasina ?

    I Radakaboka io dia tsy kopi-kolera gaigy lahy fotsiny.

    Ny tena loza : kolerà ho an´i Madagasikara mihintsy io Radakaboka io sy Ilay-Boka-Mitaingin-Tseza
    miaraka aminy.

    Fehiny : Fongory i Radakaboka mpanao kopi-kolera sy mpampiely kolerà !

  • 5 novembre à 14:50 | takaka (#8449)

    Durant le tetezana de Rajoelina, le kopi kolé est devenu d’ordre étatique. Il a bien kopi kolé le discours de Sarkozy.
    Et la m^^^^e, ce sont les Gasy qui ont écopé de toutes les railleries des Vazaha.

  • 7 novembre à 17:38 | Bellarminovitch (#9756)

    En tout cas, j’ai bien apprécié cette analyse.
    Il y a trois étapes dans le développement de l’esprit créatif de l’art :

    Répéter (mamerina)
    Créer (mamorina)
    Fonder (manorina)

    L’écrivain Iharilanto Patrick Andriamangatiana, auteur du Vakivakim-piainana, témoigne de l’évidence de ces trois étapes.

    Mais l’étape « répéter » ou plutôt « copier » n’est qu’un stade du développement, car la finalité c’est de fonder à partir de sa propre création.

  • 7 novembre à 19:49 | Saint-Jo (#8511)

    A l’attention de RAMBO et isandra , les deux individus les plus illuminés du forum : à lire absolument !
    http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2016/11/07/intolerance-et-fanatisme/

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 365