Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 11 décembre 2016
Antananarivo | 01h41
 

Opinions

Matière à réflexion aux 8% de la classe privilégiée riche et hautement instruite aux universités, et aux intellectuels diplômés des grandes écoles internationales

vendredi 25 septembre 2015

L’esprit de cet exposé n’est pas de faire de la provocation, mais plutôt de donner un point de vue inhabituel par rapport aux lettres ouvertes émanant de toute part, par rapport aux exposés postés dans les magazines ou dans les medias, par rapport aux idées reçues dans l’enseignement général qui consiste à penser avec rationalisation ayant pour base le besoin matérialiste en ignorant la raison de la vie en elle-même qui est le Bonheur de pouvoir, d’ aimer, de créer, de procréer, et de partager. Malheureusement, la moralité dans les valeurs intrinsèques de l’être humain est superbement négligée, la croyance religieuse éconduit l’amour pour son prochain mais oeuvre pour sauver son âme, et surtout pour se pourvoir au bien-être matériel.

La réflexion portera sur des constations réelles et existantes dans le temps afin d’interpeller notre conscience intérieure dans le dessein de temporiser la course aux profits à tout prix, puis au patriotisme, puis à notre sagesse.

Constats

Dieu ou la mère Nature a créé le ciel et la terre et l’homme et les animaux. Pour permettre à la vie animale de subsister, la nature a pourvu toutes sortes de ressources pour leur existence. Cela, tout le monde le sait. Par contre, ce qui est moins connu ou ce que l’homme refuse d’admettre, c’est que toutes les ressources naturelles existantes sur cette terre appartiennent à l’humanité toute entière. L’histoire a reporté toutes les guerres depuis le début de notre civilisation dont, le but final est de posséder et d’accaparer les ressources pour subsister et pour en jouir toute une vie durant sans partage. A partir de là, l’on retiendra la leçon que les ressources naturelles seront toujours accaparées par les conquérants, lesquels conquérants sont des infatigables travailleurs dans tous les sens du mot pour assouvir leur passion de domination.

Penchant sur l’histoire des Indiens d’Amérique du nord, ils étaient les premiers occupants du continent ; qu’en est-il actuellement ? La leçon à retenir : le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, et se mettent au lit tard dans la nuit.

Au cas où les leaders pensent et croient que les aides extérieures sont capables de sortir le pays de la pauvreté parce que le pays regorge de ressources, ils risquent de vivre le même destin que la RDC du Congo qui pourtant est aussi riche de ressources. Si la démocratie, la constitution, la liberté et égalité suffisaient pour gouverner effectivement ; ; Si les qualités de persévérance, de rigueur, et d’intégrité prêchées en haut lieu suffisaient à produire la richesse ; le livre “ L’AFRIQUE EST MAL PARTIE “ écrit par René Dumont dans les années 1960 se serait trompé sur toute la ligne.

Alors et Alors que faire ? Par où commencer ??? Si l’on veut être positif avec soi-même, si l’on veut réellement s’en sortir, rien n’est plus simple ; il suffit de demander aux Malagasy ayant immigrés en France pour y trouver un emploi et avoir réussi sa vie en France sans passer par les universités, ils vous diront à l’unisson qu’ils ont travailler dur, très dur des années durant en se levant au petit matin avant l’aube alors qu’il fait moins 5 degrés dans les rues ; faire des heures supplémentaires à n’en plus finir, travailler 10 a 12 heures par jour, 7 jours par semaine. La persévérance dans le travail est la clef du succès, la voie honnête de gagner sa vie, ce qui force les employeurs au respect envers soi.

AUTREMENT DIT, LE SECRET DE DEVENIR RICHE, C’EST TRAVAILLER, ENCORE ET ENCORE TRAVAILLER. C’est aussi simple que çà. Pourquoi les gouvernements successifs ont omis ce détail de créer les conditions adéquates pour mettre le peuple au travail en les encourageant par des récompenses concrètes qui améliorent leur quotidien ? Au lieu de tout cela, on laisse le peuple se livrer à lui-même en entretenant une vie passive dans l’espoir que cela va durer. La démagogie est passée par-là, l’on fait d’éloquents discours pour impressionner, l’on distribue des gadgets pour faire plaisir, et puis, adieu.

En ce temps moderne, l’homme a la capacité et le savoir de transformer le monde, d’atterrir sur la lune, éradiquer la pauvreté sur cette terre est à la portée de l’homme. L’essentiel est de le vouloir. Par ailleurs, il est nécessaire de tenir le langage à l’endroit du peuple qui le responsabilise devant son devoir envers la patrie, devant la pauvreté. Ce langage doit être direct en disant, « vous le peuple, vous espérez que vos dirigeants soient intègres, et efficaces pour sortir le pays de la misère. Aidez-les en vous mettant au travail avec courage tels les exilés Malagasy qui ont gagné leur retraite dorée bien méritée en France ou a l’étranger. Pour ce faire, dites-nous ce dont vous avez besoin pour produire dans les campagnes, dans les villes, dans les champs etc… etc… Le devoir du citoyen est de travailler pour sa famille et pour sa patrie ».

L’auteur n’a pas la prétention de quoique ce soit, si ce n’est de dire aux jeunes générations Malagasy que si un gouvernement se veut fort et indépendant , il doit savoir convaincre son peuple de se mettre à l’ouvrage pour produire, pour le bien de son pays.

L’expérience a démontré que seuls les lois, les droits, les constitutions n’ont jamais réussi à mettre les gens au travail pour sortir de la pauvreté. L’on peut évoquer toutes sortes de prétextes ou d’explications, la réalité est que le travail peut enrichir un pays. Il faut l’admettre pour pouvoir prétendre à une gouvernance pérenne.

Aux lecteurs de bonne foi : Bonne Réflexion.

Paul Chan

57 commentaires

Vos commentaires

  • 25 septembre 2015 à 09:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - « Que les étrangers ne se mêlent pas trop des affaires intérieures d’un Pays souverain » !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 25 septembre 2015 à 09:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      - « Faux et usage des faux pour faire comme les étrangers ».
      - « Quatre »HAUTS FONCTIONNAIRES« de l’Etat Malgache seront présentés à == »la chaîne pénale"==aux 67 Ha,ce vendredi 25 septempbre 2015.
      Ces « HAUTS FONCTIONNAIRES de L’ETAT » ont usurpé==des diplômes==leur permettant de jouir des avantages==du rang==de ces diplômes.
      Sont-ils « VRAIMENT »== les seuls== coupables,à Madagascar ??
      Et ==PARMI==tous ceux qui se disent :« ASSISTANTS-TECHNIQUES » ?

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 25 septembre 2015 à 09:28 | mandrozeza (#5123) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Comme le dit la publicité qui se déroule par malice au dessus de votre commentaire :
      « Achetez votre bois de chauffage chez ceux qui le connaissent le mieux »

    • 25 septembre 2015 à 09:29 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Dans ce cas va dire à ces étrangers de ne plus prêter du fric à Madagascar
      Madagascar aux malgaches et la France aux français

    • 25 septembre 2015 à 09:33 | Eloim (#8244) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C’est un bon exposé !
      Une incitation au travail, travailler dur. Puis, un constat de manque de communication efficace à l’endroit de nos gouvernants en jouant le CATALYSEUR dans tous les secteurs d’activité.

    • 25 septembre 2015 à 10:12 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Que les malgaches vivent seulement de leurs ariary.Arretons ces missions ministérielles qui battent le ciel et la terre pour décrocher des bonus en dollars ou en euros.La première des indépendances c’est celle du budget national .Tout preteur a un droit de regard sur vos dépenses

    • 25 septembre 2015 à 10:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à vatomena

      - « Ne vous inquiétez pas,ils ne== »VOUS« == prêtent pas pour vos beaux yeux ».
      Leurs intérêts sont calculés d’avance.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 25 septembre 2015 à 12:34 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Comme si ces étrangers (lesquelles) étaient les responsables de ce qui se passe à Mada .
      Tu sais la corruption ,les trafics ,le mora mora,etc ...
      Tes arguments à deux balles ,tu te les mets ou je pense !

    • 25 septembre 2015 à 16:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à vatomena

      - « Nous sommes membres de la »BANQUE MONDIALE et du FMI".
      Si nos "Gouvernants poussent à leur porte parce qu’ils ont le droit d’y aller pour négocier.Point barre !

    • 25 septembre 2015 à 16:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à ATAVISME PREMIUM

      Les étrangers sont ==toujours là== pour la corruption et l’évasion des sommes détournées.Point barre !
      L’évasion de ces argents détournés se fait comment ??

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 25 septembre 2015 à 19:25 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Connaissant la probité malgache, ces prêts seront remboursés, n’en doutons pas !

    • 26 septembre 2015 à 09:09 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Oh ,combien de fois ,basile ,l’étranger a annulé la dette nationale ?L’étranger ,il est couillon .Il emprunte de l’argent à donner au débiteur pour que le débiteur puisse le rembourser.La France ne reverra son argent envoyé à Madagascar comme elle ne verra jamais la Grèce la rembourser
      Autrefois ,chez nous ,un débiteur qui ne pouvait rembourser était vendu comme esclave ...

    • 26 septembre 2015 à 13:22 | vohitsara (#8896) répond à Eloim

      Eloim mahay manao analisy.

      Basile mahay manao delira.

  • 25 septembre 2015 à 10:05 | Isandra (#7070)

    Cet article serait plus intéressant, si l’auteur y avait inséré la question de financement des entreprises,...

    En effet, à Madagascar, beaucoup de gens veulent créer des activités, mais ils sont coincés par le manque de fonds,...à cause de la difficulté d’accès au crédit bancaire,...

    Il faudrait que l’état trouve des solutions pour le faciliter et promouvoir le partenariat aussi bien international que national,...

    On peut continuer à prêcher miasa mafy, miasa tsara, mais tant qu’il n’y a pas de la mesure d’accompagnement, elle reste, restera vaine,...

  • 25 septembre 2015 à 10:16 | Vladimir (#9081)

    Avant de prétendre à travailler, il faut avoir une bonne éducation, au moins le minimum de bagage intellectuel nécessaire au travail. Investir dans l’éducation et la formation c’est là, l’une des facteurs clés de succès.

    • 25 septembre 2015 à 10:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Vladimir

      - « Bonne éducation »,c’est le mot clé...
      - « PAS A CRITIQUER TOUT CE QUE LE GOUVERNANT FAIT POUR LE PAYS »-
      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »-
      ++« MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »++

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 25 septembre 2015 à 11:17 | Isandra (#7070) répond à Vladimir

      Dans ce cas là, il faudrait instaurer l’instruction obligatoire pour les enfants à partir de 6 ans jusqu’à 14 ans,...

    • 25 septembre 2015 à 12:00 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Cela pourrait pousser les parents à travailler dure,...éviter le glandage,...

    • 25 septembre 2015 à 12:58 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pour l’éducation ce serait utile pour toi !
      En effet vu le nombre d’inepties, que tu racontes sur ces colonnes,c’est évident que ton éducation et ta culture ont été bâclées .

    • 25 septembre 2015 à 17:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Isandra

      Dans toutes nos « CONSTITUTIONS » depuis la Première République,cette mention obligatoire existe.
      Mais pas suivi d’effet ou d’application.

    • 26 septembre 2015 à 15:06 | vatomena (#7547) répond à ATAVISME PREMIUM

      Que Basile se souvienne de la justice royale :Celui qui ne paye pas sa dette est vendu comme esclave .Heureusement que les instances financières internationales pensent et agissent autrement .Madagascar n’est pas encre entravé par des chaines mais ne profite pas de la Liberté qui lui reste pour travailler et rembourser .

  • 25 septembre 2015 à 11:45 | Mihaino (#1437)

    Il est évident que nos compatriotes voudraient travailler pour subvenir aux besoins vitaux de leur famille !
    - La devise de la 1ère République était : « Acta non verba » ASA FA TSY KABARY
    - Ratsiraka avait toujours prôné : « Mamokara, mamokara, mamokara » signifiant ; Produisez , produisez , produisez !
    - Ravalomanana avait toujours prévenu : « Rehefa tsy hanao ianareo dia ho ataoko » ( Si vous ne voulez pas le faire , je le ferai )
    Personnellement , je n’ai pas trouvé le leitmotiv de Zafy et de Andry !
    Actuellement , les caisses de l’Etat sont vides , semble-t-il , et Hery , notre PRM a aussi fait connaître qu’il sait gérer et sait où trouver de l’argent ! Résultat de la course : QUEMANDER, Emprunter sans cesse alors que la PRODUCTION , réalisation ne suivent pas ...La raison en est simple : Incompétence et nonchalance de toute l’équipe dirigeante !
    Même si les financements arrivent , leur utilisation pourrait dévier vers d’autres destinations sans contrôles stricts et rigoureux de la part des bailleurs . Beaucoup de responsables , nommés depuis longtemps Messieurs ou Mesdames 10% , existent encore dans toutes les sphères de décision ! J’espère me tromper !
    Wait and see ...

    • 25 septembre 2015 à 12:24 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Mihaino

      Bonjour,

      ZAFY et ANDRY R. relèvent d’une période de transition.

      L’auteur a oublié de mentionner l’adage malgache « BIBY TSY MANANDOHA TSY MANDEHA » ou en traduction libre « une bête sans tête ne trouvera jamais son chemin » et c’est pareil pour la population d’une république qui a élu un Président et mis en place l’ensemble des institutions prévues par la constitution pour l’orienter sur quoi, comment et pour qui produire.

    • 25 septembre 2015 à 13:53 | Mihaino (#1437) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Tout expert averti sait pertinemment que les intérêts et le poids des dettes pèsent LOURDEMENT sur le budget de notre nation ! Nos futures générations devraient payer toutes les erreurs commises par nos Dirigeants anciens et actuels !
      Vous avez bien posé une question pertinente : "Mettre en place l’ensemble des Institutions prévues par la constitution pour l’orienter sur quoi , comment et pour qui produire ???!!
      Cordialement,

  • 25 septembre 2015 à 12:19 | bema (#828)

    Très intéressant comme message mais la responsabilité de nos gouvernants successifs est énorme surtout sur l’éducation. Aucun progres n’est possible en Abrutissant le peuple. Nos intellectuels et famille ne font que préserver leurs acquis et cela continue de plus belle.Pas besoin d’être expert pour constater car la politique :"tu n’es pas avec moi donc t’es contre moi d’où la culture de personnalité continue indéfiniment. C’est très triste car tout le monde n’arrive pas à vivre simplement du fruit de son travail et le système entretenu par nos dirigeants ne donne aucune perspective de sortie de pauvreté. Pour moi, c’est à nos cadres de changer de mentalité et d’être plus patriote . Misaotra Tompoko

    • 25 septembre 2015 à 13:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à bema

      bema,
      content de vous lire..
      - « l’éducation » OUI l’éducation...
      Il faut dire la vérité,bema..
      LES DIRIGEANTS MALGACHES==successifs==ont fait quelque chose pour l’EDUCATION mais le manque d’emplois et les conditions précaires de travail affectent ==la vie==de tout individu et des jeunes en particulier.
      La mobilité est un facteur clé pour l’insertion professionnelle des jeunes.
      - « LA MOBILITE,C’EST LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DE LA MOBILITE AU TRAVAIL ».
      Les jeunes doivent acquérir une expérience professionnelle pratique.
      il faut soutenir l’existence ==de stages==,à condition qu’ils fassent partie d’un programme éducatif et qu’ils facilitent le développement professionnel des jeunes.
      - "Simplifier les procédures qui encouragent l’entrepenariat des jeunes et l’intégration de ce dernier dans les programmes scolaires au début de parcours...
      L’éducation..cela fait cinquante ans que je tourne autour,il n’y a pas de miracle..il faut entretenir ==« UNE BONNE BASE »==pour tous nos jeunes.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 25 septembre 2015 à 12:20 | walesa (#5863)

    Cette fois je serai bien d’accord avec le très célèbre Basile Ramahefarisoa & Consorts. Comme il dit souvent : Madagascar aux Malgaches ! Mais aussi : Vazahas aux vazahas, qu’ils ne se melent pas aux affaires malgaches ! Eh bien le temps est venu et il faut, que les vazahas cessent TOTALEMENT tous les prets d’argent pour Madagascar. Que cette manne qui tomba du ciel malgache par le passée cesse tomber une fois pour tjrs ! Car cet argent n’a fait que vivre des affairistes mafieux aux commandes du Pays depuis une belle lurette ! Donner à nouveau cet argent A EUX ne resoudra rien, absolument RIEN ! Cela va seulement prolonger l’état critique dans lequel il se trouve !
    Par contre la privation de cet argent non merité sera FATAL pour tout le systeme socio-politico-economique POURRIT et créera ainsi les nouvelles possibilités de sortie du crise sur les bases nouvelles !

    • 25 septembre 2015 à 12:39 | Stomato (#3476) répond à walesa

      Et pourquoi pas ?

      Pourquoi ne pas décider de vivre en autarcie totale, Madagascar aux Malgaches et les vazaha, tous les vazaha chez eux.

      L’amiral aux mains rouges l’a essayé, quels beaux succès il a eu.

      L’argent des vazaha a été mal utilisé ? Est-ce de leur faute ou bien de la faute des malgaches qui ont élu leurs dirigeants ??

      Oui il faut changer le fonctionnement, pour ne pas dire le système, de fond en comble.
      Mais qui ? Quelle structure serait en mesure de le décider et de mettre en oeuvre ces changements nécessaire ?
      Dès que quelqu’un se met en avant il est critiqué, et s’il est élu l’on s’empresse de le virer avant que ses premiers changement mis en oeuvre aient pu montrer les effets produits !
      Il faut reconnaitre que l’on a le temps d’attendre cela fait 50 ans que l’on s’amuse, on peut encore durer un peu.

      Mais si l’on décide de se passer de l’argent des vazaha cela accélérera les changements.

    • 25 septembre 2015 à 15:11 | bema (#828) répond à walesa

      Je me permets de vous répondre Walesa mais ces aides ne vont pas nous dispenser d’autres aides. Ce sont leurs business à eux et la sortie de pauvreté de la population est le dernier de leur souci. C’est comme le crédit revolving mais c’est à nous de bien gérer. Accusé les autres est notre grand défaut car sans Emprunteur, pensez - vous sérieusement à vous en sortir ? A mon avis, la génération future vont hériter les dettes abyssales de nos dirigeants successifs. Il faut une prise de conscience générale car notre pays est pillé aussi bien par des nationaux incrédules que des étrangers sans scrupule. Misaotra Tompoko

    • 25 septembre 2015 à 16:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à walesa

      Mettez-bien ceci dans votre crâne :
      - « Vazaha ou fotsy vody »ne vous prête pas de l’argent pour vos « beaux yeux ».
      Quand on vous dit==« DONS »==c’est pour acheter quelque chose chez LUI.Point barre !
      IL GAGNE DEUX FOIS :
      - l’argent est retourné,au point de départ
      - les emplois pour produire les produits manufacturés qu’on vient de vous les « FOURGUER ».
      Que demande-t-il le « PEUPLE » ???

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 25 septembre 2015 à 17:50 | walesa (#5863) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      La plupart des gens , meme en Europe pensent, que seuls vazahas comme vous dites-fotsy vody- sont des racistes. Pourtant c’est un faux ! Ils sont partout dans le monde ! Et meme parmi les Malgaches ! Vous etes un bel exemple d’un pire raciste, que la terre malgache n’a jamais accouché ! Un Malgache raciste ! Ah, ça alors ! En plus un vieillard qui se croit avaler toutes les sagesses du monde ! Pretendu meilleur ! Vous essayez de donner des lessons aux autres ?! Arretez de vous présenter comme un savant. car vos divagations pitoyables ne valent absolument rien aux yeux de la plupart de forumistes. Mais je comprends une chose : La nostalgie pour Madagascar, l’eloignement avec votre famille, l’obligation de se soumettre aux lois des vazahas fotsy vody et de cohabiter avec eux pendant des decennies dans leur millieu a ravagé votre esprit à jamais ! Et vous allez mourir un jour en tant qu’un raciste. J’ai pitié pour vous Mr Basile !

  • 25 septembre 2015 à 12:38 | bema (#828)

    Lire « culte de personnalité »svp

    • 25 septembre 2015 à 16:00 | walesa (#5863) répond à bema

      Bonjour Bema, bonjour Stomato.
      Si j’avais osé écrire ainsi, ce pour vous dire, qu’à mon humble avis la meilleur façon de finir avec se bordel étèrnisé, cette pourriture qui perdure et s’accelère de plus en plus encore est de couper tous les aides et pre^ts au gouvernement ! La consequence ? Une revolution sociale qui pourra emporter toute la pourriture sur son passage ! IL y aura alors un nouveau depart avec de l’aide de la Communauté Internationale, car il n’est pas possible demarer sans aucun fond ! Mais il faut encore, que le peuple comprend les enjeux et prends dans ses mains l’avenir en travaillant durement mais honnetement !
      Tous ensemble !

    • 25 septembre 2015 à 16:18 | walesa (#5863) répond à walesa

      Mais qui pourra etre aux commandes d’un nouveau départ ? Cette question est cruciale dans ce problème. Oui, il n’ y a pas des gents irremplaçables surtout au vu de ces minables politicards. Il y a des gens honnets certe, mais c’est surtout ce système mafieux qui ne leur permet pas de se lancer dans la politique !
      Parlons serieusement : Madagascar a besoin d’effectuer un GRAND AUDIT sur l’état de Madagascar et ce sur toutes les niveaux et instances du Pays. Sans une veritable revolution, cette tache malheuresement ne pourra pas etre effectué !

  • 25 septembre 2015 à 16:07 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Mme LALAO RA8 se plaint d’un trou de 12 milliards d’Ar à la CUA et le ministre de l’intérieur a martelé qu’il ne devait pas y avoir d’audit ni d’inspection mais des passations entre les maires/PDS sortant et les maires rentrants : De qui se moque-t-on ?
    Et en sus le PRM qui veut réunir à IAVOLOHA tous les maires élus à la fin du mois d’octobre pour « faire connaissance et pour leurs donner des formations comptables (publiques ou privées, ou autres choses pas très catholique, that is question) ? »
    Sur ces points litigieux/noirs les nouveaux maires TIM de RA8 vont sentir le besoin d’avoir Mme FREEDOM que le régime en place à ses côtés.
    Les nouveaux maires sont mal partis car sans audit et sans inspection, ils vont supporter sur leurs épaules la mauvaise gestion et l’incompétence pour éviter l’accusation à tort de malversation de leurs prédécesseurs.

    Avec MENALAHY, CARO, QUOUSQOUS TANDEM, MIHAINO, DIEGO et beaucoup d’autres qui se reconnaissent par leurs contributions, le forum de mt.com est devenu plus instructif et plus responsable : c’est de bonne augure pour le débat d’idée.

    • 25 septembre 2015 à 16:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Regroupemen des Maires :
      - du 12 au 14 octobre 2015
      PAS D’INSTALLATION DE MAIRE AVANT CE REGROUPEMENT.
      Elisée RATSIRAKA « MAPAR » ne fait qu’à sa tête à Taomasina.

    • 25 septembre 2015 à 17:13 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      LIRE.... à leurs côtés au lieu et place de ...à ses côtés.

    • 25 septembre 2015 à 17:32 | rakoto-neutre (#8588) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Tous ces hauts responsables sont des voleurs.
      Ce sera bien de nen obtenir de financement extérieur, laissons-les débrouiller tout seul pour voir de quoi ils sont capables.

    • 25 septembre 2015 à 17:32 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pourquoi les maires élus mais pas les leaders des partis politiques, des groupements de parti politique voire des associations représentatives qui les ont présentés : Ce genre de réunion est à l’origine du problème de notre pays au niveau de l’AN (des députés électron livre et un pouvoir bâti sur du sable mouvant) et le PRM va le déplacer encore au niveau des maires en les rendant irresponsables devant leurs électeurs et leurs groupements d’origine.

    • 25 septembre 2015 à 17:34 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      lire .....électrons libres....

  • 25 septembre 2015 à 17:07 | Razaka (#7817)

    Cet Exposé montre des problèmes existants, qu’ils soient de niveau local ou international.
    Mais l’auteur a manqué de développer certaine réalité, entre la démonstration des problèmes et leur conclusion. Pourtant à mon sens c’est ce qui est de plus important.

    La notion de « Culte du Profit » est une maladie pratiquement mondiale. Quand l’IMF ou la World Bank fabrique des misères en Afrique (ex au Niger), ce n’est qu’un triste exemple parmi tant d’autres. Et cela ne risque pas de terminer, tant que les Gouvernements Africains et Malgaches ne voient pas les vrais intérêts pour leur Peuple. Car il ne suffit pas d’avoir seulement des Institutions Fortes comme il disait B OBAMA, il faudra aussi des Leaderships de Situation à Madagascar comme en Afrique en général.
    Quand certaines Grandes Puissances jouent à la fois les « Pyromane » et les « Pompier », le résultat est un TRISTE Vague de Réfugiers qui ne savent plus où ALLER. C’est aussi un CRIME à mon sens, car les mots à ce sujets sont faibles par rapport à la réalité !
    Donc on n’a pas trop de leçon à recevoir de qui que ce soit. Mais en tout cas, Madagascar a intérêt à se réveiller très rapidement.

    C’est justement où je dénonce ici à chaque fois, que le choix d’une Coopération et de Partenariat de Madagascar avec Y ou Z devait faire l’objet d’une stratégie particulière, pour ne pas recommencer les mêmes erreurs voici 55 ans. Ce ne sont pas les Pays avec qui on peut travailler ’’Gagnant-Gagnant" qui manque. C’est notre volonté de sortir des sentiers battus qui est aussi absente.
    On peut faire tout ce qu’on veut à Madagascar, mais dans la mesure où l’on laisse ouvrir un espace pour le Neocolonialism de tout genre, le Pays ne sera jamais une Nation.
    Et la faute ne sera même pas celle des Autres, car c’est cette absence d’intelligence collective, au service du Peuple Malagasy, qui dominera toujours avec la Corruption ou la Cupidité.

    Il ne suffit donc pas d’en prendre conscience, mais il faut AGIR concrètement avec une révolution de la Vision des problèmes.
    Madagascar n’est pas le seul Pays où reigne l’indécence de la Corruption, il y en a partout dans presque tous les Pays européens, aux Usa comme dans le monde en général.
    La seule différence c’est leur différence de potentialité economique et sociale, comme les Institutions et les Mentalités .... où nous sommes encore très loin dedans.

    Car le Gouvernement Malagasy, quand il en existera un vrai et qui ne travaille que dans l’unique intérêt de son Peuple, le Pays pourra résoudre son problème existentiel locale.
    Ensuite c’est seulement à ce stade que Madagascar fera l’objet d’une attention des autres Etats. Madagascar doit trouver aussi sa place en Afrique. Puis essayer de rayonner dans ce Monde tellement globalisé et surtout multipolaire. Mais pour se faire, le Pays est condamné au « Leading Change » avec un grand Leadership de Situation.
    Pour le moment il n’existe pas aux yeux des Potentiels Bons Partenariats car le Pays ne leur prête pas confiance.

    Parler d’Entrepreunariat au service des nouvelles générations est totalement vain s’il n’y a pas de grande Coordination en Amont entre « University - Lycée - Collège » et « Vrais Secteurs Clé Economique » propre aux vrais besoins du Pays. Un exemple pour un « Pôle University Developpement » qui crée une Synergy avec toutes les Entreprises. J’en avais fait un long exposé ici même à ce sujet.
    La route est certe longue, mais il faudra surtout d’abord la retrouver ensemble avec toutes les forces potentielles.

    Have a Great Days.

    • 25 septembre 2015 à 17:23 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Razaka

      Merci pour votre explication mais je voudrais seulement ajouter notre adage qui stipule en traduction libre : « l’HONNEUR ET LE RESPECT VIENNENT DE LA MAISON » c’est à dire si vous êtes respectés et honorés dans votre maison, vous serez respectés et honorés aussi en dehors de votre maison que ce soit au niveau national voire même à l’international (ex : feu Nelson Mandela).

    • 25 septembre 2015 à 17:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Encore Nelson MANDELA !
      - « Les luttes armées en Afrique » !
      - « LES ARTISANS » :
      - « Mandela Nelson de l’ANC »
      et
      - "Joe Slovo du Parti communiste sud-africain.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 25 septembre 2015 à 18:29 | Razaka (#7817) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonjour

      Exactement, l’Education en general, qu’elle émane de l’Etat ou celle de la Famille, est un veritable socle de l’eveil affectif et inetellectuel des enfants ou des jeunes.
      Quand on parle d’éducation, il y a aussi la dedans une notion de culture et de mentalité.
      C’est pour cela que je parlais ici avant hier sur un autre Focus, la notion de géopolitique interne à Madagascar avec ses 18 Ethnies. Madagascar est une cible facile pour tout perturbateur qui vise à le diviser. C’est bien pour cela que je parle de ce que j’appelle Intelligence Collective.
      Le redressement de Madagascar est la responsabilité de tout le Peuple, même si chacun a son degré d’implication comme il le pouvait. Surtout dans ce cas présent où, malgrès tous les problèmes qu’on a dans ce Pays, j’ai l’impression d’un silence continu de l’Etat. Aucune communication officielle ou la moindre explication du pourquoi du comment.

    • 25 septembre 2015 à 20:07 | Mihaino (#1437) répond à Razaka

      Bonjour Razaka ,
      Avec vos analyses et toutes vos connaissances , vous aurez un bel avenir qui s’offre à vous pour développer notre PAYS !
      BON COURAGE et BONNE CONTINUATION !
      Cordialement,

    • 25 septembre 2015 à 20:48 | Razaka (#7817) répond à Mihaino

      Bonjour Mihaino,

      Merci pour votre encouragement, mais n’empeche il me faudra encore un peu d’experiences, mais cela va venir, car j’y travaille.

      Best Regards

    • 1er octobre 2015 à 02:34 | el che (#344) répond à Razaka

      Ce que je constate produit pas ou peu. Son industrie est quasi-nulle, et des sociétés malagasy prospères comme ..Gastro Pizza.. sont rares. une grande majorité de la population se contente de revendre des produits asiatiques, ou friperies souvent octroyées par des pays donateurs. La population paysanne déserte les campagnes pour s’agglutiner à Tana ou Majunga, et se tasser dans des taudis insalubres.

      Des affairistes parasites infestent les grandes villes avec leurs 4x4 polluantes. L’étalage de leur richesse est indécent et malsain au sein d’une population souffrante.

      L’état en panne d’idéologie ne favorise en aucune manière l’agriculture et l’élevage, qui sont pourtant le Salut du peuple malgache dans les décennies qui suivent.
      quant aux richesses tant vantées par beaucoup ici (or, bois, minéraux, pétrole) ne sont que des biens non renouvelables, dont les réserves ne survivront qu’à quelques générations. Les vraies richesses sont pérennes et renouvelables. Leur élaborations et développement sont l’avenir de ce pays.
      comment ne pas être outré quand certains disent que le zébu risque de disparaitre dans quelques décennies ? comment peut on accepter cela alors que le sol non exploité de Mada est immense ?
      Nous souffrons avant tout de carence intellectuel, malgré ce que peuvent affirmer beaucoup de compatriotes nombrilistes.

  • 25 septembre 2015 à 17:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    TOUJOURS LES ETRANGERS...
    Délégation de l’Union Eurpéenne à Madagascar
    MARCHES PUBLICS
    - Face aux escroqueries dont sont victimes des représentants d’Institutions Malgaches (-« n’avez-vous pas posé des questions sur leur complicité éventuelle »-),la délégation de l’Union Européenne,à Madagascar,invite le PUBLIC==à la plus grande prudence==dans l’examen de marchés publics et autres dossiers de financement ;

    En effet,
    - « des Personnes se faisant passer pour des membres du »PERSONNEL DE LA DELEGATION DE L’UNION EUROPEENNE",urilisent de fausses adresses e.mail (-spécialité des africains-) et numéros de téléphone pour communiquer sur des marchés publics,prétendument financés par l’’Union Européenne.
    Les escrocs européens et/ou africains-malgaches encouragent les bénéficiaires potentiels==à verser==des cautions==,via « MOBILE BANKING » pour des appels d’offres,précisent les responsables.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 25 septembre 2015 à 18:42 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Oui faut mettre tous les zetrangers dehors !
      Plus de touristes ,plus de cadres, qui viennent diriger nos entreprises !
      Et puis les karana ,les chinois ,dehors .
      Et puis les côtiers c’est des africains dehors .
      La plupart des mainty ce sont des côtiers donc des africains dehors .
      Et les fotsy c’est des indonésiens ,des zetrangers ,dehors.
      Chef Basile ,chef attend ,il y a plus personne !
      T’inquiète c’est mieux comme cela !

    • 25 septembre 2015 à 20:23 | walesa (#5863) répond à ATAVISME PREMIUM

      Bravo pour votre post ! Meilleure ironie de l’année !

    • 25 septembre 2015 à 21:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à walesa

      atavisme :
      - réapparition d’un caractère primitif après un nombre indéterminé de générations

    • 25 septembre 2015 à 21:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à walesa

      bravo le polonais !

    • 27 septembre 2015 à 22:46 | takaka (#8449) répond à ATAVISME PREMIUM

      J’aime bien que tout le monde soit dehors sauf moi. Comme ça je peux me promener tout nu comme Adam. Hi hi hi !

  • 26 septembre 2015 à 09:12 | vatomena (#7547)

    Madagascar est déjà mort mais pas Basile .!Allez ,allez Basile

    • 26 septembre 2015 à 11:02 | stopcorruption (#9224) répond à vatomena

      Basile est un homme unique ! Tout seul il peut faire un monde !

      Je m exprimé simplement et à ma façon ! Je ne suis pas une intellectuelle et j adore mon pays qui est Madagascar ! Seulement je perds espoir pour ce beau pays ! Nous avons toutes les richesses du monde et nous sommes devenus les plus pauvres. Trop de corruptions ! Il faut que ça change car on meurt à petits feux !
      Il faut que notre mentalité change ! Et que pour que celle ci évolue il faut s occuper de ce peuple qui meurt de faim ....
      Il faut arrêter que ces hommes au pouvoir ne pensent qu à remplir les poches et que les lois soient appliquées .....

  • 26 septembre 2015 à 13:42 | râleur (#3702)

    Dieu ou la mère Nature a créé le ciel et la terre et l’homme et les animaux. Pour permettre à la vie animale de subsister, la nature a pourvu toutes sortes de ressources pour leur existence. Cela, tout le monde le sait.

    Ah bon ? cela s’appelle le créationnisme.

    Qui a créé les fossiles ? les champignons et les végétaux ont existé bien avant les animaux ou l’humain

    Dieu ou dame nature et créé en mm temps les fossiles et les vivants ?

    Raisonnement schizophrène ?

  • 1er octobre 2015 à 01:59 | el che (#344)

    Mr Paul Chan
    Certes le travail est à la base de toute richesse. Vous avez raison. Mais l’expansion de cette richesse pour un pays passe impérativement par des lois, c’est à dire son organisation autour des règles socio-économiques, et leur sanctions en cas de non-respect. L"efficience de l’essor économique s’appuie ensuite sur la capacité des citoyens à organiser le travail par la production et la commercialisation de cette dernière.
    Il ne peut y avoir d’économie prospère sans État de droit, circulation et sureté des biens et des personnes, un état qui assure la formation et éducation des agents économiques.
    Puisque que vous citez des exemples, voyez plutôt la Chine ou la Corée du sud qui ont connu misère et famine avant 1960. Constatez l’efficacité de la discipline de masse, de l’honnêteté des dirigeants, de la bravoure de ces peuples devant le travail, de leur esprit de solidarité ;de leur volonté d’avancer ensemble, de leur patriotisme positif.
    Madagascar est encore à l’antipode de tout cela.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 104