Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 26 mai 2016
Antananarivo | 13h41
 

Région

Mandritsara se meurt

vendredi 12 juin 2009

Le chef lieu de district de Mandritsara, région Boeny, réclame le rétablissement des vols dits sociaux d’Air Madagascar qui le desservent, et qui ont été supprimés par le régime précédent. Les conséquences de cet isolement aérien combiné aux difficultés de communication terrestre une bonne partie de l’année, sont importantes. Les commerçants et acheteurs de bovidés qui animent le marché de « sabotsy be » qui s’y tient toutes les quinzaines ont déserté les lieux. Les collecteurs de produits d’exportation eux aussi ont abandonné les lieux.

Les notables de Mandritsara en la personne du « sojabe », Madame Raosarinety, se plaignent qu’il n’y ait eu depuis 1947, date de sa création, aucun entretien ni amélioration du terrain d’aviation de Mandritsara. Elle explique que ce terrain d’aviation a été construit uniquement à la main par la population soumise à l’époque au pouvoir colonial. L’information, rapportée par la Radio nationale (RNM), appelle ainsi les autorités centrales à venir au chevet de ce district qui agonise en quelque sorte en raison de son isolement.

Recueilli par Bill

3 commentaires

  • 13 juin 2009 à 05:15 | fiadanana (#303)

    Ca va paraitre MONSTRUEUX POUR LES NATIFS DE MANDRITSARA ce que je vais dire ci apres :

    IL Y A DES LOCALITÉS QUI NE SERONT JAMAIS RICHES A MADAGASCAR, ET MANDRITSARA EN FAIT PARTIE.

    POURQUOI, PARCE QUE C’EST UNE LOCALITÉ MAL DESSERVIE EN TERMES D’INFRASTRUCTURES ROUTIERES, ET MEME SI ON Y MET DES ROUTES, C’EST LA VIE DANS CETTE LOCALITÉ QUI FERA QU’ELLE NE SERA PAS RICHE, SON ECONOMIE EST BASEE SUR LES ACTIVITES PRIMAIRES,

    LES ZONES SUSCEPTIBLES D’ETRE RICHE SONT LES ZONES COTIERES NOTAMMENT LES VILLES DE DIEGO
    TAMATAVE, FORT DAUPHIN, TULEAR, MORONDAVA, MAJUNGA, ET TANA ET FIANARANTSOA PARCE QUE CE SONT LES VILLES QUI ONT LES PERSONNES CAPABLES D’ECHANGER AVEC LE RESTE DU MONDE, FACON DE PENSER, ETC...

    DONC IL FAUT ETRE A L’AISE AVEC CE STATUT ECONOMIQUE ET BIEN VIVRE DE CES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES, VENDRE A DIEGO OU A MAJUNGA EST UN TRES BON DEFI POUR MANDRITSARA.

    MAIS IL EST TRES PEU PROBABLE QU’IL Y AURAIT DES GENS ATTIRÉS PAR MANDRITSARA A CAUSE DE CET ENCLAVEMENT TECHNIQUE ET INTELLECTUEL.

    SI LES NATIFS DE MANDRITSARA VEULENT LA VIE MODERNE ILS DOIVENT CHANGER DE LOCALITÉ, SOIT ALLER A DIEGO , SOIT ALLER A MAJUNGA OU A TAMATAVE OU A TANA OU A TULEAR OU A FORT DAUPHIN.

    C’EST UNE DESTINATION QUI N’EST PLUS RENTABLE ECONOMIQUEMENT.

    • 14 juin 2009 à 22:34 | meloky (#637) répond à fiadanana

      Exode rural est à deconseiller, mais votre idée s’avere incomprehensive et anti-développement rural !!!
      Quelque chose doit être à ajuster, et n’
      oublier pas aussi Befotaka !!!

  • 13 juin 2009 à 07:18 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    A l’occasion de la fête nationale du 26 juin,il serait souhaitable que la compagnie nationale Air Madagascar et la Haute Autorité de la Transition présidée par Monsieur Andry RAJOELINA montrent un signe de solidarité pour « MANDRITSARA »,village ou ville natale de notre défunt Président TSIRANANA,père de l’indépendance.
    Merci d’avance.Basile RAMAHEFARISOA(2)22ramahefarisoa

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 506