Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 4 décembre 2016
Antananarivo | 22h55
 

Lu ailleurs

Développement

Madagascar veut atteindre une croissance de 4,5% en 2016, avant de passer à la vitesse supérieure

lundi 2 mai

Après une croissance moyenne de 0,6% sur la période 2009-2013, marquée par une grave crise politique, Madagascar a renoué avec la croissance. Selon les estimations, de la Direction générale du budget, le pays avait atteint 2,4% de croissance en 2013. Malgré une conjoncture internationale défavorable, la croissance a ensuite atteint 3,2% en 2014 et près de 3,4 % en 2015. Pour l’exercice 2016, l’ambition du gouvernement se situe à 4,5%. Avant de passer à une vitesse supérieure dès l’année prochaine.

Selon la Banque mondiale, « l’aide officielle sur la période 2009-13 a chuté d’environ 30%, avec une proportion importante transférée vers des programmes humanitaires ». Aujourd’hui, la stabilité politique a amené à nouveau le gouvernement à solliciter l’accompagnement de la communauté internationale dans le développement économique.

Ainsi, en mars 2016, la Banque mondiale a approuvé un crédit d’un montant de 53 millions de dollars pour soutenir le projet de l’agriculture pour la croissance et la gestion des terres.

Mais, selon les informations de la Direction générale du trésor français, certains bailleurs conditionnent leurs financements à la conclusion d’un programme d’accompagnement structurel sur trois ans de type Facilité Elargie de Crédit (FEC). L’adoption de ce programme permettra la définition d’un programme triennal de réformes structurelles suivi de «  », lit-on dans les analyses de la direction générale du trésor français. la tenue à Paris, vraisemblement à l’automne 2016, des Rencontres avec les partenaires du développement et investisseurs pour Madagascar.

La volonté finale est d’aboutir à « relancer, de façon durable et inclusive, une croissance économique forte, à un niveau au moins supérieur à 5%, en mesure de renverser la profonde détérioration des indicateurs de développement que le pays a connu depuis la crise politique de 2009 » projette-t-on.

Pierre Nka, Ecofin

99 commentaires

Vos commentaires

  • 2 mai à 09:18 | Noue (#2427)

    « Aujourd’hui, la stabilité politique a amené à nouveau le gouvernement à solliciter l’accompagnement de la communauté internationale dans le développement économique. »

    c’est à dire qu’il n’y aurait rien pour améliorer dans le développement économique sans l’aide , sans aide de la CIDE ?

    • 2 mai à 10:55 | RAMBO (#7290) répond à Noue

      Tany mena tsy mirehitra !
      Pouvez vous donner quelques exemples d’idées de développement sans aides extérieures ici ? svp...nous sommes preneurs et je transmettrai de suite au ministère concerné...Attention sans $ ni euro ni matériels d’importation.

    • 2 mai à 11:01 | Gérard (#7761) répond à RAMBO

      La réduction de la corruption, facteur clé du développement, ne dépend pas des aides extérieures

    • 2 mai à 11:40 | RAMBO (#7290) répond à Gérard

      La lutte contre la corruption fait partie de la politique du gouvernement..

      .Le Président Rajaonarimampianina ne peut pas être dans chaque service pour empêcher le tsolotra...cela résulte d’une prise de conscience de chaque résponsable...le Président n’a pas hésité même de limoger ses proches collaborateurs pour que les choses aillent de mieux en mieux...mais c’est la racine de l’arbre qui est pourrie et il est difficile de la refaire pousser...la solution c’est de l’arracher et de replanter ...cela s’appelle Révolution culturelle ...sommes-nous prêts pour cela ? Qui dit Révolution dit éffusion de sang.

    • 2 mai à 12:42 | tgv_ihany (#9410) répond à RAMBO

      Ah bon !!! Et de quel façon votre PRM a regler l’affaire Anjozorobe ???

    • 2 mai à 13:50 | takaka (#8449) répond à tgv_ihany

      Avec l’argent. Les soi-disant longo du mort-kadavéré ont fermé leurs gely. C’est typiquement tambaoaks surtout avec les Antandroy où tout est souvent monnayable. C’est une suite logique de changement de comportement après une disette de 5 ans avec la TGVdestroy.

    • 2 mai à 14:30 | tgv_ihany (#9410) répond à takaka

      Donc avant 2009, il n’y avait jamais eu corruption ? Arrête un peu de cibler des « foko » comme ça.

    • 2 mai à 17:06 | takaka (#8449) répond à tgv_ihany

      Je ne cible pas. Au contraire c’est une reconnaissance. Les Antandroy paysans sont très pragmatiques. Ils peuvent s’installer en n’importe quel endroit de Dago avec femmes et enfants et démarrer un business avec un seul gros billet de Dago.
      Comme disaient les Egyptiens : « Every joy has a price ». Et pourquoi ne pas monnayer une issue fatale ?
      Et je les respecte parce qu’ils osent dire en face ce que les autres foko, comme vous dites, n’osent jamais dire mais les font en cachette.
      Et vos insinuations démontrent bien vos ignorances drastiques sur Madagasikara et ses peuples.

    • 2 mai à 19:36 | Bena (#494) répond à takaka

      ce taux est peut être déjà atteint. ce que les farfelus experts du ministère oublient de mentionner c’est la répartition interne de cette « grosse » croissance : 2.000% pour les dames de la présidence, 1.000% pour les membres du gouvernement et tous barons du hvm, 0% pour les fonctionnaires, -10% pour la classe moyenne et -50% pour les corvéables des bas quartiers. bravo pour la croissance.

    • 5 mai à 00:53 | Sorobila (#9239) répond à Noue

      En 2017 -18, Dago va atteindre le taux de croissance de 7% conformément à la prévision de l’ex-PM, Dr R. Kolo, docteur es science de la Voyance !!

  • 2 mai à 09:26 | betoko (#413)

    Aujourd’hui, la stabilité politique ....Quel stabilité politique ? c’est un régime qui est au bord du gouffre , et dure sera la chute .

    • 2 mai à 10:35 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Stabilité politique,...? Un PM par an,...c’est le record que Madagascar n’a jamais connu,...

    • 2 mai à 12:28 | RAMBO (#7290) répond à Isandra

      Vous ne comprenez toujours pas ce que cela veut dire « stabilité politique » ? C’est dommage !

      L’istabilité politique a duré 5 ans entre 2009 et 2013...La stabilité politique est retrouvé après les élections lesgales des institutions AN Exécutif Senat Municipales etc.

      Même si le Président change de PM 10 fois jusqu’en 2022 où est le problème c’est son droit...il n’a pas dissout l’AN alors que c’est son droit aussi...

      La stabilité politique est une réalité à Madagascar en ce moment...mais les opposants ont l’habitude de « déstituer par la force » dans ce pays et ils voient dans leur tête l’intabilité...ils sont instables psychologiqsuement.

    • 2 mai à 12:47 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Ok ! Si une motion d’empêchement du Président,...3 PMs en 3 ans,...sont des signes de la stabilité politiques pour vous,...c’est vrai,...on n’a vraiment pas la même notion de stabilité,...

    • 2 mai à 13:29 | RAMBO (#7290) répond à Isandra

      La croissance retrouvée est la conséquence de la stabilité politique....La confiance de la CI en est une autre preuve de cette stabilité....Tout ce qui est déstabilisation de la politique intérieure est le fruit des délires de l’opposition.

    • 2 mai à 13:53 | takaka (#8449) répond à Isandra

      C’est pourquoi le régime est stable. Chacun gouverne à son tour !
      Vous avez un problème avec une telle politique ?
      Ah ! Je vois ! Avec les TGV, il n’y a que ANR bacc-8.

    • 2 mai à 14:35 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      « La croissance retrouvée est la conséquence de la stabilité politique »

      La banque Mondiale n’a pas même oeil que vous,...qui a publié ceci sur leur site :

      "WASHINGTON, le 19 avril 2016 - L’économie de Madagascar n’a pas rebondi comme prévu en 2015, affichant une croissance estimée à 3% et en-dessous des projections initiales, selon la nouvelle note de situation économique pour le pays.(...)

      C’est une stabilité de factice, institutionnalisée laquelle cache une crise lantete qui peut surgir à tout moment,...suite à non respect de la constitution en vigueur,...

      Les investisseurs ne sont pas dupes, ils savent ce qui se passe ici...,nous pouvons lire sur le site de coface ceci, en parlant de la situation politique à Madagascar,... lequel une référence pour les investisseurs :

      "Instabilité persistante de la situation politique, multiplication des mouvements de contestation et gouvernance qui tend à se dégrader(...)

      Mis à jour Janvier 2016.

      C’est pourquoi, les investisseurs ne se bousculent pas jusqu’à ce jour,...

    • 2 mai à 14:44 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      une crise latente,...

    • 2 mai à 19:42 | Bena (#494) répond à Isandra

      dans tout appel d’offres, la bm n’oublie pas de mentionner que « madagascar n’est pas seulement l’un des pays le pauvre d’afrique, mais c’est aussi un pays à haut risque sur le changement climatique ».
      la vraie croissance c’est pour ceux qui ont la main mise sur l’appareil de l’Etat, les trafiquants ou ceux qui ont eu une vision à panama et dubaï. qui vivra verra quand la prédiction de Rado sur le couvercle de la marmite va se réaliser une fois de plus.

  • 2 mai à 09:47 | Rakotozafy (#1655)

    Il n’y a pas mille solutions pour booster l’économie il faut augmenter le PIB, soit, on demande aux investisseurs de venir et/ou on demande aux Bailleurs de Fonds (FMI, BM) d’augmenter leurs aides.

    Il me semble que nous sommes loin de ces solutions, l’effort interne du pays ne suffira pas à croitre la croissance.

    • 2 mai à 10:02 | Isandra (#7070) répond à Rakotozafy

      Comment faire alors pour que ces investisseurs viennent et que les bailleurs augmentent leurs aides...? Tout simplement en suppliant,...

    • 2 mai à 10:08 | betoko (#413) répond à Rakotozafy

      Pour quoi faudrait il toujours s’adresser aux bailleurs ? Pourtant il existe une manière légale de pouvoir récupérer du fric dont la somme n’est pas négligeable .
      Première solution , que l’état récupère tout l’argent sale qui se trouve dans toutes les banques à Madagascar
      Deuxième solution . que tous ceux qui ont mis de l’argent par millions de dollar dans tous les paradis fiscaux rapatrient leur fric à Madagascar .
      En additionnant tout , je pense que cela pourrait nous aider à ne plus dire « mba mangataka vaza fa mahantra »

    • 2 mai à 10:14 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Faut il vraiment que « mangata ,mangata » devienne la devise nationale...soit enseignée aux enfants et chantée dans tous les aéropages par ceux qui nous Gouvernent ?
      Un nommé Cyrano disait aux siens ’’ ne pas monter bien haut ,peut etre ,mais tout seul ".
      il était français .

    • 2 mai à 10:27 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Ce que les colons nous ont habitué,...dépendance,...Maman poule n’a définitivement pas coupé le cordon ombilical,...et ça devient notre mauvaise habitude,...du coup, on a du mal à se débrouiller tout seul,...

      Le seul moment où nous avons pu marcher tout seul sans aides extérieurs, c’était pendant la transition,...par miracle, on a pu atteindre un taux de croissance 3%,...avec les inflations et les taux d’échange maîtrisés,...les échéances de dettes respectées,...

    • 2 mai à 10:48 | RAMBO (#7290) répond à Isandra

      Je suis étonné des réactions des opposants sur ce forum..!

      .Il est regrettable de constater que beauciup veulent rehausser leur menton à cause de leur orgueil que de dire...nous n’avons pas le moyen financier de soutenir cette croissance qui est de retour. alors les aides sont les bienvenues...La croissance est un indicateur indiscutable de la santé économique d’un pays parce que elle évoque la création de richesses...ceux qui ne comprennent pas l’économie ne voient pas l’importance de ces chiffres.

      Une croissance en hausse attire les investisseurs et crée du travail. à long terme...En France ; Mr Hollande ne sera pas candidat si la croissance ne sera pas au rendez-vous avant 2017...il sait l’importance de ce chiffre. sur la courbe du chômage....A Madagascar la croissance est de retour. 2 ans avant le prochain présidentiel..Rajao est ll’homme de la croissance retrouvée...c’est le début du décollage économique...les jaloux ne supportentpas cette bonne nouvelle et chercheront tout les moyens pour détruire nos acquis.

    • 2 mai à 11:02 | Rakotozafy (#1655) répond à betoko

      Donc si je comprends bien c’est le message que vous adressez aux futurs Investisseurs potentiels ?

      Pour ma part s’adresser aux Bailleurs de fonds pour avoir des aides à taux zéro d’intérêt est plus profitable.

    • 2 mai à 11:07 | Rakotozafy (#1655) répond à Isandra

      Pour que les Bailleurs reviennent, ils ont des conditions, il suffit de les respecter.

      Pour les Investisseurs, avant tout il faut assurer la sécurité et garantir le retour le retour à l’investissement

    • 2 mai à 11:10 | zorey974 (#7033) répond à Isandra

      3% ???? vous avez vu ça où ? C’est écrit dans le texte, croissance moyenne de 0,6% pendant la transition ce qui signifie croissance négative quand on tient compte de la croissance démographique.
      Isandra toujours dans l’affabulation...
      La vieillesse est un naufrage...

    • 2 mai à 11:14 | zorey974 (#7033) répond à betoko

      Ok et on fait comment ?
      Avec des si, Betoko ferait de Madagascar la première puissance économique mondiale !
      Dans des pays à peu près « carrés » comme la France ou les Etats Unis c’est déjà compliqué de récupérer l’argent sale et l’évasion fiscale alors dans un pays sans Etat où 90% de l’administration est corrompue, dans 100 ans on y est encore !
      Betoko maître es sciences éco mention « je sais rien mais j’affirme tout »

    • 2 mai à 11:17 | RAMBO (#7290) répond à Rakotozafy

      Vous commencez à comprendre contrairement à beaucoup ici...mais il ne suffit pas de dire « il faut augmenter le PIB » ....Rajao a fait le tour du monde au début de son mandat pour prospecter des investisseurs étrangers...les gasy mafy hatoka qui ne comprennent pas lui avaient taxé de faire du tourisme alors que c’était de bonnes démarches.

      A l’époque de Manandafy au MFM...il proposait d’utiliser le savony gasy et le taretra du sud de l« île pour se laver...les jeunes filles sentaient mauvais avec le »dilohilo coco" sur leurs cheveux.

      Soyons sérieux...tous les pays émergeant sont passés par les aides extérieures avant de voler de leurs propres ailes et devenir une grande puissance comme la Chine...seulemnt il faut encourager l’innovation et la maîtrise de la technologie...domaine dans lequel les Malgaches excellent...Je suis épaté de voir les gens du sud qui arrivent à fabriquer des fusils...au lieu de les encourager et cadrer en les aidant financiètrmrnt...ils l’ont mis en prison !

    • 2 mai à 11:19 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Ne sifflez pas avant de sortir la forêt Rambo,...

      C’est vrai, mieux que rien, cependant ce n’est qu’une croissance synthétique,...du fait que les taux d’inflation est de 8% contre 6% en 2012,...et que l’Ariary a perdu 40% de sa valeur par rapport 2012,..., les réserves de la Banque centrale 600 Millions contre 1.400 en 2013,...etc.

      Pourtant, ce gouvernement bénéficie des aides extérieures depuis 2014,...suite au retour à l’ordre constitutionnel,...

    • 2 mai à 11:33 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Il ne suffit pas Rambo de constater de le manque de financement,...mais Il faut convaincre les bailleurs à venir à financer notre projet, en présentant un programme de développement crédible réaliste adapté à notre situation....

      Le rapport de la banque mondiale a évoqué deux facteurs majeurs de notre pauvreté, c’est l’absence de la politique de natalité efficace et l’absence de la politique adaptée pour améliorer les conditions de vie du monde rural où se trouve le 70% de Malagasy,...

    • 2 mai à 11:35 | Isandra (#7070) répond à zorey974

      Faites un effort vous pourriez le trouver,...il ne faut surtout pas se contenter de TNN,...

    • 2 mai à 11:36 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Madame Isandra ,Vous avez un étrange pouvoir . Chaque jour vous faites la résurrection du colon . de qui tenez vous ce don étrange ; ? Mon voisin ,le jeune informaticien , lui ,il connait pas . il n’a jamais vu un colon . jusqu’à présent aucun colon lui a marché sur les pieds ;
      Si l’ancienne métropole verse des subsides au pays ,lui ,il n’’en voit pas la couleur . Si son grand père pouvait bénéficier de soins gratuits auprés de l’assistance médicale indigène ,façon Galliéni ,,lui ,il n’a pas de quoi se soigner .Autres temps autres moeurs ,autres souffrances . Attendons le secours du grand visionnaire . Rappelez moi son nom !

    • 2 mai à 11:42 | vatomena (#7547) répond à RAMBO

      Vous etes épaté ,Rambo ?Mais jean Laborde fabriquait déjà des fusils et meme des canon s à Mantasoa !

    • 2 mai à 11:46 | betoko (#413) répond à zorey974

      Si on veut on peut , faut pas chercher des excuses bidons quand on n’a pas de cou....le , regardez comment il a agit Paul Kagamé ? Qui ont blanchi de l’argent sale et a des comptes au Panama si non ceux qui ont financé les propagandes de Hery Rajaonarimampianina . Ceci explique cela

    • 2 mai à 11:50 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Mais, ces usines ont été fermées par les colons, suite à la mise en place de pacte colonial, lequel a interdit toutes productions en dehors de métropole,...D’où la perte de notre créativité,...

    • 2 mai à 12:04 | Isandra (#7070) répond à zorey974

      Faites un effort vous pourriez le trouver,...il ne faut surtout pas se contenter de TNN,...

    • 2 mai à 12:13 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      « Une croissance en hausse attire les investisseurs et crée du travail. »

      Les kidnappings et les pratiques de l’entourage de Hery,...ne rassurent pas du tout les investisseurs sérieux,...à moins qu’on mette la loi qui autorise la création de société offshore comme à Panama où les investisseurs se bousculent, malgré l’augmentation de la criminalité,...laquelle fait certains quartiers parmi dangereux au monde,...

    • 2 mai à 12:14 | betoko (#413) répond à RAMBO

      J’aimerais connaitre votre avis concernant la lettre des évêques de Madagascar qu’ils ont adressée au chef de l’état disant , « Arrêtez vos kolikoly et vos mensonges envers la population »
      et ceci , hier lors de la célébration du premier Mai au stade d’Alarobia , tout le monde a pu lire ce qui était écrit sur une banderole ? Mme Voahangy Rajaonarimampianina , ajanony amain’izay ny kolokoly -nao

    • 2 mai à 12:51 | zorey974 (#7033) répond à betoko

      Le Rwanda, un miracle économique ?
      "Le Rwanda, 20 ans après le génocide, est un symbole de réussite économique : la croissance est en hausse et la pauvreté s’est réduite. Mais le pays des mille collines est le plus inégalitaire de l’Afrique de l’Est.
      Les système éducatif et de santé se sont améliorés, des investisseurs africains et asiatiques arrivent dans le pays. Mais le Rwanda reste dépendant à 40% de l’aide internationale."

      En gros Betoko ce que tu admires chez Kagame c’est ce que tu détestes chez Ra8 !
      La « réussite » de Ra8 c’était les mêmes ingrédients que tu dénonces !
      Tu n’es pas à un paradoxe près... pôv’ nul

    • 2 mai à 12:51 | Rakotozafy (#1655) répond à RAMBO

      Il y a longtemps que j’ai compris que la croissance pour Dago, dans l’état actuel de la situation, ne peut de décoler que par les aides, nous n’avons rien qui fasse augmenter le PIB.

      D’ailleuirs après les de 2.43 Milliards de Dollar en 2003, la croissance est passée à 9.8 %

      Durant la transition sans les aides pourquoi la croissance est restée à moins de 3% ?

    • 2 mai à 12:52 | zorey974 (#7033) répond à Isandra

      Trouver quoi imbécile ! Les chiffres sont là pas ceux que vous inventez...

    • 2 mai à 12:53 | RAMBO (#7290) répond à betoko

      La première dame malgache est une femme fotmidable....l’ex épouse du Président lui a fait tant souffrir ...elle vend du savon maintenant...c’est grâce à Voahangy que Hery a retrouvé la confiance en lui et il est là où il est en ce moment...je connais toute son histoire mais je ne dirai pas plus ici.
      Ce n’est pas un homme méchant par contre très intélligent...beaucoup veut profiter de sa douceur mais Voahangy est là pour veiller.
      Rajao c’est l’homme qu’il faut au bon endroit.

    • 2 mai à 12:54 | zorey974 (#7033) répond à Isandra

      Rassurez-vous TNN il y a longtemps que j’ai été banni par le démocrate qu’est l’administrateur...
      Il utilise les mêmes ficelles et recettes que vous : racisme, fanatisme, nationalisme, céléfôte des vazaha...
      Comme quoi quand on est c.on on est c.on :)

    • 2 mai à 13:57 | takaka (#8449) répond à Isandra

      Poor null (english expression) !
      In business we have to do.
      On ne quémande pas dame Isandra, on négocie. Bien sûr si vous savez ce qu’on dit par négociation.

    • 2 mai à 14:02 | takaka (#8449) répond à zorey974

      Waahhhhh !
      Une mention « je sais rien mais j’affirme tout ». Un ex dirigeant de Madagascar durant une période faste pour les bananakompétansy, j’ai nommé son eksilensy autoproclamé TGV la mérite.

    • 2 mai à 14:36 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Isandra ,Vous péchez par ignorance ou par sottise ? Au bon temps de Ranavalona et de Jean Laborde, Antananarivo était pratiquement interdit aux hommes blancs . Seuls quelques négociants avaient droit de cité .Pas un colon dans la plaine du Bemisatatra.Aucune créativité .Rien à admirer . La voyageuse Ida Pfeiffer avait juste remarqué un habile travail de la broderie et de la soie . Les premiers colons s’installeront 50 ans plus tard aprés l’annexion de Madagascar et ,alors ,tout changera tres vite .A la mort de Jean Laborde ,toutes les installations de Mantasoa seront pillées et détruites . Les activités cesseront et les gens du pays dévoreront les animaux du petit zoo de jean Laborde .

    • 2 mai à 15:21 | Albatros (#234) répond à vatomena

      Clap ! clap ! clap !!!.

    • 2 mai à 15:24 | Albatros (#234) répond à Isandra

      « suite au retour à l’ordre constitutionnel,... » !!!!.
      De 2009 à 2014, l’ordre n’était donc pas « constitutionnel » !?.
      C’était donc un « coup d’Etat » !?.

    • 2 mai à 15:37 | elena (#3066) répond à RAMBO

      Finalement, vous confirmez que c’est elle qui devrait être PRM ! (mais qui l’est peut-être dans les faits !) Chez l’autre,ce que vous qualifiez de douceur est en fait de la mollesse, intelligent mais mou, et bien ,figurez vous, on s’en était aperçu,hein !

    • 2 mai à 15:49 | betoko (#413) répond à RAMBO

      C’est connu même dans les chancelleries étrangères , c’est Mme Voahangy qui gère l’état malgache , Hery Rajaonarimampianina n’a aucun pouvoir . Sur ordre de qui Jean Ravelonarivo fut nommé premier ministre si non de Mme Voahangy , qui a fait viré Jean Ravelonarivo , c’était Mme Voahangy , qui a fait nommé Oliver Mahafaky comme premier ministre , Mme Voahangy ,
      Mme Voahangy ne voulait pas rentré au pays tant que Jean Ravelonarivo ne sera pas viré car il a osé arrêté Mme Claudine grande copine de Mme Voahangy pour corruption ,
      Comme vous connaissez si bien MMe Voahangy Rajaoranimampianina , donnez nous son nom de famille , de ses parents , et qu’elle était sa profession avant d’épouser en catimini Hery Rajaonarimampianina avant le deuxième tour de l’élection présidentielle ?
      Je vous remercie

    • 2 mai à 15:58 | Rabemisaina (#7643) répond à Isandra

      C’est confirmé. Le ridicule ne tue pas.

    • 2 mai à 16:26 | Isandra (#7070) répond à Albatros

      Extra-constitutionnel telle ce fût en 1972 et puis 1991,...

    • 2 mai à 18:01 | Isandra (#7070) répond à zorey974

      « Les chiffres sont là pas ceux que vous inventez.. »

      Simple Zozo,...tapez « taux de croissance 2012 Madagascar »,...google vous affichera 3,02%,...

    • 2 mai à 19:43 | RAMBO (#7290) répond à elena

      Devant Dieu, ils sont une seule chaire...Si vous êtes un femme vous devez applaudir parce que notre Président honore les femmes...Tout ce que je peux vous dire c’est que Voahangy n’est pas ni Céline, ni Justine ni Mialy ni Lalao...touts ces femmes qui ne servaient qu’à applaudir leur mari pendant leur discours.

    • 2 mai à 20:35 | Albatros (#234) répond à vatomena

      Re-clap ! clap ! clap !!!

      Colon ! colon ! colon ! et re-colon !!

      Je pense qu’Isandra souffre de colophatie !!!.

      Elle est atteint du syndrome du « colon » irritable !

    • 2 mai à 21:17 | vatomena (#7547) répond à Albatros

      Tres juste :"colopathie inflammatoire ’ !

    • 2 mai à 22:13 | elena (#3066) répond à RAMBO

      Et devant le peuple, ils sont quoi ?
      C’est sur terre que ça nous intéresse : on ne demande pas à Hery d’honorer sa femme (à dire vrai, on s’en fout !) on lui demande d’être un président et non, ce mollasson qui sautille comme un zébulon, chaque fois qu’il fait son discours pastorale du haut de sa chaire(!)

    • 2 mai à 23:08 | caro (#7940) répond à RAMBO

      Vous ne manquez pas d’air Rambo ! : « ...touts ces femmes [n’est pas ni Céline, ni Justine ni Mialy ni Lalao] qui ne servaient qu’à applaudir leur mari pendant leur discours ».

      En vertu de quoi vous permettez-vous de porter un quelconque jugement en vilipendant les femmes des autres !???

      J’ignore quelle fonction vous occupez au sein de ce pouvoir HVM, mais vous êtes la parfaite image des autorités de ce pays qui font honte, mélangeant tout dans un méli-mélo sans que ni tête les affaires de l’Etat avec les épousailles et la religion. Que ces femmes applaudissent, crachent ou divorcent de leur mari, en quoi tout cela pourrait-il se mêler avec la direction du pays ?
      Le peuple a élu UN PRESIDENT, son épouse n’a pas de fonction officielle ni au regard des lois, ni à celui de la Constitution. Le simple fait de constituer un Cabinet pour madame est une preuve manifeste d’incompétence et une volonté de ruiner la noblesse d’un Etat de droit. Dans les affaires de l’Etat, le PR n’a ABSOLUMENT, et vous du même coup, pas à l’insérer dans la vie publique, à moins qu’elle ait été auparavant dans un engagement dans ce sens. Les actions sociales menées par les premières dames partout dans le monde ne servent qu’à donner une bonne image du mari Président, et rien d’autre.

      Vous êtes à plaindre de sous-entendre un conseil pour applaudir, vous prenez les gens pour des imbéciles, et pas seulement, car pire, vous rabaisser d’autres femmes. Je ne risque pas de me tromper en disant que vous êtes né d’une femme ! Quelle honte !

      A titre personnel, je vous demande une excuse publique pour laver cet affront digne des sauvages primitifs.

    • 3 mai à 11:22 | RAMBO (#7290) répond à caro

      Vous même vous êtes une femme je suppose ? Je demande pardon si je vous ai offensé dans mes propos. en tant que femme..

      J’ai répondu à la question de Betoko...ce n’est pas moi qui ai commencé....il est même allé plus loin pour me provoquer et m’entrainer dans « l’origine sociale de la première dame » mais je n’ai pas répondu.

    • 3 mai à 11:58 | caro (#7940) répond à RAMBO

      Voilà le genre de comportement insolent et effronté qu’il faut combattre par tous les moyens, non seulement c’est honteux mais en même temps pitoyable !
      Votre excuse ne se fonde que sur le simple fait de m’avoir offensé. Je vous fais remarquer que je n’ai nul besoin de votre pardon, qui suis-je pour vous l’accorder ou pas ? C’est à l’égard de ces femmes méprisées que j’élève mon indignation.

      Dans ce pouvoir, et dans la plupart de la classe politique, vous n’avez que le paraître, vous montrant propres et dignes sous la couverture d’un agneau d’un blanc virginal. Mais dès qu’on gratte un peu, à fuir comme une nouvelle tombe comme on l’appelle en malgache « andosirana toa fasam-bao » !

      A quel niveau de mentalité vous trouvez-vous pour dire comme dans un cour de récréation « ...ce n’est pas moi qui ai commencé... » ?

      En réponse réponse à un internaute hier, vous avez dit : « ....l’ex épouse du Président lui a fait tant souffrir ...elle vend du savon maintenant...je connais toute son histoire mais je ne dirai pas plus ici. » :
      • Que l’ex-épouse du Président vende du savon ou autre chose cela vous regarde ???
      • Si vous connaissez toute l’histoire de l’intimité du Président, qu’est-ce que cela vient faire dans un forum qui n’en a rien à voir ?
      Puisque vous avez commencé, il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin car ce que vous racontez est tellement croustillant que les internautes en redemandent. Et pendant que vous y êtes, vous avez omis de dire, quelle préférence a madame quand elle choisit ses culottes, la couleur, la marque : du Playtex ou ce l’Aubade, en dentelle, en fibre synthétique … ?

      Quelle hauteur de vue pour un soi-disant gouvernant, donneur de leçon ! Il n’y a plus à s’étonner si ce pays va à la dérive et personne ne lui accorde plus le moindre respect !

  • 2 mai à 10:10 | Isandra (#7070)

    « Pour l’exercice 2016, l’ambition du gouvernement se situe à 4,5%. Avant de passer à une vitesse supérieure dès l’année prochaine. »

    S’il arrivait atteindre cet objectif ambitieux, sans financement extérieur conséquent( le 53 Millions, ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan)...ce serait un vrai exploit mérite d’être applaudi,...car Ra8, il lui fallait des milliards de financement pour atteindre seulement 6% taux de croissance,...

    • 2 mai à 10:16 | betoko (#413) répond à Isandra

      Exacte , parait que Marc Ravalomanana avait reçu 7 milliard de dollar entre 2002 et 2008 , cela reste à vérifier

    • 2 mai à 10:30 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Même si Satrobory était à sa place avec ces milliards, il aurait pu atteindre ce taux de croissance,...

  • 2 mai à 10:41 | Isambilo (#4541)

    Tout va donc très bien. Il n’y a que le peuple qui ne le sait pas.

  • 2 mai à 10:44 | kakilay (#2022)

    « Madagascar veut atteindre une croissance de 4,5% en 2016, avant de passer à la vitesse supérieure »

    Vitesse supérieure de quoi ou de qui ?

    Comprends pas trop le génie de la phrase.

    Et si on ne l’atteint pas,
    qu’est-ce qu’on fait ?
    On ralentit dans la médiocratie ?

    Ou bien
    l’on pense,
    que l’on va trop vite
    ou assez vite,
    pour ne pas passer à la vitesse supérieure
    pour l’instant,
    et à quel(s) niveau(x)
    on « maîtrise » cette vitesse ?

    Car le "avant de’ fait mystère :
    l’expression présuppose une situation « d’avant » le 4,5 %,
    et nous dit qu’on peut faire mieux
    mais qu’on ne « veut » pas
    pour l’instant ?

    Pourquoi ?

    Que veut dire le verbe « vouloir » dans la phrase ?

  • 2 mai à 11:01 | Jipo (#4988)

    Bonjour
    L’ honoris causa à manifestement l’ art de la manipulation des chiffres ...
    Pour augmenter la croissance, avec un tel résultat, du moins prétention ya + k :
    augmenter les trafics polymorphes, l’ insécurité et les mensonges tous azimut et le tour est joué !
    J’ oubliais : changer de PM avant la fin et que les bailleurs de fonds s’ en aperçoivent ...
    L’ art de la désinformation dans sa splendeur en plus de prendre les interlocuteur pour ce qu’ il est : aller 🍾 !

  • 2 mai à 11:02 | Houpert Claude (#9408)

    Je suis Français et je viens à Madagasca asssez souvent : Ce que je constate c’est que, les Malgaches comme les Français, on n’a plus confiance dans la classe politique qui nous gouverne et les mesures simples ne sont pas au rendez-vous . POur Madagascar c’est un grand manque d’investissements producteur d’amélioration du niveau de vie , de l’emploi, de la confiance . Tout le monde doit se retrousser les manches pour que tout le monde y trouve son compte mais il faut une bonne gouvernance et éliminer la corruption qui gangrène les résultats . Payer de justes salaires pour permettre au Peuple de vivre décemment .... Mettre en place un vrai système de sécurité sociale pour tous et établir un minimum de ressources permettant d’éradiquer la pauvreté qui oblige les gens à recourir à la débrouille avec ce que l’on constate sur les trottoirs de la capitale. IL faut permettre aux gens de pouvoir vivre décemment sans recourir à la mendicité ou à vire dans l’illégalité... Mais rien est perdu . Nos gouvernants doivent innover et, surtout, agir avec courage dans un esprit de moderniser dans la Justice et l’équité.....

    • 2 mai à 11:17 | zorey974 (#7033) répond à Houpert Claude

      humm joli programme plein de ..... niaiseries...
      La guerre c’est pas beau, c’est sale, je suis contre la guerre nananana :)

    • 2 mai à 12:43 | betoko (#413) répond à Houpert Claude

      Hélas , quand la corruption gangrène le plus haut somment de l’état ce que viennent de dénoncer les évêques catholiques dans une lettre ouverte au président de la république , faut pas s’attendre à un miracle . Savez vous qui est le chef de la mafia ? l’épouse du président de la république avec ses deux copines

    • 2 mai à 12:43 | Houpert Claude (#9408) répond à zorey974

      Merci pour le mot « niaiserie »...
      Madagascar a besoin d’eau : Il faut investir dans des centrales de désalement de l’eau de mer.
      Madagascar a besoin d’électricité : Il faut investir dans le photovoltaïque ou les éoliènnes.
      ( le nucléaire serait trop couteux )
      Madagascar a besoin de refaire son réseau routier : il faut investir dans des routes et autoroutes
      Madagascar a bessoin de refaire son réseau d’assainissement dans les villes ... Etc....
      Ces investissements productifs = croissance = emploi = amélioration du niveau de vie. Alors il y aura croissance de 4,5% et même plus . ( Voir des Pays comme l’Inde avec une croissance de 12,5% )
      Pour ces investissements rentables, à court et long terme, on trouve des investisseurs avec partage de technologie .

    • 2 mai à 12:57 | Houpert Claude (#9408) répond à betoko

      C’est vrai, il y a de la corruption ! Mais ce sont les électeurs qui élisent le Président et le Peuple a les dirigeants qu’il mérite ! C’est ainsi dans toutes les démocraties . C’est vrai aussi, il faut rétablir une Justice indépendante et traduire en Justice toutes les personnes qui enfreignent la Loi ou qui détournent la Loi à des fins personnelles . C’est vrai qu’il faut du courrage pour retablir un Etat de droit, un Etat démocratique ... Pour cela il faut avoir de la volonté et ne voir que l’intéret du Peuple Malgache.

  • 2 mai à 11:21 | walesa (#5863)

    Pourra-t-on augmenter encore le taux de croissance de la corruption dans ce Pays ?!
    Ya-t-il encore des « fonksioners » honnets dans nos bureaux, prets à se corrompre, afin que notre taux de corruption puisse passer à la vitesse superieure ?!
    S’il n’y en a plus, car tout corrompu, alors il faut faire venir les zetranzes vazahas, sinoas, karanas, turques et bien d’autres pour les faire corrompre à leur tour ! Comme ça on passe la corruption à la vitesse superieure !
    Et vive Madagascar, tsy mandohalika !

    • 2 mai à 12:43 | Jipo (#4988) répond à walesa

      Héhé ...
      Je propose b-tapie aux finances, jc- cahuzac à l’ industrie & r-ratsyraka au samifin 😊 .

    • 2 mai à 12:47 | betoko (#413) répond à Jipo

      vous avez feint de ne pas nommé Marc Ravalomanana ?

    • 2 mai à 13:09 | Houpert Claude (#9408) répond à Jipo

      OUi , Bernard Tapie a fait de bonnes choses mais il jonglait un peu trop avec son « aura » personnel !
      Pour le moment, il est toujours sous le coup d’une action judiciaire et devra sans doute rembourser à l’etat l’argent trop perçu .
      Pour ce qui est de Cahuzac, il a menti devant le peuple et la représentation nationale . Il a déjà rembourssé et va passer en jugement prochainement . Ces deux personnages sont vraiment des corrompus mais la Justice passera . Vous avez sans doute mieux à proposer !

    • 2 mai à 16:10 | walesa (#5863) répond à betoko

      Ajoutons y encore votre DJ, Andry Le Nul, comme grand chieff de douanes !

    • 2 mai à 18:52 | Jipo (#4988) répond à Houpert Claude

      Les seules « bonnes choses » que ces 2 racailles aient faite ; détourner l’ argent public et prendre leurs interlocuteurs pour ce qu’ ils sont des Kons d’ embrayages !

  • 2 mai à 14:08 | Eloim (#8244)

    Trois mots à retenir dans cet article concernant la relance économique pour une croissance économique assez prospère : « volonté finale », de façon « durable » et « inclusif ».
    Volonté : est ce que nous, malgache, Dirigeants et Dirigés, sommes prêts pour relancer le défi ? est ce que l’Etat a déjà de la vision pour cette relance, ne serait-ce que pour montrer à la population comment se présentent-ils ces Indicateurs de développement pour qu’on puisse bien manier le levier du développement du pays ?
    Durable : est-ce que Madagascar, à travers le PND du PRM actuel, est sur la bonne voie pour un développement durable du pays, alors que ce PND reste au stade des belles paroles des politiciens pro-régime sans que tout le monde s’en rende compte ?
    Inclusif : l’Etat est considéré comme le facilitateur de la relance en question et c’est au secteur privé de retrousser les manches pour créer des richesses. Pour que la politique de l’Etat soit un moteur de la relance, il faut que le tous les acteurs soient lucides sur la voie à emprunter. D’où la réclamation d’un tableau de bord économique figuratif, affichant tout enthousiasme valorisant toutes les ressources nécessaires (humaines, intrants, assujettis des extrants, ...) en vue d’une vision nette pour un développement durable.

  • 2 mai à 14:55 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il faudrait que les résponsables politiques qui annoncent une croissance économique expliquent avant tout :

    - qu’est-ce qu’ils attendent, à Madagascar, pour eux, par une croissance économique ?

    Il faut le faire. Sans prétention, aucune, je parle économique. Quelles pourraient être donc ces activités économiques qui auraient permis à Madagascar d’avoir une croissance économique, comme annoncée, entre 2009-2016 ?

    Vous ne pouvez pas être dans une crise Institutionnelle et enregistrer une croissance économique. Une croissance économique et une destruction d’emplois ! Désengagement des Bailleurs des Fonds et une croissance économique ! Pas très sérieux !

    Et comment, dans quelle condition donc ces gens qui nous sortent aujourd’hui cette nouvelle, croissance économique en pleine crise institutionnelle et économique, travailler ? Pour que nous puissions croire à ce qu’ils nous disent ?

    Et le PIB ? Cela va être cuisiné bien bien, tout comme la croissance.

    Bref, si on se tient à ce que les experts, je suppose, nous racontent aujourd’hui :

    - l’État Malgache s’est un peu enrichi ?

    Croissance veut dire mécaniquement une entrée d’argent pour l’État via impôts, taxes.....etc....

    Et il paraît que les Malgaches s’appauvrissent depuis 2009 !

    Qu’est-ce que l’État peut faire pour vous, pour le pays, pour la sécurité, pour l’école, pour la santé public, bref pour la Nation ?

    Dans quels états sont les entreprises sous contrôle de l’état ? Ont-elles seulement embauché ces six dernières années par exemple ? Les hôpitaux et les écoles publics, dans quels états ils sont ?

    Vous pouvez avoir une bonne photographie du pays en connaissance l’état dans lequel l’État et les Institutions se trouve :

    - les photos et les nouvelles qui sortent du pays depuis six ans ne sont pas belles, catastrophiques même, alors croissance économique....

    Je demande à comprendre, avoir une explication pour croire !!!

  • 2 mai à 15:15 | Razaka (#7817)

    Hello

    Les dysfonctionnements et les anomalies tellement ancrés sont devenus des habitudes. A tel point que tout ce qui peut rendre bien dans l’intérêt de TOUS finit par devenir utopique !!

    Mais en tout cas, il y a certaines actions ou démarches que le Gouvernement pouvait faire sans demander des aides extérieures.

    = Faire travailler l’Armée (de façon cohérente et efficace) nuit et jour pour restaurer la Sécurité des Hommes, des Biens et des Matériels ; quitte à instaurer des Couvre-Feux à certaines heures de la nuit. Bon certains vont me dire, mais est ce que l’Armée serait capable ?

    = BIANCO devrait avoir plus de POUVOIR pour Agir sans pression de qui que ce soit. Je ne pense pas qu’on aurait besoin de l’argent de l’Etranger pour cela aussi !

    = Comme l’exemple devrait venir d’en haut : Abandonner la Cupidité et l’Egoïsme mettrait un coup d’arrêt à la Corruption qui est aussi génératrice d’Insécurités complexes et difficile à éradiquer.

    = Le changement de Paradigme pour tous pourra donc s’opérer aussi sans l’aide de l’Etranger.

    Si au moins ces 4 facteurs étaient réunis, d’abord les Malagasy qui ont de l’argent peuvent devenir des Investisseurs rassurés et ceux de l’étranger viendront développer Madagasikara dans une autre condition.

    Tout dépend donc d’une volonté politique forte pour amorcer ce changement du Paradigme pour Tous, plus que nécessaire.

    Si non, les Puissants feront vivre beaucoup de monde dans le mensonge et dans la désinformation. Auquel cas, tous les journalistes ont aussi leur part de responsabilité sur leur dénonciation.
    ( je dis bien Tous les journalistes, donc quel qu’il soit ).

    • 2 mai à 16:16 | Eloim (#8244) répond à Razaka

      Ces 4 facteurs dont vous développez sciemment et explicitement clair et net mais vous même avez déjà répondu avec le mot choisi pertinemment : la volonté.
      La volonté de qui ? Du tenant du pouvoir. C’est l’Exécutif qui dresse le tableau de bord indiquant la politique générale de l’Etat, s’agissant du PND et du Programme du Gouvernement pour le développement du pays. Et c’est au secteur privé de s’adonner le maximum pour créer de richesses du pays.
      On pose la question : est-ce que l’Etat joue bien ces rôles dont on vient de citer, du moins se servir de catalyseur et/ou facilitateur de toute sorte d’engagement tendant à engager tout le monde dans le combat pour l’heure : la lutte contre la pauvreté via la relance économique ?

    • 2 mai à 22:01 | Razaka (#7817) répond à Eloim

      Eloim,

      Si vous me posez la question : malheureusement pour le Pays, la réponse est dans mon post même. Et elle est même ma 1ère phrase, comme si j’avouais par avance d’avoir preché dans le desert. C’est triste ce que je vous dis là. Mais c’est la réalité.
      Beaucoup de Pays étant les Cadets de Madagasikara en terme d’indépendance, dépassent même certains des occidentaux actuellement.
      Cela devait faire reflechir à ces hommes qui gouvernent le Pays.

  • 2 mai à 15:44 | Rabemisaina (#7643)

    4,5 %, c’est très insuffisant, cela ne compense même pas la démographie galopante. Tous les économistes vous le diront... Avec 4,5 %, la population continue à s’appauvrir.

    • 2 mai à 17:10 | Rakotozafy (#1655) répond à Rabemisaina

      Vous oubliez le 8 % d’inflation !

  • 2 mai à 17:02 | atavisme premium (#9437)

    « Mais, selon les informations de la Direction générale du trésor français, certains bailleurs conditionnent leurs financements à la conclusion d’un programme d’accompagnement structurel sur trois ans de type Facilité Élargie de Crédit (FEC). »
    Pourtant c’est écrit en Français correcte ,c’est un peu alambiqué dans le sens ou la phrase est construite en langage diplomatique .
    Donc pour ceux qui n’ont pas compris ! La condition pour toucher le pognon c’est l’établissement de plan de développement dans les secteurs impactés par ces aides .
    En plus clair ,si la destination des fonds n’est pas connues et leur utilisation non vérifiable, pas d’oseille ,de flouse ,d’artiche ,de blé,de monnaie,d’euros.
    Donc le cerveau collectif gasy est-il bloqué par ces conditions ?
    La grande fierté Malagasy ne se satisfait pas de ramasser de l’argent pour développer son pays ?
    C’est fini la fête du slip pour la mafia locale !

  • 2 mai à 17:58 | diego (#531)

    Bonjour,

    Durant la transition, dirigée par de non-élus, on entendait les politiciens parler de lutte contre la pauvreté, développement et croissance, en pleine transition durant laquelle le pays défiant les lois internationales, conduisant le pays en État voyou, considérant la majorité des Malgaches ne le suivant pas comme des crétins.

    C’était possible et c’est encore possible aujourd’hui dans un pays où plus de 70% de la population est complètement exclue de la vie politique et économique du pays. Dans un tel pays, tout le monde peut raconter n’importe quoi, les politiciens et des individus non élus peuvent usurpés, à loisir toutes fonctions :

    - et combien des citoyens Malgaches pouvaient acheter des diplômes durant ce temps ?

    Avec toutes les conséquences politique et économique que tout cela va faire poser, et surtout dans la vie quotidienne des citoyens ! On a déjà des politiciens qui n’ont absolument pas aucune idée de ce qu’un État et des Institutions, à quoi ils servent et quels sont leurs rôles, ils n’en ont aucune idée.

    Tout est improvisé dans le pays. Quand je parle d’Air Mad, une compagnie nationale, culturellement et économiquement, à elle seule, et elle a tout et elle est tout pour le pays. Elle représente les intérêts nationaux, j’entends des gens qui me parlent de DG de Renault ? Et faire carrément les lobbyings pour remplacer les Malgaches incompétents à la tête des entreprises que l’État contrôle :

    - Secren, Air Mad et la Jirama, pour ne citer que ces trois-là par exemple !

    Déjà, quand on parle d’entreprise, il faut déjà penser si on parle d’une entreprise d’État ou une entreprise privée, ce n’est pas la même chose. Air France, pour bien faire comprendre aux gens, l’État français est actionnaire. Cette compagnie va avoir un nouveau DG d’ici peu, cette personne sera française, ou à défaut, une Néerlandaise, Air France-KLM. Alors, comprend-on pourquoi le prochain DG d’Air France ne sera pas Allemand, Américain, Indien ou chinois ou encore qatari, etc.... ? Si on arrive à comprendre cela, il va de soi qu’on arrive aisément à comprendre pourquoi je dénonce que le PDG d’Air Mad ne soit pas Malgache. Il faut être crétin fini, ou malhonnête pour comprendre que c’est une attitude nationaliste. Je suis pro entreprise, je crois à l’économie de marché. Je ne vois qu’un de bon oil et doit être encouragé même que les entreprises malgaches s’ouvrent aux capitaux étrangers. C’est bien obligé si elles veulent de développer et espérer devenir rentable.

    Et cette ouverture doit être faite selon la loi en vigueur dans le pays, ce qui veut dire que les élus, les autorités, l’État du pays doivent l’encadrer. Ce ne peut pas se faire selon la loi de la Jungle. Un pays qui n’a plus de loi n’est plus un pays libre, ce n’est plus un pays souverain. À ce sujet, il n’y a qu’à Madagascar qu’on trouve des gens qui revendiquent des territoires, Iles Éparses, au lieu de revendiquer avant toute autre chose l’existence de l’État, le respect de la Constitution et de renforcer rapidement les Institutions.....si on n’est pas souverain, autrement dit, si on n’avait pas des pouvoirs exécutifs, parlementaires et judiciaires, qui vous écouteraient et vouloir enregistrer vos revendications soient-elles territoriales et sont les plus justes du monde ?

    Et puis la coopération. Elle ne sera pas profitable pour le pays, que lorsque le pays a des institutions assez fiables, stables et que l’État est bien solide. On peut bien développer assez rapidement le pays à travers des coopérations bien pensées, et surtout soulager les maux dont souffrent la majorité des Malgaches. Développer une coopération dans les domaines de la Santé publique permettant à la majorité des Malgaches a accédé aux soins et médicaments.

    Coopération dans l’agriculture et l’élevage ! Avoir une politique bien définie et des objectifs bien déterminés.....comment et pour combien de temps pour arriver à une autosuffisance ?

    Et une coopération pour résoudre les maux dont souffrent la Capitale et les provinces :

    - comment tacler les embouteillages et améliorer les délestages ?

    On ne peut pas avoir une croissance économique, TOMPOKO, alors que le pays tout entier est victime des délestages depuis quelques années. Une croissance économique veut dire, le pays produit.....il y aurait plus d’embauche que de destruction d’emplois.....cela va être sportif pour l’expliquer si tenter que les gouvernants veulent bien nous l’expliquer.

    Il y a des solutions à notre portée pour retrouver une croissance économique, assez rapidement pour amorcer la diminution de chômage. C’est, à mon sens, le premier pas. Et l’un d’eux que le régime peut faire, c’est d’aider massivement les PME et TPE Malgaches, en se focalisant par exemple sur les demandes nationales, c’est-à-dire les besoins des Malgaches :

    - autrement dit redonner confiance aux Malgaches, aux acteurs économiques malgaches.

    Là où le pays est rendu, il est urgent de s’occuper de la population, du peuple. Quand le régime arrive à obtenir la confiance du peuple, il lui serait facile, à mon avis, d’obtenir assez rapidement, la confiance de la CI et des Bailleurs des Fonds. J’ai pu lire plus haut, une proposition pour augmenter le PIB. Une proposition qui tient la route, il est primordiale d’obtenir la Confiance. Autrement dit, une stabilité politique dans le pays et une confiance envers le régime ......cette confiance pousserait à venir des entreprises qui souhaiteraient investir à Madagascar par exemple, parce qu’il y a des entreprises qui ne demandent que la stabilité politique et LA FIABILITÉ DE POUVOIR, DES ÉLUS, pour venir :

    - il n’y a que les entreprises à caractère mafieux pour être confortable d’investir dans un pays instable !

    • 2 mai à 19:09 | walesa (#5863) répond à diego

      Bonjour Diego,
      Votre dernière phrase mérite d’etre medité avec attention par tous les futurs et potentiels investisseurs de Madagascar !
      J’y ajoute alors un proverbe ,qui circule à Mada depuis pas mal de temps : « Si tu veux devenir à Madagascar un futur millionnaire, il faut, que tu y vient en tant, qu’un milliardeur ! »

  • 2 mai à 18:20 | kartell (#8302)

    Le temps béni du « demain , on efface tout et on repart sur de bonnes bases » est révolu, il faudra , désormais apporter à ces « bonnes intentions affichées » autre chose qu’une unique volonté opportune de tourner la page qui, en fait, ne le sera jamais….
    Auparavant, les aides étaient le fonds de commerce de la corruption et risquent de l’être pour longtemps sauf si les règles imposées par les donneurs doivent changer et encore !….
    Ce qui semblerait être le cas mais ne nous réjouissons pas trop vite car la corruption sera fort bien s’adapter aux nouvelles règles du jeu imposés ….
    Fut un temps, celui de la transition défunte, où on a raclé les tiroirs face aux blocages de ces aides en forçant sur le bois de rose et autres petits commerce illicites.
    Mais aujourd’hui, les perspectives d’argent facile, en dehors de ces aides bloquées, s"amenuisent de plus en plus, il faut désormais montrer pattes blanches, difficile à convaincre ceux que l’on a mis au placard lorsqu’elles sont encore pleines de cambouis….
    Effectivement, la fête est finie, il faut à nouveau séduire, ceux pour qui, on avait montré beaucoup de dédain et de mépris en criant à l’ingérence et à la main-mise forcée, ce ne sera pas facile et la conjoncture actuelle impose la plus mauvaise des cartes de visite possible aux bailleurs potentiels….
    Difficile de croire que le pouvoir actuel en a les capacités, lui, qui nous a montré depuis son élection uniquement ses qualités indéniables de prestidigitateur en faisant de la nomination de ses ministres un « tourner manège » incessant et ridicule…
    La société se mure dans un silence qui en dit long sur les espoirs réels de réussite que certains forment avec ce supposé nouveau départ car il ne viendra pas de la « classe politique » trop occupée à profiter de ses avantages mais uniquement de cette société, qui en restant désespérément muette, laisse peu d’espoir à un véritable changement qui tiendrait plus du miracle que de la ième promesse psalmodiée par les clans rivaux de la capitale….

    • 2 mai à 19:01 | vatomena (#7547) répond à kartell

      La classe dirigeante n’est pas prete à faire son ’mea culpa ’ .Elle donnera suite aux promesses non tenues par d’autres promesses à ne pas tenir ;Le bon peuple se résignera encore un peu plus sous le flot des Kabary enchanteurs .TRop heureux de recevoir un tee-shirt en mérite des ses applaudissements rituels .Puis il retournera à sa case dans un état somnambulique ;
      Ainsi va la vie du malgache .
      le colon ne promettait rien ,Isandra ,mais il faisait .Il est temps de se remettre à son école .Donnez le mouvement .Commencez par relever les ruines ....

  • 2 mai à 18:38 | Isambilo (#4541)

    Cela fait des décennies qu’on utilise l’IDH pour apprécier le niveau de vie des populations. Nos techniciens semblent ne pas le savoir.

  • 2 mai à 20:23 | diego (#531)

    Bonjour walesa,

    Madagascar est surtout devenu un pays dans lequel tout le monde peut dire et avancer n’importe quoi et le faire croire que c’est la vérité.

    Il y a une chose qui échappe même aux belles et personnes intelligentes, pourtant très revendicatrices, malgaches :

    - l’État malgache est faible, personne, surtout pas les les dirigeants, ne respecte la Constitution, et les Institutions du pays sont affaiblis, victimes de la corruption.

    On ne peut pas exiger justice, ordre et sécurité dans un pays qui n’a visiblement plus un État et Institutions fonctionnels !

    Qui critiquer et comment critiquer quand les responsabilités sont diluées dans le pays :

    - les gens, les politiciens passent leurs temps à s’insulter et examiner les largeurs, couleurs et la profondeurs des trous des nez des leurs voisins !

    C’est passionnant !!!

    Les embouteillages, ou les délestages par exemple, comment définir les responsabilités des élus ?

    Il faut commencer par avoir des élus et par la suite, voter de budget, et penser aux projets, ici, les infrastructures, comment les financer.....en fait de compte, on veut que les circulations soient fluides....une logique que même un enfant dans le ventre de sa mère serait capable de faire.....construire des industries énergétiques nationales....et pourquoi ne le fait-on pas ?

    Un État trouvera des financements pour conduire des gros travaux, les gens qui vous disent le contraire ne savent pas ce qu’ils racontent ! Ou ils réduisent un État, une Nation au niveau de leurs petits leaders, qui prennent justement le pays en otage par leurs incompétences.

    • 2 mai à 21:08 | walesa (#5863) répond à diego

      Vous avez tout dit, diego !
      Vous pronez un état fort, basé sur le respect de la Constitution et de ses Institutions...
      Et c’est vrai, ce que vous dites ! Malheuresement, je crains, qu’un tel état ne sera jamais installé à Madagascar sans trouver un président fort, carismatique, capable d’animer son Pays tout entièr...
      Ou un dictateur- genre Kadaffi. Ce dernièr, malgre sa diabolisation avait une vision et la strategie de developpement pour son pays et a su lui apporter pendant des années une immense richesse et le bonnheur - valeurs, qui n’existent plus dans la Lybie post-kadaffienne ruinée !

  • 2 mai à 20:34 | atavisme premium (#9437)

    Cette histoire de blocage des aides date de l’exploit de ra 8 après l’achat de son avion de luxe .
    Transaction qui a du coûter au moins 30 millions de dollars à l’état Malgache !
    Mais bon d’aprés certains ,il en avait besoin pour se déplacer pour quémander des aides ,sic...!
    Un milliardaire dans un avion de luxe pour quémander des aides pour un des pays les plus pauvres du monde ,chercher l’erreur.
    Preuve que la Mafia blanche peut faire avaler n’importe quoi à ce pauvre peuple !
    Pour les aides la CI et notamment les africains de la BAD on compris par le détournement du prêt pour la réfection de la piste Tuléar Morombe ,ce que valait la signature Malagasy .
    La piste pourrie est toujours une piste pourrie et les pauvres habitants ,qui se traînent sur celle ci, ne remercie pas la bande honteuse de tana et le pognon ont sait pas ou il est .
    Mais après pris beaucoup d’organismes d’aides internationaux pour des bisounours faut pas s’étonner que les robinets soient fermer ce qui datent depuis 2008.
    La balle est dans le camp gasy et de faire confiance a de petit Kapo ,chef de clan mafieu ,même comptable ,vous savez ou cela vous a mené !

    • 2 mai à 21:20 | walesa (#5863) répond à atavisme premium

      Le detournement de l’argent sur cette route RN9 ne datte pas d’aujourd’hui ! On avait parlé de cela il y a déja 30 ans ! J’ai l’entendu très souvent à cette epoque ! La route à été goudronnée, malheuresement seulement sur le papier ! Ha ha ha !

  • 2 mai à 22:21 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les politiciens n’ont certainement pas intérêt à ce que Madagascar se dote d’un État fort et des Institutions solides, mécaniquement plus difficile à corrompre :

    - car, cela donnerait un coup d’arrêt à leurs magouilles et micmac.

    Qu’est-ce qui nous empêche d’aller voir directement en France les résponsables de la SNCF et acheter des têtes des trains, des wagons qui pourrissent dans les gars français pour les lignes Tana-Tamatave, Tana-Antsirabe, Fianar-Manakara, et construire d’autres lignes.

    Qu’est-ce qui empêche la ville de Tana de trouver des entreprises pour améliorer les infrastructures de cette grande ville ? Pour l’assainissement de l’eau, l’évacuation des eaux usées, et de financer des habitations pas trop cher respectant des normes, qui à terme résoudrait en parti les problèmes d’inondation ?

    Qu’est-ce qui pourrait nous empêcher de le conduire ? Les Tananariviens ve ? S’il y a en parmi nous qui le pensons, c’est une insulte à l’endroit de la majorité Tananarivienne, tout le monde veut évoluer, regardons comment les jeunes embrassent les nouvelles technologies !

    Et les transports, il faut une fois pour toute trouver des solutions à long terme. Et la solution ne peut être que politique, autrement dit, des initiatives venant des élus :

    - quels sont les prérogatives des élus provinciaux ? À savoir, est-ce que les Maires de nos six provinces les savent, et pourraient en jouir pour le grand bien de la population ? Sur ce point, MANONOFY ATOANDRO angamba ny akama e !

    Tout le monde est content qu’il ait des élections pour faire campagne, mais personne n’est capable et ne sait pas comment gouverner :

    - ça s’apprend TOMPOKO, les savoirs ne poussent malheureusement pas tous seules comme les mauvais herbes, ils se cultivent, ils s’apprennent.

    Annoncer une croissance de 4.5% en 2016, c’est se payer la tête des Malgaches....comment est-ce possible quand justement les entreprises marchandes sont désorganisées, laminées par six ans de crise institutionnelle ?

    • 3 mai à 11:56 | kartell (#8302) répond à diego

      @ diego

      Vous semblez ignorer que l’écartement des voies, ici, est de l’ordre de 1 mètre ( voie étroite) alors qu’il est de près de 1,4 mètre dans la quasi-majorité de l’Europe à l’exception de petits circuits de montagne, en Suisse notamment d’où l’envoi systématique de matériel réformé de la Confédération, bienveillante ….
      L’avantage des voies étroites étant qu’il permettait des virages plus étroits et un terrassement moins contraignant…

      Mais, l’état des voies est dans un tel état qu’il faudrait reprendre le tout à zéro avec un cout pharaonique ce qui n’est pas d’actualité , ni d’une urgence absolue….

      65 ans de laisser-aller et de laisser-faire ne s’effaceront par miracle ou grâce à la méthode Coué, cela aura un coût qui, aujourd’hui, n’est pas prêt à être pris en charge par les bailleurs, occupés à d’autres tâches…

      il faut tourner la page, celle d’un renouveau immédiat, du recours à la miraculeuse baguette magique, le temps des illusions doit prendre fin sinon, notre situation ne fera qu’empirer ! …

      L’avenir est réservé uniquement à ceux qui metteront la main à la pâte et non à ceux qui font des plans sur la comète sans jamais retrousser leurs manches !….
      et faire de cet adage « aide-toi et le ciel t’aidera » la devise nationale, inscrite dans la constitution !….

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 166