Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 06h08
 

Société

Corruption

Madagascar sombre, le BIANCO reste impuissant

vendredi 5 décembre 2014 | Léa Ratsiazo

D’année en année, de jour en jour, Madagascar sombre dans les abîmes de la corruption. Transparency international vient de classer la Grande Île au 133ème rang mondial sur 174 pays, contre 127ème l’année dernière. Ce qui veut dire que le fléau qu’est la corruption empire par rapport à la période de la Transition, le comble !

L’indice de perception de corruption de la Grande Ile est évalué à 28 points sur 100 par Transparency International pour cette année 2014, contre respectivement 54 et 55 points sur 100 pour les îles voisines Maurice et Seychelles. L’indice de perception de Transparency International est un outil de travail des investisseurs, selon le coordonnateur national de l’ONG, Florent Andriamahavonjy. L’indice de corruption d’un pays influe sur la décision des investisseurs notamment internationaux pour venir investir ou non. Ceci explique cela. Le taux élevé de corruption de l’administration fait fuir les investisseurs qui préfèrent opérer à l’île Maurice et aux îles Seychelles plutôt qu’à Madagascar, et ce au détriment des emplois locaux et des caisses du trésor public malgache.

La corruption à Madagascar touche la majorité des institutions, elle nuit donc gravement à l’économie et au social de la population. Cette corruption se vit au quotidien et au grand jour, à la barbe des autorités ou censées l’être ; et à ce rythme elle n’a aucune chance d’être combattue car ce sont les mêmes autorités qui la pratiquent. Des petites et grandes corruptions se côtoient tous les jours au vu et au su de tout le monde : les agents de la circulation routières qui soutirent de l’argent aux automobilistes qu’ils soient fautifs ou non, les fonctionnaires qui traînent pour délivrer le moindre papier administratif faute de pot de vin, les agents de services de douanes qui font entrer des produits alimentaires quasi-périmés ou des produits hors normes bon marché qui concurrencent les produits locaux et détruisent les industries et emplois nationaux… Les exemples sont multiples et s’allongent à l’infini. Parfois, la corruption est dénoncée au grand jour quand les députés se dénoncent par voie de presse sans que cela ne donne lieu à une poursuite quelconque.

Et c’est là ou le bât blesse car il existe à Madagascar un organisme chargé de la lutte contre la corruption, le BIANCO (bureau indépendant anti-corruption) mais qui s’avère impuissant voire inutile au vu des résultats. Des voix s’élèvent pour dénoncer l’inaction de cet organisme et demander sa suppression ou au moins sa restructuration. Serge Zafimahova de la société civile note « qu’au moins le BIANCO ne doit pas être sous la tutelle de la Présidence ». Il est censé être indépendant, pourtant juridiquement, il est sous la tutelle du président de la République qui nomme lui-même le directeur général du BIANCO. Autrement dit, ce dernier ne peut pas être véritablement indépendant ne serait-ce que sur ce point. De même, le budget de fonctionnement de cet organisme provient du gouvernement. Or, la corruption, petite et surtout grande, implique l’Exécutif. Cette situation n’est pas logique, l’Exécutif ne va jamais octroyer de fonds conséquent à un organisme qui va le surveiller.

Quoi qu’il en soit, jusqu’ici le BIANCO brille par son inaction et son inefficacité. Lors de sa dernière conférence de presse en son siège à Ambohibao, le directeur général du BIANCO, Jean Louis Andriamifidy, trouve mille prétextes pour ne pas intervenir par rapport à la forte suspicion de corruption des députés ; « il n’y a pas de preuves selon lui » alors que le BIANCO n’a même pas commencé une seule enquête. La population d’une manière générale, de peur de représailles et pour ne pas perdre de temps inutilement, sachant que cela n’aboutira à rien, porte rarement plainte pour corruption.

51 commentaires

Vos commentaires

  • 5 décembre 2014 à 09:42 | Eloim (#8244)

    Tant que le BIANCO garde sa forme actuelle : sous tutelle de la Présidence, non doté d’un budget conséquent pour arriver à sa fin et de couvrir tout Madagascar, ayant une CPAC faible et passive, des personnels plus corrompus que corruptibles, ... dans un Etat faible, il n’a presque plus sa raison d’être. Nous régressons du jour au lendemain car tout un système dans notre administration étatique est pourri et est englouti par ce fléau. Pourquoi nos Dirigeants restent « inertes » face à la dégradation de notre situation dans tous les domaines ? Nous nous sommes maintenant dans le CONCEPT DES PAYS FAIBLES, qui n’assure plus ni la sécurité des peuples (les nourrir,la santé, l’éducation, la frontière, ...), ni le rétablissement de la bonne gouvernance et de la démocratie, ni la stabilité politique, ... Des raisons pour lesquelles nos partenaires hésitent de s’engager pleinement de nous accompagner à notre développement. Toutes les paroles se sont échangées pour des formes intentionnelles mais effectivement de vanité pour ne pas dire sanctionnées de retard quant à l’exécution !

    • 5 décembre 2014 à 10:03 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Eloim

      Tsy maninona aloha na de eo ambany fiahian’ny prezidansa aza ty sampana 1 ty fa ny tokony ho izy dia tokony ho tafiditra ao anatin’ny olona aza enjehina noho ny kolikoly ny filoha !

      Fanamarihina kely fotsiny ; taty Toamasina dia nanao fanangonan-kevitra rejionaly io birao io, ny zavatra tena nahazendana ahy dia maro ireo olona mpanakolikoly sy mpandray kolikoly nanatrika sy nadray anjara tao, de variana aho sady nametra-panontaniana hoe hankaiza loatra ty fanitsiana ny fomba fiasan’ty sampana ty ?

      Samia velon’aina !

    • 5 décembre 2014 à 14:07 | Eloim (#8244) répond à I MATORIANDRO

      Izaho indray anefa mihevitra tsara ny hialany eo ambanin’ny fiahian’ny prezidansa satria tsy eo intsony ilay fahaleovantenany amin’izany. Ny fanatsarana ireo rantsa-mangaika no tokony himasoana tahaka ny hanamafisana na hanovana endrika mihintsy ny CPAC (Chaîne Pénale Anti-Corruiption) ho lasa tribonaly manokana hitsara ny raharaha kolikoly fotsiny ihany tahaka ny tribonaly manokana misahana ny fitsarana ny raharaha Bolabola. Amin’izay dia tokony hisy sehatra hitadiavam-bola hoan’ity BIANCO ity fa tsy ny fanjakana no mamolavola teti-bola ho azy hany ka mora ny mitsabaka amin’ny andraikiny.
      Etsy an-kilany koa dia misy lesoka be ny amin’ny paikady apetraka amin’ny fanadihadiana na ny fanetsehana raharaha iray : raha tsy misy ny mpitory, ny porofo miaraka amin’ireo vavolombelona nanatri-maso dia tsy hisy na oviana na oviana ny raharaha handeha amin’ity resaka fanenjehana momba ny kolikoly ity. Raiso ohatra ny tao amin’ny Antenimieram-pirenena, ny mpitandron’ny filaminanana eny amin’ny arabe (RN, RC, ...), ny tsena, ny domaine, ... Isan’andro vaky izao dia misy hatrany olona sady manao no mandray koa hatao ahoana ? Toe-tsaina moa efa samy potika avokoa satria samy maika amin’ny halehany sy hahavita faingana sy hahomby amin’ny raharaha hatao, sns ... lavitr’ezaka izany ady izany satria maika isika mitontongana hatrany vokatr’ity krizy novolena tamin’ny 2009 ity, nefa ny tompon’anraikitra tamin’izany manadio tena sy manamasin-tena ho madio tanana hatrany. Fahantrana lalina no mihatra amin’ny malagasy izao.

    • 6 décembre 2014 à 06:07 | Gérard (#5118) répond à Eloim

      Le BIANCO comme bien d’autres institutions dans ce pays ne sont là que pour donner le change et contenter quelques uns qui réclament à cors et à cris de la justice dans ce pays où l’argent est le seul dieu qu’on vénère.

    • 6 décembre 2014 à 07:08 | lanja (#4980) répond à Eloim

      Misy mety tokoa ny hevitrao, fa ny tena olana amin ny kolikoly anie tsy dia resaka rafitra loatra e, na tribonaly mitokana io, na rafitra vaovao , tsy azo antoka velively fa tsy hiforona ao @ izay rafitra izay ny kolikoly , iza amin tsika izao no mahazo antoka fa madio ireo olona ao @ bianco... tsy mora velively io olana io kanefa mety azo ahena tsikelikely, ny mangarahara dia anisan ny mety mba hampihena azy, ny teknolojia informatika tokony hampiasaiana , ny association sy ny mpanao gazety dia tokony handray anjara lehibe @ io ady io, ny rafitra an ny fanjakana ilaina ihany fa tsy ampy .... ohatra : raha misy site an ny fanjakana azon ny olom pirenena jerena ,ho anizay voakasiky ny raharaha, ka milaza mazava ny vola tokony aloha rehefa mividy tany, isaky ny toearana , na milaza ny vola aloha rehefa mapiditra fiara, entana sns , ireo dia efa mampihena kely ny kolikoly ... tsy mampino anie na ny kolikoly eny @ enregitrement fotsiny aza e !na dia mety ho ferana azy ny mahazo mijery ny site sasany dia tokony hisy site momba ny raharaham-pitsarana fa tsy ampy ny paragraphe kely ao @ midi na tribune, ny contrat ,appel d’offre ataon ny fanjakana ohatra @ exploitation minière sns , tsy mety ve ny manao site,mba ahamora ny mangarahara, na dia ferana aza izay mahazo mijery azy , ny resaka patrimoine ny mpitondra tokony hisy site accessible ho an ny vahoka mihitsy ary izay fanana afenina dia tokony ho lasa fanana mpanjakana tsotra izao , na aiza misy azy na aiza ;

    • 8 décembre 2014 à 17:39 | raoera (#8569) répond à Eloim

      Tena mba nampitsiry fanantenana ho ahy ny fihetsika nataon’ny tale jeneraly tany ampiandohana ary niteny mihitsy aza hoe : tena hanao azy ileity. Ilay raharaha deputé io. Mazava be toy ny vay ankandrina anie io afera io e. Kinanjo, tampoka teo rava ny tsena. fa ahoana angaha hoy ianao ? Asa tsy haiko e fa dia gaga ielahy.
      Tsy mampanahy ahy mihitsy raha eo ambany fiahian’ny prezidansa io BIANCO io fa anjaran’ny tompon’andraikitra no mandray andraikitra raha masahy a ! eto aloha dia tsinjo fa niforotra i jeneraly. Rahoviana ihany re vao hahita olona sahy isika e ? Ra8 izao olona mahasahy ireny ; Jereo ny nataony tamin’ny fandravana trano tsy ara dalana. Interêt supérieur de la nation no nojereny dia nataony na iza faly na iza tsy faly. (tsy hoe momba azy aho tsy akory a) fa olona sahy no jerentsika. Sisan’izay kanosa avokoa (aleo izay no hiantsoana azy ireny). Isika aloha tsy tafa mihitsy e na hiposaka avy any atsinana aza ny masoandro. Mpanota matevi koditra ny gasy, vesaran’ny ota mamoafady toy ny fitiavambola be loatra, manabotry firenena ary mampijaly ny vahoaka !
      Mba asio fatahorana an’Andriamanitra ihany ry zareo a rehefa mba manao raharaha. Tsinjovy ny madinika

  • 5 décembre 2014 à 09:58 | betoko (#413)

    Effectivement je ne vois pas l’utilité de ce BIANCO . Soit disant qu’il n’y a pas de preuve et personne ne cherche à diligenter des enquêtes . Si j’avais un petit caméra je pourrais filmer discrètement des flics, gendarmes , fonctionnaires véreux et les copier sur DVD , des copies pour la presse audio visuel et d’autres copies pour le BIANCO et là le BIANCO ne peut plus nous dire qu’ils n’ont pas des preuves
    Quoi qu’il en soit c’est au sommet de l’état de nous donner le bon exemple . Quand des députés acceptent de l’argent sale pour ne pas amender une loi (projet de loi de finance 2015) , la république est en danger
    Un des pays africains qui a pu éradiquer la corruption fût le Ghana avec une solution extrême mise en place par son ex président Jerry Rawlings en 1982 . Un exemple à suivre , mais faut pas rêver

    • 5 décembre 2014 à 12:26 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Une Gopro ne coute pas si cher, mais même avec des preuves , vous tomberez / des ramahéfarisaoul qui vous diront quelle corruption ? et de détourner l’ attention / les zétranzés, comme tous complices qui se respectent.
      Quant au Bianco, il n’ a la couleur que le nom, l’ air sans la chanson, étant juge & partie ⇒ O .

    • 5 décembre 2014 à 12:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Ce brouhaha de corruption==internationale==ne date pas de 1962 ou autre année.
      ELLE A DEBUTE OFFICIELLEMENT en 2004 faisant suite à deux recommandations spécifiques du GRECO (-GRoupe d’Etats contre la COrruption-) dépendant du Conseil de l’Europe et de l’OCDE,institutions internationales évaluant la France,en matière de lutte contre la corruption .

      BIANCO de Madagascar,sous la Présidence de Marc RAVALIMANANa ,soufflé par le Juge au Pôle Financier de Paris ,Madame Eva JOLY.Point barre !

    • 5 décembre 2014 à 12:59 | betoko (#413) répond à Jipo

      En fait mon but c’est de faire bouger l’opinion public qui tôt ou tard , va dire STOP , en voilà des preuves , nous en avons assez alors agissez si non .....
      C’est de monter aussi à la famille , y compris à leur église ( FJKM par exemple , dont les magistrats pourris sont des DORKASY) des gendarmes, douaniers , des policiers, politiciens véreux , magistrats qu’ils sont pourris , sûr et certain que ce sera la révolte pire qu’en 2002 ou en 2009 . Je vous avais dit un ex président du Ghana en a fait son cheval de bataille et il a gagné . Bien sûr sa méthode était radicale ( 4 magistrats et 8 gendarmes condamnés à mort que je n’approuve pas ) mais presque plus de corruption au Ghana . C’était un des pays le plus pauvre d’Afrique mais grâce à ce président qui a lutté contre la corruption , leur PIB s’est relevé très vite
      On ne peut pas faire des omelettes sans casser des œufs

    • 5 décembre 2014 à 13:06 | betoko (#413) répond à betoko

      Est ce que Le BIANCO oserait diligenter des enquêtes sur des personnes ou des entreprises qui ont financé la campagne électorale de Hery Rajao . Pourtant il suffirait de faire un contrôle de ses impôts et de leurs biens comme en Tanzanie . Ce qui voulait dire que sans volonté politique , on peut toujours rêver

    • 5 décembre 2014 à 16:08 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      « Ce brouhaha de corruption==internationale==ne date pas de 1962 ou autre année. »
      AUTANT QU’ ELLE KONTINUE !!!

  • 5 décembre 2014 à 12:37 | kartell (#8302)

    On pourrait se demander si la corruption ne figurerait pas dans l’ADN de ceux qui tirent les ficelles d’une société à bout de souffle ?....
    L’Ukraine, classée 142 sur 174, tente de résoudre le problème en plaçant des étrangers aux postes clés du pouvoir ( économie, finance, lutte contre la corruption ...) étrangers qui, juste avant leur nomination gouvernementale, obtiennent la nationalité ukrainienne.....
    Au delà de la susceptibilité nationaliste qu’une telle mesure radicale engendre , on peut se poser la question de savoir si ces mesures radicales ne seraient pas les derniers espoirs pour une société d’entrevoir la sortie du tunnel ?,...
    Créer sans cesse des organismes de lutte ne résoudra rien mais aggravera les choses, nous ne pouvons que le constater dans un pays où la corruption est devenu le sport national des petits et surtout des grands.....

  • 5 décembre 2014 à 12:51 | bbernard (#6880)

    Le BIANCO ne sert à rien car ses membres sont aussi pourris et corrompus que le reste de l’administration et des institutions malgaches. La justice étant aussi corrompue que le reste, c’est sans espoir.

    • 5 décembre 2014 à 15:12 | zanadralambo (#7305) répond à bbernard

      Hélas, vous avez mille fois raison.
      La corruption pollue notre vie de tous les jours, elle s’est installée à tous les niveaux. La mafia qui est à la tête de cette République de pourris veille à ce qu’elle perdure. Les trafics de bois de rose, d’or...ne sont qu’une partie de l’iceberg qui commence à immerger.
      Cette corruption, fille aînée de l’enflure communiste (il paraît que son régime n’était pas communiste, à peine communisant, où est la nuance ?) qui s’est pavanée à la tête du pays avec ses épaulettes d’amiral sans flotte est le seul héritage qu’il ait su laisser aux générations futures. Il ne regrette rien...

      Cordialement.

    • 5 décembre 2014 à 15:46 | dedou1 (#3831) répond à bbernard

      Si la corruption a atteint une ampleur telle que tous les niveaux locaux sont atteints, Je me demande, au risque de froisser des nationalistes, s’il ne faut pas faire appel à des organismes étrangers (Union européenne par exemple).

    • 6 décembre 2014 à 13:02 | bbernard (#6880) répond à dedou1

      Je ne suis pas certain que ce soit une bonne solution car la corruption y règne aussi. La seule différence, c’est qu’elle se milite aux milieux aisés et que le citoyen lambda n’est pas racketté comme à Madagascar à chaque coin de rue ou dans chaque bureau de l’administration. Mais cela peut finir par arriver...

  • 5 décembre 2014 à 13:00 | Gérard (#7761)

    Les statistiques du Bianco sont claires :

    cet organisme à reçu 9718 doléances en 2008.4108 en 2012, 1056 en 2013

    selon son gôut on peut en tirer plusieurs analyses

    La corruption tout comme la peste et le sida sont en voie de disparition ?

    Plus personne ne se donne la peine de déposer plainte dans la certitude de l’inutilité de la démarche ?

    Tout un chacun craint même de dénoncer un quelconque « puissant » qui abuse largement ?

    Fait on disparaitre la fiévre en brisant le thermométre ?

    • 5 décembre 2014 à 15:23 | zanadralambo (#7305) répond à Gérard

      Il y en a beaucoup qui ne se donnent plus la peine de déposer plainte, non seulement parce qu’ils savent que la démarche est inutile, mais aussi, parce que justement à cause de cette corruption, c’est eux qui risquent de se retrouver au trou.
      Le puissant abuse largement, en toute impunité, avec la bénédiction d’une justice qui n’ a plus de justice que le nom : elle est au service des nantis.
      5 ans de transition, 5 ans d’anarchie. Bonjour, les dégâts...

    • 5 décembre 2014 à 16:17 | Eloim (#8244) répond à zanadralambo

      « Il y en a beaucoup qui ne se donnent plus la peine de déposer plainte, » dites-vous ? J’ai fait appel ici s’il y a des journalistes parmi vous, sauvez et aidez notre ami qui a fait le reportage et en possession des dossiers compromettant concernant l’exploitation illicites des pierres précieuses dans une zones interdites (aire protégée) impliquant toute un monde crapuleux et en fuite maintenant tout en se cachant ici à Tana à cause des menaces de mort, un exemple vécu si vous voulez vous y mettre davantage Zanadralambo !

    • 5 décembre 2014 à 16:52 | zanadralambo (#7305) répond à Eloim

      Je vous renvoie à ce que j’ ai dit plus haut.

    • 6 décembre 2014 à 13:03 | bbernard (#6880) répond à Gérard

      La réponse se trouve à la question 2 et à la question 3. C’est le cumul de ces deux raisons qui fait baisser le nombre de plaintes

  • 5 décembre 2014 à 13:19 | tiagasy (#6521)

    Le Tresor public a posté sur son site les évasions fiscales de 82% des entreprises à Madagascar.
    http://www.tresorpublic.mg/tresorpublic/download.php?...evasion
    « Madagascar et Ghana ont par ailleurs été cités comme étant les rois de l’évasion fiscale en Afrique.
    En fait, l’évasion fiscale représente annuellement 60 à 65% des flux monétaires quittant l’Afrique de manière illégale, soit plus de 10 fois l’aide qui y entre.
    Selon le SAMIFIN, 82% des sociétés formelles à Madagascar faussent leurs déclarations pour
    échapper au fisc. En plus, certaines sociétés, malgaches et étrangères, ne font pas de
    domiciliation bancaire ne permettant pas de retracer leurs mouvements d’argents. Ajoutée à
    cela, la part des recettes fiscales dans l’ensemble des recettes n’a jamais dépassé les 13%
    alors que pour les autres pays moins avancés celle-ci est de 20% au minimum. »
    En 2013, la France a bloqué le compte du consulat malgache par suspicion de blanchiment.

    La « bande des cinq », un groupe spécialiste des détournements vers les paradis fiscaux et réputé mondialement était vu dans les murs … du pouvoir (Médiapart
    Selon une ONG qui traque les « biens mal acquis » un ministre malgache actuel est titulaire d’un compte garni de plus d’une …dizaine de millions d’euros. Il n’est pas seul en possédé en Europe, parait-il.

    « L’ONG Sherpa, selon Médiapart, révèle que Madagascar figure en tête de liste des opérations jugées « anormales » en direction de paradis fiscaux, cela expliquait la panique en haut lieu ».

    L’ONG the ONE, à travers leur manifeste intitulée « LES DESSOUS DU SCANDALE : LE CASSE DU SIECLE
    LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT SONT PRIVÉS CHAQUE ANNÉE D’AU MOINS MILLE MILLIARDS DE
    DOLLARS (750 MILLIARDS D’EUROS) PAR DES CRIMINELS QUI PROFITENT DE L’OPACITÉ DU SYSTÈME POUR DÉROBER DES CAPITAUX PAR LE BIAIS DU BLANCHIMENT D’ARGENT, DE LA FRAUDE FISCALE ET DU DÉTOURNEMENT DE FONDS ».
    Pendant la Transition, 100 Milliards se sont « évadés » fiscalement à l’extérieur. Voir le témoignage de ce video et cet article.

    " http://fr.mongabay.com/news/2010/fr1105-rajoelina_eia_video.html

    Cela fait froid au dos. ALLEHUIA. AMEN

    • 5 décembre 2014 à 16:08 | Eloim (#8244) répond à tiagasy

      Pourquoi cela ? Parce que l’Etat ne favorise pas la participation du secteur privé pour le développement. Pourtant, c’est le secteur privé qui est le moteur de la croissance économique d’un pays. Où sont les mesures d’incitation à la relance tant prônées par le PRM ? Regardez dans la LF 2015 que ces mesures ne figurent nulle part. Plutôt l’engouffrement en matière fiscale qui risque de noyer le secteur privé y a été développé en cascade. Ceci entraîne une timide régression du taux de pression fiscale tendant vers cette évasion. Un exemple, pourquoi ne pas diminuer à 15% le TVA au lieu de l’augmenter à 21% ? A quoi servira-t-il cette notion d’acompte de couverture pour la prochaine période fiscale anticipée ? Depuis le SIM dernier, le syndicat des patronats à Madagascar a déjà émis ses desiderata mais en vain.
      Au final, une sorte d’anecdote : pourquoi le PND ne passe pas avant la LF 2015 chez notre Assemblée Nationale ? Réponse : vanité !

  • 5 décembre 2014 à 13:46 | ramaso (#7441)

    Ce BIANCO impuissant doit etre dementele et dissout,il est au courant de toutes les corruptions et n´est jamais intervenu,en se refugiant tjrs derriere:POUR FAUTES DE PREUVES,et la corruption continue de plus belle:BDR-TOUT TRAFFIC EN TOUT GENRE-TERRAINS VENDUS AUX KARANA,MADAGASCAR est vendu en pieces detaches et LE PRM HERY s´en rejouit,CE BIANCO ET LE GVNT sont des complices avec LA JUSTICE qui ne sait de quoi faire avec RA8 ET KOUMBA,biens sür les BAILLEURS de fonds tant attendus par ce regime ne seront jamais au rendez vous et le delestage continue tjrs.

    • 5 décembre 2014 à 15:31 | Eloim (#8244) répond à ramaso

      En réalité, nous atterrirons dans le CONCEPT DES PAYS FAIBLES. Tous les critères sont donc réunis pour que le PRM puissent être déclaré « défaillant » quant à la conduite de l’Etat.

    • 5 décembre 2014 à 15:37 | Eloim (#8244) répond à Eloim

      Deux gorgées de Scotch m’induisent toujours à l’erreur Mr. Ramaso ! désolé cher ami ! Je passe maintenant d’un pot à l’autre en cette fin d’année pour les mémoires des étudiants à l’université. Un jour, je vous inviterais pour y passer ensemble comme ce que j’ai fait avec deux de nos amis adhérents de ce forum magnifique. A plus !

    • 6 décembre 2014 à 01:36 | ramaso (#7441) répond à Eloim

      Je suis tres touche et emu par votre post CHER AMI ELOIM,sinon vous n´etes pas du tout induit en erreur apres deux gorgees de Scotch,tout le monde en prend, moi aussi j´en fait autant avec du Cötes du Rhöne ! je vois que nous avons les memes points de vue sur ce BIANCO Mr ELOIM,je veux encore ajouter ceci:JAMAIS LE BIANCO n´a effectue une prise spectaculaires de ces traffiquants ou des coupables et corrupteurs deja pris en flagrant delit,parce qu´il y a des personnages haut places derriere,et le BIANCO de dire que c´est pas dans leur competence de prendre une telle affaire,a quoi ca sert alors ce BIANCO ? Mr BBERNARD aussi a dit plus haut que ce BIANCO est inutile,il a raison,pour revenir a nos gorgees cher ELOIM MADAGASCAR est un bateau ivre avec un capitaine LE PRM HERY qui ne sait pas les lois maritimes.

  • 5 décembre 2014 à 16:11 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Aucun organisme ne peut rien faire contre un pays qui a perdu sa sagesse ;« AZA NY LOHASAHA MANGINA NO JERENA FA ANDRIAMANITRA AO AN-TAMPONY NY LOHA »
    Quant les salariés atteints du SIDA (Salaire Insuffisant Difficilement Acquis) font du béni oui-oui à tous ceux qui ont causés leurs maladies, c’est qu’ils s’adonnent à des pratiques peu recommandable pour combler le déficit : la corruption par nécessité/exception au départ devient une habitude/la règle et se généralise d’autant plus que les procédures administratives d’antan deviennent leurs viviers.
    A ce stade, elle n’est plus l’affaire du BIANCO mais de nous tous, petits et grands, religieux et laïcs, gouvernants et gouvernés, maîtres et élèves, intellectuels et analphabètes, etc..
    Mais les irresponsables de tout bord peuvent toujours attendre le SUPERMAN -ZORRO-BIANCO.

  • 5 décembre 2014 à 16:24 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il semble que les AVARAMPIANARANA GASY ont du mal à voir les liens entre :

    - L’affaiblissement des partis politiques ;

    - L’affaiblissement des institutions ;

    Et l’extension de la corruption dans le pays !

    Voir et comprendre ce lien nous ramène à nous poser la question suivante :

    - Que devons-nous faire pour renforcer nos partis politiques et nos institutions ?

    Nos attitudes vis à vis de la crise en 2002 et celle de 2009, et surtout vis à vis des élections que la CI nous a imposées en 2013-2014 n’ont fait qu’encourager les corrupteurs et les corrompus à continuer leurs d’opérations.

    L’attitude de la classe politique et celle de régime aujourd’hui ne fait qu’aggraver ce fléau.

    Tout le monde semble dénoncer la corruption, mais personne ne semble presser les gouvernants de gouverner le pays :

    - tenez, on nous a dit que Madagascar est devenu un état de droit sous Mr R. Hery, c’est une des raisons de la mise en résidence surveillée de Mr Ravalomanana !

    Mais il semble que les institutions de pays peuvent se livrer à des activités occultes.

    Vous ne pouvez pas lutter contre la pauvreté de cette manière. Il n’y aura jamais une vraie croissance économique.

    • 5 décembre 2014 à 16:59 | zanadralambo (#7305) répond à diego

      La corruption dans ce pays, permettez-moi de vous le rappeler, cher Monsieur, est l’héritage laissé par les 20 années de gabegie pendant lesquelles on a servi de cobaye à l’expérience socialiste de votre idole déguisée en amiral.

    • 5 décembre 2014 à 21:23 | Jipo (#4988) répond à zanadralambo

      Mr Diego (comme ramahefarisou) est un inconditionnel de ratsy-hiraka , meme si ça a été un très mauvais messager et que l’ on paye encore sa mise à sac du Pays...

  • 5 décembre 2014 à 17:27 | lanja (#4980)

    Nanomboka 2009 , jiolahimboto no mitondra ny firenena , tsy mahagaga ilay classement

  • 5 décembre 2014 à 18:30 | tsimahafotsy (#6734)

    133 sur 174.
    Nous ne sommes pas les derniers de la classe, il n’y a pas de quoi avoir honte !
    Il y a encore 41 pays encore plus nuls que nous derrière !
    On verra quand nous serons le 174 ème sur 174 !
    Les sermons prodigués par le FFKM tous les dimanches aux ouailles produiront leurs effets sur les consciences d’ici là ! Et Madagascar ne sombrera plus !

    • 5 décembre 2014 à 21:24 | Jipo (#4988) répond à tsimahafotsy

      Vous savez il y en a qui arrivés au fond : creusent encore ...

    • 6 décembre 2014 à 00:24 | tsimahafotsy (#6734) répond à Jipo

      Creusons, creusons, le fond de la déchéance n’est pas encore atteint !

    • 6 décembre 2014 à 02:40 | caro (#7940) répond à tsimahafotsy

      Je vois que vous etes un inconditionnel de La Fontaine qui cherche a trouver le tresor caché, mais cette fois-ci en creusant.

      http://youtu.be/9nWs_5988DQ

    • 6 décembre 2014 à 02:59 | caro (#7940) répond à tsimahafotsy

    • 6 décembre 2014 à 12:26 | tsimahafotsy (#6734) répond à caro

      Oui, il y a mille fois pire que la corruption à Madagascar !
      çà ne nous console pas de notre sort car ailleurs , d’autres peuples vivent bien ensemble car ils ont une conscience citoyenne plus développée que nous !
      Merci pour la vidéo !

    • 6 décembre 2014 à 20:04 | caro (#7940) répond à tsimahafotsy

      Je suis alle dans votre sens en ayant un gros pincement au coeur car nos gouvernants n’ont pas l’air d’avoir pris conscience de ce bateau Madagascar en train de sombrer avec son peuple.

  • 5 décembre 2014 à 18:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    La réussite de la lutte contre la corruption est conditionnée par l’existence d’une synergie d’actions entre :
    1- CSI -Conseil pour la Sauvegarde de l’Intégrité
    2-Bianco-Bureau Indépendant Anti-Corruption
    3-CPAC-Chaîne Pénale Anti-Corruption

    Le CSI et le BIANCO sont chargés de la mise en oeuvre de la « POLITIQUE ANTI-CORRUPTION »

    CSI.
    Rôle :
    - pilotage de la composante intégrité du "Programme National de Bonne Gouvernance.

    BIANCO.
    Rôle :
    - coordonnée la mise en oeuvre de la Stratégie Nationale par :
    - l’Education,
    - la Prévention
    - et l’Investigation

  • 5 décembre 2014 à 20:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Parti AKFM-Corruption.
    Eric RAKOTOMANGA.
    La corruption ,à Madagascar,est voulue et que ==la lutte==contre ce fléau n’est qu’une mascarade.
    - « LA CORRUPTION EST UN MOYEN DE FRAGILISER LE PAYS et LES INSTITUTIONS EN LES DEVALORISANT (-les étrangers se donnent à coeur-joie ,dans MT.com,pour dénigrer et dévaloriser les »MALGACHES" et les Institutions malagasy-)

    • 5 décembre 2014 à 20:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Christian RASOARAHONA,est limogé de son poste de « COORDINATEUR GENERAL »,au Ministère chargé des « Ressources Stratégiques ».

    • 5 décembre 2014 à 21:42 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      La corruption est entretenue, organisée, et protégée par les racailles que vous soutenez, défendez, encouragez ./
      Les zétranzés ne sont pour rien dans dans votre course famélique et sans soif de l’ appât du gain, votre attirance pour l’ argent facile, et extorsion de fonds aux zétranzés.
      Ce sont les pourritures de votre espèce qui encouragent ces pratiques et feignent la poule effarouchée quand on vous dénonce et met le nez dessus faute de dedans !
      Si vous ne voulez pas que l’ on vous mette le nez dedans, cessez de déféquer partout, commencez / etre irréprochable, et ce que vous dénoncez cessera de lui même,
      Mais votre obstination à vous complaire dans votre pourriture, vous convient, ne serait que continuer votre mangataka, accuser les zôtres et affamer vos compatriotes, tant spirituellement que physiquement .
      Retournez dans votre bled marteler vos inepties provocantes , mais perdre votre pension et tous les avantazes en rentrant, courageux comme vous l’ êtes : risque pas !
      Vous n’ etes rien d’ autre qu’ un pakafo croisé avec une pamosavy sangsue !

  • 6 décembre 2014 à 00:45 | diego (#531)

    Zanadralambo,

    Si vous amorcez la conversation à m’etiqueter Ratsirakiste, nous n’irons pas loin et les gens qui nous lisent n’apprendraient pas grande chose. Je ne tomberai pas aussi bas comme dans des échanges non sens entre Jipo et Ramahefarisoa.... par exemple

    Mon cher Monsieur, c’est mon droit d’aimer Ratsiraka, de détester Rajoelina, Ravalomanana ou Mr R. Hery que cela plaise ou pas.....et vice versa.....on ne fait une argument politique l’estime ou l’admiration qu’on a pour une personne.....Ravalomanana et Rajoelina sont deux putschistes, le 1er légitimé par la CI, le 2d jamais reconnu, mais je ne cherche pas à blâmer leurs partisans tant qu’ils acceptent et respectent le règle :

    - On ne refuse pas les elections, on ne plonge pas le pays dans une crise institutionnelle !

    Les 24 années de Ratsiraka n’était pas toutes mauvaises, 1997-2001 était une période stable politiquement et le pays a connu une croissance économique saine.

    J’ai quelques expériences dans le milieu economique. Dans ce milieu on sait faire la distinction entre une croissance saine et une autre malsaine. Il y a une croissance qui enrichirait le pays et son peuple, il y a une croissance qui enrichit uniquement quelques entreprises étrangères. C’est souvent le cas dans les pays récemment indépendants.

    Il est idiot et assez petit de résumer les années Ratsiraka avec l’échec de sa révolution socialiste. Il est petit, intellectuellement assez limité, pire prétentieux quand on est dans l’incapacité de voir les bonnes réformes que cet homme avait fait. Des réformes que les générations suivantes auraient pu continuer.

    Le multipartisme, liberté de la presse, départ de base militaire française du pays, université dans toutes les provinces...etc.... :

    - Dites-nous comment ces réformes auraient affaiblis les partis politiques, les institutions de notre pays ?

    Sous Ratsiraka et Zafy, n’en déplaise à leurs détracteurs, Madagascar n’a jamais connu un gouvernement illégale. Ces deux hommes n’ont pas poussés en exil leurs adversaires politiques, n’ont pas divisé l’Armée. Il y avait bel et bien la corruption, mais meme dans les pays où les institutions sont fiables et solides, ce fléau existe. D’où la nécessité d’avoir et vite des institutions fiables et solides !

    Au lieu de courir aprés la Rovolution socialiste, il faut plutot savoir souligner ce qui a été fait de positif pour le pays la génération suivante :

    - Je vous fais remarquer qu’entre 2002-2014 le pays est en désordre politique. Le pays est instable !

    Ravalomanana a refusé le 2ème tour en 2002, croyant que dans son pays avec plus de 4 candidats à une élection présidentielle, il est mathématiquement possible de gagner des le 1 ère tour.....a fait des exilés politiques, des GASY comme lui et de plus des anciens responsables politiques de pays.....un Mr qui a refusé le 2ème tour......la CI lui a donné la victoire....bien...

    2009, la chute brutale....comme un vulgaire citoyen.....le pays est gouverné par un petit DJ que personne n’a élu.....la Capitale n’a pas vocation à nous choisir notre président et nos parlémentaires....ou alors si telle est l’objectif, il faut avoir l’intelligence de nous le faire voter en loi, on acceptera meme venant des usurpateurs TOMPOKO.

    2013-2014, pour sortir d’une transition illégale, la classe politique Malgache a accepté des Elections piégé à C...organisées par la CI ! Bonne nouvelle, mais le pays se trouve sans majorité à l’Assemblée, un president bien faible avant meme de prendre ses fonctions. Et nous voilà en train de nous étonner que la corruption s’aggrave :

    - Et vous me parlez de socialisme de Ratsiraka ?

    Pour justifier votre paresse, vous prenez un petit raccourci en m’etiquetant Ratsirakiste, comme si être Ravaloiste, Rajoeliste ou R. Heriste aurait été plus valorisant :

    - Vous appellerez comment 2002-2014 ?

    Les gouvernants et les hommes forts de ces années ont bien le temps de corriger les erreurs de la Révolution. Pourquoi ne l’ont-il pas fait ? L’ambition n’aurait-il pas été de faire mieux que Ratsiraka ? Vous blâmez la Revolution d’il y a 30 ans pour excuser l’incompétence des gens qui gouvernent le pays depuis 12 ans !

    Vous abordez la crise institutionnelle sous l’angle d’une révolution dans laquelle peu de Malgache se reconnaît, pour excuser la déstruction methodique des partis politiques et les institutions par les gouvernants successifs depuis 12 ans.

    Que reste-t-il de pouvoir pour nos parlémentaires et pour le président aujourd’hui ?

    En 2001, Madagascar pouvait organiser des élections tout seul. En 2023-2014, 13 années aprés, c’est la CI qui nous organise les élections !

    Commençons à avoir des conversations honnêtes entre nous. Il ne faut pas être un savant pour voir et comprendre que le pays est en danger depuis 12 ans. Ratsiraka n’y est pour rien.

    Pour info, je suis un homme de droite, Ratsiraka me semble-t-il est un homme de gauche. Mais c’est le seul homme politique GASY que je comprends quand il parle économique...les autres, ou ils sont trés intelligents ou ils ne valent pas grande chose :

    - Vu l’état du pays et la PESTE qui rode dans la Capitale....dans la Capitale Malgache ? La réponse est plus que claire !

    • 6 décembre 2014 à 02:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Diégo,
      Je continue à me poser la question sur « VOUS ».
      Bien sûr,vous défendez « Didier ».
      Savez-vous que son « Régime » a détruit complètement MADAGASCAR en jouant le tabouret à deux pieds avec la France.C’est la fuite des cerveaux et/ou des « Etudiants » .Ceux qui ont==des pistons==partent en Europe et le commun des mortels partent==boursiers==dans les Pays de l’Est.Les formations étaient valables dans ces Pays,mais beaucoup des jeunes ont essayé de ==refaire leur équivalence,en France ou aux Pays Nordiques,suivant le vent de la politique,à Madagascar.
      Vous parlez de 2 009,sans DIDIER,il n’y a pas eu de 2009.Point barre !
      Ce dernier n’a pas voulu participer à cette transition ..POURQUOI ?
      =« MAPUTO » mort-né,il a compris son échec.Point barre !
      La Transition a eu lieu,maintenant l’élection au suffrage universel s’est passée==assez correctement==alors,battons-nous pour travailler ensemble.
      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »-

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 6 décembre 2014 à 23:24 | zanadralambo (#7305) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Décidément, on s’y perd avec vos contradictions. L’héritier du Padesm (grotesque !!!) a toujours pris la défense du fossoyeur de mon pays. Puis, là, d’un coup, vous lui trouvez quelques petits défauts. A quel jeu vous jouez, vous rendez-vous seulement compte quelquefois que vous débitez des sottises...là, je suis gentil.

    • 6 décembre 2014 à 23:49 | zanadralambo (#7305) répond à diego

      Je viens de découvrir votre post, pardon d’y répondre avec du retard. Mon intellec limité et prétentieux ne peut pas porter un jugement sur la 2 ème mandature de cet homme que vous encensez (pour ma part, je me refuse à prononcer son nom), puisque je n’étais plus au pays.
      En revanche, j’ai vécu dans ma chair les privations que sa 1ère blague nous a fait endurer. Peut-être n’avez-vous pas connu ces files, ces queues interminables pour s’approvisionner en denrées essentielles dans les années 75, il est vrai que c’est Antananarivo qui en a le plus souffert. Pendant ce temps, le timonier indigne, avec sa clique, faisait son shopping à Paris et à La Réunion ! Est-ce le bouffon déguisé en amiral qui a mené le pays à la faillite, d’ailleurs, qui est le plus à blâmer que les renégats qui l’ont aidé à s’y placer, ensuite à y rester ( les Andriamanjato et Manandafy, ce dernier, une vraie girouette, sentant le vent tourner s’ est rangé depuis derrière Ravalomanana) ? Les privatisations forcenées, mal pensées, mal préparées, décidées sur un coup de tête idéologique ont mis à genoux l’économie pourtant assez florissante du pays qui était le dragon de l’océan indien. La malgachisation à outrance, un dogme transformé en Loi, sans concertation, du jour au lendemain a plongé nos élèves et nos étudiants dans une impasse et a conduit au sacrifice intellectuel d’au moins 2 générations de notre jeunesse…
      Et j’en passe, il faudrait une thèse, et encore, pour répertorier tous les méfaits qu’a commis votre gourou. Mais le pire, Diégo, des erreurs, qui n’en commet pas, ce guignol n’éprouve aucun remords, non, rien de rien, il ne regrette rien. Il se vanterait presque des échecs de son imposture.

      La croissance que le pays aurait connue sous son 2 ème mandat ? A d’autres ! Le petit peuple en a t-il vu la couleur, la misère où son 1er règne a réduit le peuple a-t-elle disparu… ? Non, la nomenklatura que son système a mis en place était la seule à en béneficier.
      Corruption (le seul héritage qu’il a bien voulu nous laisser), nivellement par le bas, faillite des mentalités…voilà le résultat de votre révolution de 1975, 1er responsable du délabrement général du pays. Dont les successeurs du bouffon déguisé en amiral ( la honte, il n’avait même pas un navire de guerre !) ont hérité. Comment auraient-ils pu corriger les dégâts irrémédiables laissés par votre gourou, leur incompétence aura fait le reste, il est vrai.

      Multipartisme, liberté de la presse, mais vous rêvez ou quoi ? C’était la pensée unique, le Front pour la défense de la révolution des gredins, presse muselée, sous la houlette du ministre de l’information…Nous n’avons pas vécu dans le même pays, allo quoi !

      Cet homme est un huberlulu dangereux, passons sur son boky mena, un tissu d’âneries, qui plus est, est un plagiat, il a simplement pompé les idées de Mao et de Kim Il sung. Ses idoles qu’il a su bien imiter quand il a éliminé tous ses adversaires. Ratsimandrava, Sibon Guy, Désiré Rakotoarijaona…, tous disparus tragiquement et étrangement juste avant et pendant les années où il a sévi (et la liste n’est pas exhaustive, demandez des détails à Turping qui dénonce régulièrement ces crimes restés impunis ..). Ou quand il a fait massacrer les kung fu : vous vous rappelez des chars (même à Tien An Men, les chars n’ont pas osé charger) qui avaient réduit en bouillie des jeunes qui ont voulu défendre la veuve et l’orphelin face aux exactions des TTS ?

      Si vous trouvez que ce boucher mérite le nom d’homme d’état, c’est votre droit. Mais ne venez pas me parler de morale en prenant la défense de ce grand démocrate. Qui veut se racheter une conduite en parlant de réconciliation : qu’il expie ses fautes d’abord, nom de Dieu !!!

  • 6 décembre 2014 à 07:04 | diego (#531)

    Mr Ramahefarisoa,

    Maintenant que je vous ai dit pourquoi je ne dois pas un sou aux contribuables GASY, qu’est-ce que vous voulez savoir de plus, ma fortune, ou les origines de mes parents biologiques ? Vous voulez le beurre et l’argent du beurre mon cher Monsieur......nous sommes un peu toutes et tous mystérieux non !!!

    Quand mes interlocuteurs me racontent des choses que je juge injustes, je les challenge, c’est le rôle de nos cervelles et c’est plus instructif que de partir chercher la Révolution socialiste qui a été un échec économique dans la majorité de pays qui ont choisi cette voie....par exemple !

    Mais il faut aussi être juste dans notre jugement. Ratsiraka n’avait pas fait que des mauvaises choses. Et je dis, si nous décidions de jouer les justiciers et de décider à flinguer tous les politiciens véreux du pays, il faudrait commencer à traiter tout le monde de la même manière, on verra bien si nous serons encore débout et grandi après 2002, 2009 et 2013-2014. Et pourquoi donc que les politiciens sont reticents à se réconcilier, AO BIBY, mais enfin passons :

    - Décortiquons alors la Révolutione, les années Ratsiraka et la corruption et ses crises. Sur le plan politique et économique, la légitimité, la légalité de son régime de ses gouvernements et de nos parlementaires, la Constitution et les Institutions du pays. De quelle manière l’a-t-on fait partir du pouvoir ? Il y avait une souffrance démoncratique, mais aucunement de légitimité ou de légalité de son régime....le pays avait bel et bien donc une bonne marge de progression dans tous les domaines, les institutions étant débout, corrompues, mais fiables et reformables donc.....

    - Décortiquons les années Ravalomanana, ses crises, la légitimité, la légalité de son régime. Sur le plan politique et économique, comment est-il parti ? Il n’avait pas un Boky Mena, absence de ligne politique, son équipe naviguait à vu....et pourtant l’approche économique du président a été plus attractif, mais son entreprise était plus une concurente qu’un alliée pour le PM GASY....et très vite, les caisses de tiko interessait plus le président que les caisses de l’État qu’il présidait.....mais de loin, son approche économique a été la bonne, capitaliste sans complexe, mais il fallait rendre très solide l’État Malgache et avoir un contre pouvoir solide et indépendant....2002 l’a handicapé....la majorité de Malgache ne l’a jamais percu comme un véritable président.....la politique est une affaire de perception et quand on ne fait rien elle devient la réalité......2009 l’a mis déhors !

    - La crise de 2009, quel sens peut-on donner à cette crise quand on a reconnu le régime Ravalomanana, comme je l’ai été. Un coup d’État !

    Eh bien oui, j’ai dit plusieurs fois ici que j’ai reconnu le pouvoir de Mr Ravalomanana au moment même ou la CI l’a reconnu......la suite, je n’aurais jamais cautionné si j’étais un partisan de Mr Ravalomanana. C’était de l’arrogance et Mr Ravalomanana n’avait pas un régime politique solide, le pays n’a jamais été stable pour que le président se permît d’être aussi arrogant......on ne renvoie pas un Ambassadeur que vous, en tant que président, vous avez accepté la nomination, il aurait fallu tuer cette nomination à Paris si elle ne satisfait pas le président...c’était arrogant et cela, la France n’acceptera jamais de la part d’un pays pauvre et de plus son ex-colonie et dont elle est l’un des Bailleurs des fonds.

    Et enfin 2013-2014 et les élections ? Regardons le véritable pouvoir de nos parlementaires et celui du président :

    - Leurs véritables pouvoirs ? C’est un pauvre pouvoir pour punir un ancien chef d’État en résidence surveillée parce qu’il est rentré en catimini dans son pays. Et moi, je n’appelle pas cela un pouvoir.

    Le véritable pouvoir des gouvernants et les élus c’est de voter des Lois, prendre des décisions sur l’avenir du pays, répondre aux inquiétudes des citoyens, protéger les biens de la Nation et IMPOSER LA STABILITÉ POLITIQUE sur tous les territoires Malgaches, y compris INTERCEPTER LES AVIONS OU LES BATEAUX QUI AMÈNENT DES GENS EN CATIMINI dans notre pays.....

    NB :

    - On parle ces jours de réconciliation, il y en a qui me parle de Révolution socialiste, de Ratsiraka. Cela ne me pose et ne doit pas poser aucun problème à personne, mais il ne faut pas oublier de mentionner au passage les délires et les incompétences de la classe politique et des politiciens GASY qui se multiplent et ne cessent de s’aggraver dans le pays depuis 12 ans !

    La PESTE et les caisses sont vides ne sont pas revenues dans le pays au retour de Mr Ratsiraka de l’exil.....et oui, de l’exil, ......le 1er président, GASY RENY GASY RAY a être renvoyé en exil après la dernière Reine du pays....la diffrence, Ratsiraka a été renvoyé en exil par des GASY, un régime politique qui n’en était pas un puisque que le pays n’a même pas élu proprement !

    • 6 décembre 2014 à 20:40 | lanja (#4980) répond à diego

      Ratsiraka est intelligent , oui . Il avait des idées oui. Pour le développement économique de Madagascar , il avait raison ? NON et CATÉGORIQUEMENT NON , bilan négatif ! les quelques réalisations sont trop insuffisantes pour atténuer le dégât ...RAVALOMANANA ,moins intelligent , en 7 ans ,ce dernier avait fait 1000 fois mieux

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 115