Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 22 septembre 2017
Antananarivo | 05h12
 

Economie

World Economic Forum

Madagascar régresse en terme de compétitivité

lundi 11 septembre | Ny Aina Rahaga

L’édition 2016-2017 du classement établie par le « World Economic Forum » concernant le « Global competitiveness index » ou Indice de compétitivité mondiale est sortie et la Grande île a quelque peu régressé, se retrouvant à la 128ème place sur les 138 pays étudiés. Ceci alors que pour l’édition 2015-2016, le pays se trouvait à la 130ème place sur les 144 pays dans la liste du Forum économique mondial. Pire encore, dans les classements spécifiques, Madagascar racle les fonds de classement. En effet, sur 138 pays étudiés pour établir l’indice de compétitivité mondiale du Forum économique mondial en 2016, Madagascar s’est classé au 138e rang pour la qualité des routes c’est-à-dire dernier du classement, au 135e pour le taux de pénétration en téléphonie mobile, et au 130e pour la qualité de l’approvisionnement en électricité.
Ainsi, le pays serait devenu en un an encore moins compétitif qu’il ne l’était déjà.

Pour rappel, l’Indice mondial de la compétitivité évalue la compétitivité d’un pays en fonction d’une centaine d’indicateurs nationaux regroupé en douze catégories, dont l’environnement macroéconomique, la qualité des institutions et celle des infrastructures, l’éducation, l’efficacité et la taille des marchés, le développement technologique et l’innovation. Les trois points forts malgaches seraient ainsi l’efficacité du marché du travail noté 4,4 points sur 7, l’environnement macroéconomique avec 4,1 sur 7 et le secteur santé et l’enseignement primaire avec 4,3 sur 7.

Problématiques

Selon le Forum économique mondial, plusieurs facteurs sont problématiques en ce qui concerne le secteur des affaires à Madagascar. Et en premier pointe le spectre de l’instabilité politique qui semble être devenue une caractéristique inséparable à l’image de la Grande île. Ensuite, le World economic forum dénote également un énorme problème de corruption, tout en soulignant l’instabilité gouvernementale caractéristique du régime de Hery Rajaonarimampianina avec une bureaucratie gouvernementale inefficace. Sans oublier de soulever la question d’une main-d’œuvre insuffisamment éduquée, d’une fourniture insuffisante d’infrastructures, d’une capacité insuffisante d’innovation, de l’inflation, des crimes et vols et bien d’autres faits entachant le secteur des affaires à Madagascar. Si l’on se réfère aux commentaires émis par le Forum économique mondial dans l’établissement de l’indice de compétitivité mondial, les actions entreprises par le régime actuel, notamment les changements de gouvernements à tour de bras, les affaires de grandes corruptions et tant d’autres n’ont fait que réduire la compétitivité du pays.

52 commentaires

Vos commentaires

  • 11 septembre à 10:12 | manga (#6995)

    A mon cher et fidèle Zam-bâ,
    Voilà une réponse concrète répondant strictement à vos attentes.
    Et vous pouvez encore nous répondre sur par une estimation incertaine que contestable de l’exercice 2015-2016 qui émane d’un organisme mondial peu fiable ; mais force est de constater qu’aucun projet n’a demarré en cette heure-ci : je ne vois en quoi cela pourrait changer la donne.

    Répondre

    • 11 septembre à 10:32 | Bena (#494) répond à manga

      « Moi, président, avec mes »projets structurants« dans tout le pays, heu, alors, prouvez-moi que les pays n’est pas con-pétitif. Et puis, et bien, alors, heu, les routes ne se mangent pas, enfin, je crois ».

    • 11 septembre à 18:02 | zean-ba (#10000) répond à manga

      @ ramose manga,

      Raha tsy mazafa ny teny fara’izay tsy hay dia izao : maximum io 6% io rangahy a, zany hoe mety ho latsak’izay ilay izy : eo enelanelan’ny atody sy 6 !

      Raha tsy mazava koa dia tsy mpomba a’io fitondrana .Io ny tenako, asa ianao ?
      Izay ny valiny fohy.

      Ce n’est pas étonnant, tous les voyants sont au noir :insécurité, famine, faible niveau des enseignants donc des élèves,92% des gays en dessous du seuil de pauvreté, chiffres de la BM.

    • 11 septembre à 21:21 | Antony (#9838) répond à manga

      Atoa Zean-Ba,
      Tamin’io resaka « 6% de croissance » io mihitsy aho no niteny ito :
      "sao dia hisy diso fanantenana fa olona manana fijery mitovy aminy na manaraka ny sitrapony vao ho tanteraka io.
      Efa mandeha izany ny offre ho an’ny FMI. Iza no afaka hampiakatra ny vidin’entana ?« Izay indrindra, tsy hoe »acquis« io 6% fa olona miaraka amin’ny FMI sy manaraka ny sitrapony vao mety ho tanteraka io fa tsy hoe na inona na inona no atao dia efa azo io. Ny fitondrana amin’izao manko sao mihevitra hoe ny FMI aza manaiky azy. Tena diso izany fa ny tiany ho tenenina dia hoe manaova fitadiavam-bola any ananona any anie ianareo dia ho hitanareo eo ny ho vokany fa, raha mbola miaraka aminay kosa dia io ny »garantie". Sarotra be anefa ny hino fa ny fitondrana misy amin’izao fotoana izao dia hiova famindra tampoka. Faranako, mila olona afaka miara-miasa aminy ny FMI fa tsy mbola izao fitondrana izao aloha.

  • 11 septembre à 10:12 | punchline (#9673)

    1)la faute aux dirigeants (60%)
    2)la faute aux institutions internationaux (45%)
    3)la faute aux Malgaches(5%)

    Répondre

    • 11 septembre à 10:14 | punchline (#9673) répond à punchline

      aux institutions internationaux 35%

    • 11 septembre à 10:58 | punchline (#9673) répond à punchline

      la compétitivité, ce n’est pas la beauté de vos femmes, ni l’aspect bien bâti à corps athlétique de vos hommes

      la compétitivité c’est votre aptitude à attirer les investisseurs , ces propriétés qui poussent les businessman à fructifier leurs affaires chez vous plutôt qu’ailleurs

    • 11 septembre à 13:58 | punchline (#9673) répond à punchline

      FMI, Madagascar 6% de croissance par an ; WEF (World Economic Forum) : la compétitivité de Madagascar régresse fortement ;
      il faut choisir messieurs les experts internationaux

      la machine à manipulation de masse fonctionne à plein régime

  • 11 septembre à 10:23 | Isandra (#7070)

    « Madagascar s’est classé au 138e rang pour la qualité des routes c’est-à-dire dernier du classement, au 135e pour le taux de pénétration en téléphonie mobile, et au 130e pour la qualité de l’approvisionnement en électricité. »

    A l’époque de Ra8, nous avons dépensé plusieurs milliards pour réhabiliter et construire nos routes et améliorer nos infrastructures en matières de communication et électricité,...mais, 9 ans après seulement, tout est dans un état lamentable, pourtant, elles deva. Parce qu’elles n’ont pas été faites dans les règles et normes(manara-penitra)...?

    Répondre

    • 11 septembre à 10:37 | Bena (#494) répond à Isandra

      Io lalana io rangahy ity rehefa vita dia mila fikojakojana fa tsy avela eo fotsiny. Ny fiara mampiasa azy koa ferana ny lanjany. Ary ny vita hatramin’ny 2008 dia tsy kajiana intsony fa izay natao taty aorina no isaina. Ianao angamba marary saina raha vao tsy miteny ny anaran-dR8. Fa izy aloha dia hisaotra anao mampahatsiaro matetika ny fisiany.

    • 11 septembre à 11:04 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      R-bena,

      Ekena fa mety an’isany nanafaingana ny fahasimbany ny tsy fikonjakonjana, kanefa dia mampihena 20 taona be izao ny faharetany ve izany...? Raha ny tena marina mantsy tokony maharitra 30 taona ny lalana manara-penitra,...

    • 11 septembre à 11:44 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Tena tsy azon’inandra mihintsy le resaka lazainao ry akama a !

      Ohatra tsotra dia tsotra no lazaina azy :

      Raha misy olona mavesatra sy ngondabe mitaingina anao isan’andro, tsy misy lera tsy misy bedy dia valaka ianao r’inandra a ; raha tokony ho tsaratsara mandritra ny 30 taona araky ny lazainao dia 5 taona enao d’efa vizana be tsy azo ampiasaina tsony !

      Samia velon’aina !

    • 11 septembre à 11:45 | ETHAN (#9769) répond à Isandra

      Bonjour Isandra,
      Vous n’aviez peut-être pas vu mon Post d’hier soir, qui vous a été adressé.
      Donc je me permets de vous l’adresser à nouveau, car j’aurais voulu votre réponse, si vous voulez.
      ... ...

      10 septembre à 20:20 | ETHAN (#9769) répond à diego ^
      « « C’est pour Isandra,
      Votre réponse est trop théorique, dont (généralement) tout le monde peut s’accorder avec.
      Mais vous n’avez pas pris en compte votre analyse même des évènements de 2009 :
      ** l’histoire qui a tendance à se répéter, car le PM Hery fait exactement comme tous les autres avant. A savoir, il ne voudrait même pas démissionner 60 jours avant la date d’élection 2018.
      ** le pouvoir actuel semble verrouiller différents appareils pour se faire élire à nouveau en 2018, comme il avait fait Ra8 d’après votre analyse des évènements de 2009.
      Je ne vous demande pas une dissertation
      = > Isandra j’attends de vous une réponse REALISABLE dans l’actuelle situation du Pays. » »

      Cordialement » »

    • 11 septembre à 13:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ethan,...

      Les solutions dépendent beaucoup des agissements de ce régime,...

      1°Si ce régime change d’avis et joue sans calcul politique-politicienne le jeu démocratique dont les deux piliers sont les libertés(d’opinion, d’expression, de manifestation, etc) et l’Etat de droit, en respectant les lois en vigueurs, en premier la constitution, laquelle garantit l’égalité de chance pour tous les citoyens dans une élection, pour que personne ne bénéficie de favoritisme de quelle manière que ce soit, venant de l’Etat, et que toutes les administrations y soient totalement neutres,...Dans ce cas, tous les mouvements politiques doivent suivre le jeu démocratique et se plient devant ses règles,...et s’engager pour un chartre de l’éthique politique,...

      2°Par contre, si ce régime continue à ignorer complètement le jeu démocratique, et cherche anti-démocratiquement tous les moyens pour qu’il reste longtemps au pouvoir, et rend l’alternance démocratique impossible,...les autres non plus ne sont pas tenus à la respecter pour que l’alternance se fasse, trois solutions possibles pour ça :

      - La pression internationale,
      - La révolution populaire pour qu’il dégage,
      - L’intervention des armées,

    • 11 septembre à 14:27 | rakoto-neutre (#8588) répond à Isandra

      Misy marina ny anao satria h@zao dia risoriso no ahazoana marché, ary dia voatery mangalatra aloha hanonerana ny vola kolikoly. Mba hahazoana tombony betsaka dia tsy maintsy asa tsy manara-penitra koa no atao, tambazana vola koa ny établissement de contrôle. Dia marina ny voalazanao fa raha tokony ho 20 taona ny faharetany dia zara raha mahatratra 10. Satria dia tsy misy fikojakojana koa ireny fotodrafitrasa ireny fa rehefa vita dia ampiasaina dia potika dia izay. Ka na t@ andron-dRatsiraka na Ravalo na Rajoelina na Rajao dia mitovy. Niaina tao anaty kolikoly isika, miaina ao izao, mbola hiaina ao koa rahampitso satria TIA TENA LOATRA.

    • 11 septembre à 19:41 | takaka (#8449) répond à Isandra

      Pour ta gouverne madamo adjointe de TGV domelina : il faut entretenir les routes chaque année. C’est ta transition meridika selon les volontés des zeropointés de la revolution orange marikivy de tsy ilaina ny lalana fa tsy hoanina que ces politichiens meridika ont kopikolé. Alors cesse tes simagrées de singedevatovinany parce tu aboies trop !

    • 11 septembre à 21:49 | Antony (#9838) répond à Isandra

      Rtoa Isandra,
      Raha manaiky ianao hoe ilaina ny làlana dia mba misy fitoviana kely ny fijerintsika amin’izay.
      Somary hivaona ny fanontaniako eto fa ianao ts’inona mpanohana be dia mino aho fa mahalala bebe kokoa ny mety ho valiny.
      Amiko ny olona tohananao tsy dia havanana loatra mitsinjo lavitra.
      Izao manko, tadidiko tsara t@ 2009 ireny nisy ministera izay hoe halaindry zareo. Nihidy cadenas be ny vavahady tamin’izay. Efa teo ambavahady ry zareo vao hoe inona sy inona avy moa izany ny procédure arahina raha te-hiditra ao ? Azonao hazavaina ve ny antony tsy tonga dia niarahandry zareo tamin’ny huissier avy hatrany ? (ie maka huissier ilay « procédure » e !)
      Fa faranako amin’ito ny fanontaniana : rehefa 200 taona any ao aoriana any ve ny MAPAR dia mbola ho MAPAR ihany no ho anarany sa tsy noheverina haharitra hatramin’izany izy io ?

  • 11 septembre à 10:26 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Il ne faut s’en étonner car ce chantier de la compétitivité ne faisait pas parti du PND et des objectifs du présent régime.

    Répondre

    • 11 septembre à 10:27 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lire : Il ne faut pas s’en étonner...

    • 11 septembre à 14:24 | ETHAN (#9769) répond à plus qu'hier et moins que demain

      @ Isandra,

      Malheureusement, je crois plus à la seconde hypothèse.

      Mais avec un peu de réserve tout de même sur l’intervention de l’armée, car il faudra que cette dernière obéisse à un choix (à savoir celui du Peuple).

      D’autre part, je pense que le meilleur facteur d’équilibre possible, c’est que le SMM continue à s’exprimer dans tous les supports possibles (y compris en meeting) à ce que l’exécutif ne se mêle plus des prérogatives des Magistrats.
      Donc si aucune ingérence de l’exécutif sur les Magistrats est possible, je dirais que c’est une pression de plus. Au moins que les élections puissent se dérouler comme il se doit.
      Mais peut-on vraiment faire confiance aux Juges ?

      many thanks

    • 11 septembre à 17:50 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ethan,

      Je n’espère pas pour notre pays, ai un petit espoir quant à la première hypothèse,...car quand Hery était ministre(il n’était pas encore marié avec Voangy,...), j’ai eu l’occasion de discuter avec lui, c’était quelqu’un très ouvert, attentif, pleine de sagesse, je ne sais pas lequel l’a transformé ainsi, Voangy ou le pouvoir,...Il pourrait se ressaisir avant 2018, et faire en sorte que ces élections soient inclusives avec participations de tous le mouvements sans distinction,...et transparentes et acceptées par tous,...Il aime le défit, il devrait faire mieux que Andry,...sera le père de véritable démocratie à Madagascar,...

      Quant à nos juges, vous avez raison, personne n’a plus confiance en eux, sauf les affairistes,...et les corrupteurs,...Notez que les juges n’étaient pas loin de nos crises qui se succédaient,...je ne parle plus de la HCC,...

      Nous avons besoin un nouveau système et des nouvelles structures pour régler tout cela,...pourquoi, pas, la nouvelle gestion publique,...

  • 11 septembre à 11:34 | Eloim (#8244)

    Par curiosité d’un naïf, je ne vais pas disculper l’Etat Malgache mais une mouche m’a fait tiquer, à partir de quels documents (BM ? FMI ? INSTAT, ...) ce fameux WEF établit le classement des pays en concurrence pour une telle étude ?
    Quoi qu’il en soit, ce classement reflète la réalité vécue par la population malgache. Donc avec ce rapport de classement, est-ce que le gouvernement malgache a sa raison d’être ou il compte de s’y accrocher jusqu’à terme de son mandat où le classement pourrait atteindre le dernier des derniers.
    A quel SAINT le malgache puisse COMPTER ?

    Répondre

    • 11 septembre à 12:23 | Jipo (#4988) répond à Eloim

      Le sein bling bling ...

    • 11 septembre à 13:05 | akam (#7944) répond à Eloim

      - Retourne a l’eglise et t’entendras des voix ! sinon les« mammiferes », comme t’es, peuvent s’accrocher aux seins de ta mere !
      - Si c’est a se demander ds quel pays tu vis ? et a quoi pourras-tu t’attendre ? la vie politique et economique actuelle ressemble enormement a celle menee ds un village gasy ! une place symboliquement forte maintenue par le sage… la multiplication et le maintien des interdits ? et pourquoi en 2017, que cela change ? ces questions restees longtemps codifiees a l’ile rouge ne peuvent faire ressurgir de miracle.
      - Quel(s) que soi(en)t le(s) dirigeant(s) de ce pays, je n’ai pu remarquer d’apport(s) benefique(s) ! et pourquoi ? que chacun, ici, fasse son examen de conscience ! y-a-t-il eu d’initiatives constructives, regional(es) ou national(es), que ce pays puisse vanter, se distinguer de ces pairs africains ? la reponse immediate est la negation car ce pays, qui n’a connu de guerre civile qu’il y a pres de 70ans, (cad qu’il est actuellement gere par la 2nde ou 3eme generation de ces « martyrs ») est completement eteint. Bref des pobres, preferant marcher tetes basses et a l’ombre. Plutot que se montrer comme des fiers insulaires voulant defendre la terre de leurs ancetres. Inutile de parler developpement quand tu ne fais que brader tes rosewood, tes terres arables et tes richesses du sous-sol…sur des principes de peuples soumis que plutot ceux d’un peuple souverain ! Cela ne traduit-il pas un deficit intellectuel indigne face a la CI.
      - Aux fanas d’histoire, c’est la deliquescence chronique des dirigeants de ce pays qui est la principale cause ! Que l’election PRM 2018 casse l’amplification de cette decadence !

    • 11 septembre à 14:38 | Jipo (#4988) répond à Eloim

      @ Razaka 😊
      Ce lien complète ceux déjà postés, pour ceux que ça intéresse natürlich ...
      Pendant ce temps le FMI vous montre comment atteindre la lune, se gardant bien de le faire pour l’ UE .
      https://pro.vbn-edi.com/p/LDM02/ELDMGK06/ ?

  • 11 septembre à 12:21 | Jipo (#4988)

    Bilan hery : bravo l’ honoris causa, pas besoin de le faire , le WEF le fait pour vous ...
    De toutes façon on s’ en fout, puisque le FMI prévoit 6% de : dé-« croissance », sous conditions, cela va sans dire .
    Allez un deuxième mandat pour achever cette lamentable médiocrité, & : mention très bien ...
    Et dire qu’ il y en a qui sont en recherche de programme, celui de l’ équipe en place étant toujours à l’ étude , voir pas encore déballé des cartons : rouges bien entendu !
    Another cup of dité with a cloud of ronono sir hery ?

    Répondre

    • 11 septembre à 14:09 | Eloim (#8244) répond à Jipo

      @Jipo,
      Merci de m’avoir avancé un élément de réponse : « le FMI prévoit une croissance de 6% ». Donc, ma naïveté, apparue sous forme de question bête là haut, va droit vers une affirmation que le document servi n’est pas issu du FMI mais fournis par lest tenants du pouvoir, de par ces AGISSEMENTS malintentionnés. Ainsi, tout est clair. Les malgaches devront s’en rendre compte !

    • 11 septembre à 14:57 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      @ Mihaino également, attention je n’ invite personne à souscrire à quoi que ce soit, n’ ayant absolument aucun intéret dans cette analyse, moins encore journal, qui à mon humble avis n ’ en demeure pas moins intéressants et invite à y réfléchir sérieusement .

    • 11 septembre à 15:39 | ETHAN (#9769) répond à Jipo

      Hi Jipo. and nice one

      Ouii, c’est génial, merci pour le lien de ce week-end.
      Une amie en France est abonnée avec, elle m’enverra ... ... donc je pourrai le lire quand j’aurais le temps ...

    • 11 septembre à 19:38 | Mihaino (#1437) répond à Jipo

      Bonjour Jipo ,
      Merci d’avoir pensé à moi pour ces liens que vous donnez depuis le week-end !
      A bientôt

  • 11 septembre à 12:48 | kartell (#8302)

    Bonjour,

    Une nouvelle fois, l’image du pays est remisée à sa juste valeur tandis que l’on entendait entonner, de part et d’autre, ce potentiel formidable, mais injustement endormi, qui sommeillerait sous nos pieds pour que nous puissions retrouver la dignité et le respect des autres !….
    Patatras !, nous venons d’être rappelés à l’ordre et au bon sens en nous signifiant que tout ce qui faisait nos espérances de renouveau, n’était que grotesques hallucinations !….
    Difficile dans cet contexte précis d’user de l’emploi du bouc-émissaire traditionnel, la responsabilité totale de cette gabegie nationale est une sale affaire de famille et incombe, uniquement à elle !…. même si certains y voient encore une petite main dissimulée de l’extérieur afin d’atténuer une responsabilité de castes qui visiblement n’arrive pas à être assumée, ni comprise !….
    La culture de « la faute aux autres » a du mal à trouver sa place, ici, mais certains finiront pas y arriver dans une fuite en avant de la dénégation : l’habituelle routine de certains esprits !….
    Qu’on se rassure avec ce petit rappel à l’ordre, qui fait mal à nos egos affamés, mais qui va vite être éclipsé pour que demain, l’espoir du renouveau sans effort soit notre actualité essentielle et, qui plus est, entonné par nos intrépides prétendants au trône, plus formatés à montrer la lune aux électeurs qu’à rester les deux pieds sur terre, au bord du marigot !...

    Répondre

    • 11 septembre à 19:49 | Jipo (#4988) répond à kartell

      @ still the same : 👺
      https://www.youtube.com/watch?v=7YjALKuzaco
      & dire que les « spécialistes » non seulement osent parler de croissance, mieux ils l’ estiment aux alentour de SIX : Si Si !!!

  • 11 septembre à 14:00 | ratiarivelo (#131)

    Salama jiaby : Izany REHETRA izany no hatambatra : dia hiara-mahita ny vokany : ZEROOOOOOOOOO partout***** Ny MPITONDRA-VONGANY WAWAAAAAAAA no betsaka** ny ivelan’izay ry namana isany (tsy hanonina ANARANA aho) dia BLABlabaaaaaaaaaa jiaby lasa tonga @ny fitenenanahoe : resakeeeeee na koa mpangeto***an-tsena miala tsiny @ny IREO namana***Samy tsara !

    Répondre

  • 11 septembre à 14:44 | diego (#531)

    Bonjour,

    L’éducation, le droit et l’économie constituent les trois bases les plus importantes dans lesquels les dirigeants gouvernent, développent, modernisent et rendent compétitif leur pays. Ce ne sont absolument pas des sujets à polémique, bien au contraire, autour desquels, aussi bien les citoyens, politiciens et les dirigeants doivent en fait tirer dans la même direction.

    L’FMI prévoit une croissance de 6% pour Madagascar. Est-ce que ce serait possible ? Et en moins de trois ans ?

    Il faut, me semble-t-il, prendre en compte, la situation politique, la stabilité constitutionnelle, l’état des infrastructures du pays et l’état des institutions économiques pour pouvoir faire une prévision économique, croissance ou pays, dans un pays.

    L’état de pauvreté dans lequel se trouve Madagascar rend compliquer toute prévision la plus modeste, même à court terme.

    Si cette nouvelle venait vraiment des fonctionnaires de FMI, au mieux, les gars se moqueraient du peuple malgache !

    Dans quel état est Madagascar aujourd’hui ?

    C’est un pays qui occupe le 5e dernier rang des 25 pays les plus pauvres de la planète. Il est fort possible qu’il ait une croissance de 6%, si le pays était stable. Personnellement, j’ai du mal à le croire, et est-ce que c’est possible dans un pays où le PIB est à moins de 10 milliards et le PIB annuel/habitant est moins de 400 dollars.....et les infrastructures sont en ruine.

    Une croissance économique dépend des plusieurs facteurs dont une stabilité politique et institutionnelle, monétaire, et pas seulement. Surtout la conjoncture économique internationale et les problèmes structurels, qui sont des facteurs pénalisants pour développer les pays pauvres et les sortir de la pauvreté récurrente.

    On voit bien qu’une croissance économique ne se décrète pas.

    Enfin, Madagascar a déjà connu une croissance économique enviable. C’est donc possible. Cela veut surtout dire que les dirigeants ont été capables de concevoir une politique économique qui peut générer de la croissance, très importants pour la caisse de l’État, ses dotations augmenteraient, mécaniquement, la lutte contre la pauvreté serait efficace.

    Quand on est au 5e dernier rang des 25 pays les plus pauvres, le problème n’est absolument pas un défaut ou des dysfonctionnements dans la distribution des richesses :

    - mais le pays n’a pas des richesses à distribuer, point !

    Pour créer de la croissance et générer des richesses, il faut investir....trouver de l’argent à investir...et les investissements doivent tenir compte de la vocation du pays et l’éducation de ses élites. Madagascar est un pays à vocation agricole, et où plus de 70% de sa population est peu éduqué...mais une croissance est possible, le pays l’a déjà prouvé :

    - mais certainement pas de 6% !

    Un économiste ne peut pas raconter une ânerie pareille. Je le vois plutôt comme une campagne électorale avant l’heure. C’est politique et c’est une bonne guerre.....qui serait un mensonge politique facile à démonter, mais pas dans un pays où les élites se taisent en entendant une ânerie d’un candidat qui se disait être capable de juguler les problèmes de délestages en moins de six mois, là où les Europpéens ont mis plus de 50 ans pour l’indépendance énergétique et électrifier l’Europe.

    Répondre

    • 11 septembre à 16:21 | akam (#7944) répond à diego

      - Du calme ! ce n’est ni un article de campagne electorale ni une anerie !
      - ici c’est le faux-rhum et ne buvons pas trop…car le rapport du WEF n’est que celui des evaluateurs economiques prives (monde des affaires, ou indirectement le FMI fournit ses donnees).
      - Ca ce sont des donnees de 2015 cad des publications de printemps 2016. Globalement le score est le meme que l’annee d’avant. Le pire de tout cela est l’infrastructure : un tres bas score Mada ne devance que 5 pays alors que l’ile n’a pas subi de guerre civile destructive mais subsiste malgre la succession des regimes putschistes et notamment l’amplification de la corruption qui minent encore le regime en place !!!
      - Pour un raccourci, 2018 devra faire apparaitre un regime gouvernemental fort contrairement a la mandature actuelle qui n’est que tatillonne et insecure. 2018 devra faire apparaitre un president reformiste qui devra regulariser les rentrees financieres dues aux taxations diverses et orienter sa politique culturelle par l’education.
      - L education, tant detestee par les regimes putschistes, devra etre un investissement a long terme qui renforce la competence et l’expertise des jeunes. Face a l’augmentation actuelle de la population jeune, des solutions rationnelles devront etre rapidement recherchees afin de limiter l’explosion demographique qui pourra etre non seulement source de problemes generationnels mais plutot « de bouche ». Actuellement nous sommes 24 millions, mais dans 15 ans on s’attend au pire ; De plus qu’on ne put plus continuer comme a present. Ce pays a tellement souffert qu’il faudra moderniser, meme si certains pensent que cela n’est qu’une illusion !

    • 11 septembre à 16:46 | Jipo (#4988) répond à diego

      Il n’ est pas question de « distribuer des richesses » mais de cesser de les piller et dilapider comme le font ceux que vous défendez .
      Entre distribuer, et négocier pour le développement du Pays et non au profit exclusif de la caste au pouvoir et l’ aristocratie qui l’ entoure, il y a une nuance à saisir ...
      Tant que cela ne sera, aucun espoir n’ est à envisager et ânonner en boucle qu’ il faut un pouvoir fort, n’ est que faire de la diversion et appliquer la politique de l’ autruche :
      « le problème n’est absolument pas un défaut ou des dysfonctionnements dans la distribution des richesses » persiste et signe !!!
      Ah bon ? ce n’ est pas un défaut ni un dysfonctionnement tout va bien dans le meilleur des mondes en ce cas : de quoi vous plaignez-vous ???
      Oté Diego : y’a plus d’ air à l’ altitude ou vous « volez », à moins de redescendre, ne serait-ce que : pour respirer avant de consulter, ça frise le « vol » de truite votre zafair ...

  • 11 septembre à 16:43 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les citoyens devraient tout le temps inviter à discuter de l’économie, de l’éducation et le droit.

    C’est de cette manière que les dirigeants pourraient connaitre et comprendre les aspirations des citoyens, surtout les jeunes et de mieux préparer l’avenir.

    Quand on connait l’historique politique de Madagascar depuis ces dix dernières années, on arrive rapidement à comprendre en fait que Madagascar ne peut que régresser.

    Pour comprendre pourquoi ce pays ne peut que régresser, il faut écouter les nouvelles venant de l’Amérique du Nord et des Iles françaises, britanniques et néerlandaises qui ont été balayées par les cyclones....

    Question, qu’est-ce qui se mobilisent, organisent les secours, vont venir en aide de la population et reconstruire les dégâts qui se chiffrent aujourd’hui en milliards ?

    L’État et les Institutions !

    On entend déjà en France, en Angleterre et au Pyas-Bas et aussi en Amérique, que l’État et les Institutions sont lents, n’ont pas mis en place assez rapidement des secours pour protéger les victimes, bref, ont mal évalués les conséquences des cyclones. L’État de ces pays va vite s’organiser et va aider à reconstruire.....ce qui est en train de passer en ce moment...les bateaux militaires, les avions, l’Armée, la Police et les fonctionnaires de l’État, spécialistes de la gestion de catastrophe ont été mobilisé, etc....

    Dans les pays pauvres les politiciens et les dirigeants sous-estiment, ou ignorent en fait les rôles de l’État et des Institutions, ou pire, ils ne les connaissent pas. C’est probablement le cas à Madagascar.

    Il est assez rare que je ne parle pas de l’État et des Institutions et de droit et dans quel état ils sont à Madagascar.

    Il m’a toujours assez surpris et c’est interpellant que dans un pays comme Madagascar, dans lequel, la population a le plus besoin de l’État et des Institutions, ne serait-ce que pour renforcer les lois existantes dans le pays, qu’ils soient pauvres ou inexistants, et plus étonnants encore, ce que les Malgaches éduqués questionneraient même les rôles de l’État par exemple.

    J’ai toujours dis qu’il faut que le pays digère la crise de 2002 pour retrouver rapidement une stabilité politique et mécaniquement institutionnelle. Il est assez étonnant que les gens éduqués dans le pays n’arrivent toujours pas à admettre et à comprendre que l’origine de l’instabilité politique et l’aggravation de la pauvreté aujourd’hui, c’est l’affaiblissement de l’État et des Institutions depuis 2002, .....notamment les institutions judiciaires et l’Armée, deux institutions qui doivent être complémentaires, mais qui sont incapables de travailler ensemble, ont été incapable de mettre fin à la crise de 2002, 2009, et empêcher les élections piège à C....de 2014...

    Les dirigeants malgaches et les élites et aussi les gens éduqués du pays donnent l’impression de vouloir entretenir la misère.

    Si les politiciens et les élus étaient sérieux pour mettre fin à la crise, lutter contre la pauvreté, développer et rendre le pays compétitif un jour, il faudrait qu’ils comprennent et réalisent que la première chose à faire c’est de rétablir l’autorité et les rôles de l’État et des Institutions et pour y arriver assez rapidement, il faut qu’ils arrivent à mettre en place des processus électoraux fiables dans lesquels ils s’engagent à respecter.

    Si les processus électoraux n’étaient pas solides et fiables dans le temps, la légitimité des Institutions et des élus seraient toujours questionnés....c’est un grand handicap pour sortir de la misère, et c’est bien le cas de Madagascar.

    Répondre

    • 11 septembre à 16:54 | vatomena (#8391) répond à diego

      il s’agit davantage de restaurer l’honneteté de l’état que de lui demander plus d’autorité !

    • 11 septembre à 17:19 | Jipo (#4988) répond à diego

      « Pour comprendre pourquoi ce pays ne peut que régresser, il faut écouter les nouvelles venant de l’Amérique du Nord et des Iles françaises, britanniques et néerlandaises qui ont été balayées par les cyclones.... »
      Satané cyclone va, et le pire , c ’est qu’ il s’ est radicalisé sans prévenir : si si ...
      je propose d’ envoyer le GIGN neutraliser tous les cyclones à Dago puis / terre, à commencer par le courant jet, Madagascar pourra enfin devenir le paradis souverain tant combattu et combien : espéré 🌪.
      C la fôte ô six clones ôté !
      PS : les dirigeants que vous n’ avez de cesse de disculper, ne pensez-vous pas qu’ ils soient conscient de tout ce que vous préconisez ? soit vous les prenez pour des imbéciles, soit vous vous obstinez à refuser de voir ce que vous avez sous les yeux, vous allez faire de l’ ombre aux autruches ...
      Ne pensez-vous pas qu’ ils connaissent tous le gouverner c ’est prévoir ???
      écouter ce qui se passe de l’ autre coté de la planète est encore et toujours une diversion de votre part quand est-ce que vous allez le comprendre ???
      Tant que vous aurez les crapules que vous défendez que vous avez au pouvoir, vous pouvez détourner l’ attention aux 4 coins de la galaxie, cela vous divertira, vous distraira, et surtout : continuera à vous maintenir dans la régressions que vous feignez péniblement d’ expliquer en la cautionnant en détournant la tête et refusant de regarder le problème en face !
      La raison c ’est : votre corruption, laxisme, et désinvolture & rien d’ autre . / !

    • 11 septembre à 19:00 | akam (#7944) répond à diego

      @jipo
      - Te regarder dans la glace c’est te comparer avec les mauriciens qui sont les premiers en Afrique (45eme/138) ou les africains du Sud classes 47eme !
      - Quitter notre rang actuel, c’est surtout accepter de moderniser le pays. Tel qu’on rabache jour apres jour la lutte contre la corruption, l’application des lois, les investissements du secteur prive, le paiement des taxes…bref ce qui concourt a la circulation de l’argent, a l’emploi…et a la croissance ! C’est un defi qui requiert l’implication de toutes les forces economiques du pays et pas uniquement la thesaurisation menee par les 8% de la population actuelle.

  • 11 septembre à 17:08 | Stomato (#3476)

    >>La compétitivité économique désigne la capacité d’un secteur économique, d’un territoire (pays, bassin économique...), d’une entreprise, à vendre et fournir durablement un ou plusieurs biens ou services marchands sur un marché donné en situation de concurrence.<<

    Aussi curieux que cela puisse paraitre, nulle intervention n’a fait appel à la définition de la compétitivité !
    Si l’on se réfère à cette bonne définition, bonne car exprimant très clairement et avec des mots simples des concepts assez complexes.

    En y réfléchissant quelle entreprise malagasy que vous connaissez peut remplir une seule de ces conditions ?
    Deux concepts me semblent particulièrement importants :
    - Durablement
    - Marché en situation de concurrence.

    La résolution n’est pas du ressort exclusif du gouvernement ou de l’état !
    - L’état c’est l’ensemble des malagasy, s’ils étaient malgaches cela irait surement mieux !
    - Et qui sont les patrons des membres du gouvernement ?

    Vous avez 4 heures pour répondre.

    Répondre

    • 11 septembre à 20:17 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Stomato

      @stomato

      Ce forum (Davos) est ridicule :

      Au billet d’entrée - 18000 francs suisses (16500 euros) - s’ajoute l’adhésion à l’organisation à 50000 francs suisses (46000 euros). Un premier ticket qui ne donne accès qu’aux débats publics : pour participer aux réunions privées, le tarif double pour l’adhésion (100 000 francs suisses).

      Et si l’on souhaite inviter quelqu’un ? L’adhésion annuelle passe à plus de 200 000 euros pour deux invités, plus de 400 000 euros pour cinq. Ce à quoi il faut ajouter, pour chaque invité, le prix du ticket d’entrée.

      voila le capitalisme globalisé, heureusement qu’il y a autre chose , d’autres forum de type social .

      Bref, on n’est pas vos elèves et vous n’etes pas not’ prof, vous n’avez pas les capacité intellectuelles !
      Sinon, ca doit faire très longtemps que vous n’êtes pas allé a Mada , right ?
      Sinon , des entreprises de toutes tailles TPE, faliliales, PME/PMI existent , exportent ou travaillent localement, elles sont en concurrence avec les chinois, et tous les autres grands.

      Que se soit au niveau formel ou informel ,alors , faut ptet arrêter le chichon.
      De plus , les gens travaillent , OK, c’st vous qui n’avez rien à foute, ptet et relevez , des termes par ci par la ,

      Bof,

  • 11 septembre à 18:00 | Isandra (#7070)

    Les Occidentaux d’aujourd’hui sont ils plus frileux que leurs aînés de 19 siècle...?

    Dans l’époque de la colonisation, ils débarquaient dans un pays sans poser des questions avec tous les moyens nécessaires, et aujourd’hui, ils posent beaucoup des critères avant qu’ils débarquent,...alors que les chinois, il suffit un tapis rouge de la part du pouvoir, ils arrivent en masse avec leur argent à gogo,...Le résultat, les chinois sont partout dans le monde, même dans un endroit insolite,...et sont en train de devenir leur maître,...pendant que les occidentaux commencent à perdre du terrain,...

    Répondre

    • 11 septembre à 22:17 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Rappel:Isandra _ !_ Les premiers colons ,aventuriers ,explorateurs débarquèrent souvent sans les moyens nécessaires et armés de toutes les illusions C’était au péril de leur vie ( la sagaie ,le poison ,la captivité ,,les fièvres ,l’isolement ) !
      La jeunesse occidentale ne voit plus les terres d’ailleurs comme un terrain d’avenir ,de développement, de mission . C’est plutot terres de tourisme ,de dépaysements ,de défoulements .On y va pour’’ s’’éclater ’ ’’ quelques jours .Puis on revient à la vie de confort, à l’hygiène de vie .
      Les chinois ,si nombreux et si industrieux ,viennent eux pour s’installer durablement outremer dans des pays déjà défrichés .Ils ont des capitaux à faire fructifier .
      L’esprit de conquete chez les occidentaux s’est détourné vers l’aventure spatiale . une aventure qui rapporte peu !!

  • 11 septembre à 18:00 | diego (#531)

    Bonjour vatomena,

    Je ne suis pas d’accord.

    Il n’a aucun sens, c’est du droit, de restaurer l’honnêteté de l’État, une entité politique qui détient un pouvoir institutionnalisé, lequel est exercé, d’une manière ou d’une autre sur la population. À ce niveau, on parlerait plutôt de réforme institutionnelle, en passant par le Sénat ou l’Assemblée nationale ou par un référendum, par exemple....

    L’honnêteté des élus et des dirigeants, certainement, qui ont des mandants électifs, exercent une responsabilité politique et le devoir de renforcer les lois, autrement dit, avoir des comptes à rendre....

    Répondre

    • 11 septembre à 21:54 | vatomena (#8391) répond à diego

      Etre Honnete engendre beaucoup d’autres qualités ,Jipo . Du moins c’est mon sentiment ...

  • 11 septembre à 18:28 | akam (#7944)

    - Ce rapport succint n’apporte que l’etat des lieux a Mada durant ces 3 dernieres annees. Bref la mandature HRM. Les points forts et les points faibles sont explicites. Solliciter les investisseurs par ce bilan, c’est accepter de corriger les points faibles de ce regime. Indirectement, cela ne garantit aucune adhesion a la politique gouvernementale actuelle. La ou une distance est toujours apparente, c’est quand on parle d’infrastructure industrielle, de competitivite des entreprises, du savoir-faire et d’expertise des travailleurs, ce regime n’a pu apporter de correctifs durant cette periode.
    - En revanche, la corruption averee est celle qui casse tout car elle n’accorde aucune place meritoire dans le futur developpement du pays.
    - Par ailleurs, les querelles d’ecuries se font entendre entre palefreniers partisans de « courses de trot » et ceux comptabilisant a l’envers qu’il y a « trop de courses ». Durant cette periode, c’est la theorie du gain : l’argent n’a ni de couleur ni d’odeur. L’esclave du gain ne s’embarasse pas de se retrouver tout le temps du cote du vent dominant.
    - A l’heure actuelle, pourquoi se presse-t-on d’ etre membre du CFM ? car, a l’origine, c’etait l’ancien CENI, un organe transitionnel investi pour organiser et superviser les elections ! Conduira-t-il un processus electoral impartial ou le fera-t-il, en d’autres termes, sous une autre forme d’infeodation au regime en place.
    - L’ Afrique est « toujours » connue pour les bourrages d’urnes !

    Répondre

  • 11 septembre à 19:35 | diego (#531)

    Bonjour akam,

    Je ne comprends pas ce que vous voulez dire.

    Mais ce que je peux vous dire ce que pour sortir de la misère dans laquelle Madagascar se trouve, les solutions doivent être multiples....elles sont politiques et économiques, qui sont refusées systématiquement par les dirigeants et la classe politique.

    On s’imagine dans ce pays que les politiciens sont des magiciens. Ce qui fait dire des âneries, croire que c’est possible de tacler les délestages en six mois....pourquoi pas la pauvreté en un ou deux mandats tant qu’on y est....

    Parler d’une competivité est scandaleux, on devrait parler plutôt de gestion des catastrophes multiples à Madagascar......les citoyens doivent en être conscients !

    Répondre

  • 11 septembre à 19:43 | ratiarivelo (#131)

    Ny VOLONTE am-pakatra ny FIRENENA dia tsy @ny ati-doha IREO eo @ny fitondrana , fa ny fangarom-POSY no BETSAKA miampy WAWAAAAAAAA lavareny isan’andro vaky !! mahonena e ! Samy tsara

    Répondre

  • 11 septembre à 19:52 | takaka (#8449)

    Eh bien ! Tout est là. Se demander d’où viennent les infos, il y a plusieurs investisseurs éparpillés un peu partout à Dago. Ils donnent des informations sans le savoir aux financiers. Et vu les infrastructures inexistantes que ces investisseurs doivent surmonter, les données sont là.
    Et ensuite ne jamais croire que les économistes doivent toujours se baser sur certaines infos dites conventionnelles. Il y a des indicateurs de développement : les voitures utilisées, l’énergie dépensée, etc.

    Répondre

  • 12 septembre à 08:49 | dafily (#9983)

    hi,

    voilà le genre de titre qu’on pourrait qualifier « d’enfonceur de porte ouverte », une évidence qui nous tourmente depuis l’action majeure des putchistes de la place de la Démocratie foza. Dans un bel élan, on embrassa l’inconnu des tréfonds... Et par pitié, si les français aiment à raconter avec HUMOUR la fameuse histoire de leur emblème comme ceci : « le coq est notre emblème national car même les pieds dans la mierda, il chante encore ! » , on n’est pas obligé de les singer non plus en chantant le « cépanotrefôte » par atavisme culturel, hein ? Ceux qui se sentent concerné lèvent le doigt !

    Une évidence qui nous blesse évidemment, qui met à mal l’amour propre (oui, je suis toujours gasy et ça me fait toujours mal !), qui nous pointe avec le doigt de la honte. Doit-on encore se demander aujourd’hui à qui incombe cette lourde responsabilité ? Je pense que non, et que si un examen de conscience soit nécessaire, y adjoindre un peu de lucidité et de sagesse seraient vraiment approprié. Et pour certains dont la myopie les détourne de l’essentiel, relisez : « Mada REGRESSE en terme de compétitivité » ! donc nous avions à un moment un semblant de compétitivité, infime peut-être, mais nous étions sur la voie. Et ayons l’honnêteté de ne pas conclure que durant la transition nous avions été quelque part compétitif en quoi que ce soit, par pitié ! Et que la résultante qui se nomme Hery ne fait qu’enfoncer le clou du cercueil dans lequel « ils » nous ont mis.

    On pourra disserter longtemps avec Isandra, Akam, Diego, Atavisme ou Ethan and co, mais le terrain est là, il est parlant, il ne ment pas lui. La population aux abois ne crie plus, elle est maintenue dans la survie du coûte que coûte, du « sitrany hay... » : voilà un indicateur concret aussi de la déliquescence d’une nation, un paramètre inamovible autour duquel se déroule la vie malagasy. De toutes façons quelle compétitivité ? Nous sommes largement en-dessous d’un seuil théorique d’autosuffisance, alors la compétitivité ? Demandez au Makis de battre les All Blacks et vous aurez la signification d’être compétitifs... enfin pour ceux dont la « fierté nationale » ne souffre d’aucune autocritique, d’aucune lucidité, et qui cherchent à travers autrui la culpabilité de leurs propres turpitudes.

    Répondre

  • 12 septembre à 11:40 | Stomato (#3476)

    Le 11 septembre à 20:17 | lafu_ny_su_krill (#10001) répondait à Stomato ^

    >>Ce forum (Davos) est ridicule :<<

    Je n’ai fait aucun commentaire sur le forum de Davos,
    Et je n’en ferai pas dans la mesure ou je suis d’accord avec vous.

    >>Bref, on n’est pas vos elèves et vous n’etes pas not’ prof, vous n’avez pas les capacité intellectuelles !<<

    Savez vous seulement ce que sont des capacités intellectuelles ?

    >>Sinon, ca doit faire très longtemps que vous n’êtes pas allé a Mada , right ?<<

    Cela fait 50 ans que des gens comme vous raisonnent sur des suppositions ! Ça marche bien n’est-ce-pas ? Ça donne de bons résultats !

    >>Sinon , des entreprises de toutes tailles TPE, faliliales, PME/PMI existent , exportent ou travaillent localement, elles sont en concurrence avec les chinois, et tous les autres grands.<<

    Oui il en est qui travaillent comme vous dites, mais trop souvent au coup par coup au lieu de travailler dans la durée !

    >>Que se soit au niveau formel ou informel ,alors , faut ptet arrêter le chichon.
    De plus , les gens travaillent , OK, c’st vous qui n’avez rien à foute, ptet et relevez , des termes par ci par la , Bof,<<

    Vous voulez parler de vos habitudes ? Celle du chichon ?
    Je sais que le malgaches, dans leur grande majorité, travaillent très dur.
    Mais je faisais surtout allusion à ceux qui comme vous, restez manifestement devant votre PC (certainement à ce qui vous sert de boulot) à pester contre ceux qui ne vous donnent pas assez et de ce fait sont responsables des délestages d’eau et d’électricité...
    De ça oui je n’en ai rien à foute comme vous dites.
    Des gens confis d’orgueil et persuadés de tout faire mieux que le monde n’en méritent pas plus.

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 104