Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 10h33
 

Lu ailleurs

Infrastructures

Madagascar prépare le déploiement d’un réseau national Internet à très haut débit sans fil

vendredi 14 octobre

Le ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique de Madagascar annonce le déploiement prochain, dans le pays, d’un réseau Internet à très haut débit sans fil. La réalisation du projet, baptisé « large bande sans fil », se matérialisera par la mise en place d’équipements de transmission Wi-Fi dans les écoles et hôpitaux, ainsi qu’auprès des populations des zones rurales et isolées de Madagascar. Une fois le chantier achevé, l’accès à Internet pourra être gratuit ou à moindre coût.

La semaine dernière, Andrew Rugege, le directeur régional Afrique de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), et Jean-Jacques Massima-Landji, le représentant de l’UIT pour l’Afrique centrale et Madagascar, étaient dans le pays pour mobiliser les financements nécessaires à la réalisation de ce projet. Pour garantir son succès, les opérateurs télécoms y ont d’ailleurs été impliqués. Ce sont en effet leurs infrastructures télécoms qui seront utilisées pour l’acheminement du signal sur de longues distances.

Le projet « large bande sans fil », dont le maître d’œuvre est le ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique, est soutenu par les ministères de l’Education nationale ; de la Jeunesse et du Sport ; de la Santé Publique ; de l’Emploi et de la Formation technique et Professionnelle ; des Finances et du Budget.

Pour le ministère de l’Education nationale et celui de l’Emploi et de la Formation technique et Professionnelle, ce projet va soutenir le plan sectoriel de l’éducation qui privilégie l’insertion des NTIC dans les programmes d’éducation. Pour le ministère de la santé publique, qui prépare la distribution de tablettes aux personnels des centres de santé, ce projet va contribuer à la promotion de l’e-santé. Enfin, pour le ministère des Finances et du Budget, c’est une meilleure gestion de l’administration publique et notamment fiscale qui est visée.

Le ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique indique qu’une réunion est prévue d’ici peu avec les autres ministères impliqués dans le projet pour déterminer les zones prioritaires dans le déploiement du réseau Internet sans fil.

Muriel Edjo (Agence Ecofin)

8 commentaires

Vos commentaires

  • 14 octobre à 10:41 | atavisme premium (#9437)

    L’état ne prépare rien du tout ,c’est le karana Hassnein patron de Telma qui est a la manoeuvre pour ces propres interets .
    L’état suit comme un bon pays chien car le karana distribue(généreusement" aux plus hauts niveaux ses largesses financieres .
    C’est beau la transformation des interets privés en politique d’état qui en fait n’existe pas .
    Là encore ce systéme de corruption est fait pour alimenter en cash les « ayants droits » sous un habillage consommable pour les imbéciles .

    • 14 octobre à 10:44 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

    • 14 octobre à 10:48 | vatomena (#7547) répond à atavisme premium

      Ce vaste projet sera soutenu par des ministères qui n’ont pas d’argent !mais on a le droit de rever . Les promesses rendent les enfants heureux et le malgache sait attendre ....

    • 14 octobre à 13:00 | Gérard (#7761) répond à atavisme premium

      bonjour l"ataviste

      Il est fort possible que votre diatribe ait du sens

      mais alors pourquoi ne faites vous pas l’effort d’écrire sans faute le nom de Hassanein Hiridjee, par respect pour cette personne et pour votre lectorat !

    • 14 octobre à 13:10 | atavisme premium (#9437) répond à atavisme premium

      Pas de faute sur les noms propres ,donc !
      Pour le reste vous comprenez ce que j’écris et c’est ce qui importe.
      Je vous remercie en tous cas de la défense que vous prenez de la langue de vos anciens maitres !

    • 14 octobre à 18:45 | Bena (#494) répond à atavisme premium

      internet haut débit en zones rurales et zones enclavées, c’est pour les chinois qui exploitent l’or. dans ce zones, les locaux n’ont même pas de quoi se mettre sous la dent, alors internet, est-ce que cela se mange ?

  • 14 octobre à 11:45 | dominique (#9242)

    on peut toujours y croire je vais même en parler a mon zébu et les dates ?? c’est quand les poules auront des dents ; et surtout pour la monnaie ; c’est quand ma banque balancera les 10.000Ary par les fenêtres pour les pauvres !!! croyez y !!!!

  • 14 octobre à 11:58 | Jipo (#4988)

    @ AP.
    merci pour cet instructif lien, en effet avec les techniciens qui abondent dans les ministères intéressés ( particulièrement pour les bakchichs ) on peut etre certain que cela sera une solution pour désenclaver particulièrement le Sud qui n’ attend que ça , une gestion qui manquait cruellement à notre honoris causa en ekonomy, pour une bonne gestion des recettes , et enfin un équilibre des comptes conquis ...
    Et si tout va bien et que l’ affaire n’ est pas assez juteuse, on nationalisera tout simplement , a l’ eau à l’ eau : me-de ya d’ la friture la ligne.
    ça me rappelle une anecdote du temps ou les lignes étaient monopolisées par les ministères en priorité : de la capitale vers les provinces, quelques unes étaient laissées aux zotely 5★ moyennant quelques heures d’ attente, le temps que le ministre ait fini de caler ses rendez-vous avec ses secrétaires de provinces et de leur rendre visite ...
    et si vous aviez le bonheur d’ etre / une ile vous en étiez quitte pour vous retourner d’ ou vous étiez venu ayant perdu la journée à tenter de joindre Tana : pour une urgence cela va de soi ...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 434