Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 20 septembre 2017
Antananarivo | 12h15
 

Environnement

Lutte contre le trafic des bois précieux

Madagascar est loin du compte

jeudi 24 août | Ny Aina Rahaga

Durant le dernier Conseil de gouvernement, le ministère de l’Environnement a effectué une communication verbale sur la mise en œuvre du plan d’action CITES ou Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction. Selon le rapport de la Banque mondiale en 2016, après la pression intense exercée par les gouvernements étrangers, la société civile et les bailleurs de fonds, Madagascar a proposé d’inscrire toutes les espèces de bois de rose et de bois d’ébène en Annexe II de la CITES lors de la Conférence des Parties en mars 2013. Avec l’adoption de cette liste de l’Annexe II, tous les grumes (tronc d’arbres), feuilles de placage et sciages de ces genres sont devenus l’objet de contrôles plus stricts à l’exportation. En plus de l’inclusion dans la liste de ces genres, les membres de la CITES ont également décidé d’établir un plan d’action pour soutenir la mise en œuvre des mesures induites des récentes inscriptions à l’Annexe II.
Le plan d’action énonce sept (7) mesures que Madagascar est tenu de prendre. Ces mesures portent sur la science de la gestion des bois précieux, la gestion des stocks saisis et déclarés et la mise en place de mesures d’application efficaces. Le plus important de ces points est peut-être l’exigence d’instituer un embargo sur le commerce international des grumes, feuilles de placage et sciages de bois de rose et de bois d’ébène jusqu’à ce que la CITES approuve un audit des stocks existants. Madagascar devrait selon ce plan d’action et en ce qui concerne l’embargo et l’audit des stocks, mettre un embargo sur l’exportation des stocks de ces bois jusqu’à ce que le Comité permanent de la CITES ait approuvé les résultats d’un plan d’audit et d’un plan d’utilisation des stocks afin de déterminer quels éléments du stock ont été légalement constitués et peuvent être exportés légalement. Madagascar devra également présenter un document décrivant les progrès accomplis pour la mise en œuvre et tous les ajustements nécessaires du plan d’action lors de la 17ème réunion de la Conférence des Parties. Il faut dire que Madagascar est encore loin du compte.

En effet, si le pays doit selon le plan d’action CITES mettre un embargo jusqu’à l’audit des stocks, les dernières saisies effectuées par les autorités en matière de bois de rose ont été des saisies faites sur des bois déjà saisies auparavant et répertoriées. En ce sens qu’il s’agissait de bois déjà sous la responsabilité et sous la garde des autorités étatiques mais qui ont quand même pu se faire embarquer sur des bateaux pour être de nouveau saisi en mer. Cela suffit à faire état de l’avancement de la Grande ile dans la mise en œuvre de ce plan CITES. Ne prouvant que le fait que le commerce illégal du bois de rose et du bois d’ébène s’effectue surtout en haut lieu.

10 commentaires

Vos commentaires

  • 24 août à 10:13 | Turping (#1235)

    Pour combien de temps encore ce simulacre pour combattre ce trafic va t-il perdurer alors que derrière cette affaire se cachent les voyous en cols blancs, déjà dénoncé par l’ancien premier Ministre Omar Beriziky ayant déjà tiré ses révérences ?

    Répondre

  • 24 août à 10:18 | Gérard (#7761)

    la grande offensive commerciale que la chine mène en direction de l’Afrique est joliment nommée route de la soie .

    route du bois de rose ne serait il pas plus approprié ?

    Répondre

    • 24 août à 12:26 | Isambilo (#4541) répond à Gérard

      Oui, peut être. Mais la Chine n’a pas attendu ce prétexte pour massacrer les forêts du Cambodge, de la Thaïlande et de l’Indonésie. Avec, comme partout ailleurs, la complicité des autochtones.
      Les Brésiliens, eux, n’ont pas attendu les étrangers pour la déforestation de l’Amazone.
      Tout ce que j’écris là ne vise pas à relativiser ou dédouaner qui que ce soit.

  • 24 août à 11:05 | rayyol (#110)

    Il est de notariée publique a Tuléar que le fils du plus important personnage de Madagascar supervise lui même les opérations d enlèvement du bois précieux .Tout le monde le sait mais rien ne se fait Pouah pourquoi même en parler

    Répondre

    • 24 août à 12:28 | Isambilo (#4541) répond à rayyol

      Et comme d’habitude, personne n’osera donner son nom.

    • 24 août à 14:12 | kartell (#8302) répond à rayyol

      @ isambilo

      Sur toutes les lèvres et dans toute la presse, difficile d’être plus discrets !….

      http://www.madagascar-tribune.com/Le-fils-du-President-denonce,21896.html

    • 24 août à 19:38 | Sorobila (#9239) répond à rayyol

      L’Avidité et l’Egoisme priment sur l’Intérèt de la nation et la Bonne Gouvernance.!
      Comme dit l’adage : < Après moi le déluge > ! C’est le propre des républiques bananières à Mada comme en Afrique et autres pays de l’Amérique latine, et j’en passe des meilleurs....!
      En 2018 les gasy, appàtés par les tee-shirts et les casquettes, vont encore voter pour ces gigolos.!
      Eoa basy !!!

  • 24 août à 11:50 | Jipo (#4988)

    Le CITES comme la CI savent pertinemment qu’ ils ont à faire à des bandits, mais qui se ressemble s’ assemble, ce sont les même racailles , qui se gavent sur le dos de la bête malade, sur le Pays et ses habitants : à vomir !
    Une délégation internationale, devrait imposer de contrôler & répertorier ce qu’ il reste ( à l’ image des délégations, de contrôle d’ uranium, de polonium, ou d’ armes de destructions massives ) : à ces babakoto simiesques .
    Que faire de leur prétention à la souveraineté, devant le devoir d’ ingérence ; On attend quoi qu’ ils aient tout dilapidé ???

    Répondre

    • 24 août à 11:55 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      De rajouter que du bois de cette valeur devrait être mis sous abri, voir dans des containers ou hangars fermé et protégés, plus que des claudine , dont on attend toujours les aveux n’ est-ce pas hery, on inaugure quand ton courage ?

  • 25 août à 15:22 | Ibalitakely (#9342)

    Filan-kavitry ny governetenamanta farany ve dia filazan’ny CITES t@ 2013 no resahana. Sao dia malaky loatra izany an ?? Dia aza mbola mitsabatsabaka koa ianareo BIANCO-SAMIFIN-SMM.

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 420