Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 28 septembre 2016
Antananarivo | 09h50
 

Lu ailleurs

Foncier

Madagascar en tête du classement des pays africains qui cèdent le plus leurs terres aux investisseurs étrangers

mercredi 31 août

Thinking Africa a publié un classement des pays africains en fonction de la superficie de leurs terres arables cédées aux investisseurs étrangers depuis l’an 2000, par location ou par vente. Le think thank, composé de jeunes chercheurs, d’universitaires et d’experts, s’est servi, à cette fin, d’études nationales ainsi que de rapports d’institutions telles que l’Union africaine, l’ONU et la Banque mondiale.

Avec plus de 3,7 millions d’hectares de terres agricoles cédées, Madagascar arrive en tête du classement.

Suivent l’Ethiopie avec 3,2 millions d’hectares, la République démocratique du Congo avec 2,8 millions d’hectares, la Tanzanie avec 2 millions d’hectares, et le Soudan avec 1,6 million d’hectares de terres cédées à des investisseurs étrangers.

Si certains analystes y voient un véritable accaparement « honteux » de terres agricoles qui pourraient être mises en valeur par d’autres moyens, d’autres estiment qu’il s’agit en réalité d’une opportunité de mettre les capitaux étrangers au service du développement des pays africains par une meilleure productivité agricole.

Ainsi, contrairement au géographe et chercheur à l’Université de Lomé, Edoh Komlan Théodore, qui déplore auprès d’Anadolu Agency « un choix cornélien, une mainmise de l’étranger sur une partie du patrimoine qui constitue indubitablement une aliénation, une perte de souveraineté », l’Administrateur principal du Club du Sahel et de l’Afrique de l’ouest (CSAO), Jean Zoundi Sibiri, préfère jouer la carte de l’optimisme.« Il faut se garder de diaboliser le phénomène et bien faire le distinguo entre des porteurs de projets venus uniquement en Afrique produire pour l’exportation et faire du profit, et les pays africains qui ont mis au point des politiques agricoles à même de répondre à leurs demandes locales », a-t-il confié au site d’information Slate Afrique.

L’étude de Thinking Africa relève que la cession des terres arables a rapporté à l’Afrique en un quart de siècle près de 100 milliards de dollars. Quant aux investisseurs les plus actifs sur le marché du foncier agricole africain, ils sont essentiellement chinois (4,5 millions d’hectares), américains (3,2 millions d’hectares), britanniques (2,5 millions d’hectares), malaisiens (2,5 millions d’hectares), sud-coréens (2,3 millions), et saoudiens (2,1 millions).

Souha Touré, article paru iniatialement sur le site www.agenceecofin.com

12 commentaires

Vos commentaires

  • 31 août à 11:47 | betoko (#413)

    Lors d’un de ses interview , Didier Ratsiraka disait , certains disaient que j’ai bradé Madagascar , oui je l’avais bradé aux chinois , cela a commencé par le remboursement des investissements de l’Afrique du Sud concernant les hôtels à Nosy Be ,
    On voit maintenant que Hery Rajaonarimampianina brade tout ce qu’il veut

    • 31 août à 20:48 | Bena (#494) répond à betoko

      donc les putschistes ont emmerdé r8 pour faire ce qu’il n’a pas fait et qu’ils le lui ont reproché. l’Histoire retiendra tout.

    • 1er septembre à 08:08 | zaho (#699) répond à betoko

      Ce qui est écrit par l’article ne me surprend pas car nos dirigeants font le contraire de ce qu’ils disent. Du temps de Ratsiraka, et cela a été soulevé par MT, des chinois qui ne parlaient pas un mot malgache ou français avaient la nationalité malgache alors que pas mal d’indiens ou de comoriens, nés à Madagascar, parlant le malgache aussi bien que vous et moi, ne pouvaient pas avoir la nationalité malgache parce qu’ils n’avaient pas d’ascendants malgaches ou bien leurs noms n’étaient pas « soit disant » assez malgache, c’est-à dire commençant par RA ou ANDR ou je ne sais quoi d’autre. A l’époque, La Chine n’était pas encore aussi puissante que maintenant. La Chine , très puissante aujourd’hui, impose tout ce qu’elle veut à la plupart des pays africains, en arrosant nos naïfs dirigeants qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Je viens de lire un article dans l’Express Mada du 30/08/2016 concernant l’exploitation des terres rares dans le Nord de Mada qui s’intitule ainsi : L’exploitation des terres rares à Ampasindava est un piège dangereux pour Madagascar. Voilà mesdames et messieurs. il est plus que grand temps que ceux qui nous gouvernent pensent un peu à la génération future et non à leur petite personne.

  • 31 août à 13:13 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Efa navela hiroborobo ny halatra taolam-balo dia izao no vokany : lasa « tanim-bahiny » ny tanindrazana.

    tsy ho ela angamba dia efa hodorana ny razana satria tsy hoeken’ny « vahiny tompotany » intsony ny fanamboarana fasana izay mampihena ny velarantany azony alaina ambongadiny.

    Mankasitraka Tompoko

  • 31 août à 18:29 | DanBe (#2256)

    Bonsoir,
    Si ces chiffres sont réels, si on parle bien de terres agricole, cela représente un peu plus de 10% des terres arables de Madagscar (60% de la superficie totale)...
    Cela me parait élevé.
    Il serait intéressant de savoir ce que l’étude considère comme « terre agricole », comme « vente », comme « location » et comme « Étrangers »...

    • 1er septembre à 12:09 | Very_Aho_Taniko (#9657) répond à DanBe

      Je pense que les universitaires qui ont mené ces études ne sont pas ceux de Ankatso qui passent leurs temps dans les bars à côté des Taxi-be (ou au Bar du tennis). Pour moi ces chiffres ne sont pas alarmant (j’ai fait le calcul : il y a actuellement , selon cette étude, 6,3% de la superficie de Madagascar qui soit cédées, vendues, louées aux investisseurs).

      Question : quand-est-ce que ce sera vraiment alarmant ? c’est la bonne question. Je préfère voir des terres vendues, cédées, louées pour de la production aux terres « Lavavolo main’ny doro-tanety fotsiny ». Après est-ce que ces exploitations suivent les normes écologiques, et que les recettes et taxes contribuent bien au développement, ne serait-ce qu’à celui de la population locale, de Madagascar ?

  • 1er septembre à 09:16 | Isambilo (#4541)

    1700ha dans le Berry achetés par une compagnie chinoise. Qui dit mieux ?

  • 1er septembre à 11:00 | zorey974 (#7033)

    On notera que la France n’apparait pas dans le listing des pays « accaparant » les terres malgaches !
    Mais où sont donc passés la cause de tous les maux malgaches ? les vilains frantsay ;)

    • 1er septembre à 12:14 | Very_Aho_Taniko (#9657) répond à zorey974

      La France ne fait que s’accrocher aux wagons des bons investisseurs. La France n’est plus la locomotive du développement de Madagascar, surtout dans le secteur de l’investissement industriel.

      Regardez bien ce qui se passe à Ambatovy. Presque tous les Canadiens sont partis, et sont remplacés par des Français. Et allez questionner l’ambiance à Ambatovy maintenant :)

  • 1er septembre à 11:06 | olivier (#7062)

    @Zorey

    Ne sous estimez pas nos Nationalistes Tropicalisés qui sauront vous prouver aisément que 1+1 = à la tête à toto..

    A quand une étude sur l’accaparement de terres par d’anciens politiciens AREMA ??

    Apres le JO d’Hiver à Antsirabe...

     :)

    • 3 septembre à 08:56 | mandrozeza (#5123) répond à olivier

      Pour les politiciens AREMA, cela consistait à remplir à la Réunion les soutes des avions avec des pneus, des TV et matériel hi-fi en vue de la revente à Mada.

  • 1er septembre à 18:54 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661)

    quand je pense qu’on s’est mis dans la mouise parceque Ravalomanana, soit disant cédait tout le pays aux puissances étrangères,pour en arriver à ça ???????????????????????????????????????
    Pays de m......................................................de !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 472